• Ces pages pour vous ....

                                                         Ces pages pour vous  .... 

                                                         Ces pages pour vous  ....

    Bonjour joli mois de Mai
     Qui s'habille encore de gelées matinales.
     Il n'est cependant pas à blâmer
     Car la fin des mauvais jours se signale
     En laissant l'air doux s'installer
     Après la fraîcheur de ses matinées.
     Les pinsons, dans le nid, bien camouflé
     S'affairent pour leurs oisons, toute la journée.

     La nature laisse éclore tous les coloris
     Qu'elle seule sait inventer, mélangeant
     Le vert tendre et le jaune canari
     Le violet et l'orange flamboyant.
     Toutes les palettes sont permises
     A ce mois, tout doux et printanier
     Balayant l'hiver qui agonise,
     Au grand plaisir des jardiniers.

    (Dominique Sagne)

                                                         Ces pages pour vous  .... 

                                                         Ces pages pour vous  ....

                                                         Ces pages pour vous  ....

  • fête des mères

    "L'amour d'une mère c'est comme l'air : 

    c'est tellement banal qu'on ne le remarque pas ..... 

     jusqu'à ce que l'on en manque !! 

      (Pam Brown) 

     

     Des milliers d’étoiles dans le ciel,

    Des milliers d’oiseaux dans les arbres,

    Des milliers de fleurs au jardin,

    Des milliers d’abeilles sur les fleurs,

    Des milliers de coquillages sur les plages,

    Des milliers de poissons dans les mers,

    Et seulement, seulement une maman.

                                          

                                                       André Bay 

     fête des mères

     Cette année c'est le 27 Mai ….

     

    Saviez-vous que les premières célébrations en l'honneur des mères remontent à l'Antiquité ...

    Dans les sociétés anciennes étaient organisés des cultes dédiés

    aux divinités Rhéa mère de Zeus, et Cybèle grande déesse.

     

    Mais c'est en 1908 que les Américains développèrent le principe de fête des Mères

    que l'on connaît aujourd'hui, en hommage à la mère d'une institutrice.

     

    La fête des Mères s'est popularisée pendant la Grande Guerre ...

    En 1917, les soldats américains débarquent en Europe et profitent

    de la fête des Mères pour écrire à leurs mamans restées aux Etats Unis.

    Cet envoi massif de courrier au même moment intrigue les Français,

    qui adoptent ensuite l'idée, d'abord pour récompenser la fécondité.

    Il faudra attendre 1950 pour que ce jour soit officialisé et

    inscrit au calendrier, à l'initiative du maréchal Pétain.

     

    fête des mères

     

    Certaines mamans on été décorées ...

    Dès les années 20, on récompense les mères méritantes

    (les veuves qui élèvent seules leurs enfants) et les mères de familles nombreuses.

    Les mamans de plus de huit enfants se voient remettre une médaille d'or ;

    les mamans de six à sept enfants une médaille d'argent ;

    les mamans de cinq enfants une médaille de bronze. 

     

    fête des mères  

     

    Je dédie cette poésie du cœur à toutes les mamans

    en leur souhaitant une journée merveilleuse

    avec une pensée pour celles qui nous ont quittés mais qui reste dans notre cœur !..

     

    A MA MERE

     

    Lorsque ma sœur et moi, dans les forêts profondes,

    Nous avions déchiré nos pieds sur les cailloux,

    En nous baisant au front tu nous appelais fous,

    Après avoir maudit nos courses vagabondes.

     Puis, comme un vent d'été confond les fraîches ondes

    De deux petits ruisseaux sur un lit calme et doux,

    Lorsque tu nous tenais tous deux sur tes genoux,

    Tu mêlais en riant nos chevelures blondes.

     Et pendant bien longtemps nous restions là blottis,

    Heureux, et tu disais parfois :"O chers petits !

    Un jour vous serez grands, et moi je serai vieille !

     Les jours se sont enfuis, d'un vol mystérieux,

    Mais toujours la jeunesse éclatante et vermeille

    Fleurit dans ton sourire et brille dans tes yeux.

     (Théodore de Banville "Les Cariatides")

    fête des mères

    Au plaisir de vous retrouver lundi ...

    Passez tous et toutes un excellent week end avec le soleil à la clé si ce n'est dans les cœurs !

    fête des mères


    14 commentaires
  •   

    L'oseille

                                         "l'invitation ci-dessus a été trouvée sur le net"

     

    C'est de retour du jardin, que je vous retrouve aujourd'hui, mes amis avec ...

    cette plante qui titille nos papilles !

     

    L'oseille

    "L"oseille" ne se refuse pas ...

     

    Sa saveur rafraîchissante et acidulée,

      apporte une touche d'impertinence à la cuisine printanière.

     

    C'est une plante herbacée présente un peu partout à l'état sauvage en Europe.

    D'ailleurs, presque tous les petits campagnards en ont cueillie un jour

    et l'ont mâchonnée sur le trajet de l'école.

     

    Mais l'oseille, vivace, se cultive aussi facilement au jardin.

    Elle aime la mi-ombre (plus acide cultivée en endroit ensoleillé).

    "L"oseille" ne se refuse pas ...Déjà très appréciée dans l'Antiquité,

    l'oseille fut cuisinée au Moyen Âge, époque friande d'aigre et de sucré.

    Sa note acidulée honore alors les sauces accompagnant le gros gibier à poil.

     

    Aujourd'hui, les feuilles s'utilisent autant en légume qu'en condiment.

     

    L'une des recettes emblématiques de la cuisine classique bourgeoise d'avant-guerre

    est "le fricandeau de veau à l'oseille"

    Emile Zola cite ce plat dans son roman "l'Assommoir".

    Hélas, il est un peu tombé en désuétude.

     

    En outre, comme l'oseille a la propriété de faire fondre les arêtes de poisson,

    on fait toujours cuire l'alose, aux nombreuses arêtes très fines, en sa compagnie.

    Son goût légèrement citronné convient bien au saumon.

     

    L'oseille est épatante dans les terrines de la mer,

    qu'elle émoustille de sa saveur fraîche et un peu piquante,

    tranchant avec le saveur fades des poissons blancs, tel que le merlan et la perche.

     

    Au printemps, elle permet de réaliser de délicieux veloutés

    et elle est la partenaire privilégiée des œufs pochés.

     

    Pour varier, elle peut remplacer avantageusement le persil dans les escargots à la bourguignonne

     Essayez et vous me direz !.

    "L"oseille" ne se refuse pas ...

     Pour préparer l'oseille, il faut la laver soigneusement

    et prendre la précaution de retirer la grosse nervure qui la sillonne,

    de la même manière que pour les épinards.

    Comme toutes les herbes, utilisez-la le plus tôt possible après sa cueillette.

     

    Si vous devez la conserver :

    pour qu'elle reste belle, enveloppez-la dans deux tours de papier absorbant

    légèrement humidifié et placez-la dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. 

    A portée de main 'l'oseille" ... 


    24 commentaires
  • céleri

      Par cette journée à la météo ensoleillée,

    je vous accueille au jardin côté "aromatiques"

     pour entamer une petite balade parfumée ..  

      

    Aujourd'hui .................. LE CELERI PERPETUEL

     

     Vivace, cette plante appelée "livèche" ou "ache" est

     tout simplement notre ... "céleri perpétuel" ...

     

    céleri

    Pour la petite histoire, l'ache était utilisée depuis la nuit des temps. 

    C'était un céleri sauvage poussant dans les zones marécageuses.

    Depuis l'Antiquité, il est utilisé comme condiment au goût très prononcé pour assaisonner potages et ragoûts.

    On en faisait déjà des tisanes aux vertus curatives diurétiques.

    Son feuillage vert sombre et ciselé servait à ceindre le front des poètes et des vainqueurs aux jeux du cirque.

    Plus tard, la feuille d'ache, stylisée, apparaît sur les chapiteaux gothiques.

    Une espèce cultivée , manipulée, deviendra le céleri branche au XVIème siècle.

     

    Le céleri perpétuel, lui, n'est pas très exigeant et offre une culture facile durant des années :

    Il peut rester en place 20 ans !

    Il est très rustique (-15°C)

     

     Ces feuilles sont très découpées et dégagent naturellement,

    une forte odeur et sa saveur prononcée n'est pas appréciée par tous.

     

     Et pourtant, ce céleri rehausse les salades (le découper cru très finement) et surtout

    c'est un précieux condiment pour les soupes de légumes et le pot au feu 

    (le bouquet garni ne serait pas complet sans le céleri branche) !

     

    Petit conseil :

    Employez le céleri perpétuel avec parcimonie car son goût puissant est plus fort qu’un céleri-branche.

     

     Personnellement, je ne saurais réaliser ma soupe à la tomate sans l'agrémenter de quelques feuilles de ce céleri ....

     

    céleri

     

     Les tiges se récoltent très tard dans l'année mais à partir de septembre

    vous pouvez les faire sécher et les conserver, bien sèche, dans un bocal.

     

     Il vous est également possible de les congeler fraîches séparées sur un plateau

    et mettre en boîtes après surgélation

    (pour éviter de l'écraser avec d'autres éléments congelés).

     

    céleri

     

    Le céleri perpétuel est connue comme un puissant diurétique,

    il possède aussi des propriétés apéritives, digestives, toniques et antiseptiques.

     

    Jadis, la livèche était prescrite pour soigner les morsures d’animaux venimeux. 

     

    Les graines aromatiques de fin de saison sont très parfumées .

     Moulues, elles remplacent le sel...

    mais le vrai sel de céleri ...

    c'est un sel fin mélangé avec un tiers de racine de céleri-rave séchées et pulvérisées.

    Il aromatise le potage au vermicelle, le jus de tomate .... 

    Il relève délicatement la saveur de plats de légumes et de sauces.

    Vous pouvez en agrémenter le chou-fleur béchamel, les haricots sautés, les macédoines ...

    Vous pouvez avec le sel de céleri rehausser également

    un canard aux navets, un lapin à la moutarde ou un sauté de veau .

     

    "Livèche" ...


    29 commentaires
  •  

    Beauté du seringa .....  

    Le seringa ... 

     

    4d33ce831ngjuebs

    Cet arbuste compte une quarantaine d'espèces...

    tous originaires des régions tempérés de l'hémisphère Nord. 

     

    Le seringa (ou seringat) surnommé aussi "jasmin des poètes"

    vous comblera au printemps par sa floraison immaculée et parfumée. 

     

    Vous pourrez le multiplier par bouturage, après la floraison avec des pousses de l'année. 

     

    Le seringa ... 

    1ngjuebs

    Le seringa ... 

    1ngjuebs

    Le seringa ...

    1ngjuebs

    Le seringa ... 

    1ngjuebs

    Le seringa ...

    1ngjuebs

    Beauté du seringa ..... 

                                                                 1ngjuebs

     "Le premier pouvoir des fleurs est de

     parfumer la vie de bonheur !"  …

    4d33ce83


    27 commentaires
  • Démonstration de sauvetage ...

    Lors de la fête de la batellerie de Béthune que vous avez pu découvrir sur ma page de début de semaine ...

    parmi les diverses animations ...

    nous avons pu assister à des démonstrations de sauvetage sur le canal par des chiens Terre Neuve.

     

    L' Association  de Sauvetage Aquatique des Hauts de France est constituée de bénévoles passionnés

    qui viennent d’horizons professionnels et sociaux culturels divers et variés. 

    Les valeurs humaines telle que la solidarité, l’intégration des personnes en situation de handicap

    sont au cœur des projets portés par les membres de l’Association Chiens Sauveteurs Aquatiques.

     

    Actuellement il y a 18 chiens pour une quarantaine de membres.

     

    N'hésitez pas à visiter leur site  ...

    exposés et vidéos vous emmènent dans ce monde du sauvetage aquatique et autres.

    http://www.asso-csa.fr/

     

    Démonstration de sauvetage ...

     

    Démonstration de sauvetage ...

     

    Le Terre-Neuve sous ses allures douces et calmes cache des trésors de courage et une capacité de travail impressionnante.

    D’une force exceptionnelle, il est actif et travailleur, mais pas remuant quand il n’a rien à faire.

    Malgré son ossature massive, il se dégage une souplesse générale de son apparence.

    Il possède la caractéristique d’avoir les pieds palmés qui lui permettent d’être un nageur hors pair.

    ( il peut tirer un zodiaque avec 6 personnes à son bord ). 

    Le Terre Neuve est un chien qui pèse entre 50 à 80 kg et qui peut nager durant 45 mn.

     

    Admirez avec ces quelques photos leur démonstration en sauvetage ...

     

    Démonstration de sauvetage ...

     

    Démonstration de sauvetage ...

     

    Démonstration de sauvetage ...

     

    Démonstration de sauvetage ...

     

    Démonstration de sauvetage ...

     

    Démonstration de sauvetage ...

     

    Démonstration de sauvetage ...

     

    Démonstration de sauvetage ...

     

    Démonstration de sauvetage ...

     

    Démonstration de sauvetage ...

     

    Agréable week end de Pentecôte à vous mes amis … la météo devrait être au beau fixe !

    Démonstration de sauvetage ... 


    23 commentaires
  • "Sus aux pucerons" !

     

    Les pucerons sont les "bêtes noires" au jardin !

     

     Si au printemps, vous voyez des feuilles s'enrouler sur elles-mêmes, leur surface devenir poisseuse

    et se couvrir d'un dépôt noirâtre … pas de doute ...

     

    Les pucerons attaquent !

     

    "Sus aux pucerons" !

     

    Les pucerons verts s'agrippent aux rosiers,

    les noirs aux fèves,

    les jaunes aux lauriers roses ou aux agrumes,

    les cendrés aux choux et autres brassicacées (navet, colza, raifort, cresson …).

    Faciles à repérer, ils restent immobiles en colonie et passent leur temps à se nourrir de sève élaborée,

    utile à la croissance des végétaux : ils défigurent les plantes et servent de vecteur de transmission de certains virus.

    Ils sont en outre, dotés d'une grande aptitude à proliférer.

     

    Comment les combattre ?

     

    Pulvérisez un mélange de 2 cuillerées à soupe de savon noir à diluer dans 1 litre d'eau tiède.

     

    Pour plus d'efficacité encore, infusez dans 1 litre d'eau, 2 cuillerées à café de piment de Cayenne,

    2 gousses d'ail écrasées. Filtrez après 2 jours et ajoutez encore 2 cuillerées à soupe de savon noir.

    Pulvérisez sur les plantes infectées.

     

    Vous pouvez aussi faire une macération d'ail (100 g dans un verre d'huile d'olive) mettre dans 1 litre d'eau tiède avec

     3 cuillerées à soupe de savon noir, filtrez, pulvérisez après 8 jours (prévoir à l'avance).

     

    A noter que ...

     

    Le savon noir pour l'entretien de la maison

    et celui utilisé pour le soin du corps n'est pas le même !

     

    Le savon noir ménager est mou ou liquide. L’huile de lin est souvent la base de son corps gras.

     

    Le savon noir cosmétique est généralement en pâte de couleur vert sombre.

    Il est uniquement fabriqué à partir de produits naturels (eau, huile d’olive, sel, potasse et pâtes d’olives écrasées).

     

    Attention donc de ne surtout pas confondre le produit ménager

    et

    le produit de beauté.

     

    "Sus aux pucerons" !

     A DEMAIN !


    29 commentaires
  • Pardon de la batellerie ...

    Le jour de l'Ascension, comme chaque année, le port de plaisance de Béthune dans le Pas de Calais

    a accueilli le traditionnel

    Pardon de la Batellerie ...

     

    Messe, bénédiction et pavoisement des péniches, chants marins, expositions,

    mini-croisière pour découvrir le canal, guinguette sous chapiteau, joutes sur l'eau ...

     

    Beaucoup d'animations ...

    Une bonne ambiance festive

    que je vais essayer de partager avec vous avec ces quelques photos .!

     

    Pardon de la batellerie ...

     Maquettes ...

    Pardon de la batellerie ...

    pavoisement ... 

    Pardon de la batellerie ...

    chants marins ... 

    Pardon de la batellerie ...

    mini-croisière sur le canal...

    Pardon de la batellerie ...

    Joutes sur l'eau ... 

     

    C'est aussi à cette occasion dans une humeur conviviale bien que la météo soit mitigée...

    que les visiteurs ont pu découvrir

    les magnifiques tableaux de Monsieur Claude Delcloy ancien batelier...

    ainsi que les photos de son fils Dominique...

     

    Pardon de la batellerie ...

     

    Pardon de la batellerie ...

     

    Pardon de la batellerie ...

     

    Pardon de la batellerie ...

     

    Pardon de la batellerie ...

     

    Pardon de la batellerie ...

     

    Pardon de la batellerie ...

     

    J'espère que vous avez apprécié mes amis

    et c'est avec plaisir que je vous retrouverai demain ! 

     


    29 commentaires
  •  

    Romaou !!!

    Bonjour mes amis,

     

     aujourd'hui je voudrais faire plaisir à tous les amis des chats et

    je sais que vous êtes nombreux et nombreuses ... 

     

    Vous avez sans doute remarqué qu'en ce moment c'est la saison des amours pour nos petits félins.

     

    Aussi,  cette mignonne poésie vous relate un épisode de cette "vie amoureuse" .

    Si vous en connaissez l'auteur je serai heureuse de le mettre à l'honneur.

                 

    Romaou !!!

             L’Appel

                

                      Romaou ! Romamaou !               

     

    Tout de même, il exagère,

    Je viens juste d’être mère ;

    Ne peut-il attendre un peu

    Pour les transports amoureux ?

     

    Romaaou ! Romamaaaou !

     

    Cela fait une semaine

    Que je reste à la maison.

    C’est très gentils les chatons ;

    Mais j’ai un peu la migraine.

     

    Rommaaoouu ! Romammaaoouu !

     

    Cela fait dix jours et plus

    Que mes petits sont venus.

    Je me sens devenir vieille

    A veiller cette corbeille.

     

    Rroommaaoouu, Rrroommaammmaaaou,

     

    Cette fois, je suis à bout

    Au diable tous les minous.

    Je cours recevoir l’hommage

    Du plus beau chat du village.

     

    Romaou !!!

     

    Rrrrrr … ou Rrrooommm.

    Romaou !!! 


    30 commentaires
  •  

    En ce début de semaine mes amis, si on misait sur la blancheur ...

    "Boules de neige" ...

     Au printemps, j'apprécie particulièrement un de nos arbustes la "viorne"

    très populaire,

    connue sous le nom de ... arbuste "boule de neige" ...

     

    "Boules de neige" ...

     

    ...  à cause de sa floraison spectaculaire d'abondantes fleurs immaculées

    rassemblées en bouquets ronds qui attirent les abeilles.

     

    "Boules de neige" ...

     

    La viorne resplendit sous le soleil du Nord ...

    mais la floraison est fragile face au vent et à la pluie ... 

     

    Bien souvent en mai, vous la voyez trôner en jolis bouquets sur la table des mariés ou du communiant...

    Et pourtant sa tenue en vase est éphémère.

     

    En Ukraine, la viorne symbolise la douceur des jeunes filles.

      

    "Boules de neige" ...

     

     Il existe plusieurs espèces de viornes dans la classe des "viburnum" ...

    Le nôtre est un viburnum opulus

    je vous en donne le nom véritable au cas où vous auriez un coup de cœur pour ce bel arbuste,

    qui ne passe pas inaperçu.

     

    "Boules de neige" ...

     

    Son feuillage caduque, vert au printemps vire au ton rouge et bronze en fin d'été.

     

    "Boules de neige" ...

     

    Il rougeoie, flamboie, s'empourpre avant de tomber.

     

    "Boules de neige" ...

     

    La viorne, rustique, ne nécessite pas de taille particulière.

    Si vous voulez, toutefois, intervenir pour conserver sa forme arrondie, procédez après la floraison.

    "Boules de neige" ...


    29 commentaires
  • Carmel

     Deux fois par an ...

    Le Carmel de Fouquières ...

     

    (Fondé en 1922 par la Prieure et 6 sœurs venues du Carmel de Saint-Omer,

    il compte actuellement 15 religieuses

    toutes originaires de la région Nord-Pas-de-Calais).

     

     ... ouvre ses portes pour sa traditionnelle expo-vente 

    notamment en ce mois de Mai et

    c'est toujours un moment appréciable ...

    dans un magnifique cadre tout en spiritualité

     

     

     

    Carmel

     

    empreint de sérénité ...

    en pleine campagne dans un espace très silencieux

    à l'entrée de Béthune dans le Pas de Calais.

     

     

     

     

    Carmel

     

    Un coin accueillant et calme pour se ressourcer ...

     

     

     

     

     

    un accueil convivial ...

     

     

    ... et chaleureux ...

     

     

    pour y découvrir des réalisations, des créations et des objets des différents monastères de l'hexagone ... 

    Cartes, livres, objets religieux ...

    produits de santé, confections en laine et tissus, sujets en bois ...

    et

    confections de fleurs et  pâtisseries qui, elles, sont réalisées au Carmel de Fouquières.

     

    "Douceurs pour l'esprit, les yeux et les papilles"

     

    Carmel

     

     

     

     

     

     

     

      

    N'hésitez pas à  découvrir le Carmel en suivant ce lien ...

    http://www.carmel.asso.fr/Fouquieres-Lez-Bethune.html

     

    « S’arrêter pour réfléchir »

    Le Carmel ouvre ses portes à la quête de spiritualité.

     

    Plénitude ...

     


    26 commentaires
  • Cejardin public

     Ce dimanche superbement ensoleillé ...

    nous avons fait un petit tour au

    Jardin Public de Béthune dans le Pas de Calais ...

     

    Des animations s'y déroulaient ...

     

    Concert par une harmonie locale dans ... 

    le kiosque

    dissimulé dans le feuillage d'arbres magnifiques...

    (Construit en 1875, il constitue la réplique exacte du kiosque du Jardin de la Pépinière à Nancy.
    Alliance du fer et de la fonte, il annonce le style dit « nouille » variante de l’art nouveau).

     

    jardin public

     

    jardin public

     

    Découverte du jardinage par les enfants avec le  jardinier et son drôle de moyen de locomotion ...

     

    jardin public

     

     

    jardin public

     

     Promenade rafraîchissante dans ce plaisant jardin verdoyant  situé en ville !

     

    jardin public

     

    jardin public

     

    jardin public

     

    où Monsieur le cygne noir règne en maître sur le bassin . 

    jardin public

     

    jardin public

     

    Pourquoi aller chercher au loin de quoi se ressourcer

    quand on a de si beaux lieux près de chez soi !

     

    Promenade au jardin public ...


    29 commentaires
  • aubépine  

      clxisc6w   

    L'aubépine fleurit

     

    L’aubépine fleurit ; les frêles pâquerettes,
    Pour fêter le printemps, ont mis leurs collerettes ;
    La pâle violette, en son réduit obscur,
    Timide, essaye au jour son doux regard d’azur,
    Et le gai bouton d’or, lumineuse parcelle,
    Pique le gazon vert de sa jaune étincelle.
    Le muguet tout joyeux, agite ses grelots,
    Et les sureaux sont blancs des bouquets frais éclos ;
    Les fossés ont des fleurs à remplir vingt corbeilles,
    A rendre riche en miel tout un peuple d’abeilles.

    Théophile GAUTIER

     

    Un buisson d'aubépine en fleurs au printemps fait parti des beaux spectacles de la campagne !

     

    aubépine  

      

       Cette année avec ce temps printanier mitigé ...

     comme beaucoup d' arbres , l'aubépine tardait à nous éblouir de ces fleurs immaculées ...

    Et puis ... le soleil ... et la voilà qui resplendit !!!!

     

    Je vous la laisse apprécier,

    en souhaitant que vous ayez bien profiter de ce long week end ensoleillé !

    clxisc6w 

    Ses petites fleurs blanches très nombreuses attirent les abeilles qui y trouvent

    du pollen et du nectar en abondance...

     

    aubépine

     

    On ne compte plus les noms populaires qui désignent l'un des arbustes les plus connus..

       Epine blanche, épines de mai, noble épine, bois de mai, poire d'oiseau ou encore cenellier ....

    clxisc6w  

    Comme le muguet, l'aubépine est célébrée en mai et est présente

    depuis toujours dans les pratiques agraires, religieuses et magiques !

       

    Par opposition à l'épine noire du prunellier, l'épine blanche est associée à la Vierge :

    le mois de mai est celui de Marie et de l'aubépine.

       

    Dans certaines régions, on cueille les aubépines pour leur propriétés magiques ...

       

    - Elles éloigneraient les animaux indésirables, tels que les araignées, crapauds et serpents :

     Il suffit, dit-on, de planter le premier mai une branche d'aupépine sur le tas de fumier.

       

    - En Bretagne, jusqu'au siècle dernier, les vaches qui ne donnaient pas suffisamment de lait

    étaient conduites le premier mai sous une aubépine.

    En mimant la traite, on pensait s'assurer qu'elles deviendraient de bonnes laitières pour le reste de l'année.

       

    - La légende veut que la foudre ne tombe jamais sur l'aubépine,

    et certains vont même se réfugier sous elle lorsqu'éclate un orage.

       

    - Autrefois, dans tous les villages, les jeunes érigeaient un mât au centre de la place principale,

    qu'ils décoraient en le couvrant de branches d'aubépines fleuries .

    Des brassées de fleurs étaient accrochées aux portes des jeunes filles à marier :

    l'aubépine étaient la messagère de l'amour.

     

     aubépine

       clxisc6w

    Le mois de mai est aussi le mois des Saints de glace :

    l'aubépine devient alors l'instrument de toutes les forces maléfiques.

       

    - Beaucoup de proverbes associent l'aubépine aux gelées subites :

    "Quand fleurit le mai, gare aux gelées" ; "Quand l'aubépine est en fleur, le temps est en rigueur".

       

    - Dans le Doubs, on pensait que la folie se déclarait avec le floraison des épines et on croyait aussi

    que les enfants qui mangeaient les cenelles (les fruits de l'aubépine) attrapaient des poux.

       

    - A la campagne, l'épine blanche est un arbuste craint. On ne jurait jamais contre lui lorsqu'on se piquait.

       

    - Les pêcheurs évitaient les buissons d'aubépine en fleurs dont l'étrange odeur faisait tourner les poissons.

       

    Ainsi, depuis des lustres on attribue à l'aubépine autant de vertus que de maléfices !

    clxisc6w      

     Et pourtant, pendant longtemps ...

    les aubépines étaient entretenues en haies et ces clôtures naturelles avaient des avantages .....

    Les racines ne traçaient pas ; avec leurs épines, les buissons étaient difficiles à franchir par le bétail et en hiver,

    les cenelles restaient une source de nourriture importante pour les oiseaux.

     

    Les fruits de l'aubépine étaient consommés par certains peuples de la préhistoire.

    Depuis longtemps donc, cette plante est appréciée pour ses vertus.

     Le médecin de Henri IV ainsi que la sage-femme de Marie de Médicis

    prescrivaient les "cenelles" (fruits) pour dissoudre et évacuer les calculs.

     

    "Epine de Mai" ....

     

    L'espèce rose est aussi de toute beauté !

    aubépine

     

    aubépine

      clxisc6w

     On retrouve l'aubépine en ...

    Infusion, gelée ou liqueur .

       

    C'est seulement au XIXème siècle que la propriété fondamentale de l'aubépine,

    qui est de soigner les affections cardiaques, a été mise en évidence et expérimentée cliniquement.

     

        Depuis les travaux de Henri Leclerc en 1897,

    on sait que l'aubépine est une des meilleurs plantes cardiotoniques :

     - Les fleurs séchées sont utilisée en infusion.

    (palpitations, circulation du sang, insomnies).

    L'homéopathie utilise l'extrait des fruits frais pour les mêmes affections .

     - Avec les fleurs fraîches sans tige on peut faire une liqueur très forte.

       - Avec les cenelles récoltées en automne après les premières gelées,

    on peut confectionner des gelées ou confitures.

        

    J'ai appris qu'autrefois ....

    on utilisait les cenelles pour faire de la farine ou comme ersatz de café....

     comme ce fut le cas pendant la dernière guerre.

     

    "Epine de Mai" ....

    clxisc6w 


    32 commentaires
  •  

    Promenade au bord de l'eau ...

     

    Malgré un temps mitigé en début de semaine ...

    c'est sous la grisaille que nous nous sommes promenés à "la gare d'eau" par chez nous .

     

    Le calme y régnait .. 

     

    Pas beaucoup de promeneurs et peu d'oiseaux ... la sérénité !

     

     

     

     

     

     

     

    Promenade au bord de l'eau ...

     

     

     

    Promenade au bord de l'eau ...

     

    Nous avons croisé une foulque frileuse ...

     

     

    un couple de grèbes huppés s'activant à construire leur nid ...

     

     

    une poule d'eau qui se demandait si elle allait se mettre à l'eau ...

     

     

    et une cane qui faisait ses plumes sur l'onde mouvementée .

     

     

    Après ces clichés oxygénant .... 

     Je vous souhaite, mes amis, de passer une très bon week end !

    La météo nous promet le soleil !!!

     Profitez-en pour vous offrir une petite balade !

     

    promenade 


    39 commentaires
  • Le corned-beef ....

     Connaissez-vous "le corned beef" mes amis .

    Nous le servons de temps à autre chez nous ...

    "vite préparé , vite mangé"  

    Le corned-beef est commercialisé en boîte de conserve métallique .

    Nous consommons à la maison le "Hereford" mais il existe aussi dans d'autres marques.

     

     Le corned-beef ....

     

    C'est est une préparation culinaire de viande de boeuf qui se présente

    en menus morceaux agglomérés de bœuf maigre, additionnés d'un mélange salant

    et mis en conserve, qui se consomme tel quel en tranches ne se déchiquetant pas », moulé en forme de pain.

     

    Le corned-beef a joué un rôle important dans l'alimentation des soldats,

    des prisonniers et des civils durant la guerre.

    Il se trouve partout dans le monde.

     

     Le corned-beef est toujours fabriqué selon les mêmes recettes que le produit d'origine.

    Pur boeuf, c'est un produit riche en protéines qui apporte des acides aminés indispensables à notre organisme.

     

    Il peut se déguster chaud comme vous le voyez sur la boîte

    mais chez nous la recette préférée est  ... froid en persillade ...

     

    Le corned-beef ....

     

    Coupez le corned beef en tranches puis en morceaux ...

    réalisez une persillade avec échalotes, huile, vinaigre, persil haché, poivre.

    (ne pas saler, la viande l'est suffisamment).

    Mélangez avec le corned beef et ...

    servez avec une bonne frite .

      

    Le corned-beef ....

     

    Simple, économique et bien bon !

    Le corned-beef ....


    30 commentaires
  • Un peu désuet mais si odorant "le lilas" ...

     Le lilas fleurit au jardin ...

    dès que les beaux jours reviennent et, avec eux les effluves printaniers. 

     

    Ses riches grappes de fleurs blanches, mauves ou violettes,

    font de superbes bouquets qui dégagent un parfum ineffable.

     

    Le lilas entre d'ailleurs dans la composition de nombreux parfums à dominante fleurie et suave.

     

    Un peu désuet mais si odorant "le lilas" ...

     

    Le lilas est si répandu dans nos régions qu'il est difficile de croire que c'est une plante exotique.

     

    Repéré au XVIème siècle dans les jardins turcs, il fut introduit  en Italie à la Renaissance, puis en France, en Belgique et dans toute l'Europe, où il se naturalisa.

    Jusqu'au XIXéme siècle on n'en connaissait que deux variétés, dont la blanche, très rare.

    La découverte d'une espèce chinoise et d'une variété à fleurs doubles

    permit l'obtention en 1876 d'un premier hybride.

     

    Un peu désuet mais si odorant "le lilas" ...

     

    Voici quelques coutumes, superstitions et légendes se rapportant à cette fleur d'émotion ...

     

    C'est en Perse qu'est née la coutume d'offrir une tige de lilas à un amant auquel on voulait signifier de façon délicate que l'amour était mort.

     

    Selon une superstition américaine, si une fille porte du lilas, elle est destinée à rester célibataire.

    Cette croyance est probablement inspirée de l'histoire de cette jeune fille innocente, séduite puis abandonnée par un noble anglais, et qui en mourut de chagrin. Pendant la nuit, la couronne de lilas mauve déposée sur sa tombe vira au blanc, symbole de l'innocence et du deuil.

     

    C'est peut-être à cause de ses puissants effluves que les Anglais et les Ecossais croient qu'il porte malheur d'introduire du lilas dans la maison, surtout la variété "Syringa alba".

     

    Un peu désuet mais si odorant "le lilas" ...

     

    Mais le lilas est aussi une des fleurs du printemps les plus appréciées,

    et comme dans la chanson, il symbolise la découverte de l'amour.

     

    Témoin des premières découvertes et des premières amours, le lilas est la fleur de l'enfance.

    Le lilas blanc au langage de fraîcheur est souvent considéré comme l'emblème de la jeunesse

    à cause de la pureté et du caractère éphémère de ses splendides thyrses.

     

    Un peu désuet mais si odorant "le lilas" ...

     

    Petit conseil pour prolonger la vie en vase des branches de lilas

    comme celle de nombreux autres arbustes à tiges ligneuses ...

    Ecrasez le base des tiges au marteau avant de les plonger dans l'eau.

    Cet écrasement favorise l'absorption de l'eau .

     

    Un peu désuet mais si odorant "le lilas" ...

     

     Quand tailler le lilas :

    La période de taille du lilas se situe après la floraison, lorsque les fleurs sont fanées.

    Coupez légèrement les branches qui ont fleuries après la floraison.

    Ainsi votre arbuste continuera à produire de nombreuses branches fleuries l'an prochain,

     

    Un peu désuet mais si odorant "le lilas" ...

     

    Un peu désuet mais si odorant "le lilas" ...


    29 commentaires
  •  

    Clochettes "porte-bonheur" ...

    Muguet  

    "Quelques brins de senteur pour 365 jours de bonheur !"

    Clochettes "porte-bonheur" ...

    Tradition oblige ...

    Le muguet...

    est la fleur d'un seul jour : le 1er Mai !

    Clochettes "porte-bonheur" ... 

    Impossible de résister au plaisir d'offrir quelques uns de ces brins chargés d'un tel symbole "porte- bonheur".

    Et pour tous ceux qui ne possèdent pas de jardin,

    les horticulteurs ne manquent pas le rendez-vous avec cette fleur .

     

    Clochettes "porte-bonheur" ...

     

    Synonyme du renouveau, le muguet est avant tout un porte bonheur reconnu depuis très longtemps.

      C'est au XXe siècle que cette vocation s'affirme réellement grâce notamment aux couturiers qui offraient

    des brins de muguet à leurs clients et petites mains, le premier jour de Mai.

    La classe ouvrière le considère comme une plante faste au même titre que le trèfle à quatre feuilles ou le gui.

     

    Dans les années 20, il remplace le coquelicot, la fleur rouge, symbole du prolétariat.

    Et le 1er Mai, les midinettes de l'époque arborait volontiers un brin de muguet à leur corsage pour avoir de la "veine" !

    L'institution de la Fête du Travail vient confirmer le muguet dans son rôle de fleur porte-bonheur.

     

    Depuis la tradition se perpétue et tout le monde achète du muguet,

    surtout auprès des marchands ambulants, qui assurent 50% des ventes.

     

    Le marché du muguet fait décidément bien des heureux !

     

    Avec plus de 60 millions de brins et quelque 2 millions de plantes en pots commercialisés chaque année,

    la France est le premier producteur mondial.

    Plus de 100 ha sont consacrés à la culture des griffes qui donnent ensuite des fleurs.

    Cultivé sous tunnel plastique ou sous châssis depuis le mois de mars selon une méthode plus ancienne,

    puis cueilli à la main, le muguet fait l'objet de toutes les attentions.

     

    On ne saurait manquer une si belle occasion !

    Mais soyez prudent , tout dans le muguet ... racines, feuilles et fleurs ...  est toxique !

     

     Clochettes "porte-bonheur" ...

     Si vous aimez les légendes, 

    Muguet

                                                        (création glanée sur le net)

      

    ... je vais vous conter celle,

    qui fait partie du folklore Roumain se rapportant à ces charmantes clochettes .



    Il était une fois, une famille qui vivait dans un petit village.

    Même s’ils étaient pauvres, l’amour profond qui unissait la mère, le père et leur petite fille les rendait heureux

    La fillette jouait et chantait dès l’aube jusqu’au soir.

    Mais un accident affreux mit fin à ce bonheur en tuant ses parents.

    La petite resta seule au monde.

     

    Un matin, la Reine des Fleurs qui surveillait leur merveilleux jardin, fut étonnée de la voir solitaire

    et accablée de tristesse, cueillant les fleurs qu’elle avait tant soignées.

    Marchant sur ses pas, elle la vit s’arrêter face au tombeau de ses parents,

    le couvrant de fleurs et de chaudes larmes.

     

    La Reine envoya vers elle un parfum qui la fit s’endormir, puis, elle parut dans son rêve en lui disant :

    « Grâce à ta gentillesse envers la Nature et parce que tes parents te manquent tant, je vais te transformer en fleur,

    au printemps, ainsi tu pourras rester près d'eux. »

     

    Se réveillant, la petite se souvint du rêve et elle en fut très contente.

    Elle alla à la maison, attendant avec impatience l’arrivée du printemps.

    Au mois de mars, tout le village constata sa disparition.

     

    Et les gens ne furent pas moins étonnés de voir sur le tombeau de ses parents une petite fleur unique au monde.

    Les petites floraisons étaient blanches et ressemblaient à des larmes d’enfant.

    De plus, elle était enveloppée de deux grandes feuilles vertes : seule la Reine des Fleurs savait

    qu’elles étaient les deux parents de la fille qui la protégeaient, en l’embrassant de part et d'autre.


    C’est ainsi qu’une nouvelle fleur parut au monde...

    Elle fut appelée « Le Muguet ».

     

    Dans notre pays, son nom est « Petite larme » ....

    elle ne vit que pendant le printemps et maintenant nous savons bien pourquoi.

     

    Les noces de muguet symbolisent les 13 ans de mariage dans le folklore français. 

    Clochettes "porte-bonheur" ...

    Et pour sourire ...

    Quelques BD découvertes sur un almanach Vermot 1997 ...

    çà date mais il n'y a pas d'âge pour l'humour !

     

    Clochettes "porte-bonheur" ...

     

    Clochettes "porte-bonheur" ...

     

    Clochettes "porte-bonheur" ...

     

    Clochettes "porte-bonheur" ...

     

    Clochettes "porte-bonheur" ...

    Clochettes "porte-bonheur" ...

    Je serai heureuse, mes amis, de vous retrouver mercredi avec ...

    Le lilas !


    38 commentaires
  • le puits

     Près de chez nous, ce puits que l'on croirait oublié ...

     Mais non, il est là, gagné par le temps ... et enjolivé de lierre ...

     

    J'ai découvert ce joli texte et je trouve qu'il lui sied à merveille !

     Et vous qu'en pensez-vous ? 

    le puits

    Le puits ...

     

    Rouillé le seau en fer battu

     Rouge la chaîne du treuil

     Du lichen croît sur la margelle

     Et de l’herbe haute entre les pavés.

     Elle est verte de mousse

     L’auge de pierre aux cinq angles.

     Le lierre discret dissimule

     Les pierres disjointes du puits

     Où niche un moineau…

     

    (Texte d’ Anjela Duval) 

    Une pensée !

    "C'est quand le puits est sec que l'eau devient richesse !"

                                                                                          


    28 commentaires
  • Colza

                                                                                                                                                                              (création découverte sur le net)                                      

    Colza 

    Colza

     

    « Au dehors, s'étendait la mer légère des colzas

    sur lesquels le mois de mai mettait sa poussière d'or » !


                                     citation de "Edmond Jaloux"

     

    Visibles de très loin ... d'un jaune citron ...

    tel sont les lumineux champs de colza par chez nous.

     

    Premier à fleurir, premier à être récolté ...

    le colza proche parent du chou,

    est reconnaissable à ses fleurs d'un beau jaune , qui donne des petites graines rondes et noires riches en huile

    la plus utilisée dans notre alimentation. 

     

    Colza

     

    Le colza est cultivé depuis l'Antiquité.

    L'huile de colza servait à nos aïeux aussi bien à l'alimentation qu'à de multiples usages :

    lubrification, éclairage et savonnerie.

    En France, la production d'huile de colza a pris une grande importance dans les années 1750-1850

    dans les départements du Nord de la France et notamment en Flandre.

     

    Colza

     

    Aujourd'hui, le colza est cultivé  

    pour des usages surtout alimentaires et industriels mais aussi comme engrais vert.

    C'est pour cette qualité que les jardiniers particuliers l'adoptent de plus en plus,

    le jardinage bio étant devenu un besoin, voire une nécessité.

     

    Colza

     

    A  DEMAIN MES AMIS !

    Colza


    26 commentaires
  • Un goût subtil "l'ail nouveau" ...

     Chemisé de blanc et de rose,

    il fait son show au printemps, en compagnie des légumes primeurs, tout frais, tout croquants.

    Sitôt cueilli, sitôt consommé, il vous surprendra par sa saveur .

     

    L'ail nouveau

    Un goût subtil "l'ail nouveau" ...

    Planté en automne, il peut-être récolté frais dès le printemps ! 

    Ses gousses tendres, dépourvues de germe, peuvent se consommer crues sans problème.

    Sa saveur est délicate, de quoi réconcilier tous ceux qui sont fâchés avec l'ail jugé trop fort et indigeste.

    Même les enfants pourront se laisser tenter, en effet, cet ail frais est bien moins fort que celui récolté à maturité.

     

    Profitez de ses vertus : il stimule l'appétit et facilité la digestion. il est diurétique, antiseptique et stimulant. 

    L'ail est également bon contre l'hypertension et le cholestérol.

    Riche en oligo-éléments (fer, zinc, manganèse) il a des vertus anti oxydantes.

     

    Côté cuisine ...

    Il y a bien des façons de le consommer ...

    Cru, il est laissé entier, coupé en très fines lamelles ou haché.

    A parsemer sur une salade, dans une omelette ou une vinaigrette ...

     

     Le manger cru :

    - Frotter une gousse sur une tartine de pain grillé, et arroser d'huile d'olive.

    Un délice !

    - A la croque-au-sel pour les plus téméraires : c'est bon pour la digestion !

    - Quelques gousses dans une bouteille d'huile d'olive lui donneront un arôme bien particulier, parfait pour une vinaigrette.

     

    Le manger cuit :

    - En purée d'ail nouveau, très parfumée et très douce :

    faites cuire des gousses d'ail dans de l'eau bouillante salée jusqu'à ce qu'elles soient bien tendres

    (piquez une pointe de couteau dans les gousses pour vérifier).

    Egouttez, passez au moulin à légumes, ajoutez de l'huile d'olive, assaisonnez.

    Conservez au frais quelques jours maximum.

    Excellent avec des légumes croquants, sur du pain grillé,  avec une viande blanche ou un filet de poisson.

     

    - Tête d'ail en papillotes :

    choisissez des belles têtes d'ail, découpez un chapeau (l'équivalent d'un quart de la hauteur),

    arrosez d'huile d'olive, ajoutez quelques brins de thym ou parsemez de piment d'Espelette

    et enveloppez dans une feuille d'aluminium. Passez au four 40 mn à 200°C.

    Dégustez les gousses à la petite cuillère. A consommer chaud ou froid.

     

    - Soupe d'ail :

    faites cuire 200 g de gousses d'ail épluchées avec 500 g de pommes de terre, 3 tomates,

    50 g de carottes râpées dans un litre d'eau. Mixez et ajustez l'assaisonnement.

     

    Conservation de l'ail nouveau : à température ambiante ... 2 à 3 jours.

    Au réfrigérateur ... 1 semaine maximum dans une boîte hermétique.

     

    Si vous désirez tout savoir sur l'ail (cuisine, santé, beauté ect...)

    je vous conseille un petit guide, vraiment pratique qui vante toutes les vertus et toutes les utilisations de l'ail, au quotidien. 

    "Les secrets de l'ail" par Bernard Montelh aux éditions Larousse.

     

    Un goût subtil "l'ail nouveau" ...

     

    Vous souvenez-vous ?

    Un goût subtil "l'ail nouveau" ...

    Un goût subtil "l'ail nouveau" ...

     


    19 commentaires
  • Délice du printemps ... l'asperge !

     

    Bonne journée avec un délice du printemps ...

                                       L'asperge

                                                       à "la saison" .... trop courte à mon goût.... 

     

    La pointe de la saveur ... "l'asperge" ...

     

    Savez-vous que seuls les plus fortunés pouvaient s'offrir

    ce légume raffiné et cher jusqu'au début du XIXème siècle.

     

    Dans l'Antiquité, on lui attribuait des vertus médicales et aphrodisiaques.

     Jules César l'appréciait avec du beurre fondu et Hippocrate l'utilisait comme diurétique.

     

      Avec la fenouil, l'ache, le fragon et le persil, l'asperge sauvage figurait parmi

    "les cinq racines apéritives majeures" au Moyen-Age  . 

       

      En savoir un peu plus ...

     

       L'asperge est une plante potagère vivace cultivée pour ses pousses

    ou "turions" qui apparaissent au jardin à la mi-printemps.

     

     A la verte (couleur d'origine de ce légume-tige riche en vitamine D) plus précoce,

     succède la violette de Hollande riche en vitamine C et en carotène)

     et

    la blanche d'Argenteuil qui clôt la saison et qui ne doit sa pâleur qu'à sa mise en tranchée

    (technique de culture en "fosse sous terre" qui nous vient des Romains).    

    La pointe de la saveur ... "l'asperge" ...

    Délice du printemps ... l'asperge !

                                                                                   (feuillage d'asperge)

    Dans ma jeunesse où nos parents cultivaient l'asperge,

    nous nous servions de ce feuillage "vaporeux" pour agrémenter

    nos bouquets de fleurs comme on le fait avec l' asparagus ou le gypsophile.

    La pointe de la saveur ... "l'asperge" ...Savez-vous qu'il aura fallu 3 ans après la plantation (appelée "culture dormante"), 

      en situation ensoleillée et abritée,

      pour obtenir une première récolte

      qui ne durera que 2 bons mois ... 

     

       Cette plante peut ensuite produire pendant 20 ans ! 

      Il existe désormais des hybrides à la récolte plus rapide. 

     

        Les asperges après récolte ou achat,

       se conservent près d'une semaine au réfrigérateur

      si vous les gardez à la verticale,

      trempant dans un peu d'eau

     ou

    deux-trois jours si vous les enveloppez d'un linge humide.

     

    Après  blanchiment, égouttez-les et laissez les refroidir ...

      les asperges se congèlent ainsi très bien ,

    vous pourrez ainsi retrouver leur saveur printanière en arrière saison.

     

    Pour préparer et cuire les asperges   :

    - Coupez les pieds (partie dure de la tige d'asperge) et

    pelez-les avec un couteau économe de la pointe vers la base.

    - Lavez-les à grande eau sans les laisser tremper, égouttez-les et ficelez-les en 4 bottillons.

    - Plongez les bottes dans l'eau bouillante salée "tête en haut" et cuisez-les 20 minutes à eau frémissante.

    - Mettez-les à égoutter dans  un plat long sur du papier absorbant ou une serviette blanche pliée.

    - Gardez-les au chaud.

     

     Après cuisson vous pouvez aussi servir vos asperges blanches ou vertes chaudes ou  froides

     accompagnées d'une vinaigrette persillée  ou d'une sauce verte ...

    (mayonnaise allégée de blanc d'œuf battu en neige à laquelle vous ajoutez du persil haché fin.)

     

    Des roulés de jambon blanc-asperges ou saumon fumé-asperges

     se marient très bien avec ces préparations. 

     

     Avec ce légume saisonnier

    (léger : 25 calories aux 100 g, riche en potassium, asparagine, fibres),

    vous pouvez confectionner également de délicieux veloutés et des  omelettes raffinées !

     

    Délice du printemps ... l'asperge !

     

    Sachez que les asperges vertes ne s'épluchent pas

    (on en coupe simplement l'extrémité)

    La pointe de la saveur ... "l'asperge" ...  

     


    21 commentaires
  • trucs au jardin

    La hantise du jardinier ...

    voir ses semis, ses plantes, ses légumes envahis par des intrus ..

    Au fil de mes lectures, j'ai relevé quelques conseils et je les partage avec vous ...

     

    En bon jardinier, vous en connaissez déjà certains , je pense ...

     

    trucs au jardin

    Contre  les limaces.

    Les cendres de bois de foyer refroidies font merveille au jardin

     Il faut se limiter à environ une pelletée de cendre pour chaque pied carré de terrain.

    Les sels caustiques de la cendre sont très dissuasifs pour les pieds sensibles de limaces et escargots.

     Les cendres enrichissent aussi le sol de potasse et de phosphore. 

    A renouveler après la pluie.

     

    Ou, il suffit d'entourer les carrés de légumes par de la sciure de bois,

    les limaces ne franchissent pas ce rempart.

     

    Planter des pieds de bourrache , aux splendides fleurs étoilées d'un bleu azur (une dizaine de pieds au potager moyen)

    éloigne aussi les limaces .

    Il en est de même pour le cerfeuil.


    Pour éloigner les insectes piqueurs et suceurs ,

    Faire macérer des feuilles de rhubarbe (une douzaine)  24 heures dans de l'eau (2 litres).

    Filtrer et  vaporiser les plants .

     

    Pour faire fuir les mouches avides de carottes et d'oignons, faire sécher puis parsemer

    du marc de café dans les sillons de semis de ces légumes.

     

    Ne pas oublier que la mélisse et le romarin chasseront une grande quantité

    d'insectes ravageurs (notamment la mouche de la carotte ....)

    aussi bien au potager que dans le jardin d'ornement.

     

    Recette anti-mildiou,

    Infusion de sauge : verser 10 litres d'eau chaude (à une température de 80°) sur 150 g de sommités fleuries

    ou 1 kg de feuilles de sauge.

    Laisser infuser, refroidir et filtrer. A utiliser pur en pulvérisation contre le mildiou.

     

    Macération d'ail à utiliser en traitement préventif contre le mildiou et la rouille :

    écraser une grosse tête d'ail avec un mortier. Lorsqu'elle est en purée, laisser macérer

    dans 10 litres d'eau pendant 48 heures.

    Filtrer avant de pulvériser sur les plantes . 

     

    La présence également  de pieds de cerfeuil prévient efficacement l'apparition du mildiou.

     

    Eradiquer les nématodes des tomates (vers microscopiques),

    Planter des œillets d'Inde, des tagètes, des rudbeckias ou du basilic .

    Les roses d'Inde elles n'ont pas cette propriété.

    Les larves du taupin (le ver fil-de-fer) détestent aussi l'odeur des œillets d'Inde.

     

     

    trucs au jardin

             "Alors, çà pousse "?    

              (oeuvre de Gilles Boussard, Lyonnais et "sculpteur du monde rural")

     

    Lotion pour pucerons et fourmis :

    Laisser macérer 500 g de fleurs de lavande fraîche dans 5 litres d'eau pendant une dizaine de jours.

    Filtrer et diluer à raison de 1 litre de macération pour 5 litres d'eau  :

    employer en pulvérisation sur les plantes pour lutter contre les pucerons et les fourmis.

     

     Ou un paquet de tabac gris ou des mégots laissés à macérer dix jours dans 10 litres d'eau constituent

    une bonne "lotion" pour les rosiers attaqués par les pucerons.

    Solution utile également pour éloigner les fourmis.

     

             Pour l'anecdote :

    la correspondance du poète Stéphane Mallarmé atteste du soin

    qu'il prenait de son jardin d'Ile-de-France :

    "j'ai tué les pucerons avec de la nicotine infusée par moi.

    Tous les matins je me promène avec le sécateur et fais la toilette aux fleurs , avant la mienne."

     

    Vous pouvez aussi repérer les coccinelles de votre jardin et les poser délicatement sur les plantes attaquées :

    une coccinelle consomme 200 pucerons par jour.

    Si l'opération est délicate, commandez des larves de coccinelles en jardinerie

    que vous introduirez dans les colonies de pucerons.

     

    Prévention de l'altise, de la piéride du chou et de la teigne du poireau: 

    Faire macérer pendant quelques jours les feuilles et les tailles de tomates hachées dans 10 litres d'eau .

    Filtrer avant emploi.

    S'utilise également en traitement curatif contre les pucerons.

     

    Contre les chenilles sur les arbres :

    Planter de la ciboulette à leur pied, les chenilles détestent.

     

    Pour éloigner les lapins :

    Répandre sur le sol aux endroits stratégiques la litière de votre chat (ennemi héréditaire des lapins)  

    ou

    Passer au mixer piments forts et gousses d'ail que vous mettrez dans un arrosoir avec de l'eau.

    Pulvériser sur les légumes. Laver bien les feuilles avant consommation .

     

    Sus "aux intrus" au jardin ...

     

    En espérant que ces conseils vous soient utiles,

    je vous souhaite une belle semaine !

     

    Sus "aux intrus" au jardin ... 


    29 commentaires
  •  

    Bonheur printanier ...

     

    Comme chaque année .... tardivement par chez nous ...

    Les narcisses et les tulipes nous ravissent  ...

     

    Bonheur printanier ...

     

    Mais ce sont aussi les arbustes qui nous offrent leur festival de floraisons ...

     

    Les Forsythias 

     

     

    Les Mahonias

     

     

    Les Spirées 

     

     

    et .... Les Pommiers du Japon

     

     

    Pendant que les discrètes continuent à s'épanouir dans la pelouse avant la première tonte ...

    Bonheur printanier ...

     

    Bonheur printanier ...

     

    Bonheur printanier ...

     

    Bonheur printanier ...

     

    De quoi ... par chez vous, par chez nous ...  

    Bonheur printanier ...

     

    par un ciel nuageux  ...  

    ou par un ciel lumineux ...

    passer un agréable week end !

     

    Bonheur printanier ...

     

    Pour vous ....  en attendant de vous retrouver lundi...

    cette image "sourires" .... glanée sur le net.

    Bonheur printanier ...

     


    29 commentaires
  • Eloge de la tulipe ... 

     

    Aujourd'hui, je partage avec vous ....

    Cet éloge à la tulipe découvert dans le livre

    "Tant qu'il y aura des fleurs" de Francine Loozen.

     

    Je pense que tout comme moi, vous apprécierez !

     

    Eloge de la tulipe ...

     

    "Et la voilà, qui sans pudeur, apparaît dans sa robe moulante,

    Dévoilant un corps de femme parfait.

    Et la voilà, la belle, la sensuelle.

    Le voyageur l'a découverte dans le Jardin d'un sultan, raffiné.

    Que pouvait-il faire ?

    La séduire, et l'emmener, chez lui, en Hollande.

     

    Eloge de la tulipe ...

     

     Tulipe, depuis toujours ma préférée,

    Par tes courbes élégantes et serties de grâce,

    Ton penchant pour la terre, ta force fragile,

    Tu es cadeau pour celui qui te reçoit.

    A peine offerte, tu t'ouvres sans retenue

    Et il faudra beaucoup de tendresse et d'amour

    Pour te garder belle, ainsi épanouie".

     

    Eloge de la tulipe ...

     

    J'ai appris que la tulipe est une plante comestible dont on peut utiliser les tépales (pétales)

    dont le goût est légèrement sucré ( éliminer les étamines et le pistil) ,

    les espèces parfumées sont préférables comme "tulipa sylvestris"

    Eloge de la tulipe ...

     attention de les choisir non traitées. 

     

    Il est vrai que de plus en plus on utilise certaines fleurs dans l'art culinaire.

     

    Et c'est ainsi que dans ce même livre,  nous est offerte cette recette on ne peut plus originale et surprenante ...

     

    Eloge de la tulipe ...

     

    Tulipes farcies au quinoa

    Après avoir débarrassé quelques tulipes, fraîchement cueillies, de leur pistil et de leurs étamines,

    vous pourrez les farcie de la préparation suivante ...

    Faites sauter 2 échalotes finement découpées et 100 gr de quinoa (la plus vieille céréale du monde) avec un peu d'huile d'olive.

    Déglacez ensuite avec 3 dl de bouillon de poule et laissez cuire pendant 5 mn.

    Lorsque le quinoa est prêt, ajoutez 1 poivron orange coupé en tout petits carrés, 2 œufs durs finement hachés, un peu de persil, de la poudre de piment (avec parcimonie) et un peu de mayonnaise.

    Voilà la farce est prête, mais libre à vous d'en varier les composantes.

     

    Certains oseront croquer les tulipes à pleine dents ...

    D'autres se contenteront de la vider : çà surprend toujours !

     

    Eloge de la tulipe ...

    "Enlacement"


    29 commentaires
  • l'ortie

    Plante "vertueuse" ... L'ortie ! ...

    Plante "vertueuse" ... L'ortie ! ...

     "Une mauvaise herbe est une plante dont on n'a pas encore trouvé les vertus!"

    (Ralph Waldo Emerson)

    Plante "vertueuse" ... L'ortie ! ...

    A travers la campagne .... 

    Qui ne s'est pas piqué un jour en traversant une touffe d'orties ?

     

    C'est une plante que l'on considère comme une véritable ennemie et

    que l'on repère de loin, lorsqu'on marche dans la campagne,

    pour bien les éviter .. et elles sont toujours là hiver comme été.

     

    Eh bien on se trompe, l'ortie peut devenir une amie,

    que l'on va manier avec précaution tout de même,

    mais une alliée très utile au jardin et à notre santé.

     

    Du reste, les textes anciens ne se trompaient pas,

    et rendaient hommage à ses nombreuses qualités.

     

    Si les Grecs anciens consommaient déjà ses jeunes pousses printanières,

    l'ortie édifia sa notoriété

    en diversifiant ses usages au fil des siècles....

    L'ortie grande ou petite proposeront bientôt de multiples applications ...

     

    - Aux artisans, dès le Moyen Âge, pour la fabrication des cordages et de fibres textiles.

     

    - Aux apothicaires et médecins pour ses propriétés astringentes, cicatrisantes, diurétiques,

    anti-inflammatoires ... voire prétendument aphrodisiaques.

     

    - Aux jardiniers qui obtiennent après l'avoir grossièrement ciselée ,

    puis mise à macérer de une à deux semaines dans de l'eau de pluie,

    à l'abri de la lumière, un précieux purin qu'ils filtrent ....

    fongicide (contre le mildiou) et insecticide (contre les pucerons et les acariens)

    en arrosant les plantes à raison de 1 l de purin pour 10 l d'eau de pluie.

     

    - Aux paysans qui l'utilisent crue ou hachée, ou encore séchée,

    comme plante fourragère à destination des volailles et du bétail.

    La grande ortie est élancée et donne des feuilles en forme de cœur, bordées tout autour par des poils creux :

    ces poils contiennent une substance qui, à dose très faible,

    suffit à provoquer une démangeaison brutale apparaissant en même temps qu'une éruption de taches rosées.

     

    Elle est facile à cueillir, à condition de prendre des gants (de cuisine par exemple).

    Et si vous vous êtes "brûlés" tout de même, prenez dans votre jardin un peu d'oseille que vous frotterez vite

    sur l'endroit touché, qui se calmera ainsi tout de suite.

    Vous pouvez aussi frotter l'éruption de boutons avec du vinaigre qui vous soulagera.

     

    L'ortie peut donc être très utile à la fois pour ses propriétés culinaires

    et pour sa qualité de "plante qui soigne".

     

    Voici comment réaliser un potage étrange mais fort bon ...

     

    Ramassez une grosse botte d'orties, avec précaution ; enlevez soigneusement les feuilles ;

    lavez-les ; faites-les cuire en les jetant dans une casserole d'eau bouillante.

    Prenez un presse-purée et pressez les feuilles d'orties pour en faire une sorte de purée ;

    rajoutez du sel, du poivre, quatre jaunes d'œufs,

    un petit pot de crème fraîche et un peu de fromage râpé.

    Dégustez ... Vous aurez ainsi absorbé des vitamines C, du potassium, du calcium et même du fer :

    l'ortie est beaucoup plus riche que la laitue.

     

    L'ortie est aussi une plante étonnante ...

    Elle qui pique tant ....  calme, les piqûres d'abeilles et de guêpe !

    Il vous faut prendre les feuilles et les froisser doucement à l'endroit de la piqûre

    elle ne soulage que les piqûres de ces insectes là, et contre ... 

    par exemple une piqûre de moustique, c'est le persil le plus efficace.

     

    Dans les campagnes, on se sert encore de feuilles d'orties pour guérir un aphte dans la bouche.

    Dans ce cas, on utilise 100 g de plante séchée que l'on fait bouillir 20 mn dans de l'eau. 

     

    Amis jardiniers l'ortie est un engrais naturel et gratuit pour vos tomates  ...

    Faites un trou et y déposer un tas d'orties, un peu de terre et de terreau

    et plantez vos tomates par-dessus ...

    Ainsi, vous éviterez la maladie à vos tomates  et elles seront magnifiques.

     

    Et savez-vous que pour lutter contre les petits dérangements intestinaux,

    les loups avalent des orties qui ont la particularité de les faire vomir....

    une belle manière de soigner leurs maux de ventre !

                                                                   "fleurs d'ortie blanche" ...

     

    Mon coup de cœur "printanier" du net ...

    Plante "vertueuse" ... L'ortie ! ...


    35 commentaires
  • Secret de violettes...

     

    Bien que discrète, la violette est en France la messagère du printemps.

     

    C'est avec bonheur que la violette s'épanouit de-ci, de-là en notre pelouse parmi les pissenlits...

      Secrets de violettes...

     

    Si son parfum  a fait sa renommée, la violette odorante est aussi, depuis plus de 2000 ans ,

    réputée pour ses propriétés médicinales.

    Elle calme la toux, éclaircit la voix, soulage les migraines et

    traite des maladies de peau telles que l'acné et l'eczéma.

    Les Romains élaboraient et tressaient des couronnes avec ses fleurs pour combattre les migraines,

    tandis que dès le 18e siècle en France, les apothicaires vendaient des fleurs cristallisées.

     

    Secret de violettes...

     

    Si vous trouvez des violettes en abondance dans votre jardin, n'hésitez pas à sacrifier

    quelques rosettes de cette petite plante herbacée.

    Ses fleurs et ses feuilles fraîches aux saveurs douces sont comestibles.

    Elles agrémentent des salades, parfument les pâtisseries, les confitures et les sirops.

    Ses fleurs sont expectorantes et antitussives ce qui vaut à la violette de figurer

    dans la célèbre "tisane des quatre fleurs" qui utilise désormais sept fleurs tout en gardant son nom..

     

    Cueillez les fleurs épanouies en fin de matinée lorsque la rosée s'est évaporée et faites-les sécher sur un papier absorbant à l'abri de la lumière pour qu'elles ne se décolorent pas.

    N'hésitez pas à les retourner délicatement jusqu'à complète dessiccation.

    Ainsi vous pourrez les utiliser en tisane contre les affections des voies respiratoires :

    Laissez infuser au moins un quart d'heure pour une meilleure efficacité.

    Buvez une tasse deux ou trois fois par jour.

     

    Si vous désirez réaliser un sirop de violettes, rendez-vous sur le blog de mon "aminaute"

    Anne Marie en suivant ce lien .

    Secrets de violettes...

    http://lejardindecruik.canalblog.com/archives/2015/03/31/31811953.html

     

    En usage externe, contre les gerçures,

    faites infuser la plante entière dans l'eau bouillante pendant plusieurs heures, puis filtrez-là.

    Procédez par application locale de cette eau de violette sur les parties de peau à soigner.

    Conservez-la au frigo dans un flacon opaque et stérile pendant deux semaines.

     

    Secret de violettes...

     

    Savez-vous pourquoi on trouve tant de violettes à des endroits où on ne les attend pas ?

    Parce que le fruit de la violette, une petite capsule brune, cache un mécanisme surprenant.

    Une fois mûr, il éclate littéralement et, telle une petite "bombe",

    lance ses minuscules graines dans toutes les directions, à plus d'un mètre de distance.

     

    Savez-vous que les fourmis ramassent les graines de violettes ?

    Les graines de violettes contiennent de l'huile, très recherchée par les fourmis.

    Celles-ci les transportent dans leur fourmilière, elles en dévorent la partie huileuse, puis rejettent la graine à l'extérieur.

    Les graines germeront, et les fourmis auront aidé la plante à se propager. 

     

    Savez-vous que la violette possède un nectar bien caché ?

    Le pétale inférieur de la fleur de violette se rétrécit et se prolonge vers l'arrière

    en formant un petit tube, mince et étroit, long de 5 à 6 mm.

    C'est là que se trouve le nectar : seules les insectes munis d'une trompe suffisamment longue

    (certains papillons, les mouches et abeilles) peuvent atteindre ce nectar. 

    Secret de violettes...

    Profitez bien de votre week end les amis !

    C'est avec plaisir que je vous retrouverai lundi .

     

    Pour vous ... petit clin d'œil ...  "photo" glanée sur le net ... 

    Secrets de violettes...

    "Mignon" n'est-ce pas ?


    45 commentaires
  •  

     La ciboulette (ou civette) est un « légume-feuille» utilisé comme aromate.

     C’est la plus petite des plantes de la famille « oignon-ail » dont le goût est plus subtil !

     Tous les 4 ou 5 ans, je renouvelle ma plantation de ciboulette en divisant les touffes (au printemps) 

    et en replantant les éclats aussitôt..

      La ciboulette est un grand amateur de « café », aussi servez-lui du marc de café comme engrais.

     Dès la belle saison, je peux la récolter au moyen d’une paire de ciseaux.

     Je vous recommande de couper le feuillage 3 ou 4 fois chaque été en alternant les coupes de sorte à toujours

    en avoir sous la main, de cette manière les pieds produisent des tiges plus fraîches et plus parfumées.

     

     C’est comme les cheveux (façon de parler) « plus vous la coupez  plus elle repousse » !

    Vous pouvez même utiliser les boutons sans danger, ils sont comestibles.

      Par contre, je supprime régulièrement les tiges fleuries 

     (à moins que vous ne vouliez les conserver en décoratif).

     Ce sont de gracieux pompons mauves qui donnent à la ciboulette un aspect hérissé et rustique.

    Vous pouvez en faire de jolis bouquets ronds !

     

     Mais ces fleurs ont une tige coriace d’où la nécessité de plusieurs coupes

    si vous utilisez votre ciboulette à des fins culinaires.

     

    ciboulette

     

    En fin de saison :  je fais une taille complète des pieds, je lave ces tiges, les sèche dans un linge,

    je les coupe et les mets dans un sachet pour placer au congélateur.

    A utiliser sans décongélation préalable.

     Petite histoire : Les chinois l’utilisaient il y a plus de 2000 ans,

    pour parfumer leurs plats délicats et pour ses vertus

    « anti-poison » . Marco Polo lors d’un voyage en Chine l’a appréciée

    et fit connaître en France et en Italie.

     

    A savoir : Si vous placez la ciboulette près de vos rosiers, elle les protégera des pucerons,

    en effet elle a des vertus insecticides et fongicides.

    Si vous plantez de la ciboulette au pied de vos pommiers.

    Cela empêche les chenilles d'y monter.

     Les tiges coupées menu agrémenteront vos salades : tomates, concombres, pommes de terre,

    œufs durs, vos sandwichs (poulet mayonnaise par exemple), le fromage blanc,

    les omelettes, les yaourts voire même le potage.

     

                   Une recette :

    La sauce "ciboulette" :

      Pour 4 personnes ...

    Mélangez 20 cl de fromage blanc ou de crème fraîche (selon goût) , 

    avec un beau bouquet de ciboulette ciselée,  du sel et du poivre..

    Placez au frais.

     

    Cette sauce toute en fraîcheur , simple de préparation

    accompagnera  avec succès des pommes de terre en papillotes.

     

     


    31 commentaires
  •   

    Aide au jardinage ... ....

    Aide au jardinage ... ....

    Vous aimez jardiner mes amis ...

    Il est vrai que le beau temps revenu nous y invite .

     

    Au gré de mes lectures sur des livres et revues de jardinage, j'ai relevé ...

     quelques conseils qui vous seront utiles je pense !

     

    Avant de jardiner,

    griffer une savonnette avec les ongles :

     le savon qui se loge sous les ongles empêche la terre d'y pénétrer


    Pour détacher les ongles après une séance de jardinage,

    trempez les doigts 10 minutes dans un mélange de 250 ml d'eau,

    de 25 gouttes de jus de citron

    et de 60 ml d'huile d'amande douce que vous faites tiédir 10 à 20 secondes au micro-ondes


    Les gants chirurgicaux en latex sont très efficaces pour jardiner sans se salir les mains.

    En plus, ils sont peu chers.


    Pour enlever une tache collante de sève de conifère sur les mains,

    enduisez-les de beurre ou d'huile,

    puis rincez-les à l'eau chaude savonneuse.

    Conseils du jardinier ....

     Petits trucs faciles et pratiques qui peuvent vous servir ... 

     

    Pour savoir si les graines de semences que vous avez depuis longtemps sont encore utilisables,

    faites-les tremper une quinzaine de minutes dans l'eau :

     celles qui restent au fond sont bonnes. Jetez les autres.

     


    Plutôt que d'utiliser un cordeau et une règle droite pour dessiner un nouveau massif

    que vous avez décidé de créer, employez le tuyau d'arrosage.

    En le déroulant sur le sol, vous pourrez donner à votre futur massif les formes les plus libres.

    Cernez alors le dessin obtenu avec la bêche .... sans couper le tuyau !!! 

     

    Concernant les tuteurs, pour leur conserver un aspect naturel, rien ne vaut dans un jardin les tuteurs en bois.

    Privilégiez les tuteurs en noisetiers, acacia ou châtaigniers, et enfoncez-les dans le sol d'au moins 30 à 40 cm.

    Pour qu'ils durent plus longtemps, brûlez ou traitez les extrémités à la bouille bordelaise et,

    surtout les tuteurs en bois doivent être disposés dans le sens contraire du bois.

     


    Cet été, faites grimper des plants de concombres ou de capucines grimpantes sur vos tournesols.

     Ces dernières leur servent de tuteurs. 

    Conseils du jardinier ....

    Pour vous débarrasser des mauvaises herbes dans les allées,

    arrosez le sol avec de l'eau de cuisson des pommes de terres.

    La pomme de terre comme d'autres membres de la famille des solanacées,

    libère à la cuisson certaines toxines réputées herbicides.


    Chaque printemps,

    posez des branches de rosier entre vos plants de fleurs.

    Leurs piquants peu invitants gardent les chats loin des plates-bandes.


     

    Plantez vos laitues entre les plants de tomates;

    ainsi, elles bénéficieront de plus d'ombre et monteront moins rapidement en graines.

     

     

    Faites une semence mixte de radis et de carottes.

    Quand vous cueillez les radis, qui lèvent avant les carottes,

    ça éclaircit les plants de carottes automatiquement.

    De plus, les araignées rouges qui sont friandes des carottes, détestent l'odeur des radis

     

     

    Enterrez des peaux de bananes autour des rosiers pour enrichir la terre :

     l'azote, le fer et le magnésium qu'elles contiennent assurent une belle coloration aux roses.

     

     

    Semez des tournesols et des cosmos du côté nord de votre potager

    pour le protéger du vent

    et attirer du même coup

    les oiseaux insectivores et les abeilles qui pollinisent les légumes.

     


     Pour que les fleurs aient une petite réserve d'eau pendant vos vacances,

    coupez le fond de bouteilles de plastique de 2 L.

    et enfoncez le goulot dans la terre en direction des racines à angles de 45°

    et remplissez chaque bouteille d'eau. 

    L'eau s'écoule graduellement.

    Un peu de sable au fond du trou permet d'éviter que la terre ne bouche le goulot.

     

    Avant les rempotages de printemps, n'oubliez pas de désinfecter les contenants

    où vous avez cultivé des plantes ou des semis l'an passé.

    Surtout ceux en terre cuite, car des champignons pathogènes survivent à l'hiver dans leurs parois poreuses.

    Lavez donc vos pots dans une eau javellisée et brossez énergiquement. Rincez.

    Faites de même pour les récipients en matière plastique et les tuteurs de toutes sortes (bois, métal, plastique ...).

     

    Lors du palissage de vos plantes, révisez les liens de vos plantes et,

    pour rendre le raphia encore plus résistant, mouillez-le avant usage.


    Au printemps,

     placez vos bacs à semis sur le chauffe-eau :

    la chaleur qu'il dégage permet une germination plus rapide des semences.

      

    Pour que les sécateurs et les ciseaux restent coupants,

    découpez du papier d'émeri après chaque utilisation :

    en plus de les affûter, ça les nettoie. 

     

    Aide au jardinage ... ....


    - Lorsque vous cassez des oeufs, faites-le avec soin et conservez les coquilles.

    Par moitié, laissées dans les alvéoles de leur carton d'emballage,

    vous les remplirez de terre légère et y ferez des semis.

    Quand vos semis commenceront à lever, vous n'aurez plus qu'à mettre les demi-coquilles en pleine terre,

    où elles finiront par se désagréger tout en fournissant un engrais.

    Conseils du jardinier ...."Si l'on veut vivre de son jardin, il faut pratiquement vivre dedans".

    (citation de ...Frank Hubbard) 

    Conseils du jardinier ....

     


    33 commentaires
  • Une douceur "La dragée" ...

    Une douceur "La dragée" ...

                                                                                                                             (création issue du net)

     

    Lors des beaux jours revenus ...  nombre de cérémonies voient le jour ... 

     

    Et comme chaque année, lors d'un baptême, d'une communion ou d'un mariage

    vous avez sans doute pu apprécier la douceur typiquement française  ... 

     

     DES DRAGEES  

    dragées ... 

       Mais qu'est-ce qu'une dragée ?  

       C'est une amande entourée de sucre.    

     

    - Chez un dragiste, les amandes sont triées à la main, puis passent

    six à sept heures à l'étuve pour leur retirer un peu d'humidité.  

     

       - Elles sont alors "gommées" avec du sirop de gomme (qui provient de l'acacia)

    pour aplanir les aspérités et empêcher l'huile contenue dans l'amande de remonter.   

     

      - Elles sont ensuite enveloppées d'un sirop de sucre (mélange d'eau et de sucre), louche après louche,

    accompagnées d'un souffle chaud-froid qui les sèche doucement.   

     

      - Après 24 heures de repos, dernière inspection, dernier triage.    

    dragées ...

     Elle peut être blanche ou colorée (colorants alimentaires autorisés) :

    ivoire, rose, bleue, mais aussi bordeaux, bleu marine, vert prairie ou "chocolat".

       Elle est choisie à notre époque selon la couleur ...

    de la robe de baptême ...

    des nappes du mariage ...

    ou simplement de la couleur préférée des mariés

    ou celle préférée des parents lors de communions et de baptêmes.    

     

    On en trouve désormais aux noisettes , au chocolat ...

    Elles se déclinent sous différentes formes ....        

     

    Une bonne dragée se croque facilement.    

    Vous pouvez la déguster dès que l'on vous l'offre

    ou la conserver à l'abri de la lumière et de l'humidité :

                            elle se gardera sans problème deux ans si elle est de bonne qualité....                    

    dragées ... 

     D'où nous vient "la dragée" ...       

       C’est  Julius Dragatus, célèbre confiseur romain qui  fit tomber par inadvertance

    une amande dans une jarre de miel :  

    il ne pouvait se douter que ce geste maladroit allait donner naissance à la plus délicate,

    la plus lisse et la plus craquante des friandises que l'on déguste toujours de nos jours.

     

    En France, l'apparition des dragées, avec leur apparence de bonbons lisses comme de la porcelaine

    qu'on connaît aujourd'hui, remonte à l'époque des Croisades quand les croisés ramenèrent d'Orient du sucre de canne.

     

    Les alchimistes et les apothicaires s’en emparent et déclarent que c'est un médicament

    sans vertu nutritive et réservé au seul usage des médecins.

     

    Cependant, on en offre au peuple à l'occasion de tous les sacres royaux.

    Louis XIV ordonne qu'on en distribue aux enfants des écoles chaque premier de l'an.

     A l'occasion du couronnement de Napoléon, en 1806, trois arcs de triomphe sont même décorés de dragées.  

    dragées ...

                                                                                                                 (photo du net)  

                                                                                                    

    D'antan les dragées étaient offertes dans de  bien jolies boîtes ...

    désormais tous les contenants rivalisent d'originalité ... 

     

    Les temps changent ...  même pour les dragées ! 

    Une douceur "La dragée" ...

    Joli week end dragées ... par chez vous !!!


    23 commentaires
  • Avril ...

    Avril ...

     Avril est un mois aux deux visages ...

     Il associe souvent journées lumineuses et pluies frigorifiantes.

     

    C'est ce que nous subissons encore par chez nous ...

     

    La verdure ne demande qu'à pousser,

    mais parfois on se demande si l'hiver n'est pas encore tout à fait mort !

     

    Aussi, on conserve la prudence et la sagesse du proverbe :

     "en avril, ne te découvre pas d'un fil"

     

    et on maintient nos cultures avec quelques précautions.

     

    Mais dès que possible ... 

    on retournera au jardin et on sèmera ... on plantera...

    si le temps le permet !!!

     

    Avril ...

      Pour vous accompagner en ce jeudi de grisaille ...

    une jolie poésie qui reflète bien le mois d'Avril ... 

    Avril ...

     Avril mois du printemps est celui des averses

     Jour après jour le vent sur le sol les déverse.

     Les prés sont verdoyants et les arbres s'habillent

     D'un feuillage ondoyant que la brise brandille.

     S'il commence à pleuvoir, dès lors sous la pluie fine

     Pataugent les canards dont le corps se dandine.

     Puis le soleil revient, les gouttes cristallines

     De pluie dans les jardins sur les fleurs s'illuminent.

     Sans l'éclaircie du ciel, comme un heureux présage

     Surgit un arc en ciel irisant les nuages !

     

    ( poésie de Robert Calmels)  

    Avril ...

                                                              Alors, hauts les cœurs ! 

     "Belles journées en Avril prépare un mois de Mai fertile"  

    Avril ...Avril ...Avril ... 

                                                                                                                                                                    Avril ...


    25 commentaires
  • escalopes

    La viande blanche est souvent un peu fade....

    avec cette recette vous serez surpris du côté gouteux de ce plat.

     

    Je vous laisse apprécier ...

     

    LES ESCALOPES EN PORTE-FEUILLE

     

    Prévoir ..... - 2 grandes escalopes de dinde fines  (ou de veau selon votre budget)

    - du poivre noir

    - 4 minces  tranches de bacon

    -  des feuilles de sauge

    - 2 tranches de fromage raclette ou st nectaire

    - des bâtonnets de bois -

     

    Bien aplatir les escalopes à la main (ou au rouleau), les poivrer légèrement.

    Poser sur chaque escalope 2 tranches de bacon, 1 tranche de fromage et la sauge.

    Plier les escalopes et les maintenir fermées avec 2 bâtonnets (comme sur la photo).

     

     

    Faire fondre du beurre dans une poêle, saisir les escalopes 2 à 3 mn sur chaque face.

    Les servir bien chaudes accompagnées d'une salade verte .

     

    Bon Appétit, les amis !

     

    Le petit plus ...

    Si vous désirez les servir avec des pâtes, des pommes de terre vapeur ou une purée  ...

    déglacer le fond de viande avec du vin blanc sec, porter à ébullition environ 2 mn à feu vif,

    ensuite incorporer au fouet quelques copeaux de beurre très froid à la sauce.

    Assaisonner et verser sur les escalopes réservées au chaud.. 

     

    Cuisinons les "escalopes " ...


    32 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique