• Ces pages pour vous ....

                                                         Ces pages pour vous  ....

                                                         Ces pages pour vous  ....

                                                         Ces pages pour vous  .... 

                                                         Ces pages pour vous  ....

                                                         Ces pages pour vous  ....

  • Délice du printemps ... l'asperge !

     

    Bonne journée avec un délice du printemps ...

                                       L'asperge

                                                       à "la saison" .... trop courte à mon goût.... 

     

    La pointe de la saveur ... "l'asperge" ...

     

    Savez-vous que seuls les plus fortunés pouvaient s'offrir

    ce légume raffiné et cher jusqu'au début du XIXème siècle.

     

    Dans l'Antiquité, on lui attribuait des vertus médicales et aphrodisiaques.

     Jules César l'appréciait avec du beurre fondu et Hippocrate l'utilisait comme diurétique.

     

      Avec la fenouil, l'ache, le fragon et le persil, l'asperge sauvage figurait parmi

    "les cinq racines apéritives majeures" au Moyen-Age  . 

       

      En savoir un peu plus ...

     

       L'asperge est une plante potagère vivace cultivée pour ses pousses

    ou "turions" qui apparaissent au jardin à la mi-printemps.

     

     A la verte (couleur d'origine de ce légume-tige riche en vitamine D) plus précoce,

     succède la violette de Hollande riche en vitamine C et en carotène)

     et

    la blanche d'Argenteuil qui clôt la saison et qui ne doit sa pâleur qu'à sa mise en tranchée

    (technique de culture en "fosse sous terre" qui nous vient des Romains).    

    La pointe de la saveur ... "l'asperge" ...

    Délice du printemps ... l'asperge !

                                                                                   (feuillage d'asperge)

    Dans ma jeunesse où nos parents cultivaient l'asperge,

    nous nous servions de ce feuillage "vaporeux" pour agrémenter

    nos bouquets de fleurs comme on le fait avec l' asparagus ou le gypsophile.

    La pointe de la saveur ... "l'asperge" ...Savez-vous qu'il aura fallu 3 ans après la plantation (appelée "culture dormante"), 

      en situation ensoleillée et abritée,

      pour obtenir une première récolte

      qui ne durera que 2 bons mois ... 

     

       Cette plante peut ensuite produire pendant 20 ans ! 

      Il existe désormais des hybrides à la récolte plus rapide. 

     

        Les asperges après récolte ou achat,

       se conservent près d'une semaine au réfrigérateur

      si vous les gardez à la verticale,

      trempant dans un peu d'eau

     ou

    deux-trois jours si vous les enveloppez d'un linge humide.

     

    Après  blanchiment, égouttez-les et laissez les refroidir ...

      les asperges se congèlent ainsi très bien ,

    vous pourrez ainsi retrouver leur saveur printanière en arrière saison.

     

    Pour préparer et cuire les asperges   :

    - Coupez les pieds (partie dure de la tige d'asperge) et

    pelez-les avec un couteau économe de la pointe vers la base.

    - Lavez-les à grande eau sans les laisser tremper, égouttez-les et ficelez-les en 4 bottillons.

    - Plongez les bottes dans l'eau bouillante salée "tête en haut" et cuisez-les 20 minutes à eau frémissante.

    - Mettez-les à égoutter dans  un plat long sur du papier absorbant ou une serviette blanche pliée.

    - Gardez-les au chaud.

     

     Après cuisson vous pouvez aussi servir vos asperges blanches ou vertes chaudes ou  froides

     accompagnées d'une vinaigrette persillée  ou d'une sauce verte ...

    (mayonnaise allégée de blanc d'œuf battu en neige à laquelle vous ajoutez du persil haché fin.)

     

    Des roulés de jambon blanc-asperges ou saumon fumé-asperges

     se marient très bien avec ces préparations. 

     

     Avec ce légume saisonnier

    (léger : 25 calories aux 100 g, riche en potassium, asparagine, fibres),

    vous pouvez confectionner également de délicieux veloutés et des  omelettes raffinées !

     

    Délice du printemps ... l'asperge !

     

    Sachez que les asperges vertes ne s'épluchent pas

    (on en coupe simplement l'extrémité)

    La pointe de la saveur ... "l'asperge" ...  

     


    17 commentaires
  • trucs au jardin

    La hantise du jardinier ...

    voir ses semis, ses plantes, ses légumes envahis par des intrus ..

    Au fil de mes lectures, j'ai relevé quelques conseils et je les partage avec vous ...

     

    En bon jardinier, vous en connaissez déjà certains , je pense ...

     

    trucs au jardin

    Contre  les limaces.

    Les cendres de bois de foyer refroidies font merveille au jardin

     Il faut se limiter à environ une pelletée de cendre pour chaque pied carré de terrain.

    Les sels caustiques de la cendre sont très dissuasifs pour les pieds sensibles de limaces et escargots.

     Les cendres enrichissent aussi le sol de potasse et de phosphore. 

    A renouveler après la pluie.

     

    Ou, il suffit d'entourer les carrés de légumes par de la sciure de bois,

    les limaces ne franchissent pas ce rempart.

     

    Planter des pieds de bourrache , aux splendides fleurs étoilées d'un bleu azur (une dizaine de pieds au potager moyen)

    éloigne aussi les limaces .

    Il en est de même pour le cerfeuil.


    Pour éloigner les insectes piqueurs et suceurs ,

    Faire macérer des feuilles de rhubarbe (une douzaine)  24 heures dans de l'eau (2 litres).

    Filtrer et  vaporiser les plants .

     

    Pour faire fuir les mouches avides de carottes et d'oignons, faire sécher puis parsemer

    du marc de café dans les sillons de semis de ces légumes.

     

    Ne pas oublier que la mélisse et le romarin chasseront une grande quantité

    d'insectes ravageurs (notamment la mouche de la carotte ....)

    aussi bien au potager que dans le jardin d'ornement.

     

    Recette anti-mildiou,

    Infusion de sauge : verser 10 litres d'eau chaude (à une température de 80°) sur 150 g de sommités fleuries

    ou 1 kg de feuilles de sauge.

    Laisser infuser, refroidir et filtrer. A utiliser pur en pulvérisation contre le mildiou.

     

    Macération d'ail à utiliser en traitement préventif contre le mildiou et la rouille :

    écraser une grosse tête d'ail avec un mortier. Lorsqu'elle est en purée, laisser macérer

    dans 10 litres d'eau pendant 48 heures.

    Filtrer avant de pulvériser sur les plantes . 

     

    La présence également  de pieds de cerfeuil prévient efficacement l'apparition du mildiou.

     

    Eradiquer les nématodes des tomates (vers microscopiques),

    Planter des œillets d'Inde, des tagètes, des rudbeckias ou du basilic .

    Les roses d'Inde elles n'ont pas cette propriété.

    Les larves du taupin (le ver fil-de-fer) détestent aussi l'odeur des œillets d'Inde.

     

     

    trucs au jardin

             "Alors, çà pousse "?    

              (oeuvre de Gilles Boussard, Lyonnais et "sculpteur du monde rural")

     

    Lotion pour pucerons et fourmis :

    Laisser macérer 500 g de fleurs de lavande fraîche dans 5 litres d'eau pendant une dizaine de jours.

    Filtrer et diluer à raison de 1 litre de macération pour 5 litres d'eau  :

    employer en pulvérisation sur les plantes pour lutter contre les pucerons et les fourmis.

     

     Ou un paquet de tabac gris ou des mégots laissés à macérer dix jours dans 10 litres d'eau constituent

    une bonne "lotion" pour les rosiers attaqués par les pucerons.

    Solution utile également pour éloigner les fourmis.

     

             Pour l'anecdote :

    la correspondance du poète Stéphane Mallarmé atteste du soin

    qu'il prenait de son jardin d'Ile-de-France :

    "j'ai tué les pucerons avec de la nicotine infusée par moi.

    Tous les matins je me promène avec le sécateur et fais la toilette aux fleurs , avant la mienne."

     

    Vous pouvez aussi repérer les coccinelles de votre jardin et les poser délicatement sur les plantes attaquées :

    une coccinelle consomme 200 pucerons par jour.

    Si l'opération est délicate, commandez des larves de coccinelles en jardinerie

    que vous introduirez dans les colonies de pucerons.

     

    Prévention de l'altise, de la piéride du chou et de la teigne du poireau: 

    Faire macérer pendant quelques jours les feuilles et les tailles de tomates hachées dans 10 litres d'eau .

    Filtrer avant emploi.

    S'utilise également en traitement curatif contre les pucerons.

     

    Contre les chenilles sur les arbres :

    Planter de la ciboulette à leur pied, les chenilles détestent.

     

    Pour éloigner les lapins :

    Répandre sur le sol aux endroits stratégiques la litière de votre chat (ennemi héréditaire des lapins)  

    ou

    Passer au mixer piments forts et gousses d'ail que vous mettrez dans un arrosoir avec de l'eau.

    Pulvériser sur les légumes. Laver bien les feuilles avant consommation .

     

    Sus "aux intrus" au jardin ...

     

    En espérant que ces conseils vous soient utiles,

    je vous souhaite une belle semaine !

     

    Sus "aux intrus" au jardin ... 


    28 commentaires
  •  

    Bonheur printanier ...

     

    Comme chaque année .... tardivement par chez nous ...

    Les narcisses et les tulipes nous ravissent  ...

     

    Bonheur printanier ...

     

    Mais ce sont aussi les arbustes qui nous offrent leur festival de floraisons ...

     

    Les Forsythias 

     

     

    Les Mahonias

     

     

    Les Spirées 

     

     

    et .... Les Pommiers du Japon

     

     

    Pendant que les discrètes continuent à s'épanouir dans la pelouse avant la première tonte ...

    Bonheur printanier ...

     

    Bonheur printanier ...

     

    Bonheur printanier ...

     

    Bonheur printanier ...

     

    De quoi ... par chez vous, par chez nous ...  

    Bonheur printanier ...

     

    par un ciel nuageux  ...  

    ou par un ciel lumineux ...

    passer un agréable week end !

     

    Bonheur printanier ...

     

    Pour vous ....  en attendant de vous retrouver lundi...

    cette image "sourires" .... glanée sur le net.

    Bonheur printanier ...

     


    28 commentaires
  • Eloge de la tulipe ... 

     

    Aujourd'hui, je partage avec vous ....

    Cet éloge à la tulipe découvert dans le livre

    "Tant qu'il y aura des fleurs" de Francine Loozen.

     

    Je pense que tout comme moi, vous apprécierez !

     

    Eloge de la tulipe ...

     

    "Et la voilà, qui sans pudeur, apparaît dans sa robe moulante,

    Dévoilant un corps de femme parfait.

    Et la voilà, la belle, la sensuelle.

    Le voyageur l'a découverte dans le Jardin d'un sultan, raffiné.

    Que pouvait-il faire ?

    La séduire, et l'emmener, chez lui, en Hollande.

     

    Eloge de la tulipe ...

     

     Tulipe, depuis toujours ma préférée,

    Par tes courbes élégantes et serties de grâce,

    Ton penchant pour la terre, ta force fragile,

    Tu es cadeau pour celui qui te reçoit.

    A peine offerte, tu t'ouvres sans retenue

    Et il faudra beaucoup de tendresse et d'amour

    Pour te garder belle, ainsi épanouie".

     

    Eloge de la tulipe ...

     

    J'ai appris que la tulipe est une plante comestible dont on peut utiliser les tépales (pétales)

    dont le goût est légèrement sucré ( éliminer les étamines et le pistil) ,

    les espèces parfumées sont préférables comme "tulipa sylvestris"

    Eloge de la tulipe ...

     attention de les choisir non traitées. 

     

    Il est vrai que de plus en plus on utilise certaines fleurs dans l'art culinaire.

     

    Et c'est ainsi que dans ce même livre,  nous est offerte cette recette on ne peut plus originale et surprenante ...

     

    Eloge de la tulipe ...

     

    Tulipes farcies au quinoa

    Après avoir débarrassé quelques tulipes, fraîchement cueillies, de leur pistil et de leurs étamines,

    vous pourrez les farcie de la préparation suivante ...

    Faites sauter 2 échalotes finement découpées et 100 gr de quinoa (la plus vieille céréale du monde) avec un peu d'huile d'olive.

    Déglacez ensuite avec 3 dl de bouillon de poule et laissez cuire pendant 5 mn.

    Lorsque le quinoa est prêt, ajoutez 1 poivron orange coupé en tout petits carrés, 2 œufs durs finement hachés, un peu de persil, de la poudre de piment (avec parcimonie) et un peu de mayonnaise.

    Voilà la farce est prête, mais libre à vous d'en varier les composantes.

     

    Certains oseront croquer les tulipes à pleine dents ...

    D'autres se contenteront de la vider : çà surprend toujours !

     

    Eloge de la tulipe ...

    "Enlacement"


    27 commentaires
  • l'ortie

    Plante "vertueuse" ... L'ortie ! ...

    Plante "vertueuse" ... L'ortie ! ...

     "Une mauvaise herbe est une plante dont on n'a pas encore trouvé les vertus!"

    (Ralph Waldo Emerson)

    Plante "vertueuse" ... L'ortie ! ...

    A travers la campagne .... 

    Qui ne s'est pas piqué un jour en traversant une touffe d'orties ?

     

    C'est une plante que l'on considère comme une véritable ennemie et

    que l'on repère de loin, lorsqu'on marche dans la campagne,

    pour bien les éviter .. et elles sont toujours là hiver comme été.

     

    Eh bien on se trompe, l'ortie peut devenir une amie,

    que l'on va manier avec précaution tout de même,

    mais une alliée très utile au jardin et à notre santé.

     

    Du reste, les textes anciens ne se trompaient pas,

    et rendaient hommage à ses nombreuses qualités.

     

    Si les Grecs anciens consommaient déjà ses jeunes pousses printanières,

    l'ortie édifia sa notoriété

    en diversifiant ses usages au fil des siècles....

    L'ortie grande ou petite proposeront bientôt de multiples applications ...

     

    - Aux artisans, dès le Moyen Âge, pour la fabrication des cordages et de fibres textiles.

     

    - Aux apothicaires et médecins pour ses propriétés astringentes, cicatrisantes, diurétiques,

    anti-inflammatoires ... voire prétendument aphrodisiaques.

     

    - Aux jardiniers qui obtiennent après l'avoir grossièrement ciselée ,

    puis mise à macérer de une à deux semaines dans de l'eau de pluie,

    à l'abri de la lumière, un précieux purin qu'ils filtrent ....

    fongicide (contre le mildiou) et insecticide (contre les pucerons et les acariens)

    en arrosant les plantes à raison de 1 l de purin pour 10 l d'eau de pluie.

     

    - Aux paysans qui l'utilisent crue ou hachée, ou encore séchée,

    comme plante fourragère à destination des volailles et du bétail.

    La grande ortie est élancée et donne des feuilles en forme de cœur, bordées tout autour par des poils creux :

    ces poils contiennent une substance qui, à dose très faible,

    suffit à provoquer une démangeaison brutale apparaissant en même temps qu'une éruption de taches rosées.

     

    Elle est facile à cueillir, à condition de prendre des gants (de cuisine par exemple).

    Et si vous vous êtes "brûlés" tout de même, prenez dans votre jardin un peu d'oseille que vous frotterez vite

    sur l'endroit touché, qui se calmera ainsi tout de suite.

    Vous pouvez aussi frotter l'éruption de boutons avec du vinaigre qui vous soulagera.

     

    L'ortie peut donc être très utile à la fois pour ses propriétés culinaires

    et pour sa qualité de "plante qui soigne".

     

    Voici comment réaliser un potage étrange mais fort bon ...

     

    Ramassez une grosse botte d'orties, avec précaution ; enlevez soigneusement les feuilles ;

    lavez-les ; faites-les cuire en les jetant dans une casserole d'eau bouillante.

    Prenez un presse-purée et pressez les feuilles d'orties pour en faire une sorte de purée ;

    rajoutez du sel, du poivre, quatre jaunes d'œufs,

    un petit pot de crème fraîche et un peu de fromage râpé.

    Dégustez ... Vous aurez ainsi absorbé des vitamines C, du potassium, du calcium et même du fer :

    l'ortie est beaucoup plus riche que la laitue.

     

    L'ortie est aussi une plante étonnante ...

    Elle qui pique tant ....  calme, les piqûres d'abeilles et de guêpe !

    Il vous faut prendre les feuilles et les froisser doucement à l'endroit de la piqûre

    elle ne soulage que les piqûres de ces insectes là, et contre ... 

    par exemple une piqûre de moustique, c'est le persil le plus efficace.

     

    Dans les campagnes, on se sert encore de feuilles d'orties pour guérir un aphte dans la bouche.

    Dans ce cas, on utilise 100 g de plante séchée que l'on fait bouillir 20 mn dans de l'eau. 

     

    Amis jardiniers l'ortie est un engrais naturel et gratuit pour vos tomates  ...

    Faites un trou et y déposer un tas d'orties, un peu de terre et de terreau

    et plantez vos tomates par-dessus ...

    Ainsi, vous éviterez la maladie à vos tomates  et elles seront magnifiques.

     

    Et savez-vous que pour lutter contre les petits dérangements intestinaux,

    les loups avalent des orties qui ont la particularité de les faire vomir....

    une belle manière de soigner leurs maux de ventre !

                                                                   "fleurs d'ortie blanche" ...

     

    Mon coup de cœur "printanier" du net ...

    Plante "vertueuse" ... L'ortie ! ...


    34 commentaires
  • Secret de violettes...

     

    Bien que discrète, la violette est en France la messagère du printemps.

     

    C'est avec bonheur que la violette s'épanouit de-ci, de-là en notre pelouse parmi les pissenlits...

      Secrets de violettes...

     

    Si son parfum  a fait sa renommée, la violette odorante est aussi, depuis plus de 2000 ans ,

    réputée pour ses propriétés médicinales.

    Elle calme la toux, éclaircit la voix, soulage les migraines et

    traite des maladies de peau telles que l'acné et l'eczéma.

    Les Romains élaboraient et tressaient des couronnes avec ses fleurs pour combattre les migraines,

    tandis que dès le 18e siècle en France, les apothicaires vendaient des fleurs cristallisées.

     

    Secret de violettes...

     

    Si vous trouvez des violettes en abondance dans votre jardin, n'hésitez pas à sacrifier

    quelques rosettes de cette petite plante herbacée.

    Ses fleurs et ses feuilles fraîches aux saveurs douces sont comestibles.

    Elles agrémentent des salades, parfument les pâtisseries, les confitures et les sirops.

    Ses fleurs sont expectorantes et antitussives ce qui vaut à la violette de figurer

    dans la célèbre "tisane des quatre fleurs" qui utilise désormais sept fleurs tout en gardant son nom..

     

    Cueillez les fleurs épanouies en fin de matinée lorsque la rosée s'est évaporée et faites-les sécher sur un papier absorbant à l'abri de la lumière pour qu'elles ne se décolorent pas.

    N'hésitez pas à les retourner délicatement jusqu'à complète dessiccation.

    Ainsi vous pourrez les utiliser en tisane contre les affections des voies respiratoires :

    Laissez infuser au moins un quart d'heure pour une meilleure efficacité.

    Buvez une tasse deux ou trois fois par jour.

     

    Si vous désirez réaliser un sirop de violettes, rendez-vous sur le blog de mon "aminaute"

    Anne Marie en suivant ce lien .

    Secrets de violettes...

    http://lejardindecruik.canalblog.com/archives/2015/03/31/31811953.html

     

    En usage externe, contre les gerçures,

    faites infuser la plante entière dans l'eau bouillante pendant plusieurs heures, puis filtrez-là.

    Procédez par application locale de cette eau de violette sur les parties de peau à soigner.

    Conservez-la au frigo dans un flacon opaque et stérile pendant deux semaines.

     

    Secret de violettes...

     

    Savez-vous pourquoi on trouve tant de violettes à des endroits où on ne les attend pas ?

    Parce que le fruit de la violette, une petite capsule brune, cache un mécanisme surprenant.

    Une fois mûr, il éclate littéralement et, telle une petite "bombe",

    lance ses minuscules graines dans toutes les directions, à plus d'un mètre de distance.

     

    Savez-vous que les fourmis ramassent les graines de violettes ?

    Les graines de violettes contiennent de l'huile, très recherchée par les fourmis.

    Celles-ci les transportent dans leur fourmilière, elles en dévorent la partie huileuse, puis rejettent la graine à l'extérieur.

    Les graines germeront, et les fourmis auront aidé la plante à se propager. 

     

    Savez-vous que la violette possède un nectar bien caché ?

    Le pétale inférieur de la fleur de violette se rétrécit et se prolonge vers l'arrière

    en formant un petit tube, mince et étroit, long de 5 à 6 mm.

    C'est là que se trouve le nectar : seules les insectes munis d'une trompe suffisamment longue

    (certains papillons, les mouches et abeilles) peuvent atteindre ce nectar. 

    Secret de violettes...

    Profitez bien de votre week end les amis !

    C'est avec plaisir que je vous retrouverai lundi .

     

    Pour vous ... petit clin d'œil ...  "photo" glanée sur le net ... 

    Secrets de violettes...

    "Mignon" n'est-ce pas ?


    44 commentaires
  •  

     La ciboulette (ou civette) est un « légume-feuille» utilisé comme aromate.

     C’est la plus petite des plantes de la famille « oignon-ail » dont le goût est plus subtil !

     Tous les 4 ou 5 ans, je renouvelle ma plantation de ciboulette en divisant les touffes (au printemps) 

    et en replantant les éclats aussitôt..

      La ciboulette est un grand amateur de « café », aussi servez-lui du marc de café comme engrais.

     Dès la belle saison, je peux la récolter au moyen d’une paire de ciseaux.

     Je vous recommande de couper le feuillage 3 ou 4 fois chaque été en alternant les coupes de sorte à toujours

    en avoir sous la main, de cette manière les pieds produisent des tiges plus fraîches et plus parfumées.

     

     C’est comme les cheveux (façon de parler) « plus vous la coupez  plus elle repousse » !

    Vous pouvez même utiliser les boutons sans danger, ils sont comestibles.

      Par contre, je supprime régulièrement les tiges fleuries 

     (à moins que vous ne vouliez les conserver en décoratif).

     Ce sont de gracieux pompons mauves qui donnent à la ciboulette un aspect hérissé et rustique.

    Vous pouvez en faire de jolis bouquets ronds !

     

     Mais ces fleurs ont une tige coriace d’où la nécessité de plusieurs coupes

    si vous utilisez votre ciboulette à des fins culinaires.

     

    ciboulette

     

    En fin de saison :  je fais une taille complète des pieds, je lave ces tiges, les sèche dans un linge,

    je les coupe et les mets dans un sachet pour placer au congélateur.

    A utiliser sans décongélation préalable.

     Petite histoire : Les chinois l’utilisaient il y a plus de 2000 ans,

    pour parfumer leurs plats délicats et pour ses vertus

    « anti-poison » . Marco Polo lors d’un voyage en Chine l’a appréciée

    et fit connaître en France et en Italie.

     

    A savoir : Si vous placez la ciboulette près de vos rosiers, elle les protégera des pucerons,

    en effet elle a des vertus insecticides et fongicides.

    Si vous plantez de la ciboulette au pied de vos pommiers.

    Cela empêche les chenilles d'y monter.

     Les tiges coupées menu agrémenteront vos salades : tomates, concombres, pommes de terre,

    œufs durs, vos sandwichs (poulet mayonnaise par exemple), le fromage blanc,

    les omelettes, les yaourts voire même le potage.

     

                   Une recette :

    La sauce "ciboulette" :

      Pour 4 personnes ...

    Mélangez 20 cl de fromage blanc ou de crème fraîche (selon goût) , 

    avec un beau bouquet de ciboulette ciselée,  du sel et du poivre..

    Placez au frais.

     

    Cette sauce toute en fraîcheur , simple de préparation

    accompagnera  avec succès des pommes de terre en papillotes.

     

     


    30 commentaires
  •   

    Aide au jardinage ... ....

    Aide au jardinage ... ....

    Vous aimez jardiner mes amis ...

    Il est vrai que le beau temps revenu nous y invite .

     

    Au gré de mes lectures sur des livres et revues de jardinage, j'ai relevé ...

     quelques conseils qui vous seront utiles je pense !

     

    Avant de jardiner,

    griffer une savonnette avec les ongles :

     le savon qui se loge sous les ongles empêche la terre d'y pénétrer


    Pour détacher les ongles après une séance de jardinage,

    trempez les doigts 10 minutes dans un mélange de 250 ml d'eau,

    de 25 gouttes de jus de citron

    et de 60 ml d'huile d'amande douce que vous faites tiédir 10 à 20 secondes au micro-ondes


    Les gants chirurgicaux en latex sont très efficaces pour jardiner sans se salir les mains.

    En plus, ils sont peu chers.


    Pour enlever une tache collante de sève de conifère sur les mains,

    enduisez-les de beurre ou d'huile,

    puis rincez-les à l'eau chaude savonneuse.

    Conseils du jardinier ....

     Petits trucs faciles et pratiques qui peuvent vous servir ... 

     

    Pour savoir si les graines de semences que vous avez depuis longtemps sont encore utilisables,

    faites-les tremper une quinzaine de minutes dans l'eau :

     celles qui restent au fond sont bonnes. Jetez les autres.

     


    Plutôt que d'utiliser un cordeau et une règle droite pour dessiner un nouveau massif

    que vous avez décidé de créer, employez le tuyau d'arrosage.

    En le déroulant sur le sol, vous pourrez donner à votre futur massif les formes les plus libres.

    Cernez alors le dessin obtenu avec la bêche .... sans couper le tuyau !!! 

     

    Concernant les tuteurs, pour leur conserver un aspect naturel, rien ne vaut dans un jardin les tuteurs en bois.

    Privilégiez les tuteurs en noisetiers, acacia ou châtaigniers, et enfoncez-les dans le sol d'au moins 30 à 40 cm.

    Pour qu'ils durent plus longtemps, brûlez ou traitez les extrémités à la bouille bordelaise et,

    surtout les tuteurs en bois doivent être disposés dans le sens contraire du bois.

     


    Cet été, faites grimper des plants de concombres ou de capucines grimpantes sur vos tournesols.

     Ces dernières leur servent de tuteurs. 

    Conseils du jardinier ....

    Pour vous débarrasser des mauvaises herbes dans les allées,

    arrosez le sol avec de l'eau de cuisson des pommes de terres.

    La pomme de terre comme d'autres membres de la famille des solanacées,

    libère à la cuisson certaines toxines réputées herbicides.


    Chaque printemps,

    posez des branches de rosier entre vos plants de fleurs.

    Leurs piquants peu invitants gardent les chats loin des plates-bandes.


     

    Plantez vos laitues entre les plants de tomates;

    ainsi, elles bénéficieront de plus d'ombre et monteront moins rapidement en graines.

     

     

    Faites une semence mixte de radis et de carottes.

    Quand vous cueillez les radis, qui lèvent avant les carottes,

    ça éclaircit les plants de carottes automatiquement.

    De plus, les araignées rouges qui sont friandes des carottes, détestent l'odeur des radis

     

     

    Enterrez des peaux de bananes autour des rosiers pour enrichir la terre :

     l'azote, le fer et le magnésium qu'elles contiennent assurent une belle coloration aux roses.

     

     

    Semez des tournesols et des cosmos du côté nord de votre potager

    pour le protéger du vent

    et attirer du même coup

    les oiseaux insectivores et les abeilles qui pollinisent les légumes.

     


     Pour que les fleurs aient une petite réserve d'eau pendant vos vacances,

    coupez le fond de bouteilles de plastique de 2 L.

    et enfoncez le goulot dans la terre en direction des racines à angles de 45°

    et remplissez chaque bouteille d'eau. 

    L'eau s'écoule graduellement.

    Un peu de sable au fond du trou permet d'éviter que la terre ne bouche le goulot.

     

    Avant les rempotages de printemps, n'oubliez pas de désinfecter les contenants

    où vous avez cultivé des plantes ou des semis l'an passé.

    Surtout ceux en terre cuite, car des champignons pathogènes survivent à l'hiver dans leurs parois poreuses.

    Lavez donc vos pots dans une eau javellisée et brossez énergiquement. Rincez.

    Faites de même pour les récipients en matière plastique et les tuteurs de toutes sortes (bois, métal, plastique ...).

     

    Lors du palissage de vos plantes, révisez les liens de vos plantes et,

    pour rendre le raphia encore plus résistant, mouillez-le avant usage.


    Au printemps,

     placez vos bacs à semis sur le chauffe-eau :

    la chaleur qu'il dégage permet une germination plus rapide des semences.

      

    Pour que les sécateurs et les ciseaux restent coupants,

    découpez du papier d'émeri après chaque utilisation :

    en plus de les affûter, ça les nettoie. 

     

    Aide au jardinage ... ....


    - Lorsque vous cassez des oeufs, faites-le avec soin et conservez les coquilles.

    Par moitié, laissées dans les alvéoles de leur carton d'emballage,

    vous les remplirez de terre légère et y ferez des semis.

    Quand vos semis commenceront à lever, vous n'aurez plus qu'à mettre les demi-coquilles en pleine terre,

    où elles finiront par se désagréger tout en fournissant un engrais.

    Conseils du jardinier ...."Si l'on veut vivre de son jardin, il faut pratiquement vivre dedans".

    (citation de ...Frank Hubbard) 

    Conseils du jardinier ....

     


    32 commentaires
  • Une douceur "La dragée" ...

    Une douceur "La dragée" ...

                                                                                                                             (création issue du net)

     

    Lors des beaux jours revenus ...  nombre de cérémonies voient le jour ... 

     

    Et comme chaque année, lors d'un baptême, d'une communion ou d'un mariage

    vous avez sans doute pu apprécier la douceur typiquement française  ... 

     

     DES DRAGEES  

    dragées ... 

       Mais qu'est-ce qu'une dragée ?  

       C'est une amande entourée de sucre.    

     

    - Chez un dragiste, les amandes sont triées à la main, puis passent

    six à sept heures à l'étuve pour leur retirer un peu d'humidité.  

     

       - Elles sont alors "gommées" avec du sirop de gomme (qui provient de l'acacia)

    pour aplanir les aspérités et empêcher l'huile contenue dans l'amande de remonter.   

     

      - Elles sont ensuite enveloppées d'un sirop de sucre (mélange d'eau et de sucre), louche après louche,

    accompagnées d'un souffle chaud-froid qui les sèche doucement.   

     

      - Après 24 heures de repos, dernière inspection, dernier triage.    

    dragées ...

     Elle peut être blanche ou colorée (colorants alimentaires autorisés) :

    ivoire, rose, bleue, mais aussi bordeaux, bleu marine, vert prairie ou "chocolat".

       Elle est choisie à notre époque selon la couleur ...

    de la robe de baptême ...

    des nappes du mariage ...

    ou simplement de la couleur préférée des mariés

    ou celle préférée des parents lors de communions et de baptêmes.    

     

    On en trouve désormais aux noisettes , au chocolat ...

    Elles se déclinent sous différentes formes ....        

     

    Une bonne dragée se croque facilement.    

    Vous pouvez la déguster dès que l'on vous l'offre

    ou la conserver à l'abri de la lumière et de l'humidité :

                            elle se gardera sans problème deux ans si elle est de bonne qualité....                    

    dragées ... 

     D'où nous vient "la dragée" ...       

       C’est  Julius Dragatus, célèbre confiseur romain qui  fit tomber par inadvertance

    une amande dans une jarre de miel :  

    il ne pouvait se douter que ce geste maladroit allait donner naissance à la plus délicate,

    la plus lisse et la plus craquante des friandises que l'on déguste toujours de nos jours.

     

    En France, l'apparition des dragées, avec leur apparence de bonbons lisses comme de la porcelaine

    qu'on connaît aujourd'hui, remonte à l'époque des Croisades quand les croisés ramenèrent d'Orient du sucre de canne.

     

    Les alchimistes et les apothicaires s’en emparent et déclarent que c'est un médicament

    sans vertu nutritive et réservé au seul usage des médecins.

     

    Cependant, on en offre au peuple à l'occasion de tous les sacres royaux.

    Louis XIV ordonne qu'on en distribue aux enfants des écoles chaque premier de l'an.

     A l'occasion du couronnement de Napoléon, en 1806, trois arcs de triomphe sont même décorés de dragées.  

    dragées ...

                                                                                                                 (photo du net)  

                                                                                                    

    D'antan les dragées étaient offertes dans de  bien jolies boîtes ...

    désormais tous les contenants rivalisent d'originalité ... 

     

    Les temps changent ...  même pour les dragées ! 

    Une douceur "La dragée" ...

    Joli week end dragées ... par chez vous !!!


    23 commentaires
  • Avril ...

    Avril ...

     Avril est un mois aux deux visages ...

     Il associe souvent journées lumineuses et pluies frigorifiantes.

     

    C'est ce que nous subissons encore par chez nous ...

     

    La verdure ne demande qu'à pousser,

    mais parfois on se demande si l'hiver n'est pas encore tout à fait mort !

     

    Aussi, on conserve la prudence et la sagesse du proverbe :

     "en avril, ne te découvre pas d'un fil"

     

    et on maintient nos cultures avec quelques précautions.

     

    Mais dès que possible ... 

    on retournera au jardin et on sèmera ... on plantera...

    si le temps le permet !!!

     

    Avril ...

      Pour vous accompagner en ce jeudi de grisaille ...

    une jolie poésie qui reflète bien le mois d'Avril ... 

    Avril ...

     Avril mois du printemps est celui des averses

     Jour après jour le vent sur le sol les déverse.

     Les prés sont verdoyants et les arbres s'habillent

     D'un feuillage ondoyant que la brise brandille.

     S'il commence à pleuvoir, dès lors sous la pluie fine

     Pataugent les canards dont le corps se dandine.

     Puis le soleil revient, les gouttes cristallines

     De pluie dans les jardins sur les fleurs s'illuminent.

     Sans l'éclaircie du ciel, comme un heureux présage

     Surgit un arc en ciel irisant les nuages !

     

    ( poésie de Robert Calmels)  

    Avril ...

                                                              Alors, hauts les cœurs ! 

     "Belles journées en Avril prépare un mois de Mai fertile"  

    Avril ...Avril ...Avril ... 

                                                                                                                                                                    Avril ...


    25 commentaires
  • escalopes

    La viande blanche est souvent un peu fade....

    avec cette recette vous serez surpris du côté gouteux de ce plat.

     

    Je vous laisse apprécier ...

     

    LES ESCALOPES EN PORTE-FEUILLE

     

    Prévoir ..... - 2 grandes escalopes de dinde fines  (ou de veau selon votre budget)

    - du poivre noir

    - 4 minces  tranches de bacon

    -  des feuilles de sauge

    - 2 tranches de fromage raclette ou st nectaire

    - des bâtonnets de bois -

     

    Bien aplatir les escalopes à la main (ou au rouleau), les poivrer légèrement.

    Poser sur chaque escalope 2 tranches de bacon, 1 tranche de fromage et la sauge.

    Plier les escalopes et les maintenir fermées avec 2 bâtonnets (comme sur la photo).

     

     

    Faire fondre du beurre dans une poêle, saisir les escalopes 2 à 3 mn sur chaque face.

    Les servir bien chaudes accompagnées d'une salade verte .

     

    Bon Appétit, les amis !

     

    Le petit plus ...

    Si vous désirez les servir avec des pâtes, des pommes de terre vapeur ou une purée  ...

    déglacer le fond de viande avec du vin blanc sec, porter à ébullition environ 2 mn à feu vif,

    ensuite incorporer au fouet quelques copeaux de beurre très froid à la sauce.

    Assaisonner et verser sur les escalopes réservées au chaud.. 

     

    Cuisinons les "escalopes " ...


    32 commentaires
  • Printaniers ..."les radis" ...

    Retrouvons aujourd'hui "les radis" mais en cuisine ... 

     

    Fleurons de nos potagers familiaux ...

    rouges, roses ou parés de blanc sous leur feuilles vertes, ronds ou allongés .... 

     

      les radis auront une place de choix dans vos menus toute l'année

     

    car les récoltes dans les jardins s'échelonnent d'avril à fin octobre. 

     

     

       Ce sont les plus "vieux" légumes du monde, déjà appréciés sous l'Antiquité

     

     (leur nom vient du latin "radix" racine),

     

    ils n'apparurent en Europe qu'au 16 ème siècle. 

     

      Les radis

     

    Petite histoire :

     

    En Egypte, les pharaons en ornaient les murs de leurs tombeaux .

     

    Les grecs l'offraient sur des assiettes en or au Dieu Apollon .

     

     

    Autrefois, les radis étaient recommandés pour soigner les rhumatismes et les morsures de serpents . 

     

      Comme beaucoup de végétaux potagers que nous consommons, ils étaient cultivés en Chine il y a plus de 3000 ans. 

     Les radis ...

     En cuisine :

     

     Leur qualité diététique est irréprochable

     (abondance de vitamines, fer, iode et seulement 20 calories aux 100g). 

     

     

      Ils se conservent facilement plusieurs jours dans le bac du réfrigérateur . 

     

     Pour ce faire, éliminez les fanes en laissant un petit plumet vert, lavez-les sous l'eau courante

    (ne pas les laisser tremper),

     

    placez-les dans une boîte hermétique  ou à défaut dans un linge humidifié

    (cela leur évitera de se déshydrater). 

     

     

     

      - Pour soigner une présentation avec des petits radis ouverts en fleurs :

     

    incisez plusieurs fois en croix l'extrémité opposée à la queue et

     

     faites-les tremper  1 heure dans de l'eau froide légèrement salée en y ajoutant des glaçons. 

     

      

     - Vous aimerez à l'apéritif ces petites brochettes :

     

     sur des piques en bois, intercalez des radis avec des morceaux de fromage de chèvre . 

     

     

     - Pour les déguster en entrée d'une manière simple :

     

     à la "croque sel" présentez en même temps un bon beurre salé et du sel de mer ou

     

    mélanger à une salade composée : coupez-les en rondelles fines. 

     

      

     

    - En hors d'oeuvre, d'inspiration nordique :

     

    mélangez les radis à de la crème fraîche, ajoutez un peu de ciboulette

     

    et un brin d'aneth ciselés et servez  avec des harengs marinés. 

     

     

     - Pour accompagner les viandes :

     

     faites-les cuire doucement entiers (les fanes totalement enlevées)

     

    dans du beurre ou le jus de viande jusqu'à ce qu'ils soient fondants. 

     

     

    - en soupe ... avec les fanes de radis :

     

    cuire des pommes de terre à l'eau bouillante salée 15 mn,

     

    ajouter des fanes de radis soigneusement lavées et cuire encore 3mn :

     

    mixer le tout, additionner de  crème fraîche et de beurre, saler et poivrer .

     

     Servir avec des croutons.

     

    Les radis ...

    Et si on s'essayait à cette recette printanière ...

     

    Les rillettes de radis rose

     

    Printaniers ..."les radis" ...

      

    Pour environ 4 parts ...

     

    il vous faut - 2 bottes de radis rose - 300 g de mascarpone (ou fromage blanc Philadelphia) - 1 bouquet de ciboulette - 1 dizaine de baies roses - un peu d'huile d'olive - sel et poivre du moulin -

     

    Effeuillez les radis, puis découpez les deux extrémités. Rincez sous l'eau froide et disposez-les dans un blender.

    Hachez-les, puis versez le tout dans une passoire afin de retirer un maximum d'eau.

    Déposez le hachis de radis dans un récipient et ajoutez le mascarpone.

    Ecrasez le tout à la fourchette et ajoutez la ciboulette ciselée finement.

    Ecrasez les baies roses et ajoutez-les à la préparation.

    Ajoutez aussi un filet d'huile d'olive. Salez et poivrez.

    Mélangez une dernière fois et versez dans un petit bocal.

     

    Il ne vous reste plus qu'à déguster les rillettes sur du pain toasté,

    parsemées de baies roses et de ciboulette .

     

    BON APPETIT !!!

     

    Les radis


    22 commentaires
  • Le jardin de Papy Joseph ...

    Qui, dans son enfance à la campagne,

    n'a pas eu ce bonheur de cultiver "son carré" au potager

    sous l'œil attendri d'un grand père ou un père patient et généreux.

      

    Le jardin de Papy Joseph ...

     

    Au gré de ce livre "Les secrets de Mamie Rose"

    j'ai retrouvé avec plaisir ce goût de mes jeunes années  avec

    l'une de ces pages joliment écrite par "Anne Valéry". 

    Le jardin de Papy Joseph ...Les radis de Papy Joseph ... 

     

    Le jardin de Papy Joseph ...

     

    J'ai encore en bouche le goût légèrement piquant , mêlé de terre des radis de Papy Joseph.

    Nous avions dans le potager, notre petit carré, et Joseph avait fait une sélection de plantes "pour les petits",

    celles qui poussent vite, sans problème et qui se grignotent sur le pouce !

     

    Il y avait là des carottes hâtives, de jolis sucrines, une variété de salade bien croquante,

    des tomates cerises, des courgettes et bien sûr, des radis.

    Nous faisions tout dans ce carré : retourner, la griffer, désherber et planter les petites graines à peine visibles.

     

    Je me revois, à quatre pattes pour que mes protégés poussent bien, en train d'émietter la terre à la main,

    car je trouvais les mottes faites par la griffe toujours trop grosse par rapport à de minuscules graines.

    Venait alors l'exercice du cordeau : deux piquets, une ficelle, çà c'était facile,

    mais après il fallait suivre bien droit cette maudite ficelle avec la serfouette et légèrement pour un sillon à peine marqué.

     

    Et là, Papy Joseph rigolait de me voir peiner et m'y reprendre à plusieurs fois ....

    J'attendais son "veux-tu de l'aide, ma poulette ?" avec impatience et consternation à la fois.

    Ce n'est que dans les dernières années de sa vie, que j'ai pu, et avec quelle fierté,

    me passer de sa main sûre et lourde qui m'aidait à tracer mon sillon.

     

    Ensuite, je semais environ une graine tous les centimètres, je recouvrais légèrement de terre,

    puis j'arrosais tout aussi doucement.

    Pour que les oiseaux laissent en paix nos radis, Papy Joseph les recouvrait de menus branchages

    que nous ôtions  avec précaution dès que les premières feuilles pointaient leur nez.

     

    Comme je passais presque tous les jours au jardin, les radis n'avaient pas trop le temps de grossir ...

    Je les croquais au fur et à mesure, à peine arrachés, avec la terre ...

    Quel bonheur !! 

    Le jardin de Papy Joseph ...

    Je pense que certains et certaines d'entre vous à la lueur de leurs souvenirs apprécieront  aussi ...

    et auront envie de découvrir ce livre sur les secrets de Mamie Rose ...

    ( jardinage, cuisine,  couture,  décoration et petits remèdes pour la vie quotidienne)

     

    Demain, je vous retrouverai avec ...

    "Les radis" ...

    Oui, mais cette fois "en cuisine"

     

    BELLE JOURNEE A TOUS !  


    24 commentaires
  • AVRIL ...

     Bonjour mes amis,

    Déjà le mois d'avril ...

    L'auteur de cette poésie a percé le secret de ce mois où la nature s'éveille ...

    et le titre résume très bien ce mois "mystère" .

     

    La boîte à surprises.

    Avril, dans mon coin de pays,
    est souvent un hiver qui s'étire,
    comme un gros chat qui n'en finit plus de se reposer.
    On voudrait le voir déguerpir et inviter monsieur Le Mai !

    Les bulbes en ont assez de dormir.
    Ils travaillent fort pour poindre du nez,
    nous sourire malgré le froid qui les traumatise.

    Et vlan! sans avertissement,
    ils se font rhabiller de blanc
    et claquer la porte au nez.
    Soumis, ils retournent s'assoupir...

    Le soleil, à l'œil coquin tel un séducteur,
    réussit à les amadouer par de douces caresses improvisées.
    Allez! réveillez-vous! nous avons un printemps à célébrer.

    Crocus, muscaris et narcisses se bousculent à nouveau,
    pour accéder aux premières loges tant convoitées.

    La terre reprend ses couleurs.
    Elle se maquille sans trop s'inquiéter de son allure.
    Après tout, les yeux qui l'admirent ne sont-ils pas fascinés
    par ce nouveau miracle de la nature?

    Ah... avril dans mon coin de pays,
    sera toujours une jolie boîte à surprises.

     

    auteur : Céline Blondeau ...

    dont vous pourrez découvrir le joli site sur ...

    www.moncoindejardin.ca/

    AVRIL ...

     


    20 commentaires
  • Pâques

     

     Doux week end mes amis ...

     Passez d' heureuses Pâques parmi les vôtres !

     

    Voici venir "Pâques" ...

     

    Que cette fête vous soit aussi agréable qu'un joli bouquet de fleurs printanières !

     

    Voici venir "Pâques" ...

     Une pensée pour tous  avec ce très bel écrit  

      de

      Marcel Pagnol   ....

     Ecrivain, dramaturge, cinéaste et producteur  (1895-1974) ....

     Pâques ŒUFS DE PAQUES  

     

    Voici venir Pâques fleuries,

    Et devant les confiseries

    Les petits vagabonds s'arrêtent, envieux.

    Ils lèchent leurs lèvres de rose

    Tout en contemplant quelque chose

    Qui met de la flamme à leurs yeux.

     

    Leurs regards avides attaquent

    Les magnifiques œufs de Pâques

    Qui trônent, orgueilleux, dans les grands magasins,

    Magnifiques, fermes et lisses,

    Et que regardent en coulisse

    Les poissons d'avril, leurs voisins.

     

    Les uns sont blancs comme la neige.

    Des copeaux soyeux les protègent.

    Leurs flancs sont faits de sucre.

    Et l'on voit, à côté,

    D'autres, montrant sur leurs flancs sombres

    De chocolat brillant dans l'ombre,

    De tout petits anges sculptés.

     

    Les uns sont petits et graciles,

    Il semble qu'il serait facile

    D'en croquer plus d'un à la fois ;

    Et d'autres, prenant bien leurs aises,

    Unis, simples, pansus, obèses,

    S'étalent comme des bourgeois.

     

    Tous sont noués de faveurs roses.

    On sent que mille bonnes choses

    Logent dans leurs flancs spacieux

    L'estomac et la poche vides,

    Les pauvres petits, l'œil avide,

    Semblent les savourer des yeux.

    Pâques

    Joyeuses Pâques ...

                                                                             "Servez-vous mes amis !" ....

    Voici venir "Pâques" ...

    Savez-vous que 13400 tonnes de chocolats sont consommés à Pâques en France !!!

    Joyeuses Pâques ...


    26 commentaires
  • Pas gentille la météo en cette semaine pascale !

     

    De la pluie et encore de la pluie qui nous revient et ce pour plusieurs jours ...

     

    Alors, je vous apporte de la luminosité, mes amis, pour vous mettre du baume au cœur

    avec nos jonquilles qui étaient toutes guillerettes ce lundi ......

     

    Côté face

     

    et côté pile

     

    en vous saluant !

     

    je vous retrouverai demain si vous le voulez bien !

     

    Hauts les coeurs ! ...


    32 commentaires
  • poisson d'avrl

    Bientôt le 1 er avril !

     

     A cette occasion, je partage avec vous cette très jolie poésie qui nous rappelle ...

     le souvenir du temps où l'on fêter le 1er Avril ...

     

     Dès le matin du premier avril...

    On peut faire limbécile,

    Sans être pris pour un débile.

    C'est le jour des plaisanteries,

    Des farces et autres niaiseries.

    Où on envoie les jeunes enfants,

    Chercher la corde à virer le vent.

    Où l'on accroche en riant,

    Dans le dos des passants,

    Des poissons d'avril géants...

    Aux divers... ornements.

    Le premier avril tout est permis,

    Du moment que tout le monde rit.

    Les gags... sont plus ou moins gros,

    Les ficelles plus ou moins voyantes.

    Nous sommes tous, plus ou moins gogo.

    Nous redevenons le temps d'une journée,

    L'enfant aux pensées innocentes...

    L'enfant... qu'on aurait voulu rester...

    Tant que l'adulte jouera à l'enfant,

    Tant que l'enfant restera un enfant,

    Alors le monde vivra longtemps...très longtemps.

    C'est ce que nous dit le poisson d'avril...

    Sans jamais se découvrir d'un fil.

     

                                                                      Auteur :  Noël Vernois

     

    Origine du poisson du 1er Avril ...

     

     

    Le folklore toujours vivace lié au poisson d'avril remonterait à 1564.

    En effet, après de multiples tergiversations qui s'étaient prolongées pendant plusieurs siècles,

    Charles IX décida de fixer définitivement le début de l'année au 1er janvier.

    Célébrer la nouvelle année un 1er janvier ne s'avéra pas si simple !

    Beaucoup continuèrent de s'adonner au rituel de l'échange des cadeaux et aux joies des festivités

    qui se prolongeaient traditionnellement pendant une semaine (du 25 mars au 1er avril).

    On commença donc par s'amuser de ceux qui continuaient, imperturbablement,

    de célébrer la nouvelle année en cette période du calendrier.

    Puis, très vite, certains s'en moquèrent ouvertement en leur faisant des cadeaux stupides, inutiles ou fantaisistes.

    Voire en les invitant à participer à des festivités inexistantes.

    Et la victime de ces plaisanteries prit le nom de " poisson d'avril ".

     

    poisson d'avrl


    28 commentaires
  • "Semaine pascale" ... ...

    Tradition de Pâques dans le monde ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je vous souhaite une semaine agréable ...

     

     

    Peu à peu nous nous dirigeons vers Pâques, cette fête très primée par petits et grands...

     

     Les agneaux , les lapins, les cloches et surtout les oeufs font partie des traditions de Pâques.


    Dans presque toutes les civilisations, l'oeuf, forme parfaite, porteuse de vie,

    a été un symbole de renaissance et de force vitale. 

     

     L’oeuf de Pâques est donc le symbole de l’éclosion d’une vie 

    nouvelle et de la fertilité.  

     

     Il y a environ 5000 ans, les Perses offraient déjà des oeufs de poules

    comme cadeaux porte-bonheur pour fêter le printemps ! 

     

      C'est réellement à partir du XIIIe siècle que les premiers oeufs peints 

    firent leur apparition en Europe.

     

    Tradition de Pâques dans le monde ... 

     

    On peint et on décore les oeufs de Pâques aux quatre coins de la planète.  

     La décoration des oeufs est, dans certains pays, considérée comme un art. 

     

    Certaines personnes croient que les oeufs de Pâques  

    ont des pouvoirs magiques.  

     

     Enterrer les oeufs de Pâques peints à la main au pied d’une vigne la ferait pousser plus rapidement.  

     D’autres pensent que si l’oeuf reste enterré pendant cent ans,  

    le jaune deviendra un diamant !  

     

     Les oeufs de Pâques s'échangeaient à l'occasion de la fin du Carême, symbolisant 

    ainsi la fin des privations de l'hiver. 

    "Semaine pascale" ... ...

     Aujourd'hui, les oeufs de Pâques sont en chocolat.  

      Cette tradition est relativement récente. 

    Les moulages en chocolat ont fait leur apparition 

    durant la première moitié du XIXe siècle. 

    Tradition de Pâques dans le monde ...

      

    La fête de Pâques est célébrée différemment selon les coutumes des pays du monde.

    "Semaine pascale" ... ...

     En France et dans la plupart des pays européens, les cloches des églises,

    véritables symboles de Pâques ne sonnent pas du Vendredi Saint au Dimanche de Pâques,

    car l’histoire raconte qu’elles se rendent à Rome où elles se chargent d’oeufs.

     À leur retour, elles survolent les jardins et lancent tous ces oeufs… pour le plus grand plaisir des enfants !

     "Semaine pascale" ... ...

    Mais dans d'autres pays d'Europe, les messagers de pâques, ne sont pas les cloches : …

     

    Au Tyrol, c’est la poule.

    En Suisse, un coucou.

    En Allemagne, un lapin blanc.

    Dans les pays anglo-saxons, un lièvre.

     

    En Italie,

    le prêtre bénit les oeufs de Pâques. Lors du repas du dimanche de Pâques,

    les maîtresses de maison les placent au centre de la table où tout le monde se réunit.

    Le repas de fête peut alors commencer !

     

    En Australie,

    le jour de Pâques, ce ne sont pas les cloches qui apportent les oeufs, mais le lapin de Pâques !

    Il les cache dans le jardin et les enfants s’amusent à les chercher.

    "Semaine pascale" ... ...

     En Grande-Bretagne,

    le nom anglais de Pâques "Easter" vient de celui de la déesse saxonne du printemps, Eostre.


    La tradition de l’œuf de Pâques décoré, parfois à la feuille d'or, est très ancienne puisqu'elle existait déjà au XIIIe siècle.


    Les enfants, traditionnellement, vont de maison en maison quêter des œufs et de menues friandises.


    Des compétitions étaient organisées, en Irlande, le jour de Pâques :

    le jeu consistait à faire rouler des œufs sur une pente, et le gagnant était,

    celui dont l’œuf roule le plus loin sans se casser.


    Font également partie de la tradition pascale des défilés de gens arborant des bonnets

    ou des chapeaux décorés de fleurs printanières et de rubans.

    tradition de Pâques

     

    En Bulgarie,

    un ou deux jours avant Pâques, la coutume veut que les familles chrétiennes

    envoient une miche de pain et 10 à 15 oeufs teints en rouge à leurs amis turcs.

    Honorés par ces présents, ceux-ci remettent en général un peu de monnaie au messager qui vient porter ces oeufs.

      

     En Roumanie,

    où cette tradition est encore vivace, les oeufs sont cuits et peints les jours précédents la fête,

    et chacun essaie d’en avoir un bon nombre.

    En se rencontrant le dimanche de Pâques, les enfants se saluent en entrechoquant leurs oeufs ....

    et celui dont l'oeuf est resté entier gagne l'oeuf  fêlé !

     

    En Grèce,

    Pâques est le plus grand moment de l'année.

    Pour le fêter, on veille toute la nuit dans les églises.

    On mange de jeunes agneaux rôtis, arrosés de vin et d'ouzo et on danse ensuite jusqu'au matin.

    "Semaine pascale" ... ...

    Petit plus ...

     

    Savez-vous qu'en Polynésie, sur le continent océanien, il y a un petit bout de terre qu’on appelle Île de Pâques.

    Grande de 118 Km2, son véritable nom est Rapa Nui, et elle doit son surnom d’île de Pâques

    à sa découverte le jour de Pâques en 1722 par Roggeven.

    Cette île est constituée d’un énorme bloc de lave, culminant à 500 mètres par un cratère triangulaire,

    et est célèbre pour ses gigantesques statues inachevées.

    "Semaine pascale" ... ...

     


    34 commentaires
  • C'est ce week end ....

    "Une heure n'est pas une heure ...

    c'est un vase rempli de parfums, de sons, de projets, de climats."

                                                                                          Marcel Proust

     

    Voici arrivé le week end du passage à

     "l'heure d'été" !


     
    Aussi, n'oubliez pas ...  tous à vos montres, réveils, horloges .....

                                                                                                               (image en page ci-dessus glanée sur le net)

      Dur ! dur ! ...

     On avance d'une heure !!! 

    C'est ce week end ....

     Gardons le sourire et bon week end  à tous !!

                                                                                                          


    36 commentaires
  •  En compagnie des oies ...Au long des saisons, lors de nos balades, il nous est agréable

    de rencontrer les oies qui sont si divertissantes ...

     

    Les capturer avec l'objectif est un réel plaisir,

    C'est en toute amitié que je  partage avec vous  quelques clichés...

    un vrai spectacle !

     

    oies

    "On se rassemble" ...

     

    oies

    "Moi,je promène mes p'tis" ...

     

    oies

    "Les autres se baladent" ...

     

    oies

    "Elle, elle se prend pour une danseuse étroite"...

     

    oies

    "Nous, on se restaure" ...

     

    oies

    "Et nous, on se toilette" ...

     

    oies

    "Allez, tous à la queue-leu leu" ...

     

    oies

    "Et nous, au garde à vous " ...

     

    oies 

    "Quant à moi, je suis fière" ...

     

    oies

    "Admirez mon oeuvre !" ...

     

    oies

    "Et bien moi, je vous dis "A DEMAIN !"

    En compagnie des oies ... 

    Et si vous désirez tout savoir sur mes congénères ...

     rendez-vous sur .... https://poulesetcie.com/categorie/oie/page/2/

    En compagnie des oies ...

     


    38 commentaires
  • C'est l'printemps ...

     

    C'est l'printemps !!!

     

    Le Printemps se situe entre le premier et le deuxième trimestre de l’année dans l’hémisphère Nord.

    Pour les saisons australes, il se situe entre le troisième et le dernier trimestre de l’année.

    La date du printemps en France commence le jour de l'équinoxe du printemps 

      le 20 mars et se termine le jour du solstice d’été le 21 juin.

    Première saison de l’année, le Printemps est synonyme de renouveau, de renaissance,

    avec le réveil des végétaux et la floraison des plantes.

    C’est aussi le retour des oiseaux migrateurs qui ont séjourné dans les pays du Sud pour échapper au froid de l’hiver.

    Cette saison se caractérise souvent par un radoucissement des températures après le gel et la neige de l’hiver. 

     

     

      C'est en compagnie de cette jolie poésie,  très joyeuse,

     que je vous propose de le fêter

    malgré ce temps qui n'en finit pas d'être frisquet !!

     

     

      Les arbres se sont habillés de couleurs pastels,

     Jonquilles, crocus ont bravé la fraîcheur du temps.

     Que déjà, les oiseaux publient leurs noces dans le ciel.

     Neiges et froidures sont parties : "vive le printemps!"

     

     Immense symphonie, où des millions de fleurs,

     Se mélangent en un jour, aux bourgeons de velours.

     D'un coup de baguette magique : le ciel sort ses couleurs,

     Pour éblouir nos yeux, il devient troubadour.

     

    Dans un ballet de cabrioles fantastiques,

     Les oiseaux dansent, s'accouplent et préparent leur nid,

     Guidés par une force invisible et mystique,

     Leur chant monte en hommage : au maître de Symphonie.

     

     Les oiseaux se sont embrassés sur les branches,

     Et des angelots coquins ont ajusté leurs flèches ...

     Etrange ! Tout ce que le Printemps en un jour change !

     

     Les arbres se sont habillés de couleurs pastels,

     Tandis que sous leurs branches les amoureux de mèche,

     Se content fleurette quand roucoulent les tourterelles.

     

      ( poème de Jean Claude Brinette ...

    que j'ai agréablement découvert sur le net)

     


    27 commentaires
  • Bonjour mes amis, 

    "Tranche de vie campagnarde" ...

     

    L'histoire que je partage avec vous, me fait souvenir d'une poulette espiègle

    qui faisait avec ses congénères, avec les canards et les oies

    le bonheur de notre basse-cour d'antan et qui prenait un malin plaisir à fuguer dans le bois près de chez nous

    et de revenir quelques temps après suivie de ses poussins,

    alors que l'on l'avions chercher bien longtemps en vain.

     

    Il est arrivé que , certains jours, nous ne trouvions pas ses œufs ,

    et par la suite nous en avons découvert onze dans le creux de la  haie de troènes

    qui bordait le verger ...

    Je vous le disais "espiègle" la poulette !

    "Tranche de vie campagnarde" ...

    Jean-Claude Guillemet, auteur de cette tranche de vie campagnarde,

    aime la nature, sait observer et ... raconter ...

     

    "ROGETTE"

     

    Au début, nous l'appelons Roger, croyant qu'il deviendrait un coq mais quand "il" a commencé à pondre,

    il a bien fallu nous rendre à l'évidence sur nos qualités de sexeurs ... et féminiser son nom.

     

    Rogette était une poule naine, née dans une couveuse de ma fabrication

    puis élevée dans une poussinière au coin de la cheminée.

    Elle a toujours cru que nous étions ses parents ; aussi a-t-elle toujours eu de drôles de manières pour une poule.

    Voleter sur la table pour finir le repas de famille,

    tirer sur les lacets des visiteurs,

    inspecter les étagères de la maison comme les chats,

    elle avait même appris à nager sous les directives de ma fille mais là ce n'était pas volontaire

    et la fessée que la maîtresse nageuse avait reçue avait coupé court à la transformation en poule d'eau de Rogette. 

     

    Un matin, Rogette a disparu !

    Après des recherches, des appels, des pleurs, nous l'avions retrouvée en train de couver

    dans la grange sur le haut d'un vieux buffet qui servait à stocker les revues.

    Après la naissance de ses petits, elle était devenue une mère fort convenable,

    arpentant tout le jour le pré avec sa nichée, mais parfois la nostalgie de son enfance la reprenait et

    elle rentrait dans la maison laissant ses petits en bas des marches "pioupioutant"

    désespérément jusqu'à ce que son instinct de galine l'emporte sur celui de poule de maison.

     

    Il y a toujours eu des Rogettes à la maison car  sur les nichées qu'elle nous a produit,

    il y avait bien souvent un ou deux poussins qui étaient sa réplique mais plus sauvage

    car l'imprégnation humaine ne se transmet pas.

     

    La vraie Rogette est morte, victime de sa confiance dans les humains.

    Un imbécile a laissé divaguer son chien de chasse qui a dû la prendre pour une perdrix

    et malgré tous mes soins, sa petite âme de poule est partie rejoindre celle de Hollywood, Sirus, Pataplume ;

    toutes poules de compagnie qui sont parties une à une dans le ventre du renard ou

    des chiens errants parce que justement elles ne se prenaient pas pour des poules ...

                                                          

                                                                                                                   (source : Almanach Rustica 1988")

    "Tranche de vie campagnarde" ...


    28 commentaires
  • Pâquerettes ...

     Le bonheur est dans le pré avec ...     Les pâquerettes

     

    Pâquerettes ...

    "L'âme botanique se complaît dans cette miniature d'être qu'est la fleur"

    (G. Bachelard)

    Pâquerettes ... 

    Cette petite plante vivace (bellis Pérennis qui veut dire « beau ») 

    égaye nos, pâturages, parcs, jardins et prairies.

     

    Les pâquerettes sont censées fleurir à Pâques (d’où leur nom),

    mais il n’est pas rare d’apercevoir ces fleurs populaires en plein cœur de l’hiver.

     

    Elles poussent en colonies et forment d’immenses tapis fleuris au long des mois.

     

     « Les capitules » (leurs fleurs) s’ouvrent tôt le matin et ne se referment qu’au crépuscule.

    Par temps couvert ou pluvieux, ils restent fermés.

    Mais au premier rayon de soleil, ils s’ouvrent et se tournent vers la lumière.

     

    Les Ecossais la surnomment "l'herbe aux enfants" :

    immédiatement à la portée des bébés, elle n'est jamais interdite comme le sont tant de fleurs.

    Pâquerettes ...

    Pâquerettes ...

    Langage et légendes de cette fleur :

      

    Avec sa simplicité et son naturel, la pâquerette est la fleur de  ... l'innocence. 

    Pâquerettes ... 

    Elle apparaît dans de nombreuses légendes :

    ce serait d'abord une nymphe qui se serait métamorphosée

    pour échapper à l'étreinte amoureuse de Vertumnus ;

      

    Elle a été aussi la "bonne Alceste" du poète anglais Chaucer.

    Chaucer qui l'appelle "l'œil du jour", probablement parce qu'elle referme ses pétales

    pour la nuit et par temps de pluie, comme je vous l'expliquais plus haut.

    Pâquerettes ...

     Autrefois, marcher sur la première pâquerette du printemps portait bonheur !

     

    Jadis, on disait que placer une racine de pâquerette sous son oreiller suffisait

    à inspirer des rêves agréables des gens que l'on aime.

     

    De même, une fleur de pâquerette glissée dans le pied gauche d'un bas était réputée

    augmenter les chances de grossesse.

     

    La pâquerette est la fleur des nouveaux nés et

    plus particulièrement des bébés qui meurent :

    on dit qu'ils en parsèment la terre afin de consoler leurs parents.

    Pâquerettes ...

    Pâquerettes ...

     

    Ces fleurs décorent joliment les salades

    et les pâquerettes sont reconnues pour leurs nombreuses vertus médicinales

    (propriétés toniques, dépuratives et expectorantes)

    et sont employées en cosmétique.

     

    Les feuilles et les fleurs peuvent se conserver séchées.

     

    J’ai lu récemment, qu’elles font l’objet de recherche

    pour d’autres usages thérapeutiques, notamment dans le traitement du sida.

    Pâquerettes ... 

    Pour la petite histoire :

    Dans notre enfance, on confectionnait des guirlandes avec les capitules.

    On les enfilait, comme des perles, sur un fil pour en faire colliers et bracelets. 

     

     Pâquerettes ...

     

    Avec ces fleurettes, je vous souhaite un ...

    Pâquerettes ...

    qui sera encore hivernal par chez nous

    mais "hauts les cœurs" ...

    le printemps n'est pas loin !

    Pâquerettes ...

     


    33 commentaires
  •                                

    Aigrettes ...

     

      On croise souvent le pissenlit "or du pré", "fleuron d'or" ou "roi de la prairie"

    lors de promenades champêtres.

     

    Aigrettes ...

      

    En fin de floraison, vous verrez  voltiger

    de légères boules duveteuses,

    des aigrettes appelées "chandelles" 

    qui sont les fruits minuscules du pissenlit

    qui se dispersent "véritables petits parachutes" 

    au gré des caprices du vent

    et qui tombent sur le sol où,

     se développent de nouveaux jeunes pissenlits .

     

    Le pissenlit

       

    J'aime les légendes,

     et au hasard de mes lectures j'ai trouvé celle-ci liée à ces "aigrettes"

     je vous l'offre de bon cœur ...

    elle explique le pourquoi de certaines traditions .

     

     Il s'agit d'un conte adapté d'une légende de Marie Nevers. 

     

    pissenlit

    Aigrettes ...

      Il était une fois ... une jeune fille triste ....

     Si triste ... que, se promenant  dans les champs, elle ne voyait ni le printemps, ni les belles fleurs ; elle n'entendait pas le merle, ne regardait même pas les poursuites des moineaux.

     Le soleil lui était indifférent, le ciel bleu azur aussi.

     

     Il était une fois ... une jeune fille triste qui aimait un jeune et beau garçon,

    mais ne savait pas si elle était aimée !

     En apparence, il manifestait pour elle une indifférence absolue,

    elle lui répondait par une indifférence savamment contrôlée.

     

    Quand aurais-je le courage de lui faire connaître mon amour ?" pensait-elle .

     Dans un an ..., ou bien deux ..., peut-être trois .... ,

    dans quatre ans si je suis sûre que ce jour-là il m'aime !

     Pensive et mélancolique, elle s'assied au pied d'un grand saule.

     Machinalement elle cueille la première tige qui lui tombe sous la main.

     Au sommet de cette tige une petit boule de fins duvets blancs.

     "Que c'est beau", pensa-t-elle . "Que c'est beau et fragile !".

     Cette pensée lui traverse l'esprit en même temps qu'elle se met à souffler sur la boule floconneuse.

     Une multitude de flocons blancs s'élèvent autour d'elle.

     Dans sa main toute menue, il ne lui reste plus qu'une tige, sur cette tige un petit crâne dénudé, sur ce crâne nu une semence solidement ancrée.

     "Plus qu'une !" dit-elle à haute voix.

     "Une année à attendre!" lui répondit le merle.

     A attendre un mari, ajoutèrent les piafs entre deux culbutes.

     

    La voilà tout heureuse, elle a compris le message et n'a plu peur de rester vieille fille.

     Elle ne sait pas qui sera l'heureux élu, mais la voilà remplie de joie soudaine, elle rayonne.

     Qu'elle est belle sans son masque de mélancolie !

     

    Et voilà que son chemin croise celui de ce garçon auquel elle pense chaque jour ;

    et comme la joie est communicative, il ose lui parler.

     "Pourquoi ris-tu ainsi ?"

     "Je viens d'apprendre que j'allais me marier dans l'année !"

     "Qui te l'a dit ?"

     "'Le merle et les moineaux !"

     "Comment l'ont-ils su ?"

     "En lisant le message du pissenlit."

     

    Bien vite il comprit que celle qu'il aimait en cachette allait peut-être en épouser un autre,

    alors sans réfléchir il s'écrie :

    "Mais moi aussi ils me l'ont dit, alors ce mari, ce doit être moi !"

     

    pissenlit

     

     Depuis ce jour là, toutes les jeunes filles savent qu'elles peuvent compter

    sur le pissenlit pour connaître leur avenir conjugal ...

     Et elles comptent, une, deux, trois ou quatre années ;

    un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ...

     

    pissenlit

     Superstitions ...

    Si souffler sur les fruits du pissenlit sert à prédire l'avenir,

    il va sans dire que souffler d'un seul coup l'ensemble des plumets duveteux est le meilleur des présages.

    Seulement ,voilà, selon la région, l'augure est diversement interprété.

     

    Une personne qui souffle une chandelle de pissenlit d'un seul coup ...

    - "sera heureuse dans ses entreprises " (Meurthe et Moselle, Côtes-d'Armor, Côte d'Or)

    - "recevra bientôt une bonne nouvelle" (Loir et Cher)

    - "se mariera dans l'année" (Nord, Pas de Calais, Seine-Maritime, Allier, Calvados, Meuse, Bouches du Rhône)

    - "est aimée" (Cher, Nièvre, Seine et Marne, Dordogne)

    -"sera heureuse en mariage" (Indre)

    - "sait bien" ou "dit bien ses prières" (Ille-et Vilaine, Mayenne)

    - "dit la vérité" (Manche)

    Aigrettes ... 

    Aigrettes ...

     


    25 commentaires
  • ce trop long hiver ...

     Tout le monde attend avec impatience la douceur de la météo ...

     

        l'éveil de la nature ...
        
     

    enfin le départ de ce trop long Hiver ...

     

     Ce poème, joliment écrit, dont je ne connais pas l'auteur,

      vous remontera peut-être le moral mes amis ...

     

     La fin de l'hiver


    C'est la fin de l'hiver, la nature se réveille,
       Le jour se lève plus tôt, déjà les premiers rayons de soleil,

        Les arbres se réveillent un à un, ils s'étirent,
        On croirait les entendre pousser quelques soupirs,

     Les branches se coiffent de feuilles,
        Sur les cimes, quelques oiseaux se recueillent,
       

     Saluant, le grand hiver qui s'en va,
        Cet hiver, qui traîne le pas, on pourrait le voir là bas,

     Il a fait place à ce moment que nous attendons,
        Les fleurs ouvrent les fenêtres secrètes de leurs maisons,

      Elles vont mettre leurs plus belles toilettes,
        Pour nos yeux, elles garderont une voilette,

     Pour que nous puissions les contempler, sans les imaginer,
        Dans un vase, sur nos tables de salle à manger,
      

      Les animaux se sentent d'un coup tout frais,
        Ils referont leurs maisons que l'hiver a défait,

     Déjà dans le ciel, d'autres oiseaux volent,
        Tournent en rond et même batifolent,
      

      Les grands nuages sont partis en promenade,
        Le ciel ne voulait plus se cacher la façade,

     Le soleil se fait chaud, comme il fait beau,
        il faudra juste apprécier comme il fait beau,
     

       vivre, rire, regarder, prendre le temps
        de voir naître Monsieur le Printemps….
     

     

    ce trop long hiver ...


    20 commentaires
  •  

    Vous déménagez ?

     

    Aujourd'hui, mes amis, je vais vous aider à  avoir

    le bon geste pour déplacer vos plantes.

    Si par exemple vous déménagez ?

     

    Emportez vos plantes préférées en prenant le maximum de soins

    pour ne pas les blesser en les déracinant.

     

    1) Déterrez de larges mottes :

    Conservez le plus de terre possible autour des racines, pour limiter le choc.

    Les radicelles, ces petites racines qui permettent l'alimentation de la plante ou des tubercules,

    ont alors toutes les chances d'être plus nombreuses.

    Les plantes qui n'aiment pas être déplacées (comme les pivoines ...)

    vous en seront particulièrement reconnaissantes.

     

    2) Retaillez les racines :

    Veillez à ce que la terre au pied de la plante à déplacer

    soit humide : des racines ou des rhizomes seront inévitablement cassés,

    voire arrachés si le sol est trop sec en profondeur.

    Retaillez-les de façon nette avec un sécateur propre et bien aiguisé.

    Profitez aussi de ce moment pour diviser les iris et en prélevez un bon nombre.

    Ne gardez que les tronçons les plus charnus, dotés de racines.

     

    3) Rabattez le feuillage

    Pour alléger les végétaux que vous allez transporter, il faut diminuer leur volume.

    Supprimez 1/3 de la ramure des jeunes arbres ou arbustes plantés depuis moins de 3 ans.

     

    Les sujets plus âgés sont plus difficiles à déménager, et leur reprise, plus aléatoire.

    Les vivaces peuvent être taillées à ras, même si elles sont en pleine végétation ou pas encore fleuries.

     

    Des végétaux très vigoureux comme les framboisiers

    ou certains rosiers intrépides (paysagers, lianes ...) peuvent être rabattus à 15 ou 20 cm.

     

    4) Emballez les mottes et maintenez leur humidité :

    Pas question de rempoter toutes les plantes : les pots sont lourds et prennent de la place.

    Pour conserver le plus de substrat possible aux racines du végétal et garder la motte compacte,

    surtout si la terre est légère et friable, emballez-la dans du papier journal humide

    qui y adhérera, ou bien dans de vieilles chaussettes ou encore des collants en nylon.

     

    Les plantes arrosées pourront y rester plus d'une semaine, à l'abri du soleil, sans peiner.

     

    Les plus grosses mottes seront placées dans un sac de jute maintenu humide ... 

    ou en sac plastique, si les végétaux sont vite replantés.

    Replantez assez vite...

    ou

    mettez en jauge

    (c'est à dire ... en creusant une fosse de la profondeur des racines ou des mottes à abriter, comme une tranchée puis en recouvrant et tassant les racines jusqu’au collet avec une terre bien meuble, en arrosant un peu si nécessaire)

    en attendant la plantation définitive.

     

    Vous déménagez ?

     

    J'ai eu l'occasion de lire ces conseils sur la revue "l'Ami des jardins et de la maison"

    en juin 2012 et je voulais les partager avec vous.

    Vous déménagez ?

    Vous l'avez deviner ... il pleut par chez nous dans le Nord !......

    Et par chez vous ???

    Vous déménagez ? 


    30 commentaires
  • Bonjour à Tous ! 

    Je vous propose aujourd'hui une recette de gâteau

    pour "femmes pressées"

     

    Gâteaux "femmes pressées" ...

                                                                                                              peinture de Catherine Simpson

     

    A chaque jour de la semaine ,

    avec la même base ...

     faites un nouveau gâteau !

    Gâteaux "femmes pressées" ... 

    Préparez une base qui servira à la réalisation d'un ces gâteaux

    que vous découvrirez chaque jour pour le quatre heures

     

    Dans un saladier mélangez ..

    125 g de farine - 220 g de sucre fin - 2 cuillerées à café de levure - 1 pincée de sel.

    Ajoutez 3 œufs cassés un à un - 100 ml d'huile -

    Travaillez le tout rapidement au racloir.

    La pâte est prête à être utilisée dans un moule beurré et fariné.

     

    Gâteaux "femmes pressées" ...

     LUNDI :

    Tout simple, la pâte versée dans un moule à brioche de 26 cm de diamètre.

    Cuisson au four : 30 mn th. 5/6

     

    MARDI :

    Ajoutez à la pâte 1 zeste d'orange ou 1 zeste de citron râpé, versez dans un moule à cake de 26 cm de long.

    Cuisson : 35 mn th. 5/6

     

    Et voici le gâteau à l'ananas que j'ai réalisé pour le ...

     MERCREDI :

    Gâteaux "femmes pressées" ...

     

    En versant la pâte dans un moule à génoise de 22 cm de diamètre.

    J'ai disposé la valeur d'une boîte d'ananas coupés et égouttés.

    Puis cuisson au four 40 mn th. 5/6

    Au sortir du four, j'ai arrosé avec 100 ml du jus de la boîte auquel

    j'ai ajouté 50 ml de jus de citron

    Cela  donne un gâteau bien moelleux ..  

     

    JEUDI :

    Versez la pâte dans un moule à gratin de 28 cm de diamètre.

    Disposez dessus 500 g de cerises ou de quetsches coupées en deux et dénoyautées.

    Cuisson : 45 mn th. 5/6

     

    VENDREDI :

    Ajoutez à la pâte après l'huile, 80 ml de noix de coco râpée ; versez dans un moule à génoise de 22 cm de diamètre.

    Cuisson : 30 mn th. 5/6

    A la sortie du four saupoudrez des 20 ml de noix de coco (restants d'un sachet de 100 ml)

     

    SAMEDI :

    Versez la pâte dans un moule à tarte de 30 cm de diamètre et disposez, comme pour une tarte, 3 pommes épluchées et coupées en lamelles.

    Cuisson : 35 à 40 mn th.5/6.

    Badigeonnez en sortant du four avec de la confiture d'abricots pour faire briller

    ou

    Saupoudrez de sure glace.

     

    DIMANCHE :

    Versez la pâte dans un moule à savarin de 26 cm de diamètre.

    Cuisson : 30 mn environ th.5/6.

    En sortant du four, démoulez et arrosez avec 300 ml d'eau mêlée à 50 ml de rhum.

    Faites briller en badigeonnant de confiture d'abricots.

    Décorez de chantilly (faite avec 100 ml de crème fraîche liquide et 25 ml de sucre glace) et de fruits confits ...

    L'allure : celle du baba au rhum simplifié. 

     Gâteaux "femmes pressées" ...

    gâteaux "femme pressée" ...

     

    Je suis certaine que vous aurez un coup de cœur pour au moins l'un d'entre eux ! 

     

    Gâteaux "femmes pressées" ...


    30 commentaires
  • Bonjour à tous,

     

    1200 ... 4000 ...

     

     Je voulais vous présenter un des "hobbies"  de mon mari ...

     

    Non, il n'est pas peintre mais ...

     ces tableaux  résultent de sa patience à assembler ...

      des pièces de puzzle ...

     

    celui-ci de 1200 pièces

     

    1200 ... 4000 ...

     

    celui-là de 4000 pièces

     

    1200 ... 4000 ...

     

    Le voici en cours de réalisation ...

     

    1200 ... 4000 ...

     

    1200 ... 4000 ...

     

    Cette première mappemonde "en 3D" ne comporte que 300 pièces, 

    mais, cette "boule" est  creuse  à l'intérieur ...

    Pour assembler pièce par pièce ... pas facile à faire !

    le résultat d'après lui n'est pas à son goût mais je tenais à vous la montrer.

     

    1200 ... 4000 ...

     

    J'admire, car je vous assure que je n'aurai pas du tout cette patience !

     

    Qu'en pensez-vous, mes amis ?

    Vous arrive-t-il de vous livrer à ce passe-temps ?  

    1200 ... 4000 ...


    33 commentaires
  • "Os troué" .... l'Osso bucco ... 

    "Os troué" .... l'Osso bucco ...

    Hier, le soleil .... aujourd'hui, la pluie ... De toute manière, 

    Il est toujours appréciable en cette saison de se régaler de bons plats chauds...

     

    Je vous propose  un osso-bucco, tellement bon

    et qui est aussi ...  très gouteux  réchauffé !! 

     

    "Osso bucco signifie "os troué" car préparé avec des tranches de jarret de veau.

    "Os troué" .... l'Osso bucco ...

    C’est une recette italienne originaire de la Lombardie et plus précisément de Milan.

    On la retrouve dans toutes les régions d’Italie mais avec des variantes.

    C’est une recette qui daterait du 18éme siècle bien

    que l'on retrouve dans des manuels de cuisine du 19éme siècle.

     

     

    Ce mets devenu international, se cuisine aussi en remplaçant le veau par la dinde (moins onéreux),

    il est très populaire en Belgique et dans le Nord de la France.

     

    Recette ... 

    Pour 4 personnes prévoyez 4 tranches de jarret de veau, 2 oignons, 2 échalotes, 2 carottes, 4 tomates,

    200 g de champignons, 2 c. à s. de concentré tomates, le zeste d'1/2 citron (bio),

    3 c. à s. d'huile et un peu de beurre, 2 c. à s. de farine,

    25 cl de vin blanc, 10 cl d'eau (ou de bouillon) une tête d'ail, 1 bouquet garni, du sel et du poivre. 

    Osso bucco

     

    Epluchez et émincez tous les légumes .

    Faites dorer dans le beurre et l'huile les tranches de jarret,

    ajoutez oignons, échalotes et carottes hachés et laissez fondre pendant 4 à 5 mn.

    Joignez les quartiers de tomates, le concentré, les champignons émincés,

    la tête d'ail entière et le bouquet garni.

    Saupoudrez le tout de farine, salez, poivrez.

    Mouillez de vin blanc et eau et laissez cuire 1 heure à petit feu.

     

    Vous servirez cet osso bucco bien chaud avec des spaghettis (500 g),

    d'autres pâtes fraîches (tagliatelles, pennes ...)

    ou un risotto.

     

    Petit plus ...

    Vous pourrez prélever la moelle qui se situe au centre de l'os et l'étaler sur sa viande avant de la déguster.

     

    Bon appétit !

    "Os troué" .... l'Osso bucco ...


    28 commentaires
  •  Serait-ce les prémices du printemps ....

    Car, en ce moment elle s'active

    la tourterelle ....

     

     

    Des va-et-vient incessants pour construire son nid ...

     

     

    Là haut, tout là haut sur le grand conifère ...

    pour éviter les chats sans doute ...

     

    Vous la voyez ...

     

     

    Elle est là ...  guettant avant de redescendre ...

     

     

    Pendant ce temps, la mésange continue de se restaurer,

    profitant de la douceur de cette journée !

     

     

     

    On ne se lasse pas d'admirer toutes ces visiteuses au verger .

     

    Passez une douce journée mes amis !

      


    30 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique