• Ces pages pour vous ....

                                                           Ces pages pour vous  ....          

  • "la Lucullus" ...

      Peut-être aurez-vous l'occasion de déguster lors d'un repas, en entrée  ...

    ce mets gouteux produit de par chez nous qui se sert souvent aux fêtes ...

     

    La Lucullus de Valenciennes

     

    Connaissez-vous ? ... 

    "La Lucullus" ... 

    Ce produit gastronomique, mélange de foie gras de canard et de langue de bœuf fumée ...

     puise ses origines au début du siècle dernier ...

     

    Traditionnellement, les Valenciennois servaient de la langue de bœuf fumée lors de funérailles.

     

    Un jour de 1930, un couple de riches parisiens commanda un plat plus  raffiné .

    Le traiteur proposa alors un foie gras entrecoupé de fines tranches de langues de bœuf fumées .

     

    La Lucullus était née : son nom faisant référence au Général Romain connu pour le faste de ses tables .

     

    Le savoir-faire d'antan et la recette historique artisanale

     de cette spécialité valenciennoise sont toujours conservés.

    Les couches de foie gras sont étalées à la poche à douille et la langue de bœuf cuite au court-bouillon,

    demande à elle seule deux jours de préparation.

     

    Plus qu'un produit de terroir, la Lucullus de Valenciennes s'impose comme un mets raffiné !

     (source  : Revue "Parlons saisons")

     

    Labellisée "Saveurs en Or", vous pouvez vous procurer "La Lucullus" en grande surface ou

    vous rapprochez de l'entreprise qui perpétue ce savoir-faire

     et découvrir les accompagnements de ce mets .

    en cliquant sur ...

    http://www.lucullus-valenciennes.fr/fr/5-veritable-lucullus 

     

    J'ai été heureuse de vous faire connaître ce produit de notre terroir ...

    en voici une idée simple de présentation.

    "la Lucullus" ...

    (selon la saison vous pourrez l'agrémenter de ....

    rondelles de radis, de betteraves rouges, de salade mâche ou de grappe de groseilles)

    Vous pouvez aussi la déguster sur des toasts à l'heure de l'apéritif !

    "la Lucullus" ...

    "la Lucullus" ...

    Yahoo!

    13 commentaires
  • Matins frisquets  ... 

    çà y est …

    les gelées qui arrivent par chez nous

    poudrent, sucrent ou cristallisent fleurs, aromatiques et arbustes ...

     

    Un plaisir des yeux en faisant un petit tour au jardin !

     

    Matins frisquets  ...

     

     

    Matins frisquets  ...

     

    LE GIVRE

     

    Le givre a envahi la plaine,

    La ville et les  jardins.

    Le givre  enjolive chaque arbre

    Du plus racé au plus tordu,

    Du chêne vénérable

    A l'érable des rues.

     

    Le givre s'octroie la primeur

    De geler les  dernières fleurs;

    De la rosée oubliée

    Aux dahlias fanés

    Il  pare de dentelles immaculées

    La désuétude d'un portail rouillé.

     

    Le givre a envahi l'aube grise,

    il prépare et prophétise,

    La venue de l'hiver

    Qui moissonne les sapins verts.

    Et malgré soi, on murmure :

    Mais çà se voit qu'il gèle, bien sûr !

                                                           (Auteur non connu)

     

    Matins frisquets  ...

     

    Matins frisquets  ...

     

    Matins frisquets  ...

     

    Matins frisquets  ...

     

    Matins frisquets  ...

     

     "Chaque fois que l'on se promène dans la nature, on reçoit beaucoup plus que l'on cherche "!

    (John Muir) 

    Matins frisquets  ...

    Yahoo!

    30 commentaires
  •  

    "Vie d'un arbre" ...

    Vie d'un arbre

     Partout on admire les arbres, et pourtant à plus ou moins long terme, un jour ils s'éteignent ... 

    "Vie d'un arbre" ...

    "Les arbres naissent, vivent, grandissent et meurent". 

     

    "Vie d'un arbre" ...

     

    "Vie d'un arbre" ...  

    l'arbre pour une pause 

    Voici le destin de l' arbre en fin de vie ! ... 

     

     Trop vieux ou malade, l'arbre se brise.

      Aussitôt, des champignons microscopiques attaquent le bois.

    Limaces et cloportes s'installent ; les araignées et mille-pattes viennent leur donner la chasse.

    Au bout d'un an, l'écorce tombe par endroits, le bois est grêlé

    de trous d'insectes et rongé par les larves.

    A l'extérieur, des champignons (pleurotes, pholiotes, etc. ...)

    se nourrissent en dégradant le bois.

     

    "Vie d'un arbre" ...

     

     Au printemps et à l'automne, le tronc de certains arbres se couvre de champignons.

    Le lierre submerge certaines parties.

     

    "Vie d'un arbre" ...

     

     Les années suivantes, insectes et champignons poursuivent leur travail.

    De nombreux coléoptères (lucarnes, etc. ...) pondent dans le bois mort.

    Les pics s'en régalent, creusent le bois de leur bec puissant.

     

    "Vie d'un arbre" ...

     

    Au bout de 3 à 5 ans, l'écorce a entièrement disparu,

    de vastes crevasses se sont formées dans lesquelles poussent

    des herbes et des fleurs comme l'oxalis.

     

    Peu à peu limaces, larves, cloportes et leurs prédateurs

    se retirent avant que le bois ne tombe en poussière.

     

    "Ce joyau ..."L'arbre" ....

     

    Le proverbe du jour ......

    "Vie d'un arbre" ...

    Vie d'un arbre

    Ma photo "coup d'cœur" au détour d'un chemin en octobre ...

    "Vie d'un arbre" ...

                                                 "arbuste "Symphorine blanche" 

    Au plaisir de vous retrouver jeudi, mes amis !

    Yahoo!

    30 commentaires
  • Brouillard ...

     

    Les brouillards d'automne

    nous offrent souvent une atmosphère prenante dans nos campagnes  ...

     

     Brouillard ...

     

    Mais qui mieux que ...

    Maurice Carême ….

    pouvait nous faire partager son ressenti

    avec ces vers si simples et pourtant si poétiques . ...

     

    LE BROUILLARD

     

    Le brouillard a tout mis

    Dans son sac de coton ;

    Le brouillard a tout pris

    Autour de ma maison.

    Plus de fleurs au jardin,

    Plus d'arbres dans l'allée ;

    La serre des voisins

    Semble s'être  envolée.

    Et je ne sais vraiment

    Où peut s'être posé

    Le moineau que j'entends

    Si tristement crier.

     

    Brouillard ...

     

    BELLE JOURNEE A TOUS !

    Brouillard ... 

    Souvenir d'une balade en campagne ...

    Brouillard ...

    Brouillard ...

    Yahoo!

    18 commentaires
  • cartes

     En France, nous sommes toujours fidèles à nos jeux de société ..

     

    Lors des longues soirées d'arrière-saison 

     ou pour passer d'agréables moments en famille ...

     

    Il en est des incontournables comme...

     

    les jeux de cartes ...

    cartes ...

    Mais ...

      Peu à peu les cartes deviennent ternes et parfois grasses ...

     

    Voici comment par de simples astuces palier

    à ces petits problèmes désagréables ...

     

     Les cartes à jouer sont devenues tout collantes et maculées de trace de doigts ...

    cartes ... N'hésitez pas ...

     Frottez ces cartes délicatement avec un coton imprégné de lait froid,

    essuyez-les convenablement et saupoudrez-les de talc ...

     Enlevez le surplus avec un essuie-tout.

     Elles retrouveront une seconde jeunesse, après quoi la partie pourra commencer !

     

     Il en sera de même pour toutes les cartes de jeux  de société ainsi que leurs planches.

     

     Pour les traces de doigts, parfois il suffit simplement

    de les enlever à l'aide d'une gomme d'écolier .

     

     Pour nettoyer vos cartes à jouer qui se ternissent à l'usage ...

     Il suffit de les frotter avec un coton imbibé d'eau tiède savonneuse (liquide vaisselle) 

    et des les essuyer avec un torchon propre.

     

    Si elles restent légèrement gondolées ...

     Repassez-les avec un fer chaud en intercalant

    entre le fer et la carte une feuille de papier buvard

    ou deux épaisseurs d'essuie-tout.

    cartes ...

     Pour redonner "vie" à un tapis de jeu en feutrine ...

     Dépoussiérez-le avec l'aspirateur, puis retirez les poils avec une brosse adhésive ...

    (ou avec une bande de ruban adhésive enroulée à l'envers autour de votre main) ...

     Terminez par un brossage vigoureux pour raviver la feutrine.

     

     Un dernier truc pour vos pions de jeux et vos dés ...

     Qu'ils soient en bois ou en plastique ..

     Rien de plus facile ...

     Lavez-les tout simplement à l'eau savonneuse, rincez-les et séchez-les avec un torchon propre.

      

    Agréable week end bien au chaud ...  et tous à vos jeux ! 

     

    Tous à vos cartes ... !

    Yahoo!

    31 commentaires
  • Belle journée par chez vous ! 

    D'antan ..

    le linge de nos mères ..Non, non, je ne suis pas nostalgique, 

    quoiqu'avec la météo chez nous, y'a des jours où .... 

     

     Mais j'ai beaucoup aimé ce texte... 

      Il me rappelle l'armoire de chez

      mes grands-parents... 

     

       Aussi, je voulais partager avec vous, ce coup de cœur ! 

                                                                                                                                                                                               

      Le buffet ... 

      Le buffet 

                                                  

      C'est un large buffet sculpté; le chêne sombre,

    Très vieux, a pris cet air si bon des vieilles gens;

    Le buffet est ouvert, et verse dans son ombre

    Comme un flot de vin vieux, des parfums engageants; 

     

        Tout plein, c'est un fouillis de vieilles vieilleries,

    De linges odorants et jaunes, de chiffons

    De femmes ou d'enfants, de dentelles flétries,

    De fichus de grand-mère où sont peints des griffons; 

     

        C'est là qu'on trouverait les médaillons,

    les mèches de cheveux blancs ou blonds, 

    Les portraits, les fleurs sèches

    Dont le parfum se mêle à des parfums de fruits.

     

    Ô buffet du vieux temps, tu sais bien des histoires,

    Et tu voudrais conter tes contes, et tu bruis

    Quand s'ouvrent lentement tes grandes portes noires. 

     

    (poésie d'Arthur Rimbaud)...

                                                                Le buffet ...

     

                                               Mon "coup de cœur musical" du jour  qui réveille certains souvenirs ...

     

    "Le linge de nos mères" ...

    Très belle chanson que j'espère vous apprécierez !

      

    Le buffet ...

    Yahoo!

    26 commentaires
  • Trop chou !

     

    Ce temps frisquet

     nous appelle vers la cuisine "mijotée"

    et je vous parlerai d'un légume qui  s'y prête tout à fait . ...

     

    LE CHOU

     

    Trop chou !

     

     Pour vous le présenter, j'ai retrouvé ces lignes de Maurice Mességué extraites de son livre

    "mon herbier de santé"

    qui m'ont séduites et je voulais les partager avec vous . .

     

    "Le chou !... Regardez-le bien, ce gros père en habit vert ou rouge

    dans les potagers couverts de neige des hivers précoces !

     Il parait avoir la rondeur même de la Terre, ou les bajoues d'un gros bébé ...."

     

      ...  très cultivé depuis des siècles, le chou a donné d'innombrables variétés régionales

    dont certaines sont même en voie de disparition, faute de cultivateurs.  

     

    Le chou  est excellent pour la santé et se trouve être un bon légume d'arrière-saison et de l'hiver ..

     

    Riche en antioxydants, le chou contient une essence sulfurée aux propriétés anti-inflammatoires.

    Grâce à cela, il aide çà lutter contre les affections respiratoires

    (bronchite, enrouement, toux et rhume).


    Dès les premiers signes de refroidissement, hachez des feuilles de chou cru,

    saupoudrez-les de sucre roux et laissez macérer 48 heures.

    Vous fabriquerez ainsi une sorte de sirop à prendre à raison d'une cuillère à soupe toutes les 4 heures.


    Par la suite, grâce à la richesse de sa vitamine C, ce végétal vous remettra rapidement sur pied.

     

    Trop "chou" !

     

    Mal aimé, injustement ...

    Le chou n'a pas la faveur de nos assiettes. La cause ?

    Ses effluves, aussi bien quand il cuit que lorsqu'il faut le manger !

    Cela est dû à ses composés soufrés.

    Pour éviter ce parfum désagréable, voici une recette de grand-mère :

    mettez un épais morceau de pain rassis dans l'eau de cuisson.

    Celui-ci absorbe les composés soufrés qui s'échappent du légume et neutralise son arôme particulier ...

    Vous n'avez plus d'excuses pour ne pas profiter de ses bienfaits santé.  

    Trop chou !

      Mon choix du jour se porte sur ...

    le chou rouge  

    Trop chou !

      

     Le chou rouge a une pomme volumineuse entourée d'un feuillage lisse, rouge violacé intense

    et se conserve très bien après la coupe dans un endroit frais et sec.

      Il reste, en salade, une préparation et un plat très recherché dans la restauration collective  ...

     

    Mais consommé cru ou cuit (braisé)  il est toujours coupé en fines lanières et sa saveur est délicieuse.

     

    Dans beaucoup de recettes, le chou rouge se marie parfaitement avec les pommes.

      Et c'est le thème de ma recette du jour ..

    une variante du "chou rouge à la flamande" ...

     

        Cocotte de chou rouge

     

    Pour 4 personnes :

    - Un chou rouge moyen

    - 600 g de lard frais 

    - 2 pommes

    - 6 échalotes

    - 1 cube de court bouillon dilué dans 1/4 de litre d'eau tiède  

    - beurre, sel et poivre -

     

    C'est ..."Chou" ... aujourd'hui ...

     

    - Prévoir une grande cocotte avec couvercle ou une terrine. 

     Après avoir ôté deux ou trois feuilles du chou, le laver, l'essuyer,  le couper en deux ,

    enlever les parties blanches , dures puis le détailler en fines lanières .

     Peler les pommes, les couper en lamelles.

     Eplucher et couper en dés les échalotes .

     Partager le lard frais en morceaux.

      - Beurrer correctement votre cocotte, y déposer en couches, 

    le chou rouge frais, les pommes, les échalotes et le lard, terminer par une couche de chou.

     Dès que votre cocotte est bien remplie, verser le court bouillon , saler et poivrer.

     Poser  le couvercle et enfourner 90 minutes :  th.4 .

     

    Servir "brûlant" et se régaler !

     Vous pouvez remplacer le lard par un filet mignon de porc

    coupé en tronçons mais le plat sera  plus onéreux. 

     

    C'est ..."Chou" ... aujourd'hui ...

     

     

    Trop "chou" !   Rappelons nous que dans notre grammaire ...

    "Chou" prend un X au pluriel … 

    et  pour nous souvenir des autres mots en "ou" qui ont la même caractéristique suivons

    ce joli poème de Maurice Carême ...

     

    Caillou, genou, chou, pou, joujou, bijou,

    Répétait sans fin le petit hibou.

     Joujou, bijou, pou, chou, caillou, genou,

    Non, se disait-il, non, ce n'est pas tout.

     

    Il y en a sept pourtant, sept en tout :

    Bijou, caillou, pou, genou, chou, joujou.

     Ce n'est ni bambou, ni clou, ni filou...

    Quel est donc le septième ? Et le hibou,

     

    La patte appuyée au creux de sa joue,

    Se cachait de honte à l'ombre du houx.

     Et il se désolait, si fatigué

    Par tous ses devoirs de jeune écolier

     

    Qu'il oubliait, en regardant le ciel

    Entre les branches épaisses du houx,

     Que son nom, oui, son propre nom, hibou,

    Prenait, lui aussi, un X au pluriel.

                                                  Maurice Carême

     

     Vos enfants et petits-enfants seront si heureux d'apprendre cette poésie si instructive !

    Yahoo!

    36 commentaires
  • Poème pour le 11 novembre .... 

    Le soldat

     

      Ce 11 Novembre,  

    arrêtons nous un instant sur ce morceau choisi émouvant,  tiré de l'écrit ......

       "Nouveaux Chants du soldat"

      

    LE BON GÎTE

      

    "Bonne vieille, que fais-tu là ?

    Il fait assez chaud sans cela.

    Tu peux laisser tomber la flamme.

    Ménage ton bois, pauvre femme,

    Je suis séché, je n'ai plus froid."

      

    Mais elle, qui ne veut m'entendre,

    Jette un fagot, range la cendre :

    "Chauffe-toi, soldat, chauffe-toi.

      

    "Bonne vieille, je n'ai pas faim.

    Garde ton jambon et ton vin ;

    J'ai mangé la soupe à l'étape.

    Veux tu bien m'ôter cette nappe !

    C'est trop bon et trop beau pour moi."

      

    Mais elle, qui n'en veut rien faire,

    Taille mon pain, remplit mon verre :

    "Refais-toi, soldat, refais-toi.

      

    "Bonne vieille, pour qui ces draps ?

    Par ma foi, tu n'y penses pas !

    Et ton étable ? et cette paille

    Où l'on fait son lit à sa taille ?

    Je dormirai là comme un roi."

      

    Mais elle, qui n'en veut démordre,

    Place les draps, met tout en ordre :

    "Couche-toi, soldat, couche-toi ! "

     

    Le soldat

     

     Le jour vient, le départ aussi.

    "Allons ! Adieu ... Mais qu'est ceci ?

    Mon sac est plus lourd que la veille ...

    Ah ! bonne hôtesse ! Ah, chère vieille,

    Pourquoi tant me gâter, pourquoi ? "

     

    Et la bonne vieille de dire,

    Moitié larme, moitié sourire :

      "J'ai mon gars soldat, comme toi ! "

     

    de  Paul Déroulède

    (poète romancier-dramaturge)

     

    Le soldat

    Poème pour le 11 novembre ....

    11.11  ....

    J'avais un camarade,

    - de meilleur c'est pas vrai -

    là toujours à côté

    tous deux pas cadencé,

    le tambour tapait ses roulades.

     

    Mais un boulet s'envole,

    - c'est pour moi ou pour toi -

    et c'est lui qu'il emporte.

    A mes pieds il est là

    Et je crois que c'est moi.

     

    Sa main cherche la mienne,

    ma main charge mon arme

    et le combat m'appelle :

    dors en paix éternelle,

    ô toi, mon camarade !

    (écrit de Ludwig Uhland)

      

    Poème pour le 11 novembre ....

    Poème pour le 11 novembre ....

    Yahoo!

    21 commentaires
  •  

    commerce

      Nous le retrouvons pour notre plus grand plaisir chaque jour sur notre table !

     

     LE PAIN

     

     "Long comme un jour sans pain"

     "bon comme le pain"

     "du pain sur la planche"

     "se vendre comme des petits pains" ...

     

     autant d'expressions populaires pour dire à quel point le pain est un aliment essentiel dans la culture française.

     

    commerce

     

    Quel bonheur de humer l'odeur du pain chaud,

    de croquer le quignon

    pour sentir le croûte craquer sous la dent

    et

    la mie fondre dans la bouche.

       

      Ce plaisir quotidien, nous le devons à notre boulanger !!!   

     

    C'est notre boulanger ...

    qui nous fait apprécier cette immense variété de

     pains pour satisfaire les appétits des petits et des grands

     mais qui nous réserve également

     de croustillantes spécialités salées et sucrées.

      

    Nos commerces ...

                                                      

    Aussi ...

    Protégeons et conservons nos commerces ...

     

    Coup de nostalgie et cri d'alarme pour nos petits commerces de proximité ... 

     

      Un à un ils disparaissent dans nos communes rurales !

     

    commerce

     

           Un petit poème ... qui mérite grande réflexion


    Le petit commerçant se lève dès l'aurore
     

     Il est là tout le jour et souvent tard encore.

     Et quand le soir, il ferme sa boutique,

     Il sera pour certains un sujet de critique.

     

    Et pourtant sa journée n'est finie
     

     Il lui faut tout ranger et calculer les prix,

     Préparer ses achats et garnir ses rayons et comptoirs.

     Demain, il recommence et il faut tout prévoir.

     

    Certes, il a moins de choix que les grands magasins,

     Mais il peut conseiller, il connaît vos besoins,

     Il s'intéresse à vous, écoute vos histoires.

     Et quand on est pressé, c'est lui qu'on va voir.

     

    C'est chez lui qu'on demande à mettre une affiche.
     

     C'est encore chez lui que l'on peut parler avec son voisinage.

     Le nouvel arrivant se sent un peu moins seul,

     Quand de son magasin, il a franchi le seuil.

     

    On dit qu'il vend plus cher que les grandes surfaces,
     

     Mais en y regardant de plus près,

     On s'aperçoit que ce n'est pas forcément vrai.

     Aussi quand il est trop tard pour sortir sa voiture,

     On va frapper chez lui, quelquefois même après la fermeture.

     

     A trop vouloir souvent courir pour avoir "un bas prix"

     Un jour, les clients n'auront plus qu'à se mordre les doigts.

     Les commerçants alors auront plié bagage

     Et boutique fermée, c'est la mort du village.

     

              Chacun sait .... ce que veut dire "boutiques fermées"...


          La mort du cœur et de l'âme de nos communes rurales et leur désertification..

     

    commerce

     

      (photos ci-dessus issues du net)

     

                                                                                                               

     Depuis quelque temps de plus en plus les consciences se réveillent ...

    Et l'on voit réapparaître  ... 

    grâce à la mobilisation et la  persévérance de personnes de bonne volonté ...

    de petits commerces  indispensables à la survie des villages isolés.

     

    Nos commerces ...

                                                                     

    commerce

    Nos commerces ...

      

    Yahoo!

    34 commentaires
  • Prince de l'hiver ... "le citron" !

     

    Sous son épaisse peau granuleuse se cachent les quartiers juteux et acidulés ...

    Faites le plein de vitalité avec cet agrume.

     Prince de l'hiver ... "le citron" !

    LE CITRON

     

    Dès l'arrière saison et en hiver, pulpe et zeste sont à consommer sans modération.

     

    Ce fruit est apparu en Asie, mai dès que l'homme a commencé à  voyager, il l'a emporté avec lui.

    Il a vite conquis le monde pour sa saveur unique, sa haute teneur en vitamines et sa générosité

    en terme de production puisqu'il fructifie plusieurs fois par an, notamment au cœur de l'hiver.

     

    Quelque 100 g de citron apporte en moyenne

    52 mg de vitamine C, aussi appelé acide  ascorbique.

    Attention, l'acide ascorbique se dénature au contact de l'air. 

    (Il faut donc boire le jus de citron sitôt pressé). 

     

    La vitamine C aide l'organisme à lutter contre la fatigue, facilite le renouvellement cellulaire,

    renforce les défenses immunitaires ect ...

     

    Délice d'agrume !...

     

    En prévision des maux d'hiver (rhumes, angines, grippes ...),

    agrémentez vos tisanes (de thym ou de cannelle ...)

    avec un jus de citron frais (anti-infectieux et antiseptique)

    et rectifiez l'acidité par une cuillerée de miel.

     

    En cas de maux de gorge,

    des gargarismes avec du jus de citron dilué dans un verre d'eau tiède sont souverains.

     

    Après un repas trop riche,

    le jus d'un demi-citron dilué dans de l'eau chaude stimulera les fonctions digestives.

    Ajoutez des feuilles de verveine ou de menthe.

     

    Et pour aider le travail du foie,

    couvrez un citron coupé en rondelles d'eau bouillante,

    laissez reposer la nuit puis filtrez et buvez l'eau à jeun le matin.

    Prince de l'hiver ... "le citron" !

    Mais, le citron vous permettra aussi de réaliser de déliceux gâteaux et tartes ...

     

    Si cette tarte vous fait envie,

    n'hésitez pas à cliquer sur ce lien ... 

    Délice d'agrume !...

    TARTE AU CITRON

     

    Prince de l'hiver ... "le citron" !

     

    Selon votre goût, vous pouvez recouvrir cette tarte d'une meringue

    (2 blancs d’œufs battus avec120 g de sucre glace) et repasser au four grill 1 à 2 mn.

     

    Délice d'agrume !...

     

    A demain mes amis, toujours avec le même plaisir !

     

    Yahoo!

    27 commentaires
  •  La "magie" du bouquet garni ...

      

    Avant que le froid n'arrive, mes amis, pensez à cueillir vos aromatiques  … 

     pour confectionner vos "bouquets garnis" que vous conserverez au congélateur 

    pour une utilisation ultérieure en cuisine ...

     

    Bouquet garni ... 

      

    Le "bouquet garni" s'incorpore

     à une sauce, à un bouillon, un fumet de poisson ou à une viande en ragoût (sauté, fricassée ...)

    et cette alliance d'aromates leur donne un arôme subtil.    

     

    La grosseur d'un "bouquet garni"

    doit être proportionnelle à la quantité du plat à aromatiser.    

    On le retire toujours avant de servir.

     

    Voici la composition du "bouquet garni" classique :

    - l branchette de thym

    - l feuille de laurier

    - quelques queues de persil

    - branche de cerfeuil -

     

    Vous pouvez naturellement varier et doser vos ingrédients,

    selon vos goûts et le type de plat à aromatiser

    (laurier, aneth, romarin, céleri branche, basilic, sauge, estragon, coriandre)…

      Vous obtiendrez ainsi des saveurs douces ou corsées.  

     La "magie" du bouquet garni ...

     Cueillez les aromatiques le matin ...

    lavez, séchez-les avec un papier absorbant …

     regroupez-les selon vos choix et nouez-les avec de la ficelle de cuisine.

     Disposez-les dans une boite spéciale congélation

    en laissant un petit espace entre chaque bouquet 

     et non dans un sachet (afin d’éviter l’écrasement dans le congélateur).

    et mettez-les à surgeler.

     

    A retenir que vous les ajouterez surgelés à la cuisson de vos plats.

     

    Bouquet garni ...

      

    Et une astuce supplémentaire :

    Ne pas jeter vos verts de poireaux vous en parfumerez l'eau de cuisson de vos pâtes,

    pommes de terre ou riz ou vous les ajouterez à votre "bouquet garni".

     La "magie" du bouquet garni ...

    En vous souhaitant le meilleur pour votre journée, je vous offre ce cœur original !

     La "magie" du bouquet garni ... 

     La "magie" du bouquet garni ...

    Yahoo!

    31 commentaires
  •  

    "mousses et moussiers" ...

     

     Lors de vos promenades dans les bois et forêts,
     
    elle passe souvent inaperçue à vos yeux ...
     
     
    Elle forme un tapis vert discret sur le sol, les arbres, les souches ...
     
    Il s'agit de ......  

     

    "La mousse" 

     

    "mousses et moussiers" ...

     

    "mousses et moussiers" ...


     
     Autrefois, existait un petit métier  disparu de nos jours
     
    qui "exploitait" cette manne de la nature...
     
     
    "Le moussier"
     
     
    Il fut longtemps indispensable, et connut son heure de gloire

    à la fin du XIX ème  et au début du XX ème  siècle.
     
    Il partait dans la campagne, dans les bois, afin de récolter la mousse

    qu'il répartissait en bottillons avant de la placer dans un grand sac.
     
     

    Rentré chez lui, il mettait sa cueillette à sécher au grand air, puis la nettoyait,

    coupait les racines disgracieuses,

     la teignait parfois lorsqu'elle avait perdu sa belle teinte verte d'origine.
     
     

    Il ne lui restait plus alors qu'à la rassembler soigneusement serrée en ballots

    et à l' expédier vers les grandes villes.
     
     

    Elle était bien utile aux fleuristes pour la réalisation de compositions florales,

    notamment pour cacher le terreau des corbeilles de fleurs.
     

    "mousses et moussiers" ...

     
     Parfois, nous nous inspirons de ce métier ...

    nous allons dans les bois ramasser de la mousse,

    pour garnir la base de nos potées de fleurs (la mousse y garde l'humidité)

    ou

     pour parer la base de notre sapin de noël,

    lorsque le temps est clément au moment des fêtes.

     

    "mousses et moussiers" ...

     

    Passez une belle semaine dans l'accalmie de la météo !

    "mousses et moussiers" ...

    Yahoo!

    29 commentaires
  • Nature au tons de l'automne ...

     

    Je vous laisse admirer et apprécier cette nature automnale ...

     

    couleurs d'automne

     

    couleurs d'automne

     

    Nature au tons de l'automne ...

      

    couleurs d'automne

     

    couleurs d'automne

      

    A demain, mes amis et agréable mois de novembre par chez vous ! 

    couleurs d'automne

     

    Réflexion avec cette citation glanée sur le net ...

    couleurs d'automne 

    Yahoo!

    31 commentaires
  • La Toussaint 2

                                                                                            (création glanée sur le net)

     

     En cette période de Toussaint,

     je voulais partager avec vous cette émouvante poésie 

     du chanoine  Henry Scott Holland (1847-1918),

     (texte parfois attribué à Charles Péguy).

     

     La mort n'est rien 

    Je suis seulement passé dans la pièce d'à  côté;

    Je suis moi. Vous êtes vous ; ce que j'étais pour vous, je le suis toujours.

    Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné.

    Parlez-moi comme vous l'avez toujours fait.

    N'employez pas un ton différent.

    Ne prenez pas un air solennel ou triste.

    Continuez à  rire

    De ce qui nous faisait rire ensemble.

    Que mon nom soit prononcé à la maison

    comme il a toujours été.

    Sans emphase d'aucune sorte.

    Sans une trace d'ombre.

    La vie signifie ce qu'elle a toujours été.

    Le fil n'est pas coupé.

    Pourquoi serais-je hors de vos pensées .

    Parce que je suis hors de votre vue ?

    Je ne suis pas loin.....

    Juste de l'autre côté du chemin.

    Toussaint ... 

    Toussaint ...

    Le mot "cimetière" ...

    issu du grec "koimeterion" ou du latin "coemeterium" 

    signifie "lieu où l'on dort "

    Toussaint ...

     "Le disparu, si l'on vénère sa mémoire, est plus précieux et plus puissant que le vivant".

    (Antoine de Saint-Exupéry)

     

    "Les fleurs ne nous laissent jamais tomber.

    Elles nous accompagnent dans le bonheur et nous soutiennent dans le malheur".

    (Céline Blondeau)

    Toussaint ...

                                                          (les petites chrysanthèmes au jardin)

     

     Je vous souhaite une journée sereine mes amis !

     

    Yahoo!

    32 commentaires
  • chrysanthèmes ...

     

    "Le chrysanthème, une fleur d'or qui enrichit les cimetières et

    qui pourrait tant faire pour donner vie à nos jardins d'automne.»

    (Patrick Mioulane)

     

    Le chrysanthème est une fleur qui aurait été identifiée en Chine il y a 3000 ans.

    Cette fleur poussait dans le bassin du fleuve jaune, puis on la trouva ensuite en Corée et au Japon.

    Au XVII éme siècle, elle fut exportée en Europe puis transportée en Amérique via l'Angleterre.

     

    Comme les premières fleurs étaient jaunes,

    les Anciens la nommaient la "fleur jaune",

     

    chrysanthèmes ...

     

    chrysanthèmes ...

     

    ce sont les techniques qui ont amené les couleurs autres.

     

    chrysanthèmes ...

     

    chrysanthèmes ...

     

    Les chinois l'aiment pour sa beauté, son élégance et sa ténacité.

    Au Japon, la fleur de chrysanthème est le symbole de la famille impériale.

     

    chrysanthèmes ...

     

       En France, le chrysanthème perd peu à peu, et heureusement, sa réputation de "fleur de cimetière" ;

    il devient un présent très convenable.

    Néanmoins, il faut savoir choisir les variétés les moins "solennelles",

    les plus petites par exemple,

    pour qu'aucune ambiguïté ne puisse s'installer et ne vienne ainsi ternir votre geste ! 

     

    chrysanthèmes ...

     

    Coup d'cœur pour cette citation ...

    chrysanthèmes ...

     

    Yahoo!

    20 commentaires
  •  

    halloween 

    Bientôt Halloween ...

                                                        (Coup de cœur pour cette création du net)

     

    Chouette semaine !

    Le 31 octobre, ce sera " Halloween " !

    C'est bientôt le grand soir ...

     

     " Halloween " est remise à  la mode après de nombreux siècles d'oubli.

     

    Sortez vos balais du placard,

    déroulez vos plus belles bandelettes,

    préparez les potions les plus ragoûtantes pour fêter ce jour ...

     

     Certains sont pour ...  d'autres contre ...

     

    On peut détesté le côté commercial d'Halloween,

    mais adoré les déguisements et les citrouilles lumineuses

    qui apparaissent ce jour-là dans les plus petits villages de France et d'ailleurs ...

     

    Pour les enfants c'est un jour de fête !

     

    halloween

                                                                                         Peinture de Robert Duncan  

     halloweenJe vous invite sur ma page pour vous faire connaître

                                         

                                                                  la citrouille et ses superstitions !

     

    La citrouille comme toutes les courges,

    est un symbole de prospérité de chance et de fécondité ! 

     

    D'antan, il  était recommander de glisser quelques graines de citrouille

    dans le porte monnaie pour s'assurer la prospérité.

     

    De même, il était courant de confectionner un petit sac de couleur or et

    d'y mettre 4 grains de citrouille et une pièce de monnaie et de glisser le tout sous le lit ...

    Chance assurée parait-il !

     

     On lui a attribué de nombreux bienfaits :

    Les pépins de citrouille écrasés débarrasseraient des vers intestinaux mélangés à  de l'huile.

    -Ils auraient aussi la réputation d'enlever les taches de rousseur.

     

    Dans les régions du centre, il est dit que seul le semeur qui a une grosse tête

    ou celui qui a un gros derrière a de chance d'obtenir des citrouilles de belles tailles ... eh oui !

     

    Dans les régions de l'Ouest, ils prennent la précaution de semer les citrouilles le Vendredi saint :

    c'est parait-il le jour le plus favorable pour obtenir un légume énorme !

     

    Encore plus curieux, en Suisse, c'est celui qui débite le plus de mensonges qui aura les plus belles citrouilles.

    A vous, sorcières, Belzébuth ....

     

    Et retrouvez mon article pour confectionner avec les enfants  avant Halloween

    la "Jack lantern" en suivant ce lien...

    http://cheznous62.eklablog.com/en-parlant-d-halloween-a119045960 

     

     Pour vous égayer la journée …. une belle vidéo pour rendre votre citrouille souriante !!!! …

    Halloween  

     

    Et pour terminer retrouvons-nous ...

    chez nos voisins super sympas qui fêtaient Halloween chez eux l'an passé !

     

    A vous, sorcières, Belzébuth ....

     

    A vous, sorcières, Belzébuth ....

     

    A vous, sorcières, Belzébuth ....

     

    A vous, sorcières, Belzébuth ....

     

    A vous, sorcières, Belzébuth ....

     

    Notre voisine a fait preuve de beaucoup d'imagination …

    Voyez plutôt ..

     

    A vous, sorcières, Belzébuth ....

     

    Ces yeux "gourmands" ...

    sont réalisés à partir de lychees (coupés en deux)

    et garnis de raisin noir avec un soupçon de grenadine.

     

    A vous, sorcières, Belzébuth ....

    Et sa soupe agréablement présentée a ravi les papilles ! 

    halloween

    Yahoo!

    28 commentaires
  • Rencontre ..

    Mi-octobre … fête de la citrouille par chez nous

     

    rencontre ..

     

    Une belle mise en scène de cucurbitacées …

     

    rencontre ..

     

    … de nombreuses associations jardinage ...

    des expositions, des ateliers, des conférences et….

     des stands d'artisans de talent animaient cette fête de la citrouille et de la graine.

     

    rencontre ..

     

    Parmi les exposants , découverte d'un artiste breton, (ancien éducateur spécialisé), hors du commun

    LORKA

    sculptant habilement le bois uniquement avec un couteau Opinel ...

     

    rencontre ..

    Vous découvrez derrière lui quelques unes de ses cannes sculptées à la main,

    sur lesquelles il ne compte pas ses heures de travail ...

    rencontre ..

     

    rencontre ..

     

    rencontre ..

    D'autres réalisations à son actif ...

    rencontre ..

     

    Son outil de travail ci-dessous … l'Opinel.

    rencontre ..

    Rencontre ..

     

    Merci à ce Monsieur sympa qui m'a permis

    de parler de son art dans cette page et de découvrir une autre utilité de l'Opinel. 

     

    rencontre ..

     

    Petit rappel pour ce week end ...

    Rencontre ..

    Yahoo!

    27 commentaires
  •  

    Un petit "coing" de paradis ...

          Dans le verger d'automne  … 

    le cognassier

    très rustique, robuste et de bonne longévité

     a tendance à être relégué

    comme pièce d'Antiquité parmi les autres arbres fruitiers. 

     

     C'est bien dommage !

        Il regorge de qualités :

      il s'avère particulièrement ...

    décoratif au printemps, quand il épanouit de somptueuses et exquises fleurs à pétales blanc rosé ...   

     en automne quand ses feuilles s'illuminent au milieu d'énormes fruits jaunes d'or, appétissants et très parfumés.

     

                                                                                                   (cliché du net)     

    coings1

      Chez nous, nos parents avaient l'habitude

    de rentrer plusieurs coings  ramassés aux premières brumes d'octobre,

    quand ceux-ci   commencent à jaunir et perdent un peu de leur duvet...

       et  ils les déposaient sur le rebord de cheminée ....  

      Leur parfum embaumait la maison d'une bonne odeur de "miel" ..  

     

     Ils plaçaient les autres sur des claies en évitant de les mélanger aux   pommes et aux poires,

    qui pouvaient prendre le parfum   si pénétrant de ces fruits.        

    Sachez que les coings, même parvenus à maturité ...  

    révèlent une chair âpre, râpeuse, coriace, très astringente..  

     

     

    ils sont donc sont immangeables tout crus.  

    Mais ..   cuits …  ils subissent une exquise métamorphose :

    leur chair, dure et âpre lorsqu'elle est crue,

    se révèle fondante à la cuisson où, de jaune clair elle vire au rouge orangé !. 

     cognassier  

      coings1 

            Et je sais que vous êtes nombreuses, mes amies,   à confectionner de la gelée de coings "jaune d'or"

      qui embaume votre cuisine   de son délicat parfum leur de la cuisson.    

     

    Mais connaissez-vous la recette de ...

     

      LA PÂTE DE COING  

     réalisées à base de ce fruit d'arrière saison . 

      Les pâtes de fruits, confiseries très anciennes, feront le régal des petits et des grands.. 

     En voici la recette parmi tant d'autres dont vous avez certainement le secret ! 

       

      - Prenez 2 kgs de coings, lavez-les, coupez-les en quartiers (sans les éplucher)  

    et ôtez les pépins que vous enfermerez dans un carré de mousseline.  

    - Mettez vos coings dans une marmite avec un verre d'eau et le sachet de pépins.  

    - Faites cuire, à feu doux jusqu'à ce que les fruits s'écrasent à la fourchette.

     - Pressez le sachet de pépins et retirez-le.  

    - Réduisez la pulpe en purée, pesez-la et versez-la dans une bassine à confiture.

     - Ajoutez 400 g de sucre fin par 500 g de pulpe.

     - Mélangez et faites réduire cette marmelade à feu moyen en remuant (pour éviter d'attacher au fond de la bassine).  

    - Etalez ensuite la marmelade sur une plaque saupoudrée de sucre en poudre sur une épaisseur de 2 cm 

      et   laissez sécher 2 heures.  

    - Découpez la pâte en cubes ou rectangles avec un couteau huilé et roulez-les dans du sucre cristallisé.
      
       Placez les fruits dans une boîte en métal, séparés par du papier sulfurisé.

    Refermez bien la boîte à chaque dégustation.

      Délicieuses ces pâtes de fruits et naturelles !     

     

    Le petit plus gouteux ...

    Osez une lamelle de pâte de coing ou de la gelée à côté d'une tomme de vache ou de chèvre

    ou s'une fourme pas trop raffinée ou d'un roquefort fondant !

    "Boule" d'or de l'automne ... 

     Le coing est bénéfique pour les intestins ....  

     Voici une petite recette qui va pallier à vos problèmes en cas de diarrhées ...    

                                               Faites cuire un coing coupé en morceaux dans un peu d'eau, écrasez en purée. Puis, remettez la préparation à cuire avec son poids de sucre ...

     Vous obtiendrez un sirop : prenez-en trois fois 3 cuillerées à soupe par jour .

     

    Une autre bonne vieille recette ... 

        L'EAU DE COING ....

       Elle s'obtient en écrasant au mortier 5 à 6 fruits bien mûrs coupés en quatre.

    - Faites-les macérer 48 h dans suffisamment d'eau pour simplement les recouvrir ;

    ensuite, exprimez le jus, ajoutez une quantité égale d'eau de vie pour fruits et la valeur

    de 300 grammes de sucre fin par litre de liquide, un peu de cannelle, un clou de girofle.

    - Laissez le tout macérer pendant 2 mois.

    - Cette macération se fait dans un bocal de verre fermé hermétiquement que

    vous mettrez dans un endroit frais, sec, non exposé à la pleine lumière.

    - Au bout de ces deux mois, ouvrez votre bocal, filtrez et

    versez votre "eau de coing" dans une bouteille "à vis" qui ferme bien et voilà ....

     

    Elle est excellente alors et s'avère efficace pour les intestins ( irritations et  coliques)

    et les petits bobos qui se manifestent "sous la ceinture" ..

     A consommer quand même avec modération !!

      Et voilà !

    coings1

    Si une recette de coings, fruits de la passion  et foie gras vous tente ...

    Je vous invite à suivre ce lien … 

    Tartines croustillantes ....

     

    Un petit "coing" de paradis ...

     

    Yahoo!

    27 commentaires
  • Douceur aux noisettes ...

     

    Gourmandise aux noisettes ...

     Coucou à toi qui est en vacances en ce moment ...

     

    Mets ton tablier et suis ta maman à la cuisine ...

     

    Tu peux, avec son aide, confectionner une délicieuse pâte de noisettes pour ton goûter ou pourquoi pas pour ton petit-déjeuner ...

     

     

     

    Penses à partager avec tous ceux que tu aimes ... 

     

     

      Pour obtenir 2 pots de 375 g environ  de ta pâte aux noisettes il te faudra prévoir :

     

    - 20 cl de jus d'orange frais (soit le jus d'environ 3 oranges)

    - 125 g de sucre fin

    - 125 g de poudre de noisettes

    - 125 g de beurre

    - 125 g de noisettes décortiquées

     

     1) Dans une casserole, verse le jus d'orange filtré.

     2) Avec l'aide de ta maman (ou d'un autre adulte), fais chauffer doucement ce jus et ajoute le sucre peu à peu en remuant avec une spatule.

     3) Verse la poudre de noisettes, en continuant de remuer.

     4) Retire la casserole du feu et incorpore le beurre coupé en morceaux. Mélange bien toujours à la spatule.

     5) Verse la préparation ainsi obtenue dans un saladier. Laisse refroidir en mélangeant de temps en temps.

     6) Mets au réfrigérateur, jusqu'à ce que la pâte commence à se figer.

     7) Concasse grossièrement les noisettes (tu les enfermes dans un torchon et tu les écrases grossièrement avec un rouleau à pâtisserie).

     8) Ajoute ces noisettes en les répartissant bien dans ta préparation.

     9) Tu mets ensuite cette pâte dans les deux pots.

     10) Tu laisses refroidir au réfrigérateur à nouveau pendant plusieurs heures pour que la pâte se raffermisse et puisse, ainsi, se tartiner.

     

     Voilà, maintenant arrive le meilleur moment : celui de déguster ta pâte de noisettes,

    en l'étalant sur des tartines de pain grillé.

     

     Cette "douceur sucrée" se gardera 8 jours  mais

    impérativement conservée au réfrigérateur.

    (mais je pense qu'elle sera dégustée bien avant) 

     

    Petit plus: les doses de préparation peuvent être doublées pour les gourmands !!!

     

    Douceur aux noisettes ...

    Douceur aux noisettes ...

    Yahoo!

    26 commentaires
  • De patientes artistes ...          Agréable semaine par chez vous ...

    Je vous la souhaite ensoleillée

    malgré quelques averses par chez nous ce week end !

     

    De patientes artistes ...

     

    En début d'automne,

    les araignées "sont à la fête" !

     

    Avez-vous remarqué

     l'ornement du matin de leur toile

    quand il y a du soleil et de la rosée ou de la pluie;

    des perles de cristal soulignent,

    en points irisés, leur dessin géométrique.

     

     "orfèvres de la nature" ...


    Toutes les araignées filent leur soie . 

     

    Leurs organes reproducteurs de fils sont très complexes.

    Ils occupent une grande partie de l'abdomen et leurs secrétions

    s'écoulent par des tuyaux de formes diverses pour aboutir aux filières,

    appendices extérieurs articulés qui peuvent façonner les brins de soie à leur sortie.

     

    De patientes artistes ...

     

    L'araignée sait, à un moment donné, agir sur les secrétions de ses glandes,

    sur l'ouverture ou la fermeture et les mouvements des filières, de telle sorte

    qu'elle a tout de suite la tresse de brins de cordage

    et l'espèce de soie qui lui sont nécessaires ...

     

    Il existe de très nombreuses espèces d'araignées dans notre pays 

    et chacune a sa toile caractéristique.

     

     "orfèvres de la nature" ...

     

    Cette habile fileuse nous rend le service de nous débarrasser

    de bien des mouches capables de transporter des microbes

    et les poisons récoltés sur les matières en décomposition.

     

    Ne les écrasez pas systématiquement même si

    vous n'aimez pas leurs toiles et que leur vue vous fait un peu peur.

     

     "orfèvres de la nature" ...

     

    De nombreuses superstitions populaires sont reliées à l'araignée ...

     

    Dans les premières années de la Loterie Nationale, on expliquait que, pour gagner,

    il suffisait d'enfermer, le soir, une araignée dans une boîte avec des petits

    carrés de papier numérotés.

    L'araignée en manœuvrant la nuit, retourne certains des papiers ...

     à regarder comme les numéros gagnants à l'ouverture de la boîte.

     

     "orfèvres de la nature" ...

     

    Il existe un proverbe qui dit :

    "araignée du matin : petit chagrin, araignée du midi : petit profit, araignée du soir: petit espoir".

     

      Une araignée qui court ou qui file promet de l'argent le matin, une bonne nouvelle le soir.

     

    On dit aussi : "Au bout du fil l'araignée, la journée sera mouillée."

     

     "orfèvres de la nature" ...

     "orfèvres de la nature" ... 

    Ma photo "coup d'cœur" du jour …

    De patientes artistes ...

                                                     "escargot sur fleur d'angélique automnale"

     "orfèvres de la nature" ...

    Yahoo!

    25 commentaires
  •  

    Petits trésors des bois ...

      La nature est une fée ...

    Découvrons quelques beautés que sont ...

     

    les champignons

     

    comestibles ou non, je ne sais ... mais je les ai "dégustés" des yeux !

    (peut-être pouvez-vous m'éclairer mes amis,  j'avoue mon ignorance ?)

    Petits trésors des bois ... 

     

     

     

     

     

     

    Petits trésors des bois ...

     Sur la plaine, à petits bruits,

    Il a plu toute la nuit.

    Et maintenant, goutte à goutte,

    Le bois ruisselant s'égoutte.

    Et voilà qu'en bataillons,

    S'éveillent les champignons.

    (poésie de Raymond Richard) 

     

    "Trésors des bois" ...

     

     

     

     

     

    Petits trésors des bois ... 

    Après le temps tristounet de ces derniers jours ... 

    Le soleil vous arrivera peut-être par chez vous, frisquet, mais de saison  ..

    Profitez-en pour passer un agréable week end mes amis !

    Petits trésors des bois ...

    Yahoo!

    32 commentaires
  • Gouteux potiron ...

    Belle journée à Tous !  

         

    Faisons la différence entre  potiron et citrouille :

     

    La citrouille est de forme ronde et de couleur orangée.

     Son pédoncule est dur et fibreux.

     C'est elle que l'on utilise à Halloween.

     

     Quant au potiron  ( il en existe plusieurs  variétés)

     il est plus ou moins aplati :

      sa couleur va d’un orange rougeâtre au vert foncé.

     Son pédoncule et tendre et spongieux.

     

     Le potiron est plus fin, plus savoureux et plus sucré

    que la citrouille qui est filandreuse.

     

    Dans le language courant, ces deux termes sont souvent confondus.

     

     Je vous invite aujourd'hui

     à retrouver ce "légume fruit"

      avec un dessert que l'on réalisait par chez nous

     lorsque j'étais enfant !  

     

     Les saveurs de l'orange et de la noix

     rehaussent le goût discret du potiron.

      

    "La compote d'automne". 

     

     il vous faudra (pour 4 pers.) : 

     700 g de potiron - 4 cuillerées à soupe de vergeoise (cassonade) - 2 cuillerée à soupe d'eau - 2 cuillerées à soupe de jus d'orange - 1/2 cuillerée à café de cannelle en poudre (selon goût) - 40 g de cerneaux de noix concassés (à l'aide d'un pilon ou d'un rouleau à patisserie) ou mixés (plus plaisant pour les enfants) -

      

    Epluchez le potiron, coupez-le en quartiers et supprimez les graines et filaments.

     Détaillez la chair en fines tranches, puis mettez-les dans une casserole.

     Ajoutez l'eau, le jus d'orange, la cannelle et la cassonade. Couvrez.

     Laissez cuire pendant 30 mn à feu très doux en remuant de temps en temps.

     

    Si la consistance finale de la compote ne vous paraît pas assez ferme, poursuivez la cuisson encore 5 mn, en plaçant la casserole sur feu vif et en remuant sans cesse.

     Retirez du feu et remuez énergiquement la compote pour en homogénéiser la texture.

     

     Laissez la tiédir, puis répartissez-la dans des coupes.

     Parsemez des noix concassées ou mixées juste avant de les présenter.

     Servez froid ou tiède selon goût.

      

    Original ce dessert.... Qu'en pensez-vous ? 

    Le potiron ... cette fois .... en cuisine ......

    Yahoo!

    17 commentaires
  • Bonjour amis jardiniers ! 

    Jardiniers ! ... "A vos cucurbitacées" ...

     Tous ...  à vos potirons, courges et citrouilles !!!

     Avec ces ...trucs et astuces d'arrière saison ..

     

    Jardiniers ! ... "A vos cucurbitacées" ...

     

    Parfois la météo compromet la bonne maturation des potirons 

    (également des citrouilles et courges).

     

    Pour y remédier disposez ces légumes sur des tuiles,

     des tomettes ou de la paille pour prévenir l'apparition des pourritures.

     

    Si vos potirons sont énormes  ...

     Une bonne idée pour les surélever ...

     Servez-vous d'une palette (permettant à l'air de circuler) .

    Brossez la palette à grande eau, laissez-la sécher et couvrez d'un lit de paille

    (pour éviter que le potiron ne s'abîme)  et posez votre gros légume.

     

    De toute façon, manipulez avec soin ces légumes pulpeux

    car les chocs limitent leur capacité de conservation.

     

    Trucs et asuces d'arrière saison ... 

     

    La grande récolte des potirons en vue

    du stockage hivernal a lieu vers fin octobre.

    lors d'une période sèche et ensoleillée.

    Attendez la complète maturation, lorsque le feuillage et les tiges sont desséchés

    Les potirons, courges et citrouilles doivent être bien colorés,

    avec le pédoncule quasiment sec.

    Pour améliorer la conservation, laissez-les sécher au soleil

    avant de les entreposer après les avoir coupés.

    Manipulez-les sans les entrechoquer, ni les blesser

    et débarrassez-les des traces de terre.

     

    Stockez-les pédoncule vers le haut dans un endroit sec, ventilé, à température constante. (entre 15 et 20°C) .

    Vous pouvez tremper le pédoncule dans de la paraffine pour prolonger leur conservation.

    Ces légumes se conserveraient ainsi de quelques mois à parfois deux ans ?

     

    Ce serait gentil de me faire part de vos expériences . 

     Trucs et asuces d'arrière saison ...

     

     Lorsque vous utiliserez ce légume pour en faire une soupe ou un gratin...

    Gardez les graines, non pour les semer mais pour les manger....

     Pour ce faire ...

    Recueillez les pépins en les séparant des filaments.

    Passez-les sous l'eau froide et séchez-les avec un papier absorbant.

    Préchauffez votre four sur le mode "grill".

    Eparpillez les pépins sur une plaque , enfournez 10 à 15 mn.

    Laissez vos invités les décortiquer.

     

    Elles sont très nourrissantes (446 Kcal pour 100g)  et

    contiennent des protéines facilement digestibles qui stabilisent le taux dans le sang. 

     Et vous pouvez en grignoter hors des repas sans risquer de prendre du poids.

    Elles sont aussi de bonnes pourvoyeuses de minéraux, tels le potassium, le cuivre, le fer et surtout le zinc

    et le magnésium (262 mg pour 100g).

    Ce dernier est bénéfique pour le cœur et facilite la relaxation musculaire.

    Elles aident à passer une bonne nuit en cas de problèmes d'endormissement.

     

    Tant de bienfaits dans un déchet de cuisine, qui l'eût cru ?

     

    Arrière-saison au potager  ... 

     

     (Tous ces conseils ont été découverts au gré de mes nombreuses lectures sur le jardinage)

     Trucs et asuces d'arrière saison ...

    Yahoo!

    28 commentaires
  • "La courgette en cuisine" ...

    Depuis quelques semaines, la saison des courgettes bat son plein …

    Alors ... en route ... en cuisine ... mes amis ! 

     

     Légume minceur ... La Courgette" ...

     Parmi la multitude de recettes sur la courgette,

    je vous en ai choisi une pour ceux qui me diront que la courgette est fade ....

     

    Vous serez réconciliés avec la saveur de la  courgette

    si vous la cuisinez de cette manière  mais vous l'avez deviné,

     

    elle sera plus calorique ! 

    Légume minceur ... La Courgette" ...

     Pour 6 personnes :

     

    - 1 kilo de courgettes

    - 150 g de lard fumé en dés (ou fond de jambon)

    - 2 dl d'huile tournesol (ou olive)

    - 3 oignons (ou 6 échalotes)

    - 1 tasse de farine

    - 1 petit bouquet garni

    - 2 gousses d'ail

    - la valeur d'un bol de sauce tomate fraîche (ou votre coulis de tomates maison)

    - 75 g de fromage râpé

    - sel et poivre -

     

    - Lavez les courgettes,  épluchez-les  ou non  (selon goût) , coupez-les en tronçons de 5 cm.

    - Divisez ces tronçons en bâtonnets, saupoudrez-les légèrement de sel fin et laissez dégorger.

     - Pendant ce temps, faites blondir les dés de  lard fumé dans une partie de l'huile puis retirez-les et tenez-les au chaud.

     - Dans la même huile, faites dorer les oignons ou échalotes émincés. Retirez-les puis ajoutez aux lardons.

     - Epongez les courgettes, farinez-les. Faites-les dorer à la poêle dans le reste d'huile chaude. Quand elles sont colorées, égouttez-les.

     - Dans un plat allant au four, mélangez les courgettes, les oignons-lardons. Ajoutez au-dessus le bouquet garni, l'ail haché et la sauce tomate.

    Assaisonnez (pas trop de sel à cause des lardons), saupoudrez de gruyère râpé.

     - Glissez sous le gril du four, laissez gratiner .

     - Servez chaud dans le plat de cuisson.

    "La courgette en cuisine" ...

     

    Petit clin d'oeil photo ..

    "Lundi  en cuisine" ...

    Je trouve ces décos automnales craquantes …

    et vous, qu'en pensez-vous ? 

    Yahoo!

    26 commentaires
  •  

       PETIT-JEAN ET LE MALIN CHÊNE

    Je vous souhaite un agréable week end ...

     en  compagnie de ...  ce conte moderne

     que j'ai découvert au gré de mes lectures ....

     

     PETIT-JEAN ET LE MALIN CHÊNE

     

    Mes pages "en sommeil" ...

     

    Le forestier Petit-Jean logeait à Taverny

    en lisière de sa forêt de Montmorency.

     

    Chaque jour, il parcourait ses taillis de châtaigniers qui, bien malingres, témoignaient de la lourde prédation des fourneaux parisiens tout proches.

     

    Un après-midi d'été qu'il remontait, tout suant, les lacets de la route de Chauvry, il fit une halte bienfaisante sous un gros chêne, le seul de cette stature à l'entrée de la forêt de Montmorency.

     

    Allongé les yeux vers le ciel, les mains derrière la nuque, Petit-Jean, tout en se reposant, en vint à se demander comment ce gros chêne isolé pouvait bien encore se trouver là ?

    Alors le forestier reconstitua mentalement, une à une, toutes les épreuves qui avaient marqué la vie du gros chêne et auxquelles, par chance, il avait pu survivre.

    A bientôt ...

    Vers ses trente ans, c'était évident, il avait su échapper à la coupe, au balivage, pour bois de chauffage ; déjà bien formé, il avait dû plaire au régisseur ou au marchand de bois.

     

    Puis, au début du XXe siècle, il avait certainement été sauvé du lotissement ; en vue d'une vaste implantation de bâtisses, on avait projeté de défricher sa parcelle.

     

    Des bordures de trottoirs abandonnées dans la forêt et un pont en Meulière, le "pont du Diable", témoignaient encore de ce projet avorté !

     

    Il faut dire qu'en ce temps-là, la forêt était privée ...

     

    Dans les années 1970, le chêne avait dû survivre de justesse à un foudroyage des caves d'extraction du gypse, qui eut lieu pratiquement sous lui

    (l'éboulement fut si violemment ressenti alentour que,

    pour cette partie de forêt, l'expérience s'arrêta là).

     

    Quelques années plus tard, l'Equipement déplaça sur l'autre rive de la montée, le bac à salage placé à son pied, car à la longue on jugea que cela pouvait lui porter  tort.

     

    Pour finir dans les années 80, il fut martelé un matin de printemps

    (le martelage est la marque que les agents des eaux et forêts font avec le marteau aux arbres que l'on veut abattre ou réserver) ...

    et démartelé le jour même !

     

      A quoi tient une vie d'arbre ! ...

    En l'occurrence, à un désaccord entre forestiers.

     

     Petit-Jean pensa :

      "Et te voilà donc !

    Avec ton large pourpier, tes 4 mètres de tour de taille, tes 30 mètres de hauteur ...

    Ah, tu as fière allure à l'entrée de la forêt ! Mais çà, tu reviens de loin ..."

     

     Reposé, enchanté par sa petite rêverie, Petit-Jean se remit en route ; et, se retournant un instant vers son compagnon d'un moment, il lui déclara tout haut :

     

    "Faut-il que tu sois malin pour avoir surmonté tout çà !".

     A bientôt ...

      Le Malin-Chêne

    chêne sessile en parcelle 169 de la forêt domaniale de Montmorency,

    qui figure au nombre des arbres remarquables d'Ile-de-France ...

     

     (Auteur : Dominique Rozan, chargé de mission au SID de Créteil)

    (source : revue "Arborescence" 2001)  

    (Photos personnelles pour illustrer ce texte)

    A bientôt ...

     

       PETIT-JEAN ET LE MALIN CHÊNE

    A bientôt ...

     En vous confiant cette page   ....

     c'est toujours avec le même plaisir que je vous retrouverai lundi, mes amis !

    Yahoo!

    21 commentaires
  • rose d'automne

     

     Passez une douce journée ...

     

    ... en compagnie d'une très jolie poésie envoyée par une de mes amies 

    sur la beauté éphémère des roses d'automne

     

    rose d'automne

     

      Il n'est plus belle fleur qu'une rose d'automne,

     Quand elle sait déjà que ses jours sont comptés,

     Et que près de sa fin, généreuse, elle donne

     Encor  plus de parfum qu'aux beaux jours de l'été.

     

     Dans le brouillard léger d'une aube de novembre

     Alors que les oiseaux ne savent plus chanter,

     Elle va défroisser sa robe d'or et d'ambre

     Pour s'offrir aux regards dans toute sa beauté.

     

    rose d'automne

     

     Mais un souffle de vent la blesse, la défeuille.

     Sitôt qu'il a séché ses larmes de rosée,

     Elle cache ses joues dans son écrin de feuilles

     Pour vivre encor un peu, encor une journée.

     

     Ô toi qui ne sais pas combien est éphémère

     La rose qui s'endort et va vers son trépas,

     Si tu passes près d'elle au jardin de ta mère,

     Je t'en supplie, enfant, non, ne la cueille pas.

     

     Laisse la retenir la vie qui l'abandonne,

     Suivre des vols d'oiseaux glissant dans le ciel clair.

     Il n'est plus belle fleur qu'une rose d'automne,

     Qui se meurt doucement, aux premiers jours d'hiver.

     (Renée-Jeanne Mignard)

    "Rose d'automne" ...

    Photos "coup d'cœur" automnal  ... 

    "Rose d'automne" ...

     

    "Rose d'automne" ...

     

    "Rose d'automne" ...

    "Rose d'automne" ...  

    Yahoo!

    25 commentaires
  • Reine de l'automne "la pomme" ... 

    La pomme

    "Je sais à quoi ressemble une pomme qui grille et grésille dans l'âtre,

    et je sais le réconfort qu'apporte le fait de la manger toute chaude,

    avec un peu de sucre et un filet de crème"...
                                                                            (citation de Mark Twain)

     

    Reine de l'automne "la pomme" ...

     

    A pleins paniers l'automne nous apporte ...

    la pomme qui déboule dans nos cuisines.…

    Ronde, pulpeuse, colorée, juteuse ...

    elle se coupe, se tranche, se râpe,

    se cuit de maintes façons et se déguste même en boisson ..

     

    Reine de l'automne "la pomme" ...

     

    Voici de petites astuces puisez de-ci, de-là,

    pour que vous puissiez la maîtriser sous toutes ses formes de préparations.

     

    1 - Compote de pommes savoureuse :
    Pour éviter d'avoir à sucrer votre compote de pommes,
    ajoutez, avec les pommes, avant de les cuire, une banane mûre.
    La compote sera délicieusement sucrée comme il faut, et le goût, hummmm...

    2- Congeler une pomme :
    La pomme se congèle bien en quartiers, en lamelles, légèrement cuite,
    ou arrosée d’un filet de jus de citron.

    3- Pommes farcies :
    Vous préparez des pommes farcies et vous craignez qu’elles ne s’écoulent dans le four ?
    Déposez-les tout simplement dans un moule à muffins, avant la cuisson,
    et elles tiendront le coup.

    4- Pommes en compote :
    Lorsque vous préparez de la compote,
    ajoutez du jus de pomme aux fruits qui mijotent.
    La saveur en sera accentuée.

    5- Pomme et épices :
    Les épices chéries de la pomme : la cannelle et la muscade.
    Pour sucrer la pomme au cours de la cuisson : le sirop d’érable, le miel et la cassonade.

    6- Compote de pommes rosée :
    Le truc pour obtenir une compote de pommes rosée,
    c'est d'ajouter une bonne poignée de canneberges en faisant cuire les pommes.

    7- Pommes plus savoureuses :
    Ajouter une pincée de sel, aux pommes qui bouillonnent, les rend plus savoureuses.

    8- Compote de pommes moins sucrée :
    Pour obtenir une compote de pommes moins sucrée,
    vous pouvez remplacer le sucre par du jus d'ananas.
    Il faut utiliser 1/2 litre (2 tasses) de jus pour environ 30 pommes.

     

    Reine de l'automne "la pomme" ...

    Une pomme rubiconde
    se pavanait, proclamant
    qu'elle était le plus beau de tous les fruits du monde,
    le plus tendre, le plus charmant,
    le plus sucré, le plus suave.
    Ni la mangue, ni l'agave,
    le melon délicieux,
    ni l'ananas, ni l'orange,
    aucun des fruits que l'on mange
    sous l'un ou l'autre des cieux,
    ni la rouge sapotille,
    la fraise, ni la myrtille
    n'avait sa chair exquise et sa vive couleur.
    On ne pourrait jamais lui trouver une soeur.
    La brise répandait alentour son arôme
    et sa pourpre éclatait sur le feuillage vert.
     
    "Oui, c'est vrai, c'est bien vrai !" dit un  tout petit ver
    blotti dans le creux de la pomme.

                                                                     (poésie de Pierre Gamarra) 

    Reine de l'automne "la pomme" ...

    Ma photo "coup d'cœur" du jour ….

    Reine de l'automne "la pomme" ...

                                                                                     "Pommes …. de pin"

                                                 

    Yahoo!

    34 commentaires
  • Précieuses noisettes ...

     

    C'est un réel plaisir de vous retrouver, mes amis, après ma longue pause ...

    Pour fêter mon retour parmi vous, je vous emmène au verger ......


    Cette année la récolte des noisettes est très fructueuse

    par rapport aux trois dernières années …

     

    Précieuses noisettes ...

     

     Je ne sais si cela est dû aux fortes chaleurs de cet été mais

    nous avons échappé cette année au redoutable "balanin" ou "ver des noisettes" 

    dont la femelle  a l'audace de percer à l'aide de sa trompe les noisettes encore vertes et d'y glisser on oeuf ;

    sa larve vit aux dépens de l'amande puis perce dans la coque

    un trou circulaire caractéristique et se laisse tomber au pied de l'arbre.


    Il est conseillé en hiver de griffer le pied de l'arbuste afin de ne laisser aucune chance

    aux vers blancs qui vont donner naissance à ce parasite qui est un vrai fléau.

     

    Lorsque vous en achetez, méfiez-vous des noisettes à coque perforée, elles sont attaquées par ce ver  .

     

    Précieuses noisettes ...

     

    Le noisetier a été introduit dans le sur de l'Europe grâce aux Romains

    et est cultivé à grande échelle depuis le XVIIIème siècle.

    Son berceau est l'Asie Mineure (actuelle Turquie).

    Ce fruit est consommé par l'homme depuis la préhistoire.


    Il peut atteindre jusque trois mètres de haut avec une forme compacte et arrondie et

    on récolte ses fruits, les noisettes de septembre à novembre.

    Pendant l'été, le noisetier projette une ombre dense et peu de végétation se développe à son pied.

     

    Précieuses noisettes ...

     

    Les noisettes apparaissent par paires.

    Elles sont , au début, vertes, puis mûrissent et deviennent marron avant de tomber.

     

    Elles sont une source de nourriture précieuse pour les petits mammifères.


    A savoir que les écureuils gris (que nous ne voyons que très peu par chez nous) 

    ont un faible pour les noisettes vertes,

    tandis que les écureuils roux sont incapables de les digérer tant qu'elles ne sont pas mûres.

     

    Précieuses noisettes ...

     

    Ses bienfaits pour la santé ... 

    Ce fruit à coque oléagineux est très riche en acides gras aux qualités proches de celles de l'huile d'olive

    et a donc un impact bénéfique sur le taux de cholestérol.

     

    Généreuse en fibres, riche en "bonnes graisses" source de vitamines E et B,

    la noisette participe à votre bonne santé cardio-vasculaire.

    L'idéal serait d'en manger une dizaine en remplacement de vos goûters sucrés habituels.

     

    Astuce "cuisine" ...


    Réduisez en poudre fine vos noisettes sans les faire "suinter" en les mixant avec un peu de sucre en poudre.
     

    Cette astuce est valable aussi pour vos noix et amandes.

    Précieuses noisettes ...

            Une ravissante comptine ...

    Trois noisettes dans le bois
    Tout au bout d'une brindille
    Dansaient la capucine vivement au vent
    En virant ainsi que filles
    De roi.
     
    Un escargot vint à passer :
    "Mon beau monsieur, emmenez-moi
    Dans votre carrosse,
    Je serai votre fiancée"
    Disaient-elles toutes trois.
     
    Mais le vieux sire sourd et fatigué,
    Le sire aux quatre cornes sous les feuilles
    Ne s'est point arrêté,
    Et, c'est l'ogre de la forêt, je crois,
    C'est le jeune ogre rouge, gourmand et futé,
    Monseigneur l'écureuil,
    Qui les a croquées.
     
    Tristan Klingsor

    Précieuses noisettes ... 

    Ma photo "coup d'cœur" du jour ...

    Précieuses noisettes ...

                                                              "Rencontre en campagne" 

     

    Yahoo!

    30 commentaires
  • clic photos ....

    "Promenade d'arrière saison" ...

     

    Belle semaine par chez vous, mes amis  ...

    en compagnie de mes coups de cœurs photos

    au hasard de balades aux prémices de septembre  ...

     

    clic photos ....

     

    clic photos ....

     

    clic photos ....

     

    clic photos ....

     

    clic photos ....

     

    clic photos ....

      

    clic photos ....

      

    clic photos ....

     

     clic photos ....

     

    clic photos ....

     

    clic photos ....

     

    promenade d'automne

    "Promenade d'arrière saison" ...

    Mes pages seront en sommeil en attendant l'arrière-saison …

    C'est avec plaisir que je vous retrouverai courant octobre ..

     

    A bientôt mes amis et prenez soin de vous !

    "Promenade d'arrière saison" ...

    Yahoo!

    42 commentaires
  • lapin

      Lapin de Septembre

     

    J'ai trouvé cette poésie bien mignonne et

    je la partage avec vous en espérant que vous l'apprécierez tout autant .

     

     En septembre,

    Tous les ans,

    Un petit lapin frappe à la porte de ma chambre.

    – C’est l’ouverture de la chasse !

    – Et tu crains que l’on te fricasse !

    – Puis-je entrer dans ton potager.

    – Oui, mais sans rien déranger !

     

    Mais à chaque fin de saison,

    C’est toujours la même chanson

    Il a mangé mes salades,

    Mes carottes, mon oseille…

    J’en suis malade.

    Je lui tire les oreilles

    Il me regarde transi De peur

    Et me dit : – Aurais-tu le cœur

    D’acheter un fusil ?

    Lapin ... lapin ... 

    Michel Luneau  (collection « L’enfant et la poésie »)

    lapin

    Yahoo!

    29 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique