• LES BLES

     

    Le vent qui tresse des caresses, frôle et se baisse,

    courbe et redresse les blés qui coulent et se déroulent, 

    montent et s'écroulent, comme une houle.

    Blés

      Les moissons battent leur plein …

     

    Le blé doré et nourrissant est la plus ancienne céréale cultivée par l'homme,

    puisqu'il était déjà connu

     à l'âge de pierre, au néolithique et dans l'Antiquité,

     où il était d'ailleurs vénéré comme un dieu.

     

    Blés

     

     La déesse des moissons s'appelait ...

     

     "Ibritz" chez les Hittites ;

     "Nepri" chez les Egyptiens ;

     "Déméter" chez les Grecs

     et "Cérés", fille de Saturne chez les Romains.

     Les cheveux de Cérès avaient la  couleur des blés ! 

     

    Les blés ...

     

    Les blés ...

     

    Connaissez-vous les traditions entourant le blé …

     

     Avant l'arrivée des machines agricoles, les rites ont pendant des siècles conditionné cultures et sociétés.

     

     Au moment des moissons, des précautions particulières entouraient

    le fauchage de la première et de la dernière gerbe de blé.

      

    Dans les pays nordiques, la première gerbe cueillie était portée solennellement à la ferme

    pour protéger des maladies, de la foudre et

    épargner les récoltes des rats et de la moisissure.

     

     Avec la dernière gerbe, dans les pays nordiques par exemple, on fabriquait des étoiles et

    suspensions de paille pour décorer la maison et porter bonheur au moment de Noël.

     

     Si cueillir 7 épis de blé mûr et les attacher à la poutre maîtresse de sa maison garantit protection pour toute l'année,

    ramasser la paille, en revanche, porte malheur.

     

    Elle était utilisée par les sorcières pour réaliser les fameuses "poupées"

    tant redoutées qui leur servaient pour les envoûtements.

     

     Heureusement, le foin exorcise le pouvoir maléfique de la paille :

    il suffit d'en arracher une poignée sur une charrette pour s'en faire

    une amulette contre les envoûtements et les morsures de chien. 

     

     Blés 

     

    Le saviez-vous ?

     

    Différence entre le "blé tendre" et le "blé dur" ...

    Le "blé tendre" est celui que l'on utilise pour confectionner de la farine. E

    ncore faut-il qu'il soit "panifiable", autrement dit que la variété, que les grains de blé aient les caractéristiques reconnues pour donner de la farine et faire du pain.

    S'il n'est pas "panifiable" il devient le blé fourrager, celui que l'o donne aux animaux, aux volailles.

     

    Le "blé dur" est cultivé pour l'industrie de l'alimentation.

    C'est avec lui que sont faites les pâtes, la semoule de blé.

    A demain les amis !

    Les blés ...


    31 commentaires
  • Comme de minuscules "peluches" ......

     

    Belle semaine par chez vous ...

     

    le temps a fraichi dans le Nord et

    ce sera ainsi toute la semaine avec des températures de 25 à 26°!

    Mais c'est toujours l'été à la campagne…

      

    Bourdons ...

     

    Ne nous débarrassons pas des bourdons qui envahissent notre jardin ...

     

    Bourdons ...

     

    Les bourdons sont de bons petits "nounours" inoffensifs si on ne les taquinent pas …

    Seules les femelles peuvent éventuellement vous piquer (morsures),

    mais le bourdon n'est pas un parasite violent pour l'homme.

     

    Le bourdon est un insecte utile par dessus tout.

     

    Le bourdon, butine, de l'aube au crépuscule, qu'il vente ou qu'il bruine,

    dès que la température dépasse 5°C, grâce à sa pilosité isolante qui lui donne l'aspect d'une petite peluche.

     

    Bourdons ...

     

    Il féconde les fleurs sans relâche.

    Ce butineur infatigable  visite deux fois plus de fleurs en une minute que l'abeille.

    Son activité commence au début du printemps et se poursuit quasiment jusqu'aux gelées.

    Alors que les colonies d'abeilles sont importantes en nombre et pérennes,

    celles des bourdons  sont réduites - quelques dizaines d'individus - et annuelles.

     

    Bourdons ...

     

    Et pourtant leur rôle n'en est pas moins considérable .

    Il existe des sociétés qui commercialisent les bourdons dans le but de produire

    des plantes maraîchères  plus productrices que jamais.

     

    Bourdons ...

    Il importe de pratiquer un jardinage naturel,

    car fragilisés par les pesticides, près de 24% des espèces de bourdons d'Europe

    sont menacés d'extinction.

     

    Aussi, si possible, vivons en harmonie avec les bourdons qui sont des dons de la nature .

     

    Bourdons ...

    Conseil du jour du côté jardin …. 

     

    Le lait demi-écrémé aurait un effet stupéfiant sur les tomates ...

    Un jardinier charmant du pays d'Auge disait un jour :"cela fait plus de dix ans que je traite mes tomates avec du lait, et je ne connais pas le mildiou sur les tomates.

    D'autres jardiniers ont testé son astuce et ont constaté eux aussi le "miracle".

    Alors les magazines, aujourd'hui, en parlent..

    il suffit de mélanger le lait avec 50 % d'eau et de l'appliquer sur les tomates,

    exactement comme s'il s'agissait d'une bouillie bordelaise.

    Bourdons ...


    20 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires