• Pause ... "Saveurs et senteurs de roses" ...

    Je fais une petite pause mes amis et je vous confie mes pages "parfumées"... 

    Saveurs et senteurs de roses ...

    Les rosiers apportent au jardin des couleurs et des odeurs, c'est bien connu ...

     mais aussi, les pétales de leurs fleurs que l'on  consomme en confitures, gelées et marmelades.

     

     Un petit clin d'oeil à ma belle-sœur Marie-Thé ....

      qui m'a  gentiment  permis de vous faire profiter de sa recette   …

     réalisée avec les pétales de roses parfumées de son jardin. 

     LA GELEE DE ROSES

     

     

    - Pour  300 g de pétales de roses parfumées recueuillies  prévoir 2 litres d'eau et 600 g de sucre à confiture -

     - Cueillir les boutons de roses, tenir chaque rose par la queue, tirer d'un coup les pétales groupées

    et ensuite couper l'onglet blanc ,qui est un peu amer, à la base des pétales .

     - Laver et égoutter les pétales.

     - Faire bouillir 2 litres d'eau et plonger les pétales, laisser cuire  20 minutes.

     - Ensuite, filtrer et ajouter 600 g de sucre à confiture dans le jus obtenu, mélanger.

     - Remettre à cuire  doucement 30 minutes et mettre en pots.

     

    Merci à toi Marie Thé !

    D'autres petites recettes glanées de-ci, de-là, lors de mes lectures ...

     

    LA LIQUEUR DE ROSES

     

    Avec des roses odorantes ...

    - Prévoir 100 g de pétales très frais pour 200 g de sucre en poudre.

    - Alterner dans un bocal les lits de pétales et les lits de sucre.

    - Attendre quinze jours.

    - Ajouter 400 g d'alcool blanc pour fruits.

    - Attendre encore 48 heures et filtrez…. déguster !

     

    Bonne conservation et parfum délicieux.

     

     

    Gelée de roses

    ("huile sur toile" … Gustave Caillebotte. Avant 1879)

     

    Pour les gourmands …

     

    LE MIEL A LA ROSE

     

    - Cueillir 250 g de pétales de rose très parfumées.

    - Les mettre dans un saladier et verser dessus 1/2 litre d'eau bouillante.

    - Tourner doucement et laisser reposer toute la journée.

    - Le lendemain, filtrer le liquide, puis le verser dans une casserole en y ajoutant

    un pot de miel de 1 kilo .

    - Faire chauffer doucement jusqu'à obtenir un sirop très épais.

    - Mélanger bien, retirer du feu et verser ce sirop dans de petits pots en verre.

    - Laisser refroidir.

     

    Quel régal à l'heure du goûter !

     

    Si vous préférez parfumer vos armoires à linge ...

     

    LES SACHETS DE ROSES PARFUMEES

     

    Faites sécher des pétales de roses parfumées à l'ombre,

    en les étendant à plat sur un torchon dans un lieu aéré et sec.

    Après séchage complet, réduisez-les en petits morceaux dans un saladier et ajoutez-y quelques clous de girofle et un peu de muscade  râpée.

    Préparez des petits carrés de tissus. Mettez dessus une petite poignée de ce mélange.

    Replier les quatre bords de chaque carré vers le milieu.

    Attachez ces bords bien serrés avec un fil ou un ruban très solide.

    Vous pouvez en faire plusieurs à la fois.

    Glissez-les entre les piles de linge ou suspendez-les !

     

    Vos armoires embaumeront !

     

    C'est sur cette page "toute en rose" … que

    je vous donne rendez-vous courant juillet 

    mes amis ….

     

    Prenez soin de vous et passez un agréable début d'été !

     

    Découvert sur le net …

    Saveurs et senteurs de roses ... 

    Saveurs et senteurs de roses ...

     Saveurs et senteurs de roses ... 

    Saveurs et senteurs de roses ... 


    39 commentaires
  •  

    Barbecue

     

     A ce qu'il paraît, pour beaucoup  ...

    Le soleil est de retour !!

    Barbecue ...

     Vous  aussi, vous "brûlez" d'impatience de vous retrouver

     dehors le temps d'un bon "barbecue" les amis !

     

    Voici quelques petits conseils pour éviter des désagréments

    et faire en sorte que le barbecue demeure un moment convivial ! 

     

      - Assurez-vous, tout d'abord, de la bonne stabilité de votre barbecue et de la direction du vent

     (afin d'éviter les désagréments de la fumée) et placez-le loin de tout ce qui peut prendre feu.

    Des instruments à long manche et des gants isolants vous éviteront de vous brûler.

    -Eloignez les enfants, aussi rapides qu'imprévisibles.

     

     - Allumez le feu environ 30 mn à l'avance (un bon feu de braise qui diffuse une chaleur régulière)…

    et préchauffez la grille avant d'y placer les aliments (n'utilisez jamais d'alcool pour allumer le feu).

      

    Saisissez vos aliments à vive température, sur ces braises à point pour éviter de carboniser viandes, poissons et légumes.

     

    - Pour parfumer … ajoutez des herbes aromatiques (sauge, thym, romarin, graines de fenouil ...)

    ou des écorces de citron , d'orange au charbon de bois pour donner saveur et parfum à vos grillades.

     

    - De temps à autre, jetez une petite poignée de gros sel de façon à uniformiser la combustion.

     

    - Si vous employez des brochettes en bois

    faites les tremper une dizaine de minutes dans l'huile avant de les garnir

    (çà leur évitera de coller à la viande).

    - Si vous employez des brochettes inox, préférez les plates

    (sur les brochettes rondes, les éléments tournent en les retournant) 

    Barbecue

     - Sortez vos ingrédients du réfrigérateur au moins deux heures avant de les cuire,

     (pour éviter le choc thermique) …  couvrez-les.

     

    - Badigeonnez vos préparations d'huile en cours de cuisson avec un pinceau

    ou un petit fagot de thym trempé dans le liquide

    (mais n'arrosez pas d'huile car celle-ci coulerait et enflammerait vos braises) ,

    utilisez spatules ou pinces pour retourner les aliments.

     

    - Pour éviter de faire saigner la viande rouge, ne salez pas les brochettes ou grillades avant la fin de cuisson.

     

    - Pour la viande blanche, les poissons maigres et les volailles, prévoyez de les laisser tremper dans une bonne marinade

     

    - Si vous voulez éviter à vos viandes (abats ou veau) d'être trop sèches,

    entourez-les d'une barde de lard fumé ou faites les cuire en papillote.

     

     - Pour vos pièces entières de poisson, évitez de les écailler

    (les écailles assurant une bonne protection et se retirant facilement après cuisson), 

    mais les huilez généreusement ainsi que la grille

    ( afin que çà n'attache pas en les retournant délicatement).

     

    - Si vous mariez viandes et légumes sur vos brochettes,

    disposez les légumes aux extrémités car ils ont une cuisson plus rapide,

    réservez le centre de la brochette aux viandes ou poissons qui supportent un contact plus direct avec le foyer.

     

    - Pour les légumes et certains fruits, justement, réservez-leur une cuisson en papillote de préférence.

     

    - Pour respectez un temps de repos à la viande : loin du feu tenez-la au chaud sous une feuille de papier aluminium.

     

     Petit truc "nettoyage de la grille"

     

    - Le barbecue terminé, pour nettoyer la grille sans mal, remettez-la vide sur les braises finissantes

    et grattez-la encore chaude avec une brosse pour détacher toutes les particules.

    - Précautions …  Ne videz jamais les cendres du barbecue dans un sac plastique ou une poubelle,

    elles restent longtemps très chaudes, et le feu couve …

     

    Peut-être connaissiez-vous ces "trucs" mais parfois il est bon de se les rappeler.

     

     Barbecue

    Origine du barbecue ? ...

     

    Venu des Amériques, ce mode de cuisson sur un feu de braises à l'air libre fut utilisé dès le XVIIème siècle.

     

    Lors de leur premier voyage en Amérique,

    les conquérants s'étonnèrent des méthodes culinaires des Indiens qui faisaient rôtir toutes les pièces de viande.

    Ils goûtèrent, trouvèrent cette cuisine délicieuse et, si l'on en croit la légende,

    la savourèrent "de la barbe à la queue" (manière d'embrocher).

    Le mot "barbecue" trouverait là, parait-il, son origine …

     

    AGREABLE SEMAINE A TOUS !

    Barbecue


    24 commentaires
  •   

    St Jean et confitures

     Le 24 juin …  c'est la fête de la Saint Jean

    (solstice d'été) 

     

    A la St Jean, mes amis, si vous en avez la possibilité,

    allez cueillir 7 épis de blé que vous rassemblerez à l'aide d'un joli ruban

    et que vous pourrez suspendre chez vous où ils finiront de sécher !

      

    D'après les anciens, ce bouquet campagnard  vous assurera travail et nourriture tout au long de l'année !

      

    D'autres vous diront, qu'il vous est possible de cueillir ces 7 épis, le 7 juillet (7ème mois) à 7 heures du matin.

     

    St Jean et confitures

     

    La St jean, c'est aussi la période  des confitures notamment celle de la groseille ! 

     

    St Jean et confitures

     

    Et qui mieux qu' ...  André Theuriet , doué d'un sens exquis de la vie rustique

    pour nous faire partager cet aspect de la vie de campagne avec ce magnifique texte  …

      

    "Les Confitures"

       

    tiré d'une de ses oeuvres poétiques …

      

    A la Saint-Jean d'été les groseilles sont mûres.

    Dans le jardin vêtu de ses plus beaux habits,

    Près des grands lis, on voit pendre sous les ramures

    Leurs grappes couleur d'ambre ou couleur de rubis.

      

    Voici l'heure. Déjà dans l'ombreuse cuisine

    Les pains de sucre blancs, coiffés de papier bleu,

    Garnissent le dressoir où la rouge bassine

    Reflète les lueurs du réchaud tout en feu.

      

    On apporte les fruits à pleine panerées,

    Et leur parfum discret embaume le palier ;

    Les ciseaux sont à l'oeuvre, et les grappes lustrées

    Tombent comme les grains défilés d'un collier.

      

    Doigts d'enfant, séparez sans meurtrir la groseille

    Les pépins de la pulpe entr'ouverte à demi !

    La douce ménagère, attentive, surveille

    Ce travail délicat d'abeille ou de fourmi.

      

    Vous êtes son chef-d'oeuvre, exquises confitures !

    Dès que l'été fleurit les liserons du seuil,

    Après les longs travaux, lessives et coutures,

    Vous êtes son plaisir, son luxe et son orgueil.

      

    Que le monde ait la fièvre et que sa turbulence

    Gronde ou s'apaise au loin, la tranquille maison

    Toujours, à la Saint-Jean, voit les plats de faïence

    Se remplir de fruits mûrs et prêts pour la cuisson. 

     

    Le clair sirop frissonne et bout ; l'air se parfume

    D'une odeur framboisée ... Enfants, spatule en main,

    Enlevez doucement la savoureuse écume

    Qui mousse et perle au bord des bassines d'airain !

      

    Voici l'oeuvre achevée. La douce ménagère

    Contemple fièrement les godets de cristal

    Où la groseille brille, aussi fraîche et légère

    Que lorsqu'elle pendait au groseiller natal.

      

    Ses grappes maintenant bravent l'hiver ... Comme elles

    La ménagère échappe aux menaces du temps ;

    La paix du cœur se lit dans ses calmes prunelles,

    Et son front reste lisse et pur comme à vingt ans.

     St Jean et confitures

    André Theuriet  (1833-1907)

     "  Le bleu et le noir" écrit en 1874.

    211e3e80

    Au plaisir de vous retrouver lundi !


    24 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Coup de cœur "très british"  ...

     

    surprenant et original

     

    .... pour cette fête de la musique !

     

     

     

    Cette sympathique déco de plafond "rétro"

     

    pour vous souhaiter une belle fête de la musique !!

     

     

     

     « La musique embellit les lieux où on l’entend»

     

    (Julien Green)  

     


    15 commentaires
  • Bienvenue à l'été ! ...

     

     Pour le fêter,  je veux mettre à l'honneur

     ces "charrettes d'antan" qui ont pris un coup de jeune

     et embellissent

     quelques villages alentour de chez nous !

     

    Charrettes

     

    Charrettes

     

    Charrettes

     

    Charrettes

     

    Charrettes

     

    Charrettes

     

    Bienvenue à l'été ! ...

    "BEL ETE A TOUS" !!!.....

    Charrettes


    25 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires