•   

    St Jean et confitures

     Le 24 juin …  c'est la fête de la Saint Jean

    (solstice d'été) 

     

    A la St Jean, mes amis, si vous en avez la possibilité,

    allez cueillir 7 épis de blé que vous rassemblerez à l'aide d'un joli ruban

    et que vous pourrez suspendre chez vous où ils finiront de sécher !

      

    D'après les anciens, ce bouquet campagnard  vous assurera travail et nourriture tout au long de l'année !

      

    D'autres vous diront, qu'il vous est possible de cueillir ces 7 épis, le 7 juillet (7ème mois) à 7 heures du matin.

     

    St Jean et confitures

     

    La St jean, c'est aussi la période  des confitures notamment celle de la groseille ! 

     

    St Jean et confitures

     

    Et qui mieux qu' ...  André Theuriet , doué d'un sens exquis de la vie rustique

    pour nous faire partager cet aspect de la vie de campagne avec ce magnifique texte  …

      

    "Les Confitures"

       

    tiré d'une de ses oeuvres poétiques …

      

    A la Saint-Jean d'été les groseilles sont mûres.

    Dans le jardin vêtu de ses plus beaux habits,

    Près des grands lis, on voit pendre sous les ramures

    Leurs grappes couleur d'ambre ou couleur de rubis.

      

    Voici l'heure. Déjà dans l'ombreuse cuisine

    Les pains de sucre blancs, coiffés de papier bleu,

    Garnissent le dressoir où la rouge bassine

    Reflète les lueurs du réchaud tout en feu.

      

    On apporte les fruits à pleine panerées,

    Et leur parfum discret embaume le palier ;

    Les ciseaux sont à l'oeuvre, et les grappes lustrées

    Tombent comme les grains défilés d'un collier.

      

    Doigts d'enfant, séparez sans meurtrir la groseille

    Les pépins de la pulpe entr'ouverte à demi !

    La douce ménagère, attentive, surveille

    Ce travail délicat d'abeille ou de fourmi.

      

    Vous êtes son chef-d'oeuvre, exquises confitures !

    Dès que l'été fleurit les liserons du seuil,

    Après les longs travaux, lessives et coutures,

    Vous êtes son plaisir, son luxe et son orgueil.

      

    Que le monde ait la fièvre et que sa turbulence

    Gronde ou s'apaise au loin, la tranquille maison

    Toujours, à la Saint-Jean, voit les plats de faïence

    Se remplir de fruits mûrs et prêts pour la cuisson. 

     

    Le clair sirop frissonne et bout ; l'air se parfume

    D'une odeur framboisée ... Enfants, spatule en main,

    Enlevez doucement la savoureuse écume

    Qui mousse et perle au bord des bassines d'airain !

      

    Voici l'oeuvre achevée. La douce ménagère

    Contemple fièrement les godets de cristal

    Où la groseille brille, aussi fraîche et légère

    Que lorsqu'elle pendait au groseiller natal.

      

    Ses grappes maintenant bravent l'hiver ... Comme elles

    La ménagère échappe aux menaces du temps ;

    La paix du cœur se lit dans ses calmes prunelles,

    Et son front reste lisse et pur comme à vingt ans.

     St Jean et confitures

    André Theuriet  (1833-1907)

     "  Le bleu et le noir" écrit en 1874.

    211e3e80

    Au plaisir de vous retrouver lundi !


    16 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Coup de cœur "très british"  ...

     

    surprenant et original

     

    .... pour cette fête de la musique !

     

     

     

    Cette sympathique déco de plafond "rétro"

     

    pour vous souhaiter une belle fête de la musique !!

     

     

     

     « La musique embellit les lieux où on l’entend»

     

    (Julien Green)  

     


    15 commentaires
  • Bienvenue à l'été ! ...

     

     Pour le fêter,  je veux mettre à l'honneur

     ces "charrettes d'antan" qui ont pris un coup de jeune

     et embellissent

     quelques villages alentour de chez nous !

     

    Charrettes

     

    Charrettes

     

    Charrettes

     

    Charrettes

     

    Charrettes

     

    Charrettes

     

    Bienvenue à l'été ! ...

    "BEL ETE A TOUS" !!!.....

    Charrettes


    24 commentaires
  •  

    Météo d'antan et d'aujourd'hui ...

     

    Il n'y a pas si longtemps, c'est en regardant la nature

     qu'on essayait de deviner la météo !

     

     Avant d'entreprendre les labours, les semis ou les récoltes, nos aïeux

     avaient de nombreuses "combines" pour savoir quel temps

     il ferait  le lendemain.

     

    Nombreux etaient ceux qui avaient une pomme de pin

     sur la fenêtre de la cuisine :

     "si elle était ouverte, cela annonçait "du beau",

     si elle se fermait, c'était alors mauvais signe, celui de la pluie".


     

     Désormais on y prête moins attention …

      surtout avec cette météo instable qui varie du jour au lendemain  …

     et pourtant ....


     

     Observez nos campagnes ... et vous me direz

                      si ces prévisions sont fiables ...                                                       

     

    - Il fera beau

     

    si ...... les étoiles scintillent fort au firmament.
    si ...... les pommes de pin s'ouvrent.
    si ..... les traînées des avions se résorbent facilement dans le ciel.
    si ..... les araignées tissent leur toile
    si ..... les oiseaux chassent les mouches dans le ciel et chantent très tôt.
    si ..... la lune est blanche et brillante entourée d'un halo.

    si ..... la coccinelle posée sur votre doigt s'envole à la verticale.
    si ..... le ciel est bleu délavé.

    si ..... les nuages sont hauts dans le ciel, blancs et légers.

    si ..... les chiens et les chats dorment paisiblement.

     



       - Il risque de pleuvoir


    si ..... vous voyez un arc en ciel le matin.
    si ..... La lune s'entoure d'un halo.
    si ..... les chiens flairent le vent.
    si ..... les escargots sont de sortie.
    si ..... les grenouilles coassent fort.
    si ..... la base des nuages s'abaissent.
    si ..... le foin sent fort dans les granges ou les prés.
    si ..... les fleurs de pissenlit se referment.
    si ..... la rosée est abondante et se dissipe très vite au lever du soleil.
    si ..... les hirondelles rasent le sol, "ne sortez pas les parasols" !.
    si ..... le bétail se rassemble dans les pâturages.

    si ..... les oies crient et les canards s'agitent.

    si ..... les chats font leur toilette avec soin.

     



          - Il risque de faire froid


    si ..... la lune est rousse.
    si ..... les sons lointains s'entendent bien.

     



         - Il y a de l'orage dans l'air


    si ..... les chevaux grattent le sol.
    si ..... le silence s'abat sur la plaine environnante.
    si ..... les moucherons deviennent nombreux.
    si ..... les chats et les chiens deviennent nerveux.

    si ..... les chats passent la patte sur la tête .... bientôt, il y aura du vent.



                                                      

    N'hésitez pas mes amis

                        à me faire part de vos expériences et de vos observations !


    20 commentaires
  • BAC

       … L'examen du ... Baccalauréat ...

    Combien de parents peuvent affirmer, sans mentir, ne jamais avoir lancé cette phrase  ...

    "passe ton Bac d'abord"! 

      

    Mais, ces mêmes parents savent-ils,  que des générations entières

    les ont précédés en proférant ces mêmes paroles ?

     

     BAC

     

      C'est en effet au Moyen-Âge que le fameux baccalauréat fait son apparition,

    mais les bacheliers d'alors étaient de jeunes clercs admis à l'essai dans les chapitres des moines.

     

    Peu de points communs avec nos ados actuels !

     

     Quelques décennies plus tard, au XVI èmesiècle, 4 ans d'études

    seront nécessaires pour être licencié et recevoir le "baccalauréatus". 

     

     

     Mais, c'est le 17 mars 1808 que, par décret impérial, le Bac devient le

    couronnement de l'enseignement secondaire

    et le premier grade universitaire.

     

    L'année suivante, ils sont peu nombreux à dire qu'ils ont décroché le

    fameux diplôme : 32 sur tout le territoire français.

     

     Et pourtant, à l'époque, le Bac ne ressemblait pas à celui que nous

    connaissons, il était purement littéraire

    et ne comprenait que des épreuves orales,

    au grand dam des timides et autres bafouilleurs.

     

     En 1821, apparaissent mathématiques et physique

    et

    en 1830, à l'oral s'ajoute l'écrit.

     

    Si nos hommes politiques actuels souhaitent porter sur les fonds baptismaux du Bac 80 % d'une  tranche d'âge,

    il faut savoir qu'en 1850, seul 1,3 % des garçons en âge de devenir bacheliers obtiennent le diplôme....

     

    Pour les filles, il faudra attendre encore ...

     pour l'instant "elles cousent" ...

     

     En effet, les filles ne sont préparées au Baccalauréat dans

    l'enseignement public qu'en 1924.

     

     Quant au premier Bac Technique, il n'est délivré qu'en 1945. 

     Plein de bonnes choses à ceux qui passent le "BAC" !!


    25 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires