• Au fond d'un grenier ....


    Au fond d'un grenier ....

    Au fond d'un grenier ....

    Après une bonne pluie nocturne due aux orages, un peu de fraîcheur se fait sentir par chez nous

    (10° d'écart avec hier) …

    Tout le monde respire, la nature aussi … et le soleil refait surface  !

     

    Pour ce week end , à la fraîche …

     Je vous invite à suivre cette belle histoire tirée de "l'almanach des Gens du Nord 2003" ..

    Elle fera  peut-être ressurgir quelques  souvenirs pour certaines d'entre vous …

     

    Au fond d'un grenier ....

     

    LA BASSINE A CONFITURE

    Au fond d'un grenier ....

      Dans le grenier abandonné d'une ferme, au fond d'une malle d'osier, au milieu de la paille, je dormais,

    moi une bassine à confiture,

    depuis si longtemps que je ne saurais le dire !

     

    Un matin, de la cour, j'entendis monter un brouhaha, peu à peu il se rapprocha,

    puis l'escalier gémit, la porte grinça,

    le parquet craqua sous des claquements vifs de talons,

    le couvercle de la malle émit, en se soulevant, une plainte lugubre.

     

    Je sentis, la paille frémir, deux mains me saisirent, me tirèrent,

    me sortirent de ma cachette, et me présentèrent au grand jour.

    "Tu es magnifique, mais très sale !"

    La bassine à confiture ....

     Etonnée, je regardais ces mains.

    Elles étaient fines et racées, blanches avec des ongles très longs et d'un rouge éclatant,

    je n'en avais jamais vu d'aussi belles,

    celles qui s'occupaient de moi jadis avaient souvent des ongles cassés,

    elles étaient par fois rugueuses, elles ne prenaient pas plus soin d'elle que de moi !

     

    "Je vais te rendre ta splendeur passée et te trouver une place digne de toi".

    Les mains courageusement se mirent au travail, elles m'offrirent  :

    un bain tiède, un massage énergique avec une brosse, un rinçage, un séchage.

    Les yeux m'examinèrent sans indulgence :

    "Recommençons". 

    Une fois.

    "Recommençons".

    Deux fois.

     

    Là, je me fâchai et je protestai à ma façon, je leur cassai un ongle . Deux ongles.

    "Zut, ils étaient si beaux!"

    A qui pouvaient-elles appartenir ces mains si coquettes et si courageuses ?

    Et j'entendis : "Alexandra, tu viens?"

    Elles me posèrent : "Je reviens".

     La bassine à confiture ....

    Epuisée, je m'endormis … et fus réveillée brutalement, mon supplice recommença.

    "Avec du citron, tu seras éclatante."

    Les vertiges s'emparèrent de moi : sur le fond, le côté, sans dessus dessous et elles frottaient ...

     

    J'avais chaud, j'avais très chaud …

    De cuivre jaune je crus devenir cuivre rouge,

    tiens, j'y pense, aussi chaud que lorsque Bonne-Maman faisait ses confitures,

    car j'ai connu les flammes de la cheminée, elles me léchaient avec frénésie,

    puis le dessus brûlant de cette cuisinière, presque incandescent, par le bois qui s'y consumait.

     

    Un ongle se coinça dans l'anse,

    clic ... un autre se retourna, clac … deux dents voraces les serrèrent, les achevèrent,

    et les mains s'arrêtèrent , exténuées, moi anéantie.

     

    Les yeux me scrutèrent de nouveau à nouveau : "Tu me plais."

    Délicatement, les mains m'effleurèrent, me prirent, m'emportèrent dans le vestibule.

    Surmonté d'une immense glace, un vieux bahut patiné m'attendait.

    Elles me posèrent au centre, Alexandra se recula, hocha la tête : 

    "Tu es vraiment belle."

    La glace me renvoyait l'image, oui j'étais vraiment très belle.

    La bassine à confiture ....  

    "Attends un peu, je te réserve une surprise!"

    "Encore, pensais-je."

     

    Là je ne peux trouver le sommeil, le soleil me caressait, je m'admirais,

    je rayonnais et j'attendais ma surprise ! ...

     

    Lorsqu'elles revinrent, les mains portaient deux paniers remplis de petites plantes vertes fleuries,

    elles les sortirent, l'essayage commença.

     

    Je ne sais combien de fois, elles les posèrent, enlevèrent, reposèrent,

    inclinèrent à l'avant, à l'arrière, à droite, à gauche,

    elles voulaient me transformer en jardin miniature, élégant, original, odorant, coloré.

    Je regardais d'un oeil amusé et curieux leur agitation, leur énervement lorsqu'un pot glissait !

     

    Enfin, l'ensemble leur plu. Elles y placèrent un beau nœud de ruban, Alexandra conclut :

    "Vraiment, il aurait été dommage que tu continues à te morfondre au grenier.

    Ton charme fou va séduire tous mes amis, tu es vraie, tu es "campagne" !

    La bassine à confiture ....  

    Puis, elle regarda ses mains :

    "Mes pauvres ongles, vous n'êtes plus présentables, tant pis, aucun regret,

    ce petit ennui n'est rien en comparaison du résultat."

    Alexandra m'enveloppa d'un regard amoureux : "A demain, ma belle, bonne nuit."

     

    La maison devint calme.

    Le bonheur m'envahit.

    J'étais belle, j'embaumais, Morphée m'enleva.

    La bassine à confiture .... 

    N'oubliez pas mes amis, le clic droit est autorisé pour enregistrer cette jolie histoire.

     

    Des confitures d'amitié  

    pour vous souhaiter un agréable week end à la fraîche …

    Au fond d'un grenier ....

                                                                                                    ("confitures" glanées sur le net)

     

    A méditer …

    Au fond d'un grenier ....

    Au fond d'un grenier ....

    « Mangeurs de fleurs "les criocères" ...Comme de minuscules "peluches" ...... »

  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Juillet à 09:59

    Bonjour quelle jolie histoire magnifique une belle nouvelle vie pour cette bassine à confiture merci bon WE bisous

    2
    Samedi 28 Juillet à 10:12
    Bonjour Nicole je ne me souvenais plus de cette bassine a confitures j'en aurai bien besoin en ce moment pour mes confitures a prunes il fait un peu moins chaud aujourdhui on respire bonne journée bisous Marcel
    3
    Samedi 28 Juillet à 10:23

    Une très belle histoire Nicole.

    Bises et bon weekend

    4
    Samedi 28 Juillet à 12:01

    jolie page ah l'été ça me fait du bien j'enlève les manches  dans la Manche mdr

     bon we Nicole

     bisous

    5
    Mitou
    Samedi 28 Juillet à 13:46

    Une belle histoire j'ai donné ma bassine à confiture 

    sur l'induction impossible à utiliser mais je fais

    encore quelques pots de confiture

    dans une petite marmite spéciale ! lol

    gros bisous et bon week end

    MITOU

    6
    Samedi 28 Juillet à 14:53

    Merci pour tes bonnes confitures !

    Bisous

    7
    Samedi 28 Juillet à 15:03

    oh veinarde une bonne pluie quelle chance juste un petit pipi chez nous
    une bien jolie histoire  :)
    doux WE Nicole  bisous ☺

    8
    Janine
    Samedi 28 Juillet à 15:44

    J'ai donné ma bassine à confitures en cuivre si belle, maintenant c'est bonne maman qui travaille pour moi!

    Bisous de Janou

    9
    Samedi 28 Juillet à 16:36

    cool.....
     très bonne soirée.....
    28° par ici au secours....♥

    10
    Samedi 28 Juillet à 17:08
    Quinquine1159

    Bien chaud au fourneau !

    Adorables dessins et étiquettes des pots de confitures !

     

    11
    Samedi 28 Juillet à 20:22

    bassine a confiture , toujours de service !

    bonne soirée !

    12
    Samedi 28 Juillet à 21:45

    Belle histoire qui m'a passionnée, merci, bisous et bientôt

    13
    Samedi 28 Juillet à 22:36

    Jolie histoire de la bassine à confiture - c'est vrai que maintenant on recycle les vieux objets - une bassine à friture fait aussi l'affaire
    bises -  bon dimanche

    14
    Samedi 28 Juillet à 22:37

    il faut lire  claudine du nord   excuses 

     

    15
    Dimanche 29 Juillet à 07:48

    Merci pour cette belle histoire moi c'est des chaudrons dans lesquels on faisait la confiture qui dorment au grenier !!!

    Bon dimanche, bisous

    16
    Dimanche 29 Juillet à 08:42
    Cathnounourse

    Elle est mignonne ton histoire de bassine!

    Bon dimanche et gros bisous ☺☺

    17
    Dimanche 29 Juillet à 11:28

    Salut,

    C'est une superbe histoire .

    Chez nous aussi on fait des confitures mais on n'a pas de vieille bassine.

    Bonne journée

    18
    Dimanche 29 Juillet à 17:06

    Bonjour Nicole

    ton article me ravit ! tout d'abord j'ai adoré l'histoire de la bassine à confiture, qui raconte si bien son aventure ;-)))

    puis j'ai adoré ces confitures, je prendrais bien pour mon petit déjeuner une confiture mi-figue mi-câlins... en premier, mais je les goûterais toutes avec grand plaisir :-)))

    et oui... les images à méditer sont tout à fait vraies...

    bisous

    Am

    19
    Dimanche 29 Juillet à 17:09

    coucou Nicole bon moi aussi quand j'étais plus jeune j'ai gouté les vacances en 2 chevaux 

    au secours hummmmm

    les bonnes confitures j'adore j'arriveeeeeeeeee prépare la tartine 

    bizzz

    20
    Dimanche 29 Juillet à 17:50

    Me voici sous le vent et la pluie, et des degrés en moins!!!!!!

    J'ai une bassine en cuivre, un peu bosselée, qui me vient de Maman, je faisais des confitures dedans, mais changement de plaque de cuisson et je ne peux plus m'en servir, mais elle toujours en ma possession.

    Elle est charmante cette histoire de bassine.

    Bon fin de dimanche.

    Bisous.

    21
    Dimanche 29 Juillet à 17:50
    marie poupées

    Bonjour Nicole , quelle belle histoire ! cette pause chez toi m'a fait du bien!

    J'aime bien tes deux dessins à la fin yes les gens ne sont jamais contents hi!hi! moi j'aime la chaleur et je me régale en ce moment !! Gros bisous et belle soirée 

    22
    Lundi 30 Juillet à 06:59

    j'aime ce moment des confitures et j'aime te lire 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :