• Un banc

    Lors d'une promenade, il vous est certainement arrivé de vous "poser" sur un banc et ...

    là commence la réflexion ...

     Un banc

    C'est un vieux banc de bois
    Planté au bord d'un étang,
    Qui contemple au fil des ans
    Les ébats joyeux
    Des cygnes et des oiseaux !

    Inexorablement,
    Les saisons passent...
    Il regarde le monde se poser
    Sur son bois écaillé :
    Enfants pleins de joie
    Grimpant, sautant,
    Se balançant sur lui,
    Mamans tricotant
    Attentives à leurs bambins,
    Solitaires lisant
    Pour oublier leur ennui,
    Rêveurs admirant la vue,
    Vieillards se reposant
    Avant de repartir,
    Commères papotant
    De la pluie et du beau temps,
    Amoureux enlacés
    Aux tendres confidences,
    Aux baisers passionnés !

     

                                                             (Extrait du poème de ... "Véronique Audelon")

    Vous pouvez retrouver ses œuvres poétiques  .... ICI

     

    Un banc

     

    Mon coup de coeur photo du jour ...

     "Nuage ... comme un cerf volant" ....

    Un banc

     

    Belle journée où que vous soyez !

    Un banc

     


    20 commentaires
  • Pastèque

     C'est l'été ...

    Pour vous rafraîchir n'hésitez pas à déguster sans modération

    cette variété de melon que l'on appelle couramment "melon d'eau" ...

     

    Pastèque LA PASTEQUE

    Pastèque

     

     Désaltérante (92 % d'eau),

    très peu calorique (une tranche de 100 g ne fournit que 30 kcal),

    au goût sucré mais peu riche en sucre

    (saccharose et fructose abondants mais teneur en glucose plus faible)

    la pastèque fournit une quantité appréciable de vitamine C (antifatigue),

    de vitamine A (cicatrisante et antioxydant)   

    et  est source de vitamines B (B1 et B6 assurant le renouvellement des cellules).

    Elle contient également des minéraux (très importants pour éviter la déminéralisation générée par la transpiration l'été) .

    Elle hydrate tout en régularisant le transit intestinal.

    Pastèque

    Pastèque

     

    Connue depuis l'Antiquité, la pastèque est très répandue dans les pays chauds. 

     

    A l'origine de la belle couleur rose de sa chair, on trouve du lycopène, un puissant antioxydant.

     

    Outre la pastèque "noire" (photo d'en tête) très répandue en France ...

    il  existe des pastèques "chair jaune", des pastèques "géantes" (plus de 10 kg) ,

    des pastèques "coco baby" (minis) et des pastèques "zébrées".

     

    Tout le monde peut profiter de ses bienfaits ! 

    Elle est plus désaltérante et plus croustillante que la chair des autres melons.

     

    Elle se déguste en dés, en tranches , en granité ou en sorbet.

     

    Elle se conserve sans problème une semaine dans un lieu frais :

    dès qu'elle est entamée, vous la couvrirez d'un film étirable et la consommerez assez rapidement.

     

    Ne pas ôter les pépins car ils sont source de protéines (30 à 40%)

    (sauf si vous en faites de la confiture  (750 g de sucre par kilo de pastèque) ....  ôtez les pépins.

     

    Pastèque

    suggestions de recettes ...

    Pastèque

    Granité de pastèque (pour 8 convives) 

    - 800 g de pastèque hachée (enlevez les pépins)

     - 3 cuillerées à soupe de jus de citron - 120 g de sucre glace .

     

    -  A l'aide d'un mixeur, réduisez en purée la pastèque, le jus de citron et le sucre glace.

    - Versez dans un plat peu profond et congelez pendant au moins 3 heures.

    - Brisez le granité toutes les heures avec une fourchette.

    C'est prêt. Servez dans des coupes ou des flutes.

    Pastèque

    Soupe de fruits :

    - 1 orange - 1 citron - 1 banane - 120g de pastèque
     
     - Pressez l'orange et le citron

    - Coupez la banane en rondelles

    - coupez la pastèque en morceaux

    - Mettez tout dans le blender et mixez quelques minutes.

    Dégustez bien frais !

    Pastèque

    Salade rapide de pastèque :

    Coupez une tranche de pastèque en morceaux et ajoutez-y de la feta émiettée

    (le fromage grec au lait de brebis).

    Mettez le tout au réfrigérateur une heure et dégustez ! 

    Pastèque Passez une agréable journée mes amis !

    Pour vous désaltérer ...

     


    18 commentaires
  •  

     

     

    En ce début de semaine je mets à l'honneur cette fleur 

    qui de  juillet à octobre, nous gratifie de ses couleurs éclatantes si bénéfiques pour le moral !

     

     

    C'est un souvenir d'enfance retrouvé  :

    celui des plates bandes colorées dans le jardin de mes parents.

     

    soucis

        

     Ces fleurs se sèment à la volée, se ressèment très facilement

    et poussent partout du moment qu'elle sont exposées au soleil.

    Excellentes plantes qui illuminent les bordures du jardin.

     

    Lumineux "soucis" ...

     

     Les soucis aux couleurs pétillantes sont aussi appréciées

    pour leur action adoucissante, calmante, cicatrisante et antiseptique

    et

    entre dans la composition de toutes sortes de produits cosmétiques

    (crème, savon bio, baume pour les lèvres, lait de toilette). 

     

    Le souci ... 

     

    Vous êtes curieux mes amis

    et désireux de connaître l'histoire de cette fleur du soleil ...

     

    Le souci est originaire d'Inde

    (où il couronne traditionnellement les statues des dieux hindous)

    et de Perse (où il fut pour la première fois voué à des usages alimentaires).

      

    Il gagna d'abord l'Europe méridionale puis le reste du continent européen,

    où il s'acclimata sans problème.

     

    Son appellation savante de "Calendula"

    est due au fait que l'on croyait jadis qu'il fleurissait aux calendes

    (le premier jour de chaque mois).

     

    A dire vrai, il fleurit presque tout au long de l'année sous les climats doux.

      

    Le souci est apprécié bien sûr en tant que fleur mais aussi

    comme plante médicinale et comme condiment.

     

    Lors de la guerre de Sécession, on traitait les plaies avec des feuilles de souci.

     

    Pendant la Grande Guerre, quand certains médicaments venaient à manquer,

    on appliquait une pâte de souci sur les blessures des soldats.

     

    Le suc de cette plante aurait pour effet de soulager les piqûres de guêpe et d'abeille.

     

    Les Egyptiens lui attribuaient le pouvoir de rajeunir la peau : cette vertu,

    redécouverte aujourd'hui vaut au souci d'être employé dans maintes lotions cosmétiques .

     

    Le souci a toujours été une plante de l'amour, utilisée dans les envoûtements.

    Selon les herbiers anciens, le seul fait de contempler le souci

    suffisait à "chasser la mauvaise humeur de la tête".

      

    soucis

     

    Ses pétales aux couleurs éclatantes lui ont valu l'appellation de "safran du pauvre" :

    placés dans les mets au moment de la cuisson, ils leur donnent une coloration jaune

    et en frais agrémentent joliment de petits fromages dont voici une des recettes..

     

    Fromage au souci ...

    Petit rappel de cette recette appréciée par beaucoup ...

     

    Pour 250g de petits fromages :

    Mélangez puis mettez en forme

    - 125 g de Saint Marcellin - 125g de fromage frais - 3 cuillerées à soupe de pétales de souci.

    - pétales et fleurs de souci pour décorer -

     

    Soucis  

    BELLE SEMAINE LES AMIS

    où que vous soyez !

    Lumineux "soucis" ... soucis                                 


    20 commentaires
  •  

    Douceurs glacées ... 

    Douceurs glacées ... 

      Le soleil va revenir ... Aussi par une belle journée estivale ...

     on pense aux boissons rafraichissantes mais également aux glaces

    à déguster après une belle journée à la plage, une bonne balade nature

    ou simplement pour se faire plaisir ...

     Douceurs glacées ...

    Et pour aromatiser un verre d'eau ou parfumer un Coca,

    pensez à verser dans le bac à glaçons, les jus de fruits frais de votre choix

    et à laisser prendre au congélateur .

     

    Vous pouvez aussi placer un petit fruit dans chaque compartiment du bac à glaçons

    dans lequel vous aurez piqué un cure-dent et

    remplir ensuite les compartiments de jus ou de compote de fruits .

     

    Douceurs glacées ...

     

     

    Histoire de ces douceurs glacées ...

     

    C'est Marco Polo qui, au 13 ème siècle, rapporte de Chine le secret de fabrication des desserts gelés grâce à des morceaux de glace des montagnes !

    Mais les Italiens ont oublié que leurs ancêtres, l'empereur Néron en tête, faisaient venir des la neige des monts Apennins à Rome pour geler leurs fruits au miel ...

    Un siècle plus tard, c'est encore en Italie que serait née l'idée d'y ajouter de la crème.

    Au 16 ème siècle, c'est la Florentine Catherine de Médicis qui, en devenant reine de France, fait découvrir sorbets et granités à la Cour.

    En 1686, le Sicilien Francesco Procopio dei Coltelli ouvre, à Saint-Germain - des-Prés ... "Le Procope", un café où plus de 80 variétés de glaces et sorbets sont proposés. 

    Douceurs glacées ...

     

     

     

    A savoir ;

    La crème glacée ou glace,

    est réalisée à base de crème de lait, de sucre

    (et parfois de jaune d'oeuf) et parfumée d'arômes variés.

     

    Tandis que le sorbet,

    lui, est simplement composé d'un sirop de sucre et le plus souvent, de pulpe de fruit.

     

    douceurs glacées

     

    Régalez vous et passez un agréable week end les amis !!!

    douceurs glacées  

     


    19 commentaires
  •  Petits pois chez soi ...

     

    Petit tour au jardin avec un légume bien connu  des cuisinières ...
     
     
    LE PETIT POIS 
     

    Petits pois chez soi ...


     
    Le petit pois est un des légumes favoris des jardiniers par chez nous car il est facile à cultiver,

    il produit pendant tout l'été et se congèle parfaitement.

     

    Petits pois chez soi ...

     

    Ils adorent se mélanger avec d'autres légumes primeurs : carottes, navets, artichauts ...

    Côté viandes, ils ont une prédilection pour les pigeons et les canards mais

    accompagnent aussi les crevettes et les poissons fumés, comme le haddock.

     

    En soupe chaude ou froide, les petits pois sont excellents.

    Ils aiment toutes les herbes avec une préférence pour la menthe .

     

    Petits pois chez soi ...

     

    Le plaisir d'un ragoût de petits pois frais est incomparable et

    ne demande guère d'efforts de préparation...

     

    A savoir que...

    pour 1 kg de petits pois frais, vous obtiendrez 400 g de pois épluchés et

    600 g de cosses dont vous pouvez faire une soupe.

     

    Le petit pois est riche en fibres, glucides, protéines, vitamines A et B, minéraux et oligo-éléments.

    C'est un légume énergétique, à consommer avec modération.
     
     
     Pour la petite histoire :

     

    Au XVIème siècle, Madame de Maintenon dissertait déjà sur l'obsession royaliste pour ce légume,

    qu'elle qualifiait à la fois de "mode" et de "folie" ...

    A la cour du roi Louis XIV, rien n'était plus chic que de manger des petits pois.

    Ils sont, à cette époque, l'apanage des tables les plus riches.

    Il faut attendre le XXème siècle et le triomphe de la conserve

    pour qu'ils deviennent une nourriture populaire.

     

    Aujourd'hui, sur les 2,2 kg que les Français mangent annuellement ,

    moins de 10% sont consommés frais.

     

    Pour la cuisson ...

    Ces légumes ronds peuvent être cuits...

    à l'anglaise : plongés 20 mn dans de l'eau bouillante salée, puis égouttés, additionnés de beurre et d'une pincée de sel et de sucre .

    ou

    à la française : revenus 30 mn dans une cocotte avec du beurre, quelques feuilles de laitue, des oignons grelots et éventuellement des lardons coupés fins.

     

    Les petits pois  .... pourquoi ne pas les essayer crus, avec du pain grillé et du beurre salé !

     

    Souvenir ....

    Quand nous étions enfants, ils faisaient partie de notre jeu "la dinette"

    où on les mangeait crus tout frais cueillis au jardin dans nos petites assiettes,

    tout comme les carottes primeurs.

      

    Petits pois chez soi ...

     

     Dès leur apparition au jardin ou sur les marchés de votre région n'hésitez pas à les cuisiner .
     
    Voici la recette des ...

    "Petits pois au bacon" .... Pour 4 pers :
     
    600 g de petits pois frais
    6 échalotes ou 1 petit oignon
    sel et poivre
    100 g de bacon
    2 cuillerées à soupe de beurre
    10 cl de bouillon de poule ou de vin blanc sec
    1 cuillerée à café de sucre en poudre
     
     
    Faites cuire vos petits pois dans de l'eau bouillante salée jusqu'à ce qu'ils soient tendres.
     
    Egouttez-les et rincez-les sous l'eau froide, égouttez à nouveau et réservez

    (vous pouvez réaliser cette opération à l'avance).
     
    Epluchez et coupez en rondelles les échalotes ou l'oignon puis coupez en morceaux le bacon.
     
    Faites fondre la moitié du beurre dans une casserole et faites revenir échalotes et bacon.
     
    Ajoutez le bouillon ou le vin blanc, portez à ébullition puis réduisez le feu.
     
    Ajoutez les petits pois, le sucre, le reste de beurre et bien du poivre.
     
     Laissez frémir doucement jusqu'à ce que le liquide soit réduit à la valeur de 2 cuillerées à soupe .

    Servez.
     
     
     Vous pouvez réaliser la même recette avec les petits pois surgelés ainsi que celle-ci ...

     

    "Petits pois à la menthe"

    Faites revenir deux tasses de petits pois surgelés dans de l'huile d'olive pendant 2 mn. 

    Enlevez-les du feu et

    ajoutez une poignée de menthe fraîche, une cuillerée à café de zeste de citron, du sel et du poivre .

    Mélangez et servez.  

    Petits pois chez soi ...

    Bonne journée à tous  dans votre été !!!

    Petits pois chez soi ...

     


    17 commentaires
  •  Bonjour mes amis,

    Le jardin s'est mis aux couleurs du 14 juillet !

     

    Bleuets, marguerites et coquelicots

    Bleu, blanc, rouge mêlés,

    Dans le champ de blé,

    Dansent au vent léger.

    Trois fleurs de l'été doré,

    Pour le 14 juillet,

    Se sont unies pour danser

    Et que flotte le drapeau ! 

     

    14 juillet ! ....

     

     

    Passez tous un bon 14 juillet les amis !

     

    14 juillet ! ....


    14 commentaires
  • Agréable semaine à tous ! 

    Et si on pensait à eux .... 

     

    Quelle joie de partir en vacances avec votre compagnon à quatre pattes,

     de pouvoir en profiter, de jouer avec lui et de faire de bonnes balades !

     

     Mais attention ,

     quelques précautions sont à prendre pour l'inviter à partager vos activités.

     

     Si vous avez l'intention de partir en randonnée à la journée avec votre chien,

    pensez à protéger ses coussinets (1 mois avant le départ) à l'aide de spray

    vendu en pharmacie ou chez votre véto.

     

     Avant le départ "entraînez-vous " : multipliez les promenades en allongeant leur durée et leur difficulté.

     

     A la campagne, en montagne vous pouvez l'emmener en balade d'une journée

    (un chien est capable de marcher encore plus longtemps qu'un humain) ...

     

      Dans tous les cas arrêtez fréquemment pour vous reposer ensemble,

    en le calmant (car il aura peut-être tendance à s'exciter lors de ces escapades) ,

    en lui donnant de l'eau et en lui mouillant la tête de temps à autre

     ( vous pouvez faire tremper ses pattes dans de l'eau fraîche) ....

     

    Soyez vigilant si vous êtes amener à traverser un torrent, sachez que votre chien est très sensible à l'eau

    très froide et risque l'hydrocution en sautant directement à l'eau tout comme les humains.

     

    Et si on pensait à eux ....

      Si vous l'emmenez à la plage,

    (consultez d'abord un guide pour connaître les plages accueillant les animaux)

    et évitez les heures chaudes, faites-lui une place sous le parasol,

    donnez-lui souvent à boire, rafraichissez-le avec un brumisateur tout comme pour vous.

     

     Pour les chiens (comme pour les chats) au pelage clair et à la truffe rose,

    mettez-lui de l'écran total ainsi que sur les oreilles ....

     Ne riez pas c'est important, car notamment les oreilles sont très sensibles aux UV.

     

     En rentrant de la plage, rincez votre animal à l'eau claire (pour enlever sel et sable).

     Si votre chien avale de l'eau de mer ou du sable, donnez-lui le soir et le lendemain matin

    une cuillerée de paraffine (çà l'aidera à évacuer plus rapidement).

     

    Et surtout, surtout .....

      Ne jamais laissez votre animal dans une voiture garée en plein soleil,

    même avec les fenêtres entrouvertes.

     (une voiture garée à l'ombre peut très vite se retrouver au soleil ).

     

     Voilà ,

     de vrais vacances sympas "sans tracas" pour vous et aussi

     pour votre animal de compagnie..

     

    Et si on pensait à eux ....

                                                                                                 "humour du net"   

     

    "Si l'on a pas connu l'amitié d'un animal,

    la complicité sincère qui nous lie à ce frère du monde du vivant,

    alors je crains que nous ayons manqué l'une des plus belles aventures

    qui nous soit donnée de connaître sur cette terre !"


                                                                                                           (Guillaume Prevel)

    Et si on pensait à eux ....                       Passez une belle semaine où que vous soyez ! 

     

                       


    25 commentaires
  •  

    Allons voir si la rose ....

                                                                                                            (bouquet du jour)

     
     
     Agréable week end mes amis avec "la reine" des fleurs ...
     

      en souhaitant que le soleil  soit  généreux par chez vous ... 

    la vie en rose

     L'origine de la rose, se perd dans les temps...

      

    Les Babyloniens l'ont connue, les Egyptiens la cultivaient ...

     

    Homère a chanté sa beauté.

     

                                                    (Les roses sont celles de chez nous et du beau jardin de notre filleule)

    La rose ... son histoire ...

     

    Dans la Rome ancienne, il existait des "Rosaria"

    où se cultivaient des roses simples et doubles.

     

    La rose ... son histoire ... 

     

    Au Moyen Age, les monastères possédaient entre autres richesses végétales,

    "le rosier de Provins" un rosier sauvage amélioré ;

    le rosier "Cent-feuilles" ;

    le "rosier de Damas rapporté de Syrie par les Croisés.

    Les moines cultivaient encore le "rose capucine",

    "la rose pimprenelle",

    "la rose musquée" et quelques autres fleurissant peu. 

    Au début de XlX ème siècle,

    il n'existait qu'une centaine de variétés dont un tiers à fleurs simples.

     

    La rose ... son histoire ...

     

    Aujourd'hui, la culture des roses est une industrie prospère et, dans ce domaine floral,

    elle est en nette expansion dans toute l'Europe.....

     

    Le temps n'est plus où l'on croyait "que les roses ne vivent que l'espace d'un matin" !

     

    Les espèces botaniques ont donné naissance à des races horticoles

    très nombreuses qui comprennent chacune de multiples variétés

    dont les formes et les couleurs varient avec la mode

    (du blanc immaculé au velours noirâtre en passant par toute la gamme

    des jaunes, des roses et des rouges)....

     

    La rose ... son histoire ...

     

    Fleur de l'amitié et de la joie chez les Romains et les Grecs,

    la rose est encore symbole de l'amour qui, de tout temps,

    a inspiré les littérateurs, les peintres, les sculpteurs,

    les architectes, les orfèvres, les musiciens.....

     

    La rose ... son histoire ...

     

    Allons voir si la rose ....

     

    En nous,

      elle évoque la séduction délicieuse

     d'un jardin resplendissant de soleil, de couleur....

     tout embaumé d'ineffables parfums !!!!

     

    La rose ... son histoire ...

     

    Allons voir si la rose ....

    "Je regarde une rose et je suis apaisé". 
     

                                                                                       (Victor Hugo)

    La rose ... son histoire ...A lundi mes amis !


    23 commentaires
  •  

    "Bouturez l'hortensia" ....

                                          (Déco lors d'une fête champêtre)

     

    Belle journée avec la floraison des....

    hortensias ...

     

    On attribue la découverte de l’hortensia au navigateur et naturaliste français

    Philibert Commerson, bien que le genre hydrangea soit déjà connu au XVIIIe siècle.

    Le nom « hortensia » ferait référence à Hortense Barré, la maîtresse de Commerson

    qui l’accompagnait secrètement durant son voyage.

     

     Il était alors un produit de luxe mais aujourd'hui, on le rencontre un peu partout en France.

     Il ne connut son heure de gloire qu'au 19ème siècle.

     

    "Bouturez l'hortensia" ....

    "Bouturez l'hortensia" .... 

     

     Les si jolies fleurs de l'hortensia seraient symbole

    de froideur et d'incertitude.

      Il reste néanmoins un grand classique que l'on peut offrir

    pour exprimer ses remerciements à l'hôte qui vous reçoit

    (communion, mariage ect...) avec l'avantage de reprise au jardin. 

      

    hortensia

    A bouturer en août ...

    Je partage avec vous cette charmante poésie ...

     

    "Les pourpres hortensias timides en leur coin

    écoutaient les clochettes à  l'entrée du jardin.

    Les galants gardénias, dans leurs suaves pourpoints

    entendaient le doux cri des arbres enfantins.

    Les charmants géraniums, agiles et mutins

    se lavaient les cheveux tout autour du bassin.

    Le violettes respiraient le bon air du matin...

     

    Une gentille fillette avec un sécateur

    en fit un bouquet ...

    La fin de ce bonheur."

                                                extrait de ..."Battre la campagne"


                                                                de Raymond Queneau (1903-1976) 

    A bouturer en août ... 

    Hortensias ...

    Début de floraison pour nos hortensias "marguerites"

     

    Hortensias ...

     

    "Bouturez l'hortensia" ....

     

                                                                                   

     

    Au plaisir de vous retrouver demain si vous le voulez bien !


    18 commentaires
  •  

      

      C'est nature que j'apprécie le mieux la framboise !

     Ce petit fruit, qui fond dans la bouche accompagné  d'une douce saveur parfumée  ....

      

    La framboise, compagne gourmande de nos étés, est d'abord un fruit bien de chez nous.

     

     De nos jours, le framboisier s'adapte tranquillement à la vie moderne

    et offre au jardin amateur,

    grâce à des variétés anciennes ou plus récentes,

    la possibilité de tester des arômes et des parfums toujours différents.

     

    Rusticité, facilité de culture, petite taille et rapidité

    de mise à fruits garantissent à cette ronce

    une place de choix dans les jardins de tous les gourmands.

     

    Le framboisier est une ronce à racine souterraine

    de la famille des rosacées comme la mûre.

     Sa souche produit chaque année

    de nouvelles tiges légèrement épineuses appelées "cannes".

     

    Un vrai "bonbon" ... la framboise ...

     

    Le framboisier pousse  à l'état sauvage dans une bonne partie de l'Europe.

     

    Sa petite histoire ...

     

    Les hommes préhistoriques, déjà, faisaient honneur à sa baie.

     

    Des paléo botanistes travaillant sur des sites préhistoriques en Suisse

    ont découvert que le régime alimentaire des habitants

    comprenaient des framboises, des cerises, des prunelles et des noisettes.

     

    Dès le Moyen Âge, le framboisier était cultivé dans les jardins

    et jouissait d'une telle popularité qu'il est représenté,

    à la fin du XIIè siècle, sur un pilier de la cathédrale Notre-Dame de Chartres.

     

    Au XVIè siècle, la plante prend du galon et entre

    dans le groupe des végétaux utilisés pour leurs propriétés médicinales.

     

    Henri VIII d'Angleterre adorait les framboises

    et en faisait cultiver à Hampton Court par ses maraîchers.

     

    Plus tard, au XXVIIIe siècle, le grand botaniste suédois Carl von Linné

    établit sa classification des végétaux

    et donne au framboisier le nom scientifique qu'il porte encore :

    "Rubus Idaeus", la ronce du mont Ida.

     

    L'appellation s'inspire des travaux de Pline l'Ancien qui fait du mont Ida,

    dans l'île de Crête, le berceau de cette plante. 

    Framboise nous vient de "Brambasia", mot d'origine francique,

    Au fil des ans, le mot s'altère et devient "framboise".

     

    Cette forme est attestée en français depuis le XIIè siècle.

    Cette étymologie confirme que nos ancêtres européens connaissaient déjà bien ce fruit.

     

     

    La framboise rouge ou blanche  se récolte bien mûre

    et se consomme rapidement car elle se conserve difficilement .

     

    Vous pourrez l'apprécier dans des petits suisses ...

    un dessert simple mais exquis que je déguste souvent !

     

    Mais rien ne vous empêche de congeler ce doux fruit

    ou d'en faire de délicieuses confitures.

     

    Ses propriétés

    La framboise  parfumée et fondante se classe parmi les fruits

    les plus riches en cellulose et en pectine :

    elle en apporte deux fois plus que la pomme et la poire.

     

    Elle est bien pourvue en vitamine C et referme des carotènes  et des anthocyanes

    qui protègent nos cellules du vieillissement prématuré. ;

    elle est riche en potassium. 

     

    Peu sucrée et peu calorique, elle est particulièrement légère :

    c'est le fruit idéal pour réaliser des desserts savoureux et légers.

      

     Saviez-vous ...

     

     que la tisane de framboisier servait autrefois de gargarisme pour les maux de bouche

    et de lotion pour les plaies et les ulcères.

     

      

     

    Si vous avez le bonheur de posséder un framboisier dans votre jardin ...

     

    Une dégustation …. ... LE VIN DE FRAMBOISES

     - 1 litre de bon vin rouge d'au moins 12° - 500 g de framboises 

    - 300 g de sucre- 25 cl d'eau- de -vie pour fruits

     Mettez tous les ingrédients dans un bocal ou une petite bonbonne, sans écraser les framboises.

    Fermez le récipient.  Laissez macérer 1 mois dans un endroit frais  à l'abri de la lumière.

     Filtrez et mettez en bouteille. Servez très frais.

     Petit plus : vous pouvez rajouter quelques feuilles et quelques fruits de cassis à ce mélange.

     

    Et une gourmande recette express ...

    Etalez une pâte sablée dans un moule, préchauffez votre four à 180°

    et mettez la pâte au four durant 15 mn.

    Sortez-la du four et démoulez délicatement pour la faire refroidir.

    Montez en chantilly 20 cl de crème liquide bien froide avec 2 c à s de mascarpone,

    ajoutez 40 g de sucre et remuez délicatement.

    Répartissez de façon égale la chantilly sur le fond de tarte,

    puis placez 250 g de framboises harmonieusement et finissez en râpant dessus la valeur d'1 demi-citron.

    En compagnie de ces douceurs, je vous souhaite une belle journée !

    Un vrai "bonbon" ... la framboise ...


    22 commentaires
  •  

    Pour vous ...

     

    Bonnes vacances en toute quiétude à vous qui partez , revenez-nous en pleine forme 

    et soyez prudents sur les routes ...

     

    Je partage avec vous quelques photos de "Notre Dame de la route" 

    prises sur des routes de campagne par chez nous ...

     

    Certains automobilistes  y font une pause dans leur trajet  ... 

     

    Notre Dame de la route à Dièval (62) 

    (réalisée en 1954, rénovée en 1994)

    vacances

     

    vacances

     

    Notre Dame de la route à Violaines (62) 

    vacances

     

    Voici la très belle prière écrite par le Père Michel Hubaut

    pour les voyageurs, les pèlerins et les vacanciers, ... 

     

    Seigneur, 
    Toi qui es toujours présent sur la route de chacun, 
    Toi dont l’amour féconde nos gestes quotidiens, 
    Tourne vers moi Ton Visage, 
    Sois mon fidèle compagnon tout au long de mes voyages. 
    Accorde-moi de bien user de ma liberté 
    et de garder le sens de mes responsabilités.

    Donne-moi, même si parfois cela me coûte, 
    d’observer scrupuleusement le code de la route, 
    par respect pour la vie que Tu m’as donnée 
    et pour celle de mes frères qui est sacrée.

    Que je ne fasse jamais de ma voiture 
    un char d’assaut ou une imbécile armure, 
    pour me vanter de quelque performance 
    ou assouvir mon instinct de puissance. 
    Qu’elle soit un simple outil au service de mon travail 
    et pour le plaisir de mes loisirs.

    Accorde-moi, comme le Bon Samaritain, 
    de savoir porter secours à celui qui en a besoin 
    et de faire un détour pour aider mon voisin.

    Accorde-moi l’humour et la patience dans les encombrements 
    et, dans un beau paysage, la grâce de l’émerveillement, 
    l’humilité pour accepter mes propres limites 
    et la sobriété quand quelqu’un m’invite.

    Rappelle-toi que je ne suis qu’un pauvre voyageur 
    qui roule vers Ton ultime rendez-vous mais ne doit pas, 
    de lui-même, en devancer l’heure.

     

    BONNES VACANCES !

     

    Et pour vous qui ne partez pas ... 

    Prenez du bon temps par chez vous , mes amis !

    vacances 


    27 commentaires
  •  Passez un agréable week end !!!

    Pléiade de légumes au  barbecue ... 

    d9li5uli En vacances ou tout simplement pour vous faire plaisir ...

      

    Quand le soleil vous sourit ....  

      Préparez de délicieuses grillades .

     

    Bien souvent pour la viande on ne connaît pas de problèmes de choix  

    mais pour les légumes c'est une autre affaire

     et  

    pour ma part je suis parfois à cours d'idées ..

     

    J'ai découvert cette recette en marinade qui change

    tout à fait le goût des légumes grillés classiques 

    et 

    vous permet d'utiliser quelques herbes aromatiques

    de votre jardin qui foisonnent en cette saison....

     

     Je me propose de vous en faire à nouveau profiter car elle a beaucoup plu ...

     

             Les légumes au barbecue en marinade verte ...

    Pléiade de légumes au  barbecue ...

     Tout d'abord nous allons réaliser ...

    la marinade "verte" :

     

    Pour ce faire ...

    il faut à votre convenance du persil, de la ciboulette, de l'huile d'olive,

    des gousses d'ail et avec parcimonie du thym, du romarin et du laurier. sel et poivre.

      

    Lavez le persil, enlevez les feuilles et mettez-les dans un grand bol, ajoutez la ciboulette coupée menu,

    l'huile d'olive, les gousses d'ail coupées en quatre, le sel et le poivre et

    mixez afin d'obtenir une purée verte. 

    Ajoutez à cette purée, le thym et le romarin émiettés et le laurier coupé très fin.

    Mélangez.

    d9li5uli  

    Concernant les légumes ...

     vous pourrez varier selon vos  goûts et la période de production.

     

    - 2 tomates - 2 petites courgettes rondes - 2 cœurs de fenouil - 2 petites aubergines

    - 2 oignons - 4 petits épis de maïs frais et 12 très fines tranches de lard  -

     

    Préparez les légumes ... pelez les oignons, lavez tous les légumes. 

    Coupez les aubergines, les fenouils et les tomates en deux, les oignons en quatre,

    les courgettes en grosses rondelles et enrobez les épis de maïs de lard fumé. 

     

    Badigeonnez-les de suite de marinade à l'aide d'un pinceau..  

     

    Pendant que la marinade imprègne les légumes ...

    préparez les braises du barbecue

    et faites-y griller les légumes en les retournant souvent

    (sauf les tomates),

    jusqu'à ce qu'ils soient tendres sous la pointe du couteau

    (environ 20 mn). 

     

    Badigeonnez-les souvent de marinade pendant la cuisson.

     

    Servez chaud !..

    Bon appétit à tous !

     

    Pléiade de légumes au  barbecue ...

     

    Une petite entrée sympa

    et facile à préparer pour vous mettre en appétit ...

     

    Melon, saumon fumé (ou jambon cru selon goût)

    tomates cerise et ...  feuilles de menthe et ciboulette (pour le décor)

     

    Pléiade de légumes au  barbecue ...

     

    Je vous retrouverai avec plaisir lundi, si le coeur vous en dit !

                                                                                                      Pléiade de légumes au  barbecue ...


    19 commentaires
  • "fleur de campagne" ....

    Une fleur champêtre qui attire toujours le regard ...

    Le coquelicot

     

    "Une alliance de beauté et de simplicité

    de lumière et d'humilité

    de force et de fragilité" !

     

    "fleur de campagne" ....

     

    Jusqu'au XVIe siècle on l'appela "coquerico" comme le chant du coq

    car la couleur éclatante de la fleur évoquait la crête du coq.

    Puis cela devint coquelicot. 


     

    Une fois cueillis, les coquelicots se fanent très vite…

    Voici une petite astuce pour profiter plus longtemps de ces jolies fleurs :

    dès la cueillette si possible, brûlez vivement l’extrémité coupée de la tige,

    de manière à faire coaguler le suc.

     

     Mais il vaut mieux les laisser s'épanouir dans la nature pour notre plus grand bonheur !

     

    Les noces de coquelicot symbolisent 8 années de mariage.


    Dans le langage des fleurs, le coquelicot  signifie " Aimons-nous au plus tôt ".

     


    21 commentaires
  •  

    cerises  

     

     

    Voici venir le temps des cerises ...

     

    cerises

     

    et je me suis rapprochée d'un très beau billet "rouge cerise"

    que je partage avec vous ..... écrit par Michel Lis

    plus connu sous le nom de "Michel le jardinier" ou encore "moustache verte",

    cet amoureux passionné du jardin ...

     

    On y retrouve ses souvenirs d'enfance ...

    et moi aussi je me souviens ... Et vous ?

    cerises

    "Je vois encore le grand bocal de cerises à l'eau-de-vie que grand père

    sortait du placard chaque dimanche après le repas.

    Souvenir d'enfant certes, mais je m'amusais de voir flotter à la surface du liquide tous ces petits vers

    - que chez nous on appelle des "beurlots" - sortis des cerises rouges et jaunes

    nommées cœurs de pigeon, orgueil du verger familial.

    Et si j'évoque aujourd'hui la cerise, fruit de saison par excellence,

    c'est que je me souviens encore de mes courses folles dans les vergers où je tentais d'accrocher

    aux oreilles des filles, ces boucles de cerises qui leur rendaient les yeux brillants.

    Une tradition millénaire et ce n'est pas "Lucullus", le général vainqueur de Mithridate

    et grand gastronome romain qui me démentira puisqu'il a, parait-il, introduit la cerise à Rome.

     

    cerises

     

    Dans nos villages, une branche garnie de fruits accrochée à la porte d'une jeune fille

    signifie pour tous qu'elle n'a que très peu de vertu.

    Symboles plus sérieux sont les fleurs de cerisier au Japon que "Hokusai" a su si bien dessiner

    dans ses estampes et signifiant que le samouraï qui en portait gravé sur la garde de son sabre

    était jugé comme très courageux.

     

    Anglaise, de Montmorency, sauvage, guigne, cerisette, bigarreau, Reverchon (une des plus tardives),

    Van (très bonne pollinisatrice) sont parmi les variétés les plus populaires.

    Un des rares fruits dont on juge de la qualité par l'état de sa queue.

    Est-elle longue, ferme et souple ? La cerise sera bonne à croquer

    ("comme le téton d'une fille" disait le poète de la Pléiade, Rémy Belleau).

     

    Une cerise m'a pourtant toujours intrigué . Pourquoi appelle-t-on un bigarreau, "Napoléon" ?

    Ce dernier a été créé en Allemagne en 1785 et il est probable qu'au cours de ses batailles,

    l'Empereur ait beaucoup apprécié ces fruits qu'il baptisa lui-même de son propre prénom.

     

    Attention, ne mangez pas trop de cerises à la fois. Ecoutez ce vieux dicton ;

    "A merle saoul, la cerise devient amère".

    Un autre poète écrit à propos du nez de l'ivrogne :

    "Le vin est le pinceau qui enlumine /Le vin est la couleur / dont on t'a peint /

    Plus rouge qu'une guigne / en buvant le meilleur".

     

    Un autre gourmand de cerises fut Louis XV.

    On raconte qu'il n'hésitait pas à grimper dans les cerisiers pour manger leurs fruits par poignées !"

                                                                                           

                                                                                                 "Michel Lis" (1937 - 2015)

    Le temps des cerises ....

     cerises

    Après vous êtes régalés de ce joli texte,

                                       je vous propose de saliver avec cette recette gourmande ....

                                     à déguster avec modération ....

     

    cerises



     Cerises à l'eau de vie


    Ces cerises à l'eau de vie, un plaisir en fin de repas !


    Pour : 7 bocaux de 250 g

     
    ⦁ 270 g ⦁ de sucre semoule
    ⦁ 1 dl ⦁ de Pineau des Charentes
    ⦁ 1 l ⦁ d'eau de vie pour fruits à 45°
    ⦁ 250 g ⦁ d'eau
    ⦁ 1 g ⦁ de clous de girofle
    ⦁ 5 g ⦁ de bâtons de cannelle
    ⦁ 1,5 kg ⦁ cerises
     
    Laver rapidement les cerises, Couper la queue à moitié.

    Dans le bocal, mettre 2 clous de girofle et un petit morceau de bâton de cannelle.

     
    Remplir les bocaux avec les cerises.

    Dans une casserole, ajouter le sucre, l'eau, porter à ébullition.

     
    Cuire pendant 10 minutes pour faire épaissir le sirop.

    Stopper la cuisson et ajouter le Pineau des Charentes, l'eau de vie, laisser refroidir.

     
    Dès qu'il est froid, verser sur les cerises, placer les couvercles, les étiquettes.

    Vous pourrez les conserver plusieurs années.

     
    Vous pouvez utiliser n'importe quelle eau-de-vie (cognac, armagnac, rhum, whisky, vodka )

    cerises

    cerises  cerises

    Agréable semaine par chez vous !

     


    22 commentaires
  • Douceur de fruits ... et de ... chocolat ....              BONJOUR A TOUS ! 

     

    Douceur de fruits ... et de ... chocolat ....

     

     Et si, on se faisait une petite douceur mes amis

     en guise de goûter durant ces  journées d'été ...

     en retour de la plage,

     après une belle balade,

    par une journée de pluie,

    ou simplement pour satisfaire la gourmandise,

    se réunir en famille ou entre amis ...

      

    çà plait aux enfants comme aux  .... "grands" !

     

     Douceur de fruits ... et de ... chocolat ....

     

      Une fondue au chocolat !!

      

     

    Douceur de fruits ... et de ... chocolat .... 

    Pour 6 personnes : 

    Selon les goûts et les ingrédients dont vous pourrez disposer, prévoyez dans l'ensemble :

      

    - 300 g de chocolat noir  "chocolat pâtissier" 

    (que vous pouvez remplacer par du chocolat blanc ... plus original).

    - 15 cl de lait

     - 10 cl de crème fraîche liquide

     - 40 g de beurre

     - 2 c. à café de vanille (ou café soluble) si vous aimez.

    - 250 à 300 g de fraises 

     - 1 melon

     - 1 petit ananas

     - 2 bananes

     - 1 jus de citron

     - 2 pommes

     - 2 poires

     - quelques baies de physalis "amour en cage"

     - 300 g de madeleines

    ou morceaux de cake

    ou marbré au chocolat

    ou brioche (un peu rassise) 

    ou pain d'épice

     - des bonbons de type shamallows -

    Douceur de fruits ... et de ... chocolat ....  

     

    Epluchez et coupez en dés les fruits, laissez les fraises entières,

      coupez les bananes en morceaux ...

     et citronnez pommes, poires et bananes pour leur éviter de noircir.

      

    Coupez les gâteaux en cubes.

      

    Répartissez ces ensembles fruits , gâteaux et shamallows dans des coupelles ou

    en rosaces  (séparez alors les fruits des gâteaux sur deux plateaux).

      

    Versez le lait et le chocolat cassé en petits morceaux dans une casserole à fond épais.

    Placez-la sur feu très doux.

      

    Quand le chocolat est fondu, ajoutez le beurre coupé en parcelles et

    remuez l'ensemble pour obtenir une crème lisse.

      

    Incorporez alors la crème liquide et la vanille.

     

    Transvasez la sauce au chocolat dans un caquelon.

      

    Posez-le sur le réchaud à fondue que vous aurez réglé très doux.

      

    Pour les enfants prévoyez  des piques en bois (pour éviter toute brûlures aux lèvres) .

      

    Chacun trempera à sa guise les fruits émincés, les gâteaux et les marshmallows dans le caquelon

    pour les envelopper d'une onctueuse couche de chocolat avant de les déguster.

     

    Douceur de fruits ... et de ... chocolat .... 

    Vos invités ne resteront pas longtemps sans voir le fond du caquelon ! 

    Que c'est bon !!!

    Douceur de fruits ... et de ... chocolat .... 

     

      Variante ...

    Certains autres fruits sont aussi délicieux

    enrobés de ce chocolat :

     

    les litchis,  les abricots secs, les kumquats, les clémentines, les raisins ...

    et

    même les figues sèches que vous ouvrirez comme un livre sans en détacher les 2 morceaux

    et que vous pourrez fourrer de 1/2 noix ... (tout dépendra de la saison).

      

    Vous pouvez varier à l'infini : remplacer la vanille par de la cardamome, de l'anis ou

    par un alcool (kirsh, rhum, Grand Marnier, Cointreau ...) 

     lorsque la fondue s'adresse à des adultes.

     

     Douceur de fruits ... et de ... chocolat ....

    Passez un agréable week end gourmand

    malgré une météo maussade !

    Douceur de fruits ... et de ... chocolat ....

     


    23 commentaires
  • les confitures poème

    Le 24 juin ... c'est la St Jean !! 

     

    Et arrive ... le plaisir des "confitures " de fruits que nous apporte chaque saison,

    le jardin ou le marché local  ...

     

    je partage avec vous , ce magnifique texte tiré d'une des œuvres poétiques

     de l'écrivain "André Theuriet "

    doué d'un sens exquis de la vie rustique ! 

     

    les confitures poème

     

    A la Saint-Jean d'été les groseilles sont mûres.

    Dans le jardin vêtu de ses plus beaux habits,

    Près des grands lis, on voit pendre sous les ramures

    Leurs grappes couleur d'ambre ou couleur de rubis.

     

     Voici l'heure. Déjà dans l'ombreuse cuisine

    Les pains de sucre blancs, coiffés de papier bleu,

    Garnissent le dressoir où la rouge bassine

    Reflète les lueurs du réchaud tout en feu.

     

     On apporte les fruits à pleine panerées,

    Et leur parfum discret embaume le palier ;

    Les ciseaux sont à l'œuvre, et les grappes lustrées

    Tombent comme les grains défilés d'un collier.

     

     Doigts d'enfant, séparez sans meurtrir la groseille

    Les pépins de la pulpe entr'ouverte à demi !

    La douce ménagère, attentive, surveille

    Ce travail délicat d'abeille ou de fourmi.

     

     Vous êtes son chef-d'œuvre, exquises confitures !

    Dès que l'été fleurit les liserons du seuil,

    Après les longs travaux, lessives et coutures,

    Vous êtes son plaisir, son luxe et son orgueil.

     

     Que le monde ait la fièvre et que sa turbulence

    Gronde ou s'apaise au loin, la tranquille maison

    Toujours, à la Saint-Jean, voit les plats de faïence

    Se remplir de fruits mûrs et prêts pour la cuisson.

     

     Le clair sirop frissonne et bout ; l'air se parfume

    D'une odeur framboisée ... Enfants, spatule en main,

    Enlevez doucement la savoureuse écume

    Qui mousse et perle au bord des bassines d'airain !

     

     Voici l'œuvre achevée. La douce ménagère

    Contemple fièrement les godets de cristal

     la groseille brille, aussi fraîche et légère

    Que lorsqu'elle pendait au groseiller natal. 

     

    les confitures poème  

    André Theuriet  (1833-1907) 

    "  Le bleu et le noir" écrit en 1874.

     

    Belle journée à tous , un sourire à la clé !!

    Hum ! les confitures ...


    23 commentaires
  •  

    C'est l'été ... et pourtant ...

     Le soleil "tombe en morceaux"  !!!

     

     

     La pluie s'est invitée ....

     

     L'été ... La pluie ...

     

    Mais ... 

    Voyez comme ce poète nous la fait apprécier ...

       Nous sommes bercés par ses vers charmants et rafraîchissants ...

     

     L'été ... La pluie ...

     

    Ma sœur  la Pluie,

     

    L'été ... La pluie ...

     

    La belle et tiède pluie d'été,

    Doucement vole, doucement fuit,

    A travers les airs mouillés.

     

    Tout son collier de blanches perles

    Dans le ciel bleu s'est délié.

    Chantez les merles,

    Dansez les pies !

    Parmi les branches qu'elle plie,

    Dansez les fleurs, chantez les nids

    Tout ce qui vient du ciel est béni.

     

    De ma bouche elle approche

    Ses lèvres humides de fraises des bois ;

    Rit, et me touche,

    Partout à la fois,

    De ses milliers de petits doigts.

     

    Sur des tapis de fleurs sonores,

    De l'aurore jusqu'au soir,

    Et du soir jusqu'à l'aurore,

    Elle pleut et pleut encore,

    Autant qu'elle peut pleuvoir.

     

    Puis, vient le soleil qui essuie,

    De ses cheveux d'or,

    Les pieds de la Pluie.

     

    Charles VAN LERBERGHE ... poète belge  (1861-1907) 

     

    L'été ... La pluie ...

     

    Patience mes amis, le soleil reviendra .

    L'été ... La pluie ...


    19 commentaires
  •  

     

    L'été nous sourit ....

     

    Les fleurs, aux multiples coloris, jettent une note de gaité et de fraîcheur

    tout en répandant leurs parfums odorants.

     

    Dans les bois et les vergers, les arbres sont recouverts d'un épais feuillage vert sur lequel

    se détachent les teintes jaunes, rouges, violettes et roses des fruits mûrs.

     

     

    Dans les champs, les blés ont grandi et se laissent dorer par le soleil brûlant.

     

     Les animaux vont et viennent à la recherche de nourriture et, prévoyants,

    à la quête de provisions pour l'hiver, imités par les petits nés au printemps et devenus adultes.

     

    Les oiseaux font une chasse intense aux nombreux insectes qui ont fait leur apparition.

     

     

    L'été c'est pour certains, la saison des vacances, des départs vers la campagne, la mer, la montagne.

     

    Mais pour d'autres, qui travaillent la terre et vivent de ses produits, c'est une période de travail intense.

     

    Avec le temps, ce sera la période des fauchages, des moissons, des récoltes ect ...

     

     

     

     C'est tout çà ... l'été !

     Alors, d'une manière ou d'une autre

     profitons

     de cette magnifique saison ! 

     

    BEL  ETE  A  TOUS !!!

    "un bel été" à tous !


    28 commentaires
  • Fête des Pères ... 20 juin

    Fête des Pères ... 20 juin

     

    C'est Sonora Smart Dodd, une Américaine de Spokane dans l'état de Washington,

    qui eut l'idée de rendre hommage aux pères.

    L'idée lui vint après avoir écouté un sermon à l'église le jour de la fête des Mères en 1909.

    Comme sa mère était morte lorsqu'elle était jeune,

    c'est son père Henry Jackson Smart qui prit soin d'elle et de ses 4 autres frères et sœurs

    en faisant preuve d'un très grand courage.

    Le mois de juin fut choisi pour célébrer la fête des Pères puisque

    c'était le mois de l'anniversaire de son propre père.

    La première célébration de la fête des Pères eut donc lieu à Spokane le 19 juin 1910,

    et depuis ce jour, elle a toujours lieu le troisième dimanche du mois de juin. 

     

    Fête des Pères ... 20 juin

      Voici un très joli texte de "Maurice Carême"

     rempli de tendresse
     

    que j'adresse à toutes les générations de ...
      
    "Papa"
     
    "Bonne Fête à eux en leur souhaitant une plaisante journée !". 

    Fête des Pères ... 20 juin

    POUR MON PAPA
     
     
     J'écris le mot agneau et tout devient frisé :
     
     La feuille du bouleau, la lumière des prés ...
     
     J'écris le mot étang et mes lèvres se mouillent :
     
     J'entends une grenouille rire au milieu des champs.
     
     J'écris le mot forêt et le vent devient branche :
     
     Un écureuil se penche et me parle en secret.
     
      Mais j'écris le mot papa, tout devient caresse :

      Et le monde me berce en chantant dans ses bras.
     
     
                                              "tiré de "La cage aux grillons"

     

    Fête des Pères ... 20 juin

     

    "Dis papa, qu'est-ce qui arriverait si je ne t'aimais plus ?

    "Si un jour mon enfant tu cessais de m'aimer, c'est la terre entière qui cesserait de tourner".

    (Hugues Aufray)

    Fête des Pères ... 20 juin

     

                                                                             (illustrations de cette page glanées sur le net)

     

    Au plaisir de vous retrouver lundi, passez un agréable week end 

    en espérant que le soleil nous gratifie de ses rayons bienfaisants !

    C'est ce dimanche ...


    22 commentaires
  • jardin

    "Quoi de mieux qu'un jardin pour apaiser son âme

    Quoi de mieux qu'une fleur pour réjouir son cœur"

    ( Guy Génévrier)

       

    Je vous invite au jardin où peu à peu depuis quelques semaines

    les parterres se sont progressivement colorés du début du printemps à aujourd'hui ..

     

    jardin

     

    jardin

      

     

     

    le jardin se colore ... 

     

    Le jardin se colore ...

     

    jardin

     

    Le printemps s'étire, l'été nous guette

    et de nouvelles beautés au jardin nous attendent ...

    Après cette flânerie , je vous souhaite une agréable journée  ... 

     

    jardin


    27 commentaires
  • St Barnabé 11 juin

    Je vous invite à consulter les "prévisions météo" de nos campagnes … 


     Les végétaux comme certains animaux perçoivent les phénomènes climatiques qui souvent nous laissent

    indifférents mais auxquels nos anciens,  notamment mon grand-père,  prêtaient beaucoup d'attention ...

     

    Si vous habitez  la campagne ou si vous avez l'occasion de vous y promener, observez autour de vous ...
     
     
     Faites-en profiter vos enfants et petits enfants,

    ils se souviendront de leurs découvertes et les transmettront à leur tour ... ! 

     

    St Barnabé 11 juin

                                                                                                                                   (liseron)
     
        Quand la pluie va survenir, les feuilles des artichauts et les écailles de pommes de pin

    se collent les unes aux autres, les trèfles se dressent, les feuilles de laitues

    ou celles du liseron s'épanouissent.

     
    Le lis de la Madone, la Belle de jour, l'Etoile blanche de la stellaire, la pâquerettes ...

    toutes ces fleurs se ferment avant  l'arrivée de la pluie :

    on surnommait "la pâquerette , le baromètre du pauvre.

     
     

    St Barnabé 11 juin

                                                                                                                                  (cardères)

     

    Les paysans d'antan suspendaient au-dessus de leur porte la cardère, le chardon à foulon,

    dont les bractées changent de forme suivant que l'air est sec ou humide.

    On appelle cette plante " le cabaret des oiseaux " car ses feuilles épineuses

    se réunissent autour de la tige en formant un petit abreuvoir.

     

    Les immortelles, dont vous ornez votre intérieur lorsqu'elles sont desséchées,

     bien ouvertes par temps sec, ont la même réaction.

     
     
    St Barnabé 11 juin  

     

     Avant l'ondée, la pression atmosphérique baisse et le taux d'humidité de l'air augmente :

    les ailes des insectes s'humidifient...

    en conséquence, les mouches et moustiques, rendus plus lourds, volent plus bas qu'à l'ordinaire ...

     Cela explique le vol rasant des hirondelles cherchant pâture avant l'arrivée d'une averse...

     

    De même la sortie des grenouilles de la mare ou du trou d'eau. 
     
     

    "Si le coq chante le soir, c'est signe qu'il va bientôt pleuvoir"  dit le dicton...

     

     Si les poules tardent à se coucher, inutile d'arroser ;

    si elles restent longtemps dehors à se faire tremper, la pluie durera.

     

     Les canards font preuve d'une grande excitation et

    ne cessent de "couiner" bien avant les premières gouttes.
     
     

    St Barnabé 11 juin

     

    La barbe de Saint Moré servit longtemps de baromètre aux Bourguignons.

    Les poils de cette graminée se crispent par temps sec et deviennent lisses dès

    qu'il va pleuvoir.

    La légende veut que Saint Moré, enfant, garda une chèvre

    dont il coupa la barbe et jeta les poils au vent ; à l'endroit où ils tombèrent poussa

    cette plante très sensible qui change brutalement d'aspect suivant l'humeur du ciel ..
     
     

    On appelle fleurs météoriques

    celles dont l'épanouissement est influencé par l'état du ciel.

     
     St Barnabé 11 juin

      

     A tous, je vous souhaite une agréable journée toujours ensoleillée.

    Ah ! la météo de nos campagnes ...


    20 commentaires
  • jardin

     

    féérie florale du printemps ...

     

      "Chaque matin, la vie refleurit !..."  

      

    Le printemps s'étire mais fleurs et arbustes se sont mis en beauté 

    au long de cette saison "magique" au jardin ...

     

    Plus on avance en saison plus les floraisons se font denses.

     

    Je vous offre les couleurs et  senteurs de nos parterres pour le plaisir des yeux !

     

    féérie florale du printemps ...

      Iris 

     

     féérie florale

    Ancolies 

     

    féérie florale du printemps ...

    Marguerites

     

    féérie florale

     

    Bleuets

     

    féérie florale

     

    féérie florale

    Deutzia

     

    féérie florale

    Weigelia 

     

    féérie florale

     

    féérie florale

    Potentille 

     

    féérie florale du printemps ...

     Seringa double

     

    Parenthèse "fleurie" ...

     

    féérie florale

     

    féérie florale

    Et les pivoines qui embaument.

     

    D'autres floraisons se précisent ...

    La coquelourde, l'églantier, la rose,  le stachys, le phlomis, le souci, le lysimaque, la digitale

    et d'autres encore ...

    mais çà, ce sera pour une autre fois, les amis.

     

    féérie florale du printemps ...

     

    AGREABLE SEMAINE  A TOUS ! 

     


    25 commentaires
  • Agréable week end à tous ...

    Profitez, mes amis,  de ce bouquet du jardin! 

    Le beau temps revenu ...

    Le plein soleil est de retour depuis cette semaine ...

    Mais il faut dire que vendredi dernier nous avons eu des trombes d'eau par chez nous ...

     

    Les fleurs ont résisté sauf les pivoines "ouvertes"  qui baissaient la tête.

    pluie

    En souvenir, je vous offre, quelques traces dans les parterres en "habit de pluie" ....

     

    pluie

     

    pluie

      

    pluie

     

    pluie

     

    "La pluie cesse ... 

    et il en reste, un instant, une poussière de diamants minuscules,

    comme si, de là-haut, on secouait des miettes d'une grande nappe azurée !"

                                                                     (pensée de Fernando Pessoa dans  "Le livre de l'intranquillité")

     

    pluie

     

    pluie

      

    pluie

     

    pluie

     

    pluie

     

    Si elle n'avait été si brutale...

    La pluie était nécessaire au jardin, aussi je retiens cette citation  ...

     

    "Il ne faut pas dire "quel sale temps" mais "quel beau jour de pluie" !

    (Eric-Emmanuel Schmitt)

    pluie

    J'espère que ce petit coup de fraîcheur vous aura fait plaisir !

    Je vous dis "A lundi" si le cœur vous en dit .

     


    25 commentaires
  • Bonjour les amis  !

    Les nids ...

     

    Ils se sont envolés les petits, ils étaient discrets,

      nous ne sommes pas arrivés à les prendre en photos lors de l'envol ..

    pour nous consoler ... demeurent les nids .... vides de leurs occupants ...

     

    Le nid des troglodytes 

     

     Celui des mésanges ..

    mais vous allez me dire .... "il est rectangulaire" ..

     

    eh oui !

    les mésanges ont couvé dans la petite maison dans le houx .

     Nids

     

     

    Au début du printemps ....  dans le forsythia ...

    le nid du merle et de la merlette ...

    Nous avons pu apercevoir les jolis œufs et par la suite  ...

     on a retrouvé le nid vide .

    Les nids ...

     

     

    J'ai trouvé la plus belle des choses

    De ce printemps

    Un nid caché sous une rose

    Quatre œufs dedans

    Quel joli nid ! Boule de mousse

    Où l'oiselet

    A mis le crin, la laine douce

    Quel nid douillet !

     

    Les œufs bleutés, perles fragiles

    Sont tout au fond

    Et les pinsons pressés, agiles

    Viennent et vont

    Pour garder sous les fleurs écloses

    Le nid joli

    Je ne vais pas cueillir mes roses

    Ce printemps-ci 

     

                                              Joli texte de  la poétesse "Annaïk Le Léard"

    (1892-1972)

     Les nids ...

                                                                                               (jeune merle)

     

    Nous sommes toujours admiratifs des qualités de constructeurs des oiseaux,

    de leur patience, de leur persévérance par tous les temps ... quel qu'ils soient

    sauf ceux qui squattent le nid des autres .... comme le coucou.

     

    BONNE JOURNEE A TOUS !

    Les nids ... 


    24 commentaires
  • "moulin à vent" ...

     Bonjour petits amis..

     

    Pour les jours de mauvais temps, un petit passe temps 

    (comme je le réalisais avec mes garçons dans leur jeunesse)

    avec lequel vous serez heureux de jouer  tout en vous relaxant les jours de vent,

    et puis c'est joli au jardin ou sur un balcon.

     

    "moulin à vent" ...

     

    On abandonne sa tablette ... on éteint la télé ...

    C'est parti ...

     

    Pour les fournitures prévoir ...

     

    - une feuille en papier ou en plastique rigide 

    (un excellent moyen de recycler les vieux intercalaires!).

    - un bouchon de liège

    - un clou de taille moyenne et un marteau (à manier par un adulte)

    - un compas (ou un pot de forme ronde) et des ciseaux.

    - deux perles : une moyenne pour le devant,

    une plus grande pour l'arrière (de diamètre assez large pour être enfilées sur le clou)

    - une baguette en bois (pointue d'une côté)

    comme un pic à brochette

    - facultatif : de la colle et des éléments décoratifs pour embellir le moulin

    (peinture, raphia, paille, ruban, gommettes etc..)

     

    Les ailes du moulin :

    Tracez un carré dans la feuille (21 cm dans l'exemple, la largeur d'un A4).

    Tracez les deux diagonales et à l'aide du compas ou du pot rond, un cercle au milieu du carré.

    Avec le clou, percez un trou à chaque coin ainsi qu'au centre du cercle.

    Découpez un bout de diagonale à chaque angle jusqu'à l'intersection avec le cercle.

     

    Pour préparer le bouchon :

    Avec le clou, percez le bouchon à deux endroits :

    par dessous, pour pouvoir ensuite insérer facilement le pic en bois,

    et sur le flanc, où l'on viendra fixer les ailes du moulin.

     

    Pour assembler :

    Enfilez une première perle sur le clou.

    Repliez l'un après l'autre les 4 coins percés de la feuille,

    en passant le clou successivement dans chaque trou correspondant.

    Puis passez le clou dans le trou central du carré, avant d'enfiler une deuxième perle0

    Il reste à piquer le clou dans le bouchon à l'endroit prévu à cet effet,

    et à fixer le bouchon de liège sur le pic en bois par le dessous.

     

    Des idées pour décorer le moulin :

    Enfilez par exemple une paille en plastique ou des morceaux de paille naturelle sur le pic.

    Vous pouvez également enrouler le raphia autour de celui-ci, avec des pointes de colle,

    ou encore le peindre (avant  assemblage), tout comme le bouchon.

    Vous pouvez aussi coller des gommettes sur les ailes et la tête du clou,

    ou nouez un ruban autour du bouchon de liège.

     

    A noter : attention de ne pas utiliser de produits nocifs si vous plantez le moulin dans la terre.

     

    J'ai eu le bonheur de retrouver la confection de ce "moulin à vent" sur ce site ...

    Cap-éveil

    Si vous désirez d'autres belles idées,

    rendez -lui une petite visite  en cliquant dans "activités manuelles" sur ce site.

      

    Passez un agréable mercredi ! 

     

    Une photo "coup d'coeur" du net ...

    "moulin à vent" ... 

                                                                                                           "ingénieux"

    "moulin à vent" ... 


    25 commentaires
  • "fleur de glais" ...

     

    C'est avec la "fleur des marais" ...

    que je vous accompagne en ce début de semaine ensoleillée mes amis ...

     

    Cette "fleur des marais" aime vivre les pieds dans l'eau.

     

    "fleur de glais" ...

     

    On  rencontre cette grande fleur, complètement jaune vif ...

      vivace, dans les grandes prairies très humides, les fossés, au bord des ruisseaux, des étangs

    et dans les zones marécageuses, souvent cachée parmi les roseaux ...

     

    "fleur de glais" ...

     

    Elle fleurit dans des endroits ensoleillés et chauds 

    et est présente dans de nombreuses régions,

    un peu moins dans le midi.

     

    "fleur de glais" ...

     

     Elle s'appelle "iris des marais", "iris d'eau" "iris faux acore"

     ou encore "fleur de glais" et fleurit de mai à juillet.

     

    "fleur de glais" ...

     

     Elle est le thème de cette histoire vécue que je vous conte aujourd'hui ...

     

     Lorsqu'il était enfant, le grand poète Frédéric Mistral (1830-1914) 

    habitait avec ses parents une ferme,

    qu'on appelle un mas dans le midi de la France.

     

    Derrière ce mas, il y avait un ruisseau où le petit Frédéric,

    dès l'âge de quatre ou cinq ans, allait pêcher des poissons qui passaient en bandes.

     Mais ce qui le charmait le plus par-dessus tout, c'était les fleurs de glais.

     C'est une plante qui pousse au bord de l'eau,

    avec le longues feuilles et de belles fleurs jaunes comme l'or ...

     Malheureusement, les fleurs étaient de l'autre côté du ruisseau !

     

    Un jour, Frédéric eut envie d'aller en  cueillir un beau bouquet.

    Il alla près du ruisseau.

     Doucement, il descendit au bord de l'eau et tendit la main pour attraper les fleurs ...

     il se pencha ... allongea son bras et ... tomba dans l'eau jusqu'au cou.

     Il se mit à crier si fort que, du mas, sa mère l'entendit et accourut.

     Elle le tira de l'eau et, fort en colère, lui donna deux gifles.

     Elle le ramena à la maison, le sécha et lui mit ses habits du dimanche .

     

     Frédéric s'en alla faire quelques cabrioles dans le pré.

      Il vit un beau papillon blanc qui voltigeait près de lui.

    Il courut parès lui pour l'attraper, mais ... le papillon volait si vite.

     Frédéric le poursuivit ... et arriva près du ruisseau.

     Les belles fleurs étaient toujours là, semblant lui faire signe.

    Elles semblaient toutes proches.

     Il descendit avec mille précautions, posant ses petits pieds bien à plat au ras de l'eau.

     Il se pencha, tendit son bras le plus loin possible, s'étira autant qu'il put et ...

    Vlan !

    tomba dans la vase où il se mit à barboter ...

     

    Sa mère, qui avait entendu un grand bruit, arriva à grandes enjambées,

    l'arracha tout noir de la vase et,

    avant toute chose, lui administra une fessée retentissante :

     "Tu y retourneras encore, aux fleurs de glais ?

    Tu veux donc te noyer ? ...

      De nouveau, elle le ramena au mas, le déshabilla, le frictionna, lui mit d'autres vêtements.

     "Maintenant, tâche de te tenir tranquille ! ... Tu vas garder les poules, cela t'occupera ! ...

     

     Frédéric s'en alla garder les poules, bien décidé à les surveiller avec attention.

    Tout allait bien, quand une jeune poulette s'éloigna de la troupe en poursuivant une sauterelle.

     Et voilà notre gardien parti à ses trousses pour la faire revenir vers ses soeurs.

     Mais la sauterelle affolée sautait de plus en plus vite,

    de plus en plus loin, la poule la suivait, ailes déployées ...

    Derrière elles, Frédéric arriva, devinez où ? ...

    Près du ruisseau où les fleurs se miraient dans l'eau !

     Il sentit aussitôt son envie de les cueillir se réveiller.

    "Cette fois, se dit-il, je vais faire très attention de ne pas tomber dans l'eau."

     Il descendit le long du talus et arriva tout près du bord.

     Il s'accrocha d'une main à une touffe de jonc qui poussait là et, se penchant sur l'eau,

    il essaya d'atteindre de l'autre main les fleurs de glais.

     Brusquement , le jonc cassa et Frédéric plongea la tête première au milieu du ruisseau.

     

    Il se redressa comme il put et se mit à crier de toutes ses forces.

     Tous les gens de la ferme, les voisins accoururent :

    "C'est le petit Frédéric qui est encore tombé dans l'eau ! ...

    Sa mère va lui donner une correction d'importance ! ...

     

    Non ! ... La pauvre femme avait eu trop peur.

     Elle n'eut pas le courage de fesser son enfant aussi entêté qu'imprudent.

    Elle le frictionna, le sécha, lui fit boire une tisane bien chaude et le coucha.

     

     Frédéric pleura longtemps, puis s'endormit en rêvant

    aux fleurs de glais qu'il n'avait pu cueillir ...

     

    (histoire tirée du livre "Dis raconte" aux éditions "Hachette")

     

    "fleur de glais" ...

     

    "L'iris des marais" est le symbole de la ville de Bruxelles depuis le 5 mai 1991.

     

    Selon la légende, l'iris des marais poussait en abondance autour des remparts de Bruxelles

    et a offert une victoire clef au Duc de Brabant :

    sachant que cette plante ne pousse que dans les eaux peu profondes,

    ses troupes savaient où galoper à travers les zones inondées

    alors que ses adversaires se noyèrent en tentant de traverser le marais.

     

    "fleur de glais" ... 

                                                                                                            "fleur de glais" ...


    28 commentaires
  • Promenons-nous ....

     

                           

               Besoin de s'évader un moment ...

                                   

                                   Rien de tel qu'une balade dans le bois,

                                               ce "poumon vert" de la campagne ...

                                                                             

                                                                         à l'écoute ... du silence ...

       

    Bois

     

     Bois

     

    Entends-tu le silence vert de la forêt.

    Tes épaules frôlent les lianes

    Tes cheveux effleurent les feuilles tremblantes

    Ton regard s'arrête devant la majesté de l'arbre.

    Mais pourquoi cache-t-il de si belles racines ?

    Ton pas s'accroche aux frondaisons vertes des fougères

    Ta peau s'imprègne de l'odorante santé du bois

    Tes lèvres se mouillent de rosée.

                                                                     (Poésie de Francine Loozen)  Promenons-nous ....

     

    Bois

     

    Bois

     

    Bois

     

    Bois

     

    Bois

     

    Bois

     

    Bois

     

    Bois

     

    Bois

     

     Bois

     

    Passez un week end serein mes amis ! 

    Je vous retrouverai avec plaisir lundi

    Bois 


    24 commentaires
  •  

    le thym

     

    Bonjour les amis !

     

    Profitons de cet incontournable au jardin...

     

     Le thym

    aux noms populaires de "farigoule", "barigoule" ou "pouilleux"

    selon les régions

     (notamment "pouillu" dans le patois des gens du Nord)

     est une vivace qui forme des touffes compactes

     

     aux feuilles vert-de-gris et aux minuscules fleurs roses  en fin de saison.

     

     

    Un jardin aromatique ne peut se concevoir sans un pied de thym,

    car il est le compagnon de nombreuses préparations culinaires.

     

    On le retrouve donc en cuisine en compagnie du persil,

    du laurier et du céleri dans le bouquet garni ...

    il est délicieux quand il est discret.

      

    Il aromatise les grillades, les rôtis, le pot au feu, la potée, le bourguignon;

    les salades, les légumes secs, les soupes de poisson et les galantines.

     

    Pour vos barbecue, improvisez une "balayette" 

    pour badigeonner  et embaumer vos grillades en liant

    avec un bout de ficelle des branches de thym et de romarin

    (ce que l'on appelle dans le Sud une "escoubeto" )

     

    Pour votre boîte à fromage

    Placez une branche de thym dans votre boîte à fromages,

    afin d'atténuer l'odeur de ceux qui sentent fort.

     

    Séchées, les pousses herbacées conservent leur parfum

    et peuvent être utilisées en toute saison.

     

     Depuis l'Antiquité, le thym est utilisé pour son pouvoir non seulement aromatique

    mais également en médecine et dans les cérémonies religieuses.

     

    Les Egyptiens connaissaient les propriétés antiseptiques du thym

    qu'ils utilisaient pour l'embaumement.

     

    Selon la légende, il y aurait eu du thym mélangé à la paille

    qui garnissait la mangeoire de Bethléem, c'est pourquoi on en a longtemps mis

    dans les crèches de Noël.

     

    Au Moyen-âge, on brodait sur les vêtements des chevaliers servants une branche de

    thym entourée d'abeilles, afin qu'à l'ardeur, ils apprennent à joindre la douceur.

     

    De même, les Dames en brodaient des rameaux sur leurs écharpes qu'elles offraient

    à leur chevalier car le thym symbolisait le courage.

     

    Cette plante typique de la garrigue a été "chantée" par les écrivains provençaux

    tels que Frédéric Mistral et Alphonse Daudet.

     

    "Bon ... thym" !

     

    La magie du thym

     

    Aujourd'hui, on lui reconnait de nombreuses qualités :

    antiseptiques, antitussives, stimulantes, voire cicatrisantes.

     

    Contre une crise de toux, essayez une infusion de tiges de thym,

    sucrée de miel de thym plusieurs fois par jour :

    non seulement vous allez vous régaler mais vous serez surpris du résultat !

     

    Rien ne vous interdit de tenter aussi les inhalations de décoction de thym.

     

    Idéal après un repas trop riche ...

    Laissez infuser 8 mn une branche ou une cuillerée à café de feuilles de thym

    dans une tasse d'eau bouillante avant de filtrer et de boire chaud.

     

    Au jardin, il est résistant aux maladies et aux insectes et éloigne la piéride du chou.

     

     Les abeilles vous seront reconnaissantes de penser à elles car elles adorent le thym.

     Le miel fabriqué à partir de son pollen est très réputé.

    Une astuce pour la maison...

    Un parfum d'aromatiques :  

     

     Coupez des branches de thym, de lavande, de romarin et

    faites-les infuser dans du vinaigre blanc .

      Vous utiliserez ce dernier pour nettoyer vos lavabos, douche, robinetteries ...

     Le vinaigre les fera briller, ôtera le calcaire et un léger parfum d'aromatiques

    flottera dans l'air après le nettoyage. 

    le thym

     

     

    Profitons encore de notre jardin par cette belle météo ! 

     

    "Bon ... thym" !


    28 commentaires
  • Juin

    JUIN
     
    J’aime bien le mois de juin
    C’est celui des cerises
    Des longues journées sans fin
    Aux douces soirées exquises
     
    Très tôt dès le matin
    Tous les oiseaux devisent
    Et tard quand la nuit vient
    Certains encore s’avisent
     
    C’est temps des examens
    Où les sérieux révisent
    Et leurs moments malsains
    Des attentes indécises
     
    C’est tendres gazons coussins
    Où la rosée irise
    Les beaux serments divins
    Des amants qui se bisent
     
    Et puis au mois de juin
    On pense à ses valises
    Car très bientôt revient
    L’heure des vacances promises
     
    (Robert Casanova)

     

    Juin

     

    Et le soleil est de retour !!!

    Juin ....

    Bonne journée à tous ...

    Profitons-en tant qu'il nous sourit !  


    24 commentaires
  •  

    En route pour une nouvelle semaine, les amis ! 

    La cuisine aux fleurs ...

     

    Beaucoup d'entre vous aiment les fleurs ...       Mais en manger ?

    Quelle idée saugrenue ? Comment cela viendrait-il à l'esprit ?

     

    Pourtant...

    Elles sont partie intégrante de la cuisine et, sans que vous le sachiez, vous en mangez souvent.

     

    - Prenez le chou-fleur : c'est l'inflorescence charnue d'une variété de choux ...

     

    - Vous connaissez les artichauts, vous les appréciez peut-être, crus ou cuits, en vinaigrette, à la barigoule,

    à la poivrade ou en sauce blanche : les artichauts ne sont ni plus ni moins que les fleurs de la plante du même nom.

     

    - Le safran,  vous le goûtez sans doute, dans une paëlla, un ragoût de poulet à l'indienne, la bouillabaisse !

    Le safran qui s'obtient en recueillant les stigmates

    (filaments lovés au coeur de la fleur) d'une variété de crocus appelée "crocus savatus".

     

    - La câpre vous est familière, en assaisonnement de la raie ?

    Eh bien, c'est un bouton à fleur de l'arbrisseau appelé "câprier", que l'on confit dans du vinaigre.

     

    - Autre bouton à fleur que vous utilisez souvent, celui du giroflier : lorsqu'il est sec, il devient le clou de girofle.

    Celui-là même que vous piquez dans un oignon quand vous faites un pot au feu.

     

    - Et le tournesol :

    le coeur de cette fleur superbe est fait d'une multitude de petites fleurs serrées les unes contre les autres.

    De ces petites capitules, on extrait une substance qui sert à la fabrication de l'huile ...

     

    Vous voyez bien que vous mangez des fleurs

    et bien d'autres encore (fleur de pissenlit, de ciboulette, pétales de rose etc ... )...

     

    Il existe près de 250 fleurs comestibles

    qui se consomment fraîches,

    en sirop, en beignets, en gratin, dans les flans, les crêpes, les salades,  les omelettes et bien sûr les soupes.

     

    La cuisine aux fleurs ...

     

    De plus en plus, vous mangez, dans certains restaurants, des fleurs ...

     

    Certains d'entre vous, principalement dans le Midi,

    connaissent les fleurs de courgettes farcies au thon blanc et à la brousse de brebis.

     

    Quelques idées :

     

    - Sur une salade, quelques fleurs de capucines à la saveur poivrée .

    (Toutes les parties de la capucine sont comestibles.

    Elles ont un goût corsé, proche du cresson et sont riches en vitamine C).

     

    - Dans un risotto, un taboulé ou une salade, quelques fleurs de bourrache ciselées seront appréciées.

     

    - Pour épicer des poissons ou des légumes cuits à la vapeur, essayez les fleurs de soucis.

    Elles rappellent la saveur du safran à s'y tromper.

     

    - Sur les tartes ou les sorbets, quelques fleurs de lavande commune donneront un parfum suave et incisif.

     

    - Sur un chèvre frais que vous chaufferez, ajoutez du miel, du poivre et un peu de thym et,

    au moment de servir, plantez sur le dessus trois fleurs de capucine.

    Délicieux !

     

    La cuisine aux fleurs ... 

     

    Précautions :

     

    Toutes les fleurs que vous utilisez en cuisine ne doivent pas provenir de plantes traitées, bien sûr !

     

    Et, ne cuisinez pas les fleurs achetées chez le fleuriste ... trop de pesticides ou d'engrais chimiques.

                                                                                  (sources : "la maison fleurie" et "l'almanach Vermot 2010") 

     

    Coup de coeur ...

    La cuisine aux fleurs ...

     

    Si "la gastronomie florale" vous inspire, mes amis,

    je vous conseille ce superbe livre  de "Francine Loozen" (photo ci-dessus)

    où vous y retrouverez l'art floral, la poésie et surtout d'originales recettes de cuisine ... "aux fleurs".

     

    La cuisine aux fleurs ...

    A demain les amis !

    La cuisine aux fleurs ...


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique