• Ces pages pour vous ....

                                                         Ces pages pour vous  ....

                                                         Ces pages pour vous  ....                                                     Ces pages pour vous  ....

                                                         Ces pages pour vous  ....

     

  • Carnavals de ... par Chez nous ... "Dunkerque" ...Bonne fin de semaine et agréable week end à tous ...

     

    Les carnavals commencent à "battre leur plein" ..

     

    Dans de nombreuses communes de notre région,

    particulièrement du côté de la Côte d'Opale et  du Ternois,

    février et mars voient revenir les festivités liées à sa majesté Carnaval 

    et de grands défilés carnavalesques, quelque soit la météo, descendent les rues joyeusement.

     

    Un des plus connus est …

     

    LE CARNAVAL DE DUNKERQUE

     

     Il faut dire qu'à Dunkerque dans le Nord,

    le carnaval n'est pas une mince affaire.

     

    Il dure un bon mois et demi, de fin janvier à mi-mars ...

     

     

    (petit clic pour l'ambiance) 

    Carnavals de ... par Chez nous ... "Dunkerque" ...

     

    L'ouverture se fait avec un concours d'affiches par les enfants, sur le thème du carnaval.

     

    Le talent des enfants étant plus affirmé chaque année, le choix du jury s'avère difficile .

     Mon coup de cœur 2011

    Carnavals de ... par Chez nous ... "Dunkerque" ...

    (photo du journal "La Voix du Nord")

     (dessin d'une fillette de 7 ans qui a obtenu le 1è prix en 2011)

      

    Le carnaval ne serait pas le carnaval s'in n'y avait

    le traditionnel jet de harengs depuis le balcon de l'Hôtel de ville

    (environ 450 kg soit plus de 4000 harengs).

     

    D'où la phrase de l'affiche …

    "Asteur c'est l'heure du klipper"

    Patois de notre région qui veut dire

      " Maintenant c'est l'heure du hareng ! "

    Carnaval ...

    Si vous désirez voir toutes les chouettes affiches 2019 du carnaval de Dunkerque,

    je vous invite à cliquer sur ce lien ...

    affiches carnaval de Dunkerque ... 

    Carnaval ...

     Et pour la petite histoire …

    Au début du XVIIIe siècle, à l'occasion du départ des marins pour la pêche en Islande,

    l'armateur offrait la "foye", une fête pour les pêcheurs.

     

    Petit à petit, à la fin de ce siècle, les hommes de mer et leur famille, se déguisèrent et envahirent les rues.

    Le carnaval et les pêcheurs sur le départ pouvaient se réunir pour faire la fête.

     

    Les "Bandes" qui se succèdent pour les bals et les défilés font le succès du carnaval.

    Honneur donc à la "bandes des pêcheurs", celle de "la Citadelle", de la "Violette", de la "Petite Synthe"  ect... ect …

    Carnaval de ... par Chez nous ... "Dunkerque" ...

    Une remarque importante :

    on ne vient pas au carnaval de Dunkerque pour voir passer des chars.

    On se déguise, on participe , on défile, on chante,

    de préférence des chansons grivoises ou écrites pour le carnaval , on boit et on mange ...

    et on se repose ensuite quelques mois pour recharger "les accus"

    et repartir au nouveau carnaval .

     

     En période de carnaval,  de nombreuses maisons  habituées à cette fête se transforment en  "chapelles ".

     Faire "chapelle" consiste à ouvrir sa maison aux participants du carnaval

    qui défilent dans la rue et à leur offrir à boire et à manger !

     

    Tout se passe dans la bonne humeur, la convivialité et la solidarité,

    ce sont des coutumes ancestrales qui sont perpétuées de famille en famille.

     

    Les carnavaleux habitués à cette tradition savent où se trouvent les chapelles ...

     les maisons faisant "chapelles" sont vite remplies par les bandes joyeuses, respectant les lieux.

     Carnaval de ... par Chez nous ... "Dunkerque" ...

    A peine le carnaval de l'année terminé ... se prépare déjà celui de l'an prochain.

    A Dunkerque, on s'éclate au carnaval mais on y pense

    sérieusement dix mois à l'avance. 

     

    Grâce à  cette belle vidéo … vous y êtes !

    Petit clic et c'est parti !!!

     

     


    32 commentaires

  • "La surprise de la St Valentin" ...

     

    "La surprise de la St Valentin" ...

     

    Je voulais partager en ce jour de St Valentin, ce si joli texte qui fait sourire issu de

    "l'Almanach 2004-2005 de Pierre Bellemare" 

    (Les drôles d'histoires de Pierre Bellemare)

     

    LA SURPRISE DE LA St VALENTIN 

    "La surprise de la St Valentin" ...

     "Australie - Angleterre : aller et retour à 500 dollars pour la St Valentin. Cliquez vite !".

    Joshua Springs appuie sans hésitation sur la souris de son ordinateur.

    Il vient de découvrir cette offre inespérée sur Internet et

    il ne va pas laisser passer l'occasion d'offrir cette joie à sa fiancée Marjorie.

    Voilà six mois qu'il a accepté ce poste à l'essai à Sydney et Marjorie

    ne doit le rejoindre que si le contrat d'embauche est signé. 

    En attendant, elle est à Londres chez ses parents.

     

    C'est ainsi qu'après un voyage sans histoire, Joshua Springs débarque,

    un bouquet de fleurs à la main, chez ces derniers.

    C'est la mère qui vient lui ouvrir.

    En le voyant, elle a un sursaut et elle blêmit. Il devient blême à son tour.

    "Qu'est-ce qui se passe ? Marjorie n'est pas là ?"

    Sa mère est incapable de répondre.

    "Elle est malade ? Elle est ...

    - Non, elle est en Australie pour la St Valentin. C'était … une surprise."

     

    Hé oui ! …

    Les tarifs exceptionnels que proposait sur Internet la compagnie aérienne étaient valables dans les deux sens

    et Marjorie avait eu exactement la même idée : elle s'était fait offrir les billets par ses parents.

    Et pas question que l'un des deux hâte son retour pour qu'ils se retrouvent à Sydney ou à Londres :

    à ce prix là, on ne peut modifier les dates.

    Joshua et Marjorie se sont donc croisés à mi-distance,

    quelque part au-dessus de l'océan Indien et,

    après un séjour morose aux antipodes, une seconde fois, en sens inverse.

     

    Mais leur geste à tous deux prouvait suffisamment leurs sentiments

    et

    on peut sans se tromper leur prédire beaucoup de bonheur.

    "La surprise de la St Valentin" ... 

    "La surprise de la St Valentin" ...

    "La surprise de la St Valentin" ...


    28 commentaires
  •  

    Bonjour à tous ...

    Aujourd'hui, distrayons les enfants !

     

    Pâte à modeler ...

     

     La pâte à modeler a traversé les générations

    et demeure toujours une occupation

    très appréciée des enfants qui rivalisent de créations.

     

    Voici une recette

    De pâte à modeler « maison »

    facilement réalisable par les jeunes, avec l’aide d’un adulte..

     

    De quoi occuper les jeunes enfants ......

     Ingrédients à préparer :

    1 verre de farine

    1/2 verre de maïzena

    1/2 verre de sel

    1 verre d’eau chaude...

    1 cuillère d'huile de cuisine (tournesol ou arachide…)

    Du colorant alimentaire (vert ou bleu ou jaune …) 

     De quoi occuper les jeunes enfants ......

     

     La préparation pour une pâte colorée :

     

    Mélanger la farine, la maïzena et le sel dans un saladier.

    Diluer le colorant dans l’eau.

    Verser l'eau doucement dans le saladier avec la farine.

    Ajouter la cuillère d'huile et mélanger de nouveau

    Mettre la pâte dans une casserole et faire chauffer

    à feu très doux en remuant sans arrêt.

    La pâte est cuite quand elle commence à être difficile à remuer.

    Laisser refroidir un peu et la pétrir pour qu’elle garde son élasticité.

    La laisser sécher  et la conserver dans une boite hermétique.

    De quoi occuper les jeunes enfants ...... 

     

    Peut-être avez-vous le secret d'une autre recette mes amis ,

    n'hésitez pas à nous en faire profiter …Pâte à modeler ...


    22 commentaires
  •  

    "Qui flirte avec le vent ? ... La .......!

    "Qui flirte avec le vent ? ... La .......!

    Que de vent  par chez nous ce week end les amis  …

     

    Suite à ce phénomène … une petite devinette ...

     "On l'observe sans l'atteindre" …

    V'là le bon vent avec....  "la Girouette" ...

     Cet objet qui sait

     "flirter avec le vent"

    V'là le bon vent avec....  "la Girouette" ...

     

     LA GIROUETTE

     

    V'là le bon vent avec....  "la Girouette" ...

     

    L'origine des girouettes est assez incertaine, mais ce qui est certain,

    c'est qu'elles sont très anciennes.

     

    Un monument très célèbre, la Tour des vents à Athènes,

    était paraît-il, surmonté d'un triton d'airain tournant sur son pivot.

    Chacun des huit côtés de cette tour était décoré d'une représentation des vents

    appelés en ce temps : Eole, Borée, Aquilon, Zéphir, ect ...

     

    Au Moyen Âge, la girouette était un symbole du pouvoir.

    Il fallait avoir planté sa bannière sur une ville investie pour avoir

    l'autorisation d'implanter une girouette sur la tour de son château.

    V'là le bon vent avec....  "la Girouette" ... 

    Parallèlement, au X ème siècle, une bulle pontificale demande

    que soit posé sur toutes les églises un coq, en symbolique de Saint Pierre..

    Voici probablement l'origine de tous les coqs d'église.

     

    V'là le bon vent avec....  "la Girouette" ...

     

    Serruriers, ferronniers, chaudronniers, couvreurs, forgerons et même menuisiers ...

    Tous ont des procédés différents de fabrication de girouettes

    et utilisent les matériaux propres à leur métier.

     

    "Qui flirte avec le vent ? ... La .......!

     

    Depuis deux siècles, le zinc avait la préférence.

    Facile à travailler, peu oxydable, mais fragile.

    Il cède aujourd'hui du terrain à l'acier :

    de nos jours, on dispose de procédés de plus en

    plus efficaces pour le protéger de l'oxydation.

    V'là le bon vent avec....  "la Girouette" ... 

    A quoi servent les girouettes maintenant ?

    A donner la direction du vent bien sûr,

    mais aussi à personnaliser une maison, un parc,

    à ajouter un cachet que les autres n'ont pas.

     

    "Qui flirte avec le vent ? ... La .......!

     

    Une tendance s'est faite jour il y a quelques années :

    "la girouette de jardin".

    C'est en fait une girouette posée non plus sur un toit mais sur un mât dans un jardin ...

    C'est un "mobil" à la Française ! 

     

    "Qui flirte avec le vent ? ... La .......! 

     

    BONNE SEMAINE A TOUS !!!

    V'là le bon vent avec....  "la Girouette" ...


    35 commentaires
  • Coucou à tous ! 

    "Les petites histoires de "l'Histoire" ...

     

      Petite détente littéraire en cette fin de semaine avec…

     

     "Les petites histoires de l'Histoire"  

     en vous souhaitant un beau week end hivernal ! 

     

    "Les petites histoires de "l'Histoire" ...

                                                             

     Qui a donc dit que l'histoire était ennuyeuse ? 

    Si vous avez quelques minutes pour lire ce billet …. voyez plutôt ….   

     

      … La prochaine fois que vous vous laverez les mains   

     et que vous trouverez la température de l'eau pas vraiment agréable,  

     ayez une pensée émue pour nos ancêtres...   

     

       Voici quelques faits des années 1500 :   

     

      La plupart des gens se mariaient en juin,  

     parce qu'ils prenaient leur bain annuel en mai   

     et se trouvaient donc encore dans un état de fraîcheur "raisonnable" en juin.   

     

       Mais évidemment, à cette époque, on commençait déjà à puer légèrement   

     et c'est pourquoi la mariée tentait de masquer un tant soit peu

    son odeur corporelle en portant un bouquet. 

        
         
     C'est à cette époque qu'est née la coutume du... 

    " bouquet de la mariée."

     

     Pour se baigner, on utilisait une grande cuve remplie d'eau très chaude.   

     

    Le Maître de maison jouissait du privilège d'étrenner l'eau propre ;   

     suivaient les fils et les autres hommes faisant partie de la domesticité   

     puis les femmes et enfin les enfants...  Les bébés fermaient la marche.   

     

        À ce stade, l'eau était devenue si sale qu'il aurait été aisé d'y perdre quelqu'un...   

     

     D'où l'expression ... 

      « Jeter le bébé avec l'eau du bain »  

      

     En ces temps-là, les maisons avaient des toits en paille, 

     parfois même la maison n'était qu'un toit.   

     C'était le seul endroit où les animaux pouvaient se tenir au chaud.   

     C'est donc là que vivaient les chats et les petits animaux 

     (souris et autres bestioles nuisibles),   

     

    Lorsqu'il pleuvait, celui-ci devenait glissant et il arrivait que les animaux 

     glissent hors de la paille et tombent du toit.   

     

    D'où l'expression anglaise ... 

     " It's raining cats and dogs "

    ("Il pleut des chats et des chiens").  

     

       Pour la même raison, aucun obstacle n'empêchait 

     les objets ou les bestioles de tomber dans la maison.  

     

    C'était un vrai problème dans les chambres à coucher où les bestioles 

     et déjections de toute sorte s'entendaient à gâter la literie.  

     C'est pourquoi on finit par munir les lits de grands piliers 

     afin de tendre par-dessus une toile   

     qui offrait un semblant de protection.  

     

    Ainsi est né ... 

     l'usage du ciel de lit    

     

    bien évidemment, les plus pauvres devaient s'en passer... 

     

      Le pain était divisé selon le statut social.   

     Les ouvriers en recevaient le fond carbonisé,   

     la famille mangeait la mie et les hôtes recevaient 

     la croûte supérieure, bien croquante.   

     

       À cette époque, on cuisinait dans un grand chaudron  

     perpétuellement suspendu au-dessus du feu.   

     Chaque jour, on allumait celui-ci, et l'on ajoutait  

     des ingrédients au contenu du chaudron.   

     

     On mangeait le plus souvent des légumes, et peu de viande.  

     On mangeait ce pot-au-feu le soir et laissait les restes dans le chaudron. 

       Celui-ci se refroidissait pendant la nuit et le cycle recommençait le lendemain.   

     De la sorte, certains ingrédients restaient un bon bout de temps dans le chaudron...  

     

       Les plus fortunés pouvaient s'offrir des assiettes en étain.   

     Mais les aliments à haut taux d'acidité avaient pour effet de faire migrer

    des particules de plomb dans la nourriture,   

     ce qui menait souvent à un empoisonnement par le plomb (saturnisme)   

     et il n'était pas rare qu'on en meure.   

     

     Pour boire la bière ou le whisky, on utilisait des gobelets en plomb.  

     Cette combinaison mettait fréquemment  

     les buveurs dans le coma pour plusieurs jours !  

     Et quand un ivrogne était trouvé dans la rue,

     

    il n'était pas rare qu'on entreprenne de lui faire sa toilette funèbre. 

      

      Il restait ainsi plusieurs jours sur la table de la cuisine, 
       

    où la famille s'assemblait pour boire un coup 
        

    en attendant que l'olibrius revienne à la conscience ... 

     

     d'où l'habitude de la veillée mortuaire 

     

     La Grande-Bretagne est en fait petite et à cette époque,

    la population ne trouvait plus de places pour enterrer ses morts ;

       

    du coup, on déterra des cercueils et on les vida de leurs ossements

     

     qui furent stockés dans des bâtiments ad hoc   

     afin de pouvoir réutiliser les tombes.  

     

     Mais lorsqu'on entreprit de rouvrir ces cercueils,

     

    on s'aperçut que 4 % d'entre eux portaient des traces de griffures dans le fond,

     

         ce qui signifiait qu'on avait enterré là quelqu'un de vivant.   

     

     Dès lors, on prit l'habitude d'enrouler une cordelette au poignet du défunt

     

    reliée à une clochette à la surface du cimetière ; 
        

    et l'on posta quelqu'un toute la nuit dans les cimetières 

     avec mission de prêter l'oreille 

         et c'est ainsi que naquit là l'expression ... 

     

     « sauvé par la clochette » 

     

       C'est une grenouille en marbre sculptée sur un bénitier 

      

       à l'entrée de la cathédrale de Narbonne 

     qui est à l'origine de l'expression imagée ... 

     

       ‘’Grenouille de bénitier’’. 

      

       On en apprend tous les jours, n'est-ce pas  ! 

     

    "Les petites histoires de "l'Histoire" ... 

                  (Les photos sur ma page par temps de neige chez nous  la semaine dernière) 

    "Les petites histoires de "l'Histoire" ...

    "Les petites histoires de "l'Histoire" ...

     


    33 commentaires
  •  

    On l'appelle "fétide" ... cette plante ..

     

     Lors d'un troc plante en 2016 ...

    nous avions opté pour  cette fleur,

    qui s'est seulement  mis à fleurir cette année … 

     

    L'hellébore fétide

     

    On l'appelle "fétide" ... cette plante ..

      

    Aussi dénommé "pied de griffon", "patte d'ours", "rose-de-serpent" ou "pain de couleuvre".

     

    et voici, ce que nous avons appris à son sujet ...

     

    On l'appelle "fétide" ... cette plante ..

     

    C'est une plante vivace très rustique de la famille des Renonculacées.

    Son feuillage persistant dégage une odeur peu agréable lorsqu'il est froissé, d'où son nom.

    Ses fleurs campanulées très précoces

    (floraison en fin d'hiver ou au début du printemps)

    ont une originale mais belle couleur vert amande, avec un discret ourlet rouge  pourpre.

     (difficile à observer sur les photos) 

     

    On l'appelle "fétide" ... cette plante ..

     

    Attention …

    Toutes les parties de la plante sont toxiques par ingestion pour l'homme.

     

    Les fruits qui apparaissent après la floraison ressemblent à des gousses de pois soudées à la base.

     

    Quand il se plaît, cet hellébore se ressèmerait tout seul.

     Il est dit que la plante fleurit une fois ou deux avant de mourir ..

     

    En avez-vous fait l'expérience ?

     

    On l'appelle "fétide" ... cette plante ..


    26 commentaires
  •  

      Un monticule par ci ....une motte par là ...

     

    On ne les apprécie guère ...

     

      Si l'on exclut les dragons, phénix et autres créatures fabuleuses,

    il est certain que parmi tous les animaux vivants,

      celui-ci a, depuis des millénaires, inspiré crainte mais aussi respect.

     

    Chaque année, elle n'attend pas le retour du printemps

    pour revenir dans votre pelouse, votre verger, votre jardin ...

     

    La taupe !

    "Quand le jardinier sème ses fleurs, les taupes n'en voient que les racines" . 

     

                                                                                                                  (photo numérisée il y a quelques années)

     

    Je ne vous dirai pas que ce sont nos meilleures voisines mais aujourd'hui ,

    nous allons essayer de mieux cerner ce mammifère ...

     

    Retenons tout d'abord, que ...

    les services rendus par les taupes, en détruisant d'innombrables insectes nuisibles, ....

    sont plus grands que les dommages occasionnés. 

     

     Car la taupe chasse tout ce dont le potager n'a pas besoin,

    guidée par son odorat, son toucher et son ouïe

    en mangeant une quantité considérable

    d'insectes, vers, larves, limaces; mille-pattes, petits rongeurs ...

     

    De plus, elle gère le sol, elle l'anoblie...

    Parlons des "taupes" ...

      La taupe, petit mammifère mesurant une bonne dizaine de centimètres, semble particulièrement étrange .

    Elle mène une vie souterraine grâce à son corps fuselé et cylindrique,

    recouvert d'une fourrure noire, à poils courts, serrés, fins et soyeux,

    sans direction déterminée de façon à ne pas compromettre

    ses mouvements dans les galeries qu'elle creuse avec une extrême rapidité

    (vitesse atteignant 80 cm à 1 m/seconde)

     

    Son museau est un organe tactile très délicat,

    il est muni de vibrisses qui lui permettent de sentir la consistance

    et la nature du terrain

    ainsi que la présence des proies éventuelles.

     

    Sa vue ne lui sert guère.

    Ses yeux enfouis dans les poils et souvent recouverts d'une membrane,

    sont si petits qu'elle ne perçoit que la lumière

    et ne distingue ni les formes, ni les couleurs.

     

    Elles possèdent 44 dents bien acérées.

     

    Ses pattes antérieures sont courtes,

    les extrémités ressemblent à de larges mains à cinq doigts robustes

    et soudés jusqu'aux griffes qui sont très puissantes.

     

    Pour creuser dans le sol, la taupe fait un trou avec son groin (museau)

    l'élargit avec ses pattes antérieures,

    ramène la terre sous son corps,

    la tasse autour d'elle

    et la rejette derrière avec ses pattes postérieures.

     

     Quand la terre remuée devient trop encombrante,

    elle la soulève et la comprime avec le dos,

    contre la voûte, ou creuse une galerie en direction de la surface du sol

    et la rejette à l'extérieur.

     C'est ainsi que l'on voit dans les terrains ces monticules appelés "taupinières".

     

    La taupe habite un réseau compliqué de galeries constituées

    de deux ou trois réseaux situés à des profondeurs différentes :

    elles sont reliées entre elles par des puits pouvant atteindre un mètre de profondeur.

    En une nuit dans un terrain meuble, elle peut creuser jusqu'à 30 mètres de galeries.

    Parlons des "taupes" ...

    La taupe est active tout l'hiver...

     A cette époque de l'année elle aménage son nid souvent caché sous une souche d'arbre,

    qui  se situe environ à 30 cm du sol, au centre de l'ensemble des galeries.

    Il est tapissé de feuilles mortes, de mousse et de brindilles.

    Autour du nid, le mâle et la femelle s'aménagent chacun une chambre de repos, le couple ne s'unissant que pour la reproduction en mars-avril.

    Les petits naissent au bout de cinq semaines de gestation

    et ne quittent le nid qu'à l'âge de deux mois.

     

     

    Pensez à reprendre la terre des "taupinières" pour vos jardinières...

     Avez-vous déjà remarqué comme cette terre est fine !!!

    Parlons des "taupes" ... 

    Il existe certaines solutions écologiques pour chasser les taupes...

    - La plantation d'ail, d'oignons, de jacinthes, de jonquilles, de ricin,

     

    Pour l'épurge conseil d'un ami jardinier que je remercie :

     "Faites-en un purin , comme pour le purin d'ortie et pulvérisez le aux endroits où la taupe est vraiment indésirable"...

     

    "Au royaume des ténébres" ...

    (épurge)

    "Au royaume des ténébres" ...

    (ricin)

    - Quand vous avez peu de taupinières , certains jardiniers conseillent de placer

    dans celles-ci des poils de chiens ou des boules antimites … à essayer !

    - Une autre "recette" : faire macérer des branches de sureau dans de l'eau plusieurs jours, filtrer et verser sur les galeries.

    "Au royaume des ténébres" ...

    (sureau)

      les taupes détestent ces odeurs …. mais rien n'est gagné ...

     

     Le mieux est d'être assez patient pour les laisser creuser leur galerie jusqu'au jour où elles n'ont plus besoin de remonter à la surface !

     

    curiosités ...

    La taupe fait des réserves impressionnantes :

    Dans son nid, elle fait des réserves de plusieurs milliers de lombrics .

    Elle leur paralyse  les centres nerveux d'un coup de dent :

    ainsi, ils restent vivants - et frais - sans pouvoir s'échapper ...

     

    Eh oui, les amis, c'est la loi de la nature !

     

    A souligner que la taupe nage aussi fort bien et peut traverser des lacs ! 

     On ne les apprécie guère ...

    "Au royaume des ténébres" ...

     


    34 commentaires
  • "Résurrection" d'une chapelle ....

     Bonjour mes amis,

    Lors de "mon entracte hivernal"  de ces derniers jours,

    dans vos commentaires certaines aminautes ont été intriguées par la chapelle de par chez nous

    que vous avez trouvée "jolie, superbe, adorable …"

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    Aussi comme promis ...

    par ces quelques photos parmi de nombreux clichés réalisés

    je vous présente aujourd'hui "la résurrection de ... 

     

    LA CHAPELLE DES GOSSE DE GORRE

     

    C’est dans un cadre verdoyant et reposant  au lieu-dit « LE QUESNOY » à Beuvry (62)

    qu’à était édifiée cette chapelle en 1817 qui  renfermait 17 corps de la famille GOSSE de GORRE.

     (chapelle construite sur un terrain dépendant

    de la propriété de la famille au hameau de Gorre à Beuvry,

     dans laquelle son propriétaire demanda à être inhumé  ainsi que sa famille)

     

    Elle a servi de caveau de cette famille jusqu’en 1956 date à laquelle l’ensemble des corps

    furent transférés à la concession Gosse de Gorre du cimetière de Beuvry.

     

    La chapelle  a subi les outrages du temps et des événements et elle a été envahie par la verdure non domestiquée

    et s’est dégradé  de plus en plus …

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    (La végétation invasive,  des incivilités, un obus de la Grande Guerre et

    le temps qui passe avaient défiguré cette chapelle.

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    On avait l’impression qu’une partie de passé local disparaissait peu à peu.

     

    Mais  ….. depuis fin 2010, cette chapelle fait partie du patrimoine de la ville de Beuvry ...

    et sa restauration a débuté en 2013 ...

     

    Je vous laisse juger de cette évolution remarquable … 

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

    Depuis mai 2013 … 

     Monsieur Claude JOUET « Tailleur de pierre » et

     Monsieur Edouard Musial  « Restaurateur des ferronneries du monument »

    à la retraite (si l’on peut dire)

     restaurent cette Chapelle  bénévolement

    et la font revivre magistralement !

     La charpente ayant été réalisée  par les ouvriers des services techniques de la ville ,

    Claude et Edouard imaginent la toiture en ardoise ……

    Peu à peu la rénovation prend forme.

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    Murs, façade … Un travail minutieux, à l’ancienne par Claude Jouet …

    Pas d’électricité sur le chantier, le tri pour conserver des pierres d’origine  au maximum a été effectué ….

      puis la taille  à la main dans des gros blocs de pierre payés par la ville et acheminés de la région parisienne. 

     

    Portail et ferronneries démontés  et refaits à l'identique  par Edouard Musial 

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    Un travail époustouflant par ces passionnés !

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    Lors de nos balades, on pouvait observer  l’avancée des

    travaux titanesques 5 jours sur 7

    « même en hiver, le temps de gel n’empêche pas de tailler » 

    nous disait Monsieur Jouet, et ce durant quelques années.

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    Et en 2018 ..

    Voilà resplendissant le joyau du coin de par chez nous !

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

     

    "Résurrection" d'une chapelle ....

    Si vous flânez un jour par chez nous, vous pourrez l'admirer comme sur les photos !

    L'intérieur étant visible lors des Portes ouvertes aux journées du patrimoine .

     

    Au plaisir de vous retrouver demain !


    31 commentaires
  • La Chandeleur ... "origine et superstitions" ...

    La chandeleur se fête traditionnellement le 2 février.

    Cette année ce jour est un samedi, idéal pour faire la fête.

    Nommée aussi Fête des Chandelles,

    elle était à l'origine une fête païenne (la Fête de la lumière)

    qui célébrait la fin de l'hiver (au moment charnière où les jours rallongent).

     

    Le mot chandeleur vient d'ailleurs du mot candela (chandelle),

    car on conservait les chandelles allumées ce jour-là, et elles étaient portées dans les églises

    pour combattre les esprits du mal de l'hiver et assurer une bonne récolte l'été suivant.

     

    chandeleur 

     

     La Chandeleur est l'occasion de faire un repas composé de crêpes, d‘ailleurs elle est connue

    pour ses crêpes « rondes et dorées  comme le soleil » !

     

    C'est le pape Gélase 1er qui fit de la Chandeleur une fête chrétienne et

    réconfortait les pèlerins arrivés à Rome en leur offrant des crêpes.

     Cette fête commémorait la présentation de Jésus au temple

    et était également nommée « purification de la vierge ».

    Par chez nous, il était traditionnel  de faire sauter la première crêpe

    en serrant une pièce de monnaie dans la main pour s’assurer la fortune toute l’année.

     

    Pour les gourmands qui ne connaissent pas encore la recette, en voici une parmi tant d'autres …

    chandeleur

    • Ingrédients pour 8 personnes :

    500 g de farine,

           5 gros oeufs,

          1 litre de lait,

         1 pincée de sel,

        4 cuillères à soupe d'huile.

     Mettre la farine dans un récipient et faire un puits.

    Ajouter les œufs un par un en les incorporant à la farine petit à petit.

    Quand le mélange épaissit, verser peu à peu 3/4 de litre de lait pour éviter les grumeaux.

    Ajouter le sel, l'huile et compléter avec le 1/4 de litre de lait restant.

    Laisser reposer la pâte au moins 2 heures.

    chandeleur

     Astuces :

     Incorporer une cuillère à soupe de beurre fondu directement dans la pâte vous permettra

    d'obtenir des crêpes parfaites qui ne colleront pas à la cuisson.

     

    Vous pouvez rajouter 2 cuillères à soupe de grand-Marnier , rhum, kirsch, armagnac ,Cointreau  

    ou des zestes de citron finement râpés ou

    un peu d’eau de fleur d’oranger ou de rose afin de donner du goût aux crêpes.

     

    Si vous aimez les crêpes moelleuses, faites-les cuire à feu vif.

    Si vous les appréciez plus croustillantes, cuisez-les à feu lent.

    Pour avoir des crêpes légères, un peu soufflées, ajoutez un peu de bière à votre pâte.

     

    A savoir :

    Que  certaines régions "ignorent" les crêpes à la Chandeleur … leur préférant les beignets ou les gaufres ...

    Le principal n'est-il pas de se régaler mes amis !!! 

    chandeleurLa Chandeleur  

    Les chandelles de la Chandeleur
    Chantent qu'il est l'heure
    De faire sauter les crêpes-Suzette.

    Écoutez bien les Amis
    La recette de la pâte à crêpes:
    De la farine pour Pauline,
    De la vanille pour Camille,
    Trois gros œufs pour Mathieu,
    Une cuillère en bois pour Nicolas.

    Versez le lait! Bien mélanger. Ohé! Ohé!

    Une poêle à frire pour Palmyre,
    Un peu de beurre pour ma sœur.
    Et un tour de main d'un petit malin
    Pour que les comètes tombent dans l'assiette.

    (poésie de "Anne-Marie Derèse")

     

    Pour le plaisir des yeux … 

    "découverte sur le net ".

    chandeleur

    Profitez bien de la Chandeleur mes amis bien au chaud chez vous !

    A lundi !


    32 commentaires
  • le gel

     

    Clin d'oeil en cette semaine hivernale ...

    cette jolie poésie glanée sur le net

    pour illustrer ces photos  prises un jour de gel mi-janvier .

     

    "poésie hivernale" ...

     

    "poésie hivernale" ...

     

    Sur le lac gelé 

     

    Furieux le lac en sa glace rauque

     craque et chante et siffle une feuille 

    et l'épaisseur de l'eau  remue sous l'épaisseur de glace

    une bulle et la punaise d'eau prisonnière du froid

    une branche attend je ne sais quel printemps

     

    le gel

     

    immobile le seul plumage est celui des roseaux blanc

    dans les flèches du couchant où est la vie,

    où sont les glissades des canetons, à vélo sur l'eau ?

    la poule d'eau a fui moitié courant, moitié nageant,

     seul le lac habillé d'hiver se brise

    en mille éclats de diamants de banquise.

                                                                                                      (source "Pays des écrins"...Merci à l'auteur … Sylvie Damagnez)

     

    A DEMAIN

    "poésie hivernale" ...


    24 commentaires
  • Jour de neige par chez nous comme dans beaucoup de régions ..

    On ne peut s'empêcher d'admirer et de figer ce spectacle hivernal !

    La chapelle non loin de la maison …

    un jour j'aurai le plaisir de vous raconter son histoire ...

     

    Quelques clics photos de-ci de-là ...

     

     

     

     

     

     

    "Entracte hivernal" ...

     


    47 commentaires
  • Pleine de "petits rubis" cette exotique ! ...

     Un super fruit encore trop méconnu qui cache des merveilles pour la santé !

    Pleine de "petits rubis" ... La grenade ...

    Avec ses craquantes petites graines triangulaires roses, acidulées,  juteuses, 

    sous une écorce rouge coriace …

    La grenade

    en forme de pomme est disponible d'octobre à mars sur nos étals. 

    Pleine de "petits rubis" ... La grenade ...

     

     Appréciée depuis des millénaires autour du bassin méditerranéen,

    la grenade que l'on consomme est cultivée en Provence depuis l'époque de Louis XIV..

     Très courante au Moyen-Orient, cette grosse baie peu fragile,

    facile à conserver et transporter a été longtemps l'un des aliments de base des voyageurs

    et des carabiniers pour étancher leur soif.

     

    Mais il est prouvé qu'elle est bien plus que simplement désaltérante.

    La "pomme de Carthage" comme la surnommaient les Romains,

    se distingue par sa composition en anti-oxydants,

    qui entre autres, retardent le vieillissement cutané. 

     

    Symbole de longévité au Moyen-Orient, la grenade est une mine de vitamines C 

    (une grenade couvre près de 40% de nos besoins journaliers en vitamine C)

    et B5 indispensables à la production d'énergie et à la vigueur du système immunitaire.

     

    Elle recèle également de tanins, dont les effets antibactériens et antiviraux

      ont été démontrés : idéal pour lutter contre les maux de gorge.

     

    Elle lutte contre les maladies cardiovasculaires ;

    un verre de jus réduit le taux de cholestérol,

    et elle protège les lipides de l'organisme de l'oxydation.

    Plusieurs études attribuent à la grenade une action préventive anti-cancer.

     

    En cliquant sur ce lien … N'hésitez pas  à en savoir plus sur ...

    Les bienfaits santé de la grenade

     

    Pleine de "petits rubis" ... La grenade ...

      

    Seules ses graines se mangent : l'idéal est de les extraire en pelant la grenade à la main.

    Elle se conserve plusieurs mois à température ambiante.

    Les fruits se pressent aussi comme des citrons.

    Le sirop de grenadine a 5000 ans.

    Pleine de "petits rubis" ... La grenade ...

    En voici une recette parmi d'autres ...

     

    "Grenadine maison"

    Ecrasez les grains de 5 grenades à la fourchette (attention çà tâche).

    Mélangez avec 500 g de sucre et laissez reposer 12h.

    Ajoutez 300 ml d'eau et cuisez dans une casserole 20 mn à feu doux.

    Laissez tiédir puis filtrez en pressant bien.

    Remettre le sirop à chauffer 10 mn à 90° et versez dans une bouteille propre.

    Conservez au réfrigérateur.

    Servez en diluant deux ou trois cuillères à soupe de sirop dans un verre d'eau.

    Un glaçon emprisonnant une cerise, et le tour est joué!

     

    "Pep's salade d'hiver"

    Coupez deux endives en tronçons, disposez quelques tranches de magret de canard fumé,

    et des cerneaux de noix.

    Parsemez de graines de grenade (3 cuillères à soupe) et

    utilisez le jus d'une grenade pour faire une vinaigrette acidulée

    avec de l'huile de noix ou de noisette.

     Pleine de "petits rubis" ... La grenade ...

    "La grenade "graines de jouvence" !

    En usage cosmétique, les extraits de grenade protège la peau

    contre certains rayonnements solaires,

    favorisent la régénération et la cicatrisation de la peau.

    Dans la médecine populaire créole,

    l'écorce de racine du grenadier est un ténifuge radical (vermifuge contre le ténia).

     

    Recette d'un masque pour aider la peau à se régénérer :

    Dans un mixeur, mélangez 100 g de flocons d'avoine avec 2 cuillerées à soupe de graines de grenade fraîches.

    Ajoutez à ce mélange 2 cuillerées à soupe de miel et 2 cuillerées à soupe de crème fraîche.

    Mixez le tout .

    Appliquez la préparation sur le visage en massant du bout des doigts …

    gardez quelques minutes puis rincez.

    Pleine de "petits rubis" ... La grenade ...

    A DEMAIN MES AMIS !

    Pleine de "petits rubis" cette exotique ! ...


    23 commentaires
  • Le savon noir ... " produit miracle" ...

     

    En route pour un nouvelle semaine ... !

     Le lundi, en  général, lorsque l'on est chez soi ...

     c'est "nettoyage" ..

     

    Je sais que de temps à autre vous aimez une page de trucs et astuces ..

     Aussi, j'en profite aujourd’hui pour vous faire découvrir ou redécouvrir les propriétés

    d’un produit connu depuis ….. très très longtemps …

     

    LE SAVON NOIR

    Le savon noir ... " produit miracle" ...

    Pour un intérieur propre et sain ...

     ce produit , écologique et peu coûteux, nettoie tout et fait briller sans effort!

     

    Où trouver le savon noir ?

    Vous pouvez vous procurer du savon noir  ménager

    dans les magasins de bricolage, supermarché ou dans une droguerie.

     

    En avant pour connaître nombre de trucs et astuces à base de « savon noir » !

     

    1- Laver les sols au savon noir

    Dans un seau d'eau tiède, versez une à deux cuillères à soupe de savon noir.

    Il vous suffit ensuite de laver votre sol comme à votre habitude.

    Sur quels sols l'utiliser?

    Vous pouvez l'utiliser sur vos parquets, sols et linos. Inutile de rincer!

    Astuce: Ajoutez quelques gouttes de vinaigre blanc pour un résultat impeccable!

     

     2- Nettoyer et dégraisser le four au savon noir

    Mettez un peu de savon noir sur une éponge. Il vous suffit de frotter

    sur la zone à dégraisser et de rincer à l'eau chaude.

    Vous pouvez également l'utiliser pour vos plaques en vitrocéramique!

    Astuce: Pour un nettoyage plus pratique, versez une cuillère à café de savon noir

    dans un vaporisateur et complétez avec de l'eau chaude.

    Vaporisez ensuite le mélange sur la zone à dégraisser et rincez.

     

       3- Faire sa lessive au savon noir

    A la place de votre lessive habituelle, mettez une cuillère à soupe de savon noir et

    ajoutez une poignée de cristaux de soude.

    Lancez votre machine comme d'habitude.

    Votre linge ressortira propre, frais et doux!

    Astuce: Le savon noir peut également faire partir de grosses taches de graisse

    (voire de goudron!) sur les vêtements:

    - Retournez le textile, déposez un peu de savon noir sur la tache.

    - Remettez le vêtement à l'endroit et frottez la tache avec une éponge légèrement imbibée de savon noir.

    - Déposez le vêtement dans la machine et lancez votre programme de lavage à froid.

     

    4- Laver les vitres au savon noir

    Dans un vaporisateur, versez une cuillère à café de savon noir puis complétez avec de l'eau chaude.

    Agitez le mélange et vaporisez sur les vitres. Frottez et rincez.

    Vos vitres seront parfaitement propres et sans traces!

     

    5- Nettoyer les sanitaires au savon noir

    Une noisette de savon noir sur une éponge humide,

    rien de plus simple pour venir à bout des éviers et sanitaires sales!

     

    6- Entretenir les cuirs au savon noir

    Canapés, intérieur de voitures, vestes... Pour vos cuirs, le savon noir est vraiment un nettoyant idéal.

    Une noisette sur un chiffon, on frotte et le tour est joué!

    Vos cuirs sont patinés, comme neufs et ils sentent bon!

     

     7- Nettoyer tomettes et marbre au savon noir

    Trempez votre éponge dans le savon noir et frottez directement sur vos tomettes dégraissées.

    Astuce: - Inutile de rincer! En séchant, le savon noir va devenir transparent et protègera vos tomettes.

    - Ce procédé peut également s'appliquer au marbre, à condition de le rincer après

     

    8- Faire briller les cuivres au savon noir

    Dans un récipient d'eau chaude, versez 3-4 cuillères à soupe de savon noir.

    Laissez-y tremper vos objets en cuivre 5 à 10 minutes.

    Essuyez vos cuivres. Ils ressortiront propres et brillants!

    Astuce: Pour un résultat durable, ajoutez une cuillère à soupe d'ammoniaque au mélange.

     

    9- Nettoyer la hotte aspirante au savon noir

    Mettez du savon noir sur une éponge et frottez votre hotte en faisant de petits cercles. Rincez pour dégraisser.

     

    10- Protéger les plantes avec du savon noir

    Vous ne le saviez peut-être pas, mais le savon noir est également un très bon insecticide naturel.

    Versez une cuillère à café de savon noir et mélangez avec de l'eau. Secouez et vaporisez sur les feuilles.

    Adieu pucerons et chenilles!

     

    11- Entretenir sacs et chaussures au savon noir

    Déposer une noix de savon sur une brosse humide.

    Frottez sur les taches et la surface à nettoyer et le tour est joué.

    Idéal pour les cartables ou les tennis de vos enfants! Résultat bluffant!

    Le savon noir ... " produit miracle" ... 

    Mais attention

     

    Le savon noir pour l'entretien de la maison

    et celui utilisé pour le soin du corps n'est pas le même !

     

    Le savon noir ménager est mou ou liquide. L’huile de lin est souvent la base de son corps gras.

    Le savon noir cosmétique est généralement en pâte de couleur vert sombre.

    Il est uniquement fabriqué à partir de produits naturels (eau, huile d’olive, sel, potasse et pâtes d’olives écrasées).

     

    Attention donc de ne surtout pas confondre le produit ménager

    et

    le produit de beauté.

     

    Le savon noir ... " produit miracle" ...

     

    Vous trouverez le savon noir à usage cosmétique en parapharmacie.

     

    - Laver ses cheveux au savon noir

    Le savon noir peut également servir de base nettoyante pour vos cheveux grâce à une recette très simple.

    Il suffit de dissoudre dans l'eau du bicarbonate de soude (25 g) et du savon noir (25 g).

    Mélangez et placez le mélange en flacon.

    Laissez reposer et décanter une journée avant la première utilisation.

    Attention, le savon noir utilisé pour la maison et pour les cheveux ou le corps n'est pas le même!

     

    - Entretenir ses ongles au savon noir

    Le savon noir peut aussi être utilisé pour le soin des ongles.

    Au quotidien, il permet de les fortifier et de les rendre plus blancs.

    Astuce: Utilisez quotidiennement le savon noir pour vous laver les mains pour un résultat rapide et durable

     

     - Faire un gommage au savon noir

    Le savon noir peut entretenir votre peau de la même façon qu'il entretient votre maison!

    Sous la douche, étalez le savon noir sur votre peau et frottez en petits cercles

    pour gommer les peaux mortes pendant quelques minutes.

    Rincez à l'aide d'un gant. Pour les peaux sensibles, mettez un peu de crème hydratante après le gommage.

    Votre peau sera toute douce!

     

    - Laver les animaux domestiques au savon noir

    Pour nettoyer votre chien par exemple, vous pouvez utiliser du savon noir!

    Versez le savon dans le bain ou directement dans votre main et frottez.

    Votre animal ressortira tout propre !

     

    Fée du logis ....

    BONNE SEMAINE A TOUS ! 


    34 commentaires
  •  

    ....

     

    ....

     

    Coucou mes amis,

    Je profite de ce temps de gelée et de neige qui a enjolivé la campagne  

    par chez nous cette semaine pour vous offrir ce conte

    qui m'a beaucoup plu et que j'ai découvert au fil de mes lectures mais j'en ignore l'auteur.

     

    ....

     

    Un jour, le roi Hiver, envahit le monde.

    Tout gela, maisons, arbres et fleurs, hommes et bêtes.

    Et aussi Henry et Juliette qui s'aimaient tendrement.

    Comme ils se tenaient la main, monsieur Hiver les réunis en un seul glaçon.

    Il refroidit tout d'un regard et la terre se changea en une gigantesque boule de glace.

    Mais il oublia … le cœur brûlant des amoureux.

    L'amour de Juliette pour Henry était plus fort que la magie des glaces.

    Le cœur de la jeune fille brûla comme mille feux et réchauffa bientôt toute la terre.

    Hommes et bêtes revinrent à la vie, puis les arbres, les rivières et les fleurs.

    Seuls ceux qui avaient un cœur de glace restèrent aussi gelés qu'avant !

     

    ....

     

    Pour  vous souhaiter une fin de semaine toute en douceur … 

    ces très belles oeuvres  hivernales

    que j'apprécie particulièrement pour la réalité  des tableaux  :

     de l'artiste rural Robert Duncan

    né en Utah en 1952 et qui a commencé à peindre à l'âge de 11 ans.

     

    Un enchantement ces joies d'enfants ...

     

     

    ....

     

    Pour clore ce billet ...

    Conseil hivernal

     … utile pour ceux qui possèdent un petit bassin pour ne pas laisser la glace l'envahir :

    le manque d'oxygène serait fatal au poisson...

    Si par malchance, votre bassin est totalement pris, briser la glace en douceur :

    non pas à l'aide d'un maillet dont le bruit heurterait vos poissons,

    mais en posant à la surface une casserole d'eau bouillante ou en arrosant doucement à l'eau très chaude.

    Quelques trucs simples pour limiter le gel total à la surface :

    placer verticalement un fagot,

    faire flotter des ballons d'enfant ou une chambre à air emplie d'antigel ;

    la glace ne collera pas sur le caoutchouc et le rond est facile à enlever.

     

    "Elle est arrivée" !

     

    Je vous souhaite à Tous un agréable week end,

    le temps s'est radoucit et peu à peu la neige nous quitte.

    "Elle est arrivée" !


    36 commentaires
  • "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

     

    Je vous parle  des nèfles aujourd'hui …

    car la récolte se fait aux premières gelées, lorsque le fruit comestible commence à devenir blet.

     

    "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

     

    Le néflier est un  arbre original se retrouve principalement en Belgique, en Normandie,

    en Allemagne et dans le Nord de la France.

    C’est en effet un fruitier qui s’adapte bien aux climats rudes et qui ne connaît qu’une seule espèce.

    Son feuillage caduc est très fourni et ses fruits apparaissent dès le mois de mai.

    Ses fruits sont très appréciés des oiseaux !

     

    "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

                                                                                                                                                      (photo du net)

      Lors de la récolte, attendez que le fruit soit bien mûr sur l’arbre

    car une fois détaché il ne se développera plus.

    On les dispose sur des claies pour qu'ils perdent leur amertume et deviennent agréables.

     

    "Nèfle" ... fruit de l'hiver ...... 

     

     Les fruits sont fragiles et méritent d’être manipulés avec précaution.

    On prend alors le fruit en le pressant entre le pouce, l’index et le majeur et on enlève les gros pépins.

    Le fruit éclate et sa chair d’apparence peu ragoûtante vous étonnera tant par sa douceur

    que par  son goût inattendu.

     

    Ce fruit est très efficace pour stopper les diarrhées sans provoquer de constipation.

    Les feuilles peuvent calmer les maux de gorge.

    On utilise les nèfles pour faire des tartes, des clafoutis, de la gelée, de la confiture.

     

     "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

     

    Des nèfles ! cette  expression populaire est assez méprisante pour les fruits du néflier.

    Savez-vous d'où vient l'expression : "Des nèfles !" qui jadis équivalait à "la ferme…"

    Il y avait une foire parisienne autrefois, c'était la foire du Temple.

    Les femmes de la campagne apportaient des nèfles à la foire du Temple, et le commerce de ces fruits

    était d'autant plus considérable que les valets se faisaient un malin plaisir

    de les jeter aux nouveaux venus au milieu des huées de la foule ou des injures.

    Cet usage qui amenait des rixes et des scènes scandaleuses, était tellement connu des parisiens,

    que l'on avait coutume d'envoyer au Temple ceux que l'on voulait tourner en ridicule, en leur disant :

    "Va-t'en au Temple quérir des nèfles !"

    On disait également aux gens dont la parole était douteuse : "Que me donnes-tu ? Des nèfles ?"

    "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

    "Nèfle" ... fruit "ancien"......

     Un bon  vin chaud

     Pour 1 litre de vin mettre à chauffer :

    130 gr de sucre,
    2 cuillères à soupe de miel,
    3 cuillères à soupe de cannelle,
    1 cuillère à soupe de muscade,
    3 oranges coupées en quartier,
    1 cuillère à soupe de gingembre,
    3 clous de girofle,
    quelques raisins secs,
    des amandes effilées,
    le zeste d'un citron et son jus

    Laisser bouillir une fois, et laisser reposer 1 nuit.
    Réchauffer avant de servir.

    Pour les gourmands, vous pouvez le mettre en bouteille,

    il sera prêt à réchauffer lors de la nouvelle venue du froid !

    A noter que l'alcool s'évapore à ébullition.

    "Nèfle" ... fruit "ancien"......


    30 commentaires
  • Ah ! ces hivers ! ...

     çà commence par chez nous ...

    mais la neige et le froid occupent l'esprit durant une bonne partie de janvier et plus.

    Outre les derniers épisodes de froid du 20 ème siècle dont nous avons souvent entendu parler dans les journaux ...

     

    Les historiens locaux n'ont pas eu froid aux yeux en fouillant dans le

    "Recueil de données statistiques relatives à la climatologie de la France" de Joseph Sanson.

    Une "mine" de renseignements publiée en 1945 notamment sur les grands hivers .

     

    Ah ! ces hivers ! ...

     

    En 763-764, "la mer fut gelée sur nos côtes" ;

    "hiver très rude et très long" en 859-860, en 974-975, en 1076-1077.

     

    En 1114-1115, " la mer gela dans la Manche à quelques distances des côtes et

    les pierres les plus grosses  se fendirent en éclat".

     

    De décembre 1315 à Pâques 1316, l'hiver se montra si rigoureux qu'il provoqua une famine générale.

     

    Froids excessifs dans le Nord de la France en 1422-1423 :

    "Les coqs et gélines avaient les crêtes gelées jusqu'à la tête !"

     

    Toujours dans le Nord, il neigea 40 jours de suite entre novembre 1434 et février 1435.

     

    Grands hivers encore entre décembre 1607 et mars 1608, en 1620-1621.

     

    Durant le mois de janvier 1709, la température sous abri à Paris était aux environs de -20°c …

     

    Ah ! ces hivers ! ...

     

    Et plus proches de nous ...

    Les hivers rudes en France en 1933, 1947, 1954, 1956, 1963, 1985...

    avec cette vidéo "rétro"

    Ah ! ces hivers ! ... 

     

     Alors, de quoi se plaint-on désormais ? …

    "Neige en Janvier … blé au grenier" 

    "Un mois de janvier sans gelée n'annonce jamais bonne année"

    disent les dictons.

     

    Hier … au jardin sous la gelée

    en attendant la petite neige d'aujourd'hui !

     

    Ah ! ces hivers ! ...

     

    Ah ! ces hivers ! ...

     

    Ah ! ces hivers ! ...

     

    Ah ! ces hivers ! ...

     

    Ah ! ces hivers ! ...

     

    Ah ! ces hivers ! ...

    Ah ! ces hivers ! ...Ah ! ces hivers ! ...Ah ! ces hivers ! ...Ah ! ces hivers ! ...Ah ! ces hivers ! ...


    35 commentaires
  • "Sus aux rhumes" ... 

    En ce moment, les microbes passent à l'attaque .

    On ne va pas se laisser faire et on va essayer de se protéger ...

     

    Pour tous les goûts …

    Voici diverses recettes  pour  vous aider à prévenir les rhumes de cet hiver !!

    A savoir, si les symptômes persistent et surtout s'il y a fièvre ne pas hésiter à consulter son médecin .

     

    "Sus aux rhumes" ...

     

    Recette du grog « antigrippe »

    Préparez une tasse d'infusion ou de thé bien chaud, au choix.

    Ajoutez 1 cuillère à soupe de miel, une cuillère à café de rhum et un quartier de citron pressé.

    Consommez très chaud mais avec modération

     

    Recette de la tisane au thym

    Faites bouillir une belle branche de thym dans 1/4 de litre d'eau.

    Filtrez. Sucrez avec du miel de thym, de lavande ou autre.

    Consommez bien chaud. À renouveler plusieurs fois au cours de la journée.

     

    Recette du sirop de thym

    Remplissez un bocal en verre de couches alternées de thym frais et de sucre roux.

    Tassez le tout. Laissez macérer 3 jours. Ajoutez 1 litre d'eau.

    Faites cuire à petit feu pendant 1 heure. Filtrez et embouteillez.

    3 à 5 cuillères à soupe par jour calment la toux.

     

    Recette d'inhalation au thym et à l'eucalyptus

    Laissez infuser dans une grande quantité d'eau bouillante une poignée de thym ou d'eucalyptus ou les deux.

    Placez-vous au-dessus de cette fumigation, la tête couverte d'une serviette pour

    profiter au maximum des vapeurs bienfaisantes.

     

    Recette de la citronnade chaude

    Pressez un citron. Faites chauffer une tasse d'eau.

    Versez l'eau bien chaude sur le jus de citron agrémenté de 2 cuillerées de miel de sapin ou de thym.

    Consommez bien chaud.

     

    Recette du sirop d'oignons

    Faites cuire 2 gros oignons hachés recouverts d'eau.

    Mixez le tout. Ajoutez 5 cuillères à soupe de miel de sapin. Mélangez.

    En cas de refroidissement, une cuillère à soupe de ce sirop prise toutes les heures vous soulagera.

     

    Recette de l'infusion d'ail

    Hachez menu 2 éclats d'ail. Portez à ébullition une grande tasse d'eau.

    Coupez le feu. Faites infuser l'ail 2 minutes. Filtrez.

    Ajoutez le jus d'un citron et autant de miel que vous aimez.

    Boire bien chaud dès les premiers frissons.

     


    Et pour terminer le sirop de carottes que je vous avais proposé dans un précédent billet !

    Epluchez et coupez 2 carottes. 

    Placez vos rondelles de carottes dans un bocal en alternant couches de carottes et sucre candi

    (à défaut : sucre brun cristallisé). Filtrez lorsque les rondelles de carottes sont toutes racornies.

    Consommez le jus ainsi obtenu à raison d'une cuillère à soupe plusieurs fois par jour.

    En prévention, pour les enfants, ce sirop de carottes est idéal, à raison d'une cuillère à soupe le matin.

     

    "Sus aux rhumes" ...

     

    POUR SOURIRE :

     

    Je vais te chercher

              jusqu’à te trouver …

              Alors, je t’emmènerai au lit

              Et lentement, je te ferai trembler …

              Transpirer à profusion,

              Je te ferai gémir, et même rugir …

              Tes tempes vont battre,

              Ta tête va exploser.. .

              Quand j’en aurai terminé,

              Je partirai.

      A la prochaine !

              Avec tout mon amour !

              La grippe.

     

    BONNE SEMAINE A TOUS !!!

    "Sus aux rhumes" ...

     


    30 commentaires
  • Passez à l'orange ...

    Passez à l'orange ...Passez à l'orange ...

    Une bonne gelée aujourd'hui, çà met du baume au cœur ! ! 

     

    Pour vous conforter...

    Passez à l'orange  !  

    Ce fruit d'hiver apporterait une protection contre de nombreuses maladies.

    Vous avez l'habitude de manger des oranges en hiver ?

    Conservez cette bonne routine.

    Tout le monde connaît la richesse en vitamine C de cet agrume :

    il fait partie des fruits et légumes qui en renferment le plus.

    Mais plus qu'un antifatigue, la vitamine C est plutôt un anti-infectieux,

    bien utile pour se débarrasser des rhumes.

     

    L'orange sanguine elle, en plus, contient de l'anthocyanine,

    un pigment rouge normalement absent dans les agrumes :

    d'après de récentes recherches ce pigment pourrait avoir un effet "coupe-faim" intéressant.

     

    Une orange sanguine le matin !

    C'est de l'or pour votre organisme !

    Passez à l'orange ...

    A faire soi-même cette rapide salade bicolore vitaminée  ...

    Pelez deux oranges à jus  et une orange sanguine.

    Coupez-les en tranches dans le sens de la hauteur et non en quartiers.

    Arrosez d'un jus d'orange, ajoutez un filet d'eau de fleur d'oranger,

    saupoudrez de sucre (ou de stévia), mélangez et dégustez !!!

    Passez à l'orange ...

    Pour vous !

    Passez à l'orange ...

                                                           "Vitamines des yeux et du cœur" !Passez à l'orange ...

    A lundi, mes amis si vous le voulez bien !

    En attendant excellent week end !


    22 commentaires
  •  

    Passez une agréable journée !

    Notre belle "langue" ...

     

      Écoutez-le, ce vieil instit, donnant à ses petits enfants

    une leçon de vocabulaire sur les cris des animaux : 

    Notre belle "langue" ...

    "Tu le sais, bien sûr depuis longtemps ... 

     Le coq chante, cocorico, la poule caquète, le chien aboie.

     Quand le cheval hennit et que beugle le bœuf et meugle la vache, l'hirondelle gazouille, la colombe roucoule et le pinson ramage.

     Les moineaux piaillent, le faisan et l'oie criaillent quand le dindon glousse.

     La grenouille coasse mais le corbeau croasse et la pie jacasse.

     Et le chat comme le tigre miaule, l'éléphant barrit, l'âne braie, mais le cerf rait.

     Le mouton bêle évidemment et bourdonne l'abeille.

     La biche brame, quand le loup hurle.

    Notre belle "langue" ... 

    Tu sais, bien sûr, tous ces cris-là mais sais-tu ?

     Sais-tu ?

     Que le canard nasille – les canards nasillardent !

     Que le bouc ou la chèvre chevrote ; que le hibou hulule, mais que la chouette, elle, chuinte .

    Que le paon braille, que l'aigle trompète.

    Notre belle "langue" ... 

    Sais-tu ?

     Que si la tourterelle roucoule, le ramier caracoule et que la bécasse croule que la perdrix cacabe, que la cigogne craquète.

     Que si le corbeau croasse, la corneille corbine et que le lapin glapit quand le lièvre vagit.

    Notre belle "langue" ... 

    Tu sais tout cela ?

    Bien.

    Mais sais-tu, sais-tu ?

     Que l'alouette grisole, Tu ne le savais pas.

     Et peut-être ne sais-tu pas davantage que le pivert picasse … c'est excusable !

     Ou que le sanglier grommelle, que le chameau blatère et que c'est à cause du chameau que l'on déblatère !

     

    Tu ne sais pas non plus peut-être que la huppe pupule . Et je ne sais pas non plus si on l'appelle en Limousin la pépue parce qu'elle pupule ou parce qu'elle fait son nid avec de la chose qui pue.

    Qu'importe ! Mais c'est joli : la huppe pupule !

    Notre belle "langue" ... 

    Et encore sais-tu ?

     Sais-tu que la souris, la petite souris grise, devine !

    La petite souris grise chicote. Avoue qu'il serait dommage d'ignorer que la souris chicote

     et plus dommage encore de ne pas savoir, de ne pas savoir que le geai, que le geai cajole !

     Sais-tu que la mésange zinzinule! Comme la fauvette d'ailleurs. »

     

                                                                     Source ....  ("L'Albine" de Fernand Dupuy chez « Fayard)

    Notre belle "langue" ... 

    N'hésitons pas à apprendre ce vocabulaire à nos enfants et petits-enfants,  

     Sinon nous oublierons cette belle langue

     dont nous ne savons plus grand chose.

     

    Notre belle ..."langue.." ...

     


    29 commentaires
  •  

      çà y est… depuis le début de l'hiver le rouge gorge est de retour

    et  le froid se faisant sentir  il se rapproche des maisons ...

     

    On l’appelle souvent .... "l’ami du jardinier ".

    rouge gorge en hiver ...

     Petite boule de poils gris-brun, arborant de la face à la poitrine un beau rouge-orangé

    et son « gros » œil rond, le rouge-gorge fait parti de notre campagne et notre jardin ….

     

    Sa silhouette rondelette et vive sautillant en quête de pitance

    nous ravit tous les jours et dès qu' il fait froid il se rapproche des maisons …

     

    Le rouge-gorge est très vulnérable l’hiver et gonfle son plumage pour préserver sa chaleur corporelle

    et c’est pourquoi il apprécie les petites attentions à son égard et

    se fera le visiteur régulier de vos mangeoires garnies de matière  grasse et de graines.

     

    Le rouge-gorge ...

                                                                                              (photos ci-dessus issues du net)

    Savez-vous que le rouge-gorge si charmant et si familier a été désigné en 1960 par les

    Britanniques comme l’oiseau le plus populaire.

      Depuis, il est devenu un symbole national.

     Son image est exploitée, en particulier, à l’époque des fêtes de fin d’année

    où vous le retrouvez sur bon nombre de cartes postales anglaises.

     

      Voici un petit poème trouvé sur le net

    et qui lui rend hommage ...

     

    "Le rouge-gorge" ...

     Si vous aimez jardiner
      Vous le connaissez
      Ce petit passereau
      Qui sautille à deux pas
      A l’affût du vermisseau
      Ou du moindre appât
      Fruits de vos travaux
      Voyez cet œil noir
      Rempli d’espoir
      La faim le rend hardi
      Du jardinier il est l’ami
      De son bec fin
      Il happe sa proie
      Il calme sa faim
      Il fait notre joie.

                                                   (signé M.W.)

    rouge gorge en hiver ...

     

     

    Petit clic pour écouter cette petite mélodie sur de sublimes photos !

    rouge gorge en hiver ... 

    Belle journée avec cette jolie peinture hivernale de …

    Michaël Coulter

    rouge gorge en hiver ...

    rouge gorge en hiver ...


    34 commentaires
  •  

    Bonjour mes amis ... 

    Histoire de ...."cheminée" ... 

    Histoire de ...."cheminée" ...

    J'espère que vous avez passé un doux week end "cocooning" vu la météo si maussade !

     

    Pour vous réchauffer , retrouvons-nous au coin du feu d'une manière originale ......

     

    L'an passé, je vous parlais de la place des cheminées

    dans la vie quotidienne d'antan ..

    petit clic pour retrouver la page surcheminées du temps passé

     

    Aujourd'hui, je vais vous conter l'histoire d'une coutume originale mais

    pour le moins étrange, observée naguère …

    dans les coins retirés du Pays de Galles… 

     

    "A ces époques des grandes cheminées, on croyait que faire passer un cadavre par l'huis portait malheur et, comme les fenêtres étaient généralement trop petites, on hissait le cercueil - et son occupant- par la cheminée.!

     

    Il suffit d'avoir vu la grande cheminée d'une ferme galloise pour se rendre compte qu'elle pouvait laisser le passage à un très grand cercueil. 

     Histoire de ...."cheminée" ...

    La mésaventure ci-dessous a, aussi,  été rédigée par l'écrivain anglais "John Seymour" 

    dans son livre "Arts et Traditions de la maison"

     

    Histoire de ...."cheminée" ...

    Histoire de ...."cheminée" ... 

    Je vous invite à suivre son 'expérience" :

     

    "Dans ma propre maison j'ai eu une de ces immenses cheminées ainsi qu'une plus petite, de taille normale qui servait pour une cuisinière "Aga".

    La grande fête de notre calendrier, au pays de Galles était "Hen Nos Galan" l'ancien nouvel an, qui avait lieu le 13 janvier.

    Donc, un certain 13 janvier, je me trouvais dans in bien triste état (les libations duraient toujours la nuit entière) lorsque, comble de malheur, la cuisinière "Aga" se mit à fumer :

    La cheminée était bouchée.

     

    Je grimpai sur le toit et tirai plusieurs coups de fusil de chasse dans la cheminée.

    Cela remplit, au-dessous, la pièce de suie, mais n'eut strictement aucun effet sur le bouchon.

    Arriva un voisin qui, me voyant

    en cette situation, alla chercher une botte de houx.

    Je fis descendre une corde dans la cheminée et il attacha le houx à l'extrémité.

    Mais comme il était dans le même état que moi, il ne la fixa pas assez solidement.

    En conséquence, lorsque j'eus tiré la botte de houx jusqu'à mi-hauteur du conduit, elle se détacha de la corde et retomba.

     

    Mon ami repartit chez lui  et revint, cette fois avec du matériel de ramonage.

    Fixant le hérisson au bout des tringles, il l'engagea dans la cheminée.

    "Fais tourner les tringles!" lui criai-je à travers le conduit, voulant lui signifier qu'il devait les tourner dans le sens des aiguilles d'une montre pour ne pas dévisser l'assemblage.

    Il les tournait consciencieusement, mais, hélas, en sens inverse. Inutile de vous dire que le hérisson rejoignit la botte de houx.

     

    Aux grands maux les grands remèdes.

    Après nous être rafraîchis avec une chope de bière maison, nous remontâmes sur le toit, munis, cette fois, de quinze litres d'essence afin d'essayer de percer le bouchon de suie en le brûlant.

    Ne réalisant pas que la cheminée était encore très chaude, nous versâmes l'essence dans le conduit sans autre cérémonie.

     

    Comme nous regardions par l'ouverture  pour voir s'il se passait quelque chose avant d'y laisser tomber  un bout de papier enflammé … nous fûmes projetés en arrière par une violente explosion.

     

    La maison trembla, nos sourcils furent soufflés et nous ne sûmes jamais ce qu'il était advenu de la botte de houx et du hérisson.

     

    Quoiqu'il en soit, la cheminée fonctionna ensuite parfaitement!".

     

    Histoire de ...."cheminée" ...

    Histoire de ...."cheminée" ...

    Pour la petite histoire …  le ramonage "archaïque" à ces époques reculées ...

    Il y a bien des années, dans les maisons où l'on ne pouvait faire appel au ramoneur,

    on inventait des méthodes de ramonage plus ou moins orthodoxes.

    Par exemple on jetait une poule ou une oie vivante dans la cheminée :

    en battant des ailes, le volatile décollait toute la suie !

     

    Ceux qui avaient plus de prévenance envers leur basse-cour faisaient descendre dans le conduit

    une corde sur laquelle on avait noué, à mi-longueur, une botte de houx.

    Puis mari et femme, l'un en haut et l'autre en bas de la cheminée,

    tiraient alternativement sur la corde pour que le houx gratte la paroi du conduit.

    Celui-ci finissait par être débarrassé de toute la suie.

    Histoire de ...."cheminée" ...

    Si vous voulez retrouver l'histoire du petit ramoneur …

    suivez ce lien ...   Le petit ramoneur

    Histoire de ...."cheminée" ...

    "Le feu de la cheminée ...

    ce petit théâtre où les flammes gesticulent comme des acteurs affairés !"

    (Jules Renard)

    Histoire de ...."cheminée" ... 


    33 commentaires
  • mésanges

     Avec les mésanges ...

    régulières visiteuses en notre jardin,

     je vous offre cette jolie  poésie découverte chez ...

     

    Vette de Fonclare … 

    voici le lien de son superbe site littéraire ...  poèmes …

     

    mésanges

     

    Une mésange  tellement bleue
    Qu’on la dirait peinte de ciel.
    Du noir tout autour de ses yeux,
    De l’azur jusqu’au bout des ailes,

     

    Elle vient parfois quémander
    Quelques graines et des miettes ;
    Son jabot jaune est tout gonflé
    Sous les angles vifs de sa tête.

     

    mésanges

     

    Quelquefois elle zinzinule
    Au fond du jardin endormi.
    Une cigale qui stridule
    Chantant en do, en ré, en mi

     

    mésanges

     

    Lui fait écho. Duo bizarre
    Qui met en joie notre maison ;
    Et c’est bientôt un vrai bazar
    Car tout, alentour,  lui répond :

     

    mésanges

     

    Une grenouille, des criquets,
    Et le vieux chien de la voisine,
    Bébé Pierre qui baragouine
    Et le mistral dans les cyprès …

     

    mésanges  

    Agréable fin de semaine à Tous ! 


    36 commentaires
  • Bon week end les amis,

    "Rose des neiges" ...

     

    J'ai toujours beaucoup apprécié cet "amoureux des jardins" ...

    Michel Lis (1937-2015) surnommé "moustaches vertes"

    et ses nombreux écrits.

     

    Je vous livre une de ses chroniques telle que je l'ai lue,

    consacrée à la  légende de la"rose de noël" qui enchante nos jardins en cette période hivernale.

     

    "Rose des neiges" ...

     

    "Rage aux loups" , "pisse-à-chien", "herbe aux bestiaux", "queue de griffon" ...

    Décidément  l'hellébore n'a pas bonne presse dans nos campagnes où

    on la considère comme une plante avant tout toxique et même vénéneuse.

     

    Les jardiniers, eux, préfèrent l'appeler joliment "rose de noël" ou "rose des neiges".

    Peut-être à cause de son pouvoir de fleurir alors que dehors tout est noir, gris,

    ou bien parce que ses pouvoirs malfaisants remontent à la plus haute Antiquité,

    l'hellébore demeure une plante du diable.

     

    Certes, en Provence, on suspend des touffes dans les étables pour écarter les mauvais esprits,

    on fait de même près des râteliers à foin pour éloigner les serpents et le mauvais oeil,

    souvent incarné par la salamandre ;

    c'est pourtant dans la confection d'onguents "sataniques" qu'elle jouerait son rôle le plus important.

     

    Mêlées à des graines de tournesol, des fleurs de coquelicots, cuites dans du saindoux,

    les racines d'hellébore surtout celles de la "rose de noël"

    (helléborus niger : hellébore noire) sont la cause de prodiges.

    C'est à un médecin-magicien grec du nom d'Anticyrus

    - qui a donné son nom à une ville de Corinthe où l'on cultive toujours la "fleur maudite"-

    que l'on doit la découverte des propriétés de l'hellébore.

    Il s'en servit pour guérir Hercule d'une crise de folie qui l'avait poussé à tuer sa femme et ses enfants !

     

    "Rose des neiges" ...

     

    N'allez pas à votre vous purger de "quatre grains d'hellébore" comme dans la fable,

    la fleur et la plante tout entière est aussi belle que mortelle.

     

    Michel Lis dont vous pouvez lire la biographie en vous rendant sur ….

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Lis

     

    "Rose des neiges" ...

     

    A propos de l'hellébore ...

    Autrefois, on confectionnait un bouquet d'hellébores à l'approche de noël.

    Composé de 12 boutons, il représentait les 12 mois de l'année :

    les boutons qui s'ouvraient annonçaient les mois ensoleillés, les autres les mois pluvieux.

     

    Petit conseil

    Pour qu'elles restent belles en bouquet,

    il ne faut jamais couper les fleurs de l'hellébore par temps de gel.

    Au jardin, vous pouvez couper les fleurs flétries pour laisser la place aux suivantes.

    Cette plante n'aime pas être dérangée, ne la déplacer pas inutilement.

     

     petit clic sur ……. Savoir tout sur l'hellébore

     

    "Rose des neiges" ... 

     


    16 commentaires
  •  

    Coucou à Tous !

     

    Pas de neige encore cet hiver par chez nous ...

    mais, à son propos,  vous êtes-vous déjà posé la question ….

     

    "La neige … mais quelle neige ?"

    Savez-vous qu'il existe "trois types" de neige ! ...

      Nos amis de la montagne connaissent ...

    J'en suis certaine ! ...

      Mais peut-être que ....

     La neige ... mais quelle neige ?

     Aujourd'hui, avec quelques photos de l'an dernier,

    nous en apprendrons plus sur …

     

    LA NEIGE

    La neige ... mais quelle neige ?

    La neige ! .. Mais quelle neige ? ...

     La neige est une précipitation solide qui tombe d'un nuage

    et atteint le sol lorsque

    la température de l'air est négative ou voisine de 0°C.

     

    Ces cristaux de glace s'agglomèrent et forment des flocons.

     

    Leur forme varie en fonction de la température :

    étoiles (entre -16°C et -13°C),

    plaquettes (vers -12°C),

    aiguilles ou colonnes (vers -6°C).

     

    Sous nos latitudes, la neige tombe en plaine

    par une température sous abri comprise entre 1°C et - 5°C.

     

    La neige ... mais quelle neige ?

     

    On distingue 3 types de neige selon

    la quantité d’eau liquide qu'elle contient :

     

     La neige sèche est fréquente en montagne

    car elle se forme par temps très froid,

    avec des températures inférieures à -5°C.

    Légère et poudreuse, elle contient peu d’eau liquide.

     

    La neige humide ou collante tombe souvent entre 0°C et -5°C.

    Elle contient davantage d’eau liquide ce qui la rend lourde et pâteuse.

    C’est la plus fréquente en plaine et la plus indésirable.

     

    La neige mouillée tombe entre 0°C et 1°C

    et contient beaucoup d'eau liquide.

    Très lourde, elle est facilement évacuée par le trafic routier,

    mais peut aussi fondre et regeler sous forme de plaques de glace.

    La neige ... mais quelle neige ? 

    La neige est attendue avec impatience chaque hiver en montagne,

    mais pas à  basse altitude et

    en ville où elle est plutôt redoutée..

     

    La neige ... mais quelle neige ?

     

     Depuis une cinquantaine d’années environ,

    on constate cependant que ces épisodes

    sont plus tardifs dans la saison.

    La neige ... mais quelle neige ?

    La neige ... mais quelle neige ?

    L'auteur Jean Richepin a si bien su en saisir la poésie ...

     

    Toute blanche dans la nuit brune,

    La neige tombe en voletant.

    Ô pâquerettes ! Une à une

    Toutes blanches dans la nuit brune.

     

    Qui donc là-haut plume la lune ?

    Ô frais duvet ! Flocons flottants !

    Toute blanche dans la nuit brune,

    La neige tombe en voletant.

     La neige ... mais quelle neige ? 

    La neige ... mais quelle neige ?

    La neige ... mais quelle neige ?


    42 commentaires
  •  

    Ronde des mois ...

     Je vous souhaite une douce journée avec

     

    un très beau poème qui joue avec les mois de l'année 

     

    Ronde des mois ...

     

    Ecrit  du poète suisse  ... Édouard Tavan

     

    Janvier grelottant, neigeux et morose,
    Commande la ronde éternellement ;
    Déjà Février sourit par moment ;
    Mars cueille frileux une fleur éclose.

      

    Avril est en blanc, tout ruché de rose
    Et Mai, pour les nids, tresse un dais clément ;
    Dans les foins coupés, Juin s'ébat gaiement,
    Sur les gerbes d'or, Juillet se repose.

     

    Ronde des mois ...

     

    Derrière Août qui baille au grand ciel de feu
    Se voile Septembre en un rêve bleu ;
    Le pampre couronne Octobre en démence.

     

    Novembre, foulant du feuillage mort,
    Fuit l'âpre Décembre au souffle qui mord.
    Et le tour fini - sans fin recommence.

     

    Ronde des mois ...

     

    (Extrait du recueil d'Edouard Tavan « La coupe d’Onyx » 1903)

     

    Ronde des mois ...

     


    39 commentaires

  • De retour ...

     

     

    De retour ...

     

     

     

    Doucement, je reprends mon blog pour fêter avec vous …                                        l'Epiphanie.

      

    De retour ...

     

    Voici venir les Rois Mages  : Melchior, le vénérable vieillard à la longue barbe.,

    Gaspard, le jeune homme aux traits asiatiques, et 

    Balthazar, le représentant de la race noire.

    Vêtus de riches costumes aux couleurs chatoyantes,

    ils viennent adorer l'Enfant Jésus et déposer à ses pieds leurs biens les plus précieux :

    l'or, l'encens et la myrrhe.

     

    On célèbre l'Epiphanie (du grec Epiphanéia "manifestation") depuis la nuit des temps,

    pour marquer le passage, au cœur de l'hiver, à des jours plus longs .

    Mais ce n'est qu'au IV ème siècle de notre ère que cette journée devint

    pour les chrétiens la commémoration de l'adoration aux mages.

     

    L'Epiphanie se fête un dimanche de janvier, situé entre le 2 et le 8.

     

    Bien au chaud. .. nous dégustons des galettes

    en cherchant fébrilement la fève pour élire "notre roi" d'un jour .

     

    La tradition de glisser une fève remonterait au XIIIème siècle et

    symboliserait "les secrets de la vie".

    Bien cachée au cœur d'un gâteau, cette modeste graine,

    symbole de fécondité promet prospérité, chance, pouvoir et vertu à celui qui la trouvait.

     

    En parlant galette ...

    Au Nord de la Loire domine la galette à pâte feuilletée ou demi-feuilleté,

    fourrée ou non de crème frangipane. 

     

    Ce fut Marie de Médicis qui, au moment de quitter l'Italie ,

    et son soupirant le comte de Frangipani,

    nous apporta la recette de la crème à base de poudre d'amandes

    que confectionnait le cuisinier de son amant.

    La recette plut à la cour de France … elle est toujours très appréciée de nos jours.

     

    Au Sud, la galette à pâte levée s'impose,

    elle est agrémentée ou non de fruits confits, de grains de sucre ou

    encore de grains d'anis dans le Midi.

     

    Pour redécouvrir la recette de la galette de par chez nous …. petit rappel …

     

     Ah ! la bonne galette !

     Ingrédients (pour 6 personnes) :                       

    - 2 pâtes feuilletées préparées ou confectionnées

    - 150 g de poudre d'amandes
    - 150 g de sucre glace
    - 3 œufs
    - 150 g de beurre bien mou
    - 1 jaune d’œuf
    - 1 fève
    - 6 gouttes d’extrait d’amandes amères - 1 cuillerée à soupe de rhum (facultatif)



    Préparation :


     Placer une pâte feuilletée dans un moule à tarte de taille moyenne, piquer la pâte avec une fourchette.

     Dans un saladier, mélanger la poudre d'amandes, le sucre, les 3 oeufs et le beurre mou :

    (si vous aimez ajouter le rhum).

     Mettre la composition obtenue sur la pâte à tarte et y cacher la fève.

     Recouvrir avec la 2ème pâte feuilletée, en collant bien les bords.

     Faire des dessins sur le couvercle avec une lame de couteau sans percer la pâte et

    badigeonner  avec le jaune d’œuf dilué avec un peu d’eau..

     Piquer discrètement  avec la pointe d’un couteau pour éviter qu’elle ne gonfle.

     Enfourner pendant 20 à 30 min à 200°C (thermostat 6-7); vérifier

    régulièrement la cuisson car tout dépend des fours .

     A déguster tiède !

      HUM !!

    "Bon appétit" !

    De retour ...

     

    Je vous remercie de votre fidélité tout au long des jours ...

     j'espère vous faire plaisir de nouveau en 2019 avec mes billets.

    De retour ...


    32 commentaires
  •  

     

    Je vous souhaite pour une douce et sereine année ….

    Nouvel An ... 

    Des sourires, pour chasser la tristesse,

    De l’audace, pour que les choses ne restent jamais en place,

    De la confiance, pour faire disparaître les doutes,

    Des gourmandises, pour croquer et déguster la vie,

    Du réconfort, pour adoucir les jours difficiles,

    De la générosité, pour se nourrir du plaisir de partager,

    Des arcs en ciel, pour colorer les idées noires,

    Du courage, pour continuer à avancer !

    Nouvel An ...En ce 1er janvier,

      mon mari fête ses 11 ans de greffe de foie,

    aussi à cette occasion, de tout cœur,  je lui souhaite un heureux anniversaire  ! 

     

     Pour ceux et celles qui ne  connaissent pas encore Lucien,

    je  vous invite à suivre son vécu et sa sensibilisation aux dons d'organes sur son blog :  

     http://don-de-vie-62.eklablog.com/

     C'est sa manière de toujours penser à son donneur et sa famille. 

     Nouvel An ..."Le Don d'organes, c'est l'autre façon de donner la Vie" 

    Nouvel An ...

    Je suis encore un peu en pause …

    Nouvel An ...

    Nouvel An ...

     


    52 commentaires
  • pages en sommeil ...

     

     J'ai été très heureuse de passer les jours

    de l'Avent et Noël sur mes pages avec vous, mes amis,  ...

     

    En cette fin d'année ...

     

    Durant quelques jours je vais faire relâche sur mon blog ...

    le temps de décompresser un peu …

      

     Passez une belle fin d'année …

     

    En cette fin d'année ... 

    "Rêve de sérénité et de gaieté

    Voici venue la Fin d'Année

    Un doux instant pour exprimer

    Bonheur, Joie, Santé,

    Chance et Félicité !"

     

    je vous retrouve bientôt !

     

    pages en sommeil ... 


    38 commentaires
  • Noël ...

    Avec mes souhaits du cœur pour que ce noël se fête dans la douceur et la sérénité !

     

    Noël ...

    Bon Noël à Tous ...

     

    avec ce "Noël blanc" interprété par Rock Voisine ! 

     

     

    Oh ! quand j'entends chanter Noël
    J'aime à revoir mes joies d'enfants
    Le sapin scintillant La neige d'argent
    Noël, mon beau rêve blanc

    Oh ! quand j'entends sonner au ciel
    L'heure où le bon vieillard descend
    Je revois tes yeux clairs maman
    Et je songe à d'autres Noëls blancs

    Oh ! quand j'entends sonner au ciel
    L'heure où le bon vieillard descend
    Je revois tes yeux clairs maman
    Et je songe à d'autres Noëls blancs

     

    Noël ...

                                                                                                 (pensée partagée sur facebook)

    Noël ...

     Une pensée particulière pour ceux et celles qui sont seuls, malades ou dans la peine .

    De tout cœur !

    Noël ... 


    26 commentaires
  • Belle journée avec cette très jolie plante à la si belle légende 

    à conter aux enfants en vacances … 

      Rose rouge   Rose rouge  

    poinsettia

     

     Le poinsettia ou "étoile de Noël"  est lié à une très belle légende au Mexique !  

      

    L'histoire raconte qu'une jeune fille, du nom de Pépita,

    marchait tristement vers l'église à la veille de noël.

     

     Voyant tous les jeunes qui accouraient vers l'église avec des cadeaux pour l'enfant Jésus,

    Pépita fondit en larmes sur les marches du perron de l'église.

     

     Elle ressentait cruellement sa pauvreté et se sentit incapable de pénétrer dans la sainte demeure

    sans honorer la naissance du Christ avec son propre cadeau.

     

    Un sage tenta de la consoler en lui disant :

    «Pépita, je suis sûr que même le cadeau le plus humble,

    donné avec amour, sera grandement apprécié».

     

     Alors Pépita se leva et alla cueillir un bouquet de feuilles d'un arbuste commun

    et peu attrayant qui croissait le long de la route.

     

    Elle entra dans l'église et se dirigea tout de suite vers la crèche

    où venait d'être déposé l'enfant Jésus.

    En déposant son bouquet ...  un miracle se produisit

    au grand étonnement de tous les participants.

     

    Les feuilles d'un vert ordinaire se transformèrent en bractées d'un rouge intense ...

     

     Depuis cet événement, tous les poinsettias sauvages se parent de

    couleurs flamboyantes durant le temps des fêtes.

     

    Qu'il est beau de croire aux légendes quand elles sont si belles !

    Poinsettia ...

    Si vous désirez avoir quelques conseils sur cette jolie plante …

    petit clic sur …

    poinsettia

    Le poinsettia chez vous 

    "Etoile de Noël" ...


    35 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique