• Ces pages pour vous ....

                                                         Ces pages pour vous  .... 

  •  

    Les mouettes

    Tout en poésie ..."Les mouettes" ...

     

    Les mouettes ...Petit entracte  estival avec ....

     

    Les mouettes

     

    Les mouettes ...

     

      LES MOUETTES

     

     Par les couchants sereins et calmes, les mouettes

    Vont mêlant sur la mer leur vol entrecroisé,

    Tels des gris souvenirs, pleines de douceur secrète

    Voltigeant dans un cœur souffrant mais apaisé ?

     

    L’une, dans les clartés rouges et violettes,

    D’un coucher de soleil, fend le ciel embrasé,

    Une autre comme un trait, plonge dans les eaux muettes,

    Ou se suspend au flot lentement balancé.

      

    Nul oiseau vagabond n’a de plus longues ailes,

    De plus libres destins, ni d’amours plus fidèles,

    Pour le pays des flots noirs, cuivrés, bleus ou verts.

     

    Et j’aime leurs ébats, car les mouettes grises

    Que berce la marée et qu’enivrent les brises,

    Sont les grands papillons qui butinent les mers.

     

    (j'apprécie cette poésie de Jules Lemaître... 1853-1914)

     

     Les mouettes ...

     

    Croyance et superstitieux sur  les oiseaux marins .... 

    On disait autrefois que tuer une mouette portait malheur,

     car ces oiseaux avaient en eux les âmes des marins décédés.

    On pensait aussi que voir trois mouettes voler de concert au-dessus de soi était un présage de mort.

    Si une mouette frappait à la fenêtre d'une maison,

    c'était le signe qu'un membre de la famille  courait un grand danger.

     

    Les marins avaient coutume d'observer les oiseaux de mer pour prédire le temps :

    oiseau de mauvais augure, le pétrel annonçait la tempête ...

    l'albatros apportait le beau temps et les vents forts.

     

    Quant à l'eau de mer, on disait au pays de Galles qu'en avaler

    une cuillerée le matin assurait une longue vie. 

    Les mouettes ...

    Les mouettes ...

    Je me mets en pause  quelques temps mes amis

    pour décompresser  et profiter des miens ...

     

    Je souhaite le meilleur à chacun et chacune d'entre vous ...

      Savourez pleinement votre été dans la prudence !

    Les mouettes

    Yahoo!

    22 commentaires
  •   Bonne semaine à tous ! 

    "A qui les confie "? ...

    "Tant qu'un humain n'a pas aimé un animal,

     une partie de son âme reste endormie."

     

    c’est un réel bonheur de partir en vacances avec son  chien 

    et pourtant chaque année, pour certains le même

    problème se pose lors de ces départs...

     

     Pour une raison ou une autre ....

     On ne peut emmener son chien...

     

     Voici l'histoire de l'un d'entre eux ...

      Pas abandonné mais ...mis en "pension " comme l'on dit ...

     

     Je m'appelle "Médor" .....

    Le toutou de Monsieur et Madame "tout le monde"... 

     

     Mes chers maîtres, l'an dernier, m'ont confié pour la durée des vacances à la cousine Eulalie...

     

    Ils m'ont emmené un soir chez elle.  Pourquoi le soir et pas le matin ? Mystère !  

     La nuit renforçait pourtant ma mélancolie car j'étais triste de les quitter. Enfin ...

     

     Cette chère Eulalie m'acceptait disons "à contre cœur" : Elle rendait service à mes maîtres.

      Je vous dirai tout de suite qu'elle n'était pas méchante...

     

     Non, non ! Mais ... un peu maniaque.

     

      N'ayant jamais eu d'animaux (sauf un poisson rouge) elle ne comprenait rien aux chiens !

     

     Le premier soir, ayant fait le tour de la maison (un F2, comme vous dites), je levais la patte sur une tenture pour marquer mon territoire ; chez nous, les chiens, c’est normal !

     Que n'avais-je pas fait !

     Je reçus un vigoureux coup de pied dans l'arrière train (elle avait encore de la force Eulalie) et un sermon, sur les chiens sales, agrémenté de paroles oiseuses sur les "cabots".

     

     Beau début de cohabitation !

     

     Le lendemain, la promenade hygiénique eut lieu, bien tard, enfin passons ...

      La gamelle, par contre, fut servie à l'heure mais sans une parole aimable.

     

     Après déjeuner, je m'installais confortablement dans un fauteuil ...

    d'où je fus éjecté à la vitesse grand V, avec des commentaires acerbes.

     

     Eh oui, ce n'était plus la belle vie à laquelle j'étais habitué ...

     

    Le troisième jour, je me suis retrouvé dans la cuisine (sur ma couverture quand même) mais avec l'interdiction d'en sortir.

     

     Mais voyez-vous, je n'étais pas à plaindre car un de mes amis qui avait été placé "au pair" comme

    vous dites, s'est retrouvé dans une cave pendant quinze jours, sous prétexte qu'il aboyait ...

     

     Je veux espérer que c'est l'exception, mais à notre époque, on ne sait jamais !

     

     Enfin, moi, je n'étais pas malheureux ...

     

     Mais, je me suis ennuyé !!!! ...

    pas de visite, pas de copains chiens, juste deux sorties par jour !  

     

     Alors, à l'avenir, vous qui préparez vos vacances avec tant de soins,

    pensez à celles de vos compagnons à quatre pattes !

     

     Pensez qu' ils aiment parfois la compagnie de leurs congénères.

     

     Si, vous les changez d'horizon que celui-ci ne soit ni solitaire, ni triste

    et

    choisissez bien la personne à qui vous les confiez !!! 

    "A qui les confie "? ...

    Yahoo!

    23 commentaires
  •  "les danseuses de la mer"

       Douce fin de semaine les amis ! 

     

    Profitez de chaque instant que l'été vous procure .... dans la prudence ...

    Histoire des "danseuses de la mer" ...

                                                         Peinture de "Sally Swatland"

     

     Petite lecture estivale avec

    ce joli livre que j'ai beaucoup apprécié ...  

     

    "Les secrets de Mamie Rose"

     

    Son auteur "Anne Valéry" forte de son expérience de journaliste, 

     a repris le "journal de bord" de son arrière-grand-mère...

     

     Et à travers les âges, elle livre ainsi les trésors de son existence...

    (Secrets sur le jardinage, la cuisine, la couture, la décoration,

    les remèdes pour petits bobos, tours de main)  ...

     anecdotes  de la vie tout simplement .

     

    Histoire des "danseuses de la mer" ...

      

    Comme nous nous évadons peu à peu  sur les plages … 

    j'y ai retenu cette aventure enfantine...

    je pense que beaucoup s'y retrouveront ...

     

     "Les danseuses de la mer"

    Mercredi "lecture" ...Pêche à la crevette ...

     "Noé, le pêcheur, nous a raconté l'histoire des danseuses de la mer,

    ces petites crevettes, que l'on pêche au "bouquetout", autour des rochers...

    Les enfants étaient tellement émerveillés qu'il a promis des les emmener avec lui demain.

     

    Cette partie de pêche reste dans ma mémoire comme une véritable aventure.

     

    Nous étions partis de bon matin avec Noé et nous nous sommes retrouvés sur la plage

    une heure avant la fin de la marée basse.

     

    Noé nous avait équipés de pied en cape : de hautes bottes, de grands paniers

    et les fameux "bouquetouts", sortes de filets montés sur un manche en bois.

     

    Je devais avoir sept ou huit ans, je n'étais pas bien haute et le manche me semblait

    gigantesque, en plus avec les bottes trop grandes j'avais du mal à marcher ...

     

    Alors, dès que nous sommes arrivés sur la plage, je me suis empêtré les pieds

    dans ce fichu manche et me suis étalée de tout mon long dans une flaque ...

     Pas grave, j'étais tellement impatiente de "chasser" la crevette !

     En grommelant car nous faisions bien trop de bruit, Noé nous a montré comment plonger

    tout doucement ce filet à la base d'un rocher et

    surtout le remonter sans à-coup pour attraper les crevettes.

     

    La première demi-heure, nous étions désespérés par le peu de bestioles

    que nous emprisonnions ...

    Mais le coup de main fut pris et des dizaines de danseuses sautillantes

    sont venues s'échouer dans nos paniers.

    livre mamie rose

    L'eau bien froide nous montait jusqu'à mi-cuisse,

    engourdissant peu à peu nos jambes, mais nous étions ravis.

     

    Soudain, alors que j'étais totalement absorbée par un banc de crevettes en pleine

    évolution, l'eau est passée par-dessus le rocher sur lequel j'avais déposé mon

    panier ... qui flottait désormais un peu plus loin . 

     

    Le temps que j'aille courageusement le rechercher,

    j'avais de l'eau jusqu'à la taille et j'entendis Noé hurler

    qu'il fallait rentrer "maintenant tout de suite", on aurait dit ma mère !

     

    Bref, notre pêche s'est terminée par une belle galopade

    entre les rochers pour échapper aux vagues.

    Mercredi "lecture" ...Pêche à la crevette ... 

     Les enfants sont rentrés, trempés et gelés, mais radieux et affamés, 

    ils ramenaient près de deux kilos de crevettes...

    qu'ils se sont empressés, avec Noé, de dévorer.

    Je les ai fait sauter au beurre dans une grande poêle et

    ils les ont croquées avec de belles tranches de pain beurré.

    livre mamie rose Petite info locale ... 

     Chaque année, début Août, se déroule à Leffrinckoucke dans le Nord

     le traditionnel championnat du monde de

    "décorticage de crevettes grises".

     

    Souhaitons que cette année cette tradition puisse être maintenue .

     

    A lundi, les amis ! 

     

    "Escapade" ...

     

    "les danseuses de la mer"

      "La joie simple d'être au milieu d'un monde si beau" !

    Histoire des "danseuses de la mer" ...

    Yahoo!

    19 commentaires
  • Connaissez-vous la "salicorne" ? ... Bon ... jour tout le monde

    crevettes ... 

    A la plage,  dans les dunes vous aurez aussi l'occasion d'aller récolter

    les "passe-pierre" ou "salicornes"

     souvent appelées  "herbes des dunes" ou encore "délices des sables".

     

    Qu'est-ce ? 

    C'est une plante grasse  basse et charnue, dite "halophile" (qui aime le sel) 

    dont la tige dressée se composent de plusieurs segments .

    On coupe au couteau les jeunes pousses en épargnant les racines car cette plante stabilise les dunes.

     

    On prélève juste le nécessaire et on s'éloigne des zones polluées et des arrivées de collecteurs.

    Dans le Nord-Pas de Calais , la salicorne est protégée et  ailleurs sa récolte est réglementée.

    On peut s'en procurer à l'étal du poissonnier.

     

    Elle s'utilise  en condiment , de la même manière que les cornichons et

    les connaisseurs disent même qu'elle est meilleure que ces derniers. .

     

    Comment procéder ...

    Lavez les salicornes, les égoutter et les éponger.

    Placez-les dans un bocal, ajoutez graines de coriandre, grains de poivre noir et poivre

    rose , et une branche d'estragon (qui aide à la bonne conservation),

    couvrez de vinaigre blanc (qui aura été chauffé et refroidi).

    Fermez et laissez "mûrir" un mois dans un placard avant de consommer.

     

    crevettes ...

     

    La salicorne peut-être dégustée en salade ou cuite comme des haricots verts l'été.

    crevettes ...

    Bonne journée ! 

    Connaissez-vous la "salicorne" ? ...

    Yahoo!

    25 commentaires
  • Bonjour à tous,

    le persil

      Il flatte l'odorat et le goût,

      il sollicite l'appétit

     et

     nous donne un air de fraîcheur dans l'assiette ... 

     

    le persil

       

    LE PERSIL

    Le persil est l'une des aromatiques la plus présente dans notre cuisine :

    la France, d'ailleurs, en est un grand producteur.

     

    De février à août, vous le sèmerez en place,

    après avoir fait tremper les graines dans de l'eau tiède

    puis laisser pendant trois jours, ensuite égoutter les semences sur un essuie tout ou un papier buvard.

    Vous obtiendrez ainsi une levée plus rapide.

    Vous arroserez régulièrement par temps sec. 

      le persil  

    Le persil est le faire-valoir d'un grand nombre de préparations culinaires :

    soupes, court-bouillon, purées, ragoûts, poissons, omelettes et salades.

       

    Il est l'élément essentiel au bouquet garni

    et également mêlé au beurre pour les toasts ou pour les escargots.

     

    Rappel du beurre d'escargot ... 250 gr de beurre doux bien mou.

    1 bonne pincée de sel.

    Du poivre blanc

    8 belles gousses d'ail hachées

    1 échalote hachée

    1 bol de feuilles de persil haché

    Le tout bien malaxer

       

    Le persil accepte toutes les associations, même les plus insolites

    et entre dans la décorations de nombreux plats .

       Rien qu'à le voir on est mis en appétit !

       

    Il en existe trois espèces :

     Le persil frisé , le persil tubéreux et le persil plat que l'on prétend plus aromatique

     (je préfère quant à moi "le persil frisé)

     

      le persil

     

    Le persil est également connu pour ses nombreuses vertus médicinales.

       

    Tout est bon dans le persil : la racine que l'on fait sécher au soleil,

    les feuilles récoltées avant la floraison et les fruits recueillis en secouant les tiges !

       

    Cette "herbe" modeste est extraordinairement riche en vitamines A et C,

    riche en calcium, en fer et en manganèse.

    (sa consommation combat l'anémie,

    n'hésitez pas à l'ajouter régulièrement à votre alimentation)

     

    C'est un tonique de la circulation sanguine et son infusion

    (mêlée à la menthe ou la verveine)

    lutte contre le manque d'appétit, la fatigue, les digestions difficiles.

     

    Quant à mâcher quelques brins, cela a de tout temps été

    une saine habitude pour masquer une mauvaise haleine.

     

    Le jus frais est recommandé comme adoucissant et

    cicatrisant superficiel des petites plaies cutanées

     ( piqûres d'insectes, hématomes, écorchures, gerçures ou épidermes irrités).  

    le persil 

    Petit conseil  : 

    Pour conserver au mieux ses qualités diététiques,

    mieux vaut l'employer cru ou l'ajouter en fin de cuisson.

     

    Si vous préférez le déshydrater, effeuillez-le et

    séchez-le au four à 50°C pendant une heure. 

     le persil   

    Son histoire :

       

    Dans l'Antiquité, il était bien connu :  on en tressait des couronnes pour les champions,

    et surtout on l'utilisait déjà comme diurétique.

     De nombreux auteurs l'indiquent pour soulager les douleurs des reins et de la vessie. 

       

    Très utilisé dans toutes les cuisines depuis des siècles,

    le persil était considéré chez les Grecs

    et les Romains, comme un aromate tout autant qu'une plante médicinale.

       

    Par contre, au Moyen âge, on le soupçonnait d'avoir maille à partir avec le diable,

    et cette plante bien innocente, était chère aux jeteurs de sorts ....

     

    Et pourtant, cette aromatique figurait en bonne place dans les jardins et les monastères

    où les moines utilisaient ses racines pour traiter les maladies de foie et des reins,

    notamment la jaunisse et la goutte...

    Chez la femme, cette "fine herbe" était réputée soulager les règles douloureuses.

    Broyées, ses feuilles étaient employées

    en cataplasme pour arrêter les montées de lait . 

     

     Pour la santé, … il a tout de bon … le persil !     

    L'indispensable  persil ...

    Profitez bien des trésors de votre jardin

    et

    passez une belle journée les amis !

     

    "Tout bon ... le persil"..

     

    Yahoo!

    22 commentaires
  •  

     "En moisson comme en vendange,

     il n'y a ni fête, ni dimanche" ...

     

    Les moissons ...

     

     Moissons modernes !  

    Mais nous gardons en nous le souvenir de nos moissons d'antan ..

     

    Les moissons ...

      Quand nous étions jeunes,

     nous appelions ces groupement de gerbes de blé

     "des maisons de paille"

     en rapport avec leur forme ...

     une dizaine de gerbes érigées et

    regroupées en forme conique

    avec une onzième gerbe qui servait

     "de toit" et protégeait ainsi les épis 

     et

     par la suite ce fut des ballots dressés l'un vers l'autre.

     La moisson terminée, nous allions "glaner"

     (ramasser) les restes de blé

     et nous faisions à notre tour nos petites gerbes :

     un concours à celui ou celle qui ferait la plus grosse gerbe

    avec une récompense à la clé

    (limonade, gâteaux maisons, bonbons  et pour "les grands"... une bière)  

     

    Les moissons ... 

     Le blé,

      sans lequel il n'y aurait pas de pain,

    cette nourriture qui fut essentielle à l'homme pendant des

     siècles, a été très tôt chargé de valeur symbolique.

     

     C'est ainsi qu'un bouquet de ses plus beaux épis,

     souvent soigneusement tressés, était apporté solennellement

     à la ferme avec la dernière gerbe de la moisson.

     Suspendu dans la maison, il était gage de prospérité.

     

     Ce sont les mêmes épis, souvent au nombre de trois,

     que l'on fixait au mur de bureau  pour s'assurer la chance en affaires. 

     

                     C'était d'antan ...                        

    Les moissons ...

    Les temps on bien changé avec le modernisme .

     

    BONNE SEMAINE  avec cette création glanée sur le net !

    Moissons

    "Souvenirs des moissons" ...

    Yahoo!

    26 commentaires
  • "Galette facile" ...

     

     Temps gris chez nous ...

    Aussi on part  en cuisine et l'on se régale sur ma page ...

     

    Voici un dessert ou un quatre heures  rapide que vous pourrez réaliser même en camping,

    sans complication, sans four,

    simplement dans une poêle à revêtement anti - adhésif de 26 cm de diamètre...

     

    LA GALETTE DE POMMES A LA SEMOULE 

     

    Pour 4 personnes ...

    "Galette facile" ...

     

    - 250 ml de semoule de blé fine

    - 30 ml de beurre fondu (ou huile)

    - 4 œufs battus en omelette

    - 125ml de lait entier

    - 1 sachet sucre vanillé

    - 100 g de sucre semoule

    - 2 pommes épluchées et râpées gros -

                                                         Pour servir - 30ml de sucre semoule -

     

    - Dans un saladier , versez la semoule, le beurre, les œufs, le lait, les sucres ,

    mélangez et ajoutez les pommes râpées.

    Dans votre poêle, laissez fondre un petit morceau de beurre, versez le mélange,

    couvrez et faites cuire doucement 10 minutes de chaque côté.

    La pâte doit être prise et dorée comme une galette.

     

    5 mn avant la fin de cuisson, saupoudrez de sucre semoule, laissez-le fondre et servez bien chaud.

    "Galette facile" ...

    Au jardin après la pluie

     

    "Galette facile" ...

     

    "Galette facile" ...

     

    "Galette facile" ...

     

    "Galette facile" ...

     

    "Galette facile" ...

    Ma sœur la Pluie,
     

    La belle et tiède pluie d'été,
    Doucement vole, doucement fuit,
    A travers les airs mouillés.

     
    Tout son collier de blanches perles
    Dans le ciel bleu s'et délié.
    Chantez, les merles,
    Dansez, les pies!
    Parmi les branches qu'elle plie,
    Dansez, les fleurs, chantez les nids;
    Tout ce qui vient du ciel est béni.

     
    De ma bouche, elle approche
    Ses lèvres humides des fraises des bois;
    Rit, et me touche,
    Partout à la fois,
    De ses milliers de petits doigts.
    Sur des tapis de fleurs sonores,
    De l'aurore jusqu'au soir,
    Et du soir jusqu'à l'aurore,
    Elle pleut et pleut encore,
    Autant qu'elle peut pleuvoir.

     
    Puis, vient le soleil qui essuie,
    De ses cheveux d'or,
    Les pieds de la Pluie.

     
    CH. VAN LERBERGHE (Poète belge)

    "Galette facile" ... 

    Yahoo!

    25 commentaires
  • la marche

     

    C'est l'été, profitons-en pour découvrir d'autres horizons et garder la forme  ...

     

    Voici une belle réflexion pour une activité

    à la portée d'un bon nombre d'entre nous ... 

     

    LA MARCHE 

     

     

    La marche est un exercice pour lequel il n'est point besoin de gymnase ...

     

     C'est une ordonnance sans médicaments,

    une limitation de poids sans régime,

    un produit de beauté qu'on ne trouve pas dans les magasins...

     

     C'est un tranquillisant sans comprimés,

    une cure sans psychanalyste,

    une fontaine de Jouvence, qui n'est plus un mythe...

     

     La marche, c'est une villégiature qui ne coûte pas un sou !

     

                                                         extrait du livre "The Magic of Walking"

                                                            des auteurs "Aaron Sussman et Ruth Goode"

     

    "La marche n'est pas une simple thérapeutique mais une activité poétique qui peut guérir le monde de ses mots"

    (Bruce Chatwin)

    A demain les amis, prenez le temps de prendre votre temps !

    "en route" ...

    Yahoo!

    19 commentaires
  •  

     Un drapeau ... trois couleurs !

     

    Pas de 14 juillet sans drapeau tricolore !

     

    Sous la forme que nous lui connaissons actuellement,

    il a été institué par Napoléon en 1812 après avoir subi plusieurs modifications.

     

    A l'origine, en effet, il ne comptait que les deux couleurs de Paris,

    le bleu et le rouge.

     C'est La Fayette qui, par respect pour le Roi, fit rajouter le blanc.

    Jusqu'en 1812 donc,

    les trois couleurs figurent bien sur le drapeau national qui est carré ...

     Le centre du drapeau est tout blanc,

    tandis que le bleu et le rouge sont disposés aux angles.

     

     

     

    Napoléon décide non seulement de changer la forme du drapeau

    qui devint donc rectangulaire,

    mais aussi de modifier l'ordonnancement des couleurs :  

    trois bandes qui de gauche à droite  

    et  

    verticalement donnent  

    le bleu, le blanc et le rouge.

     

    le 14 juillet et son drapeau ...

     

    Yahoo!

    18 commentaires
  •  

    L'été est profitable à ce fruit au goût subtil quand il est bien mûr.

     

    Vous le choisirez plutôt lourd et dense quelque soit son calibre, ferme, mais souple sous une légère pression.

    Mais l'odeur agréable et pénétrante ne suffit pas pour fixer un choix définitif

    car l'écorce peut être odorante et la chair trop mûre ou pas encore à point.

    Le pédoncule des melons de "plein champ" arrivés à maturité se détache facilement.

    Mais le pronostic n'est pas valable pour les melons de serres.

    La teinte du melon, variable du "vert tournant au jaune doit être homogène.

     

    Quoi qu'il en soit, choisissez un melon en fonction du jour de consommation,

    car il continue de mûrir à température ambiante.

     

    Si vous ne voulez pas décevoir vos convives, achetez systématiquement un ou deux melons supplémentaires.

    Goûtez-les impérativement avant de les présenter à table,

    prélevez une fine tranche pour vous assurer de sa qualité .

    Vous servirez les meilleurs, et mangerez les autres le lendemain.

     

    melons

     

     Si un melon n'est pas assez mûr, maintenez-le à température ambiante, il peut gagner en maturation.

    S'il est mûr, conservez-le à 6°C/8°C, mais pas au réfrigérateur.

    Le melon frappé est une erreur, le froid altère son parfum et sa saveur.

    De plus, son odeur pénétrante se communique facilement aux autres voisins.

     

    Achetez des melons souvent et consommez-les rapidement.

    S'il fait chaud, pour déguster un melon frais, emballez-le dans un film alimentaire ou

    un papier aluminium et mettez-le à tremper dans de l'eau glacée, une heure avant de servir.

     

    Un beau melon sucré, juteux à point se suffit à lui-même ;

    si il est médiocre, porto pu vin doux naturel ne l'améliorera pas  ;

    inversement, un bon melon perdra à la fréquentation d'un mauvais vin.

    En tranches, avec ou sans la peau, avec ou sans jambon  de Parme ou de Bayonne, il n'y a rien de choquant à le saler, le poivrer ou même le sucrer .

     

    En sorbet ou dans une salade de fruits, le melon apporte la douceur qui conclut agréablement un repas.

    Tous ces bons conseils ont pour source le livre "Mon marché gourmand" écrit par Jean Pierre Coffe.

    melons

     Voici, relevée dans le même livre, une recette "dessert" originale ..

      

    La soupe de melon au sirop de menthe  et d'anis.

    - 1 melon de 500/600g environ

    - 80 g de sucre ou de vergeoise ou cassonade

    - 2 cuillerées à soupe de sirop de menthe

    - 1 branche de menthe fraîche

    - 1 cuillerée à café d'anis (apéritif anisé)

    - 4 dl d'eau -

     

    Détaillez le melon en 6 parts.

    Avec une cuillère récupérer les pépins.

    Avec un couteau fin , séparez la chair de l'écorce et débitez la chair en petits cubes. Réservez dans un saladier.

    Dans une casserole, réunissez les pépins, le sucre, le sirop de menthe,

    les feuilles de menthe, l'anis et l'eau. Portez à ébullition.

    Faites bouillotter 10 minutes.

    Laissez refroidir, puis filtrez à travers une passoire fine au-dessus des dés de melon.

    Laissez macérer quelques heures au frais.

    Dégustez bien frais dans des coupes.

    Variantes ; au moment de servir, ajoutez des fruits rouges de saison.(fraises, framboises, groseilles...)

    melons 

    melons

    Le soleil est enfin de retour par chez nous ...

    Mais pas trop de chaleur !

    Que du bonheur !

    Continuez à prendre soin de vous et des autres en cet été, les amis !

    Yahoo!

    17 commentaires
  • "Plaisirs glacés" ...      

     Par chez nous ....  temps mitigé depuis quelques jours ...

    mais, c'est l'été et ...

     je suis certaine que nous aurons de beaux jours  ... et ...

    l'arrivée de ...  la  chaleur !  ... 

    Bâtonnets glacés ...

     

    Alors, on pensera aux boissons rafraichissantes mais également aux glaces ...

     

    Voici une petite recette originale pour réaliser des ...

    "bâtonnets glacés maison"

     

      Une partie des  bâtonnets glacés se réalisent rapidement...

     En effet pour 8 glaces :  

    Prendre 8 petits yaourts aux fruits, enlever l'opercule des petits yaourts

    et planter un bâtonnet à  sucettes glacées dans chaque pot

     puis placer au congélateur une nuit entière.

    Démouler pour servir.

     

     

    Pour les seconds bâtonnets glacés :

    Prévoir 8 petits pots de yaourts vides ou 8 pots de petits suisses

     (récupérés lors d'une précédente dégustation)

     

    - 250 g de fraises - 25 g de sucre glace - 1 c.a. s. de jus de citron - du jus de pomme - 8 bâtonnets à glace -

    Laver les fraises puis les réduire en purée avec le sucre glace et le jus de citron. 

    Pour que le mélange soit  assez liquide, ajouter un peu de jus de pomme.

    Verser dans les 8 pots vides et planter un bâtonnet.

    Laisser également congeler une nuit entière.

    Démouler pour servir.

     

    Voilà, très facile n'est-ce pas ?

    Ce sont des bâtonnets glacés qui "sortent de l'ordinaire"

    et  surprendront petits  et grands !.

     

    Lorsqu'il fait chaud ... ....

    bâtonnets glacés

    bâtonnets glacés

                                                                         Au plaisir de vous retrouver lundi, les amis

                                                                      Profitez bien de votre Week end!

                             bâtonnets glacés

    Yahoo!

    19 commentaires
  • Un goût d'antan "Les sirops" ...

          

    Nos grands mères avaient le secret des sirops, liqueurs, ratafias et autres élixirs

    aux noms évocateurs et au pouvoir un peu magique,

    qu’elles élaboraient avec soin chaque année.

     

     Voici quelques sirops aux fruits rouge de saison et à la saveur du temps jadis

    que j’espère vous « siroterez avec plaisir ! »

     

     Ces préparations "sans alcool" sont excellentes aussi pour les enfants en été.

     

      Elles se conservent en bouteilles au frais et se diluent dans l’eau

    (2 c. à soupe pour 1 verre d’eau)

     

     Un goût d'antan "les sirops" ...

     

     Sirop de cassis :

    Egrenez 1 kilo de cassis.

    Ecrasez-les et pressez-les pour en extraire le jus.

    Laissez reposer 24 h au frais.

    Faites un sirop avec 1,5 kg de sucre pour 1 verre d’eau. (30° au pèse sirop).

    Ajoutez au jus, amenez à ébullition.

    Laissez refroidi et mettez en bouteilles.

       

    Sirop aux trois fruits :

    Egrenez 250 g de groseilles rouges et 250 g de cassis.

    Equeutez et dénoyautez 1 kg de cerises.

    Ecrasez tous ces fruits pour en extraire le jus.

    Laissez reposer au frais et procédez comme pour le sirop de cassis.

     

     Sirop de mûres :

    Ecrasez 3 kgs de mûres bien lavées.

    Laissez reposer 24 h au frais, pressez-en le jus en mettant les fruits dans une mousseline.

    (Vous obtiendrez environ 1 l de jus).

        Ajoutez-lui 1 kg de sucre et portez à ébullition.

    Laissez refroidir et mettez en bouteille.

    Un goût d'antan "les sirops" ... 

    BELLE JOURNEE A TOUS 

    sous un ciel mitigé par chez nous !

    Yahoo!

    25 commentaires
  • Charlotte estivale ... 

    Charlotte estivale ... 

                                                         Charlotte estivale ... 

    Bonjour les amis ...

     

    Profitons encore des fruits rouges ... 

    Une recette que gourmands et gourmandes auront plaisir à retrouver ! 

    N'hésitez pas à réaliser cette douceur estivale  ...

     

     Charlotte estivale ...

      Pour 6 personnes :

     - 200  g de fraises - 300 g de groseilles mélangées rouges et blanches - 100 g de cassis - 24 tranches de pain brioché - 1/2 litre de lait - 1 gousse de vanille - 6 jaunes d'œufs - 125 g de sucre - 10 cl de crème fraîche - 4 feuilles de gélatine

     

    - Mettre les jaunes d’œufs et le sucre dans un saladier et fouetter jusqu'à ce que le mélange blanchisse .

     - Ajouter le lait avec la gousse de vanille puis chauffer.

     - Ajouter la gélatine qui aura trempé dans un rien d'eau froide.

     - Mettre le tout sur feu doux sans cesser de tourner  ; la crème est cuite lorsqu'elle nappe la cuillère.

     Laisser refroidir.

     - Laver, essuyer puis égrener les groseilles et le cassis. Laver et couper en morceaux les fraises.

     - Griller légèrement les tranches de pain brioché.

     - Tapisser les parois d'un moule à charlotte.

     - Battre la crème fraîche en chantilly et incorporer à la crème anglaise refroidie.

     - Ajouter les fruits (groseilles - cassis - fraises) et verser le tout dans le moule.

     - Recouvrir des tranches de pain restantes.

    Couvrir d'une assiette, alourdie d'un poids et mettre au froid au moins 4 heures.

     - Démouler ensuite et décorer selon goût (voir photo).

     

     Le plus !

     Servir bien frais avec un coulis de framboises ou de pêches !

     

    Charlotte estivale ...

    Régalez-vous et profitez bien de votre été !

    Charlotte estivale ...

    Yahoo!

    22 commentaires
  • BON ... JOUR ....  à tous !

    "Costauds" ... Les petits chardons ...

     Vous connaissez, je pense,   les chardons qui bordent nos routes ...

     

    Par contre, ceux de notre jardin, cultivés, sont de  petits "chardons" bien rustiques,

     d'un coloris bleu-acier de l’espèce « Echinops » …  

    en forme de jolis pompons coniques qui se dressent sur de fines bractées légèrement épineuses.

     

    Ils aiment les coins ensoleillés

     

    3Costauds" ... les petits chardons ...

     

    Les « chardons » cultivés ne sont pas envahissants

    et leurs capitules épanouis au cœur de l’été restent attrayant longtemps.

     

    chardons

     

    3Costauds" ... les petits chardons ...

     

    Si vous désirez les faire sécher pour des bouquets d’hiver,

    il faut les couper au summum de leur floraison,

    lorsque tous les capitules sont bien ouverts et que leur couleur est intense.

     

    Pour les faire sécher, regroupez-les par les tiges et suspendez-les la tête en bas,

    dans une pièce aérée, à l'abri de la lumière …

    protégés d’un sachet papier ou d’une feuille de papier journal (ce qui leur évite aussi de s’empoussiérer).

    Vous pouvez les laisser sécher sur place,

    ils vont donneront une belle structure dans vos massifs d’hiver.

     

    3Costauds" ... les petits chardons ...

     

     Ces vivaces attirent de nombreux insectes …

      

    chardons

     

    Ils sont de véritables « bars à bourdons » qui adorent y butiner.

     

    3Costauds" ... les petits chardons ...

     

    Il n’est pas rare d’en retrouver endormis et « groggy » au petit matin.

     

    chardons

     

     Un plus :

    Ces « boules azurées » feront un beau mariage également

    parmi vos parterres à dominante rouge,  blanche ou jaune ... 

     

    3Costauds" ... les petits chardons ...

     

    Pensez à les allier à vos rosiers .. un très bel effet également.

    "Costauds" ... Les petits chardons ...

    C'est de notre campagne, sous le vent,

    que je vous souhaite une agréable semaine ! 

    "jolies boules bleutées" ... 

    Yahoo!

    23 commentaires
  • Troubadours de l'air ...

     

     Tels des joyaux ailés, ils ensoleillent nos étés avec leur élégance ...

     

    LES PAPILLONS 

     

      

    Le papillon qui s’éveille, et sort de sa chrysalide

     Aux rayons qui l'ensoleillent, chauffe ses ailes humides.

     En les déployant, ses ailes brillent de teintes variées,

     Qui au soleil étincèlent en ocelles colorées.

     Puis insouciant il volète, visitant chaque corolle

     Pour y butiner des miettes de pollen dont il raffole.

     Il inspecte ainsi la flore, arrive en valses légères

     Au buddleia qu'il adore pour ses senteurs printanières.

     En voltigeant, il explore chaque espèce florifère ...

      Heureusement il ignore sa destinée éphémère !  

     

                                        Ce poème  ... "Le papillon" est de de Robert Calmels

    Les "troubadours de l'air" ... 

    Visite de papillons .....

     

     

     Au cours de mes diverses lectures , j'ai appris certaines particularités 

    que nous réservent les papillons ..

     

    Savez-vous que ...

    - Leurs ailes sont un assemblage de milliers d'écailles :

    elles sont monochromes ou parfois composées d'une myriade de surfaces réfléchissantes.

    Les couleurs les plus vives résultent de la diffraction de la lumière.

     

    - Que certaines espèces possèdent des écailles odorantes et même aphrodisiaques .

    Le papillon "tabac d'Espagne" s'en sert comme d'un parfum de séduction dont il asperge la femelle.

     

    Les "troubadours de l'air" ... 

     

    - Que les ocelles sur les ailes de certaines variétés ne sont pas simplement décoratifs :

    tel un leurre, ces dessins imitant des yeux écarquillés sont un moyen de défense ou d'intimidation.

    Brusquement dévoilés par un léger déplacement de l'aile, ils tétanisent l'assaillant qui décampe.

     

    - Qu'ils rechargent leurs batteries grâce au soleil : bien écartées leurs ailent leur servent de panneaux solaires.

     

    Troubadours de l'air ...

     

    - Que le nectar leur sert de carburant pour se déplacer : le vol est une activité énergivore.

    Riches en sucre, le nectar, comme le miellat des pucerons ou les fruits bien mûrs,

    leur donnent de l'énergie nécessaire pour voler.

     

    Troubadours de l'air ...

     

    - Qu'ils goûtent avec les pieds et ils sentent avec leurs antennes.

    Ainsi, à peine posés quelque part, ils savent s'ils ont atterri sur un élément comestible ou non.

     

    Troubadours de l'air ...

      

    - Que si vous voyez des papillons en groupe sur le sol ou sur les rochers, c'est simplement

    parce qu'ils sont en train de sucer des sels minéraux compléments indispensables à leur survie.

     

    - Et quand plusieurs mâles se pressent autour d'une même femelle,

    il n'est pas rare de constater que c'est le plus beau qui est choisi par cette dame.

     

     Les "troubadours de l'air" ...

    "Ce billet doux plié en deux cherche une adresse de fleur" ... (Jules Renard)

    Les "troubadours de l'air" ...

     Environ 175 000 espèces répertoriées...  dont 5 000 en France

     

    Le monde des papillons offre une superbe diversité !

     

    Les "troubadours de l'air" ...

     

    Invitez-les au jardin ... Les papillons sont gourmands ...

    des fleurs colorées et des plantes aromatiques (thym, romarin, lavande, menthe ...)

     

    Quant aux chenilles ...

    les orties, la luzerne, les chardons ... feront leur bonheur et les détourneront de vos autres plantations !

    Les "troubadours de l'air" ...  

    Ma photo "coup de cœur"  ...

    Les "troubadours de l'air" ...

                                                    "Jaloux du papillon … le pavot  s'exerce à l'imiter" … 

    Les "troubadours de l'air" ...         

    Yahoo!

    23 commentaires
  •   Bonjour à tous !

     

    Avec les bons légumes qui nous arrivent ...

    voici une recette colorée qui peut se servir l'été mais également en arrière saison.

     

      

     Ce plat complet se sert  directement dans le plat de cuisson au sortir du four,

    mais vous pourrez également le préparer la veille car il gagne à être réchauffé.

     

    Profitez de le réaliser quand les légumes sont peu chers ou quand vous les récoltez au jardin ...

     car ce plat se congèle très bien après être refroidi.

     

     Selon vos goûts vous pouvez varier les légumes.

     

     Allez tous en cuisine !!!

     

     Pour cette recette de "farcis de légumes" pour 4 personnes

     

    il faudra prévoir :

     - 2 petites courgettes - 2 tomates moyennes - 2 poivrons - 2 gros oignons - 300 g de chair à saucisse - 1 oeuf - 2 biscottes (ou pain rassis) - 25 ml de lait - 1 gousse d'ail et 1 échalote hachées - du persil haché (selon goût) - sel et poivre -

     

     -  Préparez d'abord votre farce : dans un saladier mélangez correctement  la chair, l'œuf,

    les biscottes trempées dans le lait, l'ail et l'échalote, le persil, sel et poivre.

     

     - Ensuite préparez vos légumes : lavez-les et creusez-les , salez-les ;

    puis remplissez chaque légume avec la farce, en dôme (à l'aide d'une cuillère à café) 

    et disposez-les dans un plat à four, huilé.

     

    - Placez un morceau de beurre ou un filet d'huile d'olive sur le dessus de chaque légume.

     

     - Faites cuire à four moyen (th. 5 ou 190°) pendant 1 heure.

    "cuisine plat complet d'été" ... 

    Régalez-vous en servant ce plat bien chaud !

    Yahoo!

    21 commentaires
  •  Bonne journée à vous en compagnie du "crapaud" !

      

     Parfois, lorsqu'il a plu ...

    un petit visiteur vous gratifiera de sa présence,

    comme il l'a fait chez nous ...

     

    On le dit laid et dangereux, probablement à cause de sa peau granuleuse,

    son dos couvert de verrues ...

      alors qu'il s'agit en réalité,  

    d'un gentil petit animal doux et  

    sympathique aux beaux yeux dorés !

     

    Le crapaud ...

      

    Sa vision n'est pas bonne mais quel instinct pour détecter les proies à son goût !

     

    Et quel phénoménal coup de langue pour se les adjuger par surprise !

      

    Il n'est pas de meilleur auxiliaire du jardiner,

    quand il habite sur son domaine plutôt que dans un bois ou un champ ...

      

    Il est rare de l'apercevoir de jour sauf parfois par temps humide

    comme ces derniers temps) car il reste tapi dans sa cache :

    sous un tas de fagots, une pierre, un amoncellement de débris végétaux,

    dans la terre d'un pot de fleurs ou dans  une autre excavation du sol.

     

    En revanche, le crépuscule le réveille et la nuit l'inspire.

    Il se met alors en mouvement.

     

    Il se gave alors de proies telles que ...

    coléoptères, mille-pattes, chenilles, limaces, fourmis ...

     

    Il est quotidiennement fidèle à son terrain de chasse tant il peut y être utile.

     

    C'est dire l'étendue de ses mérites !

     

    Le crapaud ...

      

    Mais quand ses proies se mettent à hiberner, il en fait autant.

     

    Ce repli, qui durera toute la mauvaise saison,

    s'effectue sous des souches, des éboulis, des terriers creusés par d'autres animaux

    ou des décombres, parfois avec d'autres congénères.

     

    Le réveil a lieu aux annonces du printemps où il commence sa migration vers sa mare natal.

    C'est avec d'autres crapauds que commence la grande migration

    et qu'il se dirigera vers son lieu de reproduction en leur compagnie . 

     Malheureusement, beaucoup se feront écraser lors

    des traversées de routes ou d'autoroutes. 

    On commence à mettre en place des "crapauducs"

    sur les parcours les plus dangereux pour les sauver.

      

    Le crapaud ...

     

    Dans les eaux, ils se retrouvent tous : les mâles plus petits que les femelles,

    se plaquent alors contre leur dos dans une concurrence effrénée.

     

    Des cris, beaucoup plus légers que ceux des grenouilles,

    se font alors entendre tout au long de ses retrouvailles.

     

     L'étreinte prolongée du mâle contre la femelle se traduit

    par l'expulsion de milliers d'oeufs 

    qui forment des chapelets et qui s'accrochent aux plantes aquatiques.

     

    La métamorphose des têtards s'accomplit en trois mois

    et c'est au début de l'été où ils ne mesurent qu'un centimètre de long que ...

    les "craquelets",  

    abandonnant l'eau s'en vont en foule sur terre.

    (quelques extraits de texte de "la vie secrète des Bêtes" -par P Pellerin-)

     

    Je vous souhaite à tous un agréable mois de juillet

    durant lequel j'aurai plaisir à vous tenir compagnie !

     

    "visiteur au jardin" ...

      

    Yahoo!

    25 commentaires

     

     Elégantes, elles continuent à fleurir pour notre plus grand plaisir !

    LES HEMEROCALLES

     

     Certes, fleur éphémère

    (lis d'un jour ou beauté d'un jour) 

     car chacune en forme de lis ne dure qu'une journée pour laisser la place à une autre ,

    et  les hémérocalles se renouvellent ainsi pendant 2 à 6 semaines sur chaque pied bien installé .

     

     Les nôtres, nous offrent leur éclat orangé  avec leurs trompettes flamboyantes, ...

    mais il en existe de nombreuses nuances de rose, de jaune ou de rouge ! 

     

     

    Les hémérocalles sont des plantes vivaces, rustiques,

    souvent persistantes que l'on plante en automne ou au printemps.

    Mises en plein soleil , elles donnent une meilleure floraison l'été arrivé.

     

     

    Supprimez les hampes florales lorsque les fleurs sont fanées.

     

    Vous pouvez les diviser à la fin de l'été ou au début du printemps 

    et replanter les parties vigoureuses au bout de trois à quatre ans

    pour éviter que les touffes ne dégénèrent.

    "Nuance orangée" ...

    "Nuance orangée" ...

    Belle journée estivale à tous ! 

    Yahoo!

    20 commentaires
  • Bonjour à tous !    

     
       
     

    Je vous retrouve pour une bonne journée avec les "sempervivum" de notre jardin...

       

    joubarbe

     

     Quant à moi je les appelle mes   "artichauts miniatures"

    car ces plantes sont formées de petites rosettes de feuilles charnues qui évoque ces légumes.
     

    Elle ne font pas plus de 10 cm de hauteur mais j'aime beaucoup ces petites vivaces qui sont très résistantes ...
     
    Elles ont trouvé leurs place au pied de notre arbre "boule de neige" où rien d'autre n'arrivait à pousser .

     

    joubarbe

     

    C'est une belle plante grasse de rocailles appelée aussi "artichauts des toits".....


    car d'antan, elle poussait souvent  sur les chaumes  et les murs crépis :

    peut-être parce que jadis on affirmait qu'elle possédait la propriété d'écarter la foudre.

     

    joubarbe

     

    Voyez la légende ..

    .

    La joubarbe porte le nom latin de "Hovis Barba" (barbe de Jupiter).

    Maître des dieux, ce dernier possédait la puissance suprême, celle de devenir le feu du ciel

    qu'il lançait suivant son bon plaisir sur les hommes.


    De cette foudre terrifiante, ceux-ci ont de tout temps cherché à se protéger.


    Il est tout à fait logique de constater que cette barbe de Jupiter, plante toujours vivante comme

    le décèle son autre nom de "sempervivum", protégeait de la foudre.


    Cette leçon de l'Antiquité romaine a longtemps été suivie en France où l'on faisait volontiers pousser

    sur le toit des maisons, sur les clôtures et porches, cette plante souveraine contre le feu divin.

     

    joubarbe

     

    De culture facile, la joubarbe s'accommode de tous les terrains bien drainés et bien exposés.

     

    On la multiplie par séparation des rosettes.

    Elle réussit aussi en jardinière ou en pot.

     

    Elle fleurit quand elle est bien installée.

     

    "De belles rosettes" ...

     

    Elle passe pour être un excellent remède contre les cors aux pieds ...


    (Exprimez le suc de la plante et appliquez les feuilles sur le cor, maintenir en place).

     

     joubarbe

    "De belles rosettes" ...

     Mon  gros coup de cœur du jour (découvert sur le net)

    "la relaxation nature !
     

    "De belles rosettes" ...

     

    Sur ce, je souhaite que cette semaine vous soit agréable mes amis !

     

    "De belles rosettes" ... 

    Yahoo!

    24 commentaires
  • "honneur à la reine des fleurs" .....

     

      Je ne peux m'empêcher de les mettre à l'honneur encore et encore car ...

    les roses se succèdent et n'en finissent pas d'égayer le jardin

    nous offrant une palette de couleurs et d'effluves pour notre plus grand bonheur ! 

    Mes préférées restent les roses "rose" ….parmi d'autres ...

     

    histoire de roses

     

    De tout temps elles ont séduit les peuples.  

     

    Jusqu'à l'arrivée en Europe des rosiers de Chine, "la Rosa Gallia" la rose gauloise,

    issue d'un mystérieux ancêtre né au Caucase, régna en maitresse dans nos jardins.


    Elle ne fleurissait qu'une seule fois au début de l'été et n'était pas remontante.


    Ce sont les rosiers d'Orient qui en se croisant avec elle l'ont faite remontante ou perpétuelle.

     

    histoire de roses

     

    Les honneurs de la rose dans l'Histoire...


    Consacrée à Vénus et Bacchus, la rose a toujours connu de nombreux honneurs.


    Cléopâtre fut reçue par Marc Antoine sur un chemin de roses épais de 50 cm !


    Childebert 1er en ordonna la plantation dans ses jardins.


    Charlemagne l'imposa dans ses domaines.


    Dans les tombeaux égyptiens on retrouva même, au XIXe siècle, une rose séchée appelée "Rose des Tombeaux".


    Le Sire de Montmoron en Touraine se devra chaque année à la Pentecôte

    d'offrir un chargement de roses à son suzerain.
     

    Quant aux Grecs, ils attribuent à la rose le don de savoir conserver les secrets...

     

    La rose aux vainqueurs ...

    Scipion l'Africain, le vainqueur d'Annibal à son retour de Rome connut un immense triomphe. Voulant également récompenser les légionnaires qui les premiers étaient entrés dans le camp du général carthaginois, il ordonna que ceux-ci défilent un faisceau de roses à la main et que désormais, ces vaillants héros portassent sur leur bouclier le dessin de la rose.

     

    La rose dans l'Histoire ...

     

    En nous, elle évoque la séduction délicieuse d'un jardin resplendissant de soleil,

    de couleurs, tout embaumé d'ineffables parfums !!!!

     

    histoire de roses

     


    Tout pourtant n'est pas rose en ce bas monde !


    Dès l'Antiquité, la rose était déjà reine et dès qu'une fleur était belle, on la baptisait rose.

    C'est ainsi qu'on trouve la "Rose trémière" (ou Passerose),

    "la Rose d'Inde",

    la Rose de Noël" (ou hellébore) .....

    Toutes non rien d'une rose pourtant.

     

    "honneur à la reine des fleurs" .....

       

    Une légende parmi d'autres ...

    Une légende charentaise raconte que lorsque les marins voulaient capturer une sirène,

    il suffisait de planter un rosier sur le rivage.

    Lorsque les roses étaient fleuries et répandaient leur parfum, les sirènes succombant à ces fragrances  de roses

    venaient s'échouer sur la plage où il ne restait plus aux marins qu'à les attraper !

     

    histoire de roses

     

    Dans l'Histoire par chez nous  ...

    Les Rosati d'Arras étaient une compagnie de jeunes poètes qui dura une décennie (1778-1788).

    Elle avait pour but de célébrer celle qu'on nomme la reine des fleurs.

    Robespierre en fit partie ainsi que le général Carnot ...

    celui-ci donna à son fils le prénom d'un poète persan " Saadi",

    qui composa le plus long poème consacré à la rose (22 000 vers)...

    Et, c'est ainsi que la France eut un président de la République nommé "Sadi Carnot" .

     

    Le cortège funèbre de Sadi Carnot (assassiné le 24 juin 1894) était d'ailleurs abondamment fleuri de cette fleur.

     Le chroniqueur de l'époque assure qu'il y en eut pour 3 millions de francs or, offert par le monde entier.

      

    histoire de roses

      

    Curiosité culinaire de la rose ...

    (Découverte sur l'Almanach de Michel le jardinier 1983 (Michel Lis et Michel Barbier)


    Le pudding de roses.


    Il s'agit là d'une vieille recette autrichienne fort en vogue au début du XIXe siècle.


    Prendre 225 g de fleurs de roses hachées, 125 g de farine, 25 g d'amandes douces,

    12 jaunes d'œufs battus avec 250 g de sucre en poudre.


    Mélanger le tout en remuant durant 1/4 d'heure et en y incorporant 40 centilitres de crème fraîche et une pincée de sel.

    Verser alors les blancs battus en neige et mettre le tout dans un moule à pudding beurré et saupoudré de farine.
     Faire cuire au bain-marie durant 1 h 1/2.


    On servait généralement ce gâteau accompagné d'une sauce à la crème (crème anglaise).

     

    histoire de roses

     

    "Je regarde une rose et je suis apaisé".
                                                             (Victor Hugo)
     

    histoire de roses

                  "honneur à la reine des fleurs" .....              

    Au plaisir de vous retrouver lundi,  si le cœur vous en dit !

    Yahoo!

    30 commentaires
  • Boissons d'enfance

    Bonjour les amis ,

     

    L'été nous sourit et par ce temps chaud je vous propose 

    d' apprécier les boissons rafraîchissantes  "maison"...

    La limonade "maison" :

     

    - 5 citrons - 25 cl de sirop de sucre - 1 l d'eau minérale gazeuse

     Préparation :

     Lavez et brossez vos citrons, essuyez-les et râpez-en finement le zeste.

     Pressez tous les citrons.

     Versez dans une carafe le sirop de sucre, le jus et le zeste de citron et l'eau gazeuse.

     Bien remuer et mettre au frais pendant 2 heures.

     

     Idée fraîcheur :

    coupez quelques fraises dans un verre, y verser la limonade et

    y disposer une fraise et une feuille de menthe piquées sur une petite tige de bois.

                      La citronnade "maison" :

     

    - 5 citrons (+ 6 rondelles pour la décoration)

    - 200 g de sucre fin - 6 morceaux de sucre - 50 cl d'eau plate - 1 l d'eau gazeuse

                          Préparation :

     - Lavez, brossez et essuyez vos citrons.

     - Frottez les morceaux de sucre sur les citrons pour en recueillir le parfum et pressez les citrons..

     - Mettre dans un pichet le jus des citrons, les morceaux de sucre, le sucre en poudre et l'eau plate.

     - Placez au frais pendant 2 heures.

     - Ensuite, ajoutez l'eau gazeuse et servez dans des verres décorés des rondelles de citron. 

     La "piquette" de chez nous :

      

    La piquette peut  servir "d'apéritif original"

    pour les enfants et ceux qui ne boivent pas d'alcool

    lors de vos réceptions ou barbecue.

      

    - le jus de 2 citrons - 100 ml de sirop de caramel nature - 1,5 l de limonade.

                        Préparation :

     - Versez le jus des citrons dans un pichet de 2 litres.

    - Ajoutez le sirop de caramel, la limonade bien froide .

    - Vous pouvez ainsi servir aussitôt.

     

    Vous verrez comme vos boissons "maison" seront appréciées des petits et des grands...

      

    Et pour terminer  je vous offre ...

     la boisson "d'été "d'antan  

    favorite de ma maman dans les années 50/60 :

     

    Lorsqu'elle pressait des citrons pour une recette, il restait les écorces,

    qu'elle lavait en les brossant soigneusement et qu'elle faisait bouillir dans une casserole d'eau :

     ensuite elle mettait à refroidir, enlevait les écorces de citron et plaçait au réfrigérateur ...

     

    Désaltérant à souhait !!!

     (parfois nous rajoutions un peu de sucre fin pour adoucir).

     

    De bons souvenirs d'enfance ! 

    Yahoo!

    21 commentaires
  • coccinelle

     

     Tout comme nous,

    elle profite du soleil si agréable

     cette jolie visiteuse de notre jardin ... 

     

    coccinelle

     

    Je partage avec vous cette poésie qui met si bien à l'honneur cette petite amie du jardin ... 

     

     Posée sur une fleur, une bête à bon Dieu :

    Petite boule rouge et symbole de joie,

    Cachant sous son habit les deux ailes de soie

     L’aidant à déguerpir des détestables lieux

     Qu’on saupoudre à l’envi de mille saletés.

     Ta jolie protégée, Seigneur ! est bien mignonne,

     Léger rond rutilant posé sur la bignone

     Qu’elle ponctue de rouge ! Adieu le DDT…

     Dans mon jardin, ma mie, tu es en sûreté.

     Tu pourras y croquer les maudites bestioles

     Grignotant mes rosiers, dont le goût affriole

     Les pucerons du coin, ces gourmands éhontés !

    Les sept taches tombées sur ton manteau carmin
     

     Sont des gouttes de nuit jaillies du crépuscule.

     Insecte du bon Dieu, fragile et minuscule,

     Tu es un talisman au cœur de mon jardin.

     Tueur de pucerons, avales-en autant

     Que tu peux en manger ! Charmante coccinelle

     Jolie comme un bijou, garde fermées tes ailes

     Et reste ici chez moi jusqu’à la fin des temps…

                                        (poésie écrite par Vette de Fonclare … 

                                                                  son site … http://poemes-provence.fr/)

     

    coccinelle

                                                                               Photo coup d'cœur …. "Ne pas déranger" 

    coccinelle

     Curiosité chez la coccinelle ...

    La coccinelle n'a pas d'ennemi dans la nature, car elle dégage une odeur désagréable

    qui dégoûte les prédateurs les plus affamés. Elle peut donc proliférer tranquillement !

     

    Un peu d'humour ... de coccinelles ...

    coccinelle

    Très belle journée à vous !

    coccinelle

    Yahoo!

    22 commentaires
  • les fougères

     Les fleurs nous ravissent au jardin ...

    mais n'oublions pas les nuances vertes qui donnent de la fraicheur  … 

    telles les fougères que je trouve "élégantes"!

     

    les fougères

     

    Savez-vous que les fougères font partie de plusieurs familles regroupant

    une vingtaine de genres et plus de 1000 espèces.

    La plupart sont originaires des régions tropicales.

    Les espèces cultivées au jardin sont celles des régions tempérés et sont vivaces et parfaitement rustiques.

     

    les fougères

     

    Toutes les fougères sont des plantes sans fleurs, sans fruits et sans graines.

    Pour se reproduire, elles produisent des spores.

    Celles-ci semblables à de la poussière, sont stockées dans de minuscules capsules appelées sporanges.

    Par un processus complexe et qui n'a été découvert qu'au milieu du XIXe siècle,

    ces spores deviendront au bout de neuf mois de petites fougères.

     

    les fougères

     

    Pour que cette reproduction puisse réussir, il faut réunir en même temps quatre conditions :

    une atmosphère non polluée, un sol humide, une exposition protégée du vent et, de l'ombre.

     

    Chez nous elles se plaisent le long de la palissade à proximité de nos aromatiques (menthe, estragon ...)

     

    les fougères

     

     

    En fin de saison, elles nous offrent chaque année leur couleurs automnales

    avant de disparaitre en hiver et émerger dès le printemps revenu .

     

    les fougères

     

    Quelques  légendes sur la fougère ...

    La fougère est une plante importante des mythologies occidentales.

    Elle un rôle essentiel dans les traditions celtes et germaniques.

     

    En France, c'est l'herbe qui égare le voyageur, notamment la nuit de la St Jean, c'est à dire celle du solstice d'été. 

    C'est dans cette nuit primordiale qu'elle fleurit, à minuit très exactement.

    Plante solaire s'il en est, elle est liée à l'au-delà.

    Sa graine est porteuse de puissance magique et tout à chacun savait autrefois qu'elle rendait invisible.

     

    Dans les légendes germaniques, c'est la plante clef de la nuit de Walpurgis,

    la nuit de toutes les magies où sorcières et démons se sont, grâce à elle, rendus invisibles aux yeux des humains.

     

     

    Je vous souhaite une belle journée avec les fleurs champêtres au jardin.

    les fougères

    A demain !!

    les fougères 

     

    Yahoo!

    24 commentaires
  • l'été début juillet

    Pour vous souhaiter une saison lumineuse,

    voici un beau poème qui est un véritable hymne à l'été dans la campagne ... 

    et comme tous,  nous aimerions en bénéficier !

    l'été début juillet

     L'ETE

     

    Le soleil de juillet illumine la plaine ;

    De parfums et de chants, notre campagne est pleine ;

    On admire du ciel la suave clarté :

    C'est l'été ! 

    l'été début juillet

    Dans les champs, les blés lourds, évoquant l'abondance,

    Font renaître en nos cœurs la joie et l'espérance ;

    Chacun est plein d'ardeur et de fraîche gaieté :

    C'est l'été !  

    Les bêtes dans les prés recherchent partout l'ombre ;

    On entend bourdonner des insectes sans nombre ;

    Il monte de la terre un chant de volupté :

    C'est l'été ! 

     

    Suivons les chemins creux où la source murmure,

    Où l'on entend des chants d'oiseaux dans la ramure,

    Loin des vaines clameurs, des bruits de la cité :

    C'est l'été !

     

    Ineffable saison d'amour et de tendresse,

    Répands sur les humains la paix et l'allégresse !

    Chasse des cœurs la haine et mets-y de la bonté,

    Cher été !  

                                                                             (Poème de Jean Dechelle) 

    l'été début juillet

    Alors … Profitez bien de votre été mes amis !

    Bonne semaine par chez vous !

                                    l'été début juillet

    Yahoo!

    16 commentaires
  • Charme 'lavande" .... 

    Bel été à vous mes amis avec aujourd'hui ... 

    Charme 'lavande" ....

     La lavande !

       

    Charme 'lavande" ....

     

    Ce petit air de "Provence" au parfum de lavande

    qui  flotte modestement par chez nous et nous accueille aux prémices de l'été...

     

    Charme 'lavande" ....

     

    Un brouillard violacé...

    le vrombissement des insectes...

    et par dessus tout,

    cette merveilleuse fragrance évocatrice du midi !  

     

    Charme 'lavande" ....

     

    Charme 'lavande" ....

     

    Charme 'lavande" ....

     

    Accueillons dans la maison, son parfum pénétrant et sa teinte douce ...

    Charme 'lavande" ....

    Le nom "lavande" vient du latin "lavare" ("laver") ;

    la fleur était en effet très estimée pour ses propriétés rafraîchissantes et nettoyantes.

     

    Charme 'lavande" ....

    Les Romains l'employaient pour parfumer le bain afin de se délasser

    et se détendre les muscles.

    Mais il n'approchaient la plante qu'avec la plus grande prudence car ils pensaient

    qu'elle était le repaire de prédilection de l'aspic : serpent mortel.

    Et, ils n'en faisaient jamais de couronnes, ni de guirlandes.

    C'est pour cette raison que la lavande a été associée à la "méfiance".

     

    Charme 'lavande" ....

     

    Il n'empêche, respectée des herboristes,

    l'huile essentielle de lavande s'utilise en massage comme analgésique pour toutes sortes de douleurs,

    d'entorses et de rhumatismes et, l'infusion de fleurs est un remède

    contre les flatulences, les migraines et les vertiges.

     

     On la place dans le linge de maison pour le parfumer et éloigner les mites et,

    elle est indispensable dans les pots-pourris.

     

    Charme 'lavande" ....

    Charme 'lavande" .... 

    William Turner dans son "Nouvel herbier" en 1551, écrivait :

    "Je trouve que les fleurs de lavande emballées dans un bonnet dont on se coiffe

    sont bonnes pour toutes les maladies de la tête dues à un coup de froid

    et qu'elles font du bien au cerveau."

    (source : livret "le language des fleurs" de Pamela Todd)

    Charme 'lavande" ....

     Bel été mes amis

    et pour ce dimanche une heureuse fête  à tous les papas !

    charme "violine" ...

    Charme 'lavande" ....

    Yahoo!

    23 commentaires
  • Pour vous faciliter la vie ... 

    Pour vous faciliter la vie ...Un tour de main pour améliorer une recette,

    une astuce pour gagner du temps,

    des gestes pour faciliter la vie dans votre cuisine !!

     

    C'est pour vous

    en vous souhaitant une bonne journée !

    Pour vous faciliter la vie ... 

      Les champignons frais :  pour les nettoyer sans les détremper,

    servez-vous du côté abrasif d'une éponge de cuisine bien propre.

     

    Salade fanée : faites-lui prendre un bain d'eau chaude, puis rincez de suite à l'eau froide.

     

    Pâte feuilletée aérienne : pour faire gonfler une pâte feuilletée et lui donner une consistance aérienne,

    placez un bol rempli d'eau dans le four à côté de votre préparation.

     

    Pâte feuilletée minute : pour dépanner voici une recette vite faite -

    mélangez 70 g de beurre mou à 3 petits suisses, ajoutez 130 g de farine, mélangez et étalez.

     

    Réaliser du sucre vanillé: prenez 1 kg de sucre semoule et un bâton de vanille fendu dans le sens de la longueur -

    Dans une boîte verseuse de 1 kg mettre votre sucre semoule + bâton + sucre + bâton.

    Fermez pendant 15 jours - Secouer de temps en temps -

    Votre sucre vanillé sera prêt à peu de frais.

     

    Oeuf dur parfait : le seul moyen pour qu'un jaune d'oeuf reste centré ,

    faites-le tourner sur lui-même .... tout au long de la cuisson.

     Pour éviter aux oeufs "coque" d'éclater : laissez une petite cuillère dans leur eau de cuisson.

     

    Le beurre dur : si votre beurre à tartiner est trop dur, utilisez votre épluche-légumes

    pour en faire de fins copeaux qui se ramolliront instantanément.

     

    Entremets au chocolat : pour qu'il ait un goût plus fin, faites fondre

    votre tablette de chocolat dans un peu de café très fort.

     

    Lait de coco : pour extraire le lait de la noix de coco, percez, à l'aide d'un tire-bouchon,

    les taches brunâtres situées à l'extrémité de la noix. Retournez-la et secouez-la pour avoir le lait.

     

    Conservation des noix , noisettes et châtaignes : pour qu'elles gardent plus longtemps leur fraîcheur,

    les mettre dans le bas du réfrigérateur.

     

    Volaille moelleuse : pour rendre votre volaille notamment la pintade plus moelleuse :

    farcissez-la avec 2 petits suisses.

     

    Peut-être avez-vous des petits trucs "perso" ??? ....

    Passez une bonne journée, mes amis !

    Pour vous faciliter la vie ...

    Yahoo!

    20 commentaires
  • Bonjour les amis, 

     

    Et voilà, il refait surface …. redouté des jardiniers,

     

    le liseron ... 

    liseron

     

      persévérant, infatigable, rampant et grimpant..

    Il repousse inlassablement après le passage de la tondeuse.

     

    Comme le lierre il aime enlacer toute végétation à proximité

    ou 

     courir et couvrir champs et jardin.

     

    Chaque plante volubile s'enroule dans un sens déterminé par l'espèce.

     Ainsi le houblon, le chèvrefeuille et la glycine du Japon tournent toujours

    dans le sens des aiguilles d'une montre,

    alors que la haricot d'Espagne, la glycine de Chine et le liseron tournent

    dans le sens inverse.

     

    liseron

     

    Un fragment de ses racines enfoui et le voilà qui parcoure

    plusieurs mètres avant de ressurgir là où on l'attend le moins ...

    à travers le bitume, le bêton ...

    ou enroulé au grillage ... aux tiges de vos fleurs ou de vos arbustes ...

     

    Le liseron en vient à étrangler les plantes chétives. 

     

    "Sus au liseron" !! ...

     

    Ces interminables réseaux de racines sont d'ailleurs

    nommés par les jardiniers "boyaux du Diable" c'est peu dire .

     

    Je vous invite à consulter ce site ...

    pour tout savoir sur cette "mauvaise graine"

    http://www.terrevivante.org/363-le-liseron.htm

     

    liseron

     

    Mais ce qui lui rend un peu honneur,

    c'est sa jolie fleur blanche ou rosée

    en forme de trompette qui attire

    les insectes et papillons .

     

    çà ne consolera pas les jardiniers, n'est-ce pas ?

     

    Je vous dis "A demain" j'espère sans orage !

    "Sus au liseron" !! ...

     

    Yahoo!

    22 commentaires
  • Des fleurs ..." tout simplement" ...

     

    Peu à peu le printemps s'estompe et

    nous laisse de merveilleux souvenirs de floraisons parfois surprenantes ...

    Des fleurs ..." tout simplement" ...Des fleurs ..." tout simplement" ...

    "Nuée de nigelles de Damas"

     

     

    "Luminosité des eschscholzias"

     

     

    "Chaleur des coquelourdes"

     

     

    "Douceur duveteuse des stachys"

     

     

    "Originalité des phlomis"

     

     

    "Luxuriance des œillets de poète"

     

     

    Des fleurs ..." tout simplement" ...

    Je vous souhaite une douce journée encore printanière !

     

    Yahoo!

    22 commentaires
  • Piccallili ....

    Petit tour par chez nous ...

      En toute saison …. Les frites … Chez Nous … sont reines…

     Et nous les dégustons avec des fricadelles (ou fricandelles) 

     (saucisses du Nord  de la France et de la Belgique)

      et   du ...

     

     PICCALLILI

     

        Connaissez-vous le piccallili :

     

     Cette conserve de légumes en petits morceaux au vinaigre et aux épices fortes

    qui nous vient d'Outre-Manche mais aussi d'Outre-Atlantique...

       

     Peu à peu , le piccallili a pris une bonne place à table en France en accompagnement du pot au feu,

    de la charcuterie, des viandes froides, des hot-dogs ...

    qu'il relève de façon sympathique !

     

       Vous le trouverez en bocal dans le commerce mais si le cœur vous en dit vous pourrez faire votre

    "préparation maison" bien meilleure ...

       

     En voici une recette "simplifiée" qui demande quand même un certain temps à la réaliser.

    Le" piccallili" ...

      Légumes :

     - 1 chou-fleur moyen

    - 1 concombre

    - 125 g de haricots verts fins

    - 250 g de carottes primeurs

    - 250 g petits oignons blancs dits "grelots"

    - 1 petit céleri en branche

    - 1 petit melon mûr -

     

     Epices et condiments :

     - 2 cuillerée à soupe de sel

    - 1/2 litre de vinaigre de vin

    - 150 g de sucre fin

    - 1 cuillerée à soupe de piment de la Jamaïque (à défaut 4 épices)

    - 1 cuillerée à café de gingembre en poudre

    - 1 cuillerée à café de curcuma

    - 2 cuillerées à soupe de moutarde forte

    - 1 cuillerée à soupe de maïzena -

     

     Préparation :

     Lavez et épluchez les légumes, découpez le chou-fleur en très petits bouquets

    et les autres légumes et melon en dés (environ 1/2 cm).

     Mettez dans une terrine, salez, laissez macérer toute la nuit et égouttez ensuite l'eau rendue.

     Faites alors bouillir le vinaigre avec le piment puis filtrez.

     Dans un bol, mélangez maïzena, moutarde, 2 cuillerées de vinaigre refroidi, gingembre et curcuma.

    Vous obtiendrez une pâte épaisse que vous ajouterez aux autres ingrédients

    (légumes, sucre et vinaigre) réunis dans une grande casserole.

     Faites bouillir 30 minutes environ.

     Mettez ensuite en bocaux ébouillantés et séchés.

     Laissez ensuite refroidir avant de couvrir.

    Conservez au refrigérateur.

    Le" piccallili" ...

    Clin d'oeil à notre région avec …

    un extrait du film "Bienvenue chez les ch'tis" (2008)  ...

    "la baraque à frites" 

     

    A DEMAIN mes gens  !  

    Yahoo!

    24 commentaires
  • il butine ... il butine ...  de-ci ... de-là .... 

    Il butine ..Iil butine ... Le bourdon ...

     

    En ce week end pluvieux nous ne l'apercevons pas …  comme tout insecte il reste bien à l'abri ...

    Mais dès que le soleil se pointe...

    Nous l'entendons bourdonner autour de nous dans la campagne ou le jardin ...

    Il nous impressionne mais il est inoffensif si ....  on ne le "taquine" pas

    et c'est un des meilleurs pollinisateurs de nos cultures....

     

    Le bourdon

     

    Il butine ..Iil butine ... Le bourdon ... 

     

    Il butine de l'aube jusqu'au crépuscule, qu'il vente ou qu'il bruine, dès que la température dépasse 5°C,

    grâce à sa pilosité isolante qui lui donne l'aspect d'une peluche. 

    Alors que les colonies d'abeilles sont importantes et pérennes, celles des bourdons sont réduites 

     (quelques dizaines d'individus) et annuelles mais leur rôle n'en n'est pas moins considérable.

     

    Il butine ..Iil butine ... Le bourdon ...

     

    Ces butineurs infatigables visitent deux fois plus de fleurs en une minute que les abeilles.

     

    Leur activité commence au début du printemps et se poursuit quasiment jusqu'aux gelées.

     

    En régions fraîches, ces insectes sont précieux pour polliniser fruitiers et légumes du soleil.

     

    Relativement gros et velus, ils entrent bien en contact avec les étamines et le pistil des fleurs.

    Leur longue langue visite des corolles profondes.

    Leurs pattes sont munies de peignes et poussoirs à pollen, et de corbeilles servant

    à récolter  "la poudre d'or" qui, avec le nectar, permettra de nourrir adultes et larves .

     

    Il butine ..Iil butine ... Le bourdon ...

     

    Quelle organisation  !... 

     

    Dernière représentante de la société, et pas des moindres :

    la reine, à l'origine de la colonie, est fécondée en fin de saison.

    A la différence des autres membres du "club" qui disparaissent aux premiers froid,

    elle hiverne à l'abri d'écorces et de feuilles  pour sortir de sa torpeur au premier soleil.

     

    Ensuite, elle recherche près du sol la cavité dans laquelle elle édifiera la bourdonnière,

    un nid tapissé de végétaux abritant deux cellules de cire.

    Dans l'une, elle logera les premiers œufs, et dans l'autre, un garde-manger de nectar pour se nourrir

    tout en s'occupant de sa progéniture.

     

    Les larves vite écloses, tissent un cocon de soie où elles se transforment en nymphes,

    puis en ouvrières stériles capables de s'occuper de la prochaine génération produite par la reine.

    Après viennent les femelles fertiles, puis les mâles ...

     

    Ainsi se perpétue le cycle biologique des bourdons pour autant que l'activité humaine ne vienne pas le perturber.

     

    Il butine ..Iil butine ... Le bourdon ...

     

    Il importe donc de pratiquer un jardinage naturel...

    Car fragilisées par les pesticides, près de 24% des espèces de bourdons d'Europe sont menacés d'extinction

     De quoi avoir le bourdon !

     

    En lisant ce sujet sur le bourdon dans la revue "Rustica",

    j'ai pensé le partager  car il m'apparaît important d'être tous concernés par la protection des animaux,

    si discrets  qu'ils soient, mais indispensables à la nature. 

     

    Passez un agréable week end mes amis avec cette jolie poésie que nous a laissée ...

     J. Gaucheron qui, je pense plaira aussi aux enfants …

     

    Il butine ..Iil butine ... Le bourdon ...

     Le bourdon dans les gueules- de- loup.

     

    Le bourdon c’est un farceur

    Le matin, il met son plastron

    Un énorme nœud papillon

    Et des lunettes sur son front..

    Pour se donner l’air d’un docteur.

    Puis il rend visite à ces fleurs

    Qu’on appelle gueules-de loup.

    Il leur dit en faisant la moue :

    Vous avez de pâles couleurs !

     

    Je vous en prie, asseyez-vous.

    je suis le meilleur des docteurs.

    Tirez-moi la langue tout doux

    Ouvrez donc la bouche sans peur.

    Si vous avez la langue noire

    Vous boirez du sirop de poire

    Et si vous n’avez rien du tout

    Moi je donne ma langue au chat

    Vous retrouverez votre éclat

    Dès que le soleil reviendra. 

    il butine "Le bourdon" ... mi-juillet

    Je vous retrouverai avec plaisir lundi !

    Yahoo!

    28 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique