• "l'oie en fête" ...

    Bonne semaine mes amis ...

    Dernière ligne droite avant la Noël !

    "l'oie en fête" ...

     

       Traditionnelle ... la dinde  ...

     Mais l'oie peut aussi être de la fête !!!

     

    Tout en vous souhaitant une agréable journée ...

      

    Voici une recette que j'apprécie ....

     ....  car le service en est facilité :

     l'oie étant découpée avant la préparation et

    ce plat pouvant être préparé la veille et réchauffé!

     

    De plus ...

     C'est une recette simple, à  la portée de tous et, somme toute, peu onéreuse en ces

    périodes de fêtes par rapport à  d'autres plats de résistance où ce sont les ingrédients de

    composition qui sont parfois peu abordables ..

     

    "l'oie en fête" ...

     

    Voici la recette ...

      Pour 6 à  8 personnes...

    Comptez une oie de 3 kg  - 50 g de graisse d'oie ou de saindoux- 4 échalotes - 1 verre de vin blanc sec - 1 dl de bouillon de volaille ou d'eau chaude - sel - poivre - bouquet garni - 1 bouquet de persil - 2 dl de crème fraîche - 2 cuillerées à  soupe de moutarde 

    "l'oie en fête" ...

      - Coupez la volaille en morceaux en ayant soin

    de retirer  une partie de la graisse que vous garderez pour la cuisine .

    Assaisonnez-les de sel et poivre .

     

      - Faites chauffer les 50 g de graisse  dans un faitout 

    (vous pourrez conserver le reste prélevé au frigo pour d'autres recettes) ,

    ajoutez-y les échalotes hachées et les morceaux d'oie .

     

      - Faites dorer et mouillez avec le  vin blanc et le bouillon.

      - Ajoutez le bouquet garni .

     

      - Continuez la cuisson 1 h1/2  à  2h à feu doux.

     

    - Lorsque l'oie est cuite, retirez les morceaux de la cocotte,

    passez la sauce au chinois  et ajoutez-y la moutarde délayée avec la crème.

     

      - Laissez épaissir la sauce à  feu très doux (sans bouillir surtout)

    en tournant à  l'aide d'un fouet.

     

    - Remettez vos morceaux de volaille dans la cocotte avec la sauce.

     

      - Au moment du repas, vous ferez réchauffer le tout toujours très doucement,

    puis vous présenterez vos  morceaux sur votre plat préchauffé

    et vous garnirez chaque morceau de persil haché (comme sur la photo).

    "l'oie en fête" ...

     Petit plus :

      - Vous pouvez ajouter à  la mi- cuisson , des champignons frais émincés

    et sautés au beurre.

     

    - Et en remplacement du vin blanc, un Pineau mettra un air de fête à  votre plat.

    "l'oie en fête" ...

     - Pour accompagner :

    des pommes de terre cuites à  l'eau salée, égouttées et rissolées

    dans un peu de graisse d'oie fondue 

    ou des haricots verts  ou des pommes de terre "duchesse"..

    "l'oie en fête" ...

    Lors de la préparation de cette recette,

    vous pourrez distraire les enfants avec ce joli conte de Noël ...

    (petit clic grand écran ... et c'est parti !)

     

    "l'oie en fête" ...


    19 commentaires
  •  

    Conte pour les Petits ...

     Du mystère, de la féérie, du partage et de la chaleur rendent

    la période de Noël magique pour les petits enfants …

     

    Des histoires, des contes … ouvrent une petite porte vers le merveilleux et le rêve …

    Week end pour les Petits ...

     Autrefois, autour de la cheminée, il n'était pas de veillée d'hiver sans conte.

    Petit ou grand, qui ne serait pas charmé, aujourd'hui, de tisser de nouveau en famille, les fils de ces histoires saisissantes, fantastiques ou humaines ...

    qui déclenchent des frissons sur la peau des plus petits

    et des sourires sur les lèvres des plus grands . !

     

    Week end pour les Petits ...

                                                               (images glanées sur le net : merci aux auteurs)

     

    Savourons ensemble cette belle histoire … 

     

      Le Noël de MichkaConte pour les Petits ...

     

    Un jour, il y eut la guerre …

    Une grande guerre où tout le monde se tuait, où les maisons brûlaient, et où, partout dans le pays, on n’entendait que des coups de fusil.

    Alors le père de Nicolaï et de Michka emmena sa famille loin, très loin, dans un pays où il faisait si froid, que personne n’y habitait.

    Il leur construisit une maison, puis quand tout fut fini, il leur dit : « Ce pays est un peu loin, il y fait froid, mais ici, personne ne vous tuera. »

    Il leur joua un petit air de flûte et il repartit pour défendre son pays.

    Conte pour les Petits ...

    Les jours passent et, bientôt, c’est noël : Michka, le plus petit des deux enfants, sort ses beaux souliers qu’il met près de la cheminée.

    Voyant cela, sa maman a pitié de lui.

    Elle le prend dans ses bras et elle dit : « Mon petit, j’ai peur que cette année, le Père Noël ne vienne pas. Ce pays est trop loin, trop froid, il ne sait même pas qu’on est là ! ».

    Conte pour les Petits ... 

    Alors, le menton de Michka se met à trembler, et il dit d’une toute petite voix : « Déjà que mon papa n’est pas là, mais si en plus le Père Noël ne vient pas … ».

    Et des larmes, grosses comme des pois coulent le long de ses joues.

     

    Nicolaï, son grand frère, lui demande gentiment : »Raconte-moi, petit frère, ce que tu voudrais tant avoir à Noël ? ».

    Alors les yeux de Michka se mettent à briller, et tout haut, il se met à rêver :

    « C’est si triste quand Papa n’est pas là … Il nous jouait de la flûte, lui, parfois …

    Oh, tu sais ce que j’aimerais ? Un petit oiseau qui chante le matin, rien que pour moi, comme Papa ! »

    Et Michka s’endort, un sourire aux lèvres …

    La maman dort aussi...

    Conte pour les Petits ...

     Alors Nicolaï ne veut pas la réveiller et il part seul, dans la nuit.

    Il marche longtemps …. Avant d’arriver dans une forêt.

    Sur un arbre, il voit un rouge gorge qui gonfle ses plumes.

    Nicolaï lui demande : « Dis, tu n’aimerais pas chanter chaque matin pour un enfant qui serait ravi de t’écouter ? »

    Le rouge gorge répond :

    « Vraiment, j’aurais bien aimé, mais il faut que je refasse mon nid. Regarde, le vent l’a détruit ! »

     

    Plus loin, Nicolaï aperçoit deux coucous à qui il pose la même question, mais ceux-ci lui disent tout bas :

    « Ce nid n’est pas à nous, on s’y est installé, mais si on le quitte, quelqu’un va nous le voler ! Et comment on fera après ? »

    Nicolaï leur dit : « Vous en ferez un tout près de chez nous et ce sera le vôtre, pas celui d’un autre !

    Mais les coucous s’écrient :

     « Non, mais çà va pas ? Faire un nid ? Nous, on n’a jamais fait çà ! »

     

    Et un corbeau à son tour, lui dit : "C’est pas que je ne veux pas, mais sincèrement, tu crois que mon chant te plaira ? »

     

    Puis, un rossignol se met à tousser et il dit d’une petite voix cassée :

    « Moi, je suis enrhumé tu entends ? Je ne peux pas parler , alors … chanter ! » et il ajoute ;: « Mais si j’avais du miel, je guérirais et j’irais avec toi … »

    Conte pour les Petits ...

     Nicolaï s’assoit dans la neige ; il est triste, triste à pleurer … Car où trouver du miel par ici ?

     Soudain, derrière lui, il entend quelqu’un qui dit tout bas : « Moi, j’ai du miel et j’irais bien avec toi … »

    Nicolaï sursaute. Cette voix … Oh, mais cette voix, il la connaît ! Il se retourne brusquement et …

    Son papa est là, revenu juste pour Noël qui lui ouvre les bras et lui dit en riant : « Bonjour, petit Père Noël ! »

    Conte pour les Petits ...

     Le lendemain, quand Michka se réveilla, il crut qu’il rêvait les yeux ouverts.

    Un rossignol chantait au pied de son lit.

    Mais quelqu’un d’autre chantait aussi. Non, ce n’était pas un chant, on aurait dit …

    Michka sentit son cœur batte à toute vitesse, il tourna la tête et il le vit ...

    son papa !!

    Son papa qui jouait de la flûte rien que pour lui !

    Conte pour les Petits ... 

    Nicolaï faisait danser Maman, et en passant près de Michka

    , il lui ébouriffa les cheveux en disant :

    « Joyeux Noël, petit frère ! »

    (« histoire pour attendre Noël »   … texte de … Claire Clément)

     

    Week end pour les Petits ...

    Doux week end à Tous !


    19 commentaires
  • La légende des guirlandes ...

    La légende des guirlandes ...

      A propos des guirlandes qui illuminent les sapins à la Noël,

    la légende raconte ....

    qu'il y a bien longtemps, en Allemagne une maman s'affairait pour Noël.

     

    Pour ce faire, elle avait dressé le sapin, briqué sa maison,

    chassé les araignées à  grands coups de balai.

     

     

    Effrayées, celles-ci étaient parties se réfugier au grenier.

     Le calme et la sérénité revenus, hardiment,

    les araignées redescendirent et découvrirent le sapin.

     

     

    Elles trouvèrent l'arbre si joli, qu'elles en entreprirent l'assaut

    le couvrant de leurs toiles grises et poussiéreuses.

    La légende des guirlandes ...

     Quand le Père Noël arriva un peu plus tard pour distribuer les cadeaux,

    il fut ravi de découvrir nos araignées heureuses, pleinement satisfaites

    de leur savant maillage mais il pensa aussi

    à  la tristesse de la maman qui allait retrouver son arbre enveloppé de toile grise.

     

    Du coup, pour satisfaire tout le monde et parce qu'il était aussi un peu magicien...

    le Père Noël transforma les fils grisâtres en fils d'or et d'argent.

    La légende des guirlandes ...

     L'arbre se mit alors à scintiller et à  briller de tous ses feux ! ....

    il était devenu magnifique.

     

    C'est pour cette raison que depuis,...

    nous couvrons les sapins de belles et brillantes guirlandes. 

     

    La légende des guirlandes ...

    La légende des guirlandes ...Douce journée à Tous ! 


    23 commentaires
  • Le flocon de neige ...

    Le flocon de neige ...

    Comme dans beaucoup d'endroits par chez nous, la neige s'était invitée ce lundi ...

    Aussi, je vous fais profiter de quelques clichés ...

     

    Le flocon de neige ...

     

    De l'observation .... de la poésie ...

    pour vous souhaiter une douce journée ! 

    Le flocon de neige ...

    Le flocon de neige

     

    Le flocon de neige ...

     

    Regardez ce petit flocon de neige qui vient des nuages et s'accroche

    au bout de votre nez ou sur la manche de votre manteau.

    Qu'y voyez-vous?

     

    Le flocon de neige ...

     

    Regardez bien!

    Il y a de la beauté, la force et la vie.

    Une toute petite dentelle de glace cristalline mais qui deviendra l'eau

    des rivières et des fleuves, l'eau qui fait pousser les plantes et les fleurs.

    La neige devient l'eau qui donne la vie !

     

    Le flocon de neige ...

     

    Regardez bien!

    Vous y verrez l'atterrissage lourd de la perdrix et

    la piste agressive du loup qui traque le lièvre.

    Vous verrez tout cela dans ce petit flocon de neige.

    Vous y verrez l'effort et le travail; car il faut dégager la neige pour entrer

    dans la maison chaude et monter dans notre lit frais.

     

    Le flocon de neige ...

     

    Il y a tout cela dans ce brin de neige qui s'accroche sur la manche de votre manteau

    ou qui vient fondre et mourir sur la vitre de votre fenêtre de chambre

    et pleurer en longs tracés humides sur les carreaux de votre fenêtre.

     

    Le flocon de neige ...

     

    Ecrit de "Louis Laplante" (1943-2003)

     

    A n'en pas douter ce Monsieur était "un amoureux" de la vie et de la nature !

     

    Le flocon de neige ...

    Le flocon de neige ...

    Le flocon de neige ...


    36 commentaires
  •  

    Turban de poisson ...

    Bonjour à Tous !

     

    Pour les fêtes, si vous aimez le poisson ainsi que vos invités ...

     

    Voici une recette simple par sa préparation mais très festive par sa présentation.

     

    Ce plat de fête a l'avantage de se préparer 1 ou 2 jours à l'avance

    pour vous laisser plus libre au moment de recevoir vos invités.

     

     LE TURBAN DE LOTTE

     

    Turban de poisson ...

     

    Ingrédients pour 6 à 8 personnes ...

    - 1 kg de lotte sans déchets - 4 œufs - muscade, sel et poivre - 4 cuillerées à soupe rases de concentré de tomates - 10 g de beurre pour le moule 

     

    Pour le décor ...

    4 œufs durs - 1 laitue ou scarole - 1 citron -

    - une dizaine de crevettes - une dizaine d'olives noires -

    Prévoir un bol de mayonnaise au citron ou aux herbes avec persil, cerfeuil, estragon. 

     

    Faites pocher la lotte dans un court-bouillon bien relevé.

    Egouttez, laissez refroidir et détaillez la chair en cubes.

    Dans un saladier, mélangez les œufs, le sel, le poivre, une pincée de muscade et le concentré de tomates.

    Ajoutez les cubes de lotte, versez dans un moule en couronne  (moule à savarin) 

    très bien beurré et faites cuire au bain-marie

    3/4 d'heure environ à four moyen (th.5 ou 160°). 

     

    Préparez la mayonnaise qui peut être nature ou

    additionnée d'herbes aromatiques et cornichons hachés.

     

    Démoulez le plat froid sur un plat recouvert de feuilles de salade et décorez ...

     

    Les crevettes sont piquées au centre sur le 1/2 citron,

    les 1/2 œufs durs et les 1/2 tranches de citron entourent la couronne.

    Les demi-olives noires trouveront leur place sur la couronne.

    Décorez de mayonnaise. 

    (voir photo)

    Mais, si vous le désirez, vous pouvez faire preuve de créativité dans le décor.

     

    Petit conseil : ...

    De la lotte surgelée peut remplacer la fraîche.

     

                                                                               Recette de Christiane Biarrotte (économiste familiale)

    Turban de poisson ...


    23 commentaires
  •  Bonjour mes amis !

    Couronne de fête ...

    Couronne de fête ...

     Elément de la tradition de fin d'année destinée à accueillir les visiteurs ...

     

    LA COURONNE DE FETE

     

    Couronne de fête ...

     

    Une décoration accrochée à la porte, c'est le signe que toute la maison est touchée

    par l'effervescence des fêtes, par la grâce de Noël.

     

    Elle donne le ton aux invités qui s'apprêtent à franchir votre seuil, et elle est destinée

    aussi à dispenser un peu de la joie des festivités à tous les passants.

     

    Depuis des siècles, les feuillages persistants accompagnent traditionnellement

    la célébration des fêtes de l'hiver, puisqu'ils symbolisent la promesse

    d'un renouveau, à l'heure à la nature est endormie.

     

    Si la coutume se retrouve, sous des formes diverses,

    dans différentes civilisations, ces couronnes de feuillage accrochées

    sur la porte au moment de Noël nous viennent plutôt des pays scandinaves et anglo-saxons. 

     

    Un bouquet de feuillages confectionné avec le cœur peut aussi bien accueillir vos visiteurs.

    Couronne de fête ...

    C'est avec plaisir que je vous retrouvera Lundi !!! 

    Couronne de fête ...


    23 commentaires
  • Illuminations par chez nous ...

    Après la dégustation du chocolat, hier ...

    Je vous emmène vous émerveiller mes amis ...

     

    Ce dimanche, le temps s'étant radoucit ...

    Nous sommes allés flâner au marché de Noël près de chez nous à  Béthune  ... !

     

    Je partage ces quelques photos avec vous ...

     

    Pas facile les clichés avec la foule mais

    je voulais vous faire profiter de

    ces illuminations alentour du beffroi ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Illuminations par chez nous ...

     

     

     

    BELLE JOURNEE PAR CHEZ VOUS !

    Illuminations par chez nous ...

     


    26 commentaires
  • "Conseils chocolatés" ...

    le chocolat ...

    Bonne journée à vous mes amis ...

     

    Pour les fêtes, vous aurez fait le plein de chocolat !

     

    Parce qu'on ne sait pas toujours comment le conserver, je vous confie

     5 "commandements" à respecter pour éviter qu'il ne s'abîme.

     

    Et ces conseils sont valables toute l'année pour les gourmands !!!

     

    le chocolat ...

     

    Ne mettez JAMAIS votre chocolat au réfrigérateur !

    Le froid fige le beurre de cacao et fait blanchir le chocolat,

    lui donnant un aspect peu appétissant

     

    Préservez votre chocolat de la lumière, dans un placard par exemple.

    Laissez-le dans son emballage, qui le protège bien.

     

    Gardez votre chocolat en-dessous de 25 °C,

    température à partir de laquelle il commence à se ramollir.

     

    Si vous devez transporter des chocolats par temps chaud ou dans un habitacle chauffé,

    pour éviter qu'ils ne s'abîment, placez-les dans un sac isotherme.

     

    Protégez-le également de l'humidité, le chocolat peut facilement moisir.

     

    Il faut veiller à ce qu'il soit conservé au sec,

    loin des aliments trop odorants (il est sensible et absorbe facilement les odeurs). 

    le chocolat ...

     Bon à savoir :

     

    Le chocolat noir est celui qui se conserve le mieux, jusqu'à 6 mois.

     

    Le chocolat blanc et au lait sont plus sensibles car ils sont plus riches en matière grasse,

    donc on évite de les garder plus de 4 mois.

     

    Les chocolats fourrés artisanaux sont plus délicats et se conservent 2 semaines ;

    1 semaine pour ceux fourrés à la crème. 

    "Conseils chocolatés" ... 

    Sachez qu'en moyenne, une tablette de chocolat contient 30 g de lipides et 60 g de glucides.

     

    Cet aliment est un concentré d'énergie : de ce fait, le chocolat est conseillé,sans abus, aux adolescents en pleine croissance et aux sportifs.

     

    A dose modérée, il ne fait pas grossir : on lui impute souvent une prise de poids, due en fait, à d'autres excès alimentaires.

    Halte aux idées reçues : le chocolat ne constipe pas, ne donne ni caries, ni boutons.

    Sa digestibilité dépend de la quantité : une consommation quotidienne comprise entre 50 et 100 g de chocolat n'engendre aucun risque.

    Une surconsommation de chocolat relève de la recherche du plaisir alimentaire, non de l'effet d'une "drogue douce".

    100 g de chocolat noir apportent presque le tiers de la dose journalière recommandé en magnésium, qui combat fatigue et nervosité.

     

    Le chocolat est une gourmandise tonique !

     

    le chocolat ...

    HUM ! ! !


    28 commentaires
  • Lucioles de Noël ... 

    Coucou mes amis,

     

    Une petite déco sympa pour les fêtes ... çà vous dit ?

     

    Pour décorer en toute simplicité votre table de fête, voici ..

     

    Les lucioles de fête

     

    Lucioles de Noël ...

     

    réalisées avec des mandarines et des bougies.

     

    Pour ce faire ...

     

    Choisissez une variété de mandarines dont la peau se détache très facilement .

    Coupez une petite calotte aux fruits.

     Evidez les , en éliminant délicatement tous les quartiers.

    (que vous pouvez déguster en dessert ou ajouter à une salade de fruits).

     

    Coulez de la paraffine au fond

    celle dont vous vous servez pour couvrir les confitures

    ou un reste de  bougie  

    (actions confiées à un adulte)

     piquez-y une petite bougie basse.

     

     Vous pouvez poser simplement une bougie chauffe plat au fond de la clémentine

     

     Déposez les lucioles sur une petite assiette ou stabilisez-les bien dans une corbeille 

    Lucioles de Noël ... 

    Plus simple encore ...

     

    Pour la sécurité des enfants une bougie à led fera le même office . 

    (mais la luminosité n'aura pas le même rendu).....

     

    Vous pouvez également déposer chaque luciole sur un coquetier

    à côté de l'assiette "invités".

     

    Voilà, voilà !!

     

    Belle journée à vous !

    Lucioles de Noël ...


    24 commentaires
  •  

    Décos pas ordinaires ...

    Avec mes bonhommes de neige ... 

    passez une belle semaine !

    Décos pas ordinaires ...

    De-ci, de-là ...

    J'ai glané quelques idées "décos" que je trouve originales et je partage avec vous ....

     

     

    "Bonhomme de neige" ...

    citrouilles peintes en blanc et superposées, boutons "radis" plus déco ...

     

     

    "Sapins" "boutons" cousus sur carton épais ....

     

     

    Sapin "calendrier de l'Avent"  pour chien ...

    gobelets collés ...   ficelle ...  biscuits "os" ...

     

    Décos pas ordinaires ...

    "Sapins" ... napperons ... tiges et pieds bois ... boule cotillon  ...

    le tout collé...

     

    Les deux dernières confections réalisées par des enfants ....

    Soyez indulgents !

     Quant à moi j'ai eu un coup de cœur !

     

    A plus mes amis ! 

    Décos pas ordinaires ...

     


    22 commentaires
  •  

    Truffes maison ...

    Truffes maison ...

    Truffes maison ...

    Bonjour amis

     

    "gourmets" et gourmands", petits et grands ...

     

    Je vous souhaite à tous un agréable week end "cocooning" vu la météo !!

     

    "Vous aimez les chocolats" ? ......... OUI !! 

     

    Truffes maison ...

    Truffes maison ...

    Truffes maison ...




    Un  plaisir " chocolaté " ... çà vous dit !

     

    Je sais ...  nous ne sommes pas encore à Noël mais ...

    Il faut y penser et ...

    Quel bonheur de pouvoir 

    préparer soi-même ces
     
    délicieuses truffes ...

     

    Allons-y ...

    Pour 30 truffes "originales" par leur composition.

     

    200 g de chocolat noir concassé + 100 g de chocolat noir râpé - 30 g de beurre - 2 c. à  s. de crème fraîche - 1 tasse 1/2 de gaufrettes au chocolat émiettées - 2 à  3 c. à  c. de rhum - 2 à  3 c. à  c. de kirsch (selon goût) - 100 g de chocolat blanc, râpé -

     

    Faites fondre le chocolat, le beurre et la crème à  feu très doux jusqu'à  ce que le chocolat soit entièrement fondu.

     

     Ajoutez les gaufrettes émiettées et mélangez délicatement.

    Répartir le mélange dans deux bols.

     Versez le rhum dans un bol et le kirsch dans l'autre.

    Bien mélanger.
     

    Mettre au réfrigérateur 5 à  10 mn jusqu'à  ce que la préparation soit bien ferme.
     

    Façonnez ensuite des petites boules avec 2 cuillerées à  café rases de préparation.
     

    Roulez les truffes au rhum dans le chocolat râpé noir

    et les truffes au kirsch dans le chocolat blanc râpé.

    Conservez vos truffes dans une boîte, garnie de papier sulfurisé,

    et placée dans un récipient hermétique, au frais mais au sec. 

     

    Vous pouvez doubler les doses et ces truffes pourront ainsi,  

    faire office d'un cadeau "gourmand" ...

    qui, n'en doutez pas, sera fort apprécié !

     

    Truffes maison ...

    Truffes maison ...

     


    27 commentaires
  • Décembre ....

    Je vous souhaite un mois de Décembre dans la sérénité..

     

    La froidure s'est installée chez nous ...

    La neige commence à tomber dans certaines de nos régions ..

    Décembre sera-t-il enneigé cette année ? 

    L'hiver, s'il tombe de la neige,

    Le chien blanc a l'air beige.

    Les arbres seront bientôt touffus

    Comme dans l'été qui n'est plus.

    Les oiseaux marquent les allées

    Avec leurs pattes étoilées.

     

    Décembre ....

     

    Aussitôt qu'il fait assez jour,

    Dans le jardin bien vite on court.

    Notre maman nous emmitoufle,

    Même au soleil, la bise souffle.

    Pour faire un grand bonhomme blanc,

    Tout le monde prend son élan.

    Après ça, bataille de neige !

    On s'agite, on crie, on s'assiège.

    Et puis on rentre, le nez bleu,

    Pour se sécher autour du feu.  


    Lucie Delarue-Mardrus  (1874-1945) ("Poèmes mignons pour les enfants")

     

    Décembre ....

    Bonne journée par chez vous !

    Décembre ....


    28 commentaires
  • Pomme légendaire ...

    Pomme

     

    La pomme ...

     la reine de l'arrière-saison  ...

     

    Outre les recettes ...

     aujourd'hui .... fêtons-la avec ...

     

     Ses légendes !

     

    Après son utilisation par Adam et Eve, la pomme est entrée dans la légende grâce

    au berger Pâris qui l'offrit, comme prix de beauté à Vénus ...

     

    Depuis, ce fruit a toujours été lié à des habitudes ancestrales assez curieuses ....

    En Grèce, par exemple, le jour de la Saint Jean, les jeunes filles forment une ceinture de pommes ornée de rubans et nommée "Kladonie".

    Si les pommes se flétrissent, le présage est négatif, mais si elles se conservent, la destinée sera heureuse.

     

    En Ecosse, les jeunes filles (toujours elles) ayant coiffé sainte Catherine mangent une pomme devant un miroir, les yeux fermés.

    La légende prétend qu'en les ouvrant, elles apercevront pendant un très court instant le visage de leur futur époux.

     

    Histoire moins romantique : celle du premier pommier américain, greffé par Peter Stuyvesant à la Nouvelle-Amsterdam, en 1647.

    Cet arbre historique devait être renversé par un wagon en 1866... 

                                                           

                                                                                                                                       (source :Almanach Hachette du jardinier 1977)

     

    Pomme

     

    Et pour sourire ... cette jolie poésie ... à méditer !

     

    Une pomme rubiconde

    se pavanait, proclamant

    qu'elle était le plus beau de tous les fruits du monde,

    le plus tendre, le plus charmant,

    le plus sucré, le plus suave.

    Ni la mangue, ni l'agave,

    le melon délicieux,

    ni l'ananas, ni l'orange,

    aucun des fruits que l'on mange

    sous l'un ou l'autre des cieux,

    ni la rouge sapotille,

    la fraise, ni la myrtille

    n'avait sa chair exquise et sa vive couleur.

    On ne pourrait jamais lui trouver une sœur.

    La brise répandait alentour son arôme

    et sa pourpre éclatait sur le feuillage vert.

     

    "Oui, c'est vrai, c'est bien vrai !" dit un  tout petit ver

    blotti dans le creux de la pomme.

     " Poésie de « Pierre Gamarra "

     

    Pomme légendaire ...

    Pommes restant sur l'arbre l'an dernier dans la campagne en fin d'automne ...

    Pomme légendaire ...

     


    24 commentaires
  •  

    Bonjour à Tous,

    Gâteau "quatre heures" ... Hum!

                                                                                                                        (création du net)

     

    Cette semaine c'est la pluie qui nous accompagne  par chez nous...

    Eh oui, malgré ce froid ! ... C'est toujours l'automne !

     

    Aussi, je vous propose ce bon et

    simple gâteau "quatre heures", de saison pour se ravigoter ...

     

    LE PERIGOURDIN

     

     

    Pour ce faire il vous faudra pour un gâteau de 8 à 10 parts ...

     

    - 250 g de sucre fin

    - 125 g de farine (ou moitié farine, moitié fécule)

    - 150 g de noix moulues

    - 200 ml (2dl) d'huile

    - 4 œufs cassés un à un

    - 2 cuillerées à café de levure en poudre

    - 1 pincée de sel

    - 1 cuillerée à soupe de Cognac ou d'eau de vie

     

     Prévoir pour le décor ...

    - 100 g de pâte d'amandes colorée en vert

    - 8 moitié de noix décortiquées

    - du sucre glace

     

    Recette ... 

    Versez les ingrédients dans l'ordre et mélangez bien au fur et à mesure au racloir.

    Versez la préparation dans un moule à manqué de 24 cm de diamètre, beurré et fariné.

    Faites cuire 45 mn à four DOUX (th.4 ou 175°)

     

    Couvrez 5 mn pour le démouler ...

    puis poudrez le gâteau de sucre glace, faites 4 boulettes de pâte d'amande, coupez-les en deux,

    posez 1/2 noix sur chaque et disposez-les sur le gâteau (voir photo).

     

    Ce gâteau peut se préparer à 'avance et se garder 3 ou 4 jours. 

    Vous pouvez également le congeler.

     

    Une variante :

    Si vous désirez un gâteau plus élaboré, vous pourrez le fourrer de crème au beurre .

    Pour la réaliser, fouettez au batteur 150 g de beurre bien mou avec 100 g de sucre en poudre,

    2 cuillerées à soupe d'eau et 30ml d'eau de vie ou de cognac (le même alcool que dans le gâteau).

    Gâteau "quatre heures" ... Hum!

    Gâteau "quatre heures" ... Hum!

     


    28 commentaires
  • Belle semaine à Tous !!! 

     

    Couronne de l'Avent ...

     En route  mes amis, 

    Couronne de l'Avent ...

     

     pour une petite déco de circonstance pour fêter la période de l'Avent  ! 

     

     L'Avent qui vient du latin "adventus" : arrivée .....

      commence le quatrième dimanche précédent Noël,

     il s'achève après la messe de minuit, le 25 décembre.

     

    Dans les pays d'Europe de l'est, on s'offrait des cadeaux,

    pommes, noix, petits pains, pendant la période précédent Noël :

     ainsi est né le calendrier de l'Avent , qui permet de découvrir chaque jour

    un présent jusqu'à  l'apparition de la crèche, le 24 décembre.

     

    Dans d'autres régions, notamment les régions du Nord et de l'Est de la France,

     la tradition veut que l'on prépare une couronne comportant quatre bougies,

     chaque bougie étant allumée  lors des quatre dimanches successifs de l'Avent.

     

    Pour perpétuer cette jolie tradition....

     Il n'est jamais trop tard, pour confectionner, le plus simplement possible,

     votre couronne de l'Avent,

      tout en animant votre table de salle à  manger ou bien la table basse de salon...

     

    Vous pourrez la réaliser sur un beau plateau doré ou argenté ou

    en faïence blanche ou sur un miroir rond..

     

    Cette couronne est constitué de belles pommes rouges,

    de branches de sapins,

    de quatre bougeoirs et quelques décos de Noël.

     

     

    Commencez par préparer une petite couronne de rameaux de sapin

    (tout autre conifère ou des branches de houx  feront également l'affaire),

    en la maintenant en place par des liens discrets de fil métallique vert.

     

    Placez vos 4 bougeoirs intervalles réguliers sur la couronne,

    habillés de mousse, de raphia et de fil doré, ou de bolduc brillant.

     

    Entourez la couronne de belles pommes rouges

    (faites les briller en les frottant doucement avec un essuie-tout).

     

    Agrémentez les rameaux de sapin de petits fagots de bâtons de cannelle (liés de raphia), 

    de minuscules boules rouges

    et de petites décos de Noël

    ou de petits gâteaux "sablés" de Noël ...

     

    Facile et joli, avec comme l'on dit "les moyens du bord" ....

     

    Je suis sûre que vous aurez de belles idées toutes aussi festives !!

    Couronne de l'Avent ...

     


    30 commentaires
  •  

    Gâteau de Savoie ...

      

     

     

     

     

     

    Bonjour à Tous !

     

    Gâteau de Savoie ... Je fête aujourd'hui mes trois ans de blog "Ekla"

    et ceci grâce à vous amis et visiteurs ...

    Merci de tout cœur de toute cette  fidélité sur mes pages !

    Gâteau de .........

    En ce week end, mon coup de coeur pour ce  gâteau  

     que vous pourrez mettre à  l'honneur en toute circonstance

    puisqu'à partir de la recette de base légère et

    que vous pourrez retrouver ...

    réalisé dans un moule à cake

    pour confectionner votre bûche de Noël.

     

     Vous pouvez le déguster "nature"

    (en accompagnement de salades de fruits, de mousses ou d'entremets)

     

     ou le garnir selon votre goût  ...

     crème chantilly, fruits de  saison, crème pâtissière,

    crème moka, mousse au chocolat, confiture et bien d'autres encore ! 

    Gâteau de Savoie ...

     Le "biscuit" ou "gâteau de Savoie"

     

    Petite histoire de ce dessert si moelleux !

     

     Un gâteau géographique 

    Le premier gâteau de Savoie avait une forme pour le moins originale : celle du comté de Savoie.

    Il fut inventé et réalisé par le cuisinier du comte Amédée VI, souverain de Savoie au XIVe siècle surnommé le comte vert.

    Celui-ci, voulant honorer son suzerain, l'Empereur d'Allemagne qui lui rendait visite, lui offrit un banquet dont le clou fut un immense gâteau figurant le comté avec ses lacs et ses montagnes.

    Porté par un chevalier masqué entièrement vêtu de vert (le comte Amédée, bien sûr) : le chef-d'oeuvre fut parait-il fort apprécié de l'Empereur.

     

    Aujourd'hui, la pâte est généralement cuite dans un moule à  manqué rond,

    mais la recette est restée la même.

     

    Gâteau de Savoie ...

     

    En voici une recette pour celle qui serait tentée de la réaliser . 

     

    Le biscuit de Savoie ci-dessus est fourré de crème pâtissière ...

     

    Ingrédients :

    - 4 jaunes d'oeufs -les 4 blancs battus en neige ferme - 140 g de sucre fin - 75 g de farine - 75 g de maïzena ou de fécule- 1 cuillerée à  café d'eau froide - 1 paquet de levure - 1 pincée de sel - le zeste de 1 citron -

     

    Réalisation :

    Travaillez longuement les jaunes avec une pincée de sel et le sucre : le mélange doit être extrêmement onctueux et mousseux.

     

     Ajoutez la cuillerée d'eau, la farine, la fécule, le zeste de citron et la levure en dernier.

     

    Incorporez les blancs en neige en les faisant glisser sur la pâte et mélangez délicatement, à  la cuillère en bois, en enrobant de façon à conserver au mélange légèreté et fermeté.

     

    Versez la pâte dans un moule à  manqué, beurré et saupoudré de sucre :

     vous remarquerez qu'en tombant la pâte forme un "ruban" caractéristique à  cette recette.

     

    Placez votre moule dans le four à  froid et faites cuire à  four moyen (th. 6/7)  pendant 45 mn.

     

    Vérifier la cuisson en piquant la pointe d'un couteau au centre du gâteau : elle doit ressortir sèche.

     

    Démoulez le biscuit à  la sortie du four en retournant le moule sur une grille et laissez refroidir .

     

    Pour cette recette du jour  (voir photo) , réalisez 1/2 litre de  crème pâtissière vanille et fourrez-en le gâteau que vous aurez tranché en deux.

     

    En toute simplicité, mais exquis ! 

    Gâteau de Savoie ...Excellent week end par chez vous !

    Gâteau de Savoie ...


    31 commentaires
  • Aimez-vous ... le boudin noir ?

    Bonjour mes amis !

    Aimez-vous ... le boudin noir ?

     

     Hier, au menu ...

     

    Boudin noir sucré aux pommes.

    Boudin noir

     

    On se procure le boudin noir sucré chez

    tous les bons charcutiers de notre région Nord-Pas de Calais et en Belgique .

     

    Très goûteux car renfermant non seulement un peu de sucre mais également des oignons

    et des raisins de Corinthe blancs ce qui lui donne ce goût tout à fait particulier....

    et délicieux !!!

    Aimez-vous ... le boudin noir ?

     

    Voici la recette de chez nous ...

     

    Pour 4 personnes :

    - 4 portions de boudin

    - 1 kg de pommes 

    - beurre ou margarine

    - 1 cuillerée à café de sucre fin.

     

     Piquer les boudins   l'aide d'une fourchette (pour éviter qu'ils n'éclatent à  la cuisson)

    et les mettre au four "grill chaud" 20 mn en les retournant à mi-cuisson.

     

    Eplucher les pommes, les couper en lamelles .

    Faire chauffer le beurre dans une poêle , disposer les lamelles de pommes

    et faire cuire à feu doux d'abord ....

    puis à feu vif  après les avoir saupoudrées de sucre fin

    pour les faire caraméliser.

     

    Servir boudins et pommes bien chaud .  

       

    HUM !!! çà réchauffe !

    Vous pouvez accommoder le boudin salé de la même manière mais le goût en est totalement différent , bien sûr !

    Vous pouvez éventuellement le servir avec une purée de pommes de terre et aussi le poêler. 

    Aimez-vous ... le boudin noir ?

     

    A savoir ...

    Le boudin noir reste un aliment de premier choix pour nous apporter du fer, c'est "une arme" anti-anémie.

    Salé ou sucré, la base reste toujours la même : du sang et de la graisse de porc.

    Il est assez calorique car il se révèle riche en graisse, sa teneur en sel s'avère importante.

    Pour autant, il serait dommage de s'en passer : le boudin noir est en effet l'aliment le plus riche en fer , de quoi largement couvrir l'équivalent des besoins journaliers et combattre l'anémie.

    Cette charcuterie est donc recommandée aux convalescents, aux personnes âgées et aux personnes en carence de fer.

    Le boudin noir apporte aussi du magnésium , du potassium, du phosphore ainsi que de la vitamine B9.

    Aimez-vous ... le boudin noir ?


    30 commentaires
  •  

    l'arbre ...

    ... il y a dans la forêt des bruits qui ressemblent à  des paroles.

    (Jean Giono)  

     

    l'arbre ...

     

     

    Partout en France, l'arbre est fêté en cette semaine de Novembre ...

     Aussi fêtons-le ensemble, si vous le voulez bien ...

     

    Je lui rends hommage à ma manière !...

     

    J'espère que vous apprécierez...

    l'arbre ...

     

     

     LES COMMANDEMENTS DE L'ARBRE

     

    Arbre, mon frère ...

       Nous te respecterons, car tu es vivant.

    Ton bois est précieux. Ton écorce est belle. Tes feuilles sont la lumière et l'ombre.

    Nous apprendrons à te connaître pour mieux te protéger, partout où tu es menacé.

    Nous te préserverons dans nos villes et nos jardins, sachant que tu mets 50 années

    à  grandir et que quelques minutes suffisent pour te détruire.

    Nous prendrons ta défense, chaque fois que cela sera nécessaire,

    dans nos forêts, nos bocages, nos haies et nos talus.

    Nous  multiplierons les parcs et les espaces verts publics,

    nous les respecterons et apprendrons à  les respecter.

    Nous planterons d'autres arbres, comme il naît d'autres hommes,

    pour que la vie continue.

    Nous te protégerons contre toutes les mutilations et les blessures.

    Contre nous-mêmes aussi ....

    Nous essaierons de te faire les villes moins hostiles, les voitures moins polluantes,

    de rendre le progrès plus tolérable.

    Nous penserons aussi à l'oiseau vulnérable comme toi, et comme toi indispensable.

    Nous resterons tes amis, tes alliés.

     

    Ce texte a été écrit dans le cadre de  la "journée de l'arbre"  en 1979

    l'arbre ...

    Je vous laisse en réflexion sur cette belle vidéo ...

    l'arbre ...

    "La Prière de l'arbre"

    l'arbre ...

    (Petit clic ... et ... "grand écran")

       

     

    BONNE JOURNEE A TOUS !

    l'arbre ...


    27 commentaires
  • Les "hénons" ...

     

     

    En cette période on ne peut les manquer sur les étals de notre poissonnier ...

     avec leurs saveurs optimales  d''octobre à  février

    les coques

    Ce sont des fruits de mer à  la coquille arrondie et striée verticalement.

     

    Les "hénons" ...

     

    Ces petits mollusques bivalves se dénichent dans la couche superficielle de sable fin dans les baies de Somme, de l'Authie, de la Canche et des plages bretonnes.

     

     

    Elles renferment une petite noix ferme et charnue, ourlée d'un liseré orange appelé  corail .

     

    Les coques sont ramassés à  l'aide d'un râteau, sur les plages de l'Atlantique soumises aux marées.

     

     

    Peu caloriques, elles sont riches en fer, phosphore, zinc

    et sont bien pourvues en calcium et magnésium.

     

    Les "hénons" ... 

     

    Pour la petite histoire ...

    D'antan, quand sur la côte picarde, l'état de la mer et la marée ne permettaient pas la pêche des vers, les matelotes récoltaient au bas de l'eau, à la main ou à l'aide d'un râteau les "hénons" ,"z'hénons" ou "zénons" nom local des coques.

     

    Les coques étaient un plat de secours pour de nombreuses familles du littoral.

     

    Ces coquillages étaient également utilisés par les pêcheurs de merlans et de carrelets, lesquels "hatchaient" avec plusieurs "zénons" chaque hameçon de leur "califet (ligne).

     

    Bien que tenant mal à l'hameçon, les mollusques servaient d'esches après avoir été légèrement ébouillantés dans une grande marmite et décortiqués.

     

    Pour nettoyer les coques ...

    Mettez-les dans de l'eau froide fortement salée (50 g/litre) et brassez-les plusieurs fois.

    laissez-les reposer environ 1/2 h, brassez-les à nouveau, renouvelez l'opération , égouttez.

    Rincez à plusieurs eaux.

    Egouttez, elles sont prêtes à cuire.

     

    Pour les cuisiner ...

    De la même manière que les moules marinières..

    Faites revenir dans du beurre ou de la margarine  quelques échalotes (ou 1 oignon), puis ajoutez vin blanc et un bouquet de persil.

    A feu vif, ajoutez les coques nettoyées et égouttées .

    Servez bien chaudes dès qu'elles sont ouvertes.

    Les "hénons" ...

    Les "hénons" ...

     

    Accompagnez de tagliatelles ou comme chez nous de .... frites !!!

    Un régal ! 

     

    Les "hénons" ...

    Les "hénons" ... 


    40 commentaires
  • Le Patrouillard !

    Le Patrouillard !

     

     Je mets à  l'honneur en ce week end, un dessert "goûter" ...

    bien de chez nous :

    (d'antan c'était un de nos ... "quatre heures") ...

     

     Le Patrouillard 

     

    C'est une tourte sucrée aux pommes ....

    que l'on retrouve selon la tradition sur la Côte d'Opale ...

     dans la région de Berck/Mer ... 

    Le Patrouillard !

     L'origine de ce gâteau n'est pas véritablement connue,

    on attribuerait cette tourte aux pommes soit 

     

    aux douaniers, appelés « les patrouillards » ...

     qui surveillaient la côte du côté de Berck soit ...

     

    au verbe pétrir qui se dit« patrouiller » en patois du Nord.

    Le Patrouillard !

     Pour le réaliser il vous faut :

    250 g de farine,

    100 g de margarine fondue (ou beurre),

    75 g de sucre fin (+30 g pour dorer),

    1 carré de levure de boulanger (délayée dans un peu de lait tiédi et sucré),

    1 paquet de sucre vanillé (facultatif),

    2 œufs battus (+1 jaune pour dorer),

    1 pincée de sel,

    4 à  5 pommes à  cuire .

    Le Patrouillard !

     Mettez la farine dans un récipient, faire une fontaine,

    Ajoutez-y la margarine ramollie, le sucre, le sel, les œufs, la levure et le sucre vanillé.

    Pétrir le tout avec les doigts jusqu'à  ce que la pâte (qui colle aux doigts au début)

    se transforme en une boule compacte. (Rajouter un peu de farine si la pâte colle encore).

     

    Laissez reposer à  température ambiante.

     

    Pendant ce temps, épluchez les pommes, beurrez et farinez votre moule.

    Etalez la pâte à la main (sans rouleau) et découpez deux ronds,

    placez  le 1er disque dans le moule en remontant haut sur les bords.

    Déposez-y les pommes coupées en lamelles.

    Mettez le deuxième disque de pâte, bien coller les bords,

    faites un trou au milieu pour la vapeur .

     

    Cuisez au four th.5 pendant 20 mn, puis dorez à  l'oeuf et saupoudrez de sucre.

     

    Enfournez de nouveau jusqu'à  ce que ce soit doré sur le dessus (environ 10 mn).

     

    Le Patrouillard !

     

    Dégustez tiède pour en apprécier toute la saveur !

    Le Patrouillard !

    Vous pourrez accompagner ce "patrouillard" d'un jus de pomme ou de cidre .

     

    A propos de cidre , voici une mignonne poésie écrite par Simon

    un élève d'une classe de CM2 en Normandie.

     

    Le Patrouillard !

     

    Il pleut des pommes

    Quand on les ramasse en automne.

    Elles vont dans le panier,

    Bien serrées, bien tassées.

    Lentement et en douceur,

    Les meilleures dans le broyeur,

    Seront écrasées.

    On pourra voir le jus couler

    Et quand le cidre sera terminé,

    On le mettra dans les pichets,

    Pour le boire devant la cheminée. 

    Le Patrouillard !

    Un petit conseil envoyé par mon amie Minouche

    pour nettoyer les fruits du commerce avant de les utiliser ...

     

    Le Patrouillard !

    Excellent week end à Tous !

    Le Patrouillard ! 


    36 commentaires
  • Coucou à Tous !

    Plat du soir ...

      Pour le soir une petite recette simple et rapide ... 

    Vous avez cuisiné trop de macaronis ....

     

    Qu'à cela ne tienne ...

    Rien n'est perdu !

     

    Des tranches de jambon, du fromage râpé et le tour est joué !!!

     

    Plat du soir ...

     

    Beurrez généreusement un plat à gratin

    placez vos pâtes 

    puis, une couche de jambon coupé en morceaux ...

    puis du  gruyère râpé ...

    Répétez une fois cette opération en terminant par le fromage

    et si vous avez , mélangez-le à de la chapelure. .

     

    Parsemez de morceaux de beurre (soyez généreux) et

    enfournez à four th. 6 (180°) jusqu'à ce que le dessus soit doré !!!

     

    Plat du soir ...

     

    Dégustez tout chaud !!!

    Plat du soir ...

     

    Peut se réaliser avec des coquillettes, 

    évitez les spaghettis et les nouilles (trop fins),

    et utiliser un fond de jambon coupé en cubes (moins onéreux) .

     

    A demain mes amis !

    Plat du soir ...

     


    26 commentaires
  • "At tchoum" !

    "At tchoum" !

    "At tchoum" !

    Le froid humide de l'automne pointe son nez, le rhume arrive, la grippe nous guette ...

     

    Jadis, les hommes et les femmes accueillaient

    l'éternuement d'une grande personne par cette phrase ...

    "Dieu vous assiste!" ou bien encore "Dieu vous aide!".

    Lorsqu'il s'agissait d'un enfant , on disait ...

    "Dieu te cresse !" qui signifie : "Dieu te fasse croître!"

    Il y avait de la réflexion dans ces souhaits post-éternuements.

     

    L'usage de saluer lorsqu'une personne éternue est fort ancien,

    on le pratiquait dans la Grèce Antique.

    On salue, disait Aristote, lorsqu'il vous arrive d'éternuer,

    parce que l'éternuement part du cerveau, siège de l'intelligence et de l'esprit.

     

    Chez les Perses, lorsqu'on éternuait, la loi voulait qu'on ait recours à la prière,

    car en ce moment critique, le mauvais esprit pouvait

    déployer tous ses efforts pour séduire l'enrhumé.

     

    Souvent l'éternuement est suivi d'une envie irrépressible de se moucher.

    Presque tous les paysans, d'antan, se mouchaient sans mouchoir.

    En effet, ils se mouchaient dans leurs doigts avec une grande dextérité.

    Les bourgeois faisaient de même mais prenaient soin de s'essuyer les doigts dans un mouchoir.

     

    Drôle de coutume n'est-ce pas ????

    "At tchoum" !

     Atchoum !

     

    "At tchoum" !

     Le rhume, tout le monde connaît ...

    Je vous parlerai de cette herbe aromatique qui est une alliée idéale pour la mauvaise saison ....

     

    Le thym... 

    "At tchoum" !

    qui jugule les infections et tonifie le système respiratoire.

    C'est un puissant antibactérien pour tous les problèmes affectant le nez, la gorge et les oreilles.

     

    Grâce à ses propriétés expectorantes antitussives, il peut aussi soulager les bronchites.

     

    Par ailleurs, cette herbe aromatique est un tonique général et un décontractant musculaire.

     

    "At tchoum" !

     

    En cas d'infection virale : faites infuser 20 à 25 g de feuilles de thym dans un litre d'eau bouillante ,

    filtrez, sucrez au miel de thym ou de lavande ou autre

    et  buvez tout au long de la journée .

     

    Si vous toussez : mélangez 30 g de thym dans 1/2 litre d'eau et faites bouillir pendant 5 minutes.

    Laissez infuser pendant 2 heures avec autant de sucre roux (ou sucre semoule) que de liquide afin d'obtenir un sirop.

    Mélangez et ...

    Prenez-en 1 cuillerée à café 2 à 3 fois par jour .

     

    Enrhumé pensez à cette d'inhalation au thym :  laissez infuser

    dans une grande quantité d'eau bouillante une poignée de thym .

    Placez-vous au-dessus de cette fumigation, la tête couverte

    d'une serviette pour profiter au maximum des vapeurs bienfaisantes.

    (évitez de sortir après une inhalation pour ne pas prendre froid)

    "At tchoum" !

     


    31 commentaires
  • Aidons-les à passer l'hiver qui s'annonce ...

     Bonne semaine à Tous ...

    malgré ce temps frisquet mais de saison !

     

    Aidons-les à passer l'hiver qui s'annonce ...

     

    Lors de la  "mauvaise saison", la faim

    est la principale cause de mortalité chez les oiseaux :

    ils dépensent toute leur énergie à conserver

    leur température interne, qui est de 42°C environ.

     

    En nourrissant nos petits compagnons à plumes,

    on leur permettra de traverser cette période difficile.

    Et comme un bienfait n'est jamais perdu, ce sera pour vous une merveilleuse occasion

    de les observer et d'étudier leurs habitude, voire de les photographier ...

     

    Aidons-les à passer l'hiver qui s'annonce ...

     

    Nourrir, mais pas n'importe quand !

     

    Chez nous, le nourrissage des oiseaux familiers débutera

    en automne pour s'achever à la fin de l'hiver.

    Il est rarement utile de démarrer avant mi-octobre ou début novembre

    (les ressources naturelles étant encore abondantes) ;

    et il est vain, sinon, néfaste, de poursuivre au-delà de mars.

     

    Néfaste parce que certaines espèces seraient tentées d'élever

    leur nichée avec une nature adéquate.

    Les jeunes mésanges, par exemple, reçoivent une alimentation exclusivement carnée

    -sous forme d'insectes- alors que leurs parents se sont gavés de graines en hiver !

     

    Aidons-les à passer l'hiver qui s'annonce ...

     

    Tout d'abord à savoir :

    Le sel peut être mortel pour les oiseaux , ne jamais leur donner

    des aliments ou graines qui en contiennent .

     

    Par contre, le tournesol est l'élément incontournable du nourrissage hivernal ! 

    Oléagineuse, donc calorique, cette graine est accessible au bec perforateur des mésanges

    et à l'étau des mandibules des granivores à bec épais (moineau, verdier, chardonneret, pics ...)

     

    Les espèces dotées d'un outil moins performant (rouge-gorge, accenteurs ....)

    devront se contenter de brisures laissées par les autres !

    Rien ne se perd ! 

     

    Les fruits secs (figues, cacahuètes (non salées), cerneaux de noix,

    graines de melons et de pastèques (provision faite durant l'été et séchée)

      enfilés en chapelets pendants sur un fil de pêche, donnent lieu

    à de charmantes acrobaties de la part des tarins et des mésanges.

     

    Les graines plus petites, placées dans de petits plateaux-repas,

    (blé, avoine, millet, chènevis, chardon, colza, alpiste, riz ...)

    s'utilisent en mélange ou séparément. 

    Vous en testerez plusieurs sortes pour ne retenir que celles qui plaisent

    le plus aux oiseaux s'invitant chez vous.

     

    Aidons-les à passer l'hiver qui s'annonce ...

     

    Des boules de margarine toutes prêtes existent dans des filets à suspendre aux branches.

    Vous même pouvez "emprisonner" dans un emballage à citrons en fine résille,

    des lambeaux de graisse animale crue, non salée ;

    ou mouler des blocs de margarine en y incorporant  des graines.

     

    Pensez à attacher une ficelle à la pointe d'une pomme de pin bien ouverte.

    Roulez la pomme de pin dans du saindoux, puis dans des graines pour oiseaux.

    Suspendez à un arbre.

     

    Aidons-les à passer la mauvaise saison  ...

     

    Peu d'oiseaux se montrent insensibles à la matière grasse en hiver !

     

    Aidons-les à passer l'hiver qui s'annonce ...

     

    Beaucoup de restes de nourriture sont potentiellement recyclables :

    des morceaux de pommes de terre cuites, du riz cuit (sans sel), des fruits plus ou moins blets.

     

    Pensez aux coquilles d'œufs brisées : faites-les sécher, et déposez-en dans une coupelle.

    Les oiseaux adorent cette nourriture, qui les aide à digérer !

     

    Prévoyez de l'eau car les oiseaux se déshydratent facilement en hiver.

    Les besoins hydriques sont aussi importants qu'au cœur de l'été.

    Installez une coupe d'eau claire, sans ajout d'alcool ni de sel,

    aussi renouvelez le liquide qui se fige par temps de gel, aussi souvent que nécessaire.

    Aidons-les à passer l'hiver qui s'annonce ... 


    31 commentaires
  •  

    Symphorine" ...

     Au long des chemins lors de vos promenades, comme dans les jardins

    votre regard a certainement été attiré par ....

    ce bel arbuste ornemental originaire d'Amérique de nord

    et qui a été introduit en Europe occidentale vers 1817

    et qui s'y est très bien adapté.

    Symphorine" ...

    LA SYMPHORINE

    Tel est son nom .... très poétique je trouve.

     

    Symphorine" ...

     

    C'est un arbuste résistant de 1 à 2 mètre de la même famille que le chèvrefeuille.

     

    J' admire particulièrement en cette saison  ses baies blanches

    (ou roses selon l'espèce),

    qui ressemblent à de grosses perles après sa floraison et qui durent jusqu'en hiver

     attirant les oiseaux notamment les bouvreuils .

     

    Symphorine" ...

     

    La symphorine répond au doux noms ...

    "d'arbre aux perles" en France ou

      de "baies de neige" en Angleterre.

     

    Symphorine" ...

     Belle ....

    MAIS ... méfiance

    car ses baies aussi jolies soient -elles sont TOXIQUES ...

    et attirent souvent les enfants ! 

     

    Symphorine" ...

    Symphorine" ...

    A demain mes amis, profitez bien de votre dimanche ...

    même sous la grisaille !

    Symphorine" ...

     


    24 commentaires
  • Souvenons-nous !

     

    Le 11 Novembre ... Souvenons-nous !

     

    11 Novembre ...

                                                Noeux les Mines (62)

     

    Le 11 Novembre, à 11 heures du matin, les hostilités de la première Grande guerre

    (1914-18) cessent enfin.

    L'Allemagne demande à signer l'armistice, ce qui est fait en forêt de Compiègne,

    dans un train stationné près de la gare de Rethondes.

     

    On sonne les cloches et on tire des coups de canon pour faire savoir

    au peuple que la guerre est terminée.

    La foule descend dans la rue pour faire exploser sa joie

    et on fait la fête jusque tard dans la nuit .

     

    Le 28 juin 1919, dans la galerie des glaces du château de Versailles,

    le traité de Versailles engage l'Allemagne à restituer à la France l'Alsace et la Lorraine,

    et à réparer les dommages commis par la guerre .              

    11 Novembre ...

    La tombe du soldat inconnu

     

    Sous l'Arc de Triomphe à Paris est inhumée la dépouille mortelle d'un soldat non identifié,

    tué lors de la Première Guerre Mondiale,

    et symbolisant des militaires morts durant les hostilités.

    Tous les ans, le 11 Novembre, des personnalités du monde politique

    vont déposer une gerbe sur sa sépulture.

    Cette initiative a été prise par André Maginot, homme politique.

     

    Les Français ne sont pas les seuls à avoir pris cette initiative.

    En Belgique, le soldat inconnu est inhumé à Bruxelles, au pied de la colonne du Congrès.

    En Italie, il repose face au monument consacré au roi Victor Emmanuel II, à Rome.

    En Angleterre, le tombeau du soldat inconnu est situé dans l'Abbaye de Westminster et

    aux Etats-Unis, on le trouve dans le cimetière d'Arlington (Etat de Virginie).

     

                                                                                                    (extrait du ..." livre de bord de toutes les fêtes"  de Claire Pinson) 

    11 Novembre ...

    11 Novembre ...

    Dans chaque village de France touché par cette guerre un monument est érigé 

    comportant les noms de ces  soldats morts pour la France.

    (plus de 18 millions de morts civils et militaires).

    11 Novembre ...

    Ci-dessus à Essars dans le Pas de Calais ...

    11 Novembre ... 

    Le Bleuet de France est le symbole de la mémoire et de la solidarité, en France,

    envers les anciens combattants, les victimes de guerre, les veuves et les orphelins.

    Ce terme de bleuets désignait les soldats de la classe 17 nés en 1897 fraîchement arrivés sur le champ de bataille du Chemin de Dames, en raison de l'uniforme bleu horizon dont ils étaient vêtus.

     

    Pour en savoir plus sur le "bleuet de France" suivre ce lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bleuet_de_France 

     

    11 Novembre ...  

     


    29 commentaires
  •  

    BONNE JOURNEE ! 

     

    St martin

     

     

     Le 11 novembre , est commémoré St Martin , qui est le plus grand Saint de France  ... 

    en 1870 .... 3668 églises étaient placées sous son patronage

    et

    c'est justement parce que chez nous .... nous avons ....

    l'église St Martin que je vous parlerai de ce saint.

     

    St martin  

     

     Eglise St Martin à  Beuvry (62)

     

    St Martin ...

     

     

    St Martin ...

     

    LA LEGENDE DE ST MARTIN

     

    St martin

     

    Selon une vieille légende St Martin portant la bonne parole sur les côtes flamandes accompagné de son âne ,  aurait perdu cet âne qui s'était égaré dans les dunes, alors qu'il tentait d'évangéliser les pêcheurs d'un petit village au bord de la mer dans le Nord .....  Dunkerque  aujourd'hui.

     

    A la nuit tombée, les habitants du pays se mirent à  la recherche de l'âne, avec des lanternes et pour certains des betteraves creusées dans lesquelles ils avaient placé une bougie.

     

    Ils ont retrouvé l'âne en train de manger des chardons et des oyats.

     

    En remerciement saint Martin fit un miracle et transforma toutes les crottes de l'âne en brioches appelées Croquandoules ou craquandoules (selon les régions) .

     

    Dans certains villages des Flandres on perpétue cette légende en défilant dans la rue, avec une lanterne en forme de tête, creusée dans une betterave à  sucre en suivant Saint martin et son âne et la fanfare.

     

    Après le défilé, on distribue aux enfants une brioche en forme particulière, que l'on appelle "craquandoules"  et a lieu le concours de la plus belle lanterne (betterave creusée et éclairée par une bougie) .

    Cette fête se déroule les 10 et 11 novembre.

     

    St martin

     

    Bien que d'inspiration chrétienne, la Saint Martin en Flandres est une fête païenne

    et est fêtée dans les écoles laïques.

     

    La saint Martin était jadis un jour de liesse où l'on goûtait le vin nouveau.

     La période de redoux en novembre est appelée "l'été de la saint Martin".

     

    Halloween est la fête de la nuit et de la mort alors que 

    Saint Martin est la fête de la vie et de la lumière. 

    "11 novembre" La légende de St Martin ...

    Si vous voulez retrouver la vie de "St Martin" dirigez vous vers ce lien ...

    http://cheznous62.eklablog.com/st-martin-a119185622

    "11 novembre" La légende de St Martin ...

     


    26 commentaires
  •  Coucou à Tous ... 

    combles

     

    Connaissez-vous le jeu des "Combles" ?

     De mon côté, j'y ai pris un grand plaisir et j'ai souri aux réponses ...

     

    Je vous offre le premier :

    "Quel est le comble pour un photographe" ?

    Réponse :

    "D'avoir des pellicules" !

     

    A vous de jouer mes amis !!!

     

     

      1. Quel est le comble pour un photographe ?

      2. Quel est le comble pour un jardinier ?

      3.Quel est le comble pour un électricien ?

      4. Quel est le comble pour un policier ?

      5. Quel est le comble pour un juge ?

      6. Quel est le comble pour un coiffeur ?

      7. Quel est le comble pour un docteur ?

      8. Quel est le comble pour un horloger ?

      9. Quel est le comble pour un dessinateur de B.D. ?

     10. Quel est le comble pour un pâtissier ?

    11. Quel est le comble pour un sculpteur ?

     12. Quel est le comble pour un ordinateur ?

     13. Quel est le comble pour un charcutier ?

      14. Quel est le comble pour un berger ?

      15. Quel est le comble pour un chien ? 

    combles

    combles

    combles

    combles

    combles

    combles

     

    Réponses aux devinettes

       1. D'avoir des pellicules

       2. De se prendre un râteau

       3. D'avoir des ampoules

       4. De manger des amandes

        5. De manger des avocats

        6. D'avoir un cheveu sur la langue

        7. D'être patient

        8. D'être en retard

        9. De faire des bulles

       10. D'avoir peur des éclairs

       11. De s'appeler Pierre

      12. D'avoir peur d'une souris

      13. De s'appeler Monsieur Jean Bon

     14. De devenir chèvre

    15 . D'avoir un voyage de n'os 

    combles

    çà vous a plu ???

    Je vous souhaite une agréable journée !!

    combles


    23 commentaires
  •   

    Douceur de la clémentine

    Douceur de la clémentine

    Un début de journée "vitaminée" pour affronter les journées frileuses

     

    qui commencent à  se pointer , avec ce fruit empli de soleil ....

     

    La  CLEMENTINE, 

    ce petit agrume qui est le roi dans la corbeille de fruits hivernale !

     

    clementine  La clémentine est un fruit très riche en vitamine C.

     

    Elle fournit du potassium, du calcium, du magnésium et du fer.

     

    Elle est excellente pour redonner à  l'organisme vitalité grâce à  ses minéraux et ses oligo-éléments.

    Au cœur de l'hiver, elle fortifiera le système immunitaire.


    De plus, elle est très peu calorique et combat la fatigue et les infections microbiennes..

     

    Douceur de la clémentine


    Elle a une saveur douce :

    elle est juteuse, sucrée, délicatement parfumée avec une chair tendre :

    elle convient aussi bien aux enfants qu'aux adultes.

     

    Quand elle est un peu verte, elle ne manque pas de maturité : c'est la preuve qu'elle n'a pas été déverdie en chambre froide.

    Choisissez-la bio si vous voulez utiliser le zeste.

    Douceur de la clémentine

    Une petite salade d'hiver ..

     

    Dans un saladier mélangez le jus de 1 clémentine

    avec 1 c. à s. de vinaigre balsamique et 1 c. à s. de vinaigre de miel, sel et poivre.

    Emulsionnez avec 3 c. à s. d'huile de tournesol.

    Ajoutez 150 g de mâche lavée et 2 clémentines en quartiers . 

    Mélangez et servez .

    Douceur de la clémentine

     La clémentine .... des quartiers de tonus !

    Alors, en cette période, pourquoi s'en priver !!!

     

    clementine 

     


    31 commentaires
  •  

    Elle tire sa révérence en beauté ...

     

    LA ROSE DE NOVEMBRE

     

    Avec cette jolie poésie de Renée Jeanne Mignard

    Pour mieux  connaître cet auteur et retrouver ses oeuvres , petit clic sur ce lien ....

    http://renee.mignard.free.fr/identite.htm#haut

     

     

    Il n'est plus belle fleur qu'une rose d'automne,

    Quand elle sait déjà  que ses jours sont comptés,

    Et que près de sa fin, généreuse, elle donne

    Encor  plus de parfum qu'aux beaux jours de l'été.

     

    Dans le brouillard léger d'une aube de novembre

    Alors que les oiseaux ne savent plus chanter,

    Elle va défroisser sa robe d'or et d'ambre

    Pour s'offrir aux regards dans toute sa beauté.

     

    Mais un souffle de vent la blesse, la défeuille.

    Sitôt qu'il a séché ses larmes de rosée,

    Elle cache ses joues dans son écrin de feuilles

    Pour vivre encor un peu, encor une journée.

     

    Ô toi qui ne sais pas combien est éphémère

    La rose qui s'endort et va vers son trépas,

    Si tu passes près d'elle au jardin de ta mère,

    Je t'en supplie, enfant, non, ne la cueille pas.

     

    Laisse la retenir la vie qui l'abandonne,
     
    Suivre des vols d'oiseaux glissant dans le ciel clair.

     Il n'est plus belle fleur qu'une rose d'automne,

     Qui se meurt doucement, aux premiers jours d'hiver.

     

    Rose de Novembre ...

    Les roses du jardin après la pluie d'automne de la semaine dernière...

    Rose de Novembre ...

     

    Rose de Novembre ...

     

    Rose de Novembre ...

     

    Et notre surprenant mini-rosier qui émerge de nouveau tout fleuri

    au milieu des  feuilles de capucine ...

     

    Rose de Novembre ...

                                       

    Rose de Novembre ...

                                                                   Belle journée à Tous ! 

     


    21 commentaires
  •  

    "Sourire du jour" ...

    BONJOUR A TOUS !

    Bonne semaine mes gens !

    "Sourire du jour" ...

    "Sourire du jour" ...

    "Sourire du jour" ...

     

    Pour sourire en ce lundi ...

    ,quelques perles  en images sur la chasse

    issues d'un ancien "Almanach Vermot" que j'avais en réserve

    et que j'ai plaisir à partager avec vous !

    "Sourire du jour" ...

     

    "Sourire du jour" ...

     

     

    "Sourire du jour" ...

    "Sourire du jour" ...

     

     

    "Sourire du jour" ...

     

    "Sourire du jour" ...

    A plus, mes amis !

    "Sourire du jour" ...  


    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique