• La St Jean et les confitures ... 

    Agréable  semaine à tous sous le soleil !

    La St Jean et les confitures ...

     Nous sommes le 24 juin et c'est la fête de la Saint Jean

    (solstice d'été)

      

    Aujourd'hui, mes amis,

    si vous en avez la possibilité, allez cueillir 7 épis de blé que

    vous rassemblerez à l'aide d'un joli ruban et

    que vous pourrez suspendre chez vous où ils finiront de sécher !

      

    D'après les anciens, ce bouquet campagnard  vous assurera travail et nourriture tout au long de l'année ! 

    D'autres vous diront, qu'il vous est possible de cueillir ces 7 épis, le 7 juillet (7ème mois) à 7 heures du matin.

      

    La St jean, c'est aussi la période  des confitures notamment celle de la groseille !

    "Comme le monde serait triste sans l'odeur des confitures !"

    Et qui mieux qu' ...  André Theuriet , doué d'un sens exquis de la vie rustique

    pour nous faire partager cet aspect de la vie de campagne avec ce magnifique texte  …

     

    La St Jean et les confitures ...

     

    "Les Confitures" 

    tiré d'une de ses oeuvres poétiques 

      

    A la Saint-Jean d'été les groseilles sont mûres.

    Dans le jardin vêtu de ses plus beaux habits,

    Près des grands lis, on voit pendre sous les ramures

    Leurs grappes couleur d'ambre ou couleur de rubis.

      

    Voici l'heure. Déjà dans l'ombreuse cuisine

    Les pains de sucre blancs, coiffés de papier bleu,

    Garnissent le dressoir où la rouge bassine

    Reflète les lueurs du réchaud tout en feu.

      

    On apporte les fruits à pleine panerées,

    Et leur parfum discret embaume le palier ;

    Les ciseaux sont à l'oeuvre, et les grappes lustrées

    Tombent comme les grains défilés d'un collier.

      

    Doigts d'enfant, séparez sans meurtrir la groseille

    Les pépins de la pulpe entr'ouverte à demi !

    La douce ménagère, attentive, surveille

    Ce travail délicat d'abeille ou de fourmi.

      

    Vous êtes son chef-d'oeuvre, exquises confitures !

    Dès que l'été fleurit les liserons du seuil,

    Après les longs travaux, lessives et coutures,

    Vous êtes son plaisir, son luxe et son orgueil.

     

    Que le monde ait la fièvre et que sa turbulence

    Gronde ou s'apaise au loin, la tranquille maison

    Toujours, à la Saint-Jean, voit les plats de faïence

    Se remplir de fruits mûrs et prêts pour la cuisson.

      

    Le clair sirop frissonne et bout ; l'air se parfume

    D'une odeur framboisée ... Enfants, spatule en main,

    Enlevez doucement la savoureuse écume

    Qui mousse et perle au bord des bassines d'airain !

      

    Voici l'oeuvre achevée. La douce ménagère

    Contemple fièrement les godets de cristal

    Où la groseille brille, aussi fraîche et légère

    Que lorsqu'elle pendait au groseiller natal.

      

    Ses grappes maintenant bravent l'hiver ... Comme elles

    La ménagère échappe aux menaces du temps ;

    La paix du cœur se lit dans ses calmes prunelles,

    Et son front reste lisse et pur comme à vingt ans.

     

    André Theuriet  (1833-1907)

    "  Le bleu et le noir" écrit en 1874.

    La St Jean et les confitures ...

    La St Jean et les confitures ...


    16 commentaires
  •  

    Fleurs immaculées de fin juin ...

     

    Toutes vêtues de blanc ...

     

    Ces beautés fleurissent en Juin 

     pour notre plus grand plaisir ! 

     

    Les Arums 

     

     

     

    Les Lys de la Madone 

     

    Les Œillets 

     

    Les Seringas 

    Fleurs immaculées de fin juin ...

     

    Les Mufliers 

     

    Les Campanules 

     

    et pour terminer cette farandole immaculée … 

     

    Les Fleurs d'oranger de chez nos voisins 

    Fleurs immaculées ...

    En toute sérénité, je vous souhaite un agréable week end ensoleillé mes amis !  

    Fleurs immaculées ...


    27 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires