•  Bonjour les amis !  

    Paroles d'enfants ...

    Petit sourire communicatif avec ces perles

     

    que les enfants nous offrent en toute innocence !

       

    Paroles d'enfants ...

     

     "Les enfants trouvent tout dans un rien...

     Les adultes ne trouvent rien dans tout...

     (Giacomo Leopardi) 

      

    Paroles d'enfants ...

      œuvres du peintre  "Robert Duncan"

    http://www.robertduncanstudios.com/

    Paroles d'enfants ...

     

     Avec quelle main tu dessines à l'école ? "

    " Avec ma mienne. "

    (Clara 3 ans)


    Paroles d'enfants ...

     

    " Dis, papa, quel travail il faisait Joseph ? "

    " Il était charpentier. "

    " Et Marie, elle travaillait ? "

    " Non, elle s'occupait du petit Jésus. "

    Alors, pourquoi le petit Jésus, il était à la crèche ? "

    (Cédric 6 ans)

    Paroles d'enfants ... 

     

    Lorsque j'ai demandé à mes élèves ce que signifiait un gland, j'étais loin d'imaginer la réponse que Yohan me ferait :

    " Un gland, c'est quelqu'un qui n’avance pas quand il est en voiture".

    (Yohan 7 ans)

    Paroles d'enfants ...

     

    Maman: "Manon, si tu n'écoutes pas, je vais demander au Père Noël de t'apporter de nouvelles oreilles à la place des jouets. "

    Manon: "Demande-lui alors des oreilles avec des boucles d’oreilles".

    (Manon 4 ans)

    Paroles d'enfants ... 

     

    La grand-mère vient de mourir et tout le monde est triste.

    Claire va voir son grand-père avec un grand sourire et lui dit :

    " T'as de la chance toi! T'es si vieux que tu vas mourir bientôt

    et tu seras le premier à la revoir "

    (Claire 5 ans)

    Paroles d'enfants ... 

     

    " Où j'étais quand j'étais pas né ? " demande Paul à sa maman

    " Tu étais dans mon ventre "

    " Et où j'étais avant d'être dans ton ventre ? "

    " Eh bien tu étais dans ma tête "

    " Et tu pouvais réfléchir quand même ? "

    (Paul 4 ans)

    Paroles d'enfants ... 

     

     " S'il te plaît, maman, je voudrais une petite sœur. "

    " Mais, chérie, papa ne veut pas maintenant. "

    " On n'a qu'à lui faire la surprise... "

    (Doriane 6 ans)

     Paroles d'enfants ...

     

     

    Quand j'explique à Adam que les vaches donnent le lait et la viande,

    il demande : Et les frites aussi ? "

    (Pierre 3 ans)

    Paroles d'enfants ...

     

    Guillaume dit à son Papa :

    " Papa, quand je vais être grand, je veux te ressembler,

    mais avec des muscles."

    (Guillaume 3 ans)

     Paroles d'enfants ...

     

    Maman : " Va te laver les dents, elles sont sales. "

    Jérémy : " Mais je ne mange que des choses propres ! "

    (Jérémy 4 ans)

    Paroles d'enfants ... 

    Paroles d'enfants ...

                       "Offrir un sourire, c'est si sympa" ...    

    Paroles d'enfants ...

             


    33 commentaires
  •  

    Bonjour mes amis,

     

    "Une plante attachante" .....

     

    On est parfois incité à croire qu'il vaut mieux éviter d'avoir du lierre dans le jardin ...

     

    Je vais essayer de vous "réconcilier" avec lui ! ...

    "Une plante attachante" .....

     

    Certes le lierre est une liane qui fleurit en hiver et fructifie au printemps.:

     

    "Une plante attachante" ..... 

     

     Il grimpe tout droit sur les arbres, s'agrippant grâce à de petits crampons

    mais...

    sans pour autant les parasiter.

     

    Voici une image très explicite, qui vaut tous les mots ...

    (souvenir de l'école) 

    "Une plante attachante" .....

     

    Il n'est pas gênant pour  croissance  des arbres et

    s'avère même être une bonne protection contre les intempéries.

     

    Contre un mur, il joue le rôle d'isolant et absorbe l'humidité.

     

    "Une plante attachante" .....

     

    De plus, le lierre est un abri et une source de nourriture pour de nombreux animaux.

     

    Avant la saison froide : le nectar de sa floraion automnale nourrit les pollinisateurs

    comme le papillon "citron" ou l'abeille domestique.

     

    En fin d'hiver : les baies qu'il porte alimentent les grives, merles et rouges-gorges.

     

    Ces derniers, comme les fauvettes ou les troglodytes nicheront dans son feuillage épais.

     

    Il sert aussi d'abri contre le froid aux lézards et insectes, chauve-souris et petits rongeurs....

     

    "Une plante attachante" .....

     

    Lorsqu'il ne grimpe pas aux arbres, le lierre est un excellent couvre-sol,

    limitant le développement des herbes.

     

    Le lierre constitue un formidable réservoir de biodiversité.

     

    N'hésitez pas à habiller un coin d'ombre ou votre réserve d'eau de pluie avec des variétés

    de lierre au feuillage plus ou moins panaché. 

    "Une plante attachante" .....

     

    Le lierre est surprenant car il peut être utilisé comme lessive,

    liquide vaisselle ou produit de beauté :

    en effet, les feuilles de lierre contiennent beaucoup de saponines,

    au pouvoir moussant et lavant et qui ravive les couleurs notamment le noir.

     

    Astuce du jour :

    Ajoutez quelques feuilles de lierre à la lessive de vos vêtements noirs :

    elles vont raviver le noir sans frais !

     

      A savoir que ...

    Les baies sont bonnes pour les oiseaux mais vous, n'essayez pas d'en manger,

    si vous ne voulez pas avoir mal au ventre .

    "Une plante attachante" .....


    31 commentaires
  • Simplifiez-vous la vie ..

     

     

    Simplifiez-vous la vie ..

                                                                        (Les vaches "curieuse" de chez nos amis Pierre et Claudette)

     

     Mes amis, pour terminer mon article de mardi sur "le beurre" ... 

     

    Et vous faciliter la vie ...

    voici quelques usages malins avec le beurre ...

     

    Simplifiez-vous la vie ..

     

    Conservez le fromage intact

     

    Pour éviter que les entames d'un fromage durcissent ou moisissent,

    enduisez-les d'une fine couche de beurre chaque fois

    que vous en aurez découpé un morceau et emballez-le dans du film alimentaire.

     

    Gardez un oignon frais

     

    De la même façon, s'il vous reste la moitié d'un oignon frais, enduisez l'entame d'une

    mince couche de beurre, enveloppez l'oignon dans du film alimentaire et placez au frais.

     

    Enlevez de la résine

     

    Après une promenade dans un bois de résineux où vous ramassez des cônes de pin,

    vos mains sont collantes à cause de traces de résine impossibles à enlever ?

    Frottez-vous les mains avec du beurre, puis lavez-les soigneusement

    sous l'eau chaude avec du savon : la résine ne résistera pas

     

    Evitez à une casserole de déborder

     

    Badigeonner le bord intérieur de votre casserole d'une fine couche de beurre

    avant de faire cuire des pâtes ou du lait ; cela évitera les débordements.

     

    Découpez des aliments collants

     

    Avant de découper fruits secs, dattes ou chamallows,

    étalez un peu de beurre sur la lame du couteau, elle glissera sans peine.

     

    Ôtez les odeurs de poisson 

     

    Vous avez touché du poisson et vos mains sentent mauvais ?

    Faites disparaître l'odeur en frottant vos mains 

    avec un peu de beurre puis savonnez-les sous l’eau chaude.

     

     

    Avalez un gros cachet

     

    Si vous éprouvez des difficultés à avaler un comprimé volumineux,

    essayer de le rouler dans un peu de beurre mou (ou de margarine) :

    il devrait passer beaucoup plus facilement.

     

    Dépannez-vous en crème à raser

     

    Étalez un peu de beurre mou sur votre peau humidifiée

    et procédez au rasage comme avec votre crème habituelle.

     

           Petit truc en plus ...

     Votre beurre pommade ne fera plus attendre vos préparations.

     

    Grattez le beurre sorti du réfrigérateur en fines lamelles dans un bol,

    et laissez-le à température ambiante .

    En quelques minutes votre beurre sera mou. Écrasez le ensuite à la fourchette.

     

    Simplifiez-vous la vie ..

     

    Agréable journée ... profitez bien de votre hiver !

     

    Ma photo "coup d'cœur" du jour ... 

    Simplifiez-vous la vie ..

     


    23 commentaires
  •  Bon mercredi à tous !.... 

     

     

    Une belle histoire à conter à vos enfants et petits-enfants .... 

     

    Le costume de l'amitié...

     

    Un jour de carnaval 

     

    Cela s'est passé il y a très longtemps, en Italie, au temps du carnaval.

     

    Dans une école, les enfants faisaient de beaux projets pour ce jour tant attendu.

     

    Tous parlaient du déguisement que leurs mamans cousaient avec soin.

    L'un sera vêtu en mousquetaire, l'autre en page du roi,

    celui-là en pierrot tout blanc, celui-ci en lutin rouge ...

     

    Tous faisaient des projets.

     

    Tous ... sauf un petit garçon triste qui restait à l'écart.

     

    "Tu ne dis rien .... Comment sera ton habit de carnaval" ?

    - "Je n'en aurai pas. Mon papa est mort et maman est très pauvre.

    Elle ne pourra pas m'acheter de quoi me faire un habit ..."

     

    Ses camarades furent émus en pensant qu'il ne serait pas de la fête.

    Ils l'aimaient bien, car il était très gentil avec eux.

     

    Il travaillait bien et était toujours le premier de la classe.

    Un écolier eut une idée qu'il confia aux autres en grand secret.

    Le lendemain matin, chaque élève apporta un morceau d'étoffe de son costume

    de carnaval pour faire un habit à leur petit camarade.

    On s'aperçut alors que les pièces n'étaient pas toutes de la même couleur.

    Les garçons étaient bien embarrassés ... Ils n'avaient pas pensé à cela !

     

    "Cela ne fait rien, dit l'enfant en souriant, Maman est une couturière habile.

    Elle saura me faire un costume avec tous ces petits morceaux".

     

    Le jour du carnaval, il mit son costume de toutes les couleurs, le costume de l'amitié.

    Tout le monde dit qu'il était le plus beau.

    Le petit garçon n'était plus triste : il s'amusa de bon cœur !

    Le costume de l'amitié...

      Savez-vous comment il s'appelait ?

    Arlequin ...

    Le costume de l'amitié...

    Jeunes amis, si vous voulez réaliser ce mignon arlequin en gommettes ...

    rendez-vous sur ...

    Le costume de l'amitié... 

    http://www.magommette.com/blog/modeles-de-dessins-a-imprimer-pour-gommettes/coloriage-gommettes-a-imprimer-arlequin.html

     


    26 commentaires
  • Bonjour , bonjour ... 

    Au bon beurre ...

    Un incontournable sur notre table

     

    LE BEURRE

     

    "Comment résister quand, sur une jolie assiette de purée montée en dôme,

    une gosse noisette de beurre frais fond en creusant

    de belles coulées comme sur les flancs d'un volcan !"

                                             (Relevé dans le livre "Promenades gourmandes en France)...

     

    Au bon beurre ...

       

    Pour vous régaler voici ...

    la recette d'une bonne purée de Monsieur Joël Robuchon...

     

    "C'est le bon beurre fermier qui, avec la ratte

    ou la BF15, fait la meilleure purée de pommes de terre".

    Pour un kilo de pommes de terre  cuites, passées en purée et promptement desséchées,

    on incorpore délicatement 250 grammes de beurre et autant de lait.

    On mélange et l'on sert.

     

    Au bon beurre ...

     

    Le beurre dans l'histoire ...

     

    Lorsque les Vikings s'installèrent en Normandie à la fin du premier millénaire,

    ils développèrent l'art de fabriquer le beurre qu'ils tenaient des Danois

    passés maîtres en la matière.

     

    Rare et cher, le beurre à ses débuts porte une connotation

    barbare dans le Royaume de France.

     

    Progressivement, il prend sa place sur les tables du Moyen Âge

    et il devient un symbole d'aisance sociale.

     

    Sous la Renaissance, Bretons et Charentais rivalisent  d'adresse

    pour battre en brèche la suprématie normande. 

     

    Dans sa ferme du Petit Trianon, Marie-Antoinette aime assister à la fabrication du

    beurre. Elle s'y rend avec une partie des courtisans, ravis de ce divertissement bucolique.

     

    Sur la table de la reine, le beurre était élégamment présenté,

    dans des beurriers en cristal ou des coupes en forme de fleur.

    On le disposait également pour les fêtes estivales dans de magnifiques beurriers rafraîchisseurs.

     

    Très dépensière, l'épouse de Louis XVI subit au fil du temps le feu

    des critiques populaires ; on prétendit que la reine voulait ...

    "le beurre et l'argent du beurre" ... d'où cette expression connue.

    (source "Almanach Vermot 1996-2006")

     

    Au bon beurre ...

     

    Le beurre a été longtemps soumis à de nombreuses superstitions ...

     

    Sorte d'onguent, il est béni certains jours saints et acquiert alors des vertus curatives :

    Le beurre  baratté pendant la semaine sainte agit

    contre les croûtes de la peau et les escarres.

     

    Celui fabriqué au mois de Mai ou à la Pentecôte fait crever les abcès et les furoncles.

     

    Le beurre des Rogations (3 jours précédents le jeudi de l'Ascension) que l'on a laissé fermenter

    et moisir au fond d'une armoire, guérit, pendant toute l'année,

    la totalité des plaies et est également très efficace pour tonifier une peau fatiguée.

     

    En Ecosse, une croyance affirme que le beurre provenant de vaches

    qui ont pâturé dans un cimetière guérit la phtisie (maladie des poumons).

     

    En Suisse, on dit que les veufs ou les célibataires qui entament

    un morceau de beurre se marieront dans l'année.

     

    "Vous m'en direz tant !!!".

    (source : "Almanach Rustica" 1998")

    Au bon beurre ...


    33 commentaires
  • Perle du Nord ...

     

    Perle du Nord ... 

     En route pour un bon début de semaine avec

    ce légume d'hiver par excellence, que vous connaissez , j'en sûre ...

     

     L'endive

     

    appelée "chicon" dans le nord-Pas de calais et witloof en Belgique

    et qui se prête à maintes recettes culinaires ...

     

      

     Vous la retrouverez en cuisson

     

     Émincée et revenue au beurre

    avec une échalote, un peu de sel et de sucre fin,

    citronnée, elle accompagnera toutes vos viandes blanches ou vos poissons ... 

    (vous pouvez y ajouter des lardons nature ou fumés pour le petit plus) 

    vous pouvez aussi en dernier ajouter de la crème fraîche.

     

    En gratin recouverte d'une béchamel et de fromage râpé

     Enroulée dans du jambon blanc ou jambon cru

    ou même saumon fumé ou tranche de haddock.

     

    Retrouvez la recette de la "tatin d'endives au roquefort"

    en cliquant sur ce lien ...

    http://cheznous62.eklablog.com/de-la-terre-a-la-table-l-endive-a114331422

     

    Perle du Nord ...

     

     Elle vous réchauffera en velouté :

     

    il vous suffit simplement de chauffer un peu de beurre,

    d'ajouter 5 à 6 endives coupées en rondelles,

    puis 1 litre de bouillon de poule

    (réaliser avec un bouillon en cube) ou d'eau, sel et poivre :

    sur feu doux 10 minutes.    

    Passez au mixeur et ajoutez 10 cl de crème fraîche épaisse.

    Ne pas laisser bouillir.

     

    Pour cette fois, je l'ai servie

    avec des croûtons et du parmesan coupé en lamelles. 

     

    De la terre à la table ... "l'endive" ...

     

     D'autres variantes s'offrent à vous pour ce velouté, selon vos goûts :

     

     A la place de la crème fraîche,

     vous pouvez incorporer du tapioca,

     ou de petites pâtes "alphabet"

     ou des dés de tomates fraîches

     ou vous pouvez le parfaire avec un hachis d'herbes fines :

    ciboulette-cerfeuil que vous aurez conservées au congélateur.  

     

    Perle du Nord ...  

     Vous la consommerez crue

     

    coupée menu avec une vinaigrette relevée d'ail et d'échalotes

    comme toute autre salade.

     ou avec des lardons rissolés,

    une vinaigrette légèrement moutardée et un oeuf poché par convive.

     

     Délicieuse et rafraichissante :

     

    émincée crue, citronnée, légèrement salée et mélangée à du crabe

    (ou surimi)

    auquel on ajoute des cubes d'ananas ..

    Salade que l'on déguste tel quel..

     

    Perle du Nord ... 

     

     Toutes les créations peuvent être à l'honneur !

     

    Elle se laissera effeuillée pour sa présentation en barquettes garnies de

     - fromage blanc à la ciboulette avec des noix écrasées

     - de roquefort et de la crème fraîche

     - de champignons coupés menus avec crème ou mayonnaise et citron

     - de thon à l'huile et de câpres

     - de purée d'avocat avec miettes de crabe ou crevettes

     - d'œufs de lump, de saumon fumé et aneth, de jambon cru en lanières

     - de tarama

     - de fromage à tartiner ou de maroilles ... 

    La "Carmine" ... relooke vos assiettes ... 

    Et ... une invitée d'honneur .... l'endive en "robe pourpre" ...

    La carmine ..

    Vous pouvez la retrouver en vous dirigeant vers ce lien ...

    http://cheznous62.eklablog.com/la-carmine-relooke-vos-assiettes-a120245624

     

    Perle du Nord ...


    33 commentaires
  •  

    Petite douceur ...

     

     La chandeleur approche ...

    et pour varier de nos crêpes traditionnelles

    dont beaucoup d'entre vous sont friandes ...

     

    Voici une douceur "venue d'ailleurs"

    que vous déguster au goûter mais aussi au petit déjeuner.....

     

    J'espère que vous apprécierez !

     

    "Le pancake"

     

    Petite douceur ...

     

    L’origine du pancake serait allemande,

    il aurait été importé aux USA par des émigrés allemands au XVIIIème siècle.

    En Angleterre, il existe une tradition à Mardi gras le « Pancake Tuesday ».

     

    Le pancake est formé de « pan » ...

     qui signifie « casserole », et de « cake », qui veut dire « gâteau ».

     

    C'est une délicieuse petite crêpe (au maximum 12 cm de diamètre) épaisse et moelleuse

    dont la recette de la pâte est allégée de levure et blancs en neige.

     

    Ingrédients pour 8 à 10 pancakes :

     

    - 2 jaunes d'œufs - 150 ml de lait - 75 g de farine - 1 pincée de sel - 2 cuillerées à soupe de sucre - 1/2 paquet de levure - 2 blancs en neige -

     

    - Mêlez jaunes et lait dans un saladier.

    - Ajoutez petit à petit le mélange farine, sel, sucre, et levure en délayant bien ;

    terminez par les blancs battus en neige ferme.

     

    - Faites cuire dans 2 petites poêles graissées ;

    dès que les bulles apparaissent et que la pâte est juste prise,

    retournez les pancakes et terminez la cuisson.

     

    Vous les apprécierez servis tièdes avec du beurre et sirop d'érable ...

    ou du miel liquide et de la crème battue en chantilly.

     

    Hum !!!.....  Bon appétit les amis ! 

    Petite douceur ...

    C'est avec plaisir que je vous retrouverez lundi ....

    Prenez soin de vous !

    Petite douceur ...


    35 commentaires
  • Les nouilles de mon enfance ...

     

    Il fait froid les amis ...

     Les nouilles de mon enfance ...

    ... aussi voici une recette bien de chez nous que nous avions l'habitude

    de déguster les soirs d'arrière-saison et d’hiver

    pour nous réchauffer quand nous étions enfants et avec laquelle je me régale encore….

     

    Economique, c’était le plat du soir des fins de « quinzaine »

    (les mineurs de fond étant payés tous les quinze jours)

     

    Je suis certaine amie du Nord et de la Belgique, que vous avez déjà dégusté ce plat …

     

    Les nouilles à la vergeoise

    (Noulhes al caston-nate en ch'ti)

     

     

     

    Pour 500 g de nouilles. 1,5 litre d’eau salée. 50 g de beurre

    3 cuillerées à soupe de lait 60 g de vergeoise ou de cassonade.

    A préparer 15 mn avant le repas.

     

     

    Faire bouillir l’eau salée à gros bouillons, y jeter les nouilles,

    bien mélanger pour qu’elles ne collent pas au fond.

     

    Laisser cuire environ 10 minutes ; il faut qu’elles soient bien molles.

     

    Les égoutter soigneusement, les remettre dans la cocotte encore chaude,

     

     

    Ajouter le lait chaud, mélanger avec le beurre, puis incorporer la vergeoise.

     

     

    Servir immédiatement, si possible dans des assiettes creuses chauffées au préalable.

     

    Désormais, vous pouvez aussi ajouter de la poudre d’amande.

     

    Peut également se préparer avec des macaronis ou un reste de pâtes cuites .

    Les nouilles de mon enfance ...


    39 commentaires
  •  Agréable journée à tous !

    Tous les beaux joujous ... 

    Tous les beaux joujous ...

     

    De nos jours l'offre de jouets est immense,

    au point qu'il est devenu parfois difficile de choisir

    ce qui plaira à nos chers têtes blondes

     

    Vous avez dû vous en rendre compte à la période des fêtes ...

     

    Toutefois, cette richesse en jouets est relativement récente, un siècle tout au plus.

     

    Qui n'a pas d'ailleurs entendu la grand'mère ou le grand 'père s'extasier (ou ronchonner) :

    "D'mon temps, il n'y avait pas tout çà !".

     

    Tous les beaux joujous ...

     

     Le mot générique "jouet" apparaît comme substantif au milieu du XIIIéme siècle

    mais l'usage d'objets destinés à l'amusement des enfants

    est probablement aussi ancien que l'espèce humaine.

     

    Il est sûr , c'est que l'usage du jouet est attesté par l'archéologie

    et les sources textuelles dès l'Antiquité au Moyen Orient

    , et dans les civilisations méditerranéennes.

     

    C'est le hochet qui serait l'un des plus vieux jouets du monde : en Occident,

    on attribue son invention à Archytas de Tarente (un ami de Platon)

    qui cherchait un moyen d'occuper ses enfants.

     

    Au Moyen âge et à l'époque moderne, ils peuvent être de grands prix :

    sait-on que le duc Louis 1er d'Anjou,

    possède un hochet en or et ruban de soie extrêmement travaillé.

     

    On trouve des représentations de jouets anciens sur plusieurs céramiques grecques

    de l'Antiquité tel ce jeune éphèbe qui joue au cerceau

    sur un vase du Vème siècle avant notre ère conservé au Louvre... 

    ou

    cette joueuse de yoyo peinte sur un autre vase de la même époque

    conservé cette fois à Berlin.

     

    Ce jouet connaît une grande fortune puisqu'on le retrouve à presque toutes les époques,

    jusque dans les mains du dauphin Louis XVII

    sur un fameux tableau d'Elisabeth Vigée-Lebrun conservé à Auxerre.

     

    ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

     

    Tous les beaux joujous ...

     

    Les enfants du Moyen âge jouent aussi même si les représentions en sont rares ...

     

    Des enluminures montrent par exemple un enfant de sept ans

    qui joue avec une toupie et un autre qui monte un cheval de bois.

    Tous les beaux joujous ...

     On connaît aussi le bilboquet et les osselets,

    qui comptent parmi les jouets les plus courants de cette époque,

    ainsi que l'armement miniature pour les garçons.

     

    Les filles quant à elles jouent bien sûr à la poupée.

    Elles existent depuis 'Antiquité, faites dans des matériaux très divers,

    incluant l'os et l'ivoire, le bois, la paille et le tissu garni

    - ce dernier reste cependant assez rare car le tissu coûte plus cher que le bois.

     

    A l'époque moderne (XVI et XVIII ème siècle) on reste dans le même registre

    mais on le développe : la poupée se décline en marionnettes et autres figurines,

    la miniaturisation s'étend à d'autres domaines comme les instruments de musique.

     

    Tous les beaux joujous ...

     

    On voit aussi arriver les moulins à vent, les "serp-volante" (le mot vient de serpent-volant)

    en raison  de la forme des premiers d'entre eux importés d'Extrême Orient.

     

    Peu à peu la civilisation des jouets est en marche

    et va connaître progressivement une sorte d'âge d'or

    comme on peut le remarquer à notre époque. 

    Tous les beaux joujous ... 

    Pour aller plus loin ...

    Je vous invite à en savoir plus avec ...

      

    "Le monde des jouets" chapitre de ce superbe livre de

    Ronan Dantec  ... "Il y a un siècle ... l'enfance"

    aux éditions "Ouest France"! 

    Tous les beaux joujous ...

    Les jouets anciens font partie de notre patrimoine et sont, à travers les siècles,

    le reflet de la vie quotidienne.

    Tous les beaux joujous ...

    Mes excuses mes amis, du peu d'assiduité sur votre blog ces jours-ci ...

     mais beaucoup prise par des rendez-vous médicaux qui s'enchaînent, qui s'enchaînent  ...

     

    Tout se stabilise je vous rassure ! 

    Merci beaucoup de votre patience et de vos gentils coms.

    Tous les beaux joujous ...

     


    22 commentaires
  •  

    Coucou à tous !

    Le St Paulia ...

    Ce matin....  gelées par chez nous et brouillard épais ...

     

    Mais on ose encore espérer une belle journée hivernale.......

     

    Alors pour égayer votre mardi,

    je vous offre les couleurs de mes Saintpaulias !

     

    "Délicats" dit-on...

     Non, mais quelques précautions s'imposent ...

    Subtil et inattendu ..."le st paulia" ...

     

    Aussi appelé "violette du Cap", les feuilles duveteuses du saintpaulia 

    recouvrent le terreau, ce qui ne facilite pas l'arrosage,

    de plus les feuilles mouillées pourrissent facilement ...

     

    Pour arroser, verser l'eau dans la soucoupe,

    laisser boire la plante pendant 15 mn puis retirer l'excédent.

    Attendre que le terreau sèche entre deux arrosages et

    utiliser de l'eau non calcaire et à température ambiante.

     

    Surtout, ne jamais vaporiser les feuilles car elles se couvriraient

    de "botrytis" avant de mourir.

    Enlever les fleurs fanées à la main.

     

    Lorsque toutes celles d'une même tige sont passées,

    tirer celle-ci d'un coup sec, en maintenant le pot pour ne pas laisser

    à sa base un morceau qui risquerait de pourrir.

     

    Cette plante a besoin de lumière mais les rayons du soleil brûlent ses feuilles.

    Préférer une exposition derrière une fenêtre avec des voilages.

    Subtil et inattendu ..."le st paulia" ...

     

    Après la floraison, couper les belles feuilles (4 ou 5 par potée) :

    choisir un pot large et assez plat, y disposer un mélange

    fait de moitié de terre de jardin et moitié de sable.

    Planter les feuilles jusqu'au "cou", à ras du limbe sur le pourtour du pot.

    Espacer bien chaque feuille de sa voisine.

    Arroser copieusement et placer au chaud (20-21°C).

    De jeunes plantes se formeront à la base de chaque feuille.

     

    Je les aime dans les tons bleus violines ...

    Mais peut-être vous êtes vous fait plaisir en jardinerie

    où l'on peut admirer des "Saintpaulias" à

     fleurs doubles étoilées, dentelées, dans de superbes coloris

    (roses et pourpres ...) 

    avec des feuilles bordées de crème...

     

    Un coup de cœur peut-être !

    Subtil et inattendu ..."Le Saintpaulia" ... 


    26 commentaires
  • Bulbe "anisé" ...

     

    Il a un petit accent du midi avec son goût anisé

    et nous régale en hiver jusqu'au printemps .

     

    LE FENOUIL

     

    Bulbes "anisés" ...

     

    Les champions olympiques ignorent sans doute que le nom grec du fenouil est aussi celui d'une célèbre discipline, le marathon.

     

    C'est un proche botanique de ce fenouil qui est à l'origine des variétés que nous apprécions aujourd'hui, le fenouil doux et le fenouil de Florence.

     

    Bien connu des Italiens depuis le 15 ème siècle, introduit en France cent ans plus tard sur 'l'initiative de Catherine de Médicis, le fenouil fait l'unanimité jusqu'au Nord de l'Europe depuis  quelques années.

     

    Bulbes "anisés" ...

     

    Comment le choisir ...

     

    A l'achat, choisissez des bulbes bien blancs rayés de vert,

    sans traces jaunâtres ou ligneuses.

    S'ils ont été cueillis depuis longtemps, ils brunissent par endroits et ramollissent.

     

    Les petits calibres sont toujours plus tendres et meilleurs que les gros.

    Ne comptez alors pas moins de trois bulbes par personnes.

     

    Vous pouvez les conserver quelques jours dans un lieu frais

    ou dans le bac à légumes du réfrigérateur.

    Dans ce cas, placez-le dans une boite hermétique car leur parfum anisé risquerait de se transmettre aux autres aliments.

     

    Bulbes "anisés" ...

     

    Comment le cuisiner...

     

    Facile d'emploi, le fenouil s'épluche en quelques instants,

    il suffit de trancher sa base, ce qui libère les deux premiers pétioles renflés.

     

    Une fois détachés, ceux-ci laissent apparaître un cœur vert

    plein de fraîcheur et de senteurs attirantes.

     

    Ces "épluchures" ne sont pas forcément perdues puisqu'elles peuvent se joindre

    à un court-bouillon ou à une marinade ou encore enrichir une soupe.

     

    Quant aux sommités, cess petites feuilles vert tendre,

    elles sont toujours les bienvenues pour renforcer la saveur d'un plat. 

    Bulbes "anisés" ...

     Pour le déguster, la simplicité est de mise :

     

    en crudité  ...

     à la croque au sel ou juste arrosé d'une filet d'huile d'olive.

     

    Marié à du riz en salade ...

    Coupé finement cru il sera mélangé à du riz cuit égoutté et refroidi, du thon à l'huile émietté, quelques olives noires  et échalotes coupés menu ...

    le tout sera mêlé à une mayonnaise relevée d'une cuillerée à café de pastis.

    Vous pouvez servir cette préparation sur un plat garni de salade verte

    et d'oeufs durs coupés en deux.

     

    en cuisson à la vapeur, en gratin ou braisé. 

     ou à l'eau

    comme nous le faisions chez nos parents ...

     

    Cuire le bulbe de fenouil coupé en petits morceaux à l'eau bouillante avec un jus de citron durant  15 à 20 mn selon que l'on veuille le garder un peu croquant ou non ...

     

    Ensuite bien égoutter (c'est important) et servir ce fenouil avec une sauce blanche chaude et bien relevée, accompagné ou non d'une viande blanche grillée ou d' un poisson frit..

     

    Même les enfants apprécient cette manière de le cuisiner.

     

    Où que vous soyez ...

    Bonne journée par chez vous !

    Bulbe "anisé" ...


    20 commentaires
  •  

    Boisson bien du Nord ......

     En route pour une semaine réconfortante par ces temps de froidure !

     

    Boisson bien du Nord ......

     

     Je vous invite à faire connaissance

     

    avec une eau-de-vie bien de chez nous .... 

     

     

    "Le genièvre" ...

    Boisson bien du Nord ......

      Fabrication du Genièvre...

     

     Le genièvre est une eau de vie traditionnelle fabriquée

     à partir de seigle, d'avoine, d'orge malté

     et d'une poignée de baies de genévrier ...

    Boisson bien du Nord ......

     Trois passages en alambic et vieillissement dans des fûts de chêne

     selon un temps déterminé avant mise en bouteilles

      

    Fabriqué au Nord de la France

    et ce depuis le 18 ème siècle à l'époque où la première distillerie s'installait.

      

    Il ne reste actuellement que 3 distilleries artisanales d'eau de vie de genièvre

    par chez nous contre 72 en 1810.

     Elles se situent à Houlle, Loos et Wambrechies. 

    Boisson bien du Nord ......

      La Belgique produit également cette eau de vie.

     

    Le genièvre incarne un précieux savoir-faire !

    Boisson bien du Nord ......

      Dégustation :

     

    Le genièvre se déguste glacé au moment du digestif

     après un bref passage de la bouteille au congélateur

      

    Sur certaines bouteilles de genièvre

    vous pourrez découvrir cette citation :

     

    "Le genièvre, nectar des gueules noires qui par leur dur labeur

    arrachaient la houille au fond des entrailles de la terre"

     

    (les gueules noires étant les mineurs de fond de la région Nord) 

    Boisson bien du Nord ...... 

      Histoire de chez nous ..... 

      

    Dans notre région du Nord, tous connaissons ...

     

    "la bistouille" : mélange café-sucre-genièvre ...

     que les mineurs avaient coutume de boire

     avant de descendre au fond du puits ..

     

    Dans les estaminets (bistrot du Nord)..

     

    Le patron alignait les verres à « g’nieff » à côté des soucoupes. 

    A 5 heures, lorsque l'équipe du matin arrivait,

     il n'y avait plus qu'à rajouter la tasse de café fumante. 

     

    Les manières de boire la bistouille comprenait aux moins trois écoles : 

     

     - on pouvait vider cul sec son verre pour atténuer la brûlure du café, 

      - on pouvait déguster la moitié de sa tasse, avant de la compléter avec du genièvre, 

     - on pouvait, la tasse vidée, procéder à la "rincette" en versant le genièvre sur le reste de marc.

     

      Le patron tenait les comptes et se faisait régler au moment de la paie.

    ..."paye à "la quinzaine" chez les mineurs.  

     

     

    Ces bistrots, Zola les appelait des "assommoirs",

    ils ne contribuaient pas à prolonger l'espérance de vie des travailleurs.

     

     Boisson bien du Nord ...... 

     Rituellement, dans les villages,

    certains "ch'tis" perpétuent cette tradition .

     et vous font même découvrir ce cocktail …

     

    1/3 de citron pressé

    1/3 de genièvre

    Une cuillère à café de sucre en poudre

     

    (Mais ils consomment comme vous le savez, avec modération ... ils sont raisonnables ...). 

    Boisson bien du Nord ......

     Une petite suggestion pour un accord parfait avec une glace à la chicorée ...

    Dans une casserole , amener à ébullition 100 g d'eau et 100 g de sucre.

    Laisser refroidir et ajouter 50 g de genièvre.

    Mettre au frais.

    Servir la glace à la chicorée entourée de ce sirop de genièvre.

     

     

      Aujourd'hui, le genièvre est associé à certains produits régionaux

     (gaufres, saucissons, confitures, cocktails, sorbets, chocolats)

     quand il n'est pas carrément utilisé par les restaurants

     pour de délicieuses recettes.

     

    Boisson bien du Nord ......

    Boisson bien du Nord ......


    39 commentaires
  • En miel "fais ce qu'il te plaît" ! ... 

    En miel "fais ce qu'il te plaît" ! ...

     

    Tout au long de l'année, nous consommons du miel ,

     

    d'autant plus en cette période hivernale

     où, avec les premiers frimas arrivent les premiers maux liés à la saison.

     

    Adoptons le miel .... 

     Et vous .... Appréciez-vous le miel ?

    Avez-vous une préférence ?

     

    Le miel "cadeau de la nature" est bien plus qu' une simple pâte à tartiner.

    Sur une belle tartine de pain ou de brioche, dans une boisson chaude, en cuisine ....

    le miel sait conquérir petits et grands !

     

    Nos grands mères connaissaient bien les vertus du miel

    et si on a oublié beaucoup de ses bienfaits,

    on revient maintenant aux "miels oubliés"

    mais que beaucoup de producteurs ont remis au goût du jour.

     

    Il faut savoir que chaque miel a des indications particulières

    suivant la région et les plantes butinées.

    Adoptons le miel .... 

     

    Le miel d'eucalyptus est un antiseptique général des voies respiratoires

    qu'il faut prendre dès les premières toux.

     

    - Le miel d'acacia, léger, est lui destiné à lutter contre

    la paresse intestinale et les enfants peuvent très jeunes en consommer. 

    Pour lutter contre la constipation, sucez une cuillerée à café de miel d'acacia

    chaque matin, quinze minutes avant le petit déjeuner.

    Doux et apaisant, même pour les enfants,

    le miel d'acacia agit sur les constipations légères.

     

    - Le miel d'oranger favorise le sommeil, apaise les grands nerveux.

     

    - Le miel de lavande est un anti-inflammatoire qui adoucit les gorges irritées

    et cicatrise les petites plaies.

    Un insecte vous a piquée ? Vous vous êtes brûlée superficiellement  ?

    Déposez une cuillerée à soupe de miel de lavande sur une compresse

    et appliquez ce cataplasme sur ces plaies bénignes.

    De tous les miels, le miel de lavande est le plus riche en composants bactéricides et antiseptiques.

    Non seulement les compresses de miel désinfectent ces petites plaies,

    mais elles permettent en plus d'activer la cicatrisation en stimulant la croissance cellulaire.

    Attention, les plaies plus importantes nécessitent un traitement d'urgence plus médicalisé !

     

    - Le miel de romarin est bon pour le foie et les digestions difficiles.

     

    - Le miel de sapin est un excellent diurétique.

     

    - Le miel de tilleul calmant et d'aubépine apaisant 

     vous aideront à lutter contre les insomnies .

     

    Les miels de colza ou de citronnier favorisent la circulation du sang ...

     

    - Quant au miel de tournesol, il est conseillé pour les états fébriles en général.

     

    Alors, n'hésitez pas "Consommez du miel" ...

    Il remplace avantageusement le sucre !!

     

    C'est avec le miel  que l'on réalise des gourmandises comme ..

    le pain d'épice, le nougat, le chouchen et l'hydromel.

    En miel "fais ce qu'il te plaît" ! ... 

    Voici quelques astuces de nos "grands mères" à base de miel ..

     

    Pour soigner un furoncle, rien ne vaut une application de miel de lavande.

    Vous recouvrez d'un pansement à renouveler toutes les trois heures. 

     

    Pour soulager les douleurs rhumatismales,

    un cataplasme de miel un peu chaud sur l'endroit douloureux

    que vous renouvellerez toutes les deux heures .

     

    Pour calmer la gorge irritée,

    avalez doucement une cuillerée de miel mélangé à un demi-citron pressé...

    ou

    Préparez un grog en versant de l'eau chaude sur une cuillerée de  miel

    (eucalyptus, sapin, pin) .... Ajoutez un filet de rhum et le jus d'un citron.

    Buvez sans attendre.

     

    Pour que notre sommeil vienne doucement,

    notre grand'mère nous donnait un grand verre de lait tiède

    avec une cuillerée de miel d'oranger.

     

    Mes amis, n'hésitez pas à vous rapprocher de votre apiculteur pour ses conseils avisés. 

    En miel "fais ce qu'il te plaît" ! ...

    Et sur cette page, vous pourrez retrouver une gourmande recette de "cake au miel" ,

    un bon gâteau quatre heures qui permet aux enfants d'apprécier ce trésor...

     Petit clic gauche sur ...

    http://cheznous62.eklablog.com/gouter-au-miel-a118634840 

    En miel "fais ce qu'il te plaît" ! ...

     

    Avec cette chanson guillerette...

     

    je vous souhaite une belle fin de semaine hivernale

    et un agréable week end bien au chaud !

     

    A lundi mes amis !

    En miel "fais ce qu'il te plaît" ! ...


    40 commentaires
  • Poisson ... crevettes .. un délice !Poisson ... crevettes .. un délice !

                                                                                            Dessin de Marie Cardouat : http://mariecardouat.over-blog.com/

    "Racine savoureuse"

     

    On a tendance à le délaisser et pourtant ...

     

    Sous son manteau grossier, cette boule charnue, surmontée de feuilles odorantes

    cache une racine savoureuse.

     

    "Racine savoureuse" LE CELERI-RAVE "Racine savoureuse"

     

    "Racine savoureuse"

     

    "Racine savoureuse"  

     

    Ce légume ne manque pas d'intérêt pour la santé .

    C'est un légume peu calorique, mais richement pourvu en fibres, vitamines (C et B9 ...), minéraux (potassium) ... et oligo-éléments.

     

    Il favorise le transit intestinal et il est recommandé dans la prévention de nombreuses maladies (diabète, obésité maladie cardio-vasculaire ...).

     

     "Racine savoureuse"

     

    Quelques conseils ...

     

    Dans le bac à légumes du réfrigérateur, prenez la précaution de l'envelopper dans du papier afin que son odeur puissante, ne se communique pas aux autres aliments.

    Une boule de céleri-rave pèse de 800 g à 1 kg.

     

    Ne la choisissez pas trop volumineuse pour qu'elle ne présente pas, lors du tranchage, de petites cavités cotonneuses à l'intérieur.

    Elle doit être ferme, uniformément blanche sans tache brunes ou jaunâtres et avoir un collet sain.

     

    "Racine savoureuse"

     

    "Racine savoureuse"

     

    Cru ou cuit ?

     

    Pour éviter que le légume noircisse au contact de l'air dès qu'il est épluché  et coupé, arrosez-le de jus de citron ou cuisez-le sans délai.

    Comptez 150 g de céleri cru et 300 g de cuit par personne.

    Apportez une une variante au classique céleri rémoulade, en lui ajoutant une cuillerée de pommes râpées et des cerneaux de noix écrasés.

     

    Sauce allégée :

     

    Epluchez et râpez 400 g de céleri-rave. Citronnez-le. En assaisonnement, mélangez 4 c. à. s. à soupe de fromage blanc, 1 c. à. s. de moutarde, 1 c. à. s. d'huile d'olive, sel et poivre.

    Vous pouvez aussi agrémenter de quartiers d'agrumes.

     

    "Racine savoureuse" 

     

    Pour qu'il cuise rapidement, coupez-le en morceaux ou en tranches et faites-les blanchir 5 mn à l'eau bouillante salée. 

    Conviez-le en soupe, cuit dans le pot au feu ou la potée,

    dans un bouillon de volaille (velouté ou crème),

    en purée mélangé à des pommes de terre

    (incorporez quelques brisures de truffes pour un plat festif)

    en soufflé ou en croquettes.

     

    Les tranches sont délicieuses juste poêlées ou en gratin, nappées de sauce Mornay, que vous pouvez agrémenter d'un jus de viande.

    Servez-le en garniture de viandes rouges, volailles ou gibiers.

     

    Et même en chips ou en frites, c'est un mets original et gourmand. 

     

    "Racine savoureuse"

    "Racine savoureuse"


    28 commentaires
  • "Papier ménage" ...

    "Papier ménage" ...

     Nous sommes nombreux  et nombreuses à utiliser chaque jour ...

     

    Le papier "ménage" 

    "Papier ménage" ...Je sais que vous aimez les astuces ...

    Aussi ...

     Voici quelques usages "malins" de ce papier "essuie-tout"

     

    - Evitez les gouttes :

    Pour éviter que les gouttes d'huile dégoulinantes rendent la bouteille poisseuse et grasse,

    pliez un morceau de papier ménage en cravate que vous fixerez au goulot.

     

    - Protégez vos poêles :

    Parez aux éraflures au fond de vos poêles empilées :

    tapissez-en chacune d'une feuille de papier ménage.

     

    - Gardez les légumes frais :

    Tapissez le fond du bac à légumes ou vos saladiers conservateurs de papier ménage

    qui absorbera l'humidité ;

    le bac restera propre et les légumes seront frais plus longtemps.

     

    - Décongelez des baies :

    Lors de la décongélation, baies et fruits rouges ramollissent.

    Si vous les faites décongeler sur une couche de papier ménage placée sur un plateau,

    elles resteront en forme.

     

    - Evitez les éclaboussures :

    Lorsque vous utilisez votre mixeur plongeant, recouvrez la casserole ou le bol avec du papier ménage ;

    vous éviterez ainsi des éclaboussures autour du récipient.

     

    - Nettoyez les champignons :

    Il n'est pas nécessaire de laver les champignons cultivés comme ceux de Paris

    sous l'eau courante ; il suffit de bien les frotter avec du papier ménage.

     

    - Rendez vos frites moins grasses :

    A la sortie de la friteuse, épongez vos frites dans un papier ménage double

    pour enlever le surplus de matière grasse avant de les saler.

     

    Bonne journée hivernale ! 

    et .... 

    "Papier ménage" ... 


    38 commentaires
  • "Pour enfants sages" ......

    "Images-devinettes" ...

     

    Lorsque les garçons étaient gamins,

    ils étaient tout heureux de ramener à la maison ...

     

    ces "images devinettes"

    obtenues  contre "10 bons points" ...

     

    "Images-devinettes" ...

     

    La récompense de leur bon travail ou de leur sagesse à l'école.

    "Images-devinettes" ...

     Peut-être les avez-vous connues ?

     

    Je partage avec vous celles que avons conservées précieusement ...

     

    Souvenir d'un temps révolu !

      

    A vous de jouer petits et grands !

     

    Amusez-vous bien, c'est un jeu d'enfant !!!

     

     

     

     

     

     

     

    çà vous a plu mes amis, avez-vous trouvé ? 

    "Pour enfants sages" ......


    25 commentaires
  • Petits "bobos" d'hiver ... 

    Bonjour à tous !!!

     

     En cette période hivernale ...

    Les microbes et virus sévissent !

     

    Aussi, en pensant à tous ceux touchés par ces maux du quotidien,

    j'ai regroupé quelques remèdes de grand'mère

    trouvés au gré de mes lectures ...

    çà permettra peut-être de vous soulager ! 

     

    Petits "bobos" d'hiver ... 

    Petits "bobos" d'hiver ... 

    Petits "maux" d'hiver ...

    Vous êtes enrhumés ?

     

    Lavez votre nez toutes les heures avec de l'eau salée refroidie

    (préparée à partir d'un litre d'eau bouillie pour 3 cuillerées à soupe de gros sel)

    pour dégager un maximum de microbes avant qu'ils aient le temps de proliférer.

    C'est mécanique et radical !

     

    Et, entre "deux lavages" vous pouvez respirer des gousses d'ail coupées en morceau.

    çà étonne, mais qu'on se le dise : l'allicine -substance qui donne à l'ail son odeur caractéristique - a des propriétés antibactériennes et antivirales, bien utiles par les temps qui courent.

    çà dépanne !

    Petits "maux" d'hiver ... 

    N'attendez pas que le nez vous titille pour respirer des huiles antiseptiques, en particulier l'huile essentielle de thym :

    diluée à raison de quatre gouttes dans 100 ml d'huile d'amande douce, vous l'appliquerez sur le dos ou encore la poitrine.

     

    Toutefois, s'il est trop tard parce que vous êtes déjà enrhumé,

    passez alors aux inhalations :

    Faites chauffer de l'eau que vous verserez dans un bol dans lequel

    vous aurez mis un beau bouquet de thym.

    Respirez en mettant une serviette au-dessus de la tête 3 fois par jour

    et pendant 10 minutes.

    çà dégage ! 

    Petits "maux" d'hiver ...

    Votre gorge est irritée ?

     

    La tisane de camomille tiède, utilisée en gargarisme, apaisera vos muqueuses irritées.

    N'oubliez pas de disposez des saturateurs (humidificateurs) à vos radiateurs  : car un air trop sec a vite fait de mettre une gorge à feu.

     (vous pouvez ajouter quelques gouttes d'huile essentielle de lavande à l'eau).

    Petits "maux" d'hiver ... 

    Même si l'effet ne dure pas longtemps , çà calmera sur le coup : sucez des pastilles -miel, guimauve, mauve ou réglisse

    (elles sont intéressantes du fait que leur richesse en mucilage,

    une substance qui gonfle au contact de l'eau des muqueuses respiratoires et réduit d'autant leur irritation).

    Beaucoup de sirops antitussifs contiennent ces "béchiques" .

     Petits "maux" d'hiver ...

    Vous toussez ?

     

    Deux gouttes essentielles de citron ou de thym dans une cuillerée de miel de lavande ou d'acacia au coucher, voilà qui vous aidera à passer une bonne nuit , sans tousser.

     

    Autre remède possible : faites bouillir 50 g  de menthe dans un litre d'eau, laissez un peu refroidir et servez-vous en pour des inhalations.

     

    En cas de mal de tête apparu à force de tousser,

    vous pouvez même utiliser les feuilles ainsi ramollies (une fois refroidies)

    pour les appliquer sur les tempes pendant environ 10 minutes.

    De quoi faire ainsi "d'une pierre deux coups" !

    Petits "maux" d'hiver ... 

    Pour terminer voici un sirop antiseptique notoire "le sirop d'ail"

    -préparé en faisant bouillir 50 g d'ail dans 20 cl d'eau que vous filtrerez et à laquelle vous ajouterez 50 g de miel ou de sucre -.

    Ce sirop, n'est peut-être pas du goût de tous les palais, mais il est bien plus efficace qu'un grog.

    Petits "maux" d'hiver ... 

    Lors d'hivers rigoureux, comment faire face aux engelures ...

     

    Voici un remède naturel ...

    Préparez une "bonne soupe" de céleri : branches de céleri, bouquet garni, oignon émincé, un peu d'huile ou de beurre et beaucoup d'eau .

    Il suffit ensuite de plonger ou tremper plusieurs fois la partie douloureuse dans "la soupe" tiède jusqu'à disparition des symptômes.

    Si les engelures sont situées sur le visage, appliquez une compresse de cette "soupe".

     

    (Il n'est pas utile de déguster ensuite "la dite-soupe" ! (lol)

    Petits "maux" d'hiver ... 

    Allez, bonne journée les amis , prenez soin de vous

    avec ces "grands" froids annoncés !

    Petits "maux" d'hiver ... 


    32 commentaires
  • La "Jacinthe " ... 

     jacinthes 11 01 2012 -2-

    La "Jacinthe " ...

     

    Par cette grisaille et froidure, que votre semaine mes amis  ...

    soit égayée et embaumée 

     par cette jolie plante fleurie à bulbe ...  

     

     Bon nombre d'entre nous l'avons reçue  à l'occasion de la nouvelle année

    car elle entre souvent dans les compositions des fêtes de fin d'année . ..

     

    la  Jacinthe

    La "Jacinthe " ... Souvent utilisée comme plante d'intérieur en floraison hivernale

     mais

     que l'on aime retrouver au jardin ....

     

     La jacinthe aux fleurons denses et intenses,

     qui exhale un parfum capiteux ,  parfume

     agréablement nos parterres au printemps

     et

     nous offre toute une palette de couleurs !

     

    Il en existe dans tous les tons de mauve, rose, blanc

    et

    plus rarement dans des dégradés d'abricot,

    alors qu'à l'origine il semblerait que toutes les jacinthes aient été rouges.

     

    La "Jacinthe " ...

      

    Sa fleur qui a la forme d'une trompette, dure longtemps,

     et ses couleurs fraîches et vives ,

     ainsi que son parfum caractéristique,

     en font une fleur prisée aussi pour les mariages en hiver. 

     

    Son arôme très puissant est fréquemment utilisé par les parfumeurs,

    qui en font un atout de choix dans leur alchimie magique.

     

     

    La première jacinthe  (hyacinthus)

    est originaire de la région méditerranéenne

     mais

    selon la légende c'est en Grèce qu'elle aurait été crée ..

    La "Jacinthe " ... La jacinthe évoque l'insouciance et la simplicité.

     

     La "Jacinthe " ...


    34 commentaires
  •    Bonjour les amis !                          

                     Intermède en fin de semaine ...

     

      

    Pas de gourmandises aujourd'hui, mais  cette recette qui

    peut être efficace dans la vie de tous les jours et qui est toujours de circonstance....

     

    A mettre en pratique de suite en ce début d'année !

     

     Bon nombre devrait pouvoir la réussir dans le monde entier  ...

     

    Tout est question de bonne volonté ?
     

      Le gâteau de la Paix ...


      

    1 - Débarrassez-vous d'abord de tout ce qui pourrait faire tourner la recette :

            

      - Ebouillantez les guerres
           

       - Stérélisez les coups de poing
             

    - A feu vif, brûlez les rancoeurs
           

       - Rejetez les raisons de la colère
            

      - Pelez soigneusement les injures
             

    - Brisez votre pâte guerrière
             

    - Etalez-la avec le rouleau de vos défauts.

     

    2 - A présent, dans un moule à réussite badigeonné d'huile de coude,
             

      - Placez pêle mêle les poignées de main, 
               

    - Un soupçon de vigilance,
              

    - Des pommes d'amour,
              

    - Des fruits de la passion, 
              

    - Et des amandes douces.

     

    3 - Mettez le tout dans le four de l'accueil. Laissez la porte ouverte.

     

    4 - Décorez votre gâteau avec un zeste de tolérance.

     

    5 - Et savourez-le en groupe.

                                                                                           (source : magazine "Triolo" des années 70)

    "Cultivons la paix" ....

                                                                                     

    "Cultivons la paix" ....

    Passez une belle fin de semaine

    et un week end plaisant bien au chaud car la météo, elle, n'est pas souriante !

     

    Coup de cœur  avec cette chanson ... interprétée par "Antoine"  ! 

     "Juste quelques flocons qui tombent ...".

    Juste quelques flocons qui tombent
    Sur les dernières traces de pas
    Depuis plusieurs jours la ville est morte
    Les seuls vivants c'est toi et moi

    Juste quelques flocons qui tombent
    Tard dans une rue du Marais
    La rue est blanche, la rue m'inonde
    Tu es si douce à mon côté

    Juste quelques flocons qui tombent
    Je ne sais pas ceux qui les ont tués
    Ils avaient si peur de leurs bombes
    C'est autre chose qui est arrivé

    Juste quelques flocons qui tombent
    Nous vivrons bien sans eux au fond
    Ils étaient si fiers de leur monde
    Ils l'ont cassé en poussant sur un bouton

    Juste quelques flocons qui tombent
    Je t'aimerai mais nous serons prudents
    Pour ne pas refaire un monde
    Adam et Eve ont raté le précédent

    "Cultivons la paix" .... 

    "Cultivons la paix" ....


    33 commentaires
  •  En route pour une bonne journée !

     

    Le pain ... "pas perdu" ... 

     

    Pour terminer mes pages sur le pain ....

     

     Qui  a été le sujet  de nombreuses "péripéties" dans l'Histoire ..

     

    Voici une découverte lors de la lecture du livre ...

      

    Le pain et ...  l'Histoire

     "Guide de l'amateur de pain par Poilâne" 

     

     Que j'ai  chiné lors d'un marché aux puces par chez nous.

     

     Il me faut vous en faire profiter tant c'est extravagant ...

     

    Voici le passage retenu ..

     

     "Les croûtes et les bourgeois"

     

     A la fin du XIXè siècle, un aspect nouveau du métier de boulanger fit,

     aussi extraordinaire que cela parût, son apparition

    la boulangerie en vieux, ou, si l'on préfère, de seconde main.

     

      

    A cette époque, le commerce des chiffonniers parisiens - on pouvait

     même écrire : leur industrie - était considérable.

     

     Il employait 20 000 chiffonniers

     alors que les  boulangers n'étaient que 2000.

     

     Un homme nommé Chapelier (sans rapport avec la chapelure)

     établit un circuit de récupération, de traitement, de valorisation, puis

     de revente des croûtes de pain.

       

    Lesquelles croûtes étaient ramassées dans les poubelles, les

     restaurants, les cantines et .. M. Chapelier, dont l'histoire rapporte

     qu'il a fait fortune, avait le génie de l'organisation.

     

     Il créa une sorte d'atelier dans le quartier Saint-Jacques : des femmes,

     des enfants retaillaient, râpaient, pilaient, emballaient ... et livraient

     aux consommateurs toute une série de" produits diversifiés".

     

     Parmi lesquels de la chapelure, des "croûtes au pot"

    (des croûtons calibrés, grillés, emballés et vendus pour le pot-au-feu)  

    et des" purées aux croûtes".

     

    A partir des résidus de grillage et des croûtons brûlés, M. Chapelier  

    faisait fabriquer du dentifrice et de la "chicorée du pauvre", constituée

    de miettes calcinées ;  l'étiquette :

     "Chicorée extra"

    (extra n'étant que l'abréviation d'extraordinaire ...).

      

    Ce quotidien ..."le pain" .. 

    Ce ramassage et cette industrie de la croûte fondés sur le réseau des

     chiffonniers comportent à mes yeux une morale.

     

     Anecdote vraie :

     

    un chiffonnier interrogé par un bourgeois de l'époque :

     "Que faites-vous mon brave, de toutes ces croûtes ?".

     Réponse :

     "Je mange celles qui sont propres

    et vous fais manger celles qui sont sales.".

      

    En effet, une étude plus attentive du circuit Chapelier montre que ces

     croûtes de second choix finissaient, pour une grande part, à Puteaux

     ou à Clichy, petites villes de banlieue spécialisées dans le recrutement

     des nourrices et la garde des enfants de bourgeois.

     

     Les parents ignoraient bien sûr, de quelles nourritures spéciales

     étaient faites les bouillies et les soupes au pain.

     

     Il me semble lire dans les pensées du chiffonnier

     à qui on pose la question :

     "Toi, bourgeois de Paris qui ne respecte pas le pain,

     ton fils finira bien par manger tes croûtes !".

    Le pain et ...  l'Histoire  

    Outre des anecdotes ...

     

    ce livre vous fera découvrir l'esprit du pain, le

     guide technique, des recettes surprenantes et  les pains régionaux 

    mais surtout la famille Poilâne,

    boulangers hors du commun, de père en fils ...  

     

    Retrouvez le goût d'antan avec ce beau livre.

     

    Le pain et ...  l'Histoire

     


    26 commentaires
  • "Lecture du mercredi" ... 

    "Lecture du mercredi" ...

                                                                                                (photo glanée sur le net)

     

    Bien au chaud par ce temps de bruine ...

     

    Juste le temps d'une lecture

    qui apprend les bons gestes envers les oiseaux l'hiver

    aux petits et aux grands ... 

    "Lecture du mercredi" ... 

    Denis et les oiseaux

     

    Ce matin, le ciel est gris. La neige est tombée toute la nuit ! Le jardin est tout blanc.

     

    Le nez écrasé sur la vitre, les mains à plat sur la fenêtre, Denis regarde ce paysage merveilleux.

    Dans la rue, ses petits voisins s'amusent à faire un gros bonhomme de neige.

    Il aimerait bien joué avec eux et se mêler à une bataille de boules de neige....

     

    Mais il a un gros rhume et sa maman ne veut pas qu'il sorte.

    Quel dommage ! Il regarde, immobile, un peu triste ...

     

    Un petit oiseau vient se poser sur le bord de la fenêtre, puis un deuxième, un troisième.

    Ils sautillent, faisant, avec leurs petits pattes, des étoiles dans la neige.

    Leurs plumes sont gonflées, ils ont froid !

     

    Ils sont bien malheureux, les petits oiseaux, quand le froid durcit la terre et que la neige recouvre tout .

    Ils ne peuvent plus trouver de graines à manger, ils grelottent ...

     

    Denis s'éloigne lentement de la fenêtre pour ne pas faire peur aux oiseaux.

    Il va jusqu'à la cuisine et demande une assiette à sa maman.

    Dedans, il émiette du pain dur et un morceau de biscotte; il y ajoute un petit morceau de beurre.

     

    Il retourne à la fenêtre qu'il ouvre avec précaution et pose l'assiette sur le bord.

    Il referme et reprend sa place sans faire de bruit.

    Les oiseaux ne sont pas loin.

    Ils volent devant la fenêtre, et, ne voyant personne bouger, ils viennent se poser, l'un après l'autre, sur l'assiette.

    Les voilà qui picorent les miettes à petits coups de bec.

    De temps en temps, ils piquent dans le morceau de beurre.

    Denis sourit.

    Il est heureux de voir les oiseaux faire honneur au repas qu'il a préparé.

                                                  "Lecture du mercredi" ...

                                                                 A demain, si le cœur vous en dit !!!

     "Lecture du mercredi" ... 


    24 commentaires
  • Le pain ... "pas perdu" ... 

    Je sais que vous serez d'accord avec moi ...

     

    Il est honteux à notre époque de retrouver des pains entiers

    et baguettes dans les poubelles et notamment après les fêtes.

     

    "On ne jette pas le pain, que l'on gagne à la sueur de son front" ! 

     

    Alors qu'il y a maintes manières d'utiliser le pain rassis ...

     

    Alors mes amis :"que faire de vos restes de pain" ?

     

    Voici des astuces que certaines d'entre vous connaissent

    pour me l'avoir confié sur vos coms

     mais qui peuvent être utiles à d'autres avec ce petit rappel... 

    Le pain ... "pas perdu" ...Réalisez  ....

     

    - Du pain grillé : délicieux au petit déjeuner avec de la confiture "maison" ou dans la soupe.

     

    - Des croûtons : faire revenir des carrés de pain sec dans l'huile bien chaude.

    Déguster dans une soupe de légumes ou ajouter dans une salade verte ou composée.

    Vous pouvez les ailler.

    Les croûtons sont aussi très tuiles dans la fondue savoyarde.

    Ils conservent longtemps dans une boîte hermétique.

     

    - En Toscane, on ajoute du pain rassis dans la salade de tomates : il absorbe le jus et la  salade est un vrai délice.

     

    - De la chapelure : faire griller le pain et le mixer dans un robot.

    Cette chapelure se conserve dans un récipient au sec.

     

    Utilisez votre pain au lieu d'acheter de la chapelure ou des croûtons

    permet d'éviter les additifs et conservateurs présents dans les sachets industriels.

     

    La poudre fine de la chapelure  permettra de l'utiliser ...

    Sur des gratins de pâtes ou de légumes au four.

    Pour paner des filets de poissons, des escalopes.

    Réaliser des cordons bleus ou des croquettes de fromage ou de pommes de terre. 

    Le pain ... "pas perdu" ...

     - Du pain perdu : trempez du pain sec dans du lait, puis dans l'oeuf battu et poêlez dans du beurre .

    Ajoutez du sucre ou de la cassonade  et pourquoi pas de la confiture et régalez-vous.

     

    - De la panade : faites griller du pain rassis, coupé en morceaux dans une casserole, recouvrez d'eau chaude et une pincée de sel.

    Faites cuire 1/2 heure, en cours de cuisson ajoutez un morceau de beurre et de la cassonade à votre goût . Servez bien chaud en ajoutant deux cuillerées à soupe de lait chaud.

    Les enfants adoreront !

     

    - La farce de viande ou de légumes, complétée avec du pain, 

    apporte une belle onctuosité à vos plats.

     

    - Des paninis, pizzas baguettes ...

     en huilant le pain et en y ajoutant, tomates, oignons, jambon, champignons et fromage râpé

    ou tout ingrédient de la pizza que vous aimez. Passez au four et dégustez.

     

    - Des bruschettas ...

    tartine de pain grillé, agrémentée d'un filet d'huile d'olive, elle permet des compositions infinies : ail, tomates, mozzarella, champignons, jambon de Parme ou tout ingrédient de saison.

     

    - Du pudding que l'on appelle" pain d'tchien" chez nous  ...

    J'adore !!!

    Suivez ce lien pour en retrouver ma recette ...

    http://cheznous62.eklablog.com/pain-d-tchien-a119143746

    Le pain ... "pas perdu" ...

      Pensez aussi à vos voisins ou amis qui possèdent une basse-cour.

    Les poules, canards et volailles raffolent du pain sec.

     

    Plus aucune raison de gâcher le pain !!

    Le pain ... "pas perdu" ...


    34 commentaires
  •  Ce quotidien ..."le pain" ..

    Ce quotidien ..."le pain" ..

     

    Je ne me lasse pas de mettre en valeur cet aliment indispensable

    à l'alimentation sous quelque forme que ce soit ...

     

    Aujourd'hui, je vous parlerai des superstitions longtemps liées

     

    au Pain ... 

    Ce quotidien ..."le pain" ..

     

      Elles sont innombrables pour cet aliment primordial et sacré ...

     

    en voici quelques-unes :

      

    En Franche -Comté, le pain posé à l'envers supprimait

    tout espoir de mariage pour une jeune fille.

     

    Au Moyen-Âge, on pensait qu'une femme enceinte qui prenait tous les matins

    une tranche de pain blanc trempé dans du vin aurait un enfant petit

    et qu'un très jeune enfant mangeant la croûte d'un pain frais aurait les cheveux frisés.

      

    En d'autres régions, une croyance affirmait

    qu'un goût immodéré pour le pain rendait la poitrine velue !

     

    Il était impératif avant d'entamer un pain,

    de faire le signe de croix à l'aide de son pouce, sous peine d'être puni un jour ou l'autre.

     

    Ce signe de croix ayant l'avantage de conserver plus longtemps l

    le pain et de chasser le diable qui se réfugiait dans les quignons...

    d'où cet usage de ne jamais offrir les quignons de pain à ses invités ! 

    Ce quotidien ..."le pain" ..  

    J'ai souvenir de la citation que j'entendais souvent étant enfant ...

    C'était l'époque où l'on ne mangeait que le Pain blanc traditionnel dans notre région.

     

    "Si tu jettes du pain, tu manges ton Pain blanc pour l'instant

    mais tu mangeras ton Pain bis plus tard" ..

     

    Le fait de jeter du pain à la poubelle annonçait une pauvreté future

    (d'où le fait d'utiliser le pain rassis de maintes façons afin de ne pas le gâcher).

    Ce quotidien ..."le pain" ..  

     "Suzanne Panizzi" l'a très bien résumé dans ce poème ...

     

    "Ne jetez pas le pain"

     

    "C'est un déchirement, génération nouvelle,

    Quand je vous  vois jeter le pain dans la poubelle,

    Prétextant qu'il est flasque ou trop dur ou trop sec,

    Combien de malheureux se nourriraient avec !

     

    Si vous aviez connu la faim et la misère,

    Subi les privations de la dernière guerre,

    Ce geste inconscient, vous ne le feriez pas,

    Vos parents partageaient un croûton aux repas.

     

    Cet aliment pétri de farine grossière,

    Ils en manquaient parfois une semaine entière,

    Et, bien qu'il soit rassis, c'était presque un festin,

    Lorsqu'il accompagnait le café du matin.

     

    Je frémis quand je pense à tout ce gaspillage,

    Vos restes suffiraient - Songez que c'est dommage -

    Au mendiant affamé , seul et tendant la main,

    A qui vous refusez l'aumône avec dédain.

     

    Je sais que la morale est un peu démodée,

    Mais j'ose cependant exprimer ma pensée :

    Jeunesse d'aujourd'hui, ne jetez pas le pain,

    Vous ne pouvez prévoir ce que sera demain" !

                                                    (Suzanne Panizzi)

    aijmr8hu

    Retrouvez-moi demain, si vous le désirez...

    toujours avec ... "le pain" !

     


    27 commentaires
  •  

    "Lait de poule" ...

     Ouah ! il fait froid ! .... 

     

    "Lait de poule" ...

     

    Mais d'antan ...

     

    "Lait de poule" ...

     

      ... Nous avions des hivers bien plus rudes avec neige durant des jours

     et une froidure .. je ne vous dis que çà ...

     

     Mais nos parents nous préparaient 

    une petite boisson avant  d'aller à l'école les jours de grand froid...

     

         Vous pourrez la tester lors de vos départs en balade hivernale

    ou en randonnée ces jours-ci

     (certains la connaissent certainement) ...

     

    A notre époque, bien sûr que le travail et les écoles

    étaient près de chez nous  ... 

    mais à 3 à  4 kms ....

    et on y allait à pied !

     

    Eh oui !

     

    "Lait de poule" ...

     Voici la recette de cette boisson revigorante ...  

     

      LE LAIT DE POULE

              

     C'est simple ...

     Dans un bol mélangez un jaune d'oeuf avec 1 cuillerée de sucre semoule ,

    ajoutez progressivement en battant de suite à la fourchette ou au fouet 

    du lait bien chaud et l cuillerée à soupe de miel 

      

     il ne vous reste qu'à déguster !

     

     

                    Petit conseil :

    Pour les adultes, ajouter 1 cuillerée à soupe de rhum

     (à la place du miel) ...

    çà ravigote !!!

     

    Hum ! S'abstenir si l'on prend le volant pour cette version de la recette.

     "Lait de poule" ...

     Conseillée pour les maux de gorge et les rhumes ...

    Il vaut mieux alors, prendre cette boisson très chaude au coucher,

    parce qu'elle provoque la transpiration !.    

          

    "Egg nog" est le nom donné au lait de poule

    par nos amis Anglais qui le servent dans des mugs.         

     

    Avec çà ...

       Vos journées de grisaille seront ensoleillées

     et

    pleines de "punch"!

    "Lait de poule" ... 

    "Lait de poule" ..."Lait de poule" ... 


    33 commentaires
  •  

     Bienvenue à vous, mes amis,  

     

    en cette période d'Epiphanie !!

      

     

     Beaucoup d'entre vous fêteront les rois et dégusteront la galette ce week end,

    mais d'antan le rituel voulait que cette fête se déroule le 6 janvier...

     

    Epiphanie .... 

     

    Car la fête de l'Epiphanie, célébrée le 6 janvier,

    représente  pour le monde chrétien le jour où le christ

    se révéla aux Mages, assimilée par la pensée à des rois.

      

    Epiphanie ....

       

    Ce jour-là, la tradition la plus connue consiste à consommer une galette 

    dans laquelle on a caché une fève :

    celui qui la trouve est couronné et choisit sa reine (ou réciproquement)

    et tous deux sont investis le temps d'une journée d'un pouvoir symbolique.

      

    C'est un usage très ancien puisqu'on le trouve décrit dans une charte de 1311.  

    La galette était déjà une "pâtisserie feuillée" composée de beurre,

    de farine et d'oeufs frais - 

    qu'avant  1914, les boulangers avaient coutume d'offrir à leurs clients...

    Epiphanie 

    Voici mes amis notre recette

    (merci à mes aminautes de m'avoir signalé que mon lien n'était pas fiable) pour la recette  ....

    - 2 pâtes à tarte feuilletées du commerce - 125 g d'amandes en poudre - 125 g de sucre en poudre - 125 g de beurre bien mou - 2 oeufs + 1 jaune pour la dorure - 3 gouttes d'extrait d'amande amère - 1 cuillerée à soupe de rhum (facultatif) - 1 fève

     

        Préchauffez votre four Th. 7 (220°C).

    Travaillez longuement le beurre mou avec le sucre jusqu'à ce que le mélange soit homogène et "mousseux".

    Ajoutez la poudre d'amandes, les 2 oeufs, l'extrait d'amande amère et le rhum.

    Mélangez bien. Déroulez la pâte sur la plaque du four en conservant la feuille de cuisson.

    Garnissez le centre avec la frangipane et étalez-la jusqu'à 2 cm du bord.

    Déposez la fève. Recouvrez avec la deuxième pâte feuilletée.

    Soudez bien les deux pâtes en pressant tout le tour avec vos doigts, puis retournez le bord comme un ourlet en le pressant pour fermer hermétiquement.

    Pour finir, marquez le bord avec les dents d'une fourchette.

    A l'aide d'un pinceau, dorez la surface de la galette au jaune d’œuf dilué avec un peu d'eau froide.

    Avec la lame de couteau, dessinez des croisillons sur le dessus.

    Piquez légèrement et discrètement la pâte à quelques endroits pour éviter qu'elle ne gonfle.

    Faites cuire la galette 20 minutes environ

     

    Epiphanie

     

    Le choix de la fève , n'est pas fortuit :

     depuis l'Antiquité cette plante potagère annonçait le printemps par sa précocité.

     Plus tard, elle est devenu le symbole de la fécondité et du bonheur.

     

     En Europe Occidentale, elle a été remplacée au XIX ème siècle par des sujets

    en porcelaine en forme de bébé emmailloté et ficelé de rubans,

    dont la forme rappelait encore le légume.

     

    Notre crèche en "fèves" 

    Epiphanie

      

    Depuis, la fève a commencé à se décliner sous une multitude de thèmes fantaisistes,

    souvent symboles de porte-bonheur

    pour le plus grand plaisir des fabophiles (ou favophiles).

     

    Epiphanie ....

     

    Sourire ....

     

    Epiphanie ....

      

    Dicton ...

     

    "Un temps clair pour le jour des Rois nous annonce un regain de froid."

     

    Epiphanie

    Epiphanie


    34 commentaires
  • Revigorant ... "le vin chaud" ...

     

      Vous avez pu le déguster lors des fêtes

    car il est un incontournable des marchés de Noël ...

     

    Le vin chaud    

                                     Revigorant ... "le vin chaud" ...                                       

    Il réconforte, il réchauffe les soirées froides et brumeuses.

    Il peut stopper un début de rhume.

     

    Il existe de nombreuses recettes de vin chaud

    mais retenez cependant qu'il y a des règles à respecter :

    il faut employer du vin de bonne qualité corsé (Bordeaux ou Bourgogne) et le faire chauffer

    dans un récipient d'émail ou d'acier inoxydable.

    Ne pas laisser bouillir mais seulement chauffer fortement.

     Revigorant ... "le vin chaud" ...

     

                                                                                   (photo du net)

     

    Pour 1 bouteille de vin mettez à chauffer jusqu'à frémissement avec :

     130 gr de sucre,

    2 cuillères à soupe de miel,

    3 cuillères à café de cannelle ou une gousse de vanille coupée en deux ,

    1 pincée de noix de muscade en poudre,

    3 oranges coupées en quartier ou clémentines (brossées et lavées),

    1 étoile de badiane,

    1 cuillère à café de gingembre en poudre,

    3 clous de girofle,

    quelques raisins secs,

    le zeste d'un citron et son jus.

     

    Les épices peuvent varier selon vos goûts et celui de vos convives.

     

    Retirez  le liquide du feu avant ébullition et laissez reposer 1 nuit.

    Filtrez.

    Réchauffez avant de servir.

     

    Pour développer l'arôme des épices,

    faites-les infuser une demi-heure dans un verre de vin

    porté à ébullition avant de les ajouter au litre vin

     

    Pour en profiter antérieurement , vous pouvez le mettre en bouteille,

    il sera prêt à réchauffer pour affronter les futurs froids !

    Consommez cette boisson avec modération.

    Revigorant ... "le vin chaud" ...


    32 commentaires
  •  Beau mercredi par chez vous !

     

    Conte du mercredi ...

     

    Givre, brouillard, verglas ce dernier week end ...

     

    Conte du mercredi ...

     

    Les trottoirs et les routes étaient de vrais patinoires ...

    ce qui m'a fait souvenir de ce conte que je partage avec vous ...

     

    LES PREMIERS PATINS

    (d'après un conte hollandais)

    Conte du mercredi ...

     Il y avait autrefois, dans un village de Hollande, un petit garçon qui s'appelait Christian.

    Il avait de beaux yeux bleus, des cheveux blonds et de bonnes joues rouges.

    Il travaillait bien à l'école et le maître

    lui faisait tirer la cloche qui annonçait la récréation.

    C'était une mission de confiance dont étaient jaloux deux garnements

    qui se disputaient la dernière place de la classe, Erik et Frédéric.

     

    Pendant les vacances de Noël, le maître d'école organisa un concours.

    L'élève qui ferait le plus beau bonhomme de neige recevrait un magnifique gâteau.

    Erik et Frédéric se dirent que si Christian participait au concours,

    il réaliserait certainement le plus grand et le plus beau bonhomme.

    Mais comment l'empêcher de venir ?

     

    "J'ai une idée, dit Erik. Si nous lui cachions ses sabots, il ne pourrait venir à la fête.

    - Oui, mais comment faire ?

    -Christian laisse toujours ses sabots devant la porte  pour ne pas salir la maison.

    Il sera facile de les lui prendre ..."

    La veille du concours, les deux garçons vinrent, sans bruit,

    prendre les sabots de Christian.

    - "Maintenant, qu'allons-nous en faire ?"

    Conte du mercredi ...

    Ils passaient à ce moment devant un moulin à vent comme il y en a beaucoup en Hollande.

    - "Si nous accrochions les sabots à une aile du moulin ?

    - Oui ... Oui ... On va les clouer. Il ne viendra pas les chercher là."

    Aussitôt dit, aussitôt fait.

    Frédéric, qui avait toujours des clous dans sa poche,

    ramassa une grosse pierre et cloua chaque sabot

    sur une des petites lattes de bois qui formaient l'aile du moulin.

    Puis, il poussa l'aile qui emporta les sabots dans l'air.

     

    Le matin, quand Christian voulut partir pour l'école faire son bonhomme de neige,

    il faut bien désappointé de ne pas trouver ses sabots.

    "Je vais aller voir mes camarades du voisinage

    pour leur demander s'ils ont vu mes sabots".

    Christian s'en alla, accompagné de son chien.

    Un vent léger faisait tourner les ailes du moulin.

    Christian s'arrêta pour les regarder.

    Tout à coup, il vit passer ses deux sabots.

     

    Il grimpa sur un tas de pierres et arrêta l'aile.

    Prenant ses sabots dans ses mains, il tira, tira ...

    Les sabots étaient si solidement cloués qu'il arracha un morceau de latte avec eux.

    Il regarda ces deux morceaux de bois qui restaient fixés sous les semelles

    et qu'il ne pourrait  enlever avec ses doigts rougis par le froid.

    Il mit ses sabots et reprit le chemin de la maison en serrant la laisse de son chien.

    Conte du mercredi ... 

    Il y avait un étang gelé près du moulin. 

    Son chien aperçut des canards sauvages de l'autre côté et s'élança en aboyant.

    Christian, qui tenait solidement la laisse, voulut le suivre en courant.

    Le chien allait vite. La corde se tendit, se tendit .... et cassa.

     

    Christian, emporté par la vitesse, glissait sur les lames clouées sous ses sabots.

    Il voulut faire quelques pas et glissa plus vite encore

    sur la glace brillante comme un miroir.

    Il rattrapa son chien, le dépassa.

    En quelques glissades, il traversa l'étang.

    Il se retourna, prit son élan tantôt avec une jambe, tantôt sur l'autre.

    Il se penchait en avant pour garder son équilibre et filait comme le vent.

    Conte du mercredi ... 

    Il revint à la maison, dit à sa maman

    qu'il avait retrouvé ses sabots et découvert un nouveau jeu.

     

    Les mauvais plaisants avaient, sans le vouloir...

    créé les premiers patins à glace !

     Conte du mercredi ...


    20 commentaires
  •  

    Bonne journée en cuisine ... 

     

    Recette du jour  ...

    Une fois n'est pas coutume,

    je vous confie cette recette toute simple mais  qui est appétissante

    en donnant un moelleux à la viande utilisée .

     

    Elle est une variante plaisante au goût des escalopes panées habituelles ...

    le petit plus "mélange persil et citron" qui fait tout .

     

    Recette du jour  ...

     Pour ce faire ...

    prévoir pour deux personnes ...

    - 2 fines escalopes de dinde ou de poulet ou de porc - 2 cuillères à café de zeste de citron - 2 cuillères à café de persil haché - 1 cuillère à soupe de farine - 1 oeuf battu- 2 cuillères à café de lait - chapelure et huile d'olive pour la cuisson -

    Mélangez la chapelure, le zeste de citron et le persil haché dans une assiette creuse.

    Farinez les escalopes avant de les plonger dans l'oeuf battu puis retournez-les plusieurs fois dans la chapelure .

    Faites cuire les escalopes ainsi préparées dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.

     

    Accompagnez-les de haricots verts (mis cet été au congélateur)

    ou d'un gratin de pommes de terre ou plus simplement de coquillettes au beurre . 

    Recette du jour  ...


    21 commentaires
  • jour de l'An  ronde des mois

    jour de l'An  ronde des mois 

    Voilà !

    La nouvelle année s'est élancée  .... 

    avec ...

    jour de l'An  ronde des mois

    La ronde des mois

     

     

    Janvier grelottant, neigeux et morose,

     

    Commande la ronde éternellement ;

     

    Déjà Février sourit par moment ;

     

    Mars cueille frileux une fleur éclose.

     

    Avril est en blanc, tout ruché de rose

     

    Et Mai, pour les nids, tresse un dais clément ;

     

    Dans les foins coupés, Juin s'ébat gaîment,

     

    Sur les gerbes d'or, Juillet se repose.

     

    Derrière Août qui baille au grand ciel de feu

     

    Se voile Septembre en un rêve bleu ;

     

    Le pampre couronne Octobre en démence.

     

    Novembre, foulant du feuillage mort,

     

    Fuit l'âpre Décembre au souffle qui mord.

     

     Et le tour fini - sans fin recommence.

     

     Édouard Tavan 

     "La coupe d'onyx" - Editions Payot 

     

    Clin d'oeil à ... un anniversaire spécial ... 

      Ronde des mois

    Petit clin d'œil à Lucien ...

     qui fête aujourd'hui ces 9 années de greffe du foie

     grâce à un donneur dont le nom demeurera anonyme.

     

     Il a offert à mon mari cet espoir de toujours être parmi nous .

     

    Clin d'oeil à ... un anniversaire spécial ...

     

     Pour ceux et celles qui ne le connaissent pas encore,

    je  vous invite à suivre son vécu et sa sensibilisation aux dons d'organes sur son blog :  

     http://don-de-vie-62.eklablog.com/

     C'est sa manière de penser à son donneur et sa famille et de les remercier.

     

     Vous y découvrirez plein de témoignages de vécu,

     l'histoire des découvertes médicales  ....

       mais également pour votre plus grand plaisir

     des exposés ... des recettes diététiques  ...

     et ... 

     près de 300 cocktails et boissons sans alcool.

     

     N'hésitez pas mes amis, ce sera une merveilleuse façon

    de rendre honneur également à tous les donneurs

    et au personnel médical qui œuvre sans relâche.

     

    Clin d'oeil à ... un anniversaire spécial ...

     "Le Don d'organes, c'est l'autre façon de donner la Vie"

    Clin d'oeil à ... un anniversaire spécial ... 

     


    37 commentaires
  •  

     

     

    Le Nouvel An 

    jour de l'An  ronde des mois 

    Quand je vois arriver décembre,

     Ses arbres nus, ses toits tout blancs,

    Une plainte, il me semble entendre,

    C'est l'année qui meurt doucement.

     

    Je voudrais faire marche arrière,

    Et retourner vers le printemps,

    Puis inventer une prière

    Pour stopper la course du temps.

     

    Je voudrais commander l'aiguille

    Qui dirige notre univers,

    Mais mon rêve est inutile,

    Jamais elle ne tourne à l'envers.

     

    Alors pourquoi faut-il s'en faire ?

    Regardons plutôt vers l'avant,

    Oublions donc l'année dernière,

    Pour guetter tous le Nouvel An !

     

    Dehors, la nuit étend son voile.

    L'horloge sonne douze coups.

    Janvier est né ; il se dévoile.

    C'est l'An nouveau ! Unissons-nous !

     

    Oublions toutes nos querelles,

    Nous n'en serons que plus heureux.

    Et pour fêter l'année nouvelle,

    Je vous offre mes meilleurs vœux !

     

                                                     Poésie de ... Emile Razat

     

     

     Bonne année 2017 !!

     

    Que cette année vous soit douce et sereine mes amis,

    Qu'elle vous apporte santé, bonheur et prospérité ! 

    C'est parti pour ....Nicole

     

     


    32 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique