•  "Bruyère d'hiver" ...

     En arrière saison j'ai toujours un coup de coeur pour nos bruyères ...

     

    Excellent couvre sol de 15 à 30 cm, les bruyères d'hiver demandent peu de soins et sont très rustiques.

    Elles ne sont pas incommodées par le gel, la neige et le givre .

     

    bruyère

     

    Pour la cultiver en couvre sol, vous obtiendrez un bel effet si vous groupez

    plusieurs pieds d'une même variété, toujours en nombre impair .

    Elles tolèrent la plupart des sols à condition d'être dans une terre dépourvue de calcaire.

     

    Les innombrables petits épis colorés mauves, blancs ou roses surmontent des touffes

    denses de feuillage persistant, tout au long de l'arrière-saison et jusqu'au début du printemps.

     

    bruyère

     

    Ce type de plantes a donné le nom au terreau qu'elles affectionnent : la terre de bruyère.

     

    bruyère


    23 commentaires
  •  

    De quoi se réchauffer ...

     

    Après le beau temps de ces derniers jours par chez nous,

    la pluie s'est invitée cette nuit et de suite il fraichit ...

     

    Un bon potage pour nous réchauffer ...

    çà vous dit aussi les amis ...

    Suivez-moi pour réaliser ce potage aux champignons en 20 mn ...

     

    De quoi se réchauffer ...

     

    Pour 6 personnes : 

    250 g de champignons de Paris - 50 g de beurre - 45 g de farine

    - 1,25 l d'eau ou de bouillon- 20 cl de crème fraîche - sel et poivre -

     

    Coupez les pieds terreux des champignons, lavez-les rapidement sans les laisser tremper puis émincez-les.

    Faites-les revenir, sur feu doux, dans une poêle avec un peu de beurre.

     

    A part, faire fondre le reste de beurre, ajoutez la farine, et,

    en remuant, laissez mousser et cuire le mélange sans faire colorer.

    Ajoutez alors, d'un seul coup, l'eau froide (ou le bouillon), faites épaissir sur feu vif en tournant,

    ajoutez les champignons et laissez mijoter 10 mn.

     

    Au moment de servir, joignez la crème, un peu de sel et de poivre blanc,

    réchauffez le potage sans le laisser bouillir et servez. 

    Régalez-vous !!!

    De quoi se réchauffer ...

    En savoir plus sur le champignon de Paris ...
     
    Disponible presque toute l'année, ce légume délicat atteint sa pleine saison en octobre-novembre. 

    Blanc, beige ou marron selon la variété… 

    le champignon de Paris est aussi appelé champignon de couche !

    Contrairement à son nom, sa région de production principale

    est le Pays de la Loire depuis la fin du XIXe siècle.

    Mais on cultive également le champignon de Paris en Normandie, dans le Nord,

    en Charente Maritime, en région parisienne et en Savoie.

    De quoi se réchauffer ...

     A demain ! 


    29 commentaires
  • noisetier

     

    Un petit tour au verger en ce début de semaine

    que je vous souhaite agréable et peut-être encore ensoleillée !

     

    Le noisetier...

     

     Le bonheur d'avoir un noisetier dans son verger ou son jardin ....

     

    C'est un arbuste de 2 à 5 mètres à feuillage caduc que l'on découvre

    également au long des chemins et dans les bois.

     

     D'aspect buissonnant, on peut le planter en haie protectrice contre le vent.

     Il est très rustique et s'accommode de tous les climats et de tous les terrains.

     

     Les fleurs mâles forment de long chatons jaunes,

    tandis que les fleurs femelles se dressent en épis.

     

    Le noisetier...

     

    Ses fruits "les noisettes" consommées fraîches

    ou

    sèches possèdent une grande valeur énergétique.

     

    Le noisetier...

     

    Le fruit du noisetier fruit est un akène (fruit avec une seule graine) inséré

    dans une cupule membraneuse, contenant une graine unique, riche en huile.

     

      Les petits mammifères, les oiseaux et les écureuils en font une nourriture de choix. 

    Le noisetier...

    noisetier

     

    La récolte a lieu en  septembre-octobre selon leur maturité.

     

    Les noisettes entrent dans la composition

    de nombreuses recettes .

     

     Entières et décortiquées, elles étonneront

    à l'heure de l'apéritif ou en "en-cas".

     

    Ne les réservez pas qu'aux pâtisseries car elles sont délicieuses entières

    ou concassées dans les terrines ou pâtés. 

    Le noisetier...

    Précieuses noisettes ...

                 Une ravissante comptine ...

    Trois noisettes dans le bois
    Tout au bout d'une brindille
    Dansaient la capucine vivement au vent
    En virant ainsi que filles
    De roi.
     
    Un escargot vint à passer :
    "Mon beau monsieur, emmenez-moi
    Dans votre carrosse,
    Je serai votre fiancée"
    Disaient-elles toutes trois.
     
    Mais le vieux sire sourd et fatigué,
    Le sire aux quatre cornes sous les feuilles
    Ne s'est point arrêté,
    Et, c'est l'ogre de la forêt, je crois,
    C'est le jeune ogre rouge, gourmand et futé,
    Monseigneur l'écureuil,
    Qui les a croquées.
     
    Tristan Klingsor

    noisetier  

     


    21 commentaires
  •  

    Bonjour à tous !

     

    Je vous emmène en balade dans la campagne,

    il fait bien doux encore pour se promener et profiter de la nature.

     

    Balade

     

    Balade

     

    En campagne ...

      

    Balade

     

    Balade

     

    Balade

     

    Balade

     

    De belles rencontres ...

    Balade

     

    Balade

     

    Balade

     

    Balade

    Balade

      

    Balade

     

    Balade

     

     

    Retour vers "la civilisation" ... 

    Balade

     

    Balade

     

    Au plaisir de vous retrouver lundi

    en vous souhaitant un bien agréable week end ensoleillé ! 

     


    27 commentaires
  • Bonjour à tous !

    fable sur la pomme

    Voici mes amis,

     en vous souhaitant une agréable journée, 

       une fable qui reste toujours d'actualité par la morale qui en est tirée .

     

     "Le pommier"...

       

     Le pommier dépouillé de son fruit.

     

       Voyez-vous disait un pommier

     Aux arbres de son voisinage,

     Quand le fruit sous son poids le forçait à plier,

     Voyez-vous comme on vient ici me rendre hommage ?

     Je vois arriver tour à tour

     Le maître du jardin ainsi que la maîtresse.

     Enfants et valets, tout s'empresse

     Soir et matin à me faire la cour,

     Il n'est, ma foi, rien telle que la richesse,

     Pour avoir grand nombre d'amis.

     

      Voisin, je suis de votre avis,

     Lui dit un vieux poirier ; mais attendez, de grâce,

    Qu'à l'hiver l'automne ait fait place,

     Et de cette amitié vous connaitrez le prix.

     

     La réflexion était bonne ;

     Car dès qu'on eut cueilli le fruit,

     Adieu maître, maîtresse, enfants, valets, tout fuit,

     Le pommier resta seul, et ne vit plus personne.

     Etonné de ce changement,

     On ne m'aimait donc pas, dit-il en soupirant,

     Et l'on n'en voulait qu'à mes pommes ?

     

     Oui, lui dit le poirier, vous ne vous trompez point.

     Mais, pour vous consoler, sachez que sur ce point,

     Comme vous on traite les hommes.

    Ils ont beaucoup d'amis tandis qu'ils sont heureux ;

     Dès qu'ils ne le sont plus, chacun s'éloigne d'eux.

     

    pommes

      

    Ce texte est de l'auteur français de la fin du  XVIII -ème siècle....

      "L' abbé Reyre"

     qui a écrit un livre pour les enfants dans lequel

    il se servait de fables pour faire la morale .

     

    "Le pommier"...

     

    "Le pommier"...

     


    23 commentaires
  • luminosités au jardin .... ...

     

    Bonne semaine !

     

         Gaité  et couleurs "chrysanthèmes"  .... 

      

    J'apprécie  beaucoup les "petits" chrysanthèmes et les asters

    qui donnent tant de luminosité dans les jardins en automne .

     

    Luminosité d'automne !!

     

      

    Luminosité d'automne !!

     

      

    Luminosité d'automne !!

     

      

    Luminosité d'automne !!

     

      

    Luminosité d'automne !!

     

     

    chrysanthèmes ...

      

     

    chrysanthèmes ...

     

     

    Luminosité d'automne !!

     

    Mes préférés ... avec leurs pompons !!!

     

    Luminosité d'automne !!

     

     

    Luminosité d'automne !!

     

    Ces beautés fleuries tiennent facilement une semaine

    en vase ou en coupelle  à température ambiante.

     

    chrysanthèmes ...

     

    A demain !


    27 commentaires
  •   

    "Splendeurs de la nature" ...

     

    splendeurs de la nature ...

     

    Je suis toujours admirative de ces formes étranges

    qui sortent brusquement de terre par les belles journées d'automne chaudes et humides ...

     

    LES CHAMPIGNONS 

     

    Mon plaisir est de les prendre en photos uniquement pour leur beauté et leurs formes si diverses ...

     

    Je ne me hasarderais pas à les cueillir car je suis incapable de les reconnaître et de les nommer

    surtout que j'ai appris que nombre d'espèces comestibles ont des doubles vénéneux très ressemblants.

     

    splendeurs de la nature ...

     

    splendeurs de la nature ...

     

    splendeurs de la nature ...

     

    splendeurs de la nature ...

     

    Le bois mort arrive en tête des milieux favorables aux champignons :

    environ un tiers des champignons forestiers dépendent du bois mort ;

    arbres creux, souches, branches et rameaux à moitié enfouis dans le sol.

     

    Lorsque le bois mort est enlevé, ce qui est souvent le cas dans les forêts exploitées,

    une part du monde des champignons disparaît.

     

    splendeurs de la nature ...

     

    splendeurs de la nature ...

     

    Et ce dernier que je trouve vraiment superbe et insolite ....

     

    splendeurs de la nature ...

     

    splendeurs de la nature ...

     

    splendeurs de la nature ...

     

    splendeurs de la nature ...

     

    Je vous souhaite à tous un beau week end automnal !

    "Splendeurs de la nature" ...


    26 commentaires
  • Le cerf ...

     Le cerf ...

     

    En cet automne, mon "coup d'coeur" pour cette belle ...

     

    Histoire naturelle de Jules Renard ...

     

    Le cerf ...

    Le cerf ...

     

    J'entrai  au bois par un bout de l'allée, comme il arrivait par l'autre bout.

    Je crus d'abord qu'une personne étrangère s'avançait avec une plante sur la tête.

     

    Puis je distinguai le petit arbre nain, aux branches écartées et sans feuilles.

    Enfin le cerf apparut net et nous nous arrêtâmes tous deux.

     

    Je lui dis :

    - Approche. Ne crains rien.

    Si j'ai un fusil, c'est par contenance, pour imiter les hommes qui se prennent au sérieux.

    Je ne m'en sers jamais et je laisse ses cartouches dans leur tiroir.

    Le cerf écoutait et flairait mes paroles.

     

    Dès que je me tus, il n'hésita point :

    ses jambes remuèrent comme des tiges qu'un souffle d'air croise et décroise.

    Il s'enfuit.

     

    - Quel dommage  lui criai-je.

    Je rêvais déjà que nous faisions route ensemble.

    Moi, je t'offrais, de ma main, les herbes que tu aimes,

    et toi, d'un pas de promenade, tu portais mon fusil couché sur ta ramure .

     

    Le brame ...

     

    Le cerf "roi de la forêt" dit-on ...

     

    Certes ... mais à l'origine,

    c'est un animal d'espaces verts qui a été forcé, sous la pression de l'homme,

    à se réfugier en milieu forestier.

    S'il a fini par s'y acclimater,

    il préfère un lieu plus dégagé et plus riche en nourriture !

     

     

    De septembre à mi-octobre, un cri profond résonne en forêt…

     Il s'agit du brame du majestueux cerf qui annonce la saison des amours.

     

     

    Regardez .... Ecoutez  ... Appréciez ! 

     

     

     Le brame ...

     

    Le "roi de la forêt" ...

    Le brame ...

     


    29 commentaires
  • Soignons nos cactées ...

     

    Bonjour les amis !

    Peu à peu je reprends le chemin de mes pages ...

    Merci de vos gentilles attentions pendant ma pause et de votre fidélité.

     

    Agréable semaine par chez vous ! 

    cactus ... 

     J'ai toujours un coup de coeur pour les cactées. 

    Aussi, je voulais vous faire profiter des soins à apporter,

     surtout en arrière saison ... 

    l'été les cactées séjournant au dehors ...   

    cactus ...  

    En Automne, c'est le début de leur période de repos .

     

    - Aussi, il est temps de les entreposer de nouveau à l'intérieur

    dans un endroit frais assez aéré et à la clarté.

     

    - Diminuez les arrosages (1 petit verre d'eau leur suffira par mois). 

    en arrêtant  totalement les arrosages de décembre à février.

     

    - Régulièrement, enlevez la poussière (celle-ci gêne l'absorption de la lumière)

    avec un pinceau ou une brosse à dent souple légèrement humide.

     

    - Surveillez aussi si vos cactées ne sont pas envahies par des cochenilles

    (amas blanchâtre ou cotonneux), ce qui arrive surtout l'hiver

    car c'est une période de faiblesse de ces plantes.

     Pour les éliminer, les enlever avec un coton-tige imbibé d'alcool.

     

    Le petit plus : 

    -  Pour extraire facilement la plante du pot, repoussez-la par le trou de drainage à

    l'aide d'une baguette de bois et conservez la motte au sec

    pendant plusieurs jours avant de rempoter dans un pot plus grand.

     

    - S'il vous arrive de trop  arroser vos cactées, il se produira de la pourriture au pied :

    voici une solution qui est également valable pour toutes les plantes grasses .....

     

     Il vous faudra gratter convenablement l'endroit malade,

    appliquer du charbon de bois réduit en poudre sur la plaie

    et laisser sécher quelques jours avant de les remettre en pot. 

      

    Pour procéder un petit truc : 

    Saisir vos cactées en le tenant avec

    une feuille de papier journal pliée plusieurs fois en bande

    ou une feuille de papier à bulles ou une pince à cornichons en bois .

    (cela évite de vous piquer ou d'abîmer la plante) 

      

    J'espère qu'avec tous ces soins, vous 

    retrouverez vos cactées prêts à une nouvelle sortie

    à la fin du printemps.

     

    Soignons nos cactées ...


    29 commentaires
  • citrouille ...

      

    citrouille ... 

     

    Mes pages seront en sommeil quelque temps pour aborder l'arrière saison.

     

    Durant ma pause , j'ai plaisir à partager avec vous,

    en ces périodes où les cucurbitacées foisonnent au jardin ou sur les étals de nos producteurs,

    cette recette de "soupe à la citrouille" (glanée au fil de mes lectures)

     élaborée par Jean Pierre COFFE, chroniqueur gastronomique bien connu.

     

    J'ai beaucoup apprécié sa poésie mêlée à son humour et à son talent de cuisinier dans ce texte insolite ..

    Prenez votre temps pour savourer mes amis  .... 

    La citrouille ... dans toute son originalité ! ... 

    citrouille ...

     

    Pour jouer au magicien, choisissez une belle citrouille rouge-orange, de 3 à 4 kg, régulière de forme.

    Son choix ne doit rien devoir au hasard.

    Déambulez sur les marchés, regardez, soyez réceptif au coup de foudre.

    Quand vous verrez "votre citrouille", vous saurez que c'est elle et aucune autre.

    Elle sera la plus belle puisque ce ce sera la vôtre. 

     

    Une fois rentré chez vous en compagnie de votre somptueux potiron,

    je vous conseille de faire assaut de gentillesse, de tendresse.

    Trouvez les mots pour la mettre en confiance, tranquillisez-la,

    sinon la vue du couteau dont vous allez inévitablement vous servir pour découper

    un couvercle de 15 à 20 cm de diamètre sur sa partie supérieure, risque de l'effrayer.

     

    La moindre émotion ou frayeur pourrait troubler sa chair délicate,

    et peut-être vous priver de son exquise saveur.

    Apaisée, quiète, vous pourrez doucement enfoncer un grand couteau parfaitement aiguisé dans sa chair

    abandonnée et aisément faire le tour du pédoncule central pour retirer une calotte,

    que vous conserverez précieusement après l'avoir débarrassée

    des pépins et filaments qui s'y seront accrochés.

     

    Il vous faudra également, avec d'abord une main légère, puis une grosse cuillère, pénétrer à l'intérieur

    de la citrouille pour en extraire l'ensemble des pépins qu'il ne faudra surtout pas jeter.

     

    Lavés, soigneusement séchés, passés au four pour être grillés comme des amandes, délicatement salés,

    ces pépins servis à l'apéritif avec un verre de vin blanc délicieusement agaçant, exerceront leur vertu

    apéritive. Leurs effets secondaires n'apparaîtront que plus tard.

    Ces pépins ont en effet d'incontestables vertus aphrodisiaques.

     La citrouille ... dans toute son originalité ! ...

    citrouille ...

     

    Le fond de la citrouille peut alors accueillir de belles tranches de pain de campagne grillées et

    courageusement frottées d'ail.

     

    Ensuite, il faudra recouvrir cette couche de pain d'une couche de champignons. Ils peuvent être

    modestement de Paris, émincés ou entiers selon leur taille ; mais rien n'interdit qu'ils soient sylvestres (rosés des prés, cèpes, girolles, trompettes de la mort ou, perfection, mousserons).

    Quelle que soit leur origine, ils devront être abondants.

     

    Sur les champignons, il faudra répandre du fromage râpé : beaufort, comté et emmenthal français font

    bon ménage. Leurs parfums se complètent sans se contrarier. Il conviendra d'insister pour que le

    fromager vous fasse goûter ces différentes variétés afin que votre choix se porte sur les plus parfumées,

    les plus affinées. Vous exigerez également que l'opération de râpage se déroule sous vos yeux afin d'être

    certain de la fraîcheur des produits (l'idéal étant d'effectuer cette opération chez soi).

     

    Pendant tout le temps qu'exigera la stratification de la citrouille, il faut continuer à converser avec elle.

    N'oublions jamais que les légumes, quels qu'ils soient, cucurbitacées compris, ne sont pas prévenus à

    leur naissance de leur fatale destinée. Une citrouille dans un potager, rencontre et bavarde avec des

    salades, des haricots verts, des tomates ou tout autre légume de la saison, mais elle ignore tout du pain et

    du fromage, de la crème et des champignons. Les présentations sont donc indispensables, sans toutefois

    réclamer d'emphase ni le respect particulier des conventions sociales. L'essentiel est d'expliquer la raison

    de ces mélanges et surtout, de rassurer.

      

    Il est bon de saler au gros sel, de poivrer au moulin, de muscader légèrement. On recouvre alors

    l'ensemble des différentes couches de crème fleurette. Selon la taille et le volume intérieur de la

    citrouille, on peut recommencer une autre série de strates, pain sur crème, champignons sur pain,

    fromage sur champignons et crème de nouveau. 

    Parfaitement remplie, la citrouille retrouve son couvercle qu'il faudra prendre soin d'emboiter avec précision.

     

    citrouille ...

     

    Plusieurs épaisseurs de papier d'aluminium seront nécessaires pour

    emballer soigneusement la citrouille pleine, afin que la protection soit bien assurée.

     

    Avec beaucoup de délicatesse, la citrouille emballée sera posée sur la lèchefrite, puis introduite dans le

    four qui dispensera pendant 3 heures une chaleur très douce. Durant toute la période de cuisson, il sera

    nécessaire de vérifier la présence d'un fond d'eau dans la lèchefrite.

     

    Bien qu'emballée soigneusement dans le papier aluminium, après 3 heures de cuisson, la citrouille s'est

    fragilisée ; aussi est-il souhaitable de l'apporter à table sur la lèchefrite qu'on pourra parfaitement avoir

    revêtue, elle aussi, de papier aluminium.

     

    Dans la cuisine, le couvercle aura été dégagé. Une fois à table, c'est avec infiniment de précaution qu'on

    retirera le couvercle  afin de laisser les convives s'énivrer des exquis parfums

    qui se dégageront de la citrouille.

     

    Avec une cuillère en bois on mélangera l'ensemble des ingrédients contenus dans la citrouille.

    La chair tendre et rosée sera incorporée au pain, à la crème, aux fromages et aux champignons.

     

    Chacun se servira, réjoui, heureux, convaincu que, même à notre siècle,

    les citrouilles peuvent encore faire des miracles.

                                                                             

       (extrait de son livre "Le potager plaisir")

     La citrouille ... dans toute son originalité ! ...

    citrouille ...

    La citrouille ... dans toute son originalité ! ...

    A bientôt ... Bel automne à tous ! 

    La citrouille ... dans toute son originalité ! ... 

    En, pause dans "min coin" ...   

    La citrouille ... dans toute son originalité ! ...


    33 commentaires
  • "Le vieux toutou" ...

     Pour vous distraire en ce week end, 

     Je vous offre une petite histoire tout à fait charmante qui m'a été adressée par une amie  .....

     

     Je vous la "livre" telle qu'elle m'a été envoyée...

     

         "Le vieux chien"

    "Le vieux toutou" ...

                                                                         (cliché issu du net )

     "Le vieux toutou" ...

     "Un bel après-midi, un vieux chien, qui avait l'air bien fatigué, rentre dans ma cour.

    J'ai bien vu par son collier et son ventre bien rond que c'était un chien

    qui venait d'un bon foyer et qu'il était bien soigné.

    Il vint calmement vers moi. Je caressai gentiment sa tête.

     

    Alors, il me suivit à l'intérieur de la maison et se dirigea

    tranquillement dans un coin, se coucha en rond et s'endormit.

    Au bout d'une heure, il se leva, alla vers la porte que j'ouvris pour le laisser sortir.

     

    Le jour suivant, il était de retour pour une visite dans ma cour ...

    rentra à nouveau dans la maison et se coucha au même endroit que

    la veille et dormit encore pour à peu près une heure.

     

    Le même scénario se reproduisit presque tous les jours pour plusieurs semaines.

     

    Curieuse, j'attachai une note à son collier sur laquelle j'écrivis :

    "J'aimerais trouver qui sont les maîtres de ce merveilleux chien et je me demande si vous

    savez que presque tous les après-midi, votre chien vient chez moi pour faire une sieste."

     

     Le jour suivant le chien arriva pour sa sieste avec

    une note différente attachée à son collier :

     

     "Ce merveilleux chien vit dans une maison avec six enfants dont

    deux ont moins de 3 ans. 

     Il essaie de rattraper du sommeil perdu.

     Puis-je l'accompagner demain ??".

     

    "Le vieux toutou" ...   

     Doux week end  à tous par chez vous ...  le soleil à la clé ! 

     "Le vieux toutou" ... 


    24 commentaires
  • céleri boule

     

    On a tendance à le délaisser et pourtant ...

     

    Sous son manteau grossier, cette boule charnue, surmontée de feuilles odorantes

    cache une racine savoureuse.

     

     LE CELERI-RAVE 

     

    "Racine savoureuse"

     

      Connu depuis l'Antiquité , ce n'est qu'à la Renaissance qu'il intègre les potagers, mais

    c'est au XIXé siècle qu'il est entré dans nos cuisines..

     

    Ce légume ne manque pas d'intérêt pour la santé .

    C'est un légume peu calorique, mais richement pourvu en fibres, vitamines (C et B9 ...),

     minéraux (potassium) ... et oligo-éléments.

     

    Il favorise le transit intestinal et

    il est recommandé dans la prévention de nombreuses maladies (diabète, obésité maladie cardio-vasculaire) 

    céleri boule

      Quelques conseils ...

     

    Dans le bac à légumes du réfrigérateur, prenez la précaution de l'envelopper

    dans du papier afin que son odeur puissante, ne se communique pas aux autres aliments.

    Une boule de céleri-rave pèse de 800 g à 1 kg.

     

    Ne la choisissez pas trop volumineuse pour qu'elle ne présente pas, lors du tranchage,

    de petites cavités cotonneuses à l'intérieur.

    Elle doit être ferme, lourd et avoir un collet sain.

     

    "Racine savoureuse"

    céleri boule  

    Cru ou cuit ?

     

    Pour éviter que le légume noircisse au contact de l'air dès qu'il est épluché  et coupé,

    arrosez-le de jus de citron ou cuisez-le sans délai.

    Comptez 150 g de céleri cru et 300 g de cuit par personne.

    Apportez une une variante au classique céleri rémoulade,

    en lui ajoutant une cuillerée de pommes râpées et des cerneaux de noix écrasés.

    céleri boule  

    Sauce allégée :

     

    Epluchez et râpez 400 g de céleri-rave. Citronnez-le.

    En assaisonnement,

    mélangez 4 c. à. s. à soupe de fromage blanc, 1 c. à. s. de moutarde, 1 c. à. s. d'huile d'olive, sel et poivre.

    Vous pouvez aussi agrémenter de quartiers d'agrumes.

    céleri boule  

    Pour qu'il cuise rapidement, coupez-le en morceaux ou en tranches

    et faites-les blanchir 5 mn à l'eau bouillante salée. 

     

    Conviez-le en soupe, cuit dans le pot au feu ou la potée,

    dans un bouillon de volaille (velouté ou crème),

    en purée mélangé à des pommes de terre

    (incorporez quelques brisures de truffes pour un plat festif)

    en soufflé ou en croquettes.

     

    Les tranches sont délicieuses juste poêlées ou en gratin,

    nappées de sauce Mornay, que vous pouvez agrémenter d'un jus de viande.

    Servez-le en garniture de viandes rouges, volailles ou gibiers.

     

    Et même en chips ou en frites : dorées, croustillantes, parsemées de persil haché :

    c'est un mets original et gourmand. 

     

    En purée, le céleri-rave adore la surgélation.

    céleri boule  

    Petit plus :

    N'hésitez pas à congeler les fanes pour les employer dans une soupe (de tomates par exemple)

    ou dans un pot au feu

    ou un plat en sauce (bourguignon, carbonade) en bouquet garni avec thym et persil.

     

    Passez une journée agréable par chez vous ...

     

    coup d'coeur du jour pour mes amis jardiniers ...

    photo humour glanée sur le net ... 

    céleri boule

     


    28 commentaires
  • coups de coeur ...

     

    Photos "coup d'coeur" que je partage avec vous

    en souhaitant qu'une agréable semaine vous sourit par chez vous  !!

     

    coups de coeur ...

    "En pleine dégustation au verger"

     

    coups de coeur ...

    "Plongeon au canal"

     

    coups de coeur ...

    "Deux pigeons s'aimaient d'amour tendre"

     

    coups de coeur ...

    "Tout doucement"

     

    coups de coeur ...

    "Haut perché"

     

    coups de coeur ...

    "Je vous surveille"

     

    coups de coeur ...

    "Puissance d'une racine d'arbre dans le bitume"

     

    coups de coeur ...

    "Un rideau de verdure"

     

    coups de coeur ...

    "Une rencontre insolite"

     

    coups de coeur ...

    "Une mise à l'honneur"

     

    coups de coeur ...

     "Tout là haut dans le ciel"

     

    coups de coeur ...

      "Des reflets ...  comme un tableau"

     

    coups de coeur ... 

    Avez-vous eu, vous aussi, un coup d' cœur pour l'un de ces clichés ? 

     

    Belle semaine à tous ! 

    coups de coeur ...

      


    23 commentaires
  • Elles tissent leur toile ...

     

    Je suis toujours admirative devant le travail incessant des araignées ..

     

    Leur toile est une science sublime ...

     

    Je vous laisse admirer leurs œuvres  aériennes avec ces quelques clichés ... 

     

    Elles tissent leur toile ...

     

    Vette de Fonclare

       

     Un très beau poème de Vette de Fonclare !

                  La toile ...

                                                  Un Monde en soie,

                                               Un monde en voile,

                                               Un monde en soi dans cette étoile

                                               Toute emperlée par la rosée :

                                               C'est une toile d'araignée.

                                               Tissée entre deux brins de thym,

                                               Et un rameau de romarin.

                                               Elle est vide de toute vie

                                               Si ce n'est qu'au vent elle oscille.

                                               Deci deçà, en balancelle,

                                               Incroyablement bien moins frêle

                                               Qu'on peut le croire en la voyant.

                                               Le mistral, en la tourmentant,

                                               A vraiment tort de s'acharner.

                                               Ses légers filins sont d'acier,

                                               Filins de soie tout gouttelés

                                               Par les perles de la rosée.

     

                                Vette de Fonclare

    Pour mieux connaitre cet auteur ...

    Rendez-vous sur ce lien ...

     

                                                               http://poemes-provence.fr/

     

    Vette de Fonclare

     

    Vette de Fonclare

      

     Vette de Fonclare

     

    La loi de la nature ...

     

    Pendue à un fil, l'araignée tisse, avec un art et une science qui tiennent du prodige,

    une toile dans laquelle viendront se prendre les insectes dont elle se nourrit.


    Myope, elle ne voit pas sa victime.


    Les vibrations que celle-ci provoque sur la toile, en se débattant la guident, elle peut alors s'en saisir,

    l'enserrer et le tuer en la piquant avec ses crocs recourbés

    et creusés d'un canal qui communique avec la glande à venin.


    Le venin sert également à liquéfier les tissus internes de la victime ;

    l'araignée ne pouvant absorber des aliments solides, n'a plus qu'à sucer sa proie dont,

    en peu de temps, il ne reste plus que la peau vide .

      

    Elles tissent leur toile ...

      

    Et ici, devinez ???

     

                       "Perles de rosée sur toile d'araignée dans le cotonéaster" .... 

    Elles tissent leur toile ...

    Elles tissent leur toile ...

       

     Avez-vous apprécier ce petit tour au jardin ?

    Je vous souhaite un bien agréable week end !

                                        A lundi les amis !                                                


    24 commentaires
  • Patron des jardiniers et ....  

    Aujourd'hui, pour faire honneur aux jardiniers , horticulteurs et maraîchers, 

    je vous parlerai de leur " St Patron"..

     

    Saint Fiacre

     

    fêté chaque fin août (le 30)

     

    En son hommage, l'Association des journalistes du jardin et de l'horticulture

    décerne chaque année depuis 1971,

    le prix Saint Fiacre qui distingue un ouvrage écrit en langue française

    traitant du jardin, de l'horticulture ou du végétal.

     

    Mais, qui était st Fiacre ?

    St Fiacre ...

     

    Saint Fiacre l'a emporté sur la cohorte des patrons jardiniers suscités par le christianisme.

    Il est chronologiquement le plus récent, si l'on peut dire, puisque sa mort remonte au VIIème siècle...

    La confrérie des maîtres-jardiniers, née sous Henri IV, se plaça sous sa bannière.

    Avant sa suprématie, on célébrait le culte d'une triade de jardiniers héroïques

    qui avaient payé de leur vie leur fidélité à Dieu et à leurs choux.

    Ces martyrs oubliés ont marqué les temps anciens.

     

    Saint Fiacre, fils du roi d'Ecosse, refusa l'héritage et établit son ermitage dans la Brie.

    Les pèlerins affluèrent bientôt, qu'il fallait nourrir.

    L'Evêque de Meaux autorisa Fiacre à cultiver tout le terrain qu'il pourrait défricher en un jour.

    Quand l'ermite posa son bâton sur le sol, la terre se creusa et la forêt environnante

    s'abattit d'elle-même créant ainsi l'espace d'un jardin.

    Ce miracle, commémoré le 30 août, est fêté chaque année avec plus d'ampleur en Seine-et-Marne,

    en particulier à Meaux et … à Saint-Fiacre en Brie.

      (source "Le jardin de mon grand-père" aux éditions De Crémille 1996)

    St Fiacre ...

                    Le saint est toujours représenté une bêche à la main.

     Ce sculpteur sur bois, dont j'ignore le nom, a été, très inspiré sans doute par Saint-Fiacre.

     

    St Fiacre ...

     

    Vous pouvez admirer son oeuvre au ...

    Jardin conservatoire des fleurs et légumes du Pays d’Auge à Saint Pierre sur Dives en Normandie.

    St Fiacre ...

    Un peu d'histoire ...

     

    A une époque, on invoquait St Fiacre contre les hémorroïdes, le "mal de Saint Fiacre"

    et on s'asseyait sur la pierre de Fiacre pour être soulagé.

     

    Au XVIIème siècle, un certain Mr Sauvage, imagina de remplacer les chaises à porteurs

    par des voitures louées à l'heure ou à la course.

    Elles partaient et revenaient de l'hôtel St Fiacre, rue Saint-Antoine :

    d'où leurs noms - de fiacres - et leur fortune jusqu'à l'apparition des taxis.

     St Fiacre ...

    "Un jardin, dans la solitude,

    Grand saint occupe votre main ;

    Et votre âme y fait son étude

    Des œuvres de l'amour divin.

     

    Vous parlez, la nature entière

    Se montre souple à votre voix ;

    Comme un maître elle vous révère, 

    Et se plaît à suivre vos lois."

     St Fiacre ...

    L'arrière saison se fait sentir avec ses brumes matinales...

    cela n'empêche de passer une belle journée où que vous soyez ! 

    St Fiacre ...


    26 commentaires
  • Adoptons le miel .... 

     Adoptons le miel ....Les abeilles butinent depuis des millénaires toutes sortes de fleurs.

    Elles produisent un aliment sain et naturel aux multiples saveurs ...

     

    LE MIEL

     

    "l'abeille et son miel" ...

     

    Tous  les miels naturels ont les mêmes pouvoirs antiseptiques, digestifs et cicatrisants ...

    En plus, chaque miel dispose de qualités thérapeutiques particulières selon la fleur dont il est issu. 

    le miel

     

    Petits conseils pour garder son miel ...

     

    - En vieillissant, certains miels peuvent se cristalliser :

    parce qu'il s'agit d'un produit vivant, le miel réagit au milieu extérieur en se solidifiant

    et en formant à sa surface une couche de glucose.

     

    Même s'il s'agit d'un signe de qualité, cet aspect ne plaît pas à tout le monde.

     

    - Si vous souhaitez qu'il conserve son aspect, vous pouvez le chauffer légèrement

    en ne dépassant pas la température de la ruche, c'est à dire 35°C.

     

    - A partir de 70°c, le miel sera pasteurisé : il perd alors une grande partie de ses propriétés bénéfiques,

    notamment de ses enzymes.

     

    - Autres solutions : remuez le miel régulièrement ou

    choisir un miel qui ne se cristallise pas (miel d'acacia, de tilleul ...)

     

    "l'abeille et son miel" ...

    l'abeille et son miel ...

    le miel

     Adoptons le miel ....   

     Mamans et mamies :    

    voici une excellente manière d'habituer vos enfants et petits-enfants

    à aimer le miel en l'intégrant

    dans ce goûter rapide et fait "maison" ... 

     

    Gouter au "miel" ... 

     Ingrédients:

    - 250 g de beurre très mou

    - 150 g de sucre  

    - 3 œufs

    - 100 g de miel ... (miel d'acacia ou mille fleurs)     

    (pour les adultes vous pouvez ajouter 5 gouttes d'arôme de rhum si vous aimez)

    - 1 pincée de sel

    - 1/2 paquet de poudre à lever

    - 250 g de farine

     

    Préparation :

    Battre le beurre en mousse et y ajouter le sucre. La masse doit devenir crémeuse.

    Ajouter le miel, les oeufs, l'arôme, le sel, la poudre à lever, puis la farine.

    Versez dans un moule à cake beurré et fariné .

    Cuisson :

    environ 45 minutes à 150-175°C (th.5)

     

    Petit plus : vous pouvez y incorporer 100 à 120 g de figues séchées ou

    d'abricots secs coupés en deux selon les goûts.

     

    Bon goûter à tous !  

    Gouter au "miel" ...

             Pour un bon miel ....

                 rapprochez-vous de votre apiculteur pour ses conseils avisés.                 

    l'abeille et son miel ...

    Belle semaine  ensoleillée à tous !

                    Gouter au "miel" ...             


    18 commentaires
  •  

      ail

     

    Fin août, chaque année,

    l'ail est mis à l'honneur par les producteurs locaux des villages

    d'Arleux dans le Nord et de Locon dans le Pas de Calais.

     

    Cette année, la situation actuelle ainsi que la mauvaise météo 

    ont un peu perturbé cette festivité par chez nous à Locon .

     

    Mais les amateurs d'ail, comme nous, 

    étaient au rendez-vous  pour faire leurs achats habituels

    et l'ail blanc ou fumé était en fête.

     

    ail

     

    Faites connaissance avec cette plante potagère

    dont le bulbe au goût piquant est utilisé comme condiment. 

     

    Très prisé en cuisine, il fait "chanter" les plats en augmentant leurs saveurs et leurs parfums

    et il  est surtout bénéfique pour la santé ..

      Pourtant certains boudent l'ail à cause de son odeur et de son goût fort.

     

     Mais c'est dommage car

    cet aliment renferme  une mine de bienfaits ...

     

      Il aide à prévenir des infections par ses pouvoirs antiseptiques,

    antimicrobiens et  ses propriétés antivirales.

     

    Il reminéralise l'organisme car il contient du zinc, du cuivre, du soufre et du manganèse.

     

    Il est l'allié de notre coeur car il contient de l'ajoène qui,

    comme l'aspirine, empêche la coagulation du sang.

    Un bulbe croqué tous les matins, est un remède préconisé actuellement pour lutter

    contre l'hypertension artérielle et les troubles circulatoires.

     

    Il a une action bénéfique sur le taux de mauvais cholestérol et il est également diurétique.

    Il favorise un bon transit lorsqu'il est cuit.

     

     Alors ... Merci l'ail ! 

     Il était, d'antan, une véritable panacée populaire !

    On l'appelait "l'or blanc", tant il était apprécié partout en France.

    Même le curé et les gendarmes avaient leur parcelle !

     

    Le meilleur remède contre les vers s'obtenait en mettant quinze gousses d'ail à bouillir

    lentement dans un quart d'huile de table :

    il suffisait d'en prendre tous les matins à jeun,

    pendant trois jours, une cuillerée à soupe.

     

    L'ail était reconnu très bon contre les teignes et

    on employait le jus du bulbe, en friction, contre les poux.

     

    En dermatologie, cette plante serait active contre les cors et les durillons,

    sous forme d'un macéré de bulbe appliqué en compresse.

     

    Le jus de bulbe, en cataplasme chaud, serait utile dans le traitement

    des abcès et furoncles et en friction dans celui des engelures.

     

    ail

      

     Certaines personnes se plaignent de ne pouvoir digérer cet aromate ...

     Pour supprimer cet inconvénient et manger l'ail sans crainte,

    il suffit d'ôter le germe vert au centre de la gousse.

     

    Et pour effacer l’odeur tenace …

    croquez un grain de café ou mâchez un brin de persil

    ou encore lavez-vous les dents avec un dentifrice à la chlorophylle.

     

    ail

     

    Pour une tisane "coup de fouet"...

    faites infuser de l'ail et du gingembre frais.

    Ajoutez du miel et du jus de citron.

     

    Pour réaliser des canapés à l'ail ...

    (recette pour 6 personnes)

    Faites cuire 6 gousses d'ail non pelées pendant 20 mn à l'eau bouillante salée.

    Epluchez-les et écrasez-les en les mélangeant avec 100 g de beurre ramolli

    Tartinez des tranches de pain de ce mélange.

    Vous pouvez aussi frotter des tranches de pain avec de l'ail cru,

    les arroser d'un filet d'huile d'olive et les passer au four chaud.

     

    A savoir pour cuisiner ... 

    Que la tête d'ail est la boule formée par l'ensemble des gousses (une dizaine) ,

    qu'un éclat d'ail est un petit morceau de gousse et

    qu'une pointe d'ail est une petite quantité d'ail râpé qui peut tenir sur la pointe d'un couteau.

    De nombreuses superstitions entourent également l'ail ...

     

    Celles d'éloigner les vampires et mauvais esprits par exemple .

     Mais aussi d'autres vertus lui sont accordées :

     Un collier de trois ou sept gousses d'ail, a, parait-il,

    le pouvoir d'éliminer le ténia ..

     A une certaine époque (XVIè siècle), on prétendait que l'ail accroché

    aux arbres fruitiers en éloignait les oiseaux

    et à la même époque Nostradamus l'employait pour se protéger de la peste.

     L'ail absorbé les 1er Mai, préserverait des maux de dents.

     Posé près du lit, il favoriserait le sommeil.

     Les Provençaux, la veille de la St Jean, jetaient des gousses d'ail dans la cendre chaude

    et les donnaient à manger aux enfants le lendemain :

    cela les mettait à l'abri des fièvres durant toute une année.

     

    "Une forte tête" ...  

    Et vous, aimez-vous l'ail ?

     

    Passez un agréable week end,

    profitez bien du soleil qui semble nous sourire en ce début septembre !

     

    un bulbe au goût piquant !

     


    22 commentaires
  • En route pour la rentrée ...

     

    En route pour la rentrée !

     

    Des souriants, des craintifs, des anxieux,
    Des pressés, des endormis, des heureux,
    Parfois quelques légers pleurs
    Sur le visage ou cachés au fond du cœur.

    Premiers pas, nouvelle classe peut-être,
    La tête de la maîtresse ou celle du maître,
    Ribambelle de nouveaux cartables,
    Cahiers et classeurs neufs sur chaque table.

    Allez, en avant toute, nouvelle année !
    On est tous sûrement très motivés !
    Retour des copines et des copains
    Ici la rentrée, c'est toujours bien !

     

    (poésie de John Durili)

     

    En route pour la rentrée ...

     

    Pour certains, la rentrée ne sera pas facile ...

    Aussi c'est pour la prendre avec le sourire

    que je partage avec vous ces tableaux "humour" glanés sur le net  .

     

    En route pour la rentrée ...

     

    En route pour la rentrée ...

    Hauts les coeurs !!

    En route pour la rentrée ... 


    21 commentaires
  •  

    Si belle et pourtant ....

     

     Bien qu'elle pousse très bien dans nos jardins ,

    c'est dans les friches qui entourent les grandes villes péruviennes que prospère

    cette plante annuelle qui peut attendre jusqu'à 90 cm.

     

    Dans notre jardin, elle se dresse fièrement, du début de l'été à l'automne,

    et ressemble au physalis  (amour en cage) ... 

     

      La Nicandra Physaloïde ....

    que l'on appelle couramment ...

    "faux coqueret", "pomme du Pérou" ou encore "poc poc".

     

    Au jardin ... Beauté toxique ...

     

     Elle est magnifique avec un feuillage gaufré

    et des fleurs en  cloche d'un beau bleu  violine ...

    Au jardin ... Beauté toxique ...

     

    ... suivies de fruits comme de petites baies enfermées

    dans une lanterne miniature ... 

    Au jardin ... Beauté toxique ...

    Au jardin ... Beauté toxique ...

     

     ... qui même   en arrière saison égayeront votre jardin

    dans les tons "mastic"

    Au jardin ... Beauté toxique ...

     

     Mais attention !!!

     

    Cette beauté solanacée est une fieffée empoisonneuse.

    Toutes ces parties sont hautement toxiques !

    Donc, oubliez-la si vous avez souvent près de vous de petits enfants.

     

    Par contre, amis  jardiniers, n'hésitez pas à la semer ...

    car elle exerce une action

    répulsive avérée à l'égard des aleurodes ...

     ces mouches blanches, qui par temps chaud ,

    envahissent les serres ou le potager, notamment à proximité des tomates.  

    Au jardin ... Beauté toxique ...

    On surnomme l'aleurode "mouche blanche" parce que l'insecte adulte ressemble à une mouche .

     

    Bonne journée à tous !

    Si belle et pourtant .... 


    22 commentaires
  • animaux gare d'eau

     En ce début de semaine, allons à la rencontre des visiteurs ailés à la Gare d'eau par chez nous

    où je vous avais emmenés en balade dans mon billet précédent !

     

    Admirons....  les poules d'eau ...

     

     

    Une jeune  poule d'eau ... 

     

    Une foulque .... et le plongeon d'une grèbe huppée en arrière plan ...

     

     

    Une grèbe huppée et son petit ... 

     

     

    La troupe des canards en plein toilettage ...

     

     

    Et les  locataires à l'année : les oies ....

    qui ne sont pas du tout farouches .

    animaux gare d'eau

     

     

     

     

     

     

     

     Tout ce petit monde cohabite et nous offre toujours un beau spectacle.

    Je vous remercie de m'avoir accompagnée et vous retrouverai demain avec plaisir . 

    animaux gare d'eau

    Bonne semaine de rentrée à tous ! 


    24 commentaires
  •  

    Bon week end à tous,

     

     Gare d'eau

     

    De retour de ma pause,

    je vous propose, mes amis,  de m'accompagner au parc de la Gare d'eau de par chez nous ...

     

    Certes, la météo n'était pas folichonne mais la balade a été revigorante ...

    je partage avec plaisir,  ces quelques clichés nature, avec vous ...

     

    Gare d'eau

     

    Gare d'eau  

      

    Gare d'eau

     

    Gare d'eau

     

    Gare d'eau

     

    Gare d'eau

     

    Gare d'eau

     

    Gare d'eau

     

    Gare d'eau

     

    Gare d'eau

     

    Et pour terminer ... cette souche à la forme insolite ....

    Gare d'eau

     

    Cette balade vous a plu, les amis ?...

    Si oui, rendez-vous lundi,

    où vous découvrirez les locataires de ce lieu très prisé .

     

    Chemin à suivre pour une belle journée !

    Souvenirs de ma pause ...  

    Merci à tous pour la fidélité sur mes pages pendant ma pause,

    j'espère que tous vous avez passé un bel été malgré la monotonie de la météo et des actualités .

    Je suis heureuse de vous retrouver !

    Une balade revigorante ... ...


    45 commentaires
  • Le fleur d'or du petit jardin .... 

    Le fleur d'or du petit jardin ....

    Le fleur d'or du petit jardin .... 

    Bonjour mes amis,

     

    C'est avec cette jolie histoire que mes pages font relâche pour quelques temps en cet été ..

     

    Je pense que ce conte ravira vos enfants ou petits enfants,

    aussi je vous laisse en sa compagnie ...

     

    Le fleur d'or du petit jardin ....

    La fleur d'or du petit jardin

     

    Ce fut d'abord une toute petite chose verte contre le poulailler.

    Déjà, les crocus soulevaient leur fragile lanterne et le cerisier se coiffait de blanc.

    Une tulipe par ci, un bourgeon par là, le jardin s'organisait.

    Les insectes s'affairaient dans un va-et-vient fiévreux.

    Le printemps frappait à la porte.

     

    Or, ce matin, Coccinelle perchée sur un brin de persil s'écria stupéfaite : "Que vois-je, ce n'est pas possible".

    Et elle descendit derechef prévenir ses voisins.

    Mais qu'avait donc vu Coccinelle ? Là, près du poulailler, la petite chose verte avait grandi ... grandi !

     

    Tous les regards convergèrent vers le phénomène. En effet, une grande tige verte surgissait parmi les groseilliers.

    On eût dit qu'elle n'arrêtait pas de grandir et chaque jour lui ajoutait quelques centimètres.

     

    "Quelle est cette inconnue ?" dit le papillon "Sera-t-elle fleur ou légume ?" s'enquit le limaçon.

    "Sera-t-elle plus jolie que moi ?" s'inquiéta la rose.. "Est-ce une géante ?" dit la tulipe.

    Mais nul ne put répondre et la grande herbe montait toujours.

    Elle dépassa la vigne, se hissa par-dessus la haie et se cogna la tête aux branches du pommier.

    Puis, elle s'arrêta.

     

    Comme elle ne donnait ni fleur, ni fruit, ni graine, le voisinage s'en désintéressa bientôt

    et chacun reprit ses occupations journalières.

    Seules, Radegonde et Artémise, les locataires du poulailler

    étaient restées parfaitement indifférentes à l'événement.

     

    Las !  L'été s'en fut avec la première feuille morte, les oiseaux repartirent vers un autre printemps,

    le soleil devint paresseux, se levant tard, se couchant tôt.

    Le petit jardin, avec sa haie nue et trouée eut soudain très froid.

     

    Et Coccinelle pleurait sur un brin de persil.

    C'est alors que, levant la tête, elle vit cette chose merveilleuse, inattendue : la grande herbe avait fleuri !

    Dessous le vieux pommier bonasse, elle éclatait comme un grand soleil d'or.

    Le fleur d'or du petit jardin ....

     

    "Un soleil !, un soleil !" dit Coccinelle, "Un soleil !" reprit le papillon

    "Un soleil!" soupira la dernière rose en redressant sa corolle.

     

    "Bonjour", dit la grande fleur, "Je m'appelle Tournesol".

    Et le petit jardin eut soudain moins froid.

    Seules Radegonde et Artémise ignorèrent résolument le miracle.

     

    Hélas ! L'automne mourut.

    Une grande bourrasque arracha la rose, les arbres perdirent toutes leurs feuilles,

    le grand tournesol luisait tout seul dans le matin pluvieux.

     

    Alors vint, Antoine, le vieux jardinier, avec son grand sécateur, il coupa la fleur d'or et la jeta aux poules.

    Radegonde et Artémise qui savaient depuis longtemps (les bêtes savent tant de choses) en firent un festin .

     

    Et l'hiver entra dans le petit jardin ...

                                                                                                                            Conte de A.M. SIMON 

     Le fleur d'or du petit jardin ....

    Le fleur d'or du petit jardin .... 

    A BIENTÔT LES AMIS !

    Prenez soin de vous et profitez sainement de votre été !

    Le fleur d'or du petit jardin ....


    28 commentaires
  • "La tête vers le ciel" ....Passez un agréable week end estival les amis...

     

    "La tête vers le ciel" ....

     

    Que le ciel soit gris ou bleu, les fleurs se marient très bien avec ce décor...

    on a l'impression qu'elles aiment se mettre en scène avec le ciel.

     

     

     

     

     

     

    "Le nez vers le ciel" ....

     

     

    "Le nez vers le ciel" ....

     

     

     "La tête vers le ciel" ....Profitez bien de votre week end où que vous soyez

    peut-être le soleil à la clé !!!

                   Je vous retrouve lundi toujours avec le même plaisir, les amis .

     


    17 commentaires
  • Papillons

    Bonjour à tous ! 

     

    Outre les insectes, c'est un réel plaisir des yeux, que de les voir virevolter et

    se poser délicatement sur la fleur de leur choix au jardin ....

     

    Les papillons !

     

    Papillons

     

    Papillons

     

    Papillons

     

    Papillon, il n'est pas de mot assez bleu

    pour t'exprimer

    Il n'est pas de mot assez léger,

    assez dansant, assez secret

    Assez vagabond, assez ...

    Papillon tu es ...

    Je n'ai pas les mots !

    (Francine Loozen)

     

    Papillons

     

    Papillons

     

    Papillons

     

    Papillons

     

    Papillons

     

    Je les admire toujours bien que je n'en sache pas les noms ..

    peut-être pouvez-vous m'en dire plus sur ces visiteurs de l'été. 

    A demain les amis !

    Papillons


    15 commentaires
  •  

    Bonjour à tous,

     

    Les butineurs sont à l'oeuvre au jardin !

    Principalement des bourdons qui s'en donnent à coeur joie quand la météo est clémente

    sur bleuets, phacélie, nicandras, chardons, arbre à papillons, capucines ...

     

    insectes

     

    insectes

     

    insectes

     

    insectes

     

    insectes

     

    insectes

     

    insectes

     

    insectes

     

    insectes

     

    D''autres insectes leur font concurrence également

    sur les chardons, les gaillardes  ...

    Très peu de guêpes cette année au jardin,

    je n'en ai vu qu'une sur les molènes pour l'instant ...

    insectes

     

    insectes

     

    insectes

    Je vous retrouverai demain avec, cette fois,  la féérie des papillons .

    A plus les amis !

     


    21 commentaires
  • "Le Lisbonne Macao" ...

     

    Belle semaine les amis ..

    La météo  est mitigée par chez nous  .... aussi pour changer du barbecue ...

    Epatez vos invités avec un peu d'exotisme

    tout en restant disponible pour eux ...

     

    Si vous ne connaissez pas cette recette ...

    Je vous la fais découvrir aujourd'hui ...

    "Le Lisbonne Macao" ...

    Ce plat estival un peu onéreux mais substantiel est délicieux.

    Les éléments peuvent se préparer la veille ...


    le porc voisine avec les délices de la mer
    et
    s'associe au riz , à la tomate, aux poivrons, aux oeufs et à la salade
    pour vous donner un plat très frais ,
    d'un merveilleux effet.

     

    Après ce plat copieux ...
    des fromages frais,
    un gâteau léger
    ou
    une mousse aux fruits seront les bienvenus.

     

    Que la liste des ingrédients ne vous impressionne pas !
     

    Tout se marie très bien !



    pour 8 personnes :


    700 g de riz à grains longs - 2 boîtes de crabe (ou crabe surgelé, bien égoutté après décongélation) - 8 petites queues de langouste - 1 petit rôti de porc dans le filet (600g) - 2 cœurs de laitue - 1 kilo de tomates grappe - 2 poivrons verts - 4 œufs - 1 gros oignon haché - 2 piments forts - 1 petit flacon de sauce de soja - 2 cuillerées à soupe d'huile d'arachide ou de tournesol - sel, poivre et girofle -

     

    - Prévoir un grand bol de vinaigrette bien assaisonnée.

     

    "Le Lisbonne Macao" ... 

    - Piquez le rôti de porc de 3 ou 4 clous de girofle, poivrez-le, arrosez-le d'huile
    et mettez-le à cuire à four chaud pendant 45 minutes.

     

    - A mi-cuisson, arrosez-le de 2 cuillerées à soupe de sauce de soja étendue
    de 2 cuillerées à soupe d'eau.
    Ensuite, arrosez souvent ce rôti avec ce mélange.

     

    - Lorsque la viande est cuite, laissez-la refroidir,
    puis découpez-la en tranches très fines.

     

    - D'autre part, faites cuire votre riz ,
    puis égouttez-le et laissez-le refroidir.

     

    - Ouvrez les boîtes de crabe, égouttez et retirez les filaments translucides.
    Réservez les plus beaux morceaux de ces crustacés.

     

    - Faites court bouillonner 10 mn les petites queues de langoustes
    à moins que vous ne les ayez déjà achetées cuites.

     

    - Mettez les oeufs à durcir.
    Coupez les tomates en quartiers,
    mais gardez-en deux que vous façonnerez en "roses" pour le décor.

     

    - Epépinez les poivrons et détaillez en lamelles.
    Epépinez les piments et coupez-les aussi finement que possible. Réservez-les.

     

    - Dans une grande terrine, mélangez au riz toute la vinaigrette,
    l'oignon haché et quelques petits dés de piments
    (vous offrirez le restant à part dans une coupelle car certains invités n'apprécieraient pas le trop pimenté),
    ajoutez aussi les miettes de crabe.

     

    - Dressez le riz en dôme sur un plat très long.
    Décorez-en le pourtour avec les quarts de tomates et d'œufs alternés
    de lamelles de poivron et de très fines tranches de porc.

     

    - Décortiquez les queues de langoustes,
    placez-les sur le riz avec les beaux morceaux de crabe réservés.
    Garnissez les extrémités du plat avec les tomates façonnées
    en "fleur" nichées dans deux cœurs de laitue.

     

    - Mettez ce plat au frais et présentez un bol de mayonnaise au moment du service



    Variante : Pour alléger votre porte-monnaie ...


    Vous pouvez remplacer la langouste par des gambas
    ou des grosses crevettes roses .

     

    Régalez-vous !

    Votre famille, vos amis seront épatés !

    "Le Lisbonne Macao" ...


    16 commentaires
  •  

    fleurs de juillet ...

                       

    Elles nous ont éblouis au jardin dès le début juillet

     et même si désormais elles se sont flétries jusqu'à disparaître à cause de la pluie

    elles cédent peu à peu la place à d'autres beautés fleuries au fil des saisons.

     

     Elles nous laissent, figées en photos, ces superbes variations revigorantes!

     

    fleurs de juillet ...

    Vivaces persévérantes .... Les Coquelourdes

     

    fleurs de juillet ...

      Prestance des digitales 

     

    fleurs de juillet ...

    Frou frou de Pavot et son invité

     

    fleurs de juillet ...

    Nuage d'œillets 

     

    fleurs de juillet ...

    Harmonie de ... Roses 

    fleurs de juillet ...

    fleurs de juillet ...

    Cierges lumineux ... les Tritomas ou....  "Tisons de Satan"

     

    fleurs de juillet ...

    Corolles ensoleillées ... les Eschscholzia

     

    fleurs de juillet ...

    Bisannuelles stoïques  ... Les onagres ou "fleurs des terrils" 

     

    fleurs de juillet ...

    Hampes jaune d'or... Les phlomis ou "Sauge de Jérusalem"

     

    fleurs de juillet ...

    Et pour terminer ... Un air de Provence ... les Lavandes

     

    "Une fleur ne sèche jamais sans laisser sur le sol un bouquet de semences".

    (François Gervais)

    fleurs de juillet ... 

    Au plaisir de vous retrouver lundi si le coeur vous en dit.

    fleurs de juillet ...


    17 commentaires
  •  

    Les vacances c'est le "pied" !  

     

    D'une époque à l'autre ....

     

    A chaque époque , un style de vacances et de voyage ... 

     

    D'une époque à l'autre ....

     

    1969 :

    Après avoir passé 15 jours de vacances en famille, en Bretagne,

    dans la caravane tractée par une 403 Peugeot, les vacances se terminent.

    Le lendemain, tu repars au boulot, frais et dispo .


    2017 :

    Après 2 semaines à  la Réunion et à l'Ile Maurice, obtenues à  peu de frais grâce

    aux bons vacances  du Comité d'Entreprise, tu rentres fatigué et excédé

    par 4 heures d'attente à l'aéroport, suivies de 12 heures de vol.

    Au boulot, il te faut 1 semaine pour te remettre du décalage horaire !

    D'une époque à l'autre ....

    1969 :

    Tu voyages dans un avion d'Air France.

    On te donne à  manger et t'invite à  boire ce que tu veux,

    le tout servi par de belles hôtesses de l'air, et ton siège est tellement large qu'on peut s'assoir à  deux.

     

    2017 :

    Tu entres dans l'avion en continuant d'attacher ton ceinturon

    qu'on t'a fait retirer à  la douane, pour passer le contrôle.

    Tu t'assoies sur ton siège et, si tu éternues un peu trop fort,

    tu mets un coup de coude à  ton voisin.

    Si tu as soif, le steward t'apporte la carte et les prix sont ahurissants.

     

    Les ANCIENS  COMPRENDRONT . . .  MAIS POUR LES MOINS DE 50 ANS  ??. . .

     

    Un peu d'humour de vacances ...

     

    La caravane ...

     

    On lui donna d'abord le nom de "roulotte"  ...

    voilà une cinquantaine d'années, ce mot a été supplanté par un terme de la langue anglaise "caravan" ...

    celui-ci vient d'un vieux mot français qui signifie "char à bancs".

     

     D'une époque à l'autre ....

     

    Bonne journée à tous et

    pour ceux et celles qui ont le bonheur d'être en vacances ...

    "profitez ... profitez de l'instant présent".!

    D'une époque à l'autre .... 


    25 commentaires
  •  

    Moissons

     

    Les moissons battent leur plein en ce moment par chez nous ...

    Chaque année j'aime les  mettre en valeur 

    et cette fois j'ai choisi de le faire avec 

    un extrait du roman...

    "Victorine, le pain d'une vie" de Sylvie Anne

    qui évoque le départ des journaliers lors des  moissons d'antan !

     

    Moissons  

     

    Avec l'été, les hameaux retrouvèrent l'animation des grands jours.

    Le café ne désemplissait pas et, jusqu'à fort tard le soir, on y discutait des prochaines moissons et

    la fête du double couronnement à Notre Dame de la Délivrance.

     

    Début août, les femmes allèrent prier à Sainte Anne de Kéry.

    Françoise les rejoignit plusieurs fois.

    A genoux devant la statue, elles se recueillaient depuis bien

    des générations pour que les récoltes soient bonnes.

     

     Il valait mieux se réconcilier les grâces divines avant les travaux des champs, car on racontait

    qu'il y a deux siècles les tiges de blé et de seigle se desséchèrent sur pied au moment de la fauche

    et qu'il s'ensuivit une famine épouvantable .

     

    Sur la grand-route Marie-Aimée vit passer les premiers journaliers venus se louer.

    Bientôt, ils se rassemblèrent devant l'église avec leurs faux et leurs faucilles à lame dentée.

    Le café se vida aussitôt, les femmes, les enfants coururent jusqu'à la place.

    Selon la coutume, tous les journaliers, bénis par le curé, chantèrent avant de rejoindre les champs :

     

    "Faucilles et faux

    C'est le cri de bonne guerre

    Que lancent les fils de la terre

    Faucilles et faux

    C'est du pain pour les jours chauds".

     

    Ces "aoûtiers " se mirent en route après qu'on leur eut servi une soupe de choux verts.

    Etranges colonnes d'hommes en culottes de toile, aux chemises échancrées et aux

    grands chapeaux de paille, accompagnés des cris d'enfants et de femmes

    portant le repas du midi et qui s'agitaient dans une brume légère annonçant une forte chaleur.

     

    Moissons

     Souvenir d'un battage à l'ancienne 

         

    Moissons

     

    Je vous souhaite une bien agréable semaine les amis !

           


    21 commentaires
  •  

    eau de rose ...

     

    Si vous avez le bonheur d'avoir des roses parfumées ... 

     

    Voici pour vous ...

    "l'eau de rose" qui purifie, rafraîchit et adoucit le visage 

    avec une douce senteur florale. 

     

    en vous souhaitant une belle fin de semaine 

    malgré la météo qui s'annonce mitigée  par chez nous ! 

     

    eau de rose ...

    EAU DE ROSE

      

    Sélectionnez une belle rose.

     Une rose non traitée

     à l’abri des polluants (autant que possible)

     dont les pétales ne sont pas abîmés ou desséchés. 

     

    Cette rose (peu importe sa couleur et son parfum) doit être juste éclose.

     

    Ne prenez pas une vieille rose, sur le point de faner, non,

    il faut malheureusement  "sacrifier " une jeune fleur.

      

    Cueillez-la le matin de préférence, juste après la rosée,

    car c’est là qu’elle est la plus fraîche.

     

    Si vous ne pouvez pas la cueillir si tôt (7 à 8 h du matin),

    ne la cueillez pas en plein soleil, car elle perd toute sa vitalité.  

     

    Préparez-la sans tarder.

     

    Prélevez ses pétales, une belle poignée, et jetez-les dans une casserole d’eau frémissante.

     

    Coupez le feu et laissez infuser 10 minutes,

    puis sortez les pétales à l’aide d’une cuillère  préalablement stérilisée (bouillie 10 min)

     

    Laissez refroidir le liquide, puis mettez dans une bouteille qui ferme bien

     (vous l' aurez ébouillantée auparavant et laissez refroidir) .

      

    Conservez votre eau de rose au réfrigérateur 3 à 5 jours. 

    Senteurs de rose ...   

    Et voici ...

    " la petite histoire de l'eau de rose" ..

     

    eau de rose ...

      

    Elle était utilisée lors des épidémies de peste, comme en témoigne Fiochette,

    le premier médecin du prince du Piémont,

    dans son "Essai sur la peste et autres maladies contagieuses à Turin" rédigé en 1631.

     

    Pendant l'épidémie de peste de 1630, on utilisait "l'eau de rose"

    pour en imprégner de petits morceaux de linge,

    que l'on plaçait sur la langue du pestiféré pour humecter celle-ci et "éliminer" la couleur noire.

     

    On arrosait également d'eau de rose une mixture faite de poudre de rose

    et d'autres ingrédients médicinaux, tels le bois de santal blanc et le bois d'aloès.

    Cette mixture, placée dans une pochette en soie rouge carmin,

    était ensuite posée sur le coeur du pestiféré comme remède.

     

    Cette même eau de rose, mélangée à de l'eau de laurier et de sauge,

    avait une excellente action purgative et désinfectante.

    Elle était utilisée pour laver le corps des pestiférés,

    en voie de guérison avant qu'ils ne réintègrent les milieux non contaminés.

     

    On versait également de l'eau de rose sur les poulets

    destinés au bouillon des pestiférés les plus aisés.

      

      Ainsi, les roses étaient-elles très estimées à cette époque,

    bien que leur action curative fût plutôt imaginaire que réelle..

     

     eau de rose ...

     

     

    "Il reste toujours un peu de parfum à la main qui donne des roses"  

                                                           "Les proverbes du Panda" de William Wilson)      

    Parfum de rose ... 

     

    Profitez bien de votre Week end ou de vos vacances mes amis !


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique