• Trop chou !

     

    Ce temps frisquet

     nous appelle vers la cuisine "mijotée"

    et je vous parlerai d'un légume qui  s'y prête tout à fait . ...

     

    LE CHOU

     

    Trop chou !

     

     Pour vous le présenter, j'ai retrouvé ces lignes de Maurice Mességué extraites de son livre

    "mon herbier de santé"

    qui m'ont séduites et je voulais les partager avec vous . .

     

    "Le chou !... Regardez-le bien, ce gros père en habit vert ou rouge

    dans les potagers couverts de neige des hivers précoces !

     Il parait avoir la rondeur même de la Terre, ou les bajoues d'un gros bébé ...."

     

      ...  très cultivé depuis des siècles, le chou a donné d'innombrables variétés régionales

    dont certaines sont même en voie de disparition, faute de cultivateurs.  

     

    Le chou  est excellent pour la santé et se trouve être un bon légume d'arrière-saison et de l'hiver ..

     

    Riche en antioxydants, le chou contient une essence sulfurée aux propriétés anti-inflammatoires.

    Grâce à cela, il aide çà lutter contre les affections respiratoires

    (bronchite, enrouement, toux et rhume).


    Dès les premiers signes de refroidissement, hachez des feuilles de chou cru,

    saupoudrez-les de sucre roux et laissez macérer 48 heures.

    Vous fabriquerez ainsi une sorte de sirop à prendre à raison d'une cuillère à soupe toutes les 4 heures.


    Par la suite, grâce à la richesse de sa vitamine C, ce végétal vous remettra rapidement sur pied.

     

    Trop "chou" !

     

    Mal aimé, injustement ...

    Le chou n'a pas la faveur de nos assiettes. La cause ?

    Ses effluves, aussi bien quand il cuit que lorsqu'il faut le manger !

    Cela est dû à ses composés soufrés.

    Pour éviter ce parfum désagréable, voici une recette de grand-mère :

    mettez un épais morceau de pain rassis dans l'eau de cuisson.

    Celui-ci absorbe les composés soufrés qui s'échappent du légume et neutralise son arôme particulier ...

    Vous n'avez plus d'excuses pour ne pas profiter de ses bienfaits santé.  

    Trop chou !

      Mon choix du jour se porte sur ...

    le chou rouge  

    Trop chou !

      

     Le chou rouge a une pomme volumineuse entourée d'un feuillage lisse, rouge violacé intense

    et se conserve très bien après la coupe dans un endroit frais et sec.

      Il reste, en salade, une préparation et un plat très recherché dans la restauration collective  ...

     

    Mais consommé cru ou cuit (braisé)  il est toujours coupé en fines lanières et sa saveur est délicieuse.

     

    Dans beaucoup de recettes, le chou rouge se marie parfaitement avec les pommes.

      Et c'est le thème de ma recette du jour ..

    une variante du "chou rouge à la flamande" ...

     

        Cocotte de chou rouge

     

    Pour 4 personnes :

    - Un chou rouge moyen

    - 600 g de lard frais 

    - 2 pommes

    - 6 échalotes

    - 1 cube de court bouillon dilué dans 1/4 de litre d'eau tiède  

    - beurre, sel et poivre -

     

    C'est ..."Chou" ... aujourd'hui ...

     

    - Prévoir une grande cocotte avec couvercle ou une terrine. 

     Après avoir ôté deux ou trois feuilles du chou, le laver, l'essuyer,  le couper en deux ,

    enlever les parties blanches , dures puis le détailler en fines lanières .

     Peler les pommes, les couper en lamelles.

     Eplucher et couper en dés les échalotes .

     Partager le lard frais en morceaux.

      - Beurrer correctement votre cocotte, y déposer en couches, 

    le chou rouge frais, les pommes, les échalotes et le lard, terminer par une couche de chou.

     Dès que votre cocotte est bien remplie, verser le court bouillon , saler et poivrer.

     Poser  le couvercle et enfourner 90 minutes :  th.4 .

     

    Servir "brûlant" et se régaler !

     Vous pouvez remplacer le lard par un filet mignon de porc

    coupé en tronçons mais le plat sera  plus onéreux. 

     

    C'est ..."Chou" ... aujourd'hui ...

     

     

    Trop "chou" !   Rappelons nous que dans notre grammaire ...

    "Chou" prend un X au pluriel … 

    et  pour nous souvenir des autres mots en "ou" qui ont la même caractéristique suivons

    ce joli poème de Maurice Carême ...

     

    Caillou, genou, chou, pou, joujou, bijou,

    Répétait sans fin le petit hibou.

     Joujou, bijou, pou, chou, caillou, genou,

    Non, se disait-il, non, ce n'est pas tout.

     

    Il y en a sept pourtant, sept en tout :

    Bijou, caillou, pou, genou, chou, joujou.

     Ce n'est ni bambou, ni clou, ni filou...

    Quel est donc le septième ? Et le hibou,

     

    La patte appuyée au creux de sa joue,

    Se cachait de honte à l'ombre du houx.

     Et il se désolait, si fatigué

    Par tous ses devoirs de jeune écolier

     

    Qu'il oubliait, en regardant le ciel

    Entre les branches épaisses du houx,

     Que son nom, oui, son propre nom, hibou,

    Prenait, lui aussi, un X au pluriel.

                                                  Maurice Carême

     

     Vos enfants et petits-enfants seront si heureux d'apprendre cette poésie si instructive !

    Yahoo!

    33 commentaires
  • Poème pour le 11 novembre .... 

    Le soldat

     

      Ce 11 Novembre,  

    arrêtons nous un instant sur ce morceau choisi émouvant,  tiré de l'écrit ......

       "Nouveaux Chants du soldat"

      

    LE BON GÎTE

      

    "Bonne vieille, que fais-tu là ?

    Il fait assez chaud sans cela.

    Tu peux laisser tomber la flamme.

    Ménage ton bois, pauvre femme,

    Je suis séché, je n'ai plus froid."

      

    Mais elle, qui ne veut m'entendre,

    Jette un fagot, range la cendre :

    "Chauffe-toi, soldat, chauffe-toi.

      

    "Bonne vieille, je n'ai pas faim.

    Garde ton jambon et ton vin ;

    J'ai mangé la soupe à l'étape.

    Veux tu bien m'ôter cette nappe !

    C'est trop bon et trop beau pour moi."

      

    Mais elle, qui n'en veut rien faire,

    Taille mon pain, remplit mon verre :

    "Refais-toi, soldat, refais-toi.

      

    "Bonne vieille, pour qui ces draps ?

    Par ma foi, tu n'y penses pas !

    Et ton étable ? et cette paille

    Où l'on fait son lit à sa taille ?

    Je dormirai là comme un roi."

      

    Mais elle, qui n'en veut démordre,

    Place les draps, met tout en ordre :

    "Couche-toi, soldat, couche-toi ! "

     

    Le soldat

     

     Le jour vient, le départ aussi.

    "Allons ! Adieu ... Mais qu'est ceci ?

    Mon sac est plus lourd que la veille ...

    Ah ! bonne hôtesse ! Ah, chère vieille,

    Pourquoi tant me gâter, pourquoi ? "

     

    Et la bonne vieille de dire,

    Moitié larme, moitié sourire :

      "J'ai mon gars soldat, comme toi ! "

     

    de  Paul Déroulède

    (poète romancier-dramaturge)

     

    Le soldat

    Poème pour le 11 novembre ....

    11.11  ....

    J'avais un camarade,

    - de meilleur c'est pas vrai -

    là toujours à côté

    tous deux pas cadencé,

    le tambour tapait ses roulades.

     

    Mais un boulet s'envole,

    - c'est pour moi ou pour toi -

    et c'est lui qu'il emporte.

    A mes pieds il est là

    Et je crois que c'est moi.

     

    Sa main cherche la mienne,

    ma main charge mon arme

    et le combat m'appelle :

    dors en paix éternelle,

    ô toi, mon camarade !

    (écrit de Ludwig Uhland)

      

    Poème pour le 11 novembre ....

    Poème pour le 11 novembre ....

    Yahoo!

    21 commentaires
  •  

    commerce

      Nous le retrouvons pour notre plus grand plaisir chaque jour sur notre table !

     

     LE PAIN

     

     "Long comme un jour sans pain"

     "bon comme le pain"

     "du pain sur la planche"

     "se vendre comme des petits pains" ...

     

     autant d'expressions populaires pour dire à quel point le pain est un aliment essentiel dans la culture française.

     

    commerce

     

    Quel bonheur de humer l'odeur du pain chaud,

    de croquer le quignon

    pour sentir le croûte craquer sous la dent

    et

    la mie fondre dans la bouche.

       

      Ce plaisir quotidien, nous le devons à notre boulanger !!!   

     

    C'est notre boulanger ...

    qui nous fait apprécier cette immense variété de

     pains pour satisfaire les appétits des petits et des grands

     mais qui nous réserve également

     de croustillantes spécialités salées et sucrées.

      

    Nos commerces ...

                                                      

    Aussi ...

    Protégeons et conservons nos commerces ...

     

    Coup de nostalgie et cri d'alarme pour nos petits commerces de proximité ... 

     

      Un à un ils disparaissent dans nos communes rurales !

     

    commerce

     

           Un petit poème ... qui mérite grande réflexion


    Le petit commerçant se lève dès l'aurore
     

     Il est là tout le jour et souvent tard encore.

     Et quand le soir, il ferme sa boutique,

     Il sera pour certains un sujet de critique.

     

    Et pourtant sa journée n'est finie
     

     Il lui faut tout ranger et calculer les prix,

     Préparer ses achats et garnir ses rayons et comptoirs.

     Demain, il recommence et il faut tout prévoir.

     

    Certes, il a moins de choix que les grands magasins,

     Mais il peut conseiller, il connaît vos besoins,

     Il s'intéresse à vous, écoute vos histoires.

     Et quand on est pressé, c'est lui qu'on va voir.

     

    C'est chez lui qu'on demande à mettre une affiche.
     

     C'est encore chez lui que l'on peut parler avec son voisinage.

     Le nouvel arrivant se sent un peu moins seul,

     Quand de son magasin, il a franchi le seuil.

     

    On dit qu'il vend plus cher que les grandes surfaces,
     

     Mais en y regardant de plus près,

     On s'aperçoit que ce n'est pas forcément vrai.

     Aussi quand il est trop tard pour sortir sa voiture,

     On va frapper chez lui, quelquefois même après la fermeture.

     

     A trop vouloir souvent courir pour avoir "un bas prix"

     Un jour, les clients n'auront plus qu'à se mordre les doigts.

     Les commerçants alors auront plié bagage

     Et boutique fermée, c'est la mort du village.

     

              Chacun sait .... ce que veut dire "boutiques fermées"...


          La mort du cœur et de l'âme de nos communes rurales et leur désertification..

     

    commerce

     

      (photos ci-dessus issues du net)

     

                                                                                                               

     Depuis quelque temps de plus en plus les consciences se réveillent ...

    Et l'on voit réapparaître  ... 

    grâce à la mobilisation et la  persévérance de personnes de bonne volonté ...

    de petits commerces  indispensables à la survie des villages isolés.

     

    Nos commerces ...

                                                                     

    commerce

    Nos commerces ...

      

    Yahoo!

    34 commentaires
  • Prince de l'hiver ... "le citron" !

     

    Sous son épaisse peau granuleuse se cachent les quartiers juteux et acidulés ...

    Faites le plein de vitalité avec cet agrume.

     Prince de l'hiver ... "le citron" !

    LE CITRON

     

    Dès l'arrière saison et en hiver, pulpe et zeste sont à consommer sans modération.

     

    Ce fruit est apparu en Asie, mai dès que l'homme a commencé à  voyager, il l'a emporté avec lui.

    Il a vite conquis le monde pour sa saveur unique, sa haute teneur en vitamines et sa générosité

    en terme de production puisqu'il fructifie plusieurs fois par an, notamment au cœur de l'hiver.

     

    Quelque 100 g de citron apporte en moyenne

    52 mg de vitamine C, aussi appelé acide  ascorbique.

    Attention, l'acide ascorbique se dénature au contact de l'air. 

    (Il faut donc boire le jus de citron sitôt pressé). 

     

    La vitamine C aide l'organisme à lutter contre la fatigue, facilite le renouvellement cellulaire,

    renforce les défenses immunitaires ect ...

     

    Délice d'agrume !...

     

    En prévision des maux d'hiver (rhumes, angines, grippes ...),

    agrémentez vos tisanes (de thym ou de cannelle ...)

    avec un jus de citron frais (anti-infectieux et antiseptique)

    et rectifiez l'acidité par une cuillerée de miel.

     

    En cas de maux de gorge,

    des gargarismes avec du jus de citron dilué dans un verre d'eau tiède sont souverains.

     

    Après un repas trop riche,

    le jus d'un demi-citron dilué dans de l'eau chaude stimulera les fonctions digestives.

    Ajoutez des feuilles de verveine ou de menthe.

     

    Et pour aider le travail du foie,

    couvrez un citron coupé en rondelles d'eau bouillante,

    laissez reposer la nuit puis filtrez et buvez l'eau à jeun le matin.

    Prince de l'hiver ... "le citron" !

    Mais, le citron vous permettra aussi de réaliser de déliceux gâteaux et tartes ...

     

    Si cette tarte vous fait envie,

    n'hésitez pas à cliquer sur ce lien ... 

    Délice d'agrume !...

    TARTE AU CITRON

     

    Prince de l'hiver ... "le citron" !

     

    Selon votre goût, vous pouvez recouvrir cette tarte d'une meringue

    (2 blancs d’œufs battus avec120 g de sucre glace) et repasser au four grill 1 à 2 mn.

     

    Délice d'agrume !...

     

    A demain mes amis, toujours avec le même plaisir !

     

    Yahoo!

    27 commentaires
  •  La "magie" du bouquet garni ...

      

    Avant que le froid n'arrive, mes amis, pensez à cueillir vos aromatiques  … 

     pour confectionner vos "bouquets garnis" que vous conserverez au congélateur 

    pour une utilisation ultérieure en cuisine ...

     

    Bouquet garni ... 

      

    Le "bouquet garni" s'incorpore

     à une sauce, à un bouillon, un fumet de poisson ou à une viande en ragoût (sauté, fricassée ...)

    et cette alliance d'aromates leur donne un arôme subtil.    

     

    La grosseur d'un "bouquet garni"

    doit être proportionnelle à la quantité du plat à aromatiser.    

    On le retire toujours avant de servir.

     

    Voici la composition du "bouquet garni" classique :

    - l branchette de thym

    - l feuille de laurier

    - quelques queues de persil

    - branche de cerfeuil -

     

    Vous pouvez naturellement varier et doser vos ingrédients,

    selon vos goûts et le type de plat à aromatiser

    (laurier, aneth, romarin, céleri branche, basilic, sauge, estragon, coriandre)…

      Vous obtiendrez ainsi des saveurs douces ou corsées.  

     La "magie" du bouquet garni ...

     Cueillez les aromatiques le matin ...

    lavez, séchez-les avec un papier absorbant …

     regroupez-les selon vos choix et nouez-les avec de la ficelle de cuisine.

     Disposez-les dans une boite spéciale congélation

    en laissant un petit espace entre chaque bouquet 

     et non dans un sachet (afin d’éviter l’écrasement dans le congélateur).

    et mettez-les à surgeler.

     

    A retenir que vous les ajouterez surgelés à la cuisson de vos plats.

     

    Bouquet garni ...

      

    Et une astuce supplémentaire :

    Ne pas jeter vos verts de poireaux vous en parfumerez l'eau de cuisson de vos pâtes,

    pommes de terre ou riz ou vous les ajouterez à votre "bouquet garni".

     La "magie" du bouquet garni ...

    En vous souhaitant le meilleur pour votre journée, je vous offre ce cœur original !

     La "magie" du bouquet garni ... 

     La "magie" du bouquet garni ...

    Yahoo!

    31 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires