• "Fêtons Pâques" ...

     

     Un petit clin d'oeil en cuisine pour Pâques !

       

     Pour une entrée simple, rapide … 

    mais festive et …. à la portée de tous ...

    Dans chaque coupelle une chiffonnade de salade sur laquelle sont disposés crevettes roses d'un côté,

    cœurs de palmier coupés en morceaux de l'autre ...

    Le tout assaisonné de mayonnaise et séparé par une 1/2 tranche de citron et un brin de persil .

    Pour le côté festif décorez d'une grosse crevette rose

    et parsemez les cubes de cœurs de palmier d'œufs de truite .

    Servez frais.

    Variante :

    Vous pouvez remplacer les cœurs de palmiers par de l'avocat coupé en dés

    et les crevettes par du surimi ou du crabe selon votre goût.

    "Fêtons Pâques" ...

    Au plaisir de vous retrouver lundi ...

     

    Passez, mes amis,  d'heureux moments en ce dimanche de Pâques !

     

    "Fêtons Pâques" ...

    "Fêtons Pâques" ...


    22 commentaires
  • Ah ! ce chocolat ! ...

     

      Pâques nous arrive avec sa farandole de sujets en chocolat !

     

    Je vous propose, aujourd'hui  mes amis, de vous régaler avec la …

     

    Petite histoire du chocolat …

    Ah ! ce chocolat ! ... 

      Lorsque cinq cents Espagnols, sous le commandement d'Hernan Cortès, commencèrent la conquête du Mexique,

    empire des Aztèques, en 1519, ils furent étonnés de voir les habitants offrir à leurs prêtres

    de mystérieuses tablettes de couleur marron foncé qu'ils mangeaient dans les temples.

     

     Ces tablettes étaient faites avec les graines d'une plante, le cacaoyer.

    Les Aztèques en faisaient également une boisson appelée "tchocolath" dont ils se délectaient.

    Les femmes utilisaient aussi le thcocolath comme produit de beauté.

     

     Les Espagnols goûtèrent cette boisson à base de cacao, mais ils firent la grimace.

    Les Aztèques ne sucraient pas leur breuvage préféré, ils y mettaient du poivre....

     Les Espagnols eurent, les premiers, l'idée de mélanger le sucre de canne au cacao,

    ce qui le rendit plus agréable au palais des Européens.

     Ah ! ce chocolat ! ...

    Dès 1524, les conquérants du Mexique firent des envois de cacao en Espagne où, peu à peu,

    on prit l'habitude de boire du chocolat chaud, à toute heure, même pendant les offices religieux,

    et les églises étaient parfumées au chocolat.

     

     Au début, on apporta du Mexique le chocolat sous forme de pâte.

     Mais, dans ce temps là, les voyages étaient longs, et la pâte ne se conservait pas plus de deux mois.

     Les Espagnols furent obligés de transporter les graines du cacaoyer et de construire des chocolateries.

     

     Ils gardèrent longtemps le secret de la fabrication du cacao.

     Au point que pendant une guerre contre la Hollande, des marins hollandais,

    qui avaient pris des sacs de fruits de cacaoyer sur des navires espagnols,

    jetèrent à la mer les graines qu'ils appelaient avec dédain des "crottes de brebis".

     

     Mais ce secret ne pouvait être gardé éternellement et, les voyages en mer se développant,

    petit à petit tous les pays européens se mirent à fabriquer du chocolat.

     Ah ! ce chocolat ! ...

     C'est à l 'occasion du mariage du roi Louis XIII avec Anne d'Autriche, fille de Philippe III d'Espagne,

    que le chocolat fut introduit en France en 1615.

     

     La préparation a fait des progrès, et les grands seigneurs se mirent à porter sur eux des bonbonnières

    garnies de chocolat de plus en plus fin.

     

    Un pharmacien fabriqua même des médicaments à base de chocolat, pour prendre du poids,

    pour dormir, pour être de bonne humeur ...

     Beaucoup plus tard au XIX è siècle, des chocolatiers suisses ajoutèrent du lait au cacao.

    Ah ! ce chocolat ! ...

     C'est pourquoi, vous pouvez aujourd'hui,  

    vous régalez de lapins, de poules, d'œufs en chocolat à Pâques mais pas que …. .

     

                                                                     (source de ce texte : "Dis Raconte" 1970 aux éditions Hachette)

    Ah ! ce chocolat ! ...


    21 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires