• Ces pages pour vous ....

                                                         Ces pages pour vous  ....

                                                         Ces pages pour vous  ....

                                                         Ces pages pour vous  ....

  •  

    l'arbre ...

    ... il y a dans la forêt des bruits qui ressemblent à  des paroles.

    (Jean Giono)  

     

    l'arbre ...

     

     

    Partout en France, l'arbre est fêté en cette semaine de Novembre ...

     Aussi fêtons-le ensemble, si vous le voulez bien ...

     

    Je lui rends hommage à ma manière !...

     

    J'espère que vous apprécierez...

    l'arbre ...

     

     

     LES COMMANDEMENTS DE L'ARBRE

     

    Arbre, mon frère ...

       Nous te respecterons, car tu es vivant.

    Ton bois est précieux. Ton écorce est belle. Tes feuilles sont la lumière et l'ombre.

    Nous apprendrons à te connaître pour mieux te protéger, partout où tu es menacé.

    Nous te préserverons dans nos villes et nos jardins, sachant que tu mets 50 années

    à  grandir et que quelques minutes suffisent pour te détruire.

    Nous prendrons ta défense, chaque fois que cela sera nécessaire,

    dans nos forêts, nos bocages, nos haies et nos talus.

    Nous  multiplierons les parcs et les espaces verts publics,

    nous les respecterons et apprendrons à  les respecter.

    Nous planterons d'autres arbres, comme il naît d'autres hommes,

    pour que la vie continue.

    Nous te protégerons contre toutes les mutilations et les blessures.

    Contre nous-mêmes aussi ....

    Nous essaierons de te faire les villes moins hostiles, les voitures moins polluantes,

    de rendre le progrès plus tolérable.

    Nous penserons aussi à l'oiseau vulnérable comme toi, et comme toi indispensable.

    Nous resterons tes amis, tes alliés.

     

    Ce texte a été écrit dans le cadre de  la "journée de l'arbre"  en 1979

    l'arbre ...

    Je vous laisse en réflexion sur cette belle vidéo ...

    l'arbre ...

    "La Prière de l'arbre"

    l'arbre ...

    (Petit clic ... et ... "grand écran")

       

     

    BONNE JOURNEE A TOUS !

    l'arbre ...


    24 commentaires
  • Les "hénons" ...

     

     

    En cette période on ne peut les manquer sur les étals de notre poissonnier ...

     avec leurs saveurs optimales  d''octobre à  février

    les coques

    Ce sont des fruits de mer à  la coquille arrondie et striée verticalement.

     

    Les "hénons" ...

     

    Ces petits mollusques bivalves se dénichent dans la couche superficielle de sable fin dans les baies de Somme, de l'Authie, de la Canche et des plages bretonnes.

     

     

    Elles renferment une petite noix ferme et charnue, ourlée d'un liseré orange appelé  corail .

     

    Les coques sont ramassés à  l'aide d'un râteau, sur les plages de l'Atlantique soumises aux marées.

     

     

    Peu caloriques, elles sont riches en fer, phosphore, zinc

    et sont bien pourvues en calcium et magnésium.

     

    Les "hénons" ... 

     

    Pour la petite histoire ...

    D'antan, quand sur la côte picarde, l'état de la mer et la marée ne permettaient pas la pêche des vers, les matelotes récoltaient au bas de l'eau, à la main ou à l'aide d'un râteau les "hénons" ,"z'hénons" ou "zénons" nom local des coques.

     

    Les coques étaient un plat de secours pour de nombreuses familles du littoral.

     

    Ces coquillages étaient également utilisés par les pêcheurs de merlans et de carrelets, lesquels "hatchaient" avec plusieurs "zénons" chaque hameçon de leur "califet (ligne).

     

    Bien que tenant mal à l'hameçon, les mollusques servaient d'esches après avoir été légèrement ébouillantés dans une grande marmite et décortiqués.

     

    Pour nettoyer les coques ...

    Mettez-les dans de l'eau froide fortement salée (50 g/litre) et brassez-les plusieurs fois.

    laissez-les reposer environ 1/2 h, brassez-les à nouveau, renouvelez l'opération , égouttez.

    Rincez à plusieurs eaux.

    Egouttez, elles sont prêtes à cuire.

     

    Pour les cuisiner ...

    De la même manière que les moules marinières..

    Faites revenir dans du beurre ou de la margarine  quelques échalotes (ou 1 oignon), puis ajoutez vin blanc et un bouquet de persil.

    A feu vif, ajoutez les coques nettoyées et égouttées .

    Servez bien chaudes dès qu'elles sont ouvertes.

    Les "hénons" ...

    Les "hénons" ...

     

    Accompagnez de tagliatelles ou comme chez nous de .... frites !!!

    Un régal ! 

     

    Les "hénons" ...

    Les "hénons" ... 


    40 commentaires
  • Le Patrouillard !

    Le Patrouillard !

     

     Je mets à  l'honneur en ce week end, un dessert "goûter" ...

    bien de chez nous :

    (d'antan c'était un de nos ... "quatre heures") ...

     

     Le Patrouillard 

     

    C'est une tourte sucrée aux pommes ....

    que l'on retrouve selon la tradition sur la Côte d'Opale ...

     dans la région de Berck/Mer ... 

    Le Patrouillard !

     L'origine de ce gâteau n'est pas véritablement connue,

    on attribuerait cette tourte aux pommes soit 

     

    aux douaniers, appelés « les patrouillards » ...

     qui surveillaient la côte du côté de Berck soit ...

     

    au verbe pétrir qui se dit« patrouiller » en patois du Nord.

    Le Patrouillard !

     Pour le réaliser il vous faut :

    250 g de farine,

    100 g de margarine fondue (ou beurre),

    75 g de sucre fin (+30 g pour dorer),

    1 carré de levure de boulanger (délayée dans un peu de lait tiédi et sucré),

    1 paquet de sucre vanillé (facultatif),

    2 œufs battus (+1 jaune pour dorer),

    1 pincée de sel,

    4 à  5 pommes à  cuire .

    Le Patrouillard !

     Mettez la farine dans un récipient, faire une fontaine,

    Ajoutez-y la margarine ramollie, le sucre, le sel, les œufs, la levure et le sucre vanillé.

    Pétrir le tout avec les doigts jusqu'à  ce que la pâte (qui colle aux doigts au début)

    se transforme en une boule compacte. (Rajouter un peu de farine si la pâte colle encore).

     

    Laissez reposer à  température ambiante.

     

    Pendant ce temps, épluchez les pommes, beurrez et farinez votre moule.

    Etalez la pâte à la main (sans rouleau) et découpez deux ronds,

    placez  le 1er disque dans le moule en remontant haut sur les bords.

    Déposez-y les pommes coupées en lamelles.

    Mettez le deuxième disque de pâte, bien coller les bords,

    faites un trou au milieu pour la vapeur .

     

    Cuisez au four th.5 pendant 20 mn, puis dorez à  l'oeuf et saupoudrez de sucre.

     

    Enfournez de nouveau jusqu'à  ce que ce soit doré sur le dessus (environ 10 mn).

     

    Le Patrouillard !

     

    Dégustez tiède pour en apprécier toute la saveur !

    Le Patrouillard !

    Vous pourrez accompagner ce "patrouillard" d'un jus de pomme ou de cidre .

     

    A propos de cidre , voici une mignonne poésie écrite par Simon

    un élève d'une classe de CM2 en Normandie.

     

    Le Patrouillard !

     

    Il pleut des pommes

    Quand on les ramasse en automne.

    Elles vont dans le panier,

    Bien serrées, bien tassées.

    Lentement et en douceur,

    Les meilleures dans le broyeur,

    Seront écrasées.

    On pourra voir le jus couler

    Et quand le cidre sera terminé,

    On le mettra dans les pichets,

    Pour le boire devant la cheminée. 

    Le Patrouillard !

    Un petit conseil envoyé par mon amie Minouche

    pour nettoyer les fruits du commerce avant de les utiliser ...

     

    Le Patrouillard !

    Excellent week end à Tous !

    Le Patrouillard ! 


    36 commentaires
  • Coucou à Tous !

    Plat du soir ...

      Pour le soir une petite recette simple et rapide ... 

    Vous avez cuisiné trop de macaronis ....

     

    Qu'à cela ne tienne ...

    Rien n'est perdu !

     

    Des tranches de jambon, du fromage râpé et le tour est joué !!!

     

    Plat du soir ...

     

    Beurrez généreusement un plat à gratin

    placez vos pâtes 

    puis, une couche de jambon coupé en morceaux ...

    puis du  gruyère râpé ...

    Répétez une fois cette opération en terminant par le fromage

    et si vous avez , mélangez-le à de la chapelure. .

     

    Parsemez de morceaux de beurre (soyez généreux) et

    enfournez à four th. 6 (180°) jusqu'à ce que le dessus soit doré !!!

     

    Plat du soir ...

     

    Dégustez tout chaud !!!

    Plat du soir ...

     

    Peut se réaliser avec des coquillettes, 

    évitez les spaghettis et les nouilles (trop fins),

    et utiliser un fond de jambon coupé en cubes (moins onéreux) .

     

    A demain mes amis !

    Plat du soir ...

     


    26 commentaires
  • "At tchoum" !

    "At tchoum" !

    "At tchoum" !

    Le froid humide de l'automne pointe son nez, le rhume arrive, la grippe nous guette ...

     

    Jadis, les hommes et les femmes accueillaient

    l'éternuement d'une grande personne par cette phrase ...

    "Dieu vous assiste!" ou bien encore "Dieu vous aide!".

    Lorsqu'il s'agissait d'un enfant , on disait ...

    "Dieu te cresse !" qui signifie : "Dieu te fasse croître!"

    Il y avait de la réflexion dans ces souhaits post-éternuements.

     

    L'usage de saluer lorsqu'une personne éternue est fort ancien,

    on le pratiquait dans la Grèce Antique.

    On salue, disait Aristote, lorsqu'il vous arrive d'éternuer,

    parce que l'éternuement part du cerveau, siège de l'intelligence et de l'esprit.

     

    Chez les Perses, lorsqu'on éternuait, la loi voulait qu'on ait recours à la prière,

    car en ce moment critique, le mauvais esprit pouvait

    déployer tous ses efforts pour séduire l'enrhumé.

     

    Souvent l'éternuement est suivi d'une envie irrépressible de se moucher.

    Presque tous les paysans, d'antan, se mouchaient sans mouchoir.

    En effet, ils se mouchaient dans leurs doigts avec une grande dextérité.

    Les bourgeois faisaient de même mais prenaient soin de s'essuyer les doigts dans un mouchoir.

     

    Drôle de coutume n'est-ce pas ????

    "At tchoum" !

     Atchoum !

     

    "At tchoum" !

     Le rhume, tout le monde connaît ...

    Je vous parlerai de cette herbe aromatique qui est une alliée idéale pour la mauvaise saison ....

     

    Le thym... 

    "At tchoum" !

    qui jugule les infections et tonifie le système respiratoire.

    C'est un puissant antibactérien pour tous les problèmes affectant le nez, la gorge et les oreilles.

     

    Grâce à ses propriétés expectorantes antitussives, il peut aussi soulager les bronchites.

     

    Par ailleurs, cette herbe aromatique est un tonique général et un décontractant musculaire.

     

    "At tchoum" !

     

    En cas d'infection virale : faites infuser 20 à 25 g de feuilles de thym dans un litre d'eau bouillante ,

    filtrez, sucrez au miel de thym ou de lavande ou autre

    et  buvez tout au long de la journée .

     

    Si vous toussez : mélangez 30 g de thym dans 1/2 litre d'eau et faites bouillir pendant 5 minutes.

    Laissez infuser pendant 2 heures avec autant de sucre roux (ou sucre semoule) que de liquide afin d'obtenir un sirop.

    Mélangez et ...

    Prenez-en 1 cuillerée à café 2 à 3 fois par jour .

     

    Enrhumé pensez à cette d'inhalation au thym :  laissez infuser

    dans une grande quantité d'eau bouillante une poignée de thym .

    Placez-vous au-dessus de cette fumigation, la tête couverte

    d'une serviette pour profiter au maximum des vapeurs bienfaisantes.

    (évitez de sortir après une inhalation pour ne pas prendre froid)

    "At tchoum" !

     


    31 commentaires
  • Aidons-les à passer l'hiver qui s'annonce ...

     Bonne semaine à Tous ...

    malgré ce temps frisquet mais de saison !

     

    Aidons-les à passer l'hiver qui s'annonce ...

     

    Lors de la  "mauvaise saison", la faim

    est la principale cause de mortalité chez les oiseaux :

    ils dépensent toute leur énergie à conserver

    leur température interne, qui est de 42°C environ.

     

    En nourrissant nos petits compagnons à plumes,

    on leur permettra de traverser cette période difficile.

    Et comme un bienfait n'est jamais perdu, ce sera pour vous une merveilleuse occasion

    de les observer et d'étudier leurs habitude, voire de les photographier ...

     

    Aidons-les à passer l'hiver qui s'annonce ...

     

    Nourrir, mais pas n'importe quand !

     

    Chez nous, le nourrissage des oiseaux familiers débutera

    en automne pour s'achever à la fin de l'hiver.

    Il est rarement utile de démarrer avant mi-octobre ou début novembre

    (les ressources naturelles étant encore abondantes) ;

    et il est vain, sinon, néfaste, de poursuivre au-delà de mars.

     

    Néfaste parce que certaines espèces seraient tentées d'élever

    leur nichée avec une nature adéquate.

    Les jeunes mésanges, par exemple, reçoivent une alimentation exclusivement carnée

    -sous forme d'insectes- alors que leurs parents se sont gavés de graines en hiver !

     

    Aidons-les à passer l'hiver qui s'annonce ...

     

    Tout d'abord à savoir :

    Le sel peut être mortel pour les oiseaux , ne jamais leur donner

    des aliments ou graines qui en contiennent .

     

    Par contre, le tournesol est l'élément incontournable du nourrissage hivernal ! 

    Oléagineuse, donc calorique, cette graine est accessible au bec perforateur des mésanges

    et à l'étau des mandibules des granivores à bec épais (moineau, verdier, chardonneret, pics ...)

     

    Les espèces dotées d'un outil moins performant (rouge-gorge, accenteurs ....)

    devront se contenter de brisures laissées par les autres !

    Rien ne se perd ! 

     

    Les fruits secs (figues, cacahuètes (non salées), cerneaux de noix,

    graines de melons et de pastèques (provision faite durant l'été et séchée)

      enfilés en chapelets pendants sur un fil de pêche, donnent lieu

    à de charmantes acrobaties de la part des tarins et des mésanges.

     

    Les graines plus petites, placées dans de petits plateaux-repas,

    (blé, avoine, millet, chènevis, chardon, colza, alpiste, riz ...)

    s'utilisent en mélange ou séparément. 

    Vous en testerez plusieurs sortes pour ne retenir que celles qui plaisent

    le plus aux oiseaux s'invitant chez vous.

     

    Aidons-les à passer l'hiver qui s'annonce ...

     

    Des boules de margarine toutes prêtes existent dans des filets à suspendre aux branches.

    Vous même pouvez "emprisonner" dans un emballage à citrons en fine résille,

    des lambeaux de graisse animale crue, non salée ;

    ou mouler des blocs de margarine en y incorporant  des graines.

     

    Pensez à attacher une ficelle à la pointe d'une pomme de pin bien ouverte.

    Roulez la pomme de pin dans du saindoux, puis dans des graines pour oiseaux.

    Suspendez à un arbre.

     

    Aidons-les à passer la mauvaise saison  ...

     

    Peu d'oiseaux se montrent insensibles à la matière grasse en hiver !

     

    Aidons-les à passer l'hiver qui s'annonce ...

     

    Beaucoup de restes de nourriture sont potentiellement recyclables :

    des morceaux de pommes de terre cuites, du riz cuit (sans sel), des fruits plus ou moins blets.

     

    Pensez aux coquilles d'œufs brisées : faites-les sécher, et déposez-en dans une coupelle.

    Les oiseaux adorent cette nourriture, qui les aide à digérer !

     

    Prévoyez de l'eau car les oiseaux se déshydratent facilement en hiver.

    Les besoins hydriques sont aussi importants qu'au cœur de l'été.

    Installez une coupe d'eau claire, sans ajout d'alcool ni de sel,

    aussi renouvelez le liquide qui se fige par temps de gel, aussi souvent que nécessaire.

    Aidons-les à passer l'hiver qui s'annonce ... 


    31 commentaires
  •  

    Symphorine" ...

     Au long des chemins lors de vos promenades, comme dans les jardins

    votre regard a certainement été attiré par ....

    ce bel arbuste ornemental originaire d'Amérique de nord

    et qui a été introduit en Europe occidentale vers 1817

    et qui s'y est très bien adapté.

    Symphorine" ...

    LA SYMPHORINE

    Tel est son nom .... très poétique je trouve.

     

    Symphorine" ...

     

    C'est un arbuste résistant de 1 à 2 mètre de la même famille que le chèvrefeuille.

     

    J' admire particulièrement en cette saison  ses baies blanches

    (ou roses selon l'espèce),

    qui ressemblent à de grosses perles après sa floraison et qui durent jusqu'en hiver

     attirant les oiseaux notamment les bouvreuils .

     

    Symphorine" ...

     

    La symphorine répond au doux noms ...

    "d'arbre aux perles" en France ou

      de "baies de neige" en Angleterre.

     

    Symphorine" ...

     Belle ....

    MAIS ... méfiance

    car ses baies aussi jolies soient -elles sont TOXIQUES ...

    et attirent souvent les enfants ! 

     

    Symphorine" ...

    Symphorine" ...

    A demain mes amis, profitez bien de votre dimanche ...

    même sous la grisaille !

    Symphorine" ...

     


    24 commentaires
  • Souvenons-nous !

     

    Le 11 Novembre ... Souvenons-nous !

     

    11 Novembre ...

                                                Noeux les Mines (62)

     

    Le 11 Novembre, à 11 heures du matin, les hostilités de la première Grande guerre

    (1914-18) cessent enfin.

    L'Allemagne demande à signer l'armistice, ce qui est fait en forêt de Compiègne,

    dans un train stationné près de la gare de Rethondes.

     

    On sonne les cloches et on tire des coups de canon pour faire savoir

    au peuple que la guerre est terminée.

    La foule descend dans la rue pour faire exploser sa joie

    et on fait la fête jusque tard dans la nuit .

     

    Le 28 juin 1919, dans la galerie des glaces du château de Versailles,

    le traité de Versailles engage l'Allemagne à restituer à la France l'Alsace et la Lorraine,

    et à réparer les dommages commis par la guerre .              

    11 Novembre ...

    La tombe du soldat inconnu

     

    Sous l'Arc de Triomphe à Paris est inhumée la dépouille mortelle d'un soldat non identifié,

    tué lors de la Première Guerre Mondiale,

    et symbolisant des militaires morts durant les hostilités.

    Tous les ans, le 11 Novembre, des personnalités du monde politique

    vont déposer une gerbe sur sa sépulture.

    Cette initiative a été prise par André Maginot, homme politique.

     

    Les Français ne sont pas les seuls à avoir pris cette initiative.

    En Belgique, le soldat inconnu est inhumé à Bruxelles, au pied de la colonne du Congrès.

    En Italie, il repose face au monument consacré au roi Victor Emmanuel II, à Rome.

    En Angleterre, le tombeau du soldat inconnu est situé dans l'Abbaye de Westminster et

    aux Etats-Unis, on le trouve dans le cimetière d'Arlington (Etat de Virginie).

     

                                                                                                    (extrait du ..." livre de bord de toutes les fêtes"  de Claire Pinson) 

    11 Novembre ...

    11 Novembre ...

    Dans chaque village de France touché par cette guerre un monument est érigé 

    comportant les noms de ces  soldats morts pour la France.

    (plus de 18 millions de morts civils et militaires).

    11 Novembre ...

    Ci-dessus à Essars dans le Pas de Calais ...

    11 Novembre ... 

    Le Bleuet de France est le symbole de la mémoire et de la solidarité, en France,

    envers les anciens combattants, les victimes de guerre, les veuves et les orphelins.

    Ce terme de bleuets désignait les soldats de la classe 17 nés en 1897 fraîchement arrivés sur le champ de bataille du Chemin de Dames, en raison de l'uniforme bleu horizon dont ils étaient vêtus.

     

    Pour en savoir plus sur le "bleuet de France" suivre ce lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bleuet_de_France 

     

    11 Novembre ...  

     


    29 commentaires
  •  

    BONNE JOURNEE ! 

     

    St martin

     

     

     Le 11 novembre , est commémoré St Martin , qui est le plus grand Saint de France  ... 

    en 1870 .... 3668 églises étaient placées sous son patronage

    et

    c'est justement parce que chez nous .... nous avons ....

    l'église St Martin que je vous parlerai de ce saint.

     

    St martin  

     

     Eglise St Martin à  Beuvry (62)

     

    St Martin ...

     

     

    St Martin ...

     

    LA LEGENDE DE ST MARTIN

     

    St martin

     

    Selon une vieille légende St Martin portant la bonne parole sur les côtes flamandes accompagné de son âne ,  aurait perdu cet âne qui s'était égaré dans les dunes, alors qu'il tentait d'évangéliser les pêcheurs d'un petit village au bord de la mer dans le Nord .....  Dunkerque  aujourd'hui.

     

    A la nuit tombée, les habitants du pays se mirent à  la recherche de l'âne, avec des lanternes et pour certains des betteraves creusées dans lesquelles ils avaient placé une bougie.

     

    Ils ont retrouvé l'âne en train de manger des chardons et des oyats.

     

    En remerciement saint Martin fit un miracle et transforma toutes les crottes de l'âne en brioches appelées Croquandoules ou craquandoules (selon les régions) .

     

    Dans certains villages des Flandres on perpétue cette légende en défilant dans la rue, avec une lanterne en forme de tête, creusée dans une betterave à  sucre en suivant Saint martin et son âne et la fanfare.

     

    Après le défilé, on distribue aux enfants une brioche en forme particulière, que l'on appelle "craquandoules"  et a lieu le concours de la plus belle lanterne (betterave creusée et éclairée par une bougie) .

    Cette fête se déroule les 10 et 11 novembre.

     

    St martin

     

    Bien que d'inspiration chrétienne, la Saint Martin en Flandres est une fête païenne

    et est fêtée dans les écoles laïques.

     

    La saint Martin était jadis un jour de liesse où l'on goûtait le vin nouveau.

     La période de redoux en novembre est appelée "l'été de la saint Martin".

     

    Halloween est la fête de la nuit et de la mort alors que 

    Saint Martin est la fête de la vie et de la lumière. 

    "11 novembre" La légende de St Martin ...

    Si vous voulez retrouver la vie de "St Martin" dirigez vous vers ce lien ...

    http://cheznous62.eklablog.com/st-martin-a119185622

    "11 novembre" La légende de St Martin ...

     


    26 commentaires
  •  Coucou à Tous ... 

    combles

     

    Connaissez-vous le jeu des "Combles" ?

     De mon côté, j'y ai pris un grand plaisir et j'ai souri aux réponses ...

     

    Je vous offre le premier :

    "Quel est le comble pour un photographe" ?

    Réponse :

    "D'avoir des pellicules" !

     

    A vous de jouer mes amis !!!

     

     

      1. Quel est le comble pour un photographe ?

      2. Quel est le comble pour un jardinier ?

      3.Quel est le comble pour un électricien ?

      4. Quel est le comble pour un policier ?

      5. Quel est le comble pour un juge ?

      6. Quel est le comble pour un coiffeur ?

      7. Quel est le comble pour un docteur ?

      8. Quel est le comble pour un horloger ?

      9. Quel est le comble pour un dessinateur de B.D. ?

     10. Quel est le comble pour un pâtissier ?

    11. Quel est le comble pour un sculpteur ?

     12. Quel est le comble pour un ordinateur ?

     13. Quel est le comble pour un charcutier ?

      14. Quel est le comble pour un berger ?

      15. Quel est le comble pour un chien ? 

    combles

    combles

    combles

    combles

    combles

    combles

     

    Réponses aux devinettes

       1. D'avoir des pellicules

       2. De se prendre un râteau

       3. D'avoir des ampoules

       4. De manger des amandes

        5. De manger des avocats

        6. D'avoir un cheveu sur la langue

        7. D'être patient

        8. D'être en retard

        9. De faire des bulles

       10. D'avoir peur des éclairs

       11. De s'appeler Pierre

      12. D'avoir peur d'une souris

      13. De s'appeler Monsieur Jean Bon

     14. De devenir chèvre

    15 . D'avoir un voyage de n'os 

    combles

    çà vous a plu ???

    Je vous souhaite une agréable journée !!

    combles


    23 commentaires
  •   

    Douceur de la clémentine

    Douceur de la clémentine

    Un début de journée "vitaminée" pour affronter les journées frileuses

     

    qui commencent à  se pointer , avec ce fruit empli de soleil ....

     

    La  CLEMENTINE, 

    ce petit agrume qui est le roi dans la corbeille de fruits hivernale !

     

    clementine  La clémentine est un fruit très riche en vitamine C.

     

    Elle fournit du potassium, du calcium, du magnésium et du fer.

     

    Elle est excellente pour redonner à  l'organisme vitalité grâce à  ses minéraux et ses oligo-éléments.

    Au cœur de l'hiver, elle fortifiera le système immunitaire.


    De plus, elle est très peu calorique et combat la fatigue et les infections microbiennes..

     

    Douceur de la clémentine


    Elle a une saveur douce :

    elle est juteuse, sucrée, délicatement parfumée avec une chair tendre :

    elle convient aussi bien aux enfants qu'aux adultes.

     

    Quand elle est un peu verte, elle ne manque pas de maturité : c'est la preuve qu'elle n'a pas été déverdie en chambre froide.

    Choisissez-la bio si vous voulez utiliser le zeste.

    Douceur de la clémentine

    Une petite salade d'hiver ..

     

    Dans un saladier mélangez le jus de 1 clémentine

    avec 1 c. à s. de vinaigre balsamique et 1 c. à s. de vinaigre de miel, sel et poivre.

    Emulsionnez avec 3 c. à s. d'huile de tournesol.

    Ajoutez 150 g de mâche lavée et 2 clémentines en quartiers . 

    Mélangez et servez .

    Douceur de la clémentine

     La clémentine .... des quartiers de tonus !

    Alors, en cette période, pourquoi s'en priver !!!

     

    clementine 

     


    31 commentaires
  •  

    Elle tire sa révérence en beauté ...

     

    LA ROSE DE NOVEMBRE

     

    Avec cette jolie poésie de Renée Jeanne Mignard

    Pour mieux  connaître cet auteur et retrouver ses oeuvres , petit clic sur ce lien ....

    http://renee.mignard.free.fr/identite.htm#haut

     

     

    Il n'est plus belle fleur qu'une rose d'automne,

    Quand elle sait déjà  que ses jours sont comptés,

    Et que près de sa fin, généreuse, elle donne

    Encor  plus de parfum qu'aux beaux jours de l'été.

     

    Dans le brouillard léger d'une aube de novembre

    Alors que les oiseaux ne savent plus chanter,

    Elle va défroisser sa robe d'or et d'ambre

    Pour s'offrir aux regards dans toute sa beauté.

     

    Mais un souffle de vent la blesse, la défeuille.

    Sitôt qu'il a séché ses larmes de rosée,

    Elle cache ses joues dans son écrin de feuilles

    Pour vivre encor un peu, encor une journée.

     

    Ô toi qui ne sais pas combien est éphémère

    La rose qui s'endort et va vers son trépas,

    Si tu passes près d'elle au jardin de ta mère,

    Je t'en supplie, enfant, non, ne la cueille pas.

     

    Laisse la retenir la vie qui l'abandonne,
     
    Suivre des vols d'oiseaux glissant dans le ciel clair.

     Il n'est plus belle fleur qu'une rose d'automne,

     Qui se meurt doucement, aux premiers jours d'hiver.

     

    Rose de Novembre ...

    Les roses du jardin après la pluie d'automne de la semaine dernière...

    Rose de Novembre ...

     

    Rose de Novembre ...

     

    Rose de Novembre ...

     

    Et notre surprenant mini-rosier qui émerge de nouveau tout fleuri

    au milieu des  feuilles de capucine ...

     

    Rose de Novembre ...

                                       

    Rose de Novembre ...

                                                                   Belle journée à Tous ! 

     


    21 commentaires
  •  

    "Sourire du jour" ...

    BONJOUR A TOUS !

    Bonne semaine mes gens !

    "Sourire du jour" ...

    "Sourire du jour" ...

    "Sourire du jour" ...

     

    Pour sourire en ce lundi ...

    ,quelques perles  en images sur la chasse

    issues d'un ancien "Almanach Vermot" que j'avais en réserve

    et que j'ai plaisir à partager avec vous !

    "Sourire du jour" ...

     

    "Sourire du jour" ...

     

     

    "Sourire du jour" ...

    "Sourire du jour" ...

     

     

    "Sourire du jour" ...

     

    "Sourire du jour" ...

    A plus, mes amis !

    "Sourire du jour" ...  


    22 commentaires
  • Hum !!! les châtaignes ! ...

    L'automne

    Nous aimons bien cette saison,

    Mais la nuit si tôt va descendre !

    Retournons vite à  la maison

    Rôtir nos marrons dans la cendre.

     Lucie Delarue-Mardrus  

    Hum !!! les châtaignes ! ...

      

    le châtaignier

     

     Chauds, chauds les marrons, chauds les marrons chauds ...  

     

     Longtemps, le châtaignier est resté "l'arbre à  pain" des pauvres.

    Bien avant l'arrivée de la pomme de terre, la châtaigne était un aliment de base

    qui sauva plus d'un village de la disette, au point qu'on qualifiait le châtaignier "d'arbre à pain"

    en raison de la farine tirée du broyage de ses fruits. 

     

    le châtaignier

     

    De Noël à  Pâques, la châtaigne constituait la base de l'alimentation

    dans de nombreuses campagnes.

     En Corse, elle était au rendez-vous des trois repas et cela toute l'année

     Par la suite elle fut détrônée par la pomme de terre !

     

    le châtaignier

     

     Et lors des veillées, c'est grillé dans une poêle à trous nommée ...

     "sartan" qu'on la dégustait, accompagnée de lait ou de vin chaud.

     

    le châtaignier

     

     Si vous voulez préparer vos châtaignes de cette manière dans votre cheminée,

     n'omettez pas de les fendre avec un couteau sur une partie de la peau ...

    cela évite aux fruits d'exploser à  cause de la vapeur 

    emprisonnée dans la première peau très étanche.

     

    Vous pouvez aussi les disposer dans la "poêle à  trous" 

    directement sur votre plaque électrique.

     

     Lorsqu'elles sont grillées, tirez-les du feu et dégustez-les toutes brûlantes ..

     

     Vous pourrez les accompagner de cidre ou de vin blanc doux.
     

     La suave odeur caractéristique chatouillera vos narines,

    promesse d'une gourmandise rustique pour une arrière saison tout en douceur ..

     

    De temps en temps dégustez ...

    Les "marrons chauds" vendus au coin des rues ou lors des fêtes de terroir

    et présentés dans un cornet de papier blanc ... (autrefois papier journal)...

    Hum !!! les châtaignes ! ...

      C'est un fruit très nutritif, énergétique (300 calories aux 100 g) riche en glucides, 

    absorption lente, qui se prête   de nombreuses préparations sucrées ou salées.

     

     Avec le farine de châtaigne mélangée à de la farine de blé,

    vous confectionnerez de délicieux sablés ou cakes au parfum de campagne.

     

     D'antan on lui reconnaissait de nombreuses vertus médicinales :

      trois châtaignes dans la poche protégeaient des rhumatismes ! 

     

     Une autre manière de les éplucher facilement ...

    Placez les châtaignes au réfrigérateur après les avoir incisées et

    ne les sortez qu'au moment de les plonger dans l'eau bouillante

    à laquelle vous aurez ajouter une cuillerée à soupe d'huile.

    Egouttez-les, épluchez-les.  

     

     

    Confiture de châtaignes 

    le châtaignier

     

     qui peut  accompagner le fromage blanc, les tranches de brioches grillées 

    ou garnir un biscuit roulé.

     

     Pour 2 pots :

    Prévoir 300 g de châtaignes cuites, épluchées mais encore chaudes

    - 300 g de sucre fin

    - 1/2 verre (à  moutarde) d'eau

    - 1 sachet de sucre vanillé .

     

     - Ecrasez les châtaignes en purée très lisse.

    -Faites chauffer le sucre et l'eau jusqu'à  ce que le mélange soit transparent

    et ajoutez la purée de châtaigne et le sucre vanillé .

    - Laissez cuire à  feu doux 20 mn et mettez en pots.

     

     - Régalez-vous !!!

     

    le châtaignier

     

     De nos jours, vous en trouverez sous de multiples présentations

     qui facilitent leur emploi dans la cuisine ...

     surgelées, en bocaux stérilisées ou séchées,

     

     Elles accompagneront vos plats de viande et gibier ou vos desserts

    ou vous permettront de vous régaler d'une bonne soupe.

     

     De toute manière, la châtaigne évoque la cuisine mitonnée

    et

    les repas chaleureux au coin du feu.

    Hum !!! les châtaignes ! ...

     Et surtout, au moins une fois  ...

     

    Offrez-vous  ...

     

    le châtaignier

     

     Les irremplaçables marrons glacés dont l'origine remonte

    au 17 ème siècle et qui nécessitent pas moins de 16 opérations .... 

     Ces marrons longuement confits jusqu'au cœur et recouverts d'un délicat glaçage.

     Un délice ....

     

    Vos papilles et vos yeux seront irrémédiablement séduits.

    Accordez-leur une attention gourmande : ils le méritent. 

    le châtaignier 

     Une petite idée "déco" :

     

     Disposez en serpentin des bogues, des feuilles de châtaignier et des châtaignes

    en guise de chemin de table , lorsque vous recevez...

    du plus bel effet et  à  peu de frais ! 

    le châtaignier

    Curiosité ... La chaussure à déboguer .... 

    Hum !!! les châtaignes ! ...

    Ancienne chaussure servant à écorcer les châtaignes c'est à dire ...

    enlever la châtaigne de son enveloppe (bogue) ornée de piquants.

     

    le châtaignier

                       

    Hum !!! les châtaignes ! ...

                                    Je vous souhaite un bon week end "cocooning"

    car la pluie sera au rendez-vous, en tout cas par chez nous !

     


    31 commentaires
  •  

    histoire de s'amuser ..

     

    Ce sont encore les vacances

    et pour égayer les jours gris et faire sourire les enfants ...

     

    Voila de quoi les occuper !

     

    en créant  des "sculptures originales et faciles à  réaliser" ...


    Un chinois boudeur :

    histoire de s'amuser ..


     Rien qu'en creusant à  l'aide d'un couteau trois courbes

    que vous aurez pré dessinées

     (2 pour les yeux et 1 plus longue pour la bouche) comme sur le modèle ...
     

    Votre enfant n'aura plus qu'à  presser la "tête de ce chinois boudeur"

    et il verra ce dernier se "lamenter" et "pleurer" !

     

    La vie en jaune des petits cochons : 

    histoire de s'amuser ..



    Petit assemblage réalisé sur un citron (de belle grosseur).

     Vous découperez les oreilles et les pattes dans l'écorce d'un autre citron,

    de même que la queue en tire-bouchon (long zeste enroulé).
     

     Faites ensuite de petites entailles au couteau pour les placer.

    Vous vous servirez de petites épingles à  tête ronde pour réaliser les yeux.

     

     Il est déjà  mignon notre petit cochon ....
     

     Mais si vous désirez lui donner un look supplémentaire,

    découpez (sans aller jusqu'au bout) des rondelles comme sur l'image !

     

    histoire de s'amuser ..


    28 commentaires
  • "La Toussaint" ....

      

    La Toussaint 2

                                                                                                                                                  (création glanée sur le net)

     

     Pour cette journée de Toussaint,

     je voulais partager avec vous cette émouvante poésie 

     du chanoine  Henry Scott Holland (1847-1918),

     (texte parfois attribué à Charles Péguy).

     

     

    La mort n'est rien 

    Je suis seulement passé dans la pièce d'à  côté;

    Je suis moi. Vous êtes vous ; ce que j'étais pour vous, je le suis toujours.

    Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné.

    Parlez-moi comme vous l'avez toujours fait.

    N'employez pas un ton différent.

    Ne prenez pas un air solennel ou triste.

    Continuez à  rire

    De ce qui nous faisait rire ensemble.

    Que mon nom soit prononcé à la maison

    comme il a toujours été.

    Sans emphase d'aucune sorte.

    Sans une trace d'ombre.

    La vie signifie ce qu'elle a toujours été.

    Le fil n'est pas coupé.

    Pourquoi serais-je hors de vos pensées .

    Parce que je suis hors de votre vue ?

    Je ne suis pas loin.....

    Juste de l'autre côté du chemin.

     

    La Toussaint 2

                                                                                                                                      (création glanée sur le net) 

    Je vous souhaite une journée sereine

    et vous retrouverai jeudi mes amis !

     


    20 commentaires
  •  

    Bonjour à Tous,

     

         Gaité  et couleurs "chrysanthèmes" en milieu de table  .... 

    Luminosité d'automne !!

     

     

    "Le chrysanthème, une fleur d'or qui enrichit les cimetières et

    qui pourrait tant faire pour donner vie à nos jardins d'automne.»

    (Patrick Mioulane)

     

    Cette citation me porte à partager avec vous la floraison

    de ces fleurs "symboliques" au jardin à des fins ornementales ....

     

    Chez nous , nous aimons beaucoup nos "petits" chrysanthèmes

    qui donnent tant de luminosité en automne .

     

    Luminosité d'automne !!

     

    Luminosité d'automne !!

     

    Luminosité d'automne !!

     

    Luminosité d'automne !!

     

    Luminosité d'automne !!

     

    Luminosité d'automne !!

     

    Luminosité d'automne !!

     

    Mes préférées ... avec leurs pompons !!!

     

    Luminosité d'automne !!

     

    Luminosité d'automne !!

     

    Ces chrysanthèmes tiennent facilement une semaine

    en vase ou en coupelle  à température ambiante.

     

    Je vous souhaite une douce journée !

    Luminosité d'automne !!

     


    35 commentaires
  •  

    Toussaint

    Toussaint

     

     Je ne pouvais en  cette Toussaint qui s'annonce,

     passer outre à  la présentation de cette fleur

     qui se décline sous de nombreuses formes

     et arbore de superbes teintes

    dorées, jaunes, bronze, orange, roses, violines ou rouges ...

     égayant la morosité de l'arrière-saison ...

     

    Toussaint

     

     

    Comme les premières fleurs étaient jaunes,

    les Anciens la nommaient "la fleur jaune" :

    ce sont les techniques qui ont amené les couleurs.

     

    Toussaint

     


    Le chrysanthème apparaît chez les fleuristes en Octobre - Novembre.

     

     C'est que le chrysanthème est par excellence la fleur automnale.

    Prolifique et spectaculaire.

     

     Dans la tradition populaire, l'automne est la saison paisible

    qui vient après les travaux des champs.

     

    En Europe, le chrysanthème, fleur ronde,

    est devenu le symbole de cette vie paisible et

    très prisé le jour de La Toussaint :

    C'est un message végétal pour tous ceux qui nous précédent dans l'au-delà

    avec l'affectueux respect et recueillement que nous portons à nos chers disparus. ... 

     

    Toussaint

     

    Toussaint

     

    La fleur du chrysanthème est le symbole de la famille impériale du Japon .

     

     

    Toussaint

     

    Fleur "d'immortalité" ... 

    Dans le langage des fleurs, offrir un chrysanthème

    est le témoignage d'un amour sincère et constant.

     

    Toussaint

    Fleur "d'immortalité" ... 


    25 commentaires
  • Coucou, coucou !

     

     

     

    Eh oui! mes amis, ce week end ...

    on passe à l'heure d'hiver ....

     

    Coucou, coucou !

     

    Pensez à reculer les aiguilles d'une heure

    dans la nuit de samedi à dimanche pour un week end "cocooning"!

     

    Coucou, coucou !

    Et pour rester dans le thème, j'ai choisi de vous conter l'histoire d'une pendule

    mais pas de n'importe laquelle ...

    celle de .....      la pendule  à "coucou" 

    que bon nombre d'entre nous ont eu le loisir d'admirer

    chez les grands parents et qui nous intriguait tant ! 

    Les enfants vont adorer !

    Coucou, coucou !

    Il y a bien longtemps de cela vivait un horloger et son petit garçon Max.

    Ce dernier avait la coutume de passer la majeure partie de son temps dans l'atelier de son père où il apprenait les secrets du métier.

     

    Le pére, ne voulant pas que son fils restât constamment enfermé, résolut de consacrer tous les jours un moment pour une promenade dans les bois avec le petit garçon.

     

    Celui-ci manifesta bientôt un vif intérêt pour les arbres, les oiseaux et les fleurs.

     

    Mais c'était surtout aux oiseaux qu'allaient ses préférences. 

    Coucou, coucou !

    Il aurait beaucoup aimé en posséder un, et souvent il mendiait auprès de son père la permission d'attraper une linotte ou une mésange pour la porter à la maison.

     

    Max pensait que le petit être ailé  apprécierait davantage une belle cage dorée que son nid de mousse ou de boue.

     

    Son père lui expliquait alors que les petits oiseaux avaient été créés pour vivre en liberté dans les bois et les forêts et qu'ils seraient certainement malheureux emprisonnés dans une cage ou dans une maison.

     

    Or, il arriva qu'un jour, le père de Max, pressé par l'ouvrage, ne put sortir, et notre petit ami s'en fut faire seul la promenade habituelle.

    Coucou, coucou !

     Arrivé à l'orée du bois, Max entendit le chant d'un oiseau. C'était un coucou cette fois.

     

    Allant dans la direction  d'où venait le son, il put apercevoir le petit oiseau voltigeant autour d'un nid.

     

    Comme il n'avait pas l'air effrayé du tout, Max pensa qu'il avait l'occasion unique de s'emparer de lui et oublia à l'instant tout ce que son père lui avait dit à ce sujet.

     

    Quelques minutes après le coucou dans la main, Max prenait le chemin de la maison paternelle. 

    Coucou, coucou !

    Son père était absent à ce moment-là, et Max en fut heureux, car le dernier entretien qu'il avait eu avec lui à propos des petits oiseaux qu'on gardait en cage lui revenait justement à la mémoire.

     

    Il lâcha le coucou dans l'atelier. 

     

    Il y avait là des pendules, de toutes les dimensions, les unes étaient prêtes pour la vente, d'autres étaient en voie de construction.

     

    Le petit oiseau sautillait gentiment de l'une à l'autre et ne paraissait pas être trop dépaysé, quand, soudain, on entendit la porte s'ouvrir.

     

    C'était le père qui rentrait probablement.

    Coucou, coucou !

     Leste au possible, Max saisit le coucou, ouvrit la boîte de la première pendule venue et l'y engouffra.

     

    Son intention était de dérober sa proie aux yeux de son père, dont il craignait d'encourir le déplaisir.

     

    Un instant après, la famille était réunie pour le souper : il était six heures, et les unes après les autres, les pendules se mirent à sonner, claires ou graves, lentes ou rapides.

     

    Et lorsque le dernier son se fut évanoui on entendit comme dans un lointain écho un gentil ... "coucou, coucou" !

     

    Etonné, le père se leva de table : - Il y a un coucou dans l'atelier, dit-il. 

    "Coucou, coucou", entendit-on à nouveau.

     

    Alors, Max tout triste, dit à son père : -"Papa ... c'est moi qui l'ai rapporté des bois ... je vais te montrer où il se trouve ... je l'avais mis là parce que je m'étais soudain souvenu de ce que tu m'avais dit et j'avais peur d'être grondé".

    Coucou, coucou !

     "Coucou, coucou", chanta encore notre oisillon tandis que la porte de la pendule s'ouvrit toute grande pour lui livrer passage.

     

    - Il retournera dans les bois, déclara Max. Tu as raison papa, il est bien plus beau perché sur son arbre que dans l'atelier, et il sera plus heureux aussi.

     

    Le père ouvrit alors la fenêtre et le coucou prit son essor.

     

    - J'ai une idée, Max, dit son père, tandis que tous deux prenaient à nouveau place autour de la table familiale. Que dirais-tu d'une pendule qui aurait un coucou pour indiquer l'heure ? C'est ce que nous allons essayer de faire.

     

    Le petit Max écoutait son père avec ravissement.

     

    - Mais, papa, suggéra-t-il, pourrais-tu faire en sorte que le coucou apparaisse chaque fois pour annoncer l'heure ?

    Ce serait si gai de le voir !

    Coucou, coucou !

     Dès lors, le père et le fils entreprirent la fabrication d'une pendule à la partie supérieure de laquelle ils aménagèrent une petite fenêtre où un petit oiseau apparaissait pour annoncer l'heure.

     

    Cette pendule avec "coucou" fut la première de son genre qui ait été fabriquée. 

    Coucou, coucou !

    BON WEEK END A TOUS !!

    Coucou, coucou !

     


    34 commentaires
  •    

    abattage d'un arbre

    A une époque, il avait de l'allure avec ses 15 mètres de haut ...

     

    Nous avons toujours un pincement au cœur quand

    il s'agit de faire abattre un arbre quelque soit son âge ...

      

    Mais parfois, cela est nécessaire quand cet arbre devient dangereux pour l'environnement ...

     

    Tel a été le cas, il y a quelques années, d'un de nos conifères dont les racines

    menaçaient  les canalisations  et il se mettait peu à peu à pencher dangereusement.

     

    Quelques photos de ce "démontage" entrepris par un expert  en la matière ...

    D'en bas, nous n'étions pas des plus rassurés !

     

     

    abattage d'un arbre

     

    abattage d'un arbre

     

    abattage d'un arbre

     

    abattage d'un arbre

      

    abattage d'un arbre

     

    abattage d'un arbre

     

    abattage d'un arbre

     

     

     Par ailleurs, grâce à cette vidéo  bien réalisée....

     je vous laisse découvrir le travail très professionnel effectué pour ... 

     "le démontage" de cet arbre volumineux qu'est le séquoia...

     

     Certains diront "à chacun son métier" mais ...

     C'est quand même ...

     Impressionnant et époustouflant !

     

    Qu'en pensez-vous mes amis !

      

    cliquez en plein écran pour mieux visualiser  .....

      

    "Abattage d'un arbre" ...

     


    32 commentaires
  •  

    halloween

     

    halloween

    Chouette semaine !

    Le 31 octobre, ce sera " Halloween " !

     

    Bientôt Halloween ...

                                                                                  (Coup de cœur pour cette création du net)

    halloween

     Halloween est une Fête celtique ...

     

    L'année Celte se terminait le 31 octobre ...

     quand la lumière laissait place aux ténèbres de l'hiver .

     

    halloween

                                                                               Peinture de Robert Duncan

     

     C'est donc à  cette date qu'on fêtait le nouvel an "le Samain".

     

    Cette fête était l'occasion de communiquer avec le surnaturel, de dialoguer avec les ancêtres.

     

     Au cours de cette fête, on exécutait des rituels afin de s'assurer d'une bonne année à venir.

     

    Les druides éteignaient et rallumaient le feu,

    et chaque chef de famille recevait un peu de braises pour allumer l'âtre de son logis,

    feu sacré qui devait brûler jusqu'à l'automne suivant.

     

     Au cours de ces rituels, pour être certains d'effrayer les mauvais esprits,

    les Celtes étaient grimés et portaient des costumes effrayants.

     

    Ce jour-là  donner et recevoir à  manger portait bonheur.

     On y dégustait surtout les fruits et les légumes de saison.

     Le repas était traditionnellement composé d'une potage de légumes

    et d'une tarte aux fruits pour remercier la nature des bienfaits qu'elle offrait. 

     

    halloween

                                                                                                              Peinture de Richard Cowdrey

     

     La Citrouille est devenue symbole d'Halloween ...

     

    C'est un "fruit-légume" chargé de sens :

    Trait d'union entre l'été et l'hiver,

    entre richesse et pauvreté (le carrosse de Cendrillon),

     la citrouille renoue avec les rites anciens liés aux saisons !

     

    halloween

                                                                                                                                  Peinture de Robert Duncan 

     

     

    halloween

    la citrouille et ses superstitions !

    La citrouille comme toutes les courges,

    est un symbole de prospérité de chance et de fécondité ! 

     

    D'antan, il  était recommander de glisser quelques graines de citrouille

    dans le porte monnaie pour s'assurer la prospérité.

     

    -De même, il était courant de confectionner un petit sac de couleur or et

    d'y mettre 4 grains de citrouille et une pièce de monnaie et de glisser le tout sous le lit ...

    Chance assurée parait-il !

     

     On lui a attribué de nombreux bienfaits :

    Les pépins de citrouille écrasés débarrasseraient des vers intestinaux mélangés à  de l'huile.

    -Ils auraient aussi la réputation d'enlever les taches de rousseur.

    Dans les régions du centre, il est dit que seul le semeur qui a une grosse tête ou celui qui a un gros derrière a de chance d'obtenir des citrouilles de belles tailles ... eh oui !

    Dans les régions de l'Ouest, ils prennent la précaution de semer les citrouilles le Vendredi saint : c'est parait-il le jour le plus favorable pour obtenir un légume énorme !

    Encore plus curieux, en Suisse, c'est celui qui débite le plus de mensonges qui aura les plus belles citrouilles.

     

     " Halloween " est remise à  la mode après de nombreux siècles d'oubli.

     

     Certains sont pour ...  d'autres contre ...

     

     

    Retrouvez mon article pour confectionner avec les enfants

    avant Halloween la "Jack lantern" en suivant ce lien...

    http://cheznous62.eklablog.com/en-parlant-d-halloween-a119045960 

     

    halloween

     et une belle vidéo pour rendre votre citrouille souriante !!!! ...

     

    halloween

      

     

    halloween


    29 commentaires
  •  

     

    Lors des diverses fêtes du terroir par chez nous 

     

    je suis toujours admirative devant les surprenantes et talentueuses 

    créations d'artistes amateurs ...

     

    Culinaires ou décoratives je partage avec vous pour le plaisir des yeux !

      

     

     

     

     

     

    Original :

    les arums sont réalisés à partir  de feuilles de fenouil et centre carotte .

     Patience et créativité pour ces sculptures sur fruits et légumes ... 

     

     

     

     

    çà vous a plu, mes amis ?

     

    Je vous retrouverai, avec le même plaisir la semaine prochaine  ! 

    Prenez soin de vous !

    Petit message  pour mes "aminautes"..

     Très occupée en ce moment pour des raisons diverses ...

     je ne suis pas très assidue sur vos pages ....

    Je m'en excuse mes amis (es),  mais je vous remercie de tout cœur de votre fidélité .


    31 commentaires
  •  

    Le noisetier...

     

    Cet arbuste bienvenu en automne ...

    le noisetier ....

     

    Le noisetier...

     

     C'est un arbuste de 2 à 5 mètres à feuillage caduc que l'on découvre

    au long des chemins et dans les bois.

     D'aspect buissonnant, on peut le planter en haie protectrice contre le vent.

     Il est très rustique et s'accommode de tous les climats et de tous les terrains.

     

     Les fleurs mâles forment de long chatons jaunes,

    tandis que les fleurs femelles se dressent en épis.

     

    Le noisetier...

     

    Ses fruits "les noisettes" consommées fraîches

    ou

    sèches possèdent une grande valeur énergétique

    et

    sont récoltées en septembre-octobre selon leur maturité.

     

    Le noisetier...

     

    Son fruit est un akène (fruit avec une seule graine) inséré

    dans une cupule membraneuse, contenant une graine unique, riche en huile.

     

      Les petits mammifères, les oiseaux et les écureuils en font une nourriture de choix. 

    Le noisetier...

      En arrière-saison,

    les noisettes entrent dans la composition

    de nombreuses recettes .

     

     Entières et décortiquées, elles étonneront

    à l'heure de l'apéritif ou en "en-cas".

     

    Ne les réservez pas qu'aux pâtisseries car elles sont délicieuses entières

    ou concassées dans les terrines ou pâtés.

     

    Le noisetier...

    Le noisetier...

       Le noisetier dans l'histoire ....

     

     Jusqu'au XVIè siècle, le noisetier fut appelé "coudrier" du grec "corus" signifiant "casque"

    par allusion à  la coupe qui coiffe le fruit :  "la noisette".

     

     Bois facile à  tailler, flexible et résistant.

     Il était utilisé  autrefois en vannerie, en tonnellerie, pour la fabrication de cannes et traverses.

     

     Depuis la nuit des temps, le noisetier est source d'inspiration magique :

    les sorcières fabriquaient leur fameuse baguette en taillant

    une branche de noisetier par une nuit de pleine lune.

     

    Les druides celtes en avaient fait un arbre sacré et

    c'est avec un de ses rameaux souples qu'ils rendaient la justice.

     

    Symbole de fertilité ( En raison de la profusion des noisettes qu'il donne en une saison)

    cet arbrisseau a également sa place chez les chercheurs d'or

    et chez  les sourciers pour détecter la présence d'eau.

     On raconte même que les fermiers normands frappaient trois fois leurs vaches

    d'une baguette de noisetier afin d'en augmenter la production laitière. 

     

    Le noisetier...

     


    24 commentaires
  •  

    Potiron ...

    Un potiron vous attend au jardin

    ou

    vous avez un coup de cœur au marché pour ce légume de saison !  ...

     

    Potiron ...

     

    Alors, je vous invite à tenter cette recette originale ...

     

    "La tarte au potiron"

     

    Potiron ...

     

    Pour ce faire prévoyez une pâte brisée ou sablée achetée tout prête

     (à  votre convenance).

     

     ou une pâte que vous pouvez réaliser avec :

    200 g de farine,

    100 g de beurre bien mou,

    1/2 cuillerée à  café de sel fin,

    1 cuillerée à  soupe de sucre et 1/2 verre d'eau.

     

    Placez votre pâte dans un moule beurré, piquez le fond à  l'aide d'une fourchette,

    recouvrez ce fond de tarte d'une feuille de papier sulfurisé et remplissez de haricots secs.

     

    Faites cuire votre pâte au four préchauffé th 7/8 (210°/240°) pendant 10 mn.

     

     

    Préparez votre garniture  pour laquelle il vous faut :

     

     - 700 g de potiron

    - 1 pomme

    - 40 g de beurre doux

    - 1 zeste d'orange

    - 80 g de raisins secs

    - 60 g de sucre ou cassonade

    - 3 œufs

    - 1 pot de 10 cl de crème fraîche 

    - 1 pincée de cannelle en poudre (facultative selon les goûts)

     

    Coupez la chair de potiron en dés ainsi que la pomme.

     

     Faire revenir le tout doucement  au beurre, parfumez avec le zeste de l'orange.

     

     Quand l'eau commence à  s'évaporer et la chair du "potiron-pomme" 

    à  se réduire en purée, ajoutez hors du feu les raisins, le sucre,

    les œufs entiers battus en omelette, la crème et la cannelle.

    Réservez .

     

     Sortez votre fond de tarte du four, retirez le papier, garnissez de la préparation.

     

     Enfournez encore 30 mn pour cuire et dorer votre tarte.

     

     Régalez-vous et apprenez les enfants à aimer ce légume sous une forme sucrée !!!

     

    Potiron ...

     Et n'hésitez pas, vous pouvez faire un "copié-collé" de la recette ...

     

    Et sur la lancée, je vous propose de retrouver ...

    compote et confiture de potiron

    sur ce lien ...

     http://cheznous62.eklablog.com/cette-fois-en-cuisine-a126797456

     

     

    Potiron ...

     

    Une citation qui convient bien également au potiron ...

     

    J-H Bernardin de Saint-Pierre ...  (1737-1814)

    (très connu aussi pour son roman  Paul et Virginie)

     

    "Le melon a été divisé en tranches par la nature, afin d'être mangé en famille.

    La citrouille étant plus grosse, peut-être mangée avec les voisins".

     

     "étude de la nature XI"

     

    Agréable journée  ensoleillée mes amis !!!

    Potiron "gourmand"...

    Potiron ...

     


    29 commentaires
  •  

    Salon de l'objet minier ...

     

    Début octobre, nous nous sommes replongés dans nos souvenirs de famille...

    en allant au salon international de l'objet minier à Bully-les-Mines dans le Pas de Calais .

     

    Grand 'père, père, beau-frère, oncles ...

    amis, voisins ... et leurs enfants ...

    Pour beaucoup, si ce n'est la plupart, descendaient "au fond"

    de la mine à charbon dans bon nombre de régions minières.

     

    Et c'est pour leur rendre hommage, que des collectionneurs

    venus de par chez nous et des pays environnants,

    ont voulu perpétré leur souvenir en exposant les outils

    et éléments de leur environnement dans les mines  ....

     

    Salon de l'objet minier ...

     

     

    Salon de l'objet minier ...

     

     

    Salon de l'objet minier ...

     

     

    Salon de l'objet minier ...

     

     

    Salon de l'objet minier ...

     

    Salon de l'objet minier ...

     

    Salon de l'objet minier ...

     

    Salon de l'objet minier ...

     

    Dès les origines de l'exploitation minière, l'essentielle protection du mineur de charbon

    a consisté en un casque, et ses outils furent le pic et la pioche,

    et une source lumineuse pour éclairer sa progression dans "les boyaux" et son travail.

     

    Au siècle dernier, le casque était en cuir bouilli particulièrement imperméable et résistant.

     

    L'adaptation d'une petite lampe à huile en fer blanc,

    par la fixation d'un gros clou, fut généralisée dans les mines.

     

    Le casque et son lumignon auraient été parfaits s'ils n'avaient été utilisés

    que dans les mines exemptes de grisou : si la lumière émise n'était pas éblouissante,

    la lampe accrochée laissait au mineur les mains libres et éclairait son travail.

     

    Mais elle fut employée aussi dans les mines dégageant

    du grisou (gaz détonnant résultant d'une combinaison d'hydrogène et de carbone)

    et à l'origine d'explosions catastrophiques.

     

    Salon de l'objet minier ...

     

    On sait que 6 à 7% de gaz suffisent pour déclencher un accident et

    que l'explosion est terriblement meurtrière à 15% si le gaz est mis en contact avec une flamme

    (qu'elle provienne de la lampe ou des étincelles produites par le pic frappant sur la roche ou le charbon).

     

    Salon de l'objet minier ...

     

     

    Aussi les lampes de tous types furent-elles abandonnées après la découverte

    de l'Anglais Humphry Davy sur les propriétés

    des toiles métalliques dont il entourait les lampes,

    et qui donna aux mineurs leur première lampe de sûreté.

     

     

    Salon de l'objet minier ...

     

     

    Salon de l'objet minier ...

     

    Cadeaux offerts lors de la Ste Barbe (patronne des mineurs),

    d'un anniversaire ou lors de la fête des pères dans les familles de mineurs.

     

    Salon de l'objet minier ...

     

    Revue mensuelle des mineurs du Nord Pas de Calais.

     

    Salon de l'objet minier ...

     

    Revivre le passé ....

    La mine "à l'honneur" ...

    Passez une agréable semaine en cet "été indien" mes amis !!!

     

     


    31 commentaires
  •  

    Elle nous sucre ..."la betterave" ...

    Elle nous sucre ..."la betterave" ...

    Elle nous sucre ..."la betterave" ...

    Elle nous sucre ..."la betterave" ...

    En avance de deux semaines cette année ,

    la récolte de betteraves a battu son plein par chez nous !!!

     

    Voilà plus de deux cents ans, que la betterave sucrière

    règne sur l'industrie du sucre en France.

     

    Elle nous sucre ..."la betterave" ...

     

    Que de vastes étendues vertes disparaissent du paysage une fois venue la période automnale

    et que tournent à plein régime les sucreries et distilleries. 

     

    La faute ou grâce à Napoléon 1er pourrait-on dire.

    A l'époque, le blocus continental contre l'Angleterre avait coupé

    la France de son approvisionnement en canne à sucre.

     

    C'est alors que le chimiste Jean-Antoine Chaptal et l'industriel Benjamin Delessert

    ont proposé à l'empereur d'exploiter la betterave, une plante

    jusqu'alors méconnue en France malgré sa forte teneur

    en sucre mise en évidence dès 1600 par l'agronome Olivier de Serres.

     

     

     

    En deux siècles, on est passé de 700 kilos à 12 000 kilos de sucre à l'hectare,

    la France restant aujourd'hui le premier producteur mondial de sucre

    avec plus de 30 millions de tonnes de betteraves transformées.

     

    La France compte aujourd'hui 26 000 planteurs répartis dans vingt-neuf départements

    pour 377 000 hectares (près de 57 000 en Nord-Pas de Calais)

    soit 2,1 % des terres labourables en France.

     

    Ce qui permet d'approvisionner vingt-cinq sucreries et sucreries distilleries,

    dont trois dans le Pas de Calais.

     

    Elle nous sucre ..."la betterave" ...

     

    Elle nous sucre ..."la betterave" ...

     

    Elle nous sucre ..."la betterave" ...

     

     

    Du temps de nos grands-parents, le ramassage des betteraves se faisait à  la main

    mais depuis la mécanisation dans les années 50 

    avec l'arrivée des grosses machines performantes,

    les choses ont bien changé !

     

     

    Elle nous sucre ..."la betterave" ...

     

                        Une fois récoltée, la betterave est transportée

                        jusqu'aux sucreries où l'on en extrait le sucre.

                       Les sucreries travaillent de jour comme de nuit durant cette période.

     

    Elle nous sucre ..."la betterave" ... 

     

    La betterave fait partie, par chez nous, du quotidien depuis très longtemps.

    Elle nous sucre ..."la betterave" ...

    C'est avec plaisir que je vous retrouverai lundi mes amis !

    Prenez soin de vous et profitez de ce week end automnal ensoleillé !

     

    Elle nous sucre ..."la betterave" ...

    BON WEEK END

    Elle nous sucre ..."la betterave" ...  


    32 commentaires
  •  

    Coup de coeur ...

    Bonjour à Tous,

    Aujourd'hui, je vous emmène au cinéma ...

     

     Ce mardi, nous avons eu le plaisir d'assister avec des amis,  à la première du film ...

     

    "L'école buissonnière"

    de Nicolas Vanier

     

    Coup de coeur ...

     

    Ce film est une vraie déclaration d'amour à la nature ...

     

    Coup de coeur ...

     Au début du siècle,  François, petit citadin orphelin,

    part vivre en Sologne auprès d'une cousine éloignée.

     

    Là -bas il rencontre Totoche, un gentil braconnier qui lui apprend le respect de la Nature,

    des animaux petits et grands, terrestres ou aquatiques,

    qui peuplent les sublimes forêts de Sologne...

    et François découvrira peut être le secret de ses origines en même temps qu'il découvrira

    qu'il ne peut plus vivre ailleurs qu'au cœur de cette campagne.

     

    Je vous incite à  aller voir  ce film en famille

    dont la sortie est programmée pour ce 11 octobre.

     

    Coup de coeur ...

     Nous avons vraiment passé une excellente soirée !

    Merci à nos amis, Dominique et Paule, de nous avoir gentiment proposé le co-voiturage.

     

    Coup de coeur ...


    30 commentaires
  •  "Détente" pour es enfants ...

     

    La pâte à  modeler demeure une occupation

    très appréciée des enfants qui peuvent à  volonté

    confectionner des sujets de leur choix..

     

    Voici une recette

    De pâte à  modeler maison facilement réalisable

     par les jeunes, avec l'aide d'un proche..

    De quoi les occuper aux prochaines vacances ...

     

     "Détente" pour es enfants ...

     

    Ingrédients à  préparer :

    1 verre de farine
    1/2 verre de maïzena
    1/2 verre de sel
    1 verre d'eau chaude...
    1 cuillère d'huile de cuisine (tournesol ou arachide)
    Du colorant alimentaire (vert ou bleu ou jaune)

    La préparation pour une pâte colorée :

    Mélanger la farine, la maïzena et le sel dans un saladier.
    Diluer le colorant dans l'eau.
    Verser l'eau dans le saladier avec la farine.
    Ajouter la cuillère d'huile et mélanger de nouveau

    Mettre la pâte dans une casserole et faire chauffer à  feu très doux en remuant sans arrêt.

     La pâte est cuite quand elle commence à être  difficile à   remuer.

    Laisser refroidir un peu et la pétrir pour qu'elle garde son élasticité.

    La laisser sécher 1/2 journée et la conserver dans une boite hermétique.

      

     "Détente" pour es enfants ...

    coup de cœur  images glanées sur le net .


    23 commentaires
  •  

    Bonjour tout le monde !!  

    le p'tit quinquin

     

    Bien de chez nous ...

     

    Eh oui !  le p'tit Quinquin fêtera un nouvel anniversaire au mois de novembre !

     

    Qui, dans notre région, n'a pas fredonné l'air du

     

    "P'tit Quinquin" ... 

     

    " L' Canchon dormoire" ou berceuse

     

    qui illustre la vie des ouvrières du Nord au XIX siècle

     

    Ecrite en patois du Nord

     

    par le Lillois Alexandre Desrousseaux (1820-1892).

     

    Cette berceuse est devenu un véritable "hymne" dans notre région.

      

    En voici les paroles ...

     

    le p'tit quinquin

     

    le p'tit quinquin

     

     (source du texte de cette chanson : Almanach des Gens du Nord 1998)

     

    Cette chanson est la complainte d'une pauvre mère qui berce son enfant. 

    Les paroles témoignent avec beaucoup de pudeur de la dureté de la vie pour cette femme qui est aussi dentellière à domicile.

    Tant que son enfant ne sera pas endormi, elle ne pourra reprendre son travail.

    Un travail pénible, à la lueur de la chandelle qui détruit la vue et raidit la nuque, travail au salaire hebdomadaire misérable mais combien indispensable pour la survie de ces familles dans lesquelles tout le monde travaille y compris les jeunes enfants dès l'âge de 8 à 10 ans .

     

     

    Cette chanson est reprise par le carillon du beffroi de la Bourse à Lille

    chaque heure tous les jours.

     

    Si vous désirez l'écouter interprétée par Raoul de Godewarsvelde ....

    ↓ 

     

     

    Le monument honorant cette "canchon dormoire" a été sculpté en 1902 par l'artiste Roubaisien Eugène Deplechin (1852-1926)

    dans le style "art nouveau" et érigée au square Foch à Lille.

     

    le p'tit quinquin

     

    "Le p'tit quinquin" ...

     

    J'espère que vous aurez apprécié cette chanson bien de chez nous ...

     

    PASSEZ, TOUS, UNE BONNE SEMAINE  !

     


    34 commentaires
  •  

    L'expert ... le poireau ...

     

    De tout temps le poireau a été reconnu pour ses bienfaits ..

     

    L'ancêtre du poireau - ail d'Orient ou poireau des vignes -

    a figuré parmi les produits de la terre qu'ils convenait d'offrir

    aux divinités égyptiennes de l'Amenti, séjour des ténèbres.

     

    Le roi Chéops, pour remercier un magicien, lui fit un présent  comprenant cent bottes de poireaux.

     

    Dans la mythologie grecque, Latone enceinte des oeuvres d'Apollon,

    est la proie a de violentes envie de poireaux ....

     Il n'en faut pas plus pour que les Grecs en fassent un légume sacré.

     

    Les Romains en connaissent deux espèces : l'une dont ils consomment les bulbes et l'autre moins

    appréciée, dont ils mangent les feuilles en les nommant "asperges du savetier",

    expression restée chez nous comme "asperges du pauvre".

     

    Au Moyen âge, on goûte fort une soupe où figurent les feuilles de poireaux et qu'on appelle "porée".

     

    Le médecin de François 1er le recommande.

     

    Déjà , Hippocrate le prescrivait pour soigner des maladies aussi diverses

    que l'épistaxis, la stérilité et la phtisie.

     

    Aristote affirme que les perdrix en mangent pour rendre leur cri plus perçant.

    Ce qui donne probablement à  Néron l'idée d'en consommer,

    nous dit Pline, pour éclaircir sa voix.

     

    source : "le grand livre des fruits et légumes"

      Daniel Meiller et Paul Vannier

     

    L'expert ... le poireau ...

    Et toutes ces vertus, à  travers les siècles et au fil des générations, ont laissé des traces,

     

    puisque nos grand'mères, utilisaient  des tas d'astuces avec  LE POIREAU

     

    Pour vous, en voici tout un échantillon ...

     

    Pour enlever une écharde ou une épine sans douleur faire cuire du blanc de poireau

    et l'appliquer tiède à  l'endroit de la piqûre. 

    Laisser quelques heures voire une nuit sous un sparadrap et le lendemain tout vient avec le pansement.

    Le même remède peut aussi s'appliquer pour un bouton enflammé, et tout est très propre après.

     

    Les piqûres d'aoûtats  provoquent des démangeaisons insupportables.


    Pour soulager ces démangeaisons, il suffit de couper une tête de poireau en deux

    et de frotter la partie touchée avec vigueur pendant quelques minutes.


    Les démangeaisons s'atténueront.

    Renouvelez l'opération toutes les 1/2 heures jusqu'à leur disparition.

     

    L'expert ... le poireau ...

     

    Contre les points noirs : Après avoir mixé deux poireaux,

    mélangez le jus obtenu avec un demi-litre de lait.

    Appliquez sur le visage et utilisez du tonique pour se laver et se débarrasser de la mauvaise odeur.

     

    Pour les cors aux pieds : Un remède efficace lorsqu'ils ne sont pas trop enracinés :

    mettez sur votre cor, soir et matin, pendant 8 jours, un morceau de blanc de poireau.

    Après, vous prenez un bain de pieds, et détachez facilement votre cor.

     

    Massage au jus de poireaux : vous vous êtes cogné, pincé, coincé,

    vous souffrez de tendinite ou de rhumatisme.

    Faites cuire des poireaux à l'eau bouillante salée.

    Retirez-les et faites réduire le jus de cuisson.

    Massez-vous avec ce jus en tournant avec un coton d'ouate selon une spirale à l'endroit de la douleur.

    Recommencez toutes les trois heures et vous serez soulagé.



    Brillance des cheveux bruns : Faites cuire, à  couvert, 5 poireaux très frais dans 1 litre d'eau

    (ne pas saler).

    Retirez du feu, sortez les poireaux et laissez refroidir l'eau de cuisson.


    Utilisez cette lotion, froide, en dernière eau de rinçage.

     

    Brillance des pots en étain : Faire briller vos pots en étain avec les épluchures des verts de poireaux.

     

     

    Petit plus des Anciens, en cuisine :

     

    Lavez les poireaux tête en bas,

    car c'est le plus sûre moyen de les débarrasser des résidus de terre

     

    L'expert ... le poireau ...

     

    Le poireau on le fête par chez nous, ce week end ! ...

    Au cas où vous seriez dans "le coin" ...

     

    L'expert ..." le poireau" ...

    Excellent week end par chez vous, mes amis !

     


    34 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique