•  

    Balade 3

     

    Balade en toute sérénité samedi dernier à la Gare d'eau près de chez nous ...

     

    Un beau soleil, un petit vent frisquet,

    nous ont fait apprécier cette promenade, ô combien, vivifiante.

     

    Balade 3

     

    Quelques reflets de cette nature encore endormie ....

    Balade 3

     

    Balade 3

      

    Balade 3

     

    Balade 3

     

    Au loin, un cormoran ...

    Balade 3

     

    et deux grèbes huppés au repos ...

    Balade 3

     

    Dans un prochain billet,

    je vous emmènerai à la rencontre d'autres oiseaux "locataires" de ce coin de verdure.

    Balade 3

    Meilleures pensées à tous !

     


    23 commentaires
  • 14 février ....

    14 février ....

    "Dans la vie, comme sur la palette de l'artiste,

    il n'y a qu'une seule couleur qui donne un sens à la vie et à l'art

    " la couleur de l'amour "


    (Marc Chagall)

     

    14 février ....

     

    14 février ....

     

    14 février ....

    14 février .... 

    "Il n'y a pas six ou sept merveilles dans le monde, il n'y en a qu'une : c'est l'amour."


    (Jacques Prévert)

     

    14 février ....

    14 février .... 

    Meilleures pensées à vous mes amis et visiteurs !

     


    24 commentaires
  • perce neige

      

    On ne connait que lui ...

     

    perce neige

     

     

    Le joli perce neige ...

    que l'on trouve dans les prés et les bois d'Europe,

    avec ses fleurs blanches qui surgissent dès la fin de l'hiver symbolisant le renouveau

    et qui fleurit de-ci, de-là dans la pelouse ou au pied d'un arbre dans votre jardin.

     

    perce neige

     

    Les perce-neige adorent les sols humifères et souples et

    supportent la concurrence des mauvaises herbes et des racines.

     

    Ils se naturalisent  facilement ... ils croissent et se multiplient : 

    les touffes s'étoffent rapidement par une production de bulbilles 

    et forment en quelques années de grands parterres qui fleurissent  fidèlement tous les ans ...

     

    C'est pourquoi , il est nécessaire de laisser les perce neige en place après leur floraison

    car les transplantations ne leur conviennent pas !

     

    perce neige

     

    Parmi les nombreuses légendes se rapportant à cette fleur qui réveille notre hiver , j'ai retenu celle-ci ...

    perce neige

    Autrefois dans une lutte avec la sorcière Hiver, qui ne voulait pas céder la place,
    la belle fée Zina Primavara «Printemps» se coupa au doigt.
    Quelques gouttes de sang tombèrent sur la neige qui fondit.
     

    Aussitôt poussa à la place un perce-neige et
    de cette façon le printemps l'emporta sur l'hiver.

    perce neige

    perce neige "Un simple regard porté sur une fleur

    et voilà une journée remplie de bonheur"!

    (Céline Blondeau) 

     

    perce neige

    BON WEEK END ! 


    19 commentaires
  • Brouillard

    Brouillard

     

    Petit entracte "météo" ...

     

    Certains jours, le brouillard

    enveloppe la nature d'un voile cotonneux ...

     

    Par chez nous , c'était la semaine dernière ...

     

    Brouillard

     

    Brouillard

     

    Brouillard

     

    Brouillard

     

     

    Souvenir d'une jolie poésie de Maurice Carême apprise à l'école ...

    Il y a bien longtemps .

     

    Le Brouillard

     

    Le brouillard a tout mis

    Dans son sac de coton ;

    Le brouillard a tout pris

    Autour de la maison

     

    Plus de fleur au jardin,

    Plus d'arbre dans l'allée ;

    La serre du voisin

    Semble s'être envolée.

     

    Et je ne sais vraiment

    Où peut s'être posé

    Le moineau que j'entends

    Si tristement crier.

     

     

    Brouillard

     

    Passez une belle journée par chez vous

    même si la météo n''est pas encore au top !

     


    21 commentaires
  • nichoir ...

    Coucou les amis ...

    Si vous habitez la campagne, aimeriez-vous

    persuader un oiseau de venir faire son nid près de chez vous ?

     

    C'est très simple : installez lui un nichoir.

     

     C'est toujours l'hiver, bien sûr, ...

     mais il n'est pas inutile de songer au printemps ! 

    .. profitez-en ! ...

     

    nichoir ...

     

     Vous pourrez ainsi l'observer et vous contribuerez à préserver la nature

    (car dans beaucoup de régions, la suppression des haies a fait disparaître certaines espèces).

     

    Comment choisir un nichoir ?

    Préparons un nichoir ...

     

    Un nichoir n'est pas une maison car les oiseaux dorment habituellement dans les arbres.

      

    C'est simplement un endroit où l'oiseau vient faire son nid, pondre ses œufs et élever ses petits.

     

    Il faut donc mettre le nichoir en place avant la saison des nids,

    et bien avant, pour que les oiseaux s'habituent à cet objet nouveau.

    Le meilleur moment de les installer sera la fin février, début mars.

     

    Choisir un nichoir d'où l'ouverture dépendra de l'oiseau

    qui viendra car il ne pourra s'introduire que dans un trou à sa mesure,

    aussi repérez bien les oiseaux de votre environnement. ...

     

    Pour une ouverture de 29 à 30 mm, vous aurez certainement, des troglodytes ou des petits moineaux....

     Pour une ouverture de 50 mm vous pourrez avoir

    des moineaux de plus grande taille ou des rougequeues, des étourneaux, des mésanges ...

     

    nichoir ...

     

    Quel plaisir ensuite de les observer ...

     

      La mésange : ponte avril - mai (8 à12 oeufs) : les petits s'envoleront à 20 jours.

     

    Le rougequeue : ponte mai (5 à 8 oeufs) : les petits s'envoleront à 14 jours.

     

    Le troglodyte : ponte fin avril (6 oeufs) : les petits s'envoleront à 14 jours.

     

    Le moineau : ponte fin avril-mai (3 à 5 oeufs) : les petits s'envoleront à 14 jours.

    Préparons un nichoir ... 

    Je vous donne rendez-vous dans un prochain billet pour l'observation

    de "vos" oiseaux dans le nichoir que vous aurez choisi.

    "le nichoir" ...

    Je vous souhaite une bonne journée ....

    au plaisir de vous retrouver demain si le coeur vous en dit!

     


    23 commentaires
  •  Bonjour les amis,

    Il est moelleux ...

    Par ce temps tristounet, il est bon d'être en cuisine !

    Aujourd'hui, je vous y invite  pour réaliser ce gâteau "quatre heures"...

    Rapide et facile ...

     

    Le MOELLEUX A L'ANANAS

    Il est moelleux ...  

    Pour 6  parts ... 

    - 150 g de sucre en poudre - 150 g de farine - 1 sachet de sucre vanillé - 3 oeufs

    - 100 g de beurre doux - 1/2 paquet levure - 1 boîte de tranches d'ananas - du caramel liquide -

     

    Il est moelleux ...

     

    Faites fondre le beurre à feu très doux .

    Pendant ce temps, mélangez longuement dans un saladier le sucre et les oeufs entiers (un à un).

    Ajoutez la farine, la levure, le sucre vanillé et le beurre fondu :

    bien mélanger le tout pour que ce soit onctueux.

    Enduisez le moule à manqué de caramel (fond et bord).

    Déposez les tranches entières d'ananas bien égouttées dans le fond du moule

    et des demi-tranches sur les bords du moule.

    Faites cuire à four moyen préchauffé (th. 6) pendant 30 mn.

    Démoulez le gâteau, laissez refroidir avant de servir et ...

     

    Régalez-vous !

     

    Petit plus ...

    si vous êtes gourmand (de),vous pouvez napper votre part de caramel liquide (hum!)

    Il est moelleux ...

    Une idée ...

    Profitez de la cuisson de votre gâteau,

    pour cuire en même temps des pommes au four par exemple...

    Evidez les pommes et glissez au centre de la gelée de fruits rouges comme je le fais 

    (ou du sucre ou de la cassonnade)

    et ajoutez dans le plat de cuisson un peu de jus de pomme ...  glissez au four à côté du gâteau.

     

    Ainsi vous faites d'une "pierre deux coups" (il n'y a pas de petites économies comme l'on dit)

    Il est moelleux ...

     

     

    "La vie est faites de plaisirs simples à savourer au jour le jour"!

     

    Bonne semaine à Tous !

    Il est moelleux ...  


    23 commentaires
  • modeste violettes ... 

     

    " Pour les premières fleurs épanouies de l'année,

    nous éprouvons un profond sentiment de gratitude".

     (Jane Baker)

     

    Modeste et fragile, la violette a traversé les époques ... 

    modeste violettes ...

    Modeste violette ...

    Dans l'Antiquité on vendait des violettes dans les rues d'Athènes

    et les Romains se parfumaient déjà de son essence.

    Dès le Vème siècle avant Jésus Christ, on en faisait des couronnes pour combattre l'ivresse.

     Les Grecs voyaient en elle le symbole de la modération.

    Hildegarde préconisait l'emploi de ses feuilles contre la mélancolie.

     Au Moyen-Âge, les médecins arabes mirent en lumière d'autres propriétés : fraîche,

    la violette combattait les angines et les refroidissements ; sèche, elle devait guérir l'épilepsie.

    .

    Pendant très longtemps, on a prêté à la violette des vertus médicinales

    pour soigner également les maux de tête et les insomnies.

     

    Violettes

     

    Très rustique et vivace, d'une belle élégance,

    elle couvre bien les sols de sa couleur délicate,

    et enchante les sens de son parfum printanier.

    Dans les bois, elle côtoie volontiers, les pervenches et les anémones...

     

    Vous apercevrez bientôt sa floraison dès mars .

    Au printemps, vous pouvez procéder à la multiplication

    des pousses par division ou, en été, par bouturage.

     

    Violettes

     

    La culture industrielle de la violette pour la parfumerie est née au 18ème siècle. 

     

    Mais c’est au XIXème siècle que la culture de la violette connaît son apogée 

    (on isola la violine qui confirma les propriétés émétiques de la violette):

    on se l’arrache dans toute l’Europe et des régions entières se couvrent de petites fleurs à cinq pétales...

     

    La violette de Parme dont on tire un parfum capiteux,  bleu clair à fleurs doubles,

    est apparue à Toulouse au siècle dernier et est devenue l'emblème de cette ville. 

     Les villes de Toulouse et de Parme  associent leur nom à la violette double

    et conservent aujourd’hui un véritable culte à cette fleur.

     

     La violette se trouve rarement chez les fleuristes car, coupée, 

    elle ne survit pas longtemps : il n'est guère possible de l'offrir.

     

    Et pourtant dans les années 70,

    il m'est souvenir des petites vendeuses

    de bouquets de violettes dans les restaurants Lillois.

    modeste violettes ...

     Savez-vous que "la pensée" est une hybride de la violette.

    Violettes

    Pour vous une petite douceur

    en vous souhaitant un doux week end ...

    On l'aimerait sans pluie ... mais ...

     

    modeste violettes ... 

    modeste violettes ...


    24 commentaires
  • lapin   

     

       

    Alors que les températures restent froides par chez nous …

     je vous invite en cuisine ! 

     

    Aujourd'hui, je vous propose de cuisiner le  lapin

      qui est une viande qui se dessèche au four

     si l'on ne prend pas le soin de bien "l'enrober" de beurre... 

     

     Voici la recette avec deux cuisses de lapin mais  

    vous pouvez réaliser celle-ci avec des râbles ou un lapin entier

    selon le nombre de personnes...

      

    Posez dans un plat à four huilé deux cuisses de lapin

     que vous aurez préalablement enduites de moutarde ordinaire

    ou si vous aimez de moutarde à l'ancienne.

     

    Disposez sur les cuisses de bons morceaux de beurre ou de margarine

    (pour éviter que la viande ne se dessèche)

    et alentour des gousses d'ail entières :

     arrosez de vin blanc sec ou d'eau ou de bouillon (1 dl pour 2 cuisses).

     

    Couvrez d'un papier aluminium (ou d'un couvercle si votre cocotte en comporte un)

    et enfournez dans le four préchauffé.

    Cuire th.5 durant 30 mn 

    puis enlevez le papier alu pour terminer les 15 dernières minutes de cuisson (afin de dorer).

     

    Petit tour en cuisine ...

     

    Vous pourrez servir ce plat sur des haricots verts

    ou

     des endives braisées selon la saison ..

     

         Si le lapin ne vous convient pas …

     eh bien ! un filet mignon ou des cuisses de poulet

      remplaceront avantageusement la base de ce plat ...

     

    Si vous voulez éviter trop de beurre,

    faites cuire le lapin en papillotes.

     

    Vous voyez, vous trouverez toujours à vous régaler …

     

    Petit tour en cuisine ...

     

     Pour la petite histoire … "aller à l'herbe" ...

     

    je vous dirai que dans mon enfance (il y a un certain temps (lol),

    les parents avaient un élevage de lapins dans notre campagne.

     

    Chaque soir, lorsque

     nous rentrions de l'école, après le goûter

    (tartines de pain beurré avec confiture ou carrés de chocolat) , 

     et avant de faire nos "devoirs scolaires"

     nos parents nous confiaient un sac de jute (plus grand que nous ),

     une faucille et un couteau et nous étions de service pour aller "à l'herbe" ...

     

     C'est à dire couper le trèfle, la prêle, le plantain, le seneçon,

     les pissenlits,  etc. ... et l'herbe le long des chemins

     pour nourrir les lapins le soir en complément de l'avoine, des épluchures de

     légumes et  de fruits  qui leur était servies le matin et également à la mauvaise saison.

     

     Il faut dire qu'à cette époque pas d'engrais chimiques, ni de pesticides,

    d'herbicides et de pollution de voitures dans nos campagnes …

     L'herbe était donc saine. 

     

    lapin

    A demain les amis!


    24 commentaires
  • chandeleur


    De la farine, des œufs, du lait, de l'eau, une pincée de sel,
    Voilà la pâte à crêpes !
    Une poêle, du beurre, une louche et une flamme vive,
    Elles sont presque prêtes !
    Un tour en l'air, une face cuite.
    Un tour en l'air, l'autre face est cuite !
    Que c'est crêpes sont savoureuses,
    Que ces crêpes sont délicieuses ! 

    chandeleur

    MIAM !!!

    Si vous voulez vous régaler avec des crêpes Suzette

    petit clic sur le lien suivant ...

    les crêpes Suzette ... blog de chez nous 

    "C'est le 2 février "...

     

    La Chandeleur ...

    ... vient du mot "chandelle", elle symbolise le retour des beaux jours.

    La fête de la chandeleur à des origines païennes :

    déjà les Romains célébraient la recherche de Proserpine, la déesse Déméter,

    en traversant les bois avec des torches allumées. 

    Aux calendes de février, avait lieu le "lustrum", un temps lustral de purification des flambeaux.

     

    Chez les Gaulois, dans ce mois de purification,

    le 2ème jour (2 février) était la fête de la lumière, qui allait terminer l'hiver. 

    Cette fête païenne fut christianisée par le Pape : il resta la fête des chandelles. 

    Au Moyen âge, les défilés avec torches étaient même accompagnés de flagellations.

     

    Traditions ...

    Aux siècles suivants, les paroissiens se rendaient en procession à l'église,

    un cierge de cire vierge allumé à la main et le faisaient bénir par le curé.

    Ce cierge, ramené à la maison, était pieusement conservé.

    On ne l'allumait que dans les grandes circonstances, il servait de talisman contre les orages,

     les tempêtes, en cas de grandes frayeurs ou de cataclysmes et

    pour combattre les envoûtements. .

    Il était aussi allumé pendant les accouchements.

    On l'allumait au chevet des agonisants, au cours de l'extrême onction et lors de la veillée des morts.

     

    La Chandeleur ... "origine et superstitions" ... 

     

    Il ne faut pas que le soleil luise sur les chandelles au risque d'avoir à

    supporter  quarante jours de mauvais temps.

     

    On observe qu'à partir de la Chandeleur  les jours rallongent à "toute allée".

     

    On dit aussi qu'à la Chandeleur c'est l'époque du mariage des oiseaux ...  

    chandeleur  

    En vertu d'une tradition  à la Chandeleur ...

     on fait des crêpes ...

     

    Cette  tradition qui n'existe qu'à travers la France, viendrait des "oublies" :

    galettes rondes distribués aux pèlerins.

    C'est à cette période de l'année que les semailles d'hiver commençaient.

    On se servait donc de la farine excédentaire pour confectionner

    des galettes, symboles de prospérité pour l'année à venir.

    chandeleur   

    La maîtresse de maison ne manquerait jamais de tremper son alliance dans la farine

    pour avoir du bonheur tout l'année.

     

    A la Chandeleur, on s'assurait bonheur et prospérité en faisant, de la main droite,

    sauter une crêpe dans une poêle en tenant une pièce de monnaie dans la main gauche,

    avec l'espoir de s'enrichir au cours de l'année (la crêpe doit obligatoirement retomber dans la crêpière).

     

    Dans certaines régions,  il était une coutume de laisser une crêpe au-dessus de l'armoire toute l'année ;

    elle était censée préserver de la moisissure la prochaine récolte.

    chandeleur  

    "Une bonne crêpe ronde et dorée, c'est du SOLEIL" !

     

    Tous à vos fourneaux ... Bonne chandeleur !!!

    Passez une excellente journée gourmande mes amis !! 

     

    "C'est le 2 février "...

                                                                                                   (quelle belle idée de composition issue du net)


    38 commentaires
  •  

    Ah ! La mayonnaise ! ...

      

    Tout le monde connaît et apprécie cette sauce onctueuse à manger,

    qui nous paraît si commune et dont on ne saurait se passer avec les crudités et autres. ...

     

    La mayonnaise .. 

     

    Mais, qui donc a eu la riche idée de cette émulsion froide, goûteuse et bien ferme,

    faite d'un jaune d'oeuf, de moutarde et d'huile relevée de sel et poivre ?

     

    Mayonnaise .... 

     

    On a, entre autres, quatre hypothèses dont la première serait

    qu'au soir du 28 juin 1756, le duc de Richelieu (ne pas confondre avec le cardinal),

    fort de sa victoire sur les Anglais à Port-Mahon (îles de Minorque aux Baléares),

    aurait fait servir un repas où son cuisinier inventa cette préparation

    qu'il avait baptisée "mahonnaise" par pure servilité.

     

    Le grand Carême, dans son traité des entrées froides, s'en tient à la technique pure.

    Ce n'est dit-il, qu'à force de manier des corps liquides ensemble que l'on finit

    par obtenir une sauce veloutée très moelleuse et appétissante, unique en son genre.

    Il l'appelle d'ailleurs "magnonnaise" car il faut justement la manier longuement.

     

    Les Basques assurent avec vigueur que la sauce en question

    est une spécialité originale de la ville de Bayonne.

    La "sauce bayonnaise" serait, par déformation, devenue "mayonnaise".

     

    Enfin, si on fait des recherches, on s'aperçoit qu'au Moyen-âge,

    le jaune d'oeuf s'appelait "moyeu" et qu'il existait déjà une émulsion

    de jaune d'oeuf et d'huile qui donnait "la moyeunnaise".

     

    (source ... livre "Grandes et petites histoires de la gourmandise française" Sylvie Girard)

     

    Comme quoi, il ne faut pas toujours se fier à la tradition ;

    et dans le fond, cela ne change rien aux qualités gustatives de notre mayonnaise !

     

    Chez nous , c'est un accompagnement incontournable de nos frites.

    Mayonnaise .... 

      

    Je vous suggère quelques recettes de sauces

    à base de mayonnaise ...

     

    - Mayonnaise verte :

    (pour les poissons froids, les crustacés ou le boeuf du pot au feu ) :

    ajoutez-y un fin hachis de fines herbes , ciboulette, estragon, cerfeuil, persil 

    ou des petits cornichons coupés fins et quelques câpres

     

    - Mayonnaise à l'indienne :

    (pour le poisson et le poulet froid)

    assaisonnez- la d'une cuillerée à café de curry.

     

    - Mayonnaise collée : 

    (pour les aspics, la salade et tout nappage ou enrobage)

    incorporez-lui un dl de gelée fondue et refroidie  mais encore liquide. Utilisez rapidement car elle durcit vite.

     

    - Mayonnaise chantilly :

    (pour les légumes cuits à l'eau et servis tièdes ou froids en particulier les asperges)

    mélangez à la mayonnaise un dl de crème fouettée très ferme.

     

    - Mayonnaise cocktail :

    (pour poisson et crustacés , fondue bourguignonne et légumes cuits à l'eau ou à la vapeur)

    ajoutez à la mayonnaise 1 cuillerée à soupe de ketchup, 1 échalote râpée et 1 cuillerée à café de whisky. 

    Ah ! La mayonnaise ! ... 

    Passez de bons moments par chez vous en ce début de semaine les amis !

      


    16 commentaires
  • Un week end tout en légèreté 

    avec ce légume que tous vous connaissez  ... 

     

    L'ENDIVE

    Un bon légume d'hiver .... 

    "La chicorée witloof" est le véritable nom de ce légume au goût très fin

    qui est une chicorée à "feuilles blanches"

    appelée familièrement "chicon" en Belgique son pays d'origine et aussi dans le Nord de la France..

    Elle se nomme "endive" dans le reste de la France.

     

    Un bon légume d'hiver ....

     

    Ce légume est intéressant pour le régime "minceur", car il est très peu énergétique

    si on le cuit  à l'eau sans l'accommoder en sauce.

    Très riche en eau (l'endive contient 90% de son poids en eau),

    elle fournit seulement 20 calories pour 100 g.

     

    Elle apporte peu de vitamines mais contient du potassium (385mg) qui augmente

    les propriétés laxatives de la cellulose de ses feuilles.

    Sa légère amertume stimule les fonctions hépatiques et digestives.

     

    On peut l'apprécier en hiver sous toutes les formes : en salade, au gratin, farcie ou étuvée

    pour accompagner les viandes mais aussi les poissons et certains fruits de mer.

     

    Un bon légume d'hiver ....

     

    Aujourd'hui, c'est en velouté que je vous la propose ...

    Elle vous réchauffera les jours frisquets :

     

    il vous suffit simplement de chauffer un peu de beurre,

    d'ajouter 5 à 6 endives coupées en rondelles, 1/2 jus de citron,

    3 à 4 pommes de terre détaillées en cubes

    puis un litre et demi de bouillon de poule

    (que vous aurez au congélateur suite à un pot au feu ... ou réaliser avec un bouillon en cube)

    ou de l'eau, sel et poivre .

     

    Sur feu doux 30 minutes.    

    Passez au mixeur et ajoutez 10 cl de crème fraîche épaisse

    ( vous pouvez ajoutez un jaune d'oeuf à la crème fraîche).

    Ne pas laisser bouillir.

     

    Pour cette fois, je l'ai servie

    avec des croûtons et du parmesan coupé en lamelles. 

     

    De la terre à la table ... "l'endive" ...

     

     D'autres variantes s'offrent à vous pour ce velouté, selon vos goûts :

     

     A la place de la crème fraîche,

     incorporez du tapioca,

     ou de petites pâtes "alphabet"

     ou des dés de tomates fraîches

     

     vous pouvez  parfaire ce velouté avec un hachis d'herbes fines :

    ciboulette-cerfeuil que vous aurez conservées au congélateur. 

     

    Si vous le désirez,  remplacez le 1/2 jus de citron par 10 cl de vin blanc sec.

    Un bon légume d'hiver ...."le chicon".

     

    Au plaisir de vous retrouver lundi mes amis !

    Un bon légume d'hiver ...."le chicon". 


    19 commentaires
  •        A Table ....            

     

    "Avoir du bol" ...

    "Prendre de la bouteille"....

    "Se noyer dans un verre" ..

     

    Voici toutes des expressions reliées à la gastronomie

    et

    dont parfois on désirerait bien en savoir la signification !

     

    Aujourd'hui, je viens vous en donner quelques-unes

    qui sont utilisées dans le langage populaire :

     

    Expressions de table ....

     

    LE VERRE

     

    "Il y a loin de la coupe aux lèvres" : on n'est jamais sûr de rien

    (Cette expression date de la Grèce antique, où l'on utilisait des coupes en guise de verres).

    "Se noyer dans un verre" : se noyait dans les difficultés, s'affoler pour rien

    (Cette expression daterait, dit-on, du 17ème siècle).

    "Avoir un verre dans le nez" : avoir trop bu.

    On dit aussi "avoir un coup dans le nez", peut-être parce que le nez rougit

    comme si il avait reçu un coup.

    "Qui casse les verres, les paie" : mais contrario, cet adage a donné l'expression moderne

    "les casseurs ne sont pas les payeurs".

     

    Expressions de table ....

    LE BOL

     

    "Avoir du bol" : arrivée d'Outre Manche au 18ème siècle avec le mot anglais "bowl", cette expression

    a vite été francisée et évoque la possession d'un récipient bien plein. Elle signifie "avoir de la chance".

    "En avoir ras le bol" : cette expression s'appuie cette fois sur l'idée de "trop plein" et veut dire

    "en avoir assez". On pourrait la remplacer par "la coupe est pleine".

    "Prendre un bol d'air" : c'est aspirer une grande bouffée d'oxygène ou d'air ... pur de préférence.

     Expressions de table ....

    LA BOUTEILLE

     

    "Prendre de la bouteille" : c'est avoir pris de l'âge, en se bonifiant en principe comme le fait

    un bon vin. Mais attention, le déclin du vin -ou de l'homme- n'est pas loin.

    "Caresser la bouteille" : avoir un net penchant pour la "divine" bouteille et son contenu,

    le vin et par extension toutes les boissons alcoolisées.

    "Etre dans la bouteille" : expression archaïque qui signifiait "être au parfum".

    C'était être au courant d'une affaire ou d'une intrigue qui devait rester secrète.

     Expressions de table ....

    LA CARAFE

     

    "Rester en carafe" : ce récipient, dans l'imagerie populaire, vaut bien la cruche,

    qui elle-même n'est pas synonyme de grande intelligence.

    L'expression "rester en carafe" comme "tomber en carafe" signifie "tomber en panne",

    au sens propre du terme mais également  au sens figuré,

    c'est à dire ne pas obtenir ce que l'on était en droit d'espérer.

     Expressions de table ....

    LE PLAT

     

    "Servir un plat à sa façon"  n'aurait rien de bon :

    Cela signifie préparer une mauvaise surprise à quelqu'un.

    "La vengeance est un plat qui se mange froid" : on retrouve ici le thème précédent.

    En fait, il est très satisfaisant de prendre son temps pour élaborer sa vengeance.

    "En faire tout un plat" : donner trop d'importance à quelque chose.

    L'expression toujours en vigueur date du début du siècle.

    "Mettre les petits plats dans les grands" : c'est se mettre en frais pour servir un repas somptueux.

    L'expression a pris de nos jours une connotation ironique.

    "Mettre les pieds dans le plat" : faire une gaffe et, à la limite, s'y complaire,

    comme si l'on pataugeait allègrement dans un plat.

    "Apporter quelque chose sur un plat ou su un plateau d'argent" : offrir quelque chose

    sans que le bénéficiaire ait eu à faire le moindre effort pour l'obtenir. 

     

    Si vous en connaissez d'autres, merci de nous les faire connaître mes amis !

    Expressions de table ....

     

    Je vous dis "A DEMAIN" : prenez soin de vous !

     


    22 commentaires
  •  Beauté du ..."camélia" ...Belle Journée à tous ! 

      

    Beauté du ..."camélia" ...

     

    Je vous accueille aujourd'hui, mes amis, avec...

     

    LE CAMELIA

    Cet arbuste à feuillage persistant vernissé et d'une rare élégance,

    aimant le terrain drainant légèrement acide : 1/2 terre de bruyère, 1/2 terre de jardin.

     

    Il a un port plutôt compact et de bonne rusticité.

     

    Il faut pourtant lui éviter le vent et les courants d'air et lui imposer la mi- ombre sur un terrain frais. 

     

    Le camélia  peut braver des hivers assez rigoureux

    et supporte des gelées allant jusque moins 10°.

     

    Mais, dès Novembre,  il est prudent , selon les régions, 

    de protéger le pied et pailler la surface du sol

    car les racines sont plus sensibles que les feuilles.

     

    Ne pas laisser la neige s'installer sur l'arbuste,

    les feuilles et bourgeons seraient brûlés . 

     

    Le Camélia s'épanouit de mi-janvier à avril selon la variété et la région.

     

    Le camélia ...

     

      Beauté du ..."camélia" ...

    La fleur de  camélia était très prisée au 19ème siècle et très souvent portée à la boutonnière.

    Offrir un camélia est un témoignage d'estime et d'admiration.

     

    Cette arbuste est le symbole ...

     de la longévité, du mariage heureux, du lien amoureux, de la chance, du bonheur…..

     

    Le camélia ...

       

    Beauté du ..."camélia" ... 

     Chez nous , simples ou doubles,

    ces deux arbustes nous honorent de leurs fleurs . 

    Beauté du ..."camélia" ...

    Le camélia ...

    Beauté du ..."camélia" ...

    A DEMAIN, les amis "Prenez soin de vous" !

     


    29 commentaires
  • Petit goût "anisé" ...

    Petit goût "anisé" ...

     

    Débutons cette semaine avec ce légume

    au petit accent du midi, au goût anisé,

    qui nous régale en hiver et ce ... jusqu'au printemps .

     

    LE FENOUIL

     

    Bulbes "anisés" ...

     

    Les champions olympiques ignorent sans doute que le nom grec du fenouil est aussi celui d'une célèbre discipline, le marathon.

    (le fenouil : plante largement présente dans la plaine de Marathon, en grec moderne le fenouil se dit "maratho")
     

    C'est un proche botanique de ce fenouil qui est à l'origine des variétés que nous apprécions aujourd'hui, le fenouil doux et le fenouil de Florence.

     

    Bien connu des Italiens depuis le 15ème siècle, introduit en France cent ans plus tard sur l'initiative de Catherine de Médicis, le fenouil fait l'unanimité jusqu'au Nord de l'Europe depuis  quelques années.

     

    Bulbes "anisés" ...

     

    Comment le choisir ...

     

    A l'achat, choisissez des bulbes bien blancs rayés de vert,

    sans traces jaunâtres ou ligneuses.

    S'ils ont été cueillis depuis longtemps, ils brunissent par endroits et ramollissent.

     

    Les petits calibres sont toujours plus tendres et meilleurs que les gros.

    Ne comptez alors pas moins de trois bulbes par personnes.

     

    Vous pouvez les conserver quelques jours dans un lieu frais

    ou dans le bac à légumes du réfrigérateur.

    Dans ce cas, placez-le dans une boite hermétique car leur parfum anisé risquerait de se transmettre aux autres aliments.

     

    Bulbes "anisés" ...

     

    Comment le cuisiner...

     

    Facile d'emploi, le fenouil s'épluche en quelques instants,

    il suffit de trancher sa base, ce qui libère les deux premiers pétioles renflés.

     

    Une fois détachés, ceux-ci laissent apparaître un cœur vert

    plein de fraîcheur et de senteurs attirantes.

     

    Ces "épluchures" ne sont pas forcément perdues puisqu'elles peuvent se joindre

    à un court-bouillon ou à une marinade ou encore enrichir une soupe.

     

    Quant aux sommités, ces petites feuilles vert tendre,

    elles sont toujours les bienvenues pour renforcer la saveur d'un plat. 

    Bulbes "anisés" ...

     Pour le déguster, la simplicité est de mise :

     

    en crudité  ...

     à la croque au sel ou juste arrosé d'une filet d'huile d'olive.

     

    Marié à du riz en salade ...

    Coupé finement cru il sera mélangé à du riz cuit égoutté et refroidi, du thon à l'huile émietté, quelques olives noires  et échalotes coupés menu ...

    le tout sera mêlé à une mayonnaise relevée d'une cuillerée à café de pastis.

    Vous pouvez servir cette préparation sur un plat garni de salade verte

    et d'oeufs durs coupés en deux.

     

    en cuisson à la vapeur,

    en gratin ou braisé. 

     ou à l'eau

    comme nous le faisions chez nos parents ...

     

    Cuire le bulbe de fenouil coupé en petits morceaux à l'eau bouillante avec un jus de citron durant  15 à 20 mn selon que l'on veuille le garder un peu croquant ou non ...

     

    Ensuite bien égoutter (c'est important) et servir ce fenouil avec une sauce blanche chaude et bien relevée en povre, accompagné ou non d'une viande blanche grillée ou

    d'un poisson frit..

     

    Même les enfants apprécient cette manière de le cuisiner.

     

    Où que vous soyez ...

    Bonne journée par chez vous !

     

    Bulbe "anisé" ...


    17 commentaires
  •  

    Bonjour les amis,

     

    Clichés "coup d'coeur" ...

     

    Le temps est tristounet,

    aussi, j'en ai profité pour faire le tri de mes photos ...

    et c'est avec plaisir que je partage avec vous mes clichés "coup d'coeur" toute saison ...

     

    Clichés "coup d'coeur" ...

     "La nature, maîtresse des éléments"

     

    Clichés "coup d'coeur" ...

     "la St Valentin des tulipes l'an passé"

     

    Clichés "coup d'coeur" ...

     "A la queue leu-leu" 

     

    Clichés "coup d'coeur" ...

     "Comme un animal préhistorique"

     

    Clichés "coup d'coeur" ...

     "Une ancre égarée"

     

    Clichés "coup d'coeur" ...

     "Un nid d'oiseau improvisé dans un pneu" 

     

    Clichés "coup d'coeur" ...

     "L'ombre de notre table de jardin"

     

    Clichés "coup d'coeur" ...

     "Des petits bonshommes verts en vitrine jardinage"

     

    Clichés "coup d'coeur" ...

     "Quand le soleil s'amuse à halloween sur l'armoire"

     

    Clichés "coup d'coeur" ...

     "En famille"

     

     "Un duo douceur dans la campagne"

     

    Clichés "coup d'coeur" ...

    "Une patinoire sur l'étang pour mouettes"

     

    Clichés "coup d'coeur" ...

     "La photographie est l'art de montrer

    de combien d'instants éphémères, la vie est faite."

                                                                                                (Marcel Proust) 

    Clichés "coup d'coeur" ... 

     

    Au plaisir de vous retrouver lundi, si le cœur vous en dit !

     


    23 commentaires
  • tarte au citron

     

    Bienvenue à toutes ceux et celles qui ont envie

     

    de faire de la pâtisserie en ces jours tristounets .

     

    Voici une recette de toute saison et que vous profiterez

     

    de réaliser lorsque les citrons seront en promotion.

      

    La tarte au citron maison 

     

    Ah ! La tarte au citron ... 

    Ah ! La tarte au citron ...

        Réalisez la pâte sablée

     

    250 g de farine

    125 g sucre en poudre

    1 pincée de sel

    125 g beurre mou

    1 oeuf

     

       Mélangez les ingrédients dans l'ordre en travaillant d’abord à la fourchette

    puis au racloir, et mettez-la en boule .

     

    Etalez et garnissez le moule à tarte 

      en procédant délicatement

    car la pâte sablée est très friable.

    (dans  le fond du moule disposez un papier sulfurisé ou alors le beurrer et le fariner)

     Ah ! La tarte au citron ...

     Préparez ensuite la crème :

       

      220 g de sucre

    4 œufs

    100 g de beurre bien mou

    1 zeste de citron (non traité).

    3 jus de citrons + eau ....  (pour obtenir 15 cl en tout).

       

    Mélangez les ingrédients dans l'ordre au racloir et versez le mélange sur la pâte.

     

    Faites cuire a four moyen (th/.5 - 150/160°) en mettant le moule

    assez bas dans le four.

    Surveillez la cuisson  (30 à 35 mn.).

    Ah ! La tarte au citron ... 

    Lorsqu'elle la tarte sera refroidie vous pouvez la saupoudrer de sucre glace.  

      

    Petits conseils ...

     

    Si vous n'êtes pas sûr de votre four, précuisez la "pâte nature" puis garnissez ...

    ainsi faite , la cuisson de la tarte  garnie sera réduite à 20/25mn.

     


    Vous pouvez également utiliser un fond de pâte sablée du commerce,

    pratique quand on a peu de temps !.

      

    Cette tarte peut se réaliser de la même manière avec deux oranges.

    Ah ! La tarte au citron ...

    Un plus ...

    Chez nous, nous l'aimons nature cette tarte au citron mais si aimez

    vous pouvez recouvrir votre tarte au citron refroidie de cette ... 

    Meringue

    70 g sucre glace - 1/3 cuillère à café levure - 2 blancs d'oeuf - 1 pincée de sel -

    • Montez les blancs en neige avec la pincée de sel jusqu’à ce qu’ils deviennent fermes.
    • Ajoutez le sucre et la levure chimique. 
    • Fouettez jusqu’à ce que la neige devienne ferme.
    • Recouvrez la crème au citron  avec cette préparation de meringue.

    Cuisson :

    • Enfournez la tarte th . 4 jusqu’à ce que la meringue soit dorée  (10 min).

    Ah ! La tarte au citron ...


    32 commentaires
  • "çà ravigote !" ...

     

    BONJOUR A TOUS !

     

    "çà ravigote !" ... 

      

     Ouah !  les premières gelées   ou les pluies qui n'en finissent pas !  ... 

    "Il fait froid !", "on est frigorifié !"  , me direz-vous ! ....  

     

    Mais d'antan ...

     

    egg nog

     

      ... Les hivers étaient bien plus rudes avec neige durant des jours

     et une froidure .. "çà cailler" ... je ne vous dis que çà ...

     

    A la campagne,

    nous n'avions qu'une cuisinière  à charbon comme chauffage (qu'il fallait rallumer chaque matin)

    et le givre dessinait de jolies fleurs sur les vitres des chambres ... 

     

    Alors, après le petit déjeuner, chez nous nos parents nous préparaient 

    une petite boisson avant  d'aller à l'école ces jours de grand froid...

     

    A cette époque, bien sûr que le travail et les écoles

    étaient dans la commune  ... 

    mais à 4 kms ....

    et on y allait à pied, les cartables bien chargés !

     

    Eh oui ! 

        

    "çà ravigote !" ... 

     

     Vous pourrez  tester cette recette lors de vos départs en balade hivernale

    ou en randonnée ces jours-ci

     (certains la connaissent certainement) ...

      

    "çà ravigote !" ... 

    egg nog

     Voici la façon de préparer cette boisson revigorante ...  

     

      LE LAIT DE POULE

              

     C'est simple ...

    Dans un bol, mélangez un jaune d'œuf avec une cuillerée de sucre semoule,

    ajoutez progressivement, en battant de suite à la fourchette ou au fouet, 

    du lait bien chaud et l cuillerée à soupe de miel .

      

     il ne vous reste qu'à déguster !

     egg nog

     Petit conseil :

    Pour les adultes, ajouter 1 cuillerée à soupe de rhum

     (à la place du miel) ...

    çà ravigote !!!

     

    Hum !

    S'abstenir si l'on prend le volant pour cette version de la recette.

    egg nog  

    Conseillée pour les maux de gorge et les rhumes ...

    Il vaut mieux alors, prendre cette boisson très chaude au coucher,

    parce qu'elle provoque la transpiration !.    

          

    "Egg nog" est le nom donné au lait de poule

    par nos amis Anglais qui le servent dans des mugs.         

     

    Avec çà ...

       Vos journées de grisaille seront ensoleillées

     et

    pleines de "punch"!

    egg nog 

     egg nog


    21 commentaires
  • Mésange

    Mésange

     

    Par tous les temps de pluie, de brouillard et de givre,

    en cet hiver qui n'en est pas vraiment un,

    les mésanges, virevoltant, nous gratifient de leur visite au jardin ...

     

    C'est toujours un spectacle si agréable et

    nous aimons admirer leur équilibre et leur ballet aux mangeoires ...

     

    Voici quelques clichés pour que, vous aussi, puissiez en profiter .......

     

    Mésange

     

     

    Mésange

     

     

    Mésange

     

     

    Mésange

     

     

    Mésange  

     

     

    Mésange

     

     

    Mésange

     

    Cette si jolie poésie pour agrémenter cette visite au jardin ...

     

    La mésange

     

     

    Regardez au jardin l'envol d'une mésange,
    Furtif, léger, rapide, oiseau béni du ciel,
    Fragilité, éclat, si providentiel
    Cadeau de la nature ou sourire d'un ange.

    Un arbre, une muraille, un trou comme nichoir,
    Un logement douillet garni de laine et mousse,
    Elle construit son nid, tout lui sert de perchoir...
    Et son vol gracieux nous rend l'âme bien douce.

    Nonnette, bleue, huppée ou noire charbonnière,
    En quête inassouvie, en éternel ballet,
    D'une graine, un insecte errant au ruisselet,
    La mésange est présence heureuse et familière.

    Quand la neige d'hiver apporte un blanc manteau,
    Dans le givre et le froid se poursuit l'aventure.
    Dans son habit de plume, observez la peinture,
    De l'artiste divin, la touche du pinceau !

     

                                 Poésie de Dominique Simonet 

     

    Mésange

                                                                                                                                                     (cette dernière photo est de l'an passé)

     

    "Il y a toujours un moment de joie dans notre journée,

    il faut essayer de le faire durer !

    Mésange

    Mésange


    25 commentaires
  •    Bonjour les amis !                          

                     Intermède en semaine ...

     

      

    Pas de gourmandises aujourd'hui, mais  cette recette qui

    peut être efficace dans la vie de tous les jours et

    qui est toujours, malgré les années, de circonstance....

     

    A mettre en pratique de suite en ce début d'année !

     

     Bon nombre devrait pouvoir la réussir dans le monde entier  ...

     

    Tout est question de bonne volonté ?
     

      Le gâteau de la Paix ...


      

    1 - Débarrassez-vous d'abord de tout ce qui pourrait faire tourner la recette :

            

      - Ebouillantez les guerres
           

       - Stérilisez les coups de poing
             

    - A feu vif, brûlez les rancœurs
           

       - Rejetez les raisons de la colère
            

      - Pelez soigneusement les injures
             

    - Brisez votre pâte guerrière
             

    - Etalez-la avec le rouleau de vos défauts.

     

    2 - A présent, dans un moule à réussite badigeonné d'huile de coude,
             

      - Placez pèle mêle les poignées de main, 
               

    - Un soupçon de vigilance,
              

    - Des pommes d'amour,
              

    - Des fruits de la passion, 
              

    - Et des amandes douces.

     

    3 - Mettez le tout dans le four de l'accueil. Laissez la porte ouverte.

     

    4 - Décorez votre gâteau avec un zeste de tolérance.

     

    5 - Et savourez-le en groupe.

                                                                                           (source : magazine "Triolo" des années 70)

    "Cultivons la paix" ....

    Je vous offre mon "coup de cœur musical" du jour ...

                     "La Paix sur terre"....

     

     

                                                


    22 commentaires
  •  

    "l'azalée" ...

     

    Bonjour mes amis !

     

     

    Aujourd'hui, "sourire fleuri" avec l'Azalée  !!!

     

       Originaire du Japon et de Corée, l'azalée appartient  aujourd’hui au genre Rhododendrons

    mais nous continuons à l' appeler Azalée ou Azalea en latin.

     

     Très jolie plante d'intérieur aux fleurs pimpantes roses, rouges, blanches,

    saumonée ou bicolores et aux feuilles allongées d'un vert brillant...

     

     L'azalée du fleuriste   ou rhododendron Simsii est une plante qui ne supporte pour fleurir

    correctement qu'une température de 15 à 18° en évitant les courants d'air..

     

    Une température plus évoluée de 20 à 22°écourte sa floraison et

    il faut alors veiller à l'entreposer dans une pièce fraîche pour la nuit. 

    On les fête ...

     

     Elle "boit beaucoup" et la motte ne doit jamais être desséchée mais non "noyée".

    Il faut arroser la plante avec beaucoup de régularité par la motte

    et toujours avec de l'eau de pluie tempérée,

    ou alors

    tremper le pot dans une eau de pluie  tempérée  non calcaire.

    Evitez l'eau calcaire , responsable du jaunissement des feuilles .

     

    Bassinez le feuillage s'il fait trop chaud.

    Supprimez régulièrement les fleurs et les feuilles fanées.

     

    Profitez-en bien lorsque vous avez le bonheur de recevoir cette plante

    car il est difficile de la faire fleurir, une deuxième année.

     

    "l'azalée" ... 

    On les fête ...

    C'est avec l'azalée

    que je vous souhaite une douce journée ! 

    "Azalée" ...

     


    19 commentaires
  • Bon  jour "chocolat" ... 

    Chocolat ... à l'ancienne !

    Chocolat ... à l'ancienne !

    Chocolat ... à l'ancienne ! 

    Rien de tel que les arômes se dégageant d'une casserole de chocolat fumant et

    mousseux pour vaincre la morosité des jours gris ...

     

    De plus, la chimie est formelle : la "phényléthylamine" ...  (ouah!) 

    contenue dans le chocolat a des vertus euphorisantes !

    Chocolat ... à l'ancienne !

     Aussi, pour servir les délicieuses brioches et

    coquilles ou une belle tartine de pain grillé et beurré 

    au petit-déjeuner ou au goûter ...

    faites-leur l'honneur de les accompagner d'un délicieux chocolat à l'ancienne !

      

     Chocolat ... à l'ancienne !

    Chocolat ... à l'ancienne !

    Pour le concocter  ...

     

    Faites fondre 150 g d'un bon chocolat noir en plaque dans 1/2 litre de lait chaud.

    Laissez chauffer sans bouillir en fouettant pendant 5 minutes.

    Chocolat ... à l'ancienne !

     Pour personnaliser votre chocolat chaud, vous pouvez, selon votre goût,

    ajouter une gousse de vanille dans le lait ou

    une cuillerée à soupe de café très serré au moment de servir.

     

    Régalez vous !!!

    Chocolat ... à l'ancienne !

                                                                                          (Images glanées sur le net : merci aux auteurs)

    Chocolat ... à l'ancienne !

    Chanson à déguster sans modération !

    De quoi se réconforter ...

    Chocolat ... à l'ancienne ! 


    24 commentaires
  •  

    Je vous souhaite un agréable week end

    avec cette délicate mais si jolie fleur ...

     

                        "Bel héllébore" ...                      

     

       C'est la mauvaise saison et pourtant grâce à cette fleur ,

    on se croit un peu au printemps tant elle est jolie ...

     

     L'hellébore ou "rose de Noël"

     d'une apparence délicate et fragile,

    résiste vaillamment au froid

    et il est une des rares fleurs à s'épanouir en hiver.  

     

    Rose de Noël ...

     L'hellébore

     

     

    Très rustique malgré son aspect fragile, il résiste sans difficultés aux frimas de l'hiver :

    jusqu'à moins 15°C mais n'aime pas être dérangé, aussi ne le déplacez pas inutilement.

    Cependant, pour éviter que les pluies froides de l’hiver,

    comme en ce moment par chez nous, n’abîment leurs fleurs,

    protégez-les avec un vitrage.

    "Bel héllébore" ... 

    La "rose de Noël" est longue à s'installer (deux ou trois ans), choisissez donc bien sa place

    à la mi- ombre, à l'abri du vent, devant des arbustes (elle aime l'humidité),

    près des allées ou dans une rocaille pour mieux profiter de sa floraison et

    elle pourra fleurir de novembre à mars (selon la date de plantation) 

    durant une dizaine d'années au même endroit.

     

    En vieillissant, cependant, les roses de Noël prennent une couleur blanc verdâtre.

     

    Jolies fleurs hivernales !...

      

    Elles apprécient la compagnie des perce-neige, des narcisses, des camélias et des tulipes ...

     aussi, n'hésitez pas à les "marier" !

     

     Elles nécessitent peu d'entretien, contentez-vous de couper les feuilles

    lorsqu'elles sont flétries pour laisser la place aux suivantes.

     

    Au printemps et en automne, la plante ne doit pas manquer d'eau

    mais elle supporte bien la sécheresse passagère de l'été :

    un peu de compost bien décomposé tous les deux ans à poser au pied ...

    Rose de Noël ...

     

    Les fleurs tiennent bien en bouquet :

    il faut les cueillir de préférence l’après-midi lorsque le soleil les a un peu réchauffées

    et que leurs tiges se sont redressées.

     

      Selon les régions, l'hellébore qui s'écrit également "éllébore" (dans les deux cas  masculin),

    a d'autres petits noms :

    "herbe à sétons, herbe aux fous, pied de griffon, pied de lion, patte d'ours,

    rose de serpent, mors de cheval ou pain de couleuvre"!!!

     

     Cette renonculacée (de la famille des boutons d'or) est une plante très toxique

    à propriétés tonicardiaques (qui augmentent le rythme du cœur) !

    Veillez à éloigner  les jeunes enfants.

     

    "Bel héllébore" ...

     

     


    24 commentaires
  • Les cartes de voeux ...

      Qu'il est agréable de rédiger ses cartes de vœux en cette période ...

    Mais saviez-vous que ...

     

    La tradition d'échanger des vœux entres voisins lors de la période de Noël est très ancienne.

    La coutume d'envoyer des cadeaux et des signes au Nouvel An date de la haute antiquité.

    Les Egyptiens s'offraient des flacons...

     Le premier jour de janvier, les Romains s'échangeaient des voeux et des présents...

     

    Pendant longtemps on échangeait entre amis et voisins des voeux de Noël

    et de Nouvel An par les lettres remises de main en mains.

     

    Au début du XIXe siècle, les anglais n'ont plus le temps d'écrire toutes les lettres de voeux à Noël.

    Aussi, Sir Henry Cole, fort occupé, fait confectionner en 1843 les premières cartes gravées de Noël :

    il n'a plus qu'à ajouter son nom et celui de son destinataire.

     

    La toute première est dessinée par John Calcott Horsley, elle fut imprimée en lithographie.

    Les cartes de voeux ...

     

    Une trentaine d'années plus tard, c’est la lithographie en couleur à bas prix et le développement

    du service postal que le marché des cartes de vœux va prendre son essor.

     

    Jusqu'aux années 20, la carte de visite était la plus utilisée en France,

    mais elle a cédé la place à la véritable carte de vœux.

     

    Les reproductions de tableaux étaient les plus utilisées, avant les paysages de neige ...

    tandis que les cartes humoristiques font une timide apparition.

     

     Si vous souhaitez respecter les règles du savoir vivre, envoyez vos cartes avant la fin janvier. 

     

    cartes de voeux

      

    Aujourd'hui les cyber cartes ont pris le relais

    et permettent d'envoyer rapidement, à peu de frais et sans délais postaux,

    des cartes originales et multimédia.

     

    Belle journée à tous !

    Cartes de voeux ....

     


    24 commentaires
  • "gâteau des rois" ...

     

    Autrefois appelée le "gâteau des rois",

    (aujourd'hui, la "galette") 

    se déguste traditionnellement le 6 janvier à l’occasion de l’Épiphanie.


    On célèbre la visite des rois mages à l’enfant Jésus.

     

     


    Cette fameuse  "galette" aurait bien pu tomber dans l’oubli.

     


    En 1711, alors que la famine s’installait en France, le parlement décida de la suspendre un temps

    afin que la farine soit uniquement utilisée pour la confection du pain.


    Quelques années plus tard, les pâtissiers de Paris

    intentèrent un procès à l’encontre des boulangers afin

    d’abolir la "galette", qui faisait beaucoup trop d’ombre aux autres pâtisseries.

     


    De 1713 à 1717, le parlement rendit plusieurs arrêts, interdisant aux boulangers le production

    d’aucune sorte de gâteau et proscrivant l’utilisation du beurre ou des œufs.

     

    "gâteau des rois" ...


    Mais c’est peu après la Révolution Française que le gâteau aura été le plus menacé.

     


    En décembre 1792, devant une assemblée acquise à sa cause,

    le député Pierre Louis Manuel s’insurgeait

    de l’existence d’une galette" en l’honneur des rois.

      

    Souhaitant rayer l’Épiphanie du calendrier, l’Assemblée dut finalement, sous la pression du peuple,

    trouver un compromis: le « gâteau de l’égalité » célèbrera désormais la » fête du bon voisinage »,

    la fève à l’effigie du petit Jésus laissera place à un bonnet phrygien

     

    En dépit de ces nouveaux usages, la « galette » des rois reste dans les mœurs du peuple français.

    "gâteau des rois" ... 

     

    Mais à qui devons-nous la galette ... celle en pâte feuilletée ? ...

    "gâteau des rois" ... 

     Au cours d'une de mes lectures, j’ai appris que c'était à un grand peintre français

    que nous devions la galette des Rois, légère et feuilletée !

     

    L'anecdote m'a paru assez amusante, sinon scrupuleusement exacte, pour que je vous la raconte ici :

     

     Ce peintre du 17ème siècle, Claude Gelée, surnommé "le Lorrain" au génie multiforme,

    commença dans la vie comme apprenti pâtissier.

     

    C'était un jeune garçon très attentionné.

     

     Un jour, dans l'attention de faire plaisir à sa maman,

    il "chipa" dan le laboratoire de son patron pâtissier un peu de pâte crue.

     

    Pour l'emporter sans se faire remarquer, il dut la plier plusieurs fois sur elle-même

    et en faire un tout petit paquet facile à glisser dans sa poche.

     

    Arrivé chez lui, il étala la pâte en galette et la mit plus tard au four.

     

    A sa grande surprise, elle se mit à gonfler, à boursoufler en cuisant ...

    et ce fut la première galette feuilletée !

     

    Un vrai coup de chance.

     

    Je crois d'ailleurs que c'est souvent un coup de chance quand la pâte feuilletée monte bien

    dans le four de ménagère qui, entre nous, n'est pas prévu pour ce genre de cuisson :

    la galette des rois idéale, bien feuilletée, craquante et légère, c'est vraiment l'affaire du pâtissier.

     

    Lui seul a le tour de main pour la réussir et le four qu'il faut pour la cuire.

     

                                                                              (extrait des "Carnets de Françoise Bernard")

     

    "gâteau des rois" ...

     

    Quant à nous, maîtresse de maison, réservons-nous le meilleur rôle :

     celui de tirer joyeusement les Rois en famille !

     

    "gâteau des rois" ... 

    Savez-vous qu'un collectionneur de fèves 

    se nomme un "fabophile" .

     

                                                                                                      "Notre crèche en fèves"

    "gâteau des rois" ...

    Gourmande journée à tous !

     

     


    15 commentaires
  •  

    Ah ! Les fêtes ...

     

      Lendemain de fêtes ...

    Noël ...  Nouvel An ... 

     

    L'après-fêtes, votre organisme en a assez et on le comprend !

    Ayez pitié de lui ... sans le mettre à la diète ...

    "Manger léger"

    Ah ! Les fêtes ... 

    - Offrez à votre organisme des soupes : aux poireaux, aux choux, aux carottes ...

    (sans croûtons, ni gruyère râpé ...)

    Tous ces légumes diurétiques vont le drainer.

    De plus, les soupes calment les grosses faims de l'hiver sans apporter

    de matières grasses très caloriques.

     

      - Buvez de l'eau sous toutes ses formes.

    D'abord minérale, en privilégiant les marques qui font éliminer.

    Adhérez à la délicieuse coutume du thé de 17 heures

    (sans l'accompagner de petits gâteaux et de chocolat ...).

     

    - Pensez à terminer votre dîner par des infusions plutôt que par du café.

    Mangez des fruits à gogo car ils sont remplis d'eau.

     

      - Evitez les viandes grasses pendant encore quelques jours ...

    les poissons maigres , les filets de poulet ou de dinde grillés, le jambon blanc

    accompagnés de légumes vapeur sont d'actualité.

    Vous reprendrez votre cure de ragoût d'agneau la semaine prochaine !!!

     

    - Ne mangez pas d'aliments qui vous écœurent ...

    Votre organisme vous indique ainsi qu'il ne faut pas aller trop loin.

     

    - N'hésitez pas à prendre cette "tisane" tout au long de la journée :

     elle améliorera nettement  votre état ...

    Portez à ébullition  1/2 litre d'eau ... versez-la sur ces plantes :

      1 cuillerée à soupe de  verveine et 1/2 cuillerée à soupe de fleurs de lavande.

    couvrez et laissez infuser 10 mn.

     

     - Prenez une petite douche pour vous délasser et reposez vos neurones...

    (évitez la télé ...)

    Ah ! Les fêtes ...  

                    Je vous souhaite d'être en pleine forme pour passer un bon début d'année mes amis !                                                      

     

         Pour vous donner du punch ...

    mon" coup de cœur" musical ...

                                           "Il en faut peu pour être heureux" ...

     

     Ah ! Les fêtes ...


    26 commentaires
  •  

     Agréable journée  à tous !

     

    Lucien

     

        De tout cœur, j'espère que vous avez abordé cette année nouvelle avec sérénité !

    Cela fait 10 ans ...

    Clin d'oeil à ... un anniversaire spécial ...  

     Chaque année, à cette époque, 

    nous partageons ensemble l' anniversaire particulier de Lucien ... ...

     

     Eh oui ! cela fait quatorze ans aujourd'hui, qui Lucien a subi une greffe du foie 

     grâce à un donneur dont le nom demeurera anonyme.

     

     Il a offert à mon mari cet espoir de toujours être parmi nous .

     

    Clin d'oeil à ... un anniversaire spécial ... 

     

     Beaucoup d'entre vous connaissent son blog  ...

     http://don-de-vie-62.eklablog.com/

     C'est sa manière de toujours penser à son donneur et sa famille et de les remercier.

     

    Vous découvrirez sur ses pages dans la rubrique "mes catégories"

    plein de témoignages de vécu, des informations diverses

     l'histoire des découvertes médicales  ....

     

      mais également pour votre plus grand plaisir

     des exposés ... des recettes diététiques  ...

     et ... 

     près de 300 cocktails et boissons sans alcool.

     Clin d'oeil à ... un anniversaire spécial ... 

     N'hésitez pas mes amis,  à lui rendre visite ...

    ce sera une merveilleuse façon

    de rendre hommage à tous les donneurs

    et  de soutenir le personnel médical qui œuvre sans relâche.

    Clin d'oeil à ... un anniversaire spécial ...

      "Le Don d'organes, c'est l'autre façon de donner la Vie"  

      Clin d'oeil à ... un anniversaire spécial ...

     

    Lucien

     

    Cela fait 10 ans ... 


    23 commentaires
  •  

    Voici l'année nouvelle qui s'avance ...

     

    Année nouvelle ...

    Année nouvelle ...

     

    Un nouvel an ... pour un nouvel élan ...

    Tournons la page de cette année compliquée et

    regardons vers l'avenir.

     

    Bonne année 2022

     

    mes amis !

     

    Année nouvelle ...

    Une chanson emplie d'espoir pour  cette nouvelle année ...

     

     

    Année nouvelle ...


    18 commentaires
  • Un beau plateau ...

    Un beau plateau ...

     

    En route vers la nouvelle année mes amis ...

     

    Pour changer du boudin blanc, du foie gras, des escargots, des St Jacques et autres....

    si on se régalait d'un beau plateau de coquillages ou de fruits de mer !!! ....

     

    Les "fruits de mer" ...

    Un beau plateau ... 

    Pour sa présentation voici quelques petits conseils : 

     

    - Pour mettre en valeur le plateau, disposez vos coquillages sur un lit de glace pilée

    (obtenue en écrasant des glaçons entre deux linges

    avec un rouleau à pâtisserie ou à défaut une bouteille). 

    ou

    - demandez à votre poissonnier une ou deux poignées d'algues que rafraichirez

    juste avant de confectionner votre plat et qui restitueront l'odeur iodée de la mer.
     
     

     - Prévoir des rince-doigts

     (petits bols "japonais" avec de l'eau citronnée et 1/2 rondelle de citron) 

    ou de petites "serviettes fraîcheur" du commerce.


    - Préparer une mayonnaise bien moutardée
    (pour les crustacés)

     

    - Coupez des citrons en deux.  

     

    - Penser aux tartines fines de pain de seigle, de pain complet ,

    pour présenter avec un morceau de beurre salé "à la motte". 

    Un beau plateau ... 

    Voici maintenant une suggestion de plateau de fruits de mer :


    Celle-ci est quelque peu onéreuse mais vous pourrez varier à l'infini

    selon vos goûts et surtout votre budget par exemple :

     

     Remplacer la langouste par des 1/2 crabes ou pinces de crabes

    ou des langoustines ou encore de grosses crevettes roses,

    les oursins par des bulots cuits, ect...

     

    Pour 6 personnes : 

    - 2 douzaines d'huîtres plates - 2 douzaines d'huîtres creuses - 12 oursins

    - 18 praires - 18 moules - 3 langoustes ou homards cuits - quelques bigorneaux -

     

    - Faites cuire les bigorneaux (15 à 20 mn par kilo) dans un court bouillon.

    Réservez au frais.

    - Ouvrez les coquillages et les oursins (pas plus d'1 heure à l'avance).

     

    - Disposez vos fruits de mer selon le mode de présentation choisi,

    la glace pilée ou les algues assurant leur stabilité.

    "Coquillages" et "fruits de mer" ... 

    - Pour déguster un vin blanc sec ou fruité, frais et léger de bonne qualité s'impose.

    Un beau plateau ... 

    Ce plat coloré fait toujours le ravissement des yeux et le bonheur du palais.

    Un beau plateau ...

    Bonne journée à tous,

    ce sera avec le vent et la pluie par chez nous !

     


    20 commentaires
  • Légende du poinsettia ...

     

    Noël est passé, cependant plane encore  cette magie de fêtes ...

    comme  avec cette très jolie plante à la si belle légende

    que vous pourrez  conter aux enfants en vacances … 

     

      Rose rouge   Rose rouge  

    poinsettia

     

     Le poinsettia ou "étoile de Noël"  est lié à une très belle légende au Mexique !  

      

    L'histoire raconte qu'une jeune fille, du nom de Pépita,

    marchait tristement vers l'église à la veille de noël.

     

     Voyant tous les jeunes qui accouraient vers l'église avec des cadeaux pour l'enfant Jésus,

    Pépita fondit en larmes sur les marches du perron de l'église.

     

     Elle ressentait cruellement sa pauvreté et se sentit incapable de pénétrer dans la sainte demeure

    sans honorer la naissance du Christ avec son propre cadeau.

     

    Un sage tenta de la consoler en lui disant :

    «Pépita, je suis sûr que même le cadeau le plus humble,

    donné avec amour, sera grandement apprécié».

     

     Alors Pépita se leva et alla cueillir un bouquet de feuilles d'un arbuste commun

    et peu attrayant qui croissait le long de la route.

     

    Elle entra dans l'église et se dirigea tout de suite vers la crèche

    où venait d'être déposé l'enfant Jésus.

    En déposant son bouquet ...  un miracle se produisit

    au grand étonnement de tous les participants.

     

    Les feuilles d'un vert ordinaire se transformèrent en bractées d'un rouge intense ...

     

     Depuis cet événement, tous les poinsettias sauvages se parent de

    couleurs flamboyantes durant le temps des fêtes.

     

    Qu'il est beau de croire aux légendes quand elles sont si belles !

    Légende du poinsettia ...

    Légende du poinsettia ...

    Légende du poinsettia ...

     

    Un peu d'Histoire ...

     

    Les poinsettia s'appellent au Mexique «Flores de la Noche Buena», fleurs de la Sainte Nuit.

     

    Le nom "poinsettia" provient du premier ambassadeur des États-Unis au Mexique ...

    Joël Roberts Poinsett : médecin et passionné de botanique qui, en 1828,

    ramène chez lui, à Philadelphie quelques plantes.

    En son honneur, la plante a été baptisée: Poinsettia et chaque année, le 12 décembre,

    le peuple américain se remémore la mort de Poinset célébrant le jour de la poinsettia

    lorsque le Mexique célèbre la Vierge de Guadalupe.

     

     

    Mais c'est au début du XXe siècle qu'un émigré allemand, aux Etats-Unis,

    Paul Ecke commence à commercialiser les poinsettias durant l'hiver.



    On l'offre souvent en cadeau à Noël.

    Légende du poinsettia ...

     Si vous désirez avoir quelques conseils pour "soigner"  cette jolie plante

    petit clic sur …

    poinsettia

    Le poinsettia chez vous 

      "Etoile de Noël" ...

                                                                                                                            


    18 commentaires
  • voeux de noël

    voeux de noël

     

    Que vous soyez seul, à deux ou en famille ...

    je vous souhaite de passer un doux et chaleureux Noël mes amis !

                                                                                                                                                                                                                                                           voeux de noël

    voeux de noël

    J'aimerais que nous puissions garder l'esprit des fêtes à l'intérieur d'un pot

    afin de pouvoir l'ouvrir et en profiter un peu à chaque mois.

                                                                        (Pensée de "Harlan Miller")

    Pour vous ...

     

    BON NOËL avec cette chanson du coeur !

     

     

    voeux de noël

     voeux de noël  


    33 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique