• Ces pages pour vous ....

                                                         Ces pages pour vous  ....

     

  • Troubadours de l'air ...

     

     Tels des joyaux ailés, ils ensoleillent nos étés avec leur élégance ...

     

    LES PAPILLONS 

     

      

    Le papillon qui s’éveille, et sort de sa chrysalide

     Aux rayons qui l'ensoleillent, chauffe ses ailes humides.

     En les déployant, ses ailes brillent de teintes variées,

     Qui au soleil étincèlent en ocelles colorées.

     Puis insouciant il volète, visitant chaque corolle

     Pour y butiner des miettes de pollen dont il raffole.

     Il inspecte ainsi la flore, arrive en valses légères

     Au buddleia qu'il adore pour ses senteurs printanières.

     En voltigeant, il explore chaque espèce florifère ...

      Heureusement il ignore sa destinée éphémère !  

     

                                        Ce poème  ... "Le papillon" est de de Robert Calmels

    Les "troubadours de l'air" ... 

    Visite de papillons .....

     

     

     Au cours de mes diverses lectures , j'ai appris certaines particularités 

    que nous réservent les papillons ..

     

    Savez-vous que ...

    - Leurs ailes sont un assemblage de milliers d'écailles :

    elles sont monochromes ou parfois composées d'une myriade de surfaces réfléchissantes.

    Les couleurs les plus vives résultent de la diffraction de la lumière.

     

    - Que certaines espèces possèdent des écailles odorantes et même aphrodisiaques .

    Le papillon "tabac d'Espagne" s'en sert comme d'un parfum de séduction dont il asperge la femelle.

     

    Les "troubadours de l'air" ... 

     

    - Que les ocelles sur les ailes de certaines variétés ne sont pas simplement décoratifs :

    tel un leurre, ces dessins imitant des yeux écarquillés sont un moyen de défense ou d'intimidation.

    Brusquement dévoilés par un léger déplacement de l'aile, ils tétanisent l'assaillant qui décampe.

     

    - Qu'ils rechargent leurs batteries grâce au soleil : bien écartées leurs ailent leur servent de panneaux solaires.

     

    Troubadours de l'air ...

     

    - Que le nectar leur sert de carburant pour se déplacer : le vol est une activité énergivore.

    Riches en sucre, le nectar, comme le miellat des pucerons ou les fruits bien mûrs,

    leur donnent de l'énergie nécessaire pour voler.

     

    Troubadours de l'air ...

     

    - Qu'ils goûtent avec les pieds et ils sentent avec leurs antennes.

    Ainsi, à peine posés quelque part, ils savent s'ils ont atterri sur un élément comestible ou non.

     

    Troubadours de l'air ...

      

    - Que si vous voyez des papillons en groupe sur le sol ou sur les rochers, c'est simplement

    parce qu'ils sont en train de sucer des sels minéraux compléments indispensables à leur survie.

     

    - Et quand plusieurs mâles se pressent autour d'une même femelle,

    il n'est pas rare de constater que c'est le plus beau qui est choisi par cette dame.

     

     Les "troubadours de l'air" ...

    "Ce billet doux plié en deux cherche une adresse de fleur" ... (Jules Renard)

    Les "troubadours de l'air" ...

     Environ 175 000 espèces répertoriées...  dont 5 000 en France

     

    Le monde des papillons offre une superbe diversité !

     

    Les "troubadours de l'air" ...

     

    Invitez-les au jardin ... Les papillons sont gourmands ...

    des fleurs colorées et des plantes aromatiques (thym, romarin, lavande, menthe ...)

     

    Quant aux chenilles ...

    les orties, la luzerne, les chardons ... feront leur bonheur et les détourneront de vos autres plantations !

    Les "troubadours de l'air" ...  

    Ma photo "coup de cœur"  ...

    Les "troubadours de l'air" ...

                                                    "Jaloux du papillon … le pavot  s'exerce à l'imiter" … 

    Les "troubadours de l'air" ...         

    Yahoo!

    8 commentaires
  •   Bonjour à tous !

     

    Avec les bons légumes qui nous arrivent ...

    voici une recette colorée qui peut se servir l'été mais également en arrière saison.

     

      

     Ce plat complet se sert  directement dans le plat de cuisson au sortir du four,

    mais vous pourrez également le préparer la veille car il gagne à être réchauffé.

     

    Profitez de le réaliser quand les légumes sont peu chers ou quand vous les récoltez au jardin ...

     car ce plat se congèle très bien après être refroidi.

     

     Selon vos goûts vous pouvez varier les légumes.

     

     Allez tous en cuisine !!!

     

     Pour cette recette de "farcis de légumes" pour 4 personnes

     

    il faudra prévoir :

     - 2 petites courgettes - 2 tomates moyennes - 2 poivrons - 2 gros oignons - 300 g de chair à saucisse - 1 oeuf - 2 biscottes (ou pain rassis) - 25 ml de lait - 1 gousse d'ail et 1 échalote hachées - du persil haché (selon goût) - sel et poivre -

     

     -  Préparez d'abord votre farce : dans un saladier mélangez correctement  la chair, l'œuf,

    les biscottes trempées dans le lait, l'ail et l'échalote, le persil, sel et poivre.

     

     - Ensuite préparez vos légumes : lavez-les et creusez-les , salez-les ;

    puis remplissez chaque légume avec la farce, en dôme (à l'aide d'une cuillère à café) 

    et disposez-les dans un plat à four, huilé.

     

    - Placez un morceau de beurre ou un filet d'huile d'olive sur le dessus de chaque légume.

     

     - Faites cuire à four moyen (th. 5 ou 190°) pendant 1 heure.

    "cuisine plat complet d'été" ... 

    Régalez-vous en servant ce plat bien chaud !

    Yahoo!

    19 commentaires
  •  Bonne journée à vous en compagnie du "crapaud" !

      

     Parfois, lorsqu'il a plu ...

    un petit visiteur vous gratifiera de sa présence,

    comme il l'a fait chez nous ...

     

    On le dit laid et dangereux, probablement à cause de sa peau granuleuse,

    son dos couvert de verrues ...

      alors qu'il s'agit en réalité,  

    d'un gentil petit animal doux et  

    sympathique aux beaux yeux dorés !

     

    Le crapaud ...

      

    Sa vision n'est pas bonne mais quel instinct pour détecter les proies à son goût !

     

    Et quel phénoménal coup de langue pour se les adjuger par surprise !

      

    Il n'est pas de meilleur auxiliaire du jardiner,

    quand il habite sur son domaine plutôt que dans un bois ou un champ ...

      

    Il est rare de l'apercevoir de jour sauf parfois par temps humide

    comme ces derniers temps) car il reste tapi dans sa cache :

    sous un tas de fagots, une pierre, un amoncellement de débris végétaux,

    dans la terre d'un pot de fleurs ou dans  une autre excavation du sol.

     

    En revanche, le crépuscule le réveille et la nuit l'inspire.

    Il se met alors en mouvement.

     

    Il se gave alors de proies telles que ...

    coléoptères, mille-pattes, chenilles, limaces, fourmis ...

     

    Il est quotidiennement fidèle à son terrain de chasse tant il peut y être utile.

     

    C'est dire l'étendue de ses mérites !

     

    Le crapaud ...

      

    Mais quand ses proies se mettent à hiberner, il en fait autant.

     

    Ce repli, qui durera toute la mauvaise saison,

    s'effectue sous des souches, des éboulis, des terriers creusés par d'autres animaux

    ou des décombres, parfois avec d'autres congénères.

     

    Le réveil a lieu aux annonces du printemps où il commence sa migration vers sa mare natal.

    C'est avec d'autres crapauds que commence la grande migration

    et qu'il se dirigera vers son lieu de reproduction en leur compagnie . 

     Malheureusement, beaucoup se feront écraser lors

    des traversées de routes ou d'autoroutes. 

    On commence à mettre en place des "crapauducs"

    sur les parcours les plus dangereux pour les sauver.

      

    Le crapaud ...

     

    Dans les eaux, ils se retrouvent tous : les mâles plus petits que les femelles,

    se plaquent alors contre leur dos dans une concurrence effrénée.

     

    Des cris, beaucoup plus légers que ceux des grenouilles,

    se font alors entendre tout au long de ses retrouvailles.

     

     L'étreinte prolongée du mâle contre la femelle se traduit

    par l'expulsion de milliers d'oeufs 

    qui forment des chapelets et qui s'accrochent aux plantes aquatiques.

     

    La métamorphose des têtards s'accomplit en trois mois

    et c'est au début de l'été où ils ne mesurent qu'un centimètre de long que ...

    les "craquelets",  

    abandonnant l'eau s'en vont en foule sur terre.

    (quelques extraits de texte de "la vie secrète des Bêtes" -par P Pellerin-)

     

    Je vous souhaite à tous un agréable mois de juillet

    durant lequel j'aurai plaisir à vous tenir compagnie !

     

    "visiteur au jardin" ...

      

    Yahoo!

    25 commentaires

     

     Elégantes, elles continuent à fleurir pour notre plus grand plaisir !

    LES HEMEROCALLES

     

     Certes, fleur éphémère

    (lis d'un jour ou beauté d'un jour) 

     car chacune en forme de lis ne dure qu'une journée pour laisser la place à une autre ,

    et  les hémérocalles se renouvellent ainsi pendant 2 à 6 semaines sur chaque pied bien installé .

     

     Les nôtres, nous offrent leur éclat orangé  avec leurs trompettes flamboyantes, ...

    mais il en existe de nombreuses nuances de rose, de jaune ou de rouge ! 

     

     

    Les hémérocalles sont des plantes vivaces, rustiques,

    souvent persistantes que l'on plante en automne ou au printemps.

    Mises en plein soleil , elles donnent une meilleure floraison l'été arrivé.

     

     

    Supprimez les hampes florales lorsque les fleurs sont fanées.

     

    Vous pouvez les diviser à la fin de l'été ou au début du printemps 

    et replanter les parties vigoureuses au bout de trois à quatre ans

    pour éviter que les touffes ne dégénèrent.

    "Nuance orangée" ...

    "Nuance orangée" ...

    Belle journée estivale à tous ! 

    Yahoo!

    20 commentaires
  • Bonjour à tous !    

     
       
     

    Je vous retrouve pour une bonne journée avec les "sempervivum" de notre jardin...

       

    joubarbe

     

     Quant à moi je les appelle mes   "artichauts miniatures"

    car ces plantes sont formées de petites rosettes de feuilles charnues qui évoque ces légumes.
     

    Elle ne font pas plus de 10 cm de hauteur mais j'aime beaucoup ces petites vivaces qui sont très résistantes ...
     
    Elles ont trouvé leurs place au pied de notre arbre "boule de neige" où rien d'autre n'arrivait à pousser .

     

    joubarbe

     

    C'est une belle plante grasse de rocailles appelée aussi "artichauts des toits".....


    car d'antan, elle poussait souvent  sur les chaumes  et les murs crépis :

    peut-être parce que jadis on affirmait qu'elle possédait la propriété d'écarter la foudre.

     

    joubarbe

     

    Voyez la légende ..

    .

    La joubarbe porte le nom latin de "Hovis Barba" (barbe de Jupiter).

    Maître des dieux, ce dernier possédait la puissance suprême, celle de devenir le feu du ciel

    qu'il lançait suivant son bon plaisir sur les hommes.


    De cette foudre terrifiante, ceux-ci ont de tout temps cherché à se protéger.


    Il est tout à fait logique de constater que cette barbe de Jupiter, plante toujours vivante comme

    le décèle son autre nom de "sempervivum", protégeait de la foudre.


    Cette leçon de l'Antiquité romaine a longtemps été suivie en France où l'on faisait volontiers pousser

    sur le toit des maisons, sur les clôtures et porches, cette plante souveraine contre le feu divin.

     

    joubarbe

     

    De culture facile, la joubarbe s'accommode de tous les terrains bien drainés et bien exposés.

     

    On la multiplie par séparation des rosettes.

    Elle réussit aussi en jardinière ou en pot.

     

    Elle fleurit quand elle est bien installée.

     

    "De belles rosettes" ...

     

    Elle passe pour être un excellent remède contre les cors aux pieds ...


    (Exprimez le suc de la plante et appliquez les feuilles sur le cor, maintenir en place).

     

     joubarbe

    "De belles rosettes" ...

     Mon  gros coup de cœur du jour (découvert sur le net)

    "la relaxation nature !
     

    "De belles rosettes" ...

     

    Sur ce, je souhaite que cette semaine vous soit agréable mes amis !

     

    "De belles rosettes" ... 

    Yahoo!

    24 commentaires
  • "honneur à la reine des fleurs" .....

     

      Je ne peux m'empêcher de les mettre à l'honneur encore et encore car ...

    les roses se succèdent et n'en finissent pas d'égayer le jardin

    nous offrant une palette de couleurs et d'effluves pour notre plus grand bonheur ! 

    Mes préférées restent les roses "rose" ….parmi d'autres ...

     

    histoire de roses

     

    De tout temps elles ont séduit les peuples.  

     

    Jusqu'à l'arrivée en Europe des rosiers de Chine, "la Rosa Gallia" la rose gauloise,

    issue d'un mystérieux ancêtre né au Caucase, régna en maitresse dans nos jardins.


    Elle ne fleurissait qu'une seule fois au début de l'été et n'était pas remontante.


    Ce sont les rosiers d'Orient qui en se croisant avec elle l'ont faite remontante ou perpétuelle.

     

    histoire de roses

     

    Les honneurs de la rose dans l'Histoire...


    Consacrée à Vénus et Bacchus, la rose a toujours connu de nombreux honneurs.


    Cléopâtre fut reçue par Marc Antoine sur un chemin de roses épais de 50 cm !


    Childebert 1er en ordonna la plantation dans ses jardins.


    Charlemagne l'imposa dans ses domaines.


    Dans les tombeaux égyptiens on retrouva même, au XIXe siècle, une rose séchée appelée "Rose des Tombeaux".


    Le Sire de Montmoron en Touraine se devra chaque année à la Pentecôte

    d'offrir un chargement de roses à son suzerain.
     

    Quant aux Grecs, ils attribuent à la rose le don de savoir conserver les secrets...

     

    La rose aux vainqueurs ...

    Scipion l'Africain, le vainqueur d'Annibal à son retour de Rome connut un immense triomphe. Voulant également récompenser les légionnaires qui les premiers étaient entrés dans le camp du général carthaginois, il ordonna que ceux-ci défilent un faisceau de roses à la main et que désormais, ces vaillants héros portassent sur leur bouclier le dessin de la rose.

     

    La rose dans l'Histoire ...

     

    En nous, elle évoque la séduction délicieuse d'un jardin resplendissant de soleil,

    de couleurs, tout embaumé d'ineffables parfums !!!!

     

    histoire de roses

     


    Tout pourtant n'est pas rose en ce bas monde !


    Dès l'Antiquité, la rose était déjà reine et dès qu'une fleur était belle, on la baptisait rose.

    C'est ainsi qu'on trouve la "Rose trémière" (ou Passerose),

    "la Rose d'Inde",

    la Rose de Noël" (ou hellébore) .....

    Toutes non rien d'une rose pourtant.

     

    "honneur à la reine des fleurs" .....

       

    Une légende parmi d'autres ...

    Une légende charentaise raconte que lorsque les marins voulaient capturer une sirène,

    il suffisait de planter un rosier sur le rivage.

    Lorsque les roses étaient fleuries et répandaient leur parfum, les sirènes succombant à ces fragrances  de roses

    venaient s'échouer sur la plage où il ne restait plus aux marins qu'à les attraper !

     

    histoire de roses

     

    Dans l'Histoire par chez nous  ...

    Les Rosati d'Arras étaient une compagnie de jeunes poètes qui dura une décennie (1778-1788).

    Elle avait pour but de célébrer celle qu'on nomme la reine des fleurs.

    Robespierre en fit partie ainsi que le général Carnot ...

    celui-ci donna à son fils le prénom d'un poète persan " Saadi",

    qui composa le plus long poème consacré à la rose (22 000 vers)...

    Et, c'est ainsi que la France eut un président de la République nommé "Sadi Carnot" .

     

    Le cortège funèbre de Sadi Carnot (assassiné le 24 juin 1894) était d'ailleurs abondamment fleuri de cette fleur.

     Le chroniqueur de l'époque assure qu'il y en eut pour 3 millions de francs or, offert par le monde entier.

      

    histoire de roses

      

    Curiosité culinaire de la rose ...

    (Découverte sur l'Almanach de Michel le jardinier 1983 (Michel Lis et Michel Barbier)


    Le pudding de roses.


    Il s'agit là d'une vieille recette autrichienne fort en vogue au début du XIXe siècle.


    Prendre 225 g de fleurs de roses hachées, 125 g de farine, 25 g d'amandes douces,

    12 jaunes d'œufs battus avec 250 g de sucre en poudre.


    Mélanger le tout en remuant durant 1/4 d'heure et en y incorporant 40 centilitres de crème fraîche et une pincée de sel.

    Verser alors les blancs battus en neige et mettre le tout dans un moule à pudding beurré et saupoudré de farine.
     Faire cuire au bain-marie durant 1 h 1/2.


    On servait généralement ce gâteau accompagné d'une sauce à la crème (crème anglaise).

     

    histoire de roses

     

    "Je regarde une rose et je suis apaisé".
                                                             (Victor Hugo)
     

    histoire de roses

                  "honneur à la reine des fleurs" .....              

    Au plaisir de vous retrouver lundi,  si le cœur vous en dit !

    Yahoo!

    30 commentaires
  • Boissons d'enfance

    Bonjour les amis ,

     

    L'été nous sourit et par ce temps chaud je vous propose 

    d' apprécier les boissons rafraîchissantes  "maison"...

    La limonade "maison" :

     

    - 5 citrons - 25 cl de sirop de sucre - 1 l d'eau minérale gazeuse

     Préparation :

     Lavez et brossez vos citrons, essuyez-les et râpez-en finement le zeste.

     Pressez tous les citrons.

     Versez dans une carafe le sirop de sucre, le jus et le zeste de citron et l'eau gazeuse.

     Bien remuer et mettre au frais pendant 2 heures.

     

     Idée fraîcheur :

    coupez quelques fraises dans un verre, y verser la limonade et

    y disposer une fraise et une feuille de menthe piquées sur une petite tige de bois.

                      La citronnade "maison" :

     

    - 5 citrons (+ 6 rondelles pour la décoration)

    - 200 g de sucre fin - 6 morceaux de sucre - 50 cl d'eau plate - 1 l d'eau gazeuse

                          Préparation :

     - Lavez, brossez et essuyez vos citrons.

     - Frottez les morceaux de sucre sur les citrons pour en recueillir le parfum et pressez les citrons..

     - Mettre dans un pichet le jus des citrons, les morceaux de sucre, le sucre en poudre et l'eau plate.

     - Placez au frais pendant 2 heures.

     - Ensuite, ajoutez l'eau gazeuse et servez dans des verres décorés des rondelles de citron. 

     La "piquette" de chez nous :

      

    La piquette peut  servir "d'apéritif original"

    pour les enfants et ceux qui ne boivent pas d'alcool

    lors de vos réceptions ou barbecue.

      

    - le jus de 2 citrons - 100 ml de sirop de caramel nature - 1,5 l de limonade.

                        Préparation :

     - Versez le jus des citrons dans un pichet de 2 litres.

    - Ajoutez le sirop de caramel, la limonade bien froide .

    - Vous pouvez ainsi servir aussitôt.

     

    Vous verrez comme vos boissons "maison" seront appréciées des petits et des grands...

      

    Et pour terminer  je vous offre ...

     la boisson "d'été "d'antan  

    favorite de ma maman dans les années 50/60 :

     

    Lorsqu'elle pressait des citrons pour une recette, il restait les écorces,

    qu'elle lavait en les brossant soigneusement et qu'elle faisait bouillir dans une casserole d'eau :

     ensuite elle mettait à refroidir, enlevait les écorces de citron et plaçait au réfrigérateur ...

     

    Désaltérant à souhait !!!

     (parfois nous rajoutions un peu de sucre fin pour adoucir).

     

    De bons souvenirs d'enfance ! 

    Yahoo!

    21 commentaires
  • coccinelle

     

     Tout comme nous,

    elle profite du soleil si agréable

     cette jolie visiteuse de notre jardin ... 

     

    coccinelle

     

    Je partage avec vous cette poésie qui met si bien à l'honneur cette petite amie du jardin ... 

     

     Posée sur une fleur, une bête à bon Dieu :

    Petite boule rouge et symbole de joie,

    Cachant sous son habit les deux ailes de soie

     L’aidant à déguerpir des détestables lieux

     Qu’on saupoudre à l’envi de mille saletés.

     Ta jolie protégée, Seigneur ! est bien mignonne,

     Léger rond rutilant posé sur la bignone

     Qu’elle ponctue de rouge ! Adieu le DDT…

     Dans mon jardin, ma mie, tu es en sûreté.

     Tu pourras y croquer les maudites bestioles

     Grignotant mes rosiers, dont le goût affriole

     Les pucerons du coin, ces gourmands éhontés !

    Les sept taches tombées sur ton manteau carmin
     

     Sont des gouttes de nuit jaillies du crépuscule.

     Insecte du bon Dieu, fragile et minuscule,

     Tu es un talisman au cœur de mon jardin.

     Tueur de pucerons, avales-en autant

     Que tu peux en manger ! Charmante coccinelle

     Jolie comme un bijou, garde fermées tes ailes

     Et reste ici chez moi jusqu’à la fin des temps…

                                        (poésie écrite par Vette de Fonclare … 

                                                                  son site … http://poemes-provence.fr/)

     

    coccinelle

                                                                               Photo coup d'cœur …. "Ne pas déranger" 

    coccinelle

     Curiosité chez la coccinelle ...

    La coccinelle n'a pas d'ennemi dans la nature, car elle dégage une odeur désagréable

    qui dégoûte les prédateurs les plus affamés. Elle peut donc proliférer tranquillement !

     

    Un peu d'humour ... de coccinelles ...

    coccinelle

    Très belle journée à vous !

    coccinelle

    Yahoo!

    22 commentaires
  • les fougères

     Les fleurs nous ravissent au jardin ...

    mais n'oublions pas les nuances vertes qui donnent de la fraicheur  … 

    telles les fougères que je trouve "élégantes"!

     

    les fougères

     

    Savez-vous que les fougères font partie de plusieurs familles regroupant

    une vingtaine de genres et plus de 1000 espèces.

    La plupart sont originaires des régions tropicales.

    Les espèces cultivées au jardin sont celles des régions tempérés et sont vivaces et parfaitement rustiques.

     

    les fougères

     

    Toutes les fougères sont des plantes sans fleurs, sans fruits et sans graines.

    Pour se reproduire, elles produisent des spores.

    Celles-ci semblables à de la poussière, sont stockées dans de minuscules capsules appelées sporanges.

    Par un processus complexe et qui n'a été découvert qu'au milieu du XIXe siècle,

    ces spores deviendront au bout de neuf mois de petites fougères.

     

    les fougères

     

    Pour que cette reproduction puisse réussir, il faut réunir en même temps quatre conditions :

    une atmosphère non polluée, un sol humide, une exposition protégée du vent et, de l'ombre.

     

    Chez nous elles se plaisent le long de la palissade à proximité de nos aromatiques (menthe, estragon ...)

     

    les fougères

     

     

    En fin de saison, elles nous offrent chaque année leur couleurs automnales

    avant de disparaitre en hiver et émerger dès le printemps revenu .

     

    les fougères

     

    Quelques  légendes sur la fougère ...

    La fougère est une plante importante des mythologies occidentales.

    Elle un rôle essentiel dans les traditions celtes et germaniques.

     

    En France, c'est l'herbe qui égare le voyageur, notamment la nuit de la St Jean, c'est à dire celle du solstice d'été. 

    C'est dans cette nuit primordiale qu'elle fleurit, à minuit très exactement.

    Plante solaire s'il en est, elle est liée à l'au-delà.

    Sa graine est porteuse de puissance magique et tout à chacun savait autrefois qu'elle rendait invisible.

     

    Dans les légendes germaniques, c'est la plante clef de la nuit de Walpurgis,

    la nuit de toutes les magies où sorcières et démons se sont, grâce à elle, rendus invisibles aux yeux des humains.

     

     

    Je vous souhaite une belle journée avec les fleurs champêtres au jardin.

    les fougères

    A demain !!

    les fougères 

     

    Yahoo!

    23 commentaires
  • l'été début juillet

    Pour vous souhaiter une saison lumineuse,

    voici un beau poème qui est un véritable hymne à l'été dans la campagne ... 

    et comme tous,  nous aimerions en bénéficier !

    l'été début juillet

     L'ETE

     

    Le soleil de juillet illumine la plaine ;

    De parfums et de chants, notre campagne est pleine ;

    On admire du ciel la suave clarté :

    C'est l'été ! 

    l'été début juillet

    Dans les champs, les blés lourds, évoquant l'abondance,

    Font renaître en nos cœurs la joie et l'espérance ;

    Chacun est plein d'ardeur et de fraîche gaieté :

    C'est l'été !  

    Les bêtes dans les prés recherchent partout l'ombre ;

    On entend bourdonner des insectes sans nombre ;

    Il monte de la terre un chant de volupté :

    C'est l'été ! 

     

    Suivons les chemins creux où la source murmure,

    Où l'on entend des chants d'oiseaux dans la ramure,

    Loin des vaines clameurs, des bruits de la cité :

    C'est l'été !

     

    Ineffable saison d'amour et de tendresse,

    Répands sur les humains la paix et l'allégresse !

    Chasse des cœurs la haine et mets-y de la bonté,

    Cher été !  

                                                                             (Poème de Jean Dechelle) 

    l'été début juillet

    Alors … Profitez bien de votre été mes amis !

    Bonne semaine par chez vous !

                                    l'été début juillet

    Yahoo!

    16 commentaires
  • Charme 'lavande" .... 

    Bel été à vous mes amis avec aujourd'hui ... 

    Charme 'lavande" ....

     La lavande !

       

    Charme 'lavande" ....

     

    Ce petit air de "Provence" au parfum de lavande

    qui  flotte modestement par chez nous et nous accueille aux prémices de l'été...

     

    Charme 'lavande" ....

     

    Un brouillard violacé...

    le vrombissement des insectes...

    et par dessus tout,

    cette merveilleuse fragrance évocatrice du midi !  

     

    Charme 'lavande" ....

     

    Charme 'lavande" ....

     

    Charme 'lavande" ....

     

    Accueillons dans la maison, son parfum pénétrant et sa teinte douce ...

    Charme 'lavande" ....

    Le nom "lavande" vient du latin "lavare" ("laver") ;

    la fleur était en effet très estimée pour ses propriétés rafraîchissantes et nettoyantes.

     

    Charme 'lavande" ....

    Les Romains l'employaient pour parfumer le bain afin de se délasser

    et se détendre les muscles.

    Mais il n'approchaient la plante qu'avec la plus grande prudence car ils pensaient

    qu'elle était le repaire de prédilection de l'aspic : serpent mortel.

    Et, ils n'en faisaient jamais de couronnes, ni de guirlandes.

    C'est pour cette raison que la lavande a été associée à la "méfiance".

     

    Charme 'lavande" ....

     

    Il n'empêche, respectée des herboristes,

    l'huile essentielle de lavande s'utilise en massage comme analgésique pour toutes sortes de douleurs,

    d'entorses et de rhumatismes et, l'infusion de fleurs est un remède

    contre les flatulences, les migraines et les vertiges.

     

     On la place dans le linge de maison pour le parfumer et éloigner les mites et,

    elle est indispensable dans les pots-pourris.

     

    Charme 'lavande" ....

    Charme 'lavande" .... 

    William Turner dans son "Nouvel herbier" en 1551, écrivait :

    "Je trouve que les fleurs de lavande emballées dans un bonnet dont on se coiffe

    sont bonnes pour toutes les maladies de la tête dues à un coup de froid

    et qu'elles font du bien au cerveau."

    (source : livret "le language des fleurs" de Pamela Todd)

    Charme 'lavande" ....

     Bel été mes amis

    et pour ce dimanche une heureuse fête  à tous les papas !

    charme "violine" ...

    Charme 'lavande" ....

    Yahoo!

    23 commentaires
  • Pour vous faciliter la vie ... 

    Pour vous faciliter la vie ...Un tour de main pour améliorer une recette,

    une astuce pour gagner du temps,

    des gestes pour faciliter la vie dans votre cuisine !!

     

    C'est pour vous

    en vous souhaitant une bonne journée !

    Pour vous faciliter la vie ... 

      Les champignons frais :  pour les nettoyer sans les détremper,

    servez-vous du côté abrasif d'une éponge de cuisine bien propre.

     

    Salade fanée : faites-lui prendre un bain d'eau chaude, puis rincez de suite à l'eau froide.

     

    Pâte feuilletée aérienne : pour faire gonfler une pâte feuilletée et lui donner une consistance aérienne,

    placez un bol rempli d'eau dans le four à côté de votre préparation.

     

    Pâte feuilletée minute : pour dépanner voici une recette vite faite -

    mélangez 70 g de beurre mou à 3 petits suisses, ajoutez 130 g de farine, mélangez et étalez.

     

    Réaliser du sucre vanillé: prenez 1 kg de sucre semoule et un bâton de vanille fendu dans le sens de la longueur -

    Dans une boîte verseuse de 1 kg mettre votre sucre semoule + bâton + sucre + bâton.

    Fermez pendant 15 jours - Secouer de temps en temps -

    Votre sucre vanillé sera prêt à peu de frais.

     

    Oeuf dur parfait : le seul moyen pour qu'un jaune d'oeuf reste centré ,

    faites-le tourner sur lui-même .... tout au long de la cuisson.

     Pour éviter aux oeufs "coque" d'éclater : laissez une petite cuillère dans leur eau de cuisson.

     

    Le beurre dur : si votre beurre à tartiner est trop dur, utilisez votre épluche-légumes

    pour en faire de fins copeaux qui se ramolliront instantanément.

     

    Entremets au chocolat : pour qu'il ait un goût plus fin, faites fondre

    votre tablette de chocolat dans un peu de café très fort.

     

    Lait de coco : pour extraire le lait de la noix de coco, percez, à l'aide d'un tire-bouchon,

    les taches brunâtres situées à l'extrémité de la noix. Retournez-la et secouez-la pour avoir le lait.

     

    Conservation des noix , noisettes et châtaignes : pour qu'elles gardent plus longtemps leur fraîcheur,

    les mettre dans le bas du réfrigérateur.

     

    Volaille moelleuse : pour rendre votre volaille notamment la pintade plus moelleuse :

    farcissez-la avec 2 petits suisses.

     

    Peut-être avez-vous des petits trucs "perso" ??? ....

    Passez une bonne journée, mes amis !

    Pour vous faciliter la vie ...

    Yahoo!

    20 commentaires
  • Bonjour les amis, 

     

    Et voilà, il refait surface …. redouté des jardiniers,

     

    le liseron ... 

    liseron

     

      persévérant, infatigable, rampant et grimpant..

    Il repousse inlassablement après le passage de la tondeuse.

     

    Comme le lierre il aime enlacer toute végétation à proximité

    ou 

     courir et couvrir champs et jardin.

     

    Chaque plante volubile s'enroule dans un sens déterminé par l'espèce.

     Ainsi le houblon, le chèvrefeuille et la glycine du Japon tournent toujours

    dans le sens des aiguilles d'une montre,

    alors que la haricot d'Espagne, la glycine de Chine et le liseron tournent

    dans le sens inverse.

     

    liseron

     

    Un fragment de ses racines enfoui et le voilà qui parcoure

    plusieurs mètres avant de ressurgir là où on l'attend le moins ...

    à travers le bitume, le bêton ...

    ou enroulé au grillage ... aux tiges de vos fleurs ou de vos arbustes ...

     

    Le liseron en vient à étrangler les plantes chétives. 

     

    "Sus au liseron" !! ...

     

    Ces interminables réseaux de racines sont d'ailleurs

    nommés par les jardiniers "boyaux du Diable" c'est peu dire .

     

    Je vous invite à consulter ce site ...

    pour tout savoir sur cette "mauvaise graine"

    http://www.terrevivante.org/363-le-liseron.htm

     

    liseron

     

    Mais ce qui lui rend un peu honneur,

    c'est sa jolie fleur blanche ou rosée

    en forme de trompette qui attire

    les insectes et papillons .

     

    çà ne consolera pas les jardiniers, n'est-ce pas ?

     

    Je vous dis "A demain" j'espère sans orage !

    "Sus au liseron" !! ...

     

    Yahoo!

    22 commentaires
  • Des fleurs ..." tout simplement" ...

     

    Peu à peu le printemps s'estompe et

    nous laisse de merveilleux souvenirs de floraisons parfois surprenantes ...

    Des fleurs ..." tout simplement" ...Des fleurs ..." tout simplement" ...

    "Nuée de nigelles de Damas"

     

     

    "Luminosité des eschscholzias"

     

     

    "Chaleur des coquelourdes"

     

     

    "Douceur duveteuse des stachys"

     

     

    "Originalité des phlomis"

     

     

    "Luxuriance des œillets de poète"

     

     

    Des fleurs ..." tout simplement" ...

    Je vous souhaite une douce journée encore printanière !

     

    Yahoo!

    22 commentaires
  • Piccallili ....

    Petit tour par chez nous ...

      En toute saison …. Les frites … Chez Nous … sont reines…

     Et nous les dégustons avec des fricadelles (ou fricandelles) 

     (saucisses du Nord  de la France et de la Belgique)

      et   du ...

     

     PICCALLILI

     

        Connaissez-vous le piccallili :

     

     Cette conserve de légumes en petits morceaux au vinaigre et aux épices fortes

    qui nous vient d'Outre-Manche mais aussi d'Outre-Atlantique...

       

     Peu à peu , le piccallili a pris une bonne place à table en France en accompagnement du pot au feu,

    de la charcuterie, des viandes froides, des hot-dogs ...

    qu'il relève de façon sympathique !

     

       Vous le trouverez en bocal dans le commerce mais si le cœur vous en dit vous pourrez faire votre

    "préparation maison" bien meilleure ...

       

     En voici une recette "simplifiée" qui demande quand même un certain temps à la réaliser.

    Le" piccallili" ...

      Légumes :

     - 1 chou-fleur moyen

    - 1 concombre

    - 125 g de haricots verts fins

    - 250 g de carottes primeurs

    - 250 g petits oignons blancs dits "grelots"

    - 1 petit céleri en branche

    - 1 petit melon mûr -

     

     Epices et condiments :

     - 2 cuillerée à soupe de sel

    - 1/2 litre de vinaigre de vin

    - 150 g de sucre fin

    - 1 cuillerée à soupe de piment de la Jamaïque (à défaut 4 épices)

    - 1 cuillerée à café de gingembre en poudre

    - 1 cuillerée à café de curcuma

    - 2 cuillerées à soupe de moutarde forte

    - 1 cuillerée à soupe de maïzena -

     

     Préparation :

     Lavez et épluchez les légumes, découpez le chou-fleur en très petits bouquets

    et les autres légumes et melon en dés (environ 1/2 cm).

     Mettez dans une terrine, salez, laissez macérer toute la nuit et égouttez ensuite l'eau rendue.

     Faites alors bouillir le vinaigre avec le piment puis filtrez.

     Dans un bol, mélangez maïzena, moutarde, 2 cuillerées de vinaigre refroidi, gingembre et curcuma.

    Vous obtiendrez une pâte épaisse que vous ajouterez aux autres ingrédients

    (légumes, sucre et vinaigre) réunis dans une grande casserole.

     Faites bouillir 30 minutes environ.

     Mettez ensuite en bocaux ébouillantés et séchés.

     Laissez ensuite refroidir avant de couvrir.

    Conservez au refrigérateur.

    Le" piccallili" ...

    Clin d'oeil à notre région avec …

    un extrait du film "Bienvenue chez les ch'tis" (2008)  ...

    "la baraque à frites" 

     

    A DEMAIN mes gens  !  

    Yahoo!

    24 commentaires
  • il butine ... il butine ...  de-ci ... de-là .... 

    Il butine ..Iil butine ... Le bourdon ...

     

    En ce week end pluvieux nous ne l'apercevons pas …  comme tout insecte il reste bien à l'abri ...

    Mais dès que le soleil se pointe...

    Nous l'entendons bourdonner autour de nous dans la campagne ou le jardin ...

    Il nous impressionne mais il est inoffensif si ....  on ne le "taquine" pas

    et c'est un des meilleurs pollinisateurs de nos cultures....

     

    Le bourdon

     

    Il butine ..Iil butine ... Le bourdon ... 

     

    Il butine de l'aube jusqu'au crépuscule, qu'il vente ou qu'il bruine, dès que la température dépasse 5°C,

    grâce à sa pilosité isolante qui lui donne l'aspect d'une peluche. 

    Alors que les colonies d'abeilles sont importantes et pérennes, celles des bourdons sont réduites 

     (quelques dizaines d'individus) et annuelles mais leur rôle n'en n'est pas moins considérable.

     

    Il butine ..Iil butine ... Le bourdon ...

     

    Ces butineurs infatigables visitent deux fois plus de fleurs en une minute que les abeilles.

     

    Leur activité commence au début du printemps et se poursuit quasiment jusqu'aux gelées.

     

    En régions fraîches, ces insectes sont précieux pour polliniser fruitiers et légumes du soleil.

     

    Relativement gros et velus, ils entrent bien en contact avec les étamines et le pistil des fleurs.

    Leur longue langue visite des corolles profondes.

    Leurs pattes sont munies de peignes et poussoirs à pollen, et de corbeilles servant

    à récolter  "la poudre d'or" qui, avec le nectar, permettra de nourrir adultes et larves .

     

    Il butine ..Iil butine ... Le bourdon ...

     

    Quelle organisation  !... 

     

    Dernière représentante de la société, et pas des moindres :

    la reine, à l'origine de la colonie, est fécondée en fin de saison.

    A la différence des autres membres du "club" qui disparaissent aux premiers froid,

    elle hiverne à l'abri d'écorces et de feuilles  pour sortir de sa torpeur au premier soleil.

     

    Ensuite, elle recherche près du sol la cavité dans laquelle elle édifiera la bourdonnière,

    un nid tapissé de végétaux abritant deux cellules de cire.

    Dans l'une, elle logera les premiers œufs, et dans l'autre, un garde-manger de nectar pour se nourrir

    tout en s'occupant de sa progéniture.

     

    Les larves vite écloses, tissent un cocon de soie où elles se transforment en nymphes,

    puis en ouvrières stériles capables de s'occuper de la prochaine génération produite par la reine.

    Après viennent les femelles fertiles, puis les mâles ...

     

    Ainsi se perpétue le cycle biologique des bourdons pour autant que l'activité humaine ne vienne pas le perturber.

     

    Il butine ..Iil butine ... Le bourdon ...

     

    Il importe donc de pratiquer un jardinage naturel...

    Car fragilisées par les pesticides, près de 24% des espèces de bourdons d'Europe sont menacés d'extinction

     De quoi avoir le bourdon !

     

    En lisant ce sujet sur le bourdon dans la revue "Rustica",

    j'ai pensé le partager  car il m'apparaît important d'être tous concernés par la protection des animaux,

    si discrets  qu'ils soient, mais indispensables à la nature. 

     

    Passez un agréable week end mes amis avec cette jolie poésie que nous a laissée ...

     J. Gaucheron qui, je pense plaira aussi aux enfants …

     

    Il butine ..Iil butine ... Le bourdon ...

     Le bourdon dans les gueules- de- loup.

     

    Le bourdon c’est un farceur

    Le matin, il met son plastron

    Un énorme nœud papillon

    Et des lunettes sur son front..

    Pour se donner l’air d’un docteur.

    Puis il rend visite à ces fleurs

    Qu’on appelle gueules-de loup.

    Il leur dit en faisant la moue :

    Vous avez de pâles couleurs !

     

    Je vous en prie, asseyez-vous.

    je suis le meilleur des docteurs.

    Tirez-moi la langue tout doux

    Ouvrez donc la bouche sans peur.

    Si vous avez la langue noire

    Vous boirez du sirop de poire

    Et si vous n’avez rien du tout

    Moi je donne ma langue au chat

    Vous retrouverez votre éclat

    Dès que le soleil reviendra. 

    il butine "Le bourdon" ... mi-juillet

    Je vous retrouverai avec plaisir lundi !

    Yahoo!

    28 commentaires
  • Connaissez-vous ces "bêbêtes ? "...

     

    Aujourd'hui, petite rencontre au jardin avec ces  bêbêtes pas ordinaires ...

    dont j'ai essayé d'en trouver le nom … et ce n'est pas toujours facile ...

     

    Sur les fleurs d'angélique, les punaises arlequins. 

     

    Sur la marguerite, cet insecte qui est de la famille des "leptures" (je n'en sais pas plus)

     

    Et sur le mur, se dorant au soleil, ce joli insecte que je n'avais jamais vu jusqu'alors,

    et qui serait de la famille des "zygènes" ??? 

     

    Si vous en savez plus, les amis, je serai ravie d'apprendre .

     

    Si vous habitez dans les Hauts de France,

    une flânerie très sympa à Haverskerque dans le Nord ce week end . 

    Connaissez-vous ces "bêbêtes ? "...

     

    Je vous souhaite à tous une agréable journée et vous dis "A demain".

    Yahoo!

    29 commentaires
  • "Amoureux" d'une fleur ...Bonjour mes amis

    et agréable journée par chez vous !

    "Amoureux" d'une fleur ...

     Les coquelicots n'en finissent pas de fleurir comme pour se venger

    d'avoir été aussi longtemps dédaignés jusqu'à les faire disparaitre

    pendant de longues années de nos campagnes, 

    en les considérant comme des mauvaises herbes tout comme les bleuets .

     

    "Amoureux" d'une fleur ...

     

    Le coquelicot a pourtant toujours gardé ses adeptes …

    tel cet "amoureux" de la nature, l'écrivain "Pere VERDAGUER" qui vous la décrit avec tant de sensualité.

     

    "Amoureux" d'une fleur ...

      

    "Le coquelicot est la fleur la plus estivale, avec sa jupe rouge à larges pans flottants,

    sa jupe frétillante et affriolante qui laisse deviner une nudité toute proche,

    sa jupe quelle laisse tomber en un strip-tease plein de désinvolture, de charme et de liberté,

    sa jupe qui fait rêver aux îles, à la chaleur, aux plages, à l'adolescence et à ses péchés,

    sa jupe qui s'effeuille si facilement et qui met du piquant juste ce qu'il faut

    à ce vêtement féminin plein de mystère, si incitant dans sa danse naturelle

    aux yeux du souvenir chez tout homme normalement constitué.

     

    "Amoureux" d'une fleur ...

     

    Et quand c'est tout un talus de jupes qui s'offre inopinément au regard du promeneur,

    tout un collège de jeunes filles en vacances,

    cette abondance de beautés qui jouent sous le soleil a de quoi déstabiliser n'importe qui".

    (écrit de Pere Verdaguer ... source "l'Almanach des gens du Nord 2015")

     "Amoureux" d'une fleur ...

    "Amoureux" d'une fleur ...

    "Amoureux" d'une fleur ...

    "Amoureux" d'une fleur ...

    Au plaisir de vous retrouver demain  si le cœur vous en dit !

    Yahoo!

    18 commentaires
  •  la mélisse ...  

    Bonjour à tous !

    En route aujourd'hui, pour un petit tour au jardin, avec cette aromatique ...

    La mélisse 

    la mélisse ...

     

    La mélisse est une plante aromatique vivace au fort parfum citronné,

    perceptible dès que l’on en froisse les feuilles et qui lui a valu l’appellation de « citronnelle »,

    ( à ne pas confondre avec la vraie citronnelle, le « lemon Grass » venu d’Afrique).

     

    Elle pousse en touffe qui atteignent 80 cm de hauteur au printemps et en été.

    En coupant les extrémités des tiges à 50 cm de hauteur au sécateur entre juin et septembre,

    vous aurez de nouvelles pousses qui apparaîtront.

     

    Cette plante attire les abeilles au moment de sa floraison et

    c’est à cette époque qu’il faudra récolter feuilles ….

    et surtout fleurs à peine écloses (pour les sécher) … 

    la mélisse ... 

     

    La mélisse étaient déjà évoquées par les Grecs,

    les Romains, puis les médecins arabes au Xème siècle.

     

    Elle entra dans la composition de l’eau des Carmes, élaborée au XVIIème siècle,

    réputée efficace contre les maux de tête et fort estimée à cette époque

    d’après  Chomel «  pour la léthargie, l’épilepsie, les vapeurs et les coliques »….

    et également dans la composition de nombreuses lotions, bombes aérosols et bougies,

    car elle aurait la faculté d’éloigner les moustiques.

     

    En cas de piqûres d’insecte, frottez l’emplacement

    avec quelques feuilles fraîches pour atténuer la douleur.

     

    la mélisse ... 

     

    La mélisse fraîche est aussi utilisée en infusion et serait efficace pour calmer les sujets nerveux,

    diminuer le stress et apaiser les crampes d’estomac d’origine nerveuse

    et stimuler les fonctions hépatiques.. 

    la mélisse ... 

    Recettes du jardinier :

     

    Infusion de mélisse : portez à ébullition un litre d’eau

    et jetez-y 40 à 50 g de branches de mélisse avec feuilles.

    Laissez infuser 15 minutes. Passez.

    Buvez tiède ou frais à raison d’une tasse après chaque repas.

     

    Vin de mélisse : Dans un bocal à fermeture hermétique,

    versez 60 g de feuilles fraîches et 1 litre de bon vin blanc.

    Laissez macérer une semaine en remuant tous les jours.

    Puis filtrez et mettez en bouteille.

    Buvez ce vin en apéritif avec modération.

     

    Lotion nettoyante à la mélisse : Versez 2 cuillerées à soupe de feuilles de mélisse

    dans 1/2 litre d'eau frémissante.

    Faites bouillir juste une minute, laissez infuser 15  minutes. Passez.

    Appliquez cette tisane refroidie, à l'aide compresses matin et soir, pour nettoyer le visage.

    La mélisse, stimulante et antiseptique, est une plante idéale

    pour soigner les peaux à tendance grasse.

     

    Utilisez en cuisine la mélisse pour aromatiser la soupe, les sauces et le curry indien

    et pour assaisonner les salades composées , carottes râpées, riz, poissons,

    ou agrémenter compotes et jus de fruits.

     

    Une petite gâterie : Le suc des feuilles de mélisse pressées mélangé à du miel

    est une excellent garniture pour les tartines . 

    Et l'on se régale !

    "odeur citronnée" ...

     

    Yahoo!

    22 commentaires
  • Le temps des confitures ...

    Belle semaine gourmande avec les confitures ! 

     

    Voilà que commence la saison de tous les fruits et vous n'aurez qu'une hâte,

    les mettre en pots et vous régaler toute l'année.

     

        Vous avez sans nul doute, mes amis, de petites astuces pour réussir vos confitures.

     

     Je me contenterai donc de vous rappeler quelques conseils de base

     et

    je serai heureuse que vous me transmettiez à votre tour,

     vos clés du succès

    pour une réussite et une conservation  assurées de vos confitures, gelées et marmelades .

     

     Allons-y !!! 

    Le temps des confitures ...

      Pour la cuisson :

     Afin de préserver le parfum et la couleur naturelle des fruits,

    la cuisson doit toujours être rapidement menée à feu régulier.

    Le temps des confitures ... 

    La mise en pots :

     Au moment de mettre en pots, après les avoir bien lavés, passez toujours vos pots sous de l'eau très très chaude .

    Essuyez-les correctement avec un torchon et retournez-les sur un linge propre.

    Le temps des confitures ... 

    Pour le remplissage des pots :

     Remplir vos pots de confiture chaude, par quantités successives,

    pour éviter les chocs thermiques, à l'aide d'une louche .

    (le contenu va se tasser en refroidissant).

     Le temps des confitures ...

        Pour couvrir vos confitures :

      - avec un couvercle : dès que les pots sont remplis, vissez bien les couvercles et retournez-les.

     

     - avec de la cellophane : humectez légèrement la feuille de cellophane, posez-la sur le pot, côté mouillé à l'extérieur, repliez et pressez sur le tour.

    Mettre un élastique. Ainsi, elle se tend, adhère et assure une fermeture parfaite.

     

     - avec de la paraffine : laissez refroidir et prendre les pots de confiture remplis .

     Faire fondre le pain de paraffine au bain marie, puis coulez un peu de paraffine chaude, déposez un bout de ficelle, puis remettez une autre couche de paraffine

    (cela doit faire une épaisseur d'environ 2 à 3 mm au total)

    et laissez se solidifier en refroidissant  ...

     il suffira de tirer sur la ficelle pour que la paraffine se détache entièrement.

     

    Vous pouvez couvrir ensuite d'une feuille de cellophane nature munie d'un élastique

    pour mettre à l'abri de la poussière (facultatif).

    "Le temps des confitures" ...

       Pour bien conserver vos confitures :

     

    Après avoir étiqueté vos pots, rangez-les dans un endroit frais, à l'abri de la lumière.

    Votre confiture se conservera jusque deux ans au maximum.

    (mais je pense qu'elles seront dégustées bien avant ...).

     

      Voici quelques tours de main pour des solutions de rattrapage :

      

    Les confitures sont liquides :

    faites recuire avec du jus de pommes ou de groseille ou un gélifiant du commerce.

     

      Les confitures ou gelées sont troubles ou opaques :

    vous avez juste oublié de les écumer en cours de cuisson : pas de problème pour les déguster

    (çà fait juste moins joli mais çà ne change rien au goût).

     

      Les confitures sont cristallisées :

    enlevez un peu de confiture, versez un peu d'eau bouillante dans les pots puis remuez

    ou

    faites recuire avec un jus de citron si vos fruits sont peu acides (melon, pêche, poires).

     

      Les confitures sont moisies : enlevez le moisi, et consommez sans tarder ou faites recuire.

     

     Les confitures sont fermentées : jetez-les, elles sont inconsommables 

    "Le temps des confitures" ...

      Bonne semaine à tous !                                                

    Yahoo!

    24 commentaires
  • c'est leur fête ...          

    c'est leur fête ...

     

    Il est certain que tous les jours de l'année une maman doit être fêtée

    et même si elle est  absente ...

    maintes  petites choses  de la vie nous la rappellent.

     

    ..... Dans nombre de pays, sur le calendrier une journée spéciale lui est dédiée ..

    En France, cette année c'est ce dimanche.

    c'est leur fête ...

     Mon coup de coeur ...

    je vous invite à écouter , mes amis ..

     cette magnifique chanson

    pour honorer toutes les mamans d'hier et d'aujourd'hui ...

     

    Petit clic sur ...

      "Une mère"

     de   ...  LINDA LEMAY

     

     

     

     c'est leur fête ...

    En voici le texte écrit pour mieux apprécier encore ...

    c'est leur fête ...

      Une mère

    Ça travaille à temps plein, ça dort un œil ouvert

    C’est de garde comme un chien

    Ça court au moindre petit bruit

    Ça se lève au petit jour

    Ça  fait des petites nuits.  

    C’est vrai, ça crève de fatigue

    Ça  danse à tout jamais une éternelle gigue

    Ça   reste auprès de sa couvée

    Au prix de sa jeunesse, au prix de sa beauté  

     

    Une mère

    Ça  fait ce que ça peut ça ne peut pas tout faire

    Mais ça fait de son mieux  

    Une mère

    Ça  calme des chamailles

    Ça   peigne d’autres cheveux que sa propre broussaille  

    Une mère

    C'est plus comme les autres filles

    Ça oublie d'être fière ça vit pour sa famille  

    Une mère

    Ça  se confine au bercail

    C'est pris comme un noyau dans le fruit de ses entrailles  

    Une mère

    C’est là qu’ça nous protège

    Avec les yeux pleins d’eau les cheveux pleins de neige  

     

    Une mère

    A un moment, ça se courbe, ça grince quand ça se penche

    Ça  n’en peut plus d’être lourde  

    Ça  tombe, ça se brise une hanche

    Puis rapidement, ça sombre

    C’est son dernier dimanche

    Ça  pleure et ça fond à vue d'œil

    Ça  atteint la maigreur des plus petits cercueils  

    Oh! bien sûr, ça veut revoir ensemble

    Toute sa progéniture entassée dans sa chambre

    Et ça fait semblant d’être encore forte

    Jusqu’à ce que son cadet ait bien refermé la porte  

    Et lorsque, toute seule ça se retrouve

    Ça  attend dignement que le firmament s’entr’ouvre

    Et puis là, ça se donne le droit

    De fermer pour une fois les deux yeux à la fois  

    Une mère ça ne devrait pas partir  

    Mais on n'y peut rien faire , mais on n'y peut rien dire.  

     

    BELLE JOURNEE A TOUTES !

     

    c'est leur fête ... 

    c'est leur fête ...

    Yahoo!

    32 commentaires
  • Soucis  

      
           Avec, aujourd'hui, l'une de ces fleurs 

     qui,  dès le printemps par chez nous  nous offre ses couleurs éclatantes

       si bonnes pour le moral

     

    C'est aussi un souvenir d'enfance retrouvé  :

    celui des plates bandes colorées dans le jardin de mes parents.

     

    "Le "souci" 

    Soucis

        

     Cette fleur se sème à la volée,

    se ressème facilement et pousse partout du moment qu'elle est exposée au soleil.

    Pour la petite histoire ...

    Le souci est originaire d'Inde (où il couronne traditionnellement les statues des dieux hindous) et de Perse,

    où il fut pour la première fois voué à des usages alimentaires.

      Il gagna d'abord l'Europe méridionale puis le reste du continent européen, où il s'acclimata sans problème.

     Son appellation savante de "Calendula" est due au fait que l'on croyait jadis qu'il fleurissait aux calendes

    (le premier jour de chaque mois).

     A dire vrai, il fleurit presque tout au long de l'année sous les climats doux.

     

    Soucis

     

     Le souci est apprécié bien sûr en tant que fleur mais aussi comme plante médicinale et comme condiment.

     

    Lors de la guerre de Secession, on traitait les plaies avec des feuilles de souci.

     

    Pendant la Grande Guerre, quand certains médicaments venaient à manquer,

    on appliquait une pâte de souci sur les blessures des soldats.

     

     Le suc de cette plante aurait pour effet de soulager les piqûres de guêpe et d'abeille.

    De même, les  fleurs de souci  fraîches appliquées sur une petite brûlure la calment immédiatement.

     

     Les Egyptiens lui attribuaient le pouvoir de rajeunir la peau : cette vertu, redécouverte

    aujourd'hui vaut au souci d'être employé dans maintes lotions .

     

     Le souci a toujours été une plante de l'amour, utilisée dans les envoûtements.

    Selon les herbiers anciens, le seul fait de contempler le souci suffisait à "chasser la mauvaise humeur de la tête".

     

     Le botaniste Gérard notait son emploi en Hollande "contre l'hiver, dans des brouets et des potions".

                                                                (source  :  livrets-collection ... "le panier d'herbes")

     

     Ces plantes aux couleurs pétillantes sont appréciées pour leur action adoucissante,

    calmante, cicatrisante et antiseptique

    et

    entre dans la composition de toutes sortes de produits cosmétiques

     (crème, savon bio, baume pour les lèvres, lait de toilette).

     

    Voici deux  préparations bien-être "maison" :

     

    - l'huile florale : faire sécher pendant 48 h des pétales de soucis fraîchement cueillis.


     Remplissez-en un bocal, tassez légèrement et versez de l'huile d'olive ou de tournesol jusqu'en haut du bocal.

     Secouez et laissez reposez 2 à 3 semaines si possible au soleil en secouant de temps en temps.

     Puis filtrez et conservez le liquide à l'abri de la lumière et de la chaleur.

     Vous vous en servirez, en compresses ou en massages pour calmer les irritations , les coups de soleil,

    les gerçures et les engelures ainsi que les piqûres d'insectes.

     

    - le cataplasme : écrasez les fleurs fraîches et appliquez-les en cataplasmes sur de petites coupures

    (elles favorisent l'arrêt du saignement et la cicatrisation).

            (Source "détente jardin"  … n'hésitez pas à visiter leur site … … https://www.detentejardin.com/)

     

    Soucis

     

     Ses pétales aux couleurs éclatantes lui ont valu l'appellation de "safran du pauvre" :

    placés dans les mets au moment de la cuisson, ils leur donnent une coloration jaune

    et en frais agrémentent joliment de petits fromages dont voici une des recettes..

     

    Fromage au souci ...

    Pour 250g de petits fromages :

    - 125 g de Saint Marcellin - 125g de fromage frais - 3 cuillerées à soupe de pétales de souci

    - pétales et fleurs de souci pour décorer -

    Soucis  

    Soucis

    Yahoo!

    31 commentaires
  • "Deux légumes de saison" ... 

    Un tendre "grelot" ...

    Bonjour à tous !  

     Adieu le navet d'hiver dont on ôte les feuilles pour le conserver en cave ou en silo..

    Voici le ...

    Navet de printemps. 

    "Deux légumes de saison" ...  

     

     Que l'on retrouve au jardin et sur nos marchés locaux.

    Dès qu'il atteint la taille d'une balle de ping pong, sa récolte commence.

    Nul besoin qu'il grossisse davantage pour apprécier en cuisine racines et feuilles.

     

    Blanc, rose ou jaune, le navet nouveau est raffiné.

     Les feuilles fermes sont un bel indicateur de sa fraîcheur et

    sont à considérer comme un élément à cuisiner.

    Un tendre "grelot" ...

    En effet, les fanes font de délicieuses soupes ;

    Ingrédients : fanes de navets (environ 200 g) - 1,25 l de bouillon de volaille (cube du commerce ou à défaut, eau) - 30 g de beurre - 1 dl de lait - tranches de pain - sel -

    Equeuter les fanes de navets, les laver, les ciseler finement.

    Dans une caserole, chauffer le beurre. Laisser fondre les fanes avec une pincée de sel pendant 5 à 6 mn.

    Mouiller avec le bouillon et cuire à frémissements 15 mn.

    Passer la soupe au mixeur. Compléter avec le lait.

    Rectifier l'assaisonnement.

    Servir chaud au froid , avec des tranches de pain grillées.

    Pour décorer en saison, ajouter quelques feuilles d'oseille crues à la soupe chaude ou froide au moment de servir.

     

    "Deux légumes de saison" ...  

    il est possible aussi de les préparer à la façon des épinards, en gratin

    ou pour composer des garnitures dans des recettes qui réclament de la verdure hachée :

    pains d'herbes, farces vertes , caillettes (petits pâtés) ...

    "Deux légumes de saison" ... 

    Avant de cuisiner les navets, il suffit d'éliminer la radicelle au bout de la partie charnue et de couper les tiges

    à 1 ou 2 cm du collet pour n'en laisser qu'un petit bout, qui donnera saveur et couleur à vos préparations.

     

    Nul besoin  de les peler, leur peau tendre n'est pas amère mais apporte une touche de piquant à vos recettes ;

    brossez-les simplement sous l'eau pour enlever la terre.

     

    Un principe à respecter à la cuisson, ne pas les laisser bouillir : ils perdraient "leur âme" dans l'eau.

     

    Classiquement, glacez-les au beurre avec une pointe de sucre ou de cassonade ou encore de sirop d'érable,

    pour accompagner les plats à la saveur salé-sucré.

     

    Vous pouvez aussi, les faire cuire "al dente" à la vapeur ou à l'étuvée, dans une noix de beurre salé.

     

    "Deux légumes de saison" ...

    Crus, râpés ou débités en fines rondelles, ils émoustillent les salades composées printanières.

    Vous pouvez les déguster crus marinés au citron, tel un carpaccio.

     

    Bref, qu'il soit tantôt croquant, tantôt fondant ... la simplicité sied bien à ce légume saisonnier.

     

    Une recette originale  ...

    Les tatinettes safranées.

    Un tendre "grelot" ...

    pour 6 pers. - 400 g de pâte brisée (maison ou achetée toute faite) - 600 g de navets ronds - 50 g de beurre - quelques pistils de safran - 120 g de sucre fin - 2 cl de vinaigre de cidre - gros sel - 

    Emincez les navets en rondelles de 0,5 cm (pelés ou non) Faites-les blanchir 5 mn à l'eau bouillante salée. Egouttez-les.Préchauffer le four à 180°C (th.6).

    Réalisez un caramel avec le sucre et le vinaigre. Lorsqu'il devient brun noisette, retirez-le du feu, ajoutez le beurre et remuez. Versez ce caramel dans 6 moules à tartelettes . Parsemez de pistils de safran. Disposez dessus les rondelles de navets en formant une rosace.

    Etalez la pâte brisée et découpez-y 6 cercles un peu plus grands que les moules. Disposez-les en rentrant les bords de pâte à l'intérieur.Enfournez à mi-hauteur et laissez cuire 12 à 15 mn.

    Démoulez dans les assiettes au sortir du four.

    Régalez-vous !

    "Deux légumes de saison" ...  

     

    Yahoo!

    23 commentaires
  •  Cest sous un beau soleil printanier ...

    que je vous souhaite une agréable semaine 

                      en compagnie de cette fleur que l'on dit "sauvage"

     et qui pourtant trouve une bonne place au jardin ....

     

    Après le coquelicot de nos campagnes ,

    Je vous présente ... 

     

    LE PAVOT

     

     Le pavot blanc lui,  était déjà cultivé dans l'Egypte ancienne.

     Virgile disait que sa fleur "apporte le sommeil" et Morphée, dieu romain des rêves,

    confectionnait des couronnes de pavots anesthésiants.

     

    C'est à partir du pavot que l'on obtient l'opium, dont on extrait plusieurs substances utilisées en pharmacie,

    comme la morphine et le codéine, pour leurs propriétés analgésiques.

     

     En Europe de l'Est, on utilise les graines de pavot en pâtisserie.

     

     On en tire aussi une huile, appelée huile d'œillette.

    Plaisir de vous offrir le pavot violine au jardin !

     

     

     

     

    Depuis deux ans, nous semons des pavots d'ornement aux multiples facettes ...

    Fripés, soyeux, flamboyants et luxuriants dans nos parterres.

    Fragile pavot ...

     

    Fragile pavot ...

     

    Fragile pavot ...

     

    Fragile pavot ...

     

    Fragile pavot ...

      Mais, je vous dirai que les pavots d'antan,

    demeurent mes préférés dans leur simplicité !

    Doux mois de Juin à tous !!!

    Yahoo!

    27 commentaires
  • les roses

    Bonjour à tous !

    En cette période sous un beau soleil,

    les roses s'en donnent à coeur joie dans les parterres

    et subliment leurs floraisons.

    les roses

     

     De tout temps, la rose a été le symbole de l'amour et a influencé,

    les peintres, les sculpteurs, les architectes, les orfèvres, les musiciens.....

    les roses

     

    Aujourd'hui, je me rapprocherai des littérateurs

    qui eux aussi ont souvent été inspirés par cette reine des fleurs dans leurs écrits ...

      

    "La vie en rose" ...

     

    "Je veux chanter ici la beauté de la rose qui de toutes les fleurs la beauté tient enclose ..."
    (Marie de Romieu)

    "Si la rose est jolie, on l'aime mieux encore pour le tendre parfum qu'elle abrite en son cœur".
    (William Shakespeare)

    "L'odeur de rose, faible, grâce au vent léger d'été qui passe, se mêle au parfum qu'elle a mis.
    (Paul Verlaine)

    "Pas un nuage au ciel. Tout comme nous repose, Viens, respire avec moi l'air embaumé de rose".
    (Victor Hugo)

    "Comme un parfum formé du souffle de cent roses, c'est bien plus que la terre et le ciel , - c'est l'amour.
    (Victor Hugo)

    "Être pour quelques jours le contemporain des roses, respirer ce qui flotte autour de leurs âmes écloses."
    (Rainer Maria Rilke)

    'La rose est la merveille qui séduit tous les cœurs et charme tous les yeux"
    (anonyme)

    "Une rose, au centre du jour, s'enveloppe de l'atmosphère ; flèche invisible de l'amour, une brise vient la défaire"

    (Anna de Noailles)

    "Et sous ce vent soudain et bref, on voit choir ses brillants pétales ..."
    (Anna de Noailles)

     

    "Y'a-t-il une oreille assez fine pour entendre le soupir des roses qui se fanent ?"
    (Arthur Schnitzler) 

    les roses

     

     un clin d'oeil à l'humour de "Pierre Dac"  ... 

    "Greffez des plants de rosiers sur des plants de vigne, çà fera du vin rosé naturel !"

     

    les roses

     (clichés de cette page réalisés dans le jardin d'une amie "amoureuse" des roses) ...

      

    JE VOUS SOUHAITE UN BIEN AGREABLE WEEK END ENSOLEILLE...

    laissez vous charmer, mes amis,  par cette jolie poésie ...

     

    Chant de rose

    Je fleuris pour être cueillie,
     Je fleuris pour être donnée,
     Je fleuris pour être baisée,
     Je fleuris pour être flétrie …
     
     Pardonne l’invisible épine,
     Elle est de moi sans faire exprès ;
     J’aurai voulu tenir secret
     Ce pauvre cœur qui se devine …
     
     Mais le reste n’est que parfum,
     Don de tendresse et joie sereine ;
     Prends-le pour enchanter ta peine :
     Un bouton s’ouvre pour demain.
      
    (Georges Chopiney)

    les roses

    les roses

    Yahoo!

    32 commentaires
  •   les beurres composés ... 

    les beurres composés ...   C'est sous un beau soleil 

    que je tenais à vous dire merci, mes aminautes,

    de m'avoir permis de mettre un nom sur les fleurs et arbustes de mon jardin,

    vous êtes super !... 

     

    Aujourd'hui, petit tour en cuisine ...

     

    Voici quelques recettes spéciales pour agrémenter vos plats 

     ...  et vous mettre en appétit ....  

     

      Ces appétissants beurres composés ...

     

     les beurres composés ...

       

     Le beurre d'escargots

     Pour 250 g de beurre - 3 échalotes - 2 gousses d'ail - un bouquet de persil - sel et poivre - 

     Travaillez le beurre coupé en petits morceaux, à la spatule pour le ramollir en crème.

    Hachez très finement échalotes, ail et persil.

    Incorporez-les au beurre avec sel et poivre.

    Maniez bien le tout pour obtenir un beurre homogène ou mixer le tout quelques secondes. 

     

    Utilisations : poissons et viandes rouges grillées - coquillages farcis ou escargots

    - pommes de terre en papillotes - 

     

       Le beurre d'estragon

     Pour 150 g de beurre - 1 bouquet d'estragon - sel et poivre - 

     Faites blanchir un bouquet d'estragon 5 minutes à l'eau bouillante.

    Egouttez-le, passez-le à l'eau froide.

    Epongez-le ensuite pour le hacher finement.

    Procédez ensuite comme pour le beurre d'escargot. 

     

    Utilisations : viandes et poissons grillés - hors d'œuvre - légumes grillés -

      

    Le beurre de crevettes

     Pour 100 g de beurre - 100 g de crevettes grises décortiquées - sel et poivre - 

     Ecrasez les crevettes  et ajoutez-les au beurre coupé en petits morceaux jusqu'à l'obtention d'une préparation  fine.

    Salez peu et poivrez à votre goût.

    Pour obtenir une purée très fine vous pouvez mixer quelques secondes . 

     

    Utilisations : poissons grillés - sauces de poisson - canapés - hors d'œuvre. 

     

      Le beurre d'anchois

     Pour 100 g de beurre - 75 g d'anchois au sel - 

     Lavez les anchois, levez-les en filets.

    Faites-les tremper quelques instants à l'eau fraîche.

    Procédez ensuite comme pour le beurre de crevettes mais n'assaisonnez pas. 

      

    Utilisations : - poissons grillés - viandes blanches grillées - brochettes -

    - hors d'œuvre - canapés - liaisons pour sauces - 

     

      Petits plus :

     Il vous faudra compter une vingtaine de minutes pour chacune des compositions.

     Ces beurres composés se gardent  au réfrigérateur

     mais vous pouvez les congeler en les mettant

     en rouleau dans du papier aluminium: 

     

     La décongélation se fera lentement au réfrigérateur

     et vous pourrez ainsi en couper des rondelles

     très décoratives à déposer sur vos préparations.

    les beurres composés ...

    Je vous retrouverai demain, toujours avec le même plaisir !

    Continuez à prendre bien soin de votre santé et de celle des autres.

     les beurres composés ...

    Yahoo!

    15 commentaires
  • J'ai besoin de vous ...

     Bonjour les amis,

    Aujourd'hui, j'ai besoin de vous .

     

    Dans le jardin, se sont invitées ces bien jolies petites fleurs et j'aimerai bien en connaitre le nom ??

    çà vous dit quelque chose ? 

     

     

     

    J'ignore également le nom de cet arbuste printanier

    que j'ai trouvé dans un troc plantes et qui m'offre de belles tiges fleuries pour la seconde année... 

     

     

     

     Quant à ces plantes violines et blanches , elle se sont incrustées parmi

    les semis de fleurs des champs et là aussi j'en ignore le nom...

    fleurs à deviner

     

    fleurs à deviner

    Ce serait vraiment sympa si vous pouviez m'aider

    à mettre un nom sur ces floraisons au jardin mes amis ..

     

    Je  vous souhaite une bien agréable journée sous le soleil !

    J'ai besoin de vous ... 

    Yahoo!

    38 commentaires
  •  Tagètes ...

                                                         Le "Tagète" ...Belle semaine à tous !

     

    Tous les protecteurs de la nature, les écologistes, des savants de tout poil

    s''effraient et s'indignent : l'abus des insecticides chimiques cause

    presque autant de dégâts que les insectes qu'ils sont supposés anéantir.

     

    De nombreux laboratoires se sont donné pour tâche de découvrir

    de nouveaux moyens de chasser les insectes.

     

    Parmi ces moyens, on s'est penché sur les insecticides végétaux,

    et notamment sur une plante qu'on trouve dans nos jardins depuis bien longtemps .....

     

    Le  Tagète

     

    Tagètes ...

     

    Peut-être ne le connaissez-vous pas sous ce nom là.

     

    On l'appelle aussi "rose d'Inde".

    Les Anglais l'appellent  "souci d'Afrique". 

    Bien entendu ce n'est ni un souci, encore moins une rose et

    c'est du Mexique qu'il est originaire.

     

    C'est une plante robuste, peu difficile pour le sol où on la sème,

    dont les fleurs jaune orangé triomphent jusqu'à très tard dans l'année.

     

    Son feuillage a une odeur spéciale, un peu déplaisante,

    due à des glandes qui parsèment sa surface.

    Et c'est justement de là que la plante tient ses vertus !

     

    Tagètes ...

     

    En Afrique, on suspend les bouquets de feuilles dans les chenils

    et les étables pour en chasser les mouches.

     

    En faisant bouillir les feuilles, on obtient une solution qui chasse les pucerons,

    les chenilles et détruit les œufs des insectes enfouis dans le sol.

     

    En outre, il semble que les racines de tagète émettent une substance qui empêche

    la formation des champignons parasites jusqu'à une certaine distance,

    et éloigne de même les limaces et les vers mangeurs de racines. 

     

    Et ce n'est pas tout : la plupart des mauvaises herbes dépérissent

    à proximité de cette plante miracle.

     

    Tagètes ...

     

    J'ai découvert tout ceci dans ...

    "Le manuel géant des castors juniors" (année 1983)

     

    comme quoi, ce n'est pas d'aujourd'hui qu'on s'inquiète

    du danger des insecticides, fongicides et herbicides.

     

    Le tagète vous rend donc les mêmes services

    que ces produits toxiques dans votre jardin.

      

    Et ce qui ne gâche rien, les fleurs ne sont pas vilaines du tout ! 

     

    Ce simple bouquet pour vous souhaiter une belle semaine ! 

    Tagètes ...

    Avec le plaisir de vous retrouver demain si le cœur vous en dit !

    Le "Tagète" ...

    Yahoo!

    30 commentaires
  • Pêche Melba

     

                           Bon .... jour  les gourmands et gourmandes …

     Dès que les  pêches de saison arriveront sur les marchés locaux, mes amis ...

    n'hésitez pas … ….

    Préparez ce délicieux dessert ...

     

    Avec cette variante de la recette parfumée,  toute en fraîcheur de la …

     

    PECHE MELBA   

    Pêche Melba

     Pour 4 pers :

    - 4 pêches mûres à point et lavées.

    – 80 g de sucre semoule

    – 1 cuillerée à café d’extrait liquide de vanille

    – 8 boules de glace vanille

    – 250 g de framboises équeutées et lavées. 

    – 8 cuillerées à soupe de coulis de framboise (ou purée de framboises fraîches)

     

    Faites bouillir 50 cl d’eau dans une casserole :

    plongez-y les pêches pendant 1 minute puis passez-les sous l’eau fraîche,

    pelez-les, coupez-les en deux, retirez leur noyau et laissez en attente .

     

    Dans la casserole, faites chauffer 20 cl d’eau avec le sucre et l’extrait de vanille.

     

    Lorsqu’elle frémit, mettez-y pocher les pêches sur feu doux pendant 5 minutes.

     

    Retirez du feu et laissez refroidir jusqu’à la présentation en coupes.

     

    Au moment de servir, 

     posez, après les avoir bien égouttées, les demi-pêches bien froides,

    nappez de coulis, placez 2 boules à la  vanille (ou une boule vanille et une boule framboise),

     et décorez de framboises.

     Dégustez immédiatement.

                                

    Principaux bienfaits de la pêche ... 

    Pêche Melba

     

    Pour la petite histoire ...

     

    La pêche melba a été inventée en l'honneur de la cantatrice Nellie Melba.

    En 1894, le cuisinier français Georges Auguste Escoffier entend la voix de la cantatrice,

    et sous le charme, décide de créer un dessert qui porterait son nom.

     

      Une autre idée gourmande  ....

    Faites une salade de pêches blanches bien mûres et épluchées

    avec des framboises,

    du jus de citron, du sucre  ...

    le tout arrosé d'un bon  vin blanc "riesling" !!! 

    Régalez-vous ! 

    Pêche Melba

    Passez un agréable week end les amis ! 

    "La Melba" ....

    Yahoo!

    28 commentaires
  • "homme de paille" ....

    Qu'est-il de plus fugace, de plus incertain qu'un épouvantail ?

    Ce silencieux, cet immobile voyage beaucoup.

    On le construit dans une grange avec de la paille, des haillons, de menus objets sans valeur

    (couvercles de boîtes de conserve, objets de récupération …) pour le sortir au moment des semailles.

    Là, il se déplacera d'un champ à l'autre au fur et à mesure que le grain lève.

    L'été, il se replie au jardin ou dans une remise pour se retrouver plein champ

    peu avant les récoltes afin de protéger le blé ou le maïs presque mûr. 

    Il retrouvera sa grange natale au début de l'hiver.

     

    "homme de paille" ....

     

    Ce petit homme de paille se déguise, sous son apparente nudité, il cache une infinité de richesses ...

    Nul ne doit voir le grain en terre, le germe fragile a besoin de silence, de tranquillité ;

    alors ce mannequin concentre toute l'attention sur lui.

    Il y met tout ce qu'il faut de clinquant, d'éclat, de lumière pour se faire remarquer ;

    il fait même parfois du bruit, si le vent l'y pousse, il se gonfle, il bat du frac.

     

    Rôdeurs de tout poil et voleurs emplumés

    Fuyez, je suis l'épouvantail.

    Arlequin de tissu ou homme de paille

    Sur le jardin et les champs je règne.

    Image du maître ou quelconque silhouette

    Je suis gardien des fruits de la terre.

    Rôdeurs de tout poil etr voleurs emplumés

    Fuyez, je suis l'épouvantail."

     

    "homme de paille" ....

     

     Il est grand temps de rendre à l'épouvantail ses lettres de noblesse, car il est une chose certaine à propos

    de cet insaisissable, c'est bien sa qualité d'authentique œuvre d'art populaire.

     

    Un "art-artisanat" que chacun élabore soi-même dans la solitude d'une grange,

    d'une remise ou d'une cabane à outils avec les matériaux les plus simples mais avec quelle imagination

    et quelle créativité, car il n'est pas deux épouvantails semblables.

     

    D'ailleurs, par chez nous, chaque année en avril (sauf cette année pour cause de covid19),

    se déroule dans le village de Moringhem non loin de St Omer

    et dans les hameaux alentours ...

    "La fête des Epeutnaerts" 

    "homme de paille" ....

     

    La fête des "épeutnaerts" (épouvantails en Picard) rassemble plus de 130 épouvantails

    fait de paille et de chiffons fabriqués par les habitants .

    En voici un exemple glané sur le net "femme de paille" ...

    "homme de paille" ....

     

    …. "l'humour du jour"...en vous souhaitant une bonne journée !

    "homme de paille" ....

    "homme de paille" ....

    Yahoo!

    31 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique