•  

    ....

     

    ....

     

    Coucou mes amis,

    Je profite de ce temps de gelée et de neige qui a enjolivé la campagne  

    par chez nous cette semaine pour vous offrir ce conte

    qui m'a beaucoup plu et que j'ai découvert au fil de mes lectures mais j'en ignore l'auteur.

     

    ....

     

    Un jour, le roi Hiver, envahit le monde.

    Tout gela, maisons, arbres et fleurs, hommes et bêtes.

    Et aussi Henry et Juliette qui s'aimaient tendrement.

    Comme ils se tenaient la main, monsieur Hiver les réunis en un seul glaçon.

    Il refroidit tout d'un regard et la terre se changea en une gigantesque boule de glace.

    Mais il oublia … le cœur brûlant des amoureux.

    L'amour de Juliette pour Henry était plus fort que la magie des glaces.

    Le cœur de la jeune fille brûla comme mille feux et réchauffa bientôt toute la terre.

    Hommes et bêtes revinrent à la vie, puis les arbres, les rivières et les fleurs.

    Seuls ceux qui avaient un cœur de glace restèrent aussi gelés qu'avant !

     

    ....

     

    Pour  vous souhaiter une fin de semaine toute en douceur … 

    ces très belles oeuvres  hivernales

    que j'apprécie particulièrement pour la réalité  des tableaux  :

     de l'artiste rural Robert Duncan

    né en Utah en 1952 et qui a commencé à peindre à l'âge de 11 ans.

     

    Un enchantement ces joies d'enfants ...

     

     

    ....

     

    Pour clore ce billet ...

    Conseil hivernal

     … utile pour ceux qui possèdent un petit bassin pour ne pas laisser la glace l'envahir :

    le manque d'oxygène serait fatal au poisson...

    Si par malchance, votre bassin est totalement pris, briser la glace en douceur :

    non pas à l'aide d'un maillet dont le bruit heurterait vos poissons,

    mais en posant à la surface une casserole d'eau bouillante ou en arrosant doucement à l'eau très chaude.

    Quelques trucs simples pour limiter le gel total à la surface :

    placer verticalement un fagot,

    faire flotter des ballons d'enfant ou une chambre à air emplie d'antigel ;

    la glace ne collera pas sur le caoutchouc et le rond est facile à enlever.

     

    "Elle est arrivée" !

     

    Je vous souhaite à Tous un agréable week end,

    le temps s'est radoucit et peu à peu la neige nous quitte.

    "Elle est arrivée" !


    36 commentaires
  • "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

     

    Je vous parle  des nèfles aujourd'hui …

    car la récolte se fait aux premières gelées, lorsque le fruit comestible commence à devenir blet.

     

    "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

     

    Le néflier est un  arbre original se retrouve principalement en Belgique, en Normandie,

    en Allemagne et dans le Nord de la France.

    C’est en effet un fruitier qui s’adapte bien aux climats rudes et qui ne connaît qu’une seule espèce.

    Son feuillage caduc est très fourni et ses fruits apparaissent dès le mois de mai.

    Ses fruits sont très appréciés des oiseaux !

     

    "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

                                                                                                                                                      (photo du net)

      Lors de la récolte, attendez que le fruit soit bien mûr sur l’arbre

    car une fois détaché il ne se développera plus.

    On les dispose sur des claies pour qu'ils perdent leur amertume et deviennent agréables.

     

    "Nèfle" ... fruit de l'hiver ...... 

     

     Les fruits sont fragiles et méritent d’être manipulés avec précaution.

    On prend alors le fruit en le pressant entre le pouce, l’index et le majeur et on enlève les gros pépins.

    Le fruit éclate et sa chair d’apparence peu ragoûtante vous étonnera tant par sa douceur

    que par  son goût inattendu.

     

    Ce fruit est très efficace pour stopper les diarrhées sans provoquer de constipation.

    Les feuilles peuvent calmer les maux de gorge.

    On utilise les nèfles pour faire des tartes, des clafoutis, de la gelée, de la confiture.

     

     "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

     

    Des nèfles ! cette  expression populaire est assez méprisante pour les fruits du néflier.

    Savez-vous d'où vient l'expression : "Des nèfles !" qui jadis équivalait à "la ferme…"

    Il y avait une foire parisienne autrefois, c'était la foire du Temple.

    Les femmes de la campagne apportaient des nèfles à la foire du Temple, et le commerce de ces fruits

    était d'autant plus considérable que les valets se faisaient un malin plaisir

    de les jeter aux nouveaux venus au milieu des huées de la foule ou des injures.

    Cet usage qui amenait des rixes et des scènes scandaleuses, était tellement connu des parisiens,

    que l'on avait coutume d'envoyer au Temple ceux que l'on voulait tourner en ridicule, en leur disant :

    "Va-t'en au Temple quérir des nèfles !"

    On disait également aux gens dont la parole était douteuse : "Que me donnes-tu ? Des nèfles ?"

    "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

    "Nèfle" ... fruit "ancien"......

     Un bon  vin chaud

     Pour 1 litre de vin mettre à chauffer :

    130 gr de sucre,
    2 cuillères à soupe de miel,
    3 cuillères à soupe de cannelle,
    1 cuillère à soupe de muscade,
    3 oranges coupées en quartier,
    1 cuillère à soupe de gingembre,
    3 clous de girofle,
    quelques raisins secs,
    des amandes effilées,
    le zeste d'un citron et son jus

    Laisser bouillir une fois, et laisser reposer 1 nuit.
    Réchauffer avant de servir.

    Pour les gourmands, vous pouvez le mettre en bouteille,

    il sera prêt à réchauffer lors de la nouvelle venue du froid !

    A noter que l'alcool s'évapore à ébullition.

    "Nèfle" ... fruit "ancien"......


    30 commentaires
  • Ah ! ces hivers ! ...

     çà commence par chez nous ...

    mais la neige et le froid occupent l'esprit durant une bonne partie de janvier et plus.

    Outre les derniers épisodes de froid du 20 ème siècle dont nous avons souvent entendu parler dans les journaux ...

     

    Les historiens locaux n'ont pas eu froid aux yeux en fouillant dans le

    "Recueil de données statistiques relatives à la climatologie de la France" de Joseph Sanson.

    Une "mine" de renseignements publiée en 1945 notamment sur les grands hivers .

     

    Ah ! ces hivers ! ...

     

    En 763-764, "la mer fut gelée sur nos côtes" ;

    "hiver très rude et très long" en 859-860, en 974-975, en 1076-1077.

     

    En 1114-1115, " la mer gela dans la Manche à quelques distances des côtes et

    les pierres les plus grosses  se fendirent en éclat".

     

    De décembre 1315 à Pâques 1316, l'hiver se montra si rigoureux qu'il provoqua une famine générale.

     

    Froids excessifs dans le Nord de la France en 1422-1423 :

    "Les coqs et gélines avaient les crêtes gelées jusqu'à la tête !"

     

    Toujours dans le Nord, il neigea 40 jours de suite entre novembre 1434 et février 1435.

     

    Grands hivers encore entre décembre 1607 et mars 1608, en 1620-1621.

     

    Durant le mois de janvier 1709, la température sous abri à Paris était aux environs de -20°c …

     

    Ah ! ces hivers ! ...

     

    Et plus proches de nous ...

    Les hivers rudes en France en 1933, 1947, 1954, 1956, 1963, 1985...

    avec cette vidéo "rétro"

    Ah ! ces hivers ! ... 

     

     Alors, de quoi se plaint-on désormais ? …

    "Neige en Janvier … blé au grenier" 

    "Un mois de janvier sans gelée n'annonce jamais bonne année"

    disent les dictons.

     

    Hier … au jardin sous la gelée

    en attendant la petite neige d'aujourd'hui !

     

    Ah ! ces hivers ! ...

     

    Ah ! ces hivers ! ...

     

    Ah ! ces hivers ! ...

     

    Ah ! ces hivers ! ...

     

    Ah ! ces hivers ! ...

     

    Ah ! ces hivers ! ...

    Ah ! ces hivers ! ...Ah ! ces hivers ! ...Ah ! ces hivers ! ...Ah ! ces hivers ! ...Ah ! ces hivers ! ...


    35 commentaires
  • "Sus aux rhumes" ... 

    En ce moment, les microbes passent à l'attaque .

    On ne va pas se laisser faire et on va essayer de se protéger ...

     

    Pour tous les goûts …

    Voici diverses recettes  pour  vous aider à prévenir les rhumes de cet hiver !!

    A savoir, si les symptômes persistent et surtout s'il y a fièvre ne pas hésiter à consulter son médecin .

     

    "Sus aux rhumes" ...

     

    Recette du grog « antigrippe »

    Préparez une tasse d'infusion ou de thé bien chaud, au choix.

    Ajoutez 1 cuillère à soupe de miel, une cuillère à café de rhum et un quartier de citron pressé.

    Consommez très chaud mais avec modération

     

    Recette de la tisane au thym

    Faites bouillir une belle branche de thym dans 1/4 de litre d'eau.

    Filtrez. Sucrez avec du miel de thym, de lavande ou autre.

    Consommez bien chaud. À renouveler plusieurs fois au cours de la journée.

     

    Recette du sirop de thym

    Remplissez un bocal en verre de couches alternées de thym frais et de sucre roux.

    Tassez le tout. Laissez macérer 3 jours. Ajoutez 1 litre d'eau.

    Faites cuire à petit feu pendant 1 heure. Filtrez et embouteillez.

    3 à 5 cuillères à soupe par jour calment la toux.

     

    Recette d'inhalation au thym et à l'eucalyptus

    Laissez infuser dans une grande quantité d'eau bouillante une poignée de thym ou d'eucalyptus ou les deux.

    Placez-vous au-dessus de cette fumigation, la tête couverte d'une serviette pour

    profiter au maximum des vapeurs bienfaisantes.

     

    Recette de la citronnade chaude

    Pressez un citron. Faites chauffer une tasse d'eau.

    Versez l'eau bien chaude sur le jus de citron agrémenté de 2 cuillerées de miel de sapin ou de thym.

    Consommez bien chaud.

     

    Recette du sirop d'oignons

    Faites cuire 2 gros oignons hachés recouverts d'eau.

    Mixez le tout. Ajoutez 5 cuillères à soupe de miel de sapin. Mélangez.

    En cas de refroidissement, une cuillère à soupe de ce sirop prise toutes les heures vous soulagera.

     

    Recette de l'infusion d'ail

    Hachez menu 2 éclats d'ail. Portez à ébullition une grande tasse d'eau.

    Coupez le feu. Faites infuser l'ail 2 minutes. Filtrez.

    Ajoutez le jus d'un citron et autant de miel que vous aimez.

    Boire bien chaud dès les premiers frissons.

     


    Et pour terminer le sirop de carottes que je vous avais proposé dans un précédent billet !

    Epluchez et coupez 2 carottes. 

    Placez vos rondelles de carottes dans un bocal en alternant couches de carottes et sucre candi

    (à défaut : sucre brun cristallisé). Filtrez lorsque les rondelles de carottes sont toutes racornies.

    Consommez le jus ainsi obtenu à raison d'une cuillère à soupe plusieurs fois par jour.

    En prévention, pour les enfants, ce sirop de carottes est idéal, à raison d'une cuillère à soupe le matin.

     

    "Sus aux rhumes" ...

     

    POUR SOURIRE :

     

    Je vais te chercher

              jusqu’à te trouver …

              Alors, je t’emmènerai au lit

              Et lentement, je te ferai trembler …

              Transpirer à profusion,

              Je te ferai gémir, et même rugir …

              Tes tempes vont battre,

              Ta tête va exploser.. .

              Quand j’en aurai terminé,

              Je partirai.

      A la prochaine !

              Avec tout mon amour !

              La grippe.

     

    BONNE SEMAINE A TOUS !!!

    "Sus aux rhumes" ...

     


    30 commentaires
  • Passez à l'orange ...

    Passez à l'orange ...Passez à l'orange ...

    Une bonne gelée aujourd'hui, çà met du baume au cœur ! ! 

     

    Pour vous conforter...

    Passez à l'orange  !  

    Ce fruit d'hiver apporterait une protection contre de nombreuses maladies.

    Vous avez l'habitude de manger des oranges en hiver ?

    Conservez cette bonne routine.

    Tout le monde connaît la richesse en vitamine C de cet agrume :

    il fait partie des fruits et légumes qui en renferment le plus.

    Mais plus qu'un antifatigue, la vitamine C est plutôt un anti-infectieux,

    bien utile pour se débarrasser des rhumes.

     

    L'orange sanguine elle, en plus, contient de l'anthocyanine,

    un pigment rouge normalement absent dans les agrumes :

    d'après de récentes recherches ce pigment pourrait avoir un effet "coupe-faim" intéressant.

     

    Une orange sanguine le matin !

    C'est de l'or pour votre organisme !

    Passez à l'orange ...

    A faire soi-même cette rapide salade bicolore vitaminée  ...

    Pelez deux oranges à jus  et une orange sanguine.

    Coupez-les en tranches dans le sens de la hauteur et non en quartiers.

    Arrosez d'un jus d'orange, ajoutez un filet d'eau de fleur d'oranger,

    saupoudrez de sucre (ou de stévia), mélangez et dégustez !!!

    Passez à l'orange ...

    Pour vous !

    Passez à l'orange ...

                                                           "Vitamines des yeux et du cœur" !Passez à l'orange ...

    A lundi, mes amis si vous le voulez bien !

    En attendant excellent week end !


    22 commentaires
  •  

    Passez une agréable journée !

    Notre belle "langue" ...

     

      Écoutez-le, ce vieil instit, donnant à ses petits enfants

    une leçon de vocabulaire sur les cris des animaux : 

    Notre belle "langue" ...

    "Tu le sais, bien sûr depuis longtemps ... 

     Le coq chante, cocorico, la poule caquète, le chien aboie.

     Quand le cheval hennit et que beugle le bœuf et meugle la vache, l'hirondelle gazouille, la colombe roucoule et le pinson ramage.

     Les moineaux piaillent, le faisan et l'oie criaillent quand le dindon glousse.

     La grenouille coasse mais le corbeau croasse et la pie jacasse.

     Et le chat comme le tigre miaule, l'éléphant barrit, l'âne braie, mais le cerf rait.

     Le mouton bêle évidemment et bourdonne l'abeille.

     La biche brame, quand le loup hurle.

    Notre belle "langue" ... 

    Tu sais, bien sûr, tous ces cris-là mais sais-tu ?

     Sais-tu ?

     Que le canard nasille – les canards nasillardent !

     Que le bouc ou la chèvre chevrote ; que le hibou hulule, mais que la chouette, elle, chuinte .

    Que le paon braille, que l'aigle trompète.

    Notre belle "langue" ... 

    Sais-tu ?

     Que si la tourterelle roucoule, le ramier caracoule et que la bécasse croule que la perdrix cacabe, que la cigogne craquète.

     Que si le corbeau croasse, la corneille corbine et que le lapin glapit quand le lièvre vagit.

    Notre belle "langue" ... 

    Tu sais tout cela ?

    Bien.

    Mais sais-tu, sais-tu ?

     Que l'alouette grisole, Tu ne le savais pas.

     Et peut-être ne sais-tu pas davantage que le pivert picasse … c'est excusable !

     Ou que le sanglier grommelle, que le chameau blatère et que c'est à cause du chameau que l'on déblatère !

     

    Tu ne sais pas non plus peut-être que la huppe pupule . Et je ne sais pas non plus si on l'appelle en Limousin la pépue parce qu'elle pupule ou parce qu'elle fait son nid avec de la chose qui pue.

    Qu'importe ! Mais c'est joli : la huppe pupule !

    Notre belle "langue" ... 

    Et encore sais-tu ?

     Sais-tu que la souris, la petite souris grise, devine !

    La petite souris grise chicote. Avoue qu'il serait dommage d'ignorer que la souris chicote

     et plus dommage encore de ne pas savoir, de ne pas savoir que le geai, que le geai cajole !

     Sais-tu que la mésange zinzinule! Comme la fauvette d'ailleurs. »

     

                                                                     Source ....  ("L'Albine" de Fernand Dupuy chez « Fayard)

    Notre belle "langue" ... 

    N'hésitons pas à apprendre ce vocabulaire à nos enfants et petits-enfants,  

     Sinon nous oublierons cette belle langue

     dont nous ne savons plus grand chose.

     

    Notre belle ..."langue.." ...

     


    29 commentaires
  •  

      çà y est… depuis le début de l'hiver le rouge gorge est de retour

    et  le froid se faisant sentir  il se rapproche des maisons ...

     

    On l’appelle souvent .... "l’ami du jardinier ".

    rouge gorge en hiver ...

     Petite boule de poils gris-brun, arborant de la face à la poitrine un beau rouge-orangé

    et son « gros » œil rond, le rouge-gorge fait parti de notre campagne et notre jardin ….

     

    Sa silhouette rondelette et vive sautillant en quête de pitance

    nous ravit tous les jours et dès qu' il fait froid il se rapproche des maisons …

     

    Le rouge-gorge est très vulnérable l’hiver et gonfle son plumage pour préserver sa chaleur corporelle

    et c’est pourquoi il apprécie les petites attentions à son égard et

    se fera le visiteur régulier de vos mangeoires garnies de matière  grasse et de graines.

     

    Le rouge-gorge ...

                                                                                              (photos ci-dessus issues du net)

    Savez-vous que le rouge-gorge si charmant et si familier a été désigné en 1960 par les

    Britanniques comme l’oiseau le plus populaire.

      Depuis, il est devenu un symbole national.

     Son image est exploitée, en particulier, à l’époque des fêtes de fin d’année

    où vous le retrouvez sur bon nombre de cartes postales anglaises.

     

      Voici un petit poème trouvé sur le net

    et qui lui rend hommage ...

     

    "Le rouge-gorge" ...

     Si vous aimez jardiner
      Vous le connaissez
      Ce petit passereau
      Qui sautille à deux pas
      A l’affût du vermisseau
      Ou du moindre appât
      Fruits de vos travaux
      Voyez cet œil noir
      Rempli d’espoir
      La faim le rend hardi
      Du jardinier il est l’ami
      De son bec fin
      Il happe sa proie
      Il calme sa faim
      Il fait notre joie.

                                                   (signé M.W.)

    rouge gorge en hiver ...

     

     

    Petit clic pour écouter cette petite mélodie sur de sublimes photos !

    rouge gorge en hiver ... 

    Belle journée avec cette jolie peinture hivernale de …

    Michaël Coulter

    rouge gorge en hiver ...

    rouge gorge en hiver ...


    34 commentaires
  •  

    Bonjour mes amis ... 

    Histoire de ...."cheminée" ... 

    Histoire de ...."cheminée" ...

    J'espère que vous avez passé un doux week end "cocooning" vu la météo si maussade !

     

    Pour vous réchauffer , retrouvons-nous au coin du feu d'une manière originale ......

     

    L'an passé, je vous parlais de la place des cheminées

    dans la vie quotidienne d'antan ..

    petit clic pour retrouver la page surcheminées du temps passé

     

    Aujourd'hui, je vais vous conter l'histoire d'une coutume originale mais

    pour le moins étrange, observée naguère …

    dans les coins retirés du Pays de Galles… 

     

    "A ces époques des grandes cheminées, on croyait que faire passer un cadavre par l'huis portait malheur et, comme les fenêtres étaient généralement trop petites, on hissait le cercueil - et son occupant- par la cheminée.!

     

    Il suffit d'avoir vu la grande cheminée d'une ferme galloise pour se rendre compte qu'elle pouvait laisser le passage à un très grand cercueil. 

     Histoire de ...."cheminée" ...

    La mésaventure ci-dessous a, aussi,  été rédigée par l'écrivain anglais "John Seymour" 

    dans son livre "Arts et Traditions de la maison"

     

    Histoire de ...."cheminée" ...

    Histoire de ...."cheminée" ... 

    Je vous invite à suivre son 'expérience" :

     

    "Dans ma propre maison j'ai eu une de ces immenses cheminées ainsi qu'une plus petite, de taille normale qui servait pour une cuisinière "Aga".

    La grande fête de notre calendrier, au pays de Galles était "Hen Nos Galan" l'ancien nouvel an, qui avait lieu le 13 janvier.

    Donc, un certain 13 janvier, je me trouvais dans in bien triste état (les libations duraient toujours la nuit entière) lorsque, comble de malheur, la cuisinière "Aga" se mit à fumer :

    La cheminée était bouchée.

     

    Je grimpai sur le toit et tirai plusieurs coups de fusil de chasse dans la cheminée.

    Cela remplit, au-dessous, la pièce de suie, mais n'eut strictement aucun effet sur le bouchon.

    Arriva un voisin qui, me voyant

    en cette situation, alla chercher une botte de houx.

    Je fis descendre une corde dans la cheminée et il attacha le houx à l'extrémité.

    Mais comme il était dans le même état que moi, il ne la fixa pas assez solidement.

    En conséquence, lorsque j'eus tiré la botte de houx jusqu'à mi-hauteur du conduit, elle se détacha de la corde et retomba.

     

    Mon ami repartit chez lui  et revint, cette fois avec du matériel de ramonage.

    Fixant le hérisson au bout des tringles, il l'engagea dans la cheminée.

    "Fais tourner les tringles!" lui criai-je à travers le conduit, voulant lui signifier qu'il devait les tourner dans le sens des aiguilles d'une montre pour ne pas dévisser l'assemblage.

    Il les tournait consciencieusement, mais, hélas, en sens inverse. Inutile de vous dire que le hérisson rejoignit la botte de houx.

     

    Aux grands maux les grands remèdes.

    Après nous être rafraîchis avec une chope de bière maison, nous remontâmes sur le toit, munis, cette fois, de quinze litres d'essence afin d'essayer de percer le bouchon de suie en le brûlant.

    Ne réalisant pas que la cheminée était encore très chaude, nous versâmes l'essence dans le conduit sans autre cérémonie.

     

    Comme nous regardions par l'ouverture  pour voir s'il se passait quelque chose avant d'y laisser tomber  un bout de papier enflammé … nous fûmes projetés en arrière par une violente explosion.

     

    La maison trembla, nos sourcils furent soufflés et nous ne sûmes jamais ce qu'il était advenu de la botte de houx et du hérisson.

     

    Quoiqu'il en soit, la cheminée fonctionna ensuite parfaitement!".

     

    Histoire de ...."cheminée" ...

    Histoire de ...."cheminée" ...

    Pour la petite histoire …  le ramonage "archaïque" à ces époques reculées ...

    Il y a bien des années, dans les maisons où l'on ne pouvait faire appel au ramoneur,

    on inventait des méthodes de ramonage plus ou moins orthodoxes.

    Par exemple on jetait une poule ou une oie vivante dans la cheminée :

    en battant des ailes, le volatile décollait toute la suie !

     

    Ceux qui avaient plus de prévenance envers leur basse-cour faisaient descendre dans le conduit

    une corde sur laquelle on avait noué, à mi-longueur, une botte de houx.

    Puis mari et femme, l'un en haut et l'autre en bas de la cheminée,

    tiraient alternativement sur la corde pour que le houx gratte la paroi du conduit.

    Celui-ci finissait par être débarrassé de toute la suie.

    Histoire de ...."cheminée" ...

    Si vous voulez retrouver l'histoire du petit ramoneur …

    suivez ce lien ...   Le petit ramoneur

    Histoire de ...."cheminée" ...

    "Le feu de la cheminée ...

    ce petit théâtre où les flammes gesticulent comme des acteurs affairés !"

    (Jules Renard)

    Histoire de ...."cheminée" ... 


    33 commentaires
  • mésanges

     Avec les mésanges ...

    régulières visiteuses en notre jardin,

     je vous offre cette jolie  poésie découverte chez ...

     

    Vette de Fonclare … 

    voici le lien de son superbe site littéraire ...  poèmes …

     

    mésanges

     

    Une mésange  tellement bleue
    Qu’on la dirait peinte de ciel.
    Du noir tout autour de ses yeux,
    De l’azur jusqu’au bout des ailes,

     

    Elle vient parfois quémander
    Quelques graines et des miettes ;
    Son jabot jaune est tout gonflé
    Sous les angles vifs de sa tête.

     

    mésanges

     

    Quelquefois elle zinzinule
    Au fond du jardin endormi.
    Une cigale qui stridule
    Chantant en do, en ré, en mi

     

    mésanges

     

    Lui fait écho. Duo bizarre
    Qui met en joie notre maison ;
    Et c’est bientôt un vrai bazar
    Car tout, alentour,  lui répond :

     

    mésanges

     

    Une grenouille, des criquets,
    Et le vieux chien de la voisine,
    Bébé Pierre qui baragouine
    Et le mistral dans les cyprès …

     

    mésanges  

    Agréable fin de semaine à Tous ! 


    36 commentaires
  • Bon week end les amis,

    "Rose des neiges" ...

     

    J'ai toujours beaucoup apprécié cet "amoureux des jardins" ...

    Michel Lis (1937-2015) surnommé "moustaches vertes"

    et ses nombreux écrits.

     

    Je vous livre une de ses chroniques telle que je l'ai lue,

    consacrée à la  légende de la"rose de noël" qui enchante nos jardins en cette période hivernale.

     

    "Rose des neiges" ...

     

    "Rage aux loups" , "pisse-à-chien", "herbe aux bestiaux", "queue de griffon" ...

    Décidément  l'hellébore n'a pas bonne presse dans nos campagnes où

    on la considère comme une plante avant tout toxique et même vénéneuse.

     

    Les jardiniers, eux, préfèrent l'appeler joliment "rose de noël" ou "rose des neiges".

    Peut-être à cause de son pouvoir de fleurir alors que dehors tout est noir, gris,

    ou bien parce que ses pouvoirs malfaisants remontent à la plus haute Antiquité,

    l'hellébore demeure une plante du diable.

     

    Certes, en Provence, on suspend des touffes dans les étables pour écarter les mauvais esprits,

    on fait de même près des râteliers à foin pour éloigner les serpents et le mauvais oeil,

    souvent incarné par la salamandre ;

    c'est pourtant dans la confection d'onguents "sataniques" qu'elle jouerait son rôle le plus important.

     

    Mêlées à des graines de tournesol, des fleurs de coquelicots, cuites dans du saindoux,

    les racines d'hellébore surtout celles de la "rose de noël"

    (helléborus niger : hellébore noire) sont la cause de prodiges.

    C'est à un médecin-magicien grec du nom d'Anticyrus

    - qui a donné son nom à une ville de Corinthe où l'on cultive toujours la "fleur maudite"-

    que l'on doit la découverte des propriétés de l'hellébore.

    Il s'en servit pour guérir Hercule d'une crise de folie qui l'avait poussé à tuer sa femme et ses enfants !

     

    "Rose des neiges" ...

     

    N'allez pas à votre vous purger de "quatre grains d'hellébore" comme dans la fable,

    la fleur et la plante tout entière est aussi belle que mortelle.

     

    Michel Lis dont vous pouvez lire la biographie en vous rendant sur ….

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Lis

     

    "Rose des neiges" ...

     

    A propos de l'hellébore ...

    Autrefois, on confectionnait un bouquet d'hellébores à l'approche de noël.

    Composé de 12 boutons, il représentait les 12 mois de l'année :

    les boutons qui s'ouvraient annonçaient les mois ensoleillés, les autres les mois pluvieux.

     

    Petit conseil

    Pour qu'elles restent belles en bouquet,

    il ne faut jamais couper les fleurs de l'hellébore par temps de gel.

    Au jardin, vous pouvez couper les fleurs flétries pour laisser la place aux suivantes.

    Cette plante n'aime pas être dérangée, ne la déplacer pas inutilement.

     

     petit clic sur ……. Savoir tout sur l'hellébore

     

    "Rose des neiges" ... 

     


    16 commentaires
  •  

    Coucou à Tous !

     

    Pas de neige encore cet hiver par chez nous ...

    mais, à son propos,  vous êtes-vous déjà posé la question ….

     

    "La neige … mais quelle neige ?"

    Savez-vous qu'il existe "trois types" de neige ! ...

      Nos amis de la montagne connaissent ...

    J'en suis certaine ! ...

      Mais peut-être que ....

     La neige ... mais quelle neige ?

     Aujourd'hui, avec quelques photos de l'an dernier,

    nous en apprendrons plus sur …

     

    LA NEIGE

    La neige ... mais quelle neige ?

    La neige ! .. Mais quelle neige ? ...

     La neige est une précipitation solide qui tombe d'un nuage

    et atteint le sol lorsque

    la température de l'air est négative ou voisine de 0°C.

     

    Ces cristaux de glace s'agglomèrent et forment des flocons.

     

    Leur forme varie en fonction de la température :

    étoiles (entre -16°C et -13°C),

    plaquettes (vers -12°C),

    aiguilles ou colonnes (vers -6°C).

     

    Sous nos latitudes, la neige tombe en plaine

    par une température sous abri comprise entre 1°C et - 5°C.

     

    La neige ... mais quelle neige ?

     

    On distingue 3 types de neige selon

    la quantité d’eau liquide qu'elle contient :

     

     La neige sèche est fréquente en montagne

    car elle se forme par temps très froid,

    avec des températures inférieures à -5°C.

    Légère et poudreuse, elle contient peu d’eau liquide.

     

    La neige humide ou collante tombe souvent entre 0°C et -5°C.

    Elle contient davantage d’eau liquide ce qui la rend lourde et pâteuse.

    C’est la plus fréquente en plaine et la plus indésirable.

     

    La neige mouillée tombe entre 0°C et 1°C

    et contient beaucoup d'eau liquide.

    Très lourde, elle est facilement évacuée par le trafic routier,

    mais peut aussi fondre et regeler sous forme de plaques de glace.

    La neige ... mais quelle neige ? 

    La neige est attendue avec impatience chaque hiver en montagne,

    mais pas à  basse altitude et

    en ville où elle est plutôt redoutée..

     

    La neige ... mais quelle neige ?

     

     Depuis une cinquantaine d’années environ,

    on constate cependant que ces épisodes

    sont plus tardifs dans la saison.

    La neige ... mais quelle neige ?

    La neige ... mais quelle neige ?

    L'auteur Jean Richepin a si bien su en saisir la poésie ...

     

    Toute blanche dans la nuit brune,

    La neige tombe en voletant.

    Ô pâquerettes ! Une à une

    Toutes blanches dans la nuit brune.

     

    Qui donc là-haut plume la lune ?

    Ô frais duvet ! Flocons flottants !

    Toute blanche dans la nuit brune,

    La neige tombe en voletant.

     La neige ... mais quelle neige ? 

    La neige ... mais quelle neige ?

    La neige ... mais quelle neige ?


    42 commentaires
  •  

    Ronde des mois ...

     Je vous souhaite une douce journée avec

     

    un très beau poème qui joue avec les mois de l'année 

     

    Ronde des mois ...

     

    Ecrit  du poète suisse  ... Édouard Tavan

     

    Janvier grelottant, neigeux et morose,
    Commande la ronde éternellement ;
    Déjà Février sourit par moment ;
    Mars cueille frileux une fleur éclose.

      

    Avril est en blanc, tout ruché de rose
    Et Mai, pour les nids, tresse un dais clément ;
    Dans les foins coupés, Juin s'ébat gaiement,
    Sur les gerbes d'or, Juillet se repose.

     

    Ronde des mois ...

     

    Derrière Août qui baille au grand ciel de feu
    Se voile Septembre en un rêve bleu ;
    Le pampre couronne Octobre en démence.

     

    Novembre, foulant du feuillage mort,
    Fuit l'âpre Décembre au souffle qui mord.
    Et le tour fini - sans fin recommence.

     

    Ronde des mois ...

     

    (Extrait du recueil d'Edouard Tavan « La coupe d’Onyx » 1903)

     

    Ronde des mois ...

     


    39 commentaires

  • De retour ...

     

     

    De retour ...

     

     

     

    Doucement, je reprends mon blog pour fêter avec vous …                                        l'Epiphanie.

      

    De retour ...

     

    Voici venir les Rois Mages  : Melchior, le vénérable vieillard à la longue barbe.,

    Gaspard, le jeune homme aux traits asiatiques, et 

    Balthazar, le représentant de la race noire.

    Vêtus de riches costumes aux couleurs chatoyantes,

    ils viennent adorer l'Enfant Jésus et déposer à ses pieds leurs biens les plus précieux :

    l'or, l'encens et la myrrhe.

     

    On célèbre l'Epiphanie (du grec Epiphanéia "manifestation") depuis la nuit des temps,

    pour marquer le passage, au cœur de l'hiver, à des jours plus longs .

    Mais ce n'est qu'au IV ème siècle de notre ère que cette journée devint

    pour les chrétiens la commémoration de l'adoration aux mages.

     

    L'Epiphanie se fête un dimanche de janvier, situé entre le 2 et le 8.

     

    Bien au chaud. .. nous dégustons des galettes

    en cherchant fébrilement la fève pour élire "notre roi" d'un jour .

     

    La tradition de glisser une fève remonterait au XIIIème siècle et

    symboliserait "les secrets de la vie".

    Bien cachée au cœur d'un gâteau, cette modeste graine,

    symbole de fécondité promet prospérité, chance, pouvoir et vertu à celui qui la trouvait.

     

    En parlant galette ...

    Au Nord de la Loire domine la galette à pâte feuilletée ou demi-feuilleté,

    fourrée ou non de crème frangipane. 

     

    Ce fut Marie de Médicis qui, au moment de quitter l'Italie ,

    et son soupirant le comte de Frangipani,

    nous apporta la recette de la crème à base de poudre d'amandes

    que confectionnait le cuisinier de son amant.

    La recette plut à la cour de France … elle est toujours très appréciée de nos jours.

     

    Au Sud, la galette à pâte levée s'impose,

    elle est agrémentée ou non de fruits confits, de grains de sucre ou

    encore de grains d'anis dans le Midi.

     

    Pour redécouvrir la recette de la galette de par chez nous …. petit rappel …

     

     Ah ! la bonne galette !

     Ingrédients (pour 6 personnes) :                       

    - 2 pâtes feuilletées préparées ou confectionnées

    - 150 g de poudre d'amandes
    - 150 g de sucre glace
    - 3 œufs
    - 150 g de beurre bien mou
    - 1 jaune d’œuf
    - 1 fève
    - 6 gouttes d’extrait d’amandes amères - 1 cuillerée à soupe de rhum (facultatif)



    Préparation :


     Placer une pâte feuilletée dans un moule à tarte de taille moyenne, piquer la pâte avec une fourchette.

     Dans un saladier, mélanger la poudre d'amandes, le sucre, les 3 oeufs et le beurre mou :

    (si vous aimez ajouter le rhum).

     Mettre la composition obtenue sur la pâte à tarte et y cacher la fève.

     Recouvrir avec la 2ème pâte feuilletée, en collant bien les bords.

     Faire des dessins sur le couvercle avec une lame de couteau sans percer la pâte et

    badigeonner  avec le jaune d’œuf dilué avec un peu d’eau..

     Piquer discrètement  avec la pointe d’un couteau pour éviter qu’elle ne gonfle.

     Enfourner pendant 20 à 30 min à 200°C (thermostat 6-7); vérifier

    régulièrement la cuisson car tout dépend des fours .

     A déguster tiède !

      HUM !!

    "Bon appétit" !

    De retour ...

     

    Je vous remercie de votre fidélité tout au long des jours ...

     j'espère vous faire plaisir de nouveau en 2019 avec mes billets.

    De retour ...


    32 commentaires
  •  

     

    Je vous souhaite pour une douce et sereine année ….

    Nouvel An ... 

    Des sourires, pour chasser la tristesse,

    De l’audace, pour que les choses ne restent jamais en place,

    De la confiance, pour faire disparaître les doutes,

    Des gourmandises, pour croquer et déguster la vie,

    Du réconfort, pour adoucir les jours difficiles,

    De la générosité, pour se nourrir du plaisir de partager,

    Des arcs en ciel, pour colorer les idées noires,

    Du courage, pour continuer à avancer !

    Nouvel An ...En ce 1er janvier,

      mon mari fête ses 11 ans de greffe de foie,

    aussi à cette occasion, de tout cœur,  je lui souhaite un heureux anniversaire  ! 

     

     Pour ceux et celles qui ne  connaissent pas encore Lucien,

    je  vous invite à suivre son vécu et sa sensibilisation aux dons d'organes sur son blog :  

     http://don-de-vie-62.eklablog.com/

     C'est sa manière de toujours penser à son donneur et sa famille. 

     Nouvel An ..."Le Don d'organes, c'est l'autre façon de donner la Vie" 

    Nouvel An ...

    Je suis encore un peu en pause …

    Nouvel An ...

    Nouvel An ...

     


    52 commentaires
  • pages en sommeil ...

     

     J'ai été très heureuse de passer les jours

    de l'Avent et Noël sur mes pages avec vous, mes amis,  ...

     

    En cette fin d'année ...

     

    Durant quelques jours je vais faire relâche sur mon blog ...

    le temps de décompresser un peu …

      

     Passez une belle fin d'année …

     

    En cette fin d'année ... 

    "Rêve de sérénité et de gaieté

    Voici venue la Fin d'Année

    Un doux instant pour exprimer

    Bonheur, Joie, Santé,

    Chance et Félicité !"

     

    je vous retrouve bientôt !

     

    pages en sommeil ... 


    38 commentaires
  • Noël ...

    Avec mes souhaits du cœur pour que ce noël se fête dans la douceur et la sérénité !

     

    Noël ...

    Bon Noël à Tous ...

     

    avec ce "Noël blanc" interprété par Rock Voisine ! 

     

     

    Oh ! quand j'entends chanter Noël
    J'aime à revoir mes joies d'enfants
    Le sapin scintillant La neige d'argent
    Noël, mon beau rêve blanc

    Oh ! quand j'entends sonner au ciel
    L'heure où le bon vieillard descend
    Je revois tes yeux clairs maman
    Et je songe à d'autres Noëls blancs

    Oh ! quand j'entends sonner au ciel
    L'heure où le bon vieillard descend
    Je revois tes yeux clairs maman
    Et je songe à d'autres Noëls blancs

     

    Noël ...

                                                                                                 (pensée partagée sur facebook)

    Noël ...

     Une pensée particulière pour ceux et celles qui sont seuls, malades ou dans la peine .

    De tout cœur !

    Noël ... 


    26 commentaires
  • Belle journée avec cette très jolie plante à la si belle légende 

    à conter aux enfants en vacances … 

      Rose rouge   Rose rouge  

    poinsettia

     

     Le poinsettia ou "étoile de Noël"  est lié à une très belle légende au Mexique !  

      

    L'histoire raconte qu'une jeune fille, du nom de Pépita,

    marchait tristement vers l'église à la veille de noël.

     

     Voyant tous les jeunes qui accouraient vers l'église avec des cadeaux pour l'enfant Jésus,

    Pépita fondit en larmes sur les marches du perron de l'église.

     

     Elle ressentait cruellement sa pauvreté et se sentit incapable de pénétrer dans la sainte demeure

    sans honorer la naissance du Christ avec son propre cadeau.

     

    Un sage tenta de la consoler en lui disant :

    «Pépita, je suis sûr que même le cadeau le plus humble,

    donné avec amour, sera grandement apprécié».

     

     Alors Pépita se leva et alla cueillir un bouquet de feuilles d'un arbuste commun

    et peu attrayant qui croissait le long de la route.

     

    Elle entra dans l'église et se dirigea tout de suite vers la crèche

    où venait d'être déposé l'enfant Jésus.

    En déposant son bouquet ...  un miracle se produisit

    au grand étonnement de tous les participants.

     

    Les feuilles d'un vert ordinaire se transformèrent en bractées d'un rouge intense ...

     

     Depuis cet événement, tous les poinsettias sauvages se parent de

    couleurs flamboyantes durant le temps des fêtes.

     

    Qu'il est beau de croire aux légendes quand elles sont si belles !

    Poinsettia ...

    Si vous désirez avoir quelques conseils sur cette jolie plante …

    petit clic sur …

    poinsettia

    Le poinsettia chez vous 

    "Etoile de Noël" ...


    35 commentaires
  • Magie des rennes ...

    Les rennes

    Les rennesCoucou mes amis,  … 

     

    Aujourd'hui, petits et grands allons entrer dans ...

     

    le monde secret des rennes du Père Noël ! !

     

     

    Les rennes

     

    Les rennes qui tirent le traîneau du Père Noël s'envolent avec lui chaque 24 décembre jusqu'à ce que,

    l'âge venant, ils prennent leur retraite et retournent vivre dans la nature.

    Ils transmettent alors leur nom … "Cupidon, Tornade, Comète …."  à leurs successeurs.

     

    Formés par le maître de traîneau, ceux-ci apprennent à éviter

    les immeubles et les arbres lors des vols à basse altitude.

    On les entraîne aussi à atterrir sur les toits

    en sautant sur des couches de glace qui recouvrent les pentes abruptes dans la forêt.

    L'exercice le plus périlleux pour les débutants consiste à décoller ; ils doivent être convaincus de leurs

    capacités s'ils veulent réussir à voler car, sans confiance en soi, nulle magie n'est possible.

     

    Magie des rennes ...

    Parmi les rennes du Père Noël, seul Rudolph n'est pas destiné à se retirer .

    Par une journée d'hiver, il y a de cela bien longtemps, les fées observaient

     

    Rudolph alors qu'il commençait sa formation.

    Le jeune renne ne ménageait pas ses efforts et à l'évidence souhaitait voler plus que tout au monde.

    Il était peut-être plus petit que les autres mais faisait preuve d'un enthousiasme incroyable.

    Alors, lorsque la veille de Noël un épais brouillard tomba comme un manteau, les fée dotèrent

    le courageux Rudolph d'un mufle vermillon devenu célèbre …

    Les rennes

    Effrayés par cette difficulté inattendue, les rennes doutèrent de leur capacité à voler ; 

    alors le Père Noël  demanda à Rudolph de se placer en tête de l'attelage.

     

    Grâce à son nez d'un rouge éclatant, la magie opéra, les bêtes reprirent confiance en elles

    et le traîneau s'envola juste à temps pour que la tournée ne se transforme pas en désastre. 

     

    Ce soir-là, Rudolph entra dans le légende de Noël et devint irremplaçable !

     

    (tiré du livre "Le père Noël et son merveilleux Monde Magique" aux éditions quatre fleuves).

    Les rennes 

    Les rennes

     

    Les rennesEt pour continuer dans le magique …

                                                                                                 petit clic en grand écran !

     

     

    Les rennes

                                                                                                                                              Magie des rennes ...


    18 commentaires
  • Les rennes du Père Noël ..."Père Noël et ses rennes" ...

    Belle journée à tous et à

    mes petits amis visiteurs ! 

    "Père Noël et ses rennes" ...

    "Père Noël et ses rennes" ...

    "Père Noël et ses rennes" ...

     Aujourd'hui, faisons connaissance avec les rennes

    qui ont le bonheur de tirer le traîneau du Père Noël.

     

    Ils courent dans le ciel zébré d'une pluie d'étoiles illuminées  …

     

    Ils sont nés aux USA en 1821 dans un poème de William Gilley …

    Par la suite Clément Moore a donné un nom  aux rennes  du Pére Noël...

    "Père Noël et ses rennes" ... 

    Tornade : très intelligent et fait preuve de bonne volonté.

    Danseuse : la plus gracieuse de l'équipe.

    "Père Noël et ses rennes" ...

    Furie : le plus dissipé et farceur, compagnon de route de Fringant.

    Fringant : gaie et énergique , elle remonte le moral de la troupe.

     

    "Père Noël et ses rennes" ...

    Comète : il reste dans la course, quelle que soit la direction et la puissance du vent. 

     Cupidon : attelée à côté de Comète, elle a le sens de l'orientation.

    "Père Noël et ses rennes" ...

     

     Tonnerre : le plus fort des rennes, il est toujours attelé à côté d'Eclair.

    Eclair : La plus rapide de tous, elle apporte la lumière.

      Et, le neuvième, qui arrivera plus tard en 1939  ... 

    "Père Noël et ses rennes" ...

     Rudolph …

     Ce  renne plus petit que les autres qui a un nez brillant et … tout rouge...

     qui guide l'attelage dans la nuit,

    la neige, le brouillard et le mauvais temps !

     

     Il est désormais placé à la tête du groupe des rennes ,

     il permet d’éclairer le chemin avec son nez lumineux.

     

    C’est en effet, en  1939, que Robert May (un employé des magasins Montgomery Ward de Chicago)

    écrit l’histoire du petit renne Rudolph.

     

    L’histoire remporte un vif succès et

    plus de 2,4 millions d’exemplaires furent vendus en une année.

     

    Dix ans plus tard, Robert May sollicita son beau-frère alors compositeur, « Johnny Marks »

    pour quil lui compose une version musicale de son histoire.

     

    Elle fut accueillie avec un immense succès et c’est ainsi

    que cette chanson fait partie d’une des plus belles chansons de Noël …

     

    Je vous la laisse écouter ….

    Sûr, que vous connaissez ….

     

      

    Et pour retrouver un goût d'enfance ou faire plaisir à vos petits ...

    Ce film si mignon …

    Demain, je vous retrouverai pour la..

    jolie légende des "rennes du Père Noël" …

     

    "Père Noël et ses rennes" ...


    22 commentaires
  • légende des flocons de neige  

    légende des flocons de neige  

    Bonjour petits amis ...

    Voici, pour vous ,en attendant les vacances ...

    légende des flocons de neige

    La légende des flocons de neige.

     légende des flocons de neige

    légende des flocons de neige

                                                                                                                 Peinture de "Robert Duncan"

     

    Il était une fois, il y a longtemps, habitaient de petits moutons argentés dans le ciel !

    St-Pierre les avaient adoptés pour passer le temps !

     Il les surnommait flow ou flo !

     Cela voulait dire "enfants" car ceux-ci n'arrêtaient pas de courir et de jouer partout. 

     

    Ils étaient très doux mais aussi très capricieux.

    Parfois, ils allaient courir dans le ciel.

     Mais de petites étoiles restaient accrochées à leur laine.

     

    Un jour, Dieu décida d'emmener le froid au monde ! 

    Mais les petits moutons, très capricieux et nécessitant un petit confort chaud et douillet,

    se mirent à courir dans tous sens sur les nuages !

    Si vite que les étoiles se décollèrent de leur laine et tombèrent du ciel ! 

     

    Dieu était très ravi et donna à ces petites étoiles blanches, le nom de flocon

    (mélange de flow et de moutons).

    C'est depuis ce jour qu'on peut apercevoir des petits flocons tomber du ciel !!!

     

    légende des flocons de neige

                                                                                                              Peinture de "Robert Duncan"

     légende des flocons de neige

    Les petits flocons

    Cette nuit
    Sans bruit
    Les petits flocons
    Se sont enfuis
    Comme des oisillons
    Hors de leur nid ...

    Cette nuit
    Sans bruit
    Les petits flocons
    Ont butiné
    Comme des papillons
    Dans le verger.

    Cette nuit
    Sans bruit
    Les petits flocons
    Se sont ouverts
    Comme de fins bourgeons,
    Fleurs de l’hiver.

                                                   Poésie "Albert Atzenwiler"

    légende des flocons de neige

    je vous laisse découvrir  cette chanson "réaliste" interprétée par Tino Rossi… 

    légende des flocons de neige


    26 commentaires
  • Il se fait sentir ..."l'hiver" ...Décembre ...

     Bonjour "Hiver" ... 

     

    Avec les clichés givrés de notre jardin ...

    nous sentons les prémices de l'hiver …

     

    Bonjour "Hiver" ...

     

    Le soleil se lève tard, se couche tôt et est bas dans le ciel.

    Ses rayons qui nous viennent obliquement ne réchauffent plus notre atmosphère terrestre...

     

     Il fait froid !!

     

    Bonjour "Hiver" ...

     

    La pluie, la neige, le gel font leur apparition.

    Les arbres sont complètement dénudés.

    La végétation touffue des sous-bois a disparu.

    Le sol des forêts s' est couvert de feuilles mortes ou de neige.

    Une mince couche de glace s'est formée sur les eaux des étangs et des ruisseaux..

     

    La nature semble morte !

    Et, pourtant, elle vit !

     

    Bonjour "Hiver" ...

     

    La vie végétale et animale continue.

     Beaucoup d'animaux mènent une grande activité pour lutter contre le froid et trouver leur nourriture.

     D'autres tombent en léthargie et dorment à l'abri des intempéries.

     Les oiseaux vont même jusqu'à vaincre leur méfiance habituelle et se rapprochent des habitations pour quémander quelque nourriture.

     Beaucoup d'insectes sont endormis sous la croute gelée du sol et se réveilleront avec les beaux jours.

    Sous les petits cailloux, dans le terreau, dans les fissures du sol, les oeufs et les larves attendent le renouveau.

     

     Dans le sous-sol, les racines des plantes dorment aussi.

     

    Bonjour "Hiver" ...

     

    Et, pendant que bon nombre de végétaux se conservent en vie et,

    bien à l'abri résistent aux grands froids,

    quelques fleurs se moquent du mauvais temps

    et de la température glaciale

    et semblent vouloir veiller cette nature endormie.

    Ce sont : les roses de Noël, les perce-neige  et bien d'autres encore… 

    Bonjour "Hiver" ...

     Ainsi s'installe l'hiver .....

    Et pourtant, nous ne sommes pas encore le 21 Décembre ...

     

    Je vous dis "à demain, mes amis"

    en compagnie de cette paisible chanson de Rock Voisine ...

    "Décembre"

    Bonjour "Hiver" ...

     

    En décembre, quand tout est gris dehors
    Je repense à mes bonheurs d'enfant du nord
    En décembre, mon coeœur battait plus fort
    Et le vent soufflait du blanc sur le décor

    Moi j'apprenais mes premiers accords… bien avant
    Que les saisons ne perdent le nord

    Je me souviens des chansons
    Qui réchauffaient notre maison
    Au pays de l'hiver
    Décembre à mes yeux d'enfant
    Étalait des peaux d'ours blancs
    Sur Terre

    En décembre…
    Mon cœoeur battait si fort
    D'impatience sous les lumières multicolores
     Moi j'apprenais « Les copains d'abord »

    Je me souviens des chansons
    Qui réchauffaient notre maison
    « Mon pays c'est l'hiver »
    Décembre à mes yeux d'enfant
    Étalait de beaux sentiments
    Sur Terre

    Depuis décembre a perdu la bataille
    Rien n'est plus comme avant
    Mon rêve blanc s'ennuie dans la grisaille
    Et pourtant…

    Je me souviens des chansons
    Qui réchauffaient notre maison
    Au pays de l'hiver
    Décembre à mes yeux d'enfant
    Enveloppait de son drapeau blanc
    La Terre

    En décembre, quand tout est
    Gris dehors
    Je repense à mes bonheurs d'enfant du nord
    En décembre…

    Bonjour "Hiver" ...


    28 commentaires
  • Le Noël des ours ...

     Lors des veillées de Noël,  … nombre de contes et de légendes se partagent ....

        pour enchanter petits et grands ...

    Le Noël des ours ...

    "Il est encore possible de croire au merveilleux en ces temps tourmentés" !. 

    Voici un joli conte de noël ....

    Le Noël des ours ...Le Noël des ours

    Le Noël des ours ...

    Dans un petit vallon herbeux entre deux massifs de montagnes,

    à la frontière de la Colombie britannique et de l'Alaska, au cœur des Rocheuses sauvages,

    vivaient Musca l'ourse et sa fille de trois ans, Kimi.

     

    L'endroit était beau, isolé et riche en racines et baies sauvages

    qu'apprécient particulièrement les ours.

     

    Une petite rivière en cascades rapides assurait une provision de poissons.

    Musca retournait aussi de grandes pierres plates sous lesquelles abondaient des larves

    succulentes et poivrées dont raffolait sa fille.

     

    Déjà les premiers jours de novembre avaient apporté leur lot

    de nuits froides et de petites chutes de neige. 

    Le Noël des ours ...

     Un beau matin, Kimi demanda à sa mère: " Est-ce que nous fêterons Noël cette année maman ?"

     

    "Mais qui t'a dit qu'il y avait une fête appelée Noël ? "

    "C'est Step, le petit écureuil !  Il m'a dit que le maître de la création était né le jour de Noël et

    que toute la terre se réjouissait de cette naissance."

     

    "Mais ma fille, tu sais bien que nous les ours sommes obligés de dormir tout l'hiver et

    comme le jour de Noël arrive le 25 décembre,

    nous sommes bien endormis à l'abri du vent, du froid et de la neige.

    Tu le sais bien, souviens-toi de l'an dernier et de l'année auparavant.

    Dans quelques jours, nous retournerons à notre petite grotte bien chaude

    et nous y finirons l'hiver au repos jusqu'au printemps prochain."

      "Alors maman, nous ne fêterons jamais Noël ?

    Le Créateur ne se fâchera-t-il pas de constater notre indifférence ?"

    "Mais non Kimi!  Le destin des ours est de dormir à la Noël.

    Vois dans le ciel, le Créateur y a amené deux ourses :

    la grande ourse et la petite ourse qui sont parmi les étoiles.

    Le Créateur n'est pas fâché contre les ours puisqu'il en a amené deux avec lui au ciel."

    Le Noël des ours ...

    "Mais maman les enfants ours n'ont donc jamais de cadeaux !

    Step m'a dit que chez lui c'était la fête et la distribution de cadeaux le soir de Noël."

    "De façon générale les ours ne se donnent pas de présents à la Noël puisqu'ils dorment.

    Mais au printemps à leur réveil, le Créateur leur donne parfois un cadeau.

    Il faut prier bien fort cette année et espérer que tu trouveras

    un présent à ton réveil le printemps prochain."
     

    La mère et la fille grimpèrent la pente douce du vallon à la recherche de l'anfractuosité

    bien confortable qui les avait abritées les années antérieures.

    Une fois l'endroit retrouvé, les deux bêtes s'y engouffrent et se blottissent

    l'une contre l'autre.

     

    Doucement le sommeil les envahit.

    La fille ignorait toutefois que sa mère était encore une fois gravide

    et qu'elle donnerait naissance à un ourson durant leur sommeil d'hiver.
     
      Le temps passa doucement. Les deux animaux subissaient inexorablement leur hibernation.

    Leur vie était suspendue pendant que rageaient au dehors le vent,

    le froid et les lourdes chutes de neige. 

    Le Noël des ours ...

    En janvier, Musca donna naissance à un minuscule ourson qui grimpa sur le ventre de sa mère

    et s'accrocha à une des mamelles de l'ourse.

    Le lait riche lui fit gagner du poids et lui donna tant de force, qu'à la fin de février,

    au réveil des deux femelles, quelle ne fut pas leur surprise de voir un petit ourson mâle tout

    excité à sa première sortie dans la nature.

     Kimi s'exclama:

    "Mais maman, c'est le plus beau cadeau de la Noël des ours !

    Tu m'as donné un petit frère ! Nous allons l'appeler Cato.

    Tu verras maman, je vais bien m'occuper de lui."

    Cato et Kimi devinrent les plus grands amis du monde.

     

    Un frère et une sœur gambadant dans un vallon herbeux à l'ombre des

    grands pics neigeux des Rocheuses sauvages.

    Le Noël des ours ...

     Et c'est Kimi la petite ourse qui, une fois venues les belles nuits étoilées de l'été,

    enseigna à son frère que le Créateur aime bien les ours,

    même s'il les fait dormir la nuit de Noël, puisqu'il leur permet de marcher tout là-haut

    près de lui parmi les étoiles et que c'est vers le jour de Noël qu'il fait naître

    les petits ours durant le sommeil de leurs mamans.

    Le Noël des ours ...

    Passez un agréable week end dans la sérénité !


    32 commentaires
  • Décos

    Décos

     

    Quelques décos simples à réaliser avec les enfants .…

    Un centre de table ..

    (plateau- barquette et petit pot en verre de récupération , quelques branchettes de houx et sapin,

    gros sel et bougies chauffe-plat, ruban au choix :  ici bolduc récupéré sur cadeaux)

     

    Décos

     

    Des repose-couteaux

    (emballage de papillotes enveloppant un bouchon de liège remplaçant le chocolat)...

    Les gourmands seront surpris !!!.

     

    Décos

     

     

     Petit rappel de recyclage ...

     

    Ne jetez pas vos boites de puzzles auxquels il manque des pièces ...

     

    Voici une petite idée déco que même les enfants peuvent réaliser

     

    avec un peu de patience et d'ingéniosité ! ...

     

    (pièces de puzzle collées en couronne et peintes, quelques mini sujets et brillance de Noël,

    le tout agrémenté d'un joli ruban festif et d'une attache)

     

    Voyez plutôt ..

     

     

     

    Pour nos amis les oiseaux ...

    (pomme de pin roulée dans du saindoux ramolli et enrobée de graines pour oiseaux,

    un fil de fer recourbé pour l'accrocher)

     

    Décos

     

    Des fèves …. une crèche .. 

    Décos

    Mon petit conseil cuisine du jour ...

    Pour les fêtes si vous prévoyez trop large pour "le foie gras" …

    Réalisez des petits pots de crème au foie gras ...

    Mixez les restes de foie gras avec 1 jaune d'oeuf, un peu de crème liquide et du poivre.

    Versez dans des ramequins et faites cuire 30 minutes au bain marie dans le four à 120°C.

    Dégustez chaud ou froid avec une petite cuillère… Miam !

    Décos

     


    25 commentaires
  • Papillotes ...

    Elles deviennent à la mode dans certaines régions de France …

     

     LES PAPILLOTES 

    Papillotes ...

     

    Il s'agit à la base d'une tradition anglaise des fêtes de fin d'année typiquement britannique.

    Par la suite elle sera exportée.

     

    Ces papillotes de Noël ont été crées en 1847 par un nommé Tom J.Smith,

    sans doute pour attirer le plus de clientèle possible au moment des fêtes.

     

    Papillotes ...

     

    Des friandises ou autres sont insérées dans des papillotes aux couleurs de fête, en forme de tube doté d'un mécanisme provoquant une "mini-explosion", un craquement (d'où son nom de crackers) au moment de l'ouverture.

     

    Présentes dans les assiettes de chaque convive, elles contiennent gâteau, bonbons, charades, petits jouets, porte-bonheur et autres "babioles" ...

     

    Une fois à table, chaque invité tient sa papillote ainsi que celle du voisin,

    formant une sorte de ronde, et provoque en tirant l'extrémité "l'explosion" du cracker vers soi,

    libérant son contenu dans ….

    une belle partie de rigolade !

     

    Papillotes ...

     

    Avez-vous déjà testé ce divertissement , mes amis ?

    Papillotes ...

    Papillotes ...

    Papillotes ... 


    26 commentaires
  •                                                  

    Bonne journée à Tous !

    L'arbre de Noël ...

     

    Savez-vous qu'avant les sapins synthétiques et réutilisables,

    on allait couper un épicéa dans les bois et forêts voisins

    pour le ramener à la maison à  ….. bicyclette !

     

    L'arbre de Noël ...

    Transporter un sapin de Noël à vélo sur une route enneigée n'était pas  une chose facile,

    mais c'était tout le contraire d'une corvée. 

    Après tout, l'arrivée du sapin de Noël à la maison signifiait que la fête pouvait commencer. 

    L'arbre de Noël ...

    L'apparition des chandelles sur l'arbre de Noël

    remonterait au seizième siècle.

    On raconte que le moine allemand  Martin Luther serait à l'origine de cette tradition !

     

    Selon la légende ...

    Alors qu'un soir de Noël il se trouvait dehors, 

    il fut si ému par la vue des étoiles qui brillaient à travers les branches des arbres,

    qu'il courut chez lui afin de reproduire l'effet pour sa famille …

    avec un petit sapin et des longues bougies.

     

    L'arbre - en général un épicéa - était traditionnellement décoré de fruits : 

    (pommes), noix, pains d'épice, bonbons, serpentins de papier et chandelles avec,

    pour couronner le tout un ange placé au sommet.

     

    Petit à petit , le commerce s'est emparé de ce marché, et

    des "décorations" en verre ont succédé aux fruits et au noix, tandis que les ampoules électriques

    et désormais à leds de toutes les couleurs prenaient la place des bougies

    et que l'ange se transformait en flèche ou en fée.

     

    Les sapins artificiels ont fait leur apparition au 19è siècle :

    ils étaient fabriqués avec des plumes d'oie à l'époque !

     

    L'arbre de Noël ... 

    Décembre

    Le givre étincelant, sur les carreaux gelés,
    Dessine des milliers d'arabesques informes;
    Le fleuve roule au loin des banquises énormes;
    De fauves tourbillons passent échevelés.

    Sur la crête des monts par l'ouragan pelés,
    De gros nuages lourds heurtent leurs flancs difformes;
    Les sapins sont tout blancs de neige, et les vieux ormes
    Dressent dans le ciel gris leurs grands bras désolés.

    Des hivers boréaux tous les sombres ministres
    Montrent à l'horizon leurs figures sinistres;
    Le froid darde sur nous son aiguillon cruel.

    Evitons à tout prix ses farouches colères;
    Et, dans l'intimité, narguant les vents polaires,
    Réchauffons-nous autour de l'arbre de Noël.

    Louis Honoré Fréchette

    L'arbre de Noël ...

    Notre sapin "bougie" 25 cm


    35 commentaires
  •  

    Passez une belle semaine !!! 

    plum pudding

      

    En ce lundi, mes amis, j'aimerais vous faire connaître une spécialité du Noël anglais ...

    plum pudding

     LE PLUM PUDDING …

    plum pudding 

    Le Christmas Pudding est devenu une tradition en Angleterre.

    En général chaque famille a sa recette de ce gâteau.

    Elle est transmise de génération en génération, un peu comme un héritage.

    plum pudding

     Cette recette ci-dessous est simplifiée mais lui ressemble  par la cuisson.

     (le beurre remplaçant la graisse de rognon, peu pratique à trouver).

     

     Ce pudding se conserve très bien au frais plusieurs semaines dans son moule.

     

    Préparez-le à l' avance, il n'en sera que meilleur.

    plum pudding 

    plum pudding

    plum pudding

     Pour 8 pers.

    préparation : 40 mn

    et cuisson 3 heures (à préparer plusieurs jours à l'avance). 

     

    Ingrédients : 

     - 250 g de beurre - 250 g de cassonade - 150 g de farine - 200 g de pain rassis - 6 œufs

    - 300 g de raisins secs (mélange selon vos réserves : blonds, de Smyrne, de Corinthe). - 200 g d'écorces d'agrumes confites coupées en morceaux (ou un sachet de mélange de fruits confits coupés) - 200 g de cerises confites coupées en quatre - 100 g d'amandes et de noix hachées- 1/2 cuillerée à café de noix de muscade et de cannelle (facultatif) 

    - 4 cuillerées à soupe de whisky ou de brandy - 1 pincée de sel -

     plum pudding

    Préparation :

     1) Eliminez la croûte du pain et passez au mixer pour le réduire en poudre.

    Mélangez-le à la farine.

    Dans un autre saladier plus grand, mettez la cassonade avec les raisins secs,

    tous les fruits confits, muscade et cannelle et ajoutez-y le mélange farine-chapelure.

     

    2) Faites fondre le beurre à feu doux, puis laissez-le tiédir.

    Mettez-le dans un saladier avec les œufs entiers et mélangez bien au fouet.

    Versez doucement le tout dans le saladier contenant les autres ingrédients.

    Ajoutez une pincée de sel et le whisky ou brandy ;

    mélangez bien l'ensemble à la spatule pour obtenir une pâte homogène.

     

    3) Versez la préparation dans un saladier beurré (en forme de grand bol) résistant à la chaleur.

    Recouvrez-la pâte qui doit arriver en haut du moule avec une rondelle de papier sulfurisé.

    Posez un torchon de coton sur l'ensemble.

    Attachez une ficelle (de coton) autour de ce torchon, à 3 ou 4 cm du haut du moule, en serrant bien.

    Puis, relevez les quatre coins et faire un nœud au-dessus avec les bouts du torchon.

     

    4) Dans une faitout, mettez de l'eau jusqu'à mi-hauteur.

    Faites-la chauffer jusqu'à ce qu'elle frémisse puis posez le moule contenant

    le pudding dans l'eau chaude, qui doit arriver juste au-dessus du torchon.

    Couvrez et laissez cuire à petits frémissements pendant 3 heures

    en rajoutant de l'eau chaude en cours de cuisson.

     plum pudding 

    Petit conseil : 

    Posez un objet métallique au fond de votre bain-marie (couvercle ou grille) 

    afin d'éviter le contact direct de la chaleur avec le fond du moule.

     

    Ne le démoulez que quelques jours après, le temps qu'il "prenne" consistance.

     Démouler, vous pourrez le conserver dans un papier alu au réfrigérateur.

     

    Petit plus : 

    vous pouvez faire macérer fruits secs et confits dans l'alcool prévue

    pour la recette la veille de la préparation .

     plum pudding

    Pour le déguster :

    nappez-le d'une crème anglaise fraîche ou flambez-le au brandy ou whisky.

     ou alors ...

     à la manière anglaise … arrosez d'une sauce "brandy-butter" ...

     

    Pour ce faire :

    Faites fondre 125 g de beurre à feu doux dans une casserole,

    ajoutez 125 g de sucre en poudre et

    25 cl de brandy jusqu'à ce que le tout soit bien chaud et bien mélangé.

    Versez sur le gâteau.

    plum pudding

    plum pudding  Voici une astuce pour le repas de fêtes.

    Pour décorer vos plats ou accompagner le fromage, pourquoi ne pas réaliser...

    des "petits sapins de beurre" ...

    Pour les réaliser étaler du beurre froid entre deux feuilles de papier sulfurisé.

    Etaler sur 5 cm d'épaisseur au rouleau, enlever la feuille du dessus et découper le beurre à l'emporte-pièce "sapin".

    Placer au frais en attendant de garnir votre plat. 

    plum pudding


    28 commentaires
  •  Coucou à Tous ! 

    Ouh !!... le houx !

     Nous avons le bonheur d'avoir au jardin ,

    un houx dont les baies nous enchantent dès la fin d'automne.

     

    Oui … Mais …

    Depuis quelques jours, les oiseaux devenaient

    très friands de ces petites boules rouge "vermillon" qui l'enluminent..

     

    Ouh !!... le houx !

     

    Aussi rapidement j'ai cueilli les branches

    et confectionné des bouquets de fête ...

    (branches de sapin, branches de houx tenus par un élastique,

    celui-ci camouflé par un essuie-tout plié en deux et

    agrémenté d'un bolduc rouge, un peu de bombe neige : facultative…).

     

    Le tout tenu dans un endroit frais     

    (sur des feuilles de papier journal dessus-dessous pour que les bouquets gardent leur fraîcheur)

    en attendant

    de les offrir à la famille, amis et voisins !

     

    Décos

     

    Décos

    Ouh !!... le houx !

    Puis …pour orner le coin CD. au salon ..

    un bouquet … houx agrémenté de branchages peints en blanc et argent …

     

    Décos

     

    Egayer la maison par des branches, des guirlandes de

    houx, réaliser un chemin de table avec des brins garnis de boules 

    est l'une des plus anciennes traditions de fin d'année.

     

     

    Bien sûr …  il reste assez de baies sur l'arbre pour le régal des merles et autres ! 

                        Ouh !!... le houx !Petit conseil  …

          Pour les fêtes, éviter de transformer les plantes d'intérieur en "sapin de Noël".

    Elles supportent mal les guirlandes, les bougies, la neige synthétique.

    Si vous êtes logés "petit", préférer un conifère à la taille de votre appartement,

    par exemple l'épicéa qui fera tout à fait l'affaire.

    Ouh !!... le houx !

    Au plaisir de vous retrouver en début de semaine...

    Bon week end même s'il s'annonce pluvieux et tristounet !

    Ouh !!... le houx !


    34 commentaires
  • Friandises ...

    BELLE JOURNEE A TOUS !

      

    Le temps des fêtes venu, vous aimerez préparer des douceurs pour vos invités . 

     

    Voici quelques recettes de friandises en habit de fête qui les épateront 

     

    LE  SAUCISSON ROSE ...

    - 24 biscuits roses de Reims

    - 100 g de beurre doux en pommade

    - 20 g de pistaches non salées

    - 2 cuillerées à soupe de rhum (30ml) ou de kirsch (selon votre goût)

     

    - Dans un saladier, écrasez les biscuits (mais ne les mixez pas).

    Ajoutez le beurre mou, les pistaches et l'alcool.

    Roulez la pâte en forme de saucisson sur une feuilles de papier aluminium de 20x40 pliée en deux.

    Placez au moins une heure au réfrigérateur avant de le découper en rondelles.

    Se garde 1 semaine au réfrigérateur.

     

    LES  CAISSETTES AU RAISINS ...

    Pour une vingtaines de caissettes en papier n°3 :

    - Crème ganache : 200 g de chocolat pâtissier - 150 g de crème liquide.

    - Décor : 100 g de raisins blonds macérés dans 50 ml d'un alcool de votre choix

    (rhum… kirsch .. grand Marnier …) - une vingtaine de grains de mimosas.

     

    - Dans une casserole, faites chauffer la crème.

    - Aux premiers bouillons, versez-la sur le chocolat placé dans un récipient au bain-marie,

    remuez et dès que le chocolat est fondu, retirez du bain-marie et laissez tiédir.

    - Répartissez dans les 20 caissettes, posez 6 raisins et un grain de mimosa au centre sur chaque :

    la crème va se raffermir en refroidissant.

    - Les caissettes se gardent une quinzaine de jours au frais dans une boite qui va au réfrigérateur .

     

    LES  TRUFFETTES RAPIDES ...

    Pour une douzaine .

    - 200 g  de chocolat pâtissier - 100 g de beurre doux mou - 1 cuillerée à soupe de whisky - du cacao amer -

     

    - Faites fondre votre chocolat dans une récipient placé au bain-marie.

    - Quand le chocolat  est fondu, retirez du bain marie , ajoutez le beurre mou et le whisky : la pâte est molle.

    Dès qu'elle s'est un peu raffermie, avec 2 petites cuillères, formez des boules grosses comme une noix

    et roulez-les dans le cacao amer, dans un ravier .

    Gardez au frais jusqu'au service. Présentez-les dans des caissettes de papier plissé.

    Se garde 8 jours dans une boîte qui va au réfrigérateur .

     

    Friandises ...

                                                                                    Photo issue de mon "Livret Gourmand" nouvelle édition Tupperware.

     

    Petit plus :

    Pour multiplier les textures et les saveurs, vous pouvez rouler les boulettes, au choix, ...

    dans de la noix  de coco râpée, des pistaches broyées, de la poudre de pralin

    ou des biscuits roses de Reims émiettés..

     

    Petits plaisirs :

    Ces friandises accompagneront le café ou

    une salade d'oranges servie dans de grandes coupes :

    elles seront recouvertes de chantilly dans laquelle vous pouvez planter un bâton de cannelle

    et parsemer de quelques feuilles de menthe .

     

    Le bâton de cannelle plein de chantilly est délicieux à lécher, il ne faut pas en priver vos invités..

    Friandises ...

     


    39 commentaires
  •                                          Coucou mes amis, 

    Eucalyptus ..."à plein poumons" ...

     

    Les rhumes en cette période font leur apparition  ...

    aussi,  il me parait opportun de vous parler ,

    de cette plante que j'utilise, séchée ...

     en cette période "microbienne" et "pré-microbienne"...

     championne contre certains petits maux de l'arrière-saison...

     

    Et quelle bonne odeur  !

      

    L'EUCALYPTUS

     

    "L'eucalyptus"  ... à plein poumons ...

     

    Tout d'abord il faut savoir qu'il existe près d'une centaine d'espèces d'eucalyptus,

    mais celle qui évoque immanquablement les bonbons contre la toux est

    " l'eucalyptus globuleux".

     

    Il fut introduit en Europe au XIX è siècle, pour assainir les marécages,

    où il contribua à éradiquer la malaria.

     

    C'est un arbre, à croissance rapide, qui a besoin de chaleur

    (originaire de l'hémisphère Sud),

    mais qui résiste à de légères gelées (jusqu'à - 5°C).

     

    Dénommé également "gommier bleu de Tasmanie" ou "arbre à la fièvre",

    ce bel arbre élancé présente des feuilles recourbées en forme de faux.

     

    On respire de loin leur parfum balsamique dès qu'une brise légère les agite.

    Ces feuilles odorantes éloignent les insectes volants.

     

    Après avoir récolter les feuilles quand elles prennent la forme de faux :

    faites sécher à plat et conservez-les dans une boîte en fer.

     

    Leurs feuilles  sont médicinales ...

    une panacée contre les refroidissements .

    Elles sont bénéfiques sur les voies respiratoires grâce aux essences

    qu'elles contiennent qui sont antibiotiques, antiseptiques et balsamiques.

     

     Ces feuilles soignent de nombreux maux typiques en hiver,

    qu'il s'agisse de toux, de bronchite ou de "nez bouché".

     

    "L'eucalyptus"  ... à plein poumons ...

     

    Pour élaborer une tisane

     Coupez deux ou trois feuilles en menus morceaux.

    Jetez ces fragments dans une tasse d'eau bouillante, couvrez, éteignez le feu

    et laissez infuser 8 à 10 mn.

    Puis passez-les.

    Vous pouvez sucrer cette tisane avec du miel.

     

     Eucalyptus ..."à plein poumons" ...

    Pour décongestionner les sinus

    Préparez une fumigation en versant  de l'huile essentielle d'eucalyptus et

     de sapin baumier dans un bol d'eau bouillante.

    Inhalez au-dessus du récipient, la tête recouverte d'une serviette.

     

    Pour assainir l'atmosphère

    En période de rhume ou de grippe vous pouvez agiter une feuille d'eucalyptus sèche et incandescente .

     

    Pour ma part,  je "jette" quelques feuilles d'eucalyptus

    dans une grande casserole d'eau,

    je mets sur le gaz à bouillir puis je baisse la flamme au minimum sans couvrir quelques minutes 

    puis j'éteins le gaz  … je pose la casserole dans la pièce où je veux que çà se diffuse.

    Vous pouvez réchauffer la préparation une fois .

     

    Pour adoucir la gorge

     Vous pouvez sucer des "bonbons tisane" ...

    associant gomme arabique, propolis et eucalyptus, issus de l'agriculture biologique.

     

    Prenez soin de vous et

    "gardez le sourire"  malgré tout mes amis !

     

    Eucalyptus ..."à plein poumons" ...

    Coup de cœur pour ce sourire sympa du net ! 

     


    35 commentaires
  •  

    Et nous voilà en décembre …

     

    avent

     

    Les enfants attendent avec impatience le calendrier de l'Avent et ses secrets…

    Le mot « calendrier » vient du latin "calendae"  et désigne le « premier jour du mois ». 

     Le mot « avent » vient du latin "adventus" et signifie « à venir ».  

     

    avent

     

    Destiné aux enfants, le calendrier de l'avent arbore

    24  fenêtres numérotées pour aider à compter les jours qui les séparent de Noël.

     

     Le premier calendrier fut imprimé en 1908 à Munich. 

     L'imprimeur aurait repris l'idée de son enfance. 

       Sa maman lui accrochait 24 biscuits sur un carton et dès le premier décembre,

    il pouvait manger un biscuit par jour en attendant Noël.

    Dans le calendrier de l'Avent imprimé, les biscuits ont été remplacés

    par les petites portes numérotées qui cachaient une image souvent pieuse. 

      Traditionnellement, la porte correspondant au 24 décembre dévoilait une scène de la Nativité. 

     

    avent

     

      Désormais, plus élaborés,

    les calendriers de l’Avent cachent un petit cadeau ou un chocolat

    jusqu’à l’apparition de la crèche le 24 décembre. 

     

      Peut-être avez-vous aperçu dans les grands magasins ... 

      les calendriers de l'avent

     "pour toutous" ...  " pour minous"...  et autres 

    cachant de petites friandises. 

     

    avent

     

      eh oui ! Les traditions d'antan se perdent mais

      "il faut vivre avec son époque", n'est-ce pas ?... 

     

      C'est le marketing qui prime désormais !!! 

      Et puis, nos amis des bêtes seront ravis !!

     

     

    Agréable week end à Tous !

    avent


    28 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique