•  

    Météo d'antan et d'aujourd'hui ...

     

    Il n'y a pas si longtemps, c'est en regardant la nature

     qu'on essayait de deviner la météo !

     

     Avant d'entreprendre les labours, les semis ou les récoltes, nos aïeux

     avaient de nombreuses "combines" pour savoir quel temps

     il ferait  le lendemain.

     

    Nombreux etaient ceux qui avaient une pomme de pin

     sur la fenêtre de la cuisine :

     "si elle était ouverte, cela annonçait "du beau",

     si elle se fermait, c'était alors mauvais signe, celui de la pluie".


     

     Désormais on y prête moins attention …

      surtout avec cette météo instable qui varie du jour au lendemain  …

     et pourtant ....


     

     Observez nos campagnes ... et vous me direz

                      si ces prévisions sont fiables ...                                                       

     

    - Il fera beau

     

    si ...... les étoiles scintillent fort au firmament.
    si ...... les pommes de pin s'ouvrent.
    si ..... les traînées des avions se résorbent facilement dans le ciel.
    si ..... les araignées tissent leur toile
    si ..... les oiseaux chassent les mouches dans le ciel et chantent très tôt.
    si ..... la lune est blanche et brillante entourée d'un halo.

    si ..... la coccinelle posée sur votre doigt s'envole à la verticale.
    si ..... le ciel est bleu délavé.

    si ..... les nuages sont hauts dans le ciel, blancs et légers.

    si ..... les chiens et les chats dorment paisiblement.

     



       - Il risque de pleuvoir


    si ..... vous voyez un arc en ciel le matin.
    si ..... La lune s'entoure d'un halo.
    si ..... les chiens flairent le vent.
    si ..... les escargots sont de sortie.
    si ..... les grenouilles coassent fort.
    si ..... la base des nuages s'abaissent.
    si ..... le foin sent fort dans les granges ou les prés.
    si ..... les fleurs de pissenlit se referment.
    si ..... la rosée est abondante et se dissipe très vite au lever du soleil.
    si ..... les hirondelles rasent le sol, "ne sortez pas les parasols" !.
    si ..... le bétail se rassemble dans les pâturages.

    si ..... les oies crient et les canards s'agitent.

    si ..... les chats font leur toilette avec soin.

     



          - Il risque de faire froid


    si ..... la lune est rousse.
    si ..... les sons lointains s'entendent bien.

     



         - Il y a de l'orage dans l'air


    si ..... les chevaux grattent le sol.
    si ..... le silence s'abat sur la plaine environnante.
    si ..... les moucherons deviennent nombreux.
    si ..... les chats et les chiens deviennent nerveux.

    si ..... les chats passent la patte sur la tête .... bientôt, il y aura du vent.



                                                      

    N'hésitez pas mes amis

                        à me faire part de vos expériences et de vos observations !


    10 commentaires
  • BAC

       … L'examen du ... Baccalauréat ...

    Combien de parents peuvent affirmer, sans mentir, ne jamais avoir lancé cette phrase  ...

    "passe ton Bac d'abord"! 

      

    Mais, ces mêmes parents savent-ils,  que des générations entières

    les ont précédés en proférant ces mêmes paroles ?

     

     BAC

     

      C'est en effet au Moyen-Âge que le fameux baccalauréat fait son apparition,

    mais les bacheliers d'alors étaient de jeunes clercs admis à l'essai dans les chapitres des moines.

     

    Peu de points communs avec nos ados actuels !

     

     Quelques décennies plus tard, au XVI èmesiècle, 4 ans d'études

    seront nécessaires pour être licencié et recevoir le "baccalauréatus". 

     

     

     Mais, c'est le 17 mars 1808 que, par décret impérial, le Bac devient le

    couronnement de l'enseignement secondaire

    et le premier grade universitaire.

     

    L'année suivante, ils sont peu nombreux à dire qu'ils ont décroché le

    fameux diplôme : 32 sur tout le territoire français.

     

     Et pourtant, à l'époque, le Bac ne ressemblait pas à celui que nous

    connaissons, il était purement littéraire

    et ne comprenait que des épreuves orales,

    au grand dam des timides et autres bafouilleurs.

     

     En 1821, apparaissent mathématiques et physique

    et

    en 1830, à l'oral s'ajoute l'écrit.

     

    Si nos hommes politiques actuels souhaitent porter sur les fonds baptismaux du Bac 80 % d'une  tranche d'âge,

    il faut savoir qu'en 1850, seul 1,3 % des garçons en âge de devenir bacheliers obtiennent le diplôme....

     

    Pour les filles, il faudra attendre encore ...

     pour l'instant "elles cousent" ...

     

     En effet, les filles ne sont préparées au Baccalauréat dans

    l'enseignement public qu'en 1924.

     

     Quant au premier Bac Technique, il n'est délivré qu'en 1945. 

     Plein de bonnes choses à ceux qui passent le "BAC" !!


    23 commentaires
  •  

    La bourrache ... 

     

     Bonne et utile ... Tombez, vous aussi, sous le charme de ....

      

    La  Bourrache …

     

    Décorative, mellifère, comestible, facile à cultiver, ne connaissant ni ravageurs, ni maladies,

    la bourrache à laquelle on prête aussi de nombreuses vertus médicinales, est une incontournable du potager…  

     

    De la famille des borraginacées, cette plante rustique annuelle

    originaire d'Europe méridionale, est connue depuis l'Antiquité.

     

      Elle a toujours été présente dans les jardins, où elle était cultivée pour ses qualités médicinales.

      Ethymologie de l'arabe "abu rache", signifiant "père de la sueur" à cause de ses propriétés sudorifiques.

     

    La bourrache ...

     

      C'est une belle touffe de feuilles charnues de 40 à 75 cm de haut :

    les tiges comme les feuilles sont hérissées de petits poils raides qui lui confèrent un aspect velu.

      

    Les fleurs d'un bleu intense sont splendides et forment une petite étoile à 5 branches.

     

    Il existe aussi une variété aux fleurs blanches.

      

    Cette plante robuste fleurit sans discontinuer de la fin du printemps aux premiers jours de l'automne .

      

    Les fleurs et feuilles se récoltent au fur et à mesure des besoins :

    il est indispensable de les consommer rapidement.

     

    La bourrache ...

      

    Les jeunes feuilles cuites et bien mixées rapellent le goût de l'épinard ou du concombre,

    et se servent avec du poisson.

      

    Crues, elles peuvent se consommer coupées en lanières dans une salade,

    s'incorporer à une omelette ou accommoder un potage. 

    La bourrache ... 

      Les fleurs de bourrache, gracieuses, enrichissent  

    et  

    parfument à merveille  une salade composée ou un mesclun :  

    effet garanti sur les invités avec cette saveur étonnante  

    légèrement iodée d'huître 

    et 

    cette belle couleur bleue !

     

      

    Elle donne un petit air de fête aux crudités et une touche de raffinement aux salades de fruits.

      

    Cueillez, rincez à l'eau froide et veillez à ne garder que les pétales (le calice, rugueux, gâcherait le plaisir).

    La bourrache ...

    Pour un dessert original …

      

    Coupez un melon aux deux tiers de sa hauteur,

    videz-le et remplissez d'un mélange de sa propre pulpe coupée en dés et de framboises. 

    Ajoutez quelques cuillerées de sirop de rose pour sucrer. 

    Déposez ensuite les fleurs de bourrache. 

    Servez frais .

     

    Succès garanti !

     

    La bourrache ...

       

    Les fleurs séchées feront, elles aussi,  une délicieuse tisane bleutée pour adoucir les voies respiratoires.

      

    Un dicton populaire dit :

     

    "prends la bourrache, mais ne l'arrache, des maux de coeur, guérit sa fleur" .

       

    Pour terminer je vous dirai que la bourrache attire

     les insectes pollinisateurs, en particulier les abeilles …

      

    aussi ... 

    accueillez-la dans votre jardin !

    La bourrache ...

     


    15 commentaires
  •  

    Simplicité ...

     Peu disponible  en ce moment mes amis ...

    Pour vous, près de la nature, petit clin d'oeil en toute simplicité …

     

     cette jolie poésie de …

     Maurice Carême 

     

    que j'ai aimé associer à ce modeste bouquet champêtre .

     

     

    Il est si beau qu'on le croirait 

    Fait de rires et de reflets.

    Ce n'est pourtant à la fenêtre

    Où il luit si étonnamment,

    Qu'un tout petit bouquet champêtre

    De fins bluets et d'origans ;

     

    Ce n'est qu'un tout petit bouquet

    Fait de rires et de reflets,

    Un tout petit bouquet de fête

    Où frissonne une odeur champêtre,

    Et l'on dirait qu'il va parler

    Avec de doux mots de rosée.

    Simplicité ... 

    Je vous souhaite un agréable week end !

    Prenez soin de vous !

    Je vous retrouverai en début de semaine.

    Simplicité ... 


    23 commentaires
  •  

    "On les regardera autrement"...

    "On les regardera autrement"... 

     Tout au long de l'année vous les côtoyez  et le proverbe dit....

     

          "On a toujours besoin d'un plus petit que soit" ...

     

      Les animaux alliés de la nature  confortent cette citation et

    ne demandent pas mieux qu'un peu d'hospitalité dans votre jardin !

     

     Sans les insectes, il n'y aurait pas de fleurs, pas de fruits ni de légumes. 

    "On les regardera autrement"...

    On estime, en effet, que 70% des plantes alimentaires cultivées

    dépendent de la fécondation par les pollinisateurs,

    et notamment *90% des groseilles, framboises, cassis et melons et 80% des cerises et fraises !

     

    Les oiseaux, eux , sont de précieuses aides pour les jardiniers :

     par exemple, à eux seuls, ils peuvent détruire 97% des piérides du chou (chenilles).

     

    Sur plus de 250 espèces qui nichent en France, moins de 10% causent parfois des nuisances aux cultures,

    et ce, pendant une période limitée dans l'année !

    "On les regardera autrement"... 

    Admirez leur travail …

     

      L'abeille : C'est la championne de la pollinisation, elle "bosse" toute l'année !


    La guêpe : elle se nourrit d'environ 1000 chenilles et

    1000 pucerons durant ses quelques semaines de vie !


     Le syrphe : il dévore plusieurs dizaines de pucerons par jour et

    1200 en tout pour finir sa croissance et devenir, une fois adulte, un pollinisateur zélé !

     

    "On les regardera autrement"... 

     Le crapaud : son surnom "le protège salade" tant il est un prédateur efficace

    contre les escargots et autres limaces !

    Il peut vivre de 10 à 40 ans et revient toujours au même refuge au fil des années,

    aussi çà vaut le coup de lui faire une petite place de choix !


     Le hérisson : il ingère, chaque jour 70 g de chenilles,

    mille pattes, limaces, escargots et vers de terre !

    Son territoire de vie et de chasse s'étend de 300m à plusieurs hectares autour de son nid,

    mais il est impossible de l'installer de force dans le jardin.

    Vous pouvez l'attirer en lui laissant des croquettes pour chat près d'un tas de bois,

    cela lui donnera peut-être l'envie de s'y installer !

     

    La mésange : elle croque, à elle seule, plus de 90% des chenilles qui ravagent les pommiers !


    Un couple qui nourrit ses petits élimine plus de 300 000 chenilles 

    pour fournir 40 becquées quotidiennement à ses petits, soit 30 kg par an !



     L'hirondelle : elle avale quotidiennement son propre poids en insectes, soit environ 20 g !



    Le rouge-gorge : il boulotte entre 700 et 750 proies par jour, soit plus que son propre poids

    (14 g) en chenilles, araignées, punaises et autres insectes !



    Et n'oublions pas, notre précieuse coccinelle qui engloutit,

    à elle seule, jusqu'à 150 pucerons par jour !!!!  

     

    coccinelle 

    (Merci aux auteurs de ces si belles photos glanées sur le net)

    "On les regardera autrement"... 

    "On les regardera autrement"... 


    27 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires