•  

    Clochettes "porte-bonheur" ...

    Muguet  

    "Quelques brins de senteur pour 365 jours de bonheur !"

    Clochettes "porte-bonheur" ...

    Tradition oblige ...

    Le muguet...

    est la fleur d'un seul jour : le 1er Mai !

    Clochettes "porte-bonheur" ... 

    Impossible de résister au plaisir d'offrir quelques uns de ces brins chargés d'un tel symbole "porte- bonheur".

    Et pour tous ceux qui ne possèdent pas de jardin,

    les horticulteurs ne manquent pas le rendez-vous avec cette fleur .

     

    Clochettes "porte-bonheur" ...

     

    Synonyme du renouveau, le muguet est avant tout un porte bonheur reconnu depuis très longtemps.

      C'est au XXe siècle que cette vocation s'affirme réellement grâce notamment aux couturiers qui offraient

    des brins de muguet à leurs clients et petites mains, le premier jour de Mai.

    La classe ouvrière le considère comme une plante faste au même titre que le trèfle à quatre feuilles ou le gui.

     

    Dans les années 20, il remplace le coquelicot, la fleur rouge, symbole du prolétariat.

    Et le 1er Mai, les midinettes de l'époque arborait volontiers un brin de muguet à leur corsage pour avoir de la "veine" !

    L'institution de la Fête du Travail vient confirmer le muguet dans son rôle de fleur porte-bonheur.

     

    Depuis la tradition se perpétue et tout le monde achète du muguet,

    surtout auprès des marchands ambulants, qui assurent 50% des ventes.

     

    Le marché du muguet fait décidément bien des heureux !

     

    Avec plus de 60 millions de brins et quelque 2 millions de plantes en pots commercialisés chaque année,

    la France est le premier producteur mondial.

    Plus de 100 ha sont consacrés à la culture des griffes qui donnent ensuite des fleurs.

    Cultivé sous tunnel plastique ou sous châssis depuis le mois de mars selon une méthode plus ancienne,

    puis cueilli à la main, le muguet fait l'objet de toutes les attentions.

     

    On ne saurait manquer une si belle occasion !

    Mais soyez prudent , tout dans le muguet ... racines, feuilles et fleurs ...  est toxique !

     

     Clochettes "porte-bonheur" ...

     Si vous aimez les légendes, 

    Muguet

                                                        (création glanée sur le net)

      

    ... je vais vous conter celle,

    qui fait partie du folklore Roumain se rapportant à ces charmantes clochettes .



    Il était une fois, une famille qui vivait dans un petit village.

    Même s’ils étaient pauvres, l’amour profond qui unissait la mère, le père et leur petite fille les rendait heureux

    La fillette jouait et chantait dès l’aube jusqu’au soir.

    Mais un accident affreux mit fin à ce bonheur en tuant ses parents.

    La petite resta seule au monde.

     

    Un matin, la Reine des Fleurs qui surveillait leur merveilleux jardin, fut étonnée de la voir solitaire

    et accablée de tristesse, cueillant les fleurs qu’elle avait tant soignées.

    Marchant sur ses pas, elle la vit s’arrêter face au tombeau de ses parents,

    le couvrant de fleurs et de chaudes larmes.

     

    La Reine envoya vers elle un parfum qui la fit s’endormir, puis, elle parut dans son rêve en lui disant :

    « Grâce à ta gentillesse envers la Nature et parce que tes parents te manquent tant, je vais te transformer en fleur,

    au printemps, ainsi tu pourras rester près d'eux. »

     

    Se réveillant, la petite se souvint du rêve et elle en fut très contente.

    Elle alla à la maison, attendant avec impatience l’arrivée du printemps.

    Au mois de mars, tout le village constata sa disparition.

     

    Et les gens ne furent pas moins étonnés de voir sur le tombeau de ses parents une petite fleur unique au monde.

    Les petites floraisons étaient blanches et ressemblaient à des larmes d’enfant.

    De plus, elle était enveloppée de deux grandes feuilles vertes : seule la Reine des Fleurs savait

    qu’elles étaient les deux parents de la fille qui la protégeaient, en l’embrassant de part et d'autre.


    C’est ainsi qu’une nouvelle fleur parut au monde...

    Elle fut appelée « Le Muguet ».

     

    Dans notre pays, son nom est « Petite larme » ....

    elle ne vit que pendant le printemps et maintenant nous savons bien pourquoi.

     

    Les noces de muguet symbolisent les 13 ans de mariage dans le folklore français. 

    Clochettes "porte-bonheur" ...

    Et pour sourire ...

    Quelques BD découvertes sur un almanach Vermot 1997 ...

    çà date mais il n'y a pas d'âge pour l'humour !

     

    Clochettes "porte-bonheur" ...

     

    Clochettes "porte-bonheur" ...

     

    Clochettes "porte-bonheur" ...

     

    Clochettes "porte-bonheur" ...

     

    Clochettes "porte-bonheur" ...

    Clochettes "porte-bonheur" ...

    Je serai heureuse, mes amis, de vous retrouver mercredi avec ...

    Le lilas !


    38 commentaires
  • le puits

     Près de chez nous, ce puits que l'on croirait oublié ...

     Mais non, il est là, gagné par le temps ... et enjolivé de lierre ...

     

    J'ai découvert ce joli texte et je trouve qu'il lui sied à merveille !

     Et vous qu'en pensez-vous ? 

    le puits

    Le puits ...

     

    Rouillé le seau en fer battu

     Rouge la chaîne du treuil

     Du lichen croît sur la margelle

     Et de l’herbe haute entre les pavés.

     Elle est verte de mousse

     L’auge de pierre aux cinq angles.

     Le lierre discret dissimule

     Les pierres disjointes du puits

     Où niche un moineau…

     

    (Texte d’ Anjela Duval) 

    Une pensée !

    "C'est quand le puits est sec que l'eau devient richesse !"

                                                                                          


    28 commentaires
  • Colza

                                                                                                                                                                              (création découverte sur le net)                                      

    Colza 

    Colza

     

    « Au dehors, s'étendait la mer légère des colzas

    sur lesquels le mois de mai mettait sa poussière d'or » !


                                     citation de "Edmond Jaloux"

     

    Visibles de très loin ... d'un jaune citron ...

    tel sont les lumineux champs de colza par chez nous.

     

    Premier à fleurir, premier à être récolté ...

    le colza proche parent du chou,

    est reconnaissable à ses fleurs d'un beau jaune , qui donne des petites graines rondes et noires riches en huile

    la plus utilisée dans notre alimentation. 

     

    Colza

     

    Le colza est cultivé depuis l'Antiquité.

    L'huile de colza servait à nos aïeux aussi bien à l'alimentation qu'à de multiples usages :

    lubrification, éclairage et savonnerie.

    En France, la production d'huile de colza a pris une grande importance dans les années 1750-1850

    dans les départements du Nord de la France et notamment en Flandre.

     

    Colza

     

    Aujourd'hui, le colza est cultivé  

    pour des usages surtout alimentaires et industriels mais aussi comme engrais vert.

    C'est pour cette qualité que les jardiniers particuliers l'adoptent de plus en plus,

    le jardinage bio étant devenu un besoin, voire une nécessité.

     

    Colza

     

    A  DEMAIN MES AMIS !

    Colza


    26 commentaires
  • Un goût subtil "l'ail nouveau" ...

     Chemisé de blanc et de rose,

    il fait son show au printemps, en compagnie des légumes primeurs, tout frais, tout croquants.

    Sitôt cueilli, sitôt consommé, il vous surprendra par sa saveur .

     

    L'ail nouveau

    Un goût subtil "l'ail nouveau" ...

    Planté en automne, il peut-être récolté frais dès le printemps ! 

    Ses gousses tendres, dépourvues de germe, peuvent se consommer crues sans problème.

    Sa saveur est délicate, de quoi réconcilier tous ceux qui sont fâchés avec l'ail jugé trop fort et indigeste.

    Même les enfants pourront se laisser tenter, en effet, cet ail frais est bien moins fort que celui récolté à maturité.

     

    Profitez de ses vertus : il stimule l'appétit et facilité la digestion. il est diurétique, antiseptique et stimulant. 

    L'ail est également bon contre l'hypertension et le cholestérol.

    Riche en oligo-éléments (fer, zinc, manganèse) il a des vertus anti oxydantes.

     

    Côté cuisine ...

    Il y a bien des façons de le consommer ...

    Cru, il est laissé entier, coupé en très fines lamelles ou haché.

    A parsemer sur une salade, dans une omelette ou une vinaigrette ...

     

     Le manger cru :

    - Frotter une gousse sur une tartine de pain grillé, et arroser d'huile d'olive.

    Un délice !

    - A la croque-au-sel pour les plus téméraires : c'est bon pour la digestion !

    - Quelques gousses dans une bouteille d'huile d'olive lui donneront un arôme bien particulier, parfait pour une vinaigrette.

     

    Le manger cuit :

    - En purée d'ail nouveau, très parfumée et très douce :

    faites cuire des gousses d'ail dans de l'eau bouillante salée jusqu'à ce qu'elles soient bien tendres

    (piquez une pointe de couteau dans les gousses pour vérifier).

    Egouttez, passez au moulin à légumes, ajoutez de l'huile d'olive, assaisonnez.

    Conservez au frais quelques jours maximum.

    Excellent avec des légumes croquants, sur du pain grillé,  avec une viande blanche ou un filet de poisson.

     

    - Tête d'ail en papillotes :

    choisissez des belles têtes d'ail, découpez un chapeau (l'équivalent d'un quart de la hauteur),

    arrosez d'huile d'olive, ajoutez quelques brins de thym ou parsemez de piment d'Espelette

    et enveloppez dans une feuille d'aluminium. Passez au four 40 mn à 200°C.

    Dégustez les gousses à la petite cuillère. A consommer chaud ou froid.

     

    - Soupe d'ail :

    faites cuire 200 g de gousses d'ail épluchées avec 500 g de pommes de terre, 3 tomates,

    50 g de carottes râpées dans un litre d'eau. Mixez et ajustez l'assaisonnement.

     

    Conservation de l'ail nouveau : à température ambiante ... 2 à 3 jours.

    Au réfrigérateur ... 1 semaine maximum dans une boîte hermétique.

     

    Si vous désirez tout savoir sur l'ail (cuisine, santé, beauté ect...)

    je vous conseille un petit guide, vraiment pratique qui vante toutes les vertus et toutes les utilisations de l'ail, au quotidien. 

    "Les secrets de l'ail" par Bernard Montelh aux éditions Larousse.

     

    Un goût subtil "l'ail nouveau" ...

     

    Vous souvenez-vous ?

    Un goût subtil "l'ail nouveau" ...

    Un goût subtil "l'ail nouveau" ...

     


    19 commentaires
  • Délice du printemps ... l'asperge !

     

    Bonne journée avec un délice du printemps ...

                                       L'asperge

                                                       à "la saison" .... trop courte à mon goût.... 

     

    La pointe de la saveur ... "l'asperge" ...

     

    Savez-vous que seuls les plus fortunés pouvaient s'offrir

    ce légume raffiné et cher jusqu'au début du XIXème siècle.

     

    Dans l'Antiquité, on lui attribuait des vertus médicales et aphrodisiaques.

     Jules César l'appréciait avec du beurre fondu et Hippocrate l'utilisait comme diurétique.

     

      Avec la fenouil, l'ache, le fragon et le persil, l'asperge sauvage figurait parmi

    "les cinq racines apéritives majeures" au Moyen-Age  . 

       

      En savoir un peu plus ...

     

       L'asperge est une plante potagère vivace cultivée pour ses pousses

    ou "turions" qui apparaissent au jardin à la mi-printemps.

     

     A la verte (couleur d'origine de ce légume-tige riche en vitamine D) plus précoce,

     succède la violette de Hollande riche en vitamine C et en carotène)

     et

    la blanche d'Argenteuil qui clôt la saison et qui ne doit sa pâleur qu'à sa mise en tranchée

    (technique de culture en "fosse sous terre" qui nous vient des Romains).    

    La pointe de la saveur ... "l'asperge" ...

    Délice du printemps ... l'asperge !

                                                                                   (feuillage d'asperge)

    Dans ma jeunesse où nos parents cultivaient l'asperge,

    nous nous servions de ce feuillage "vaporeux" pour agrémenter

    nos bouquets de fleurs comme on le fait avec l' asparagus ou le gypsophile.

    La pointe de la saveur ... "l'asperge" ...Savez-vous qu'il aura fallu 3 ans après la plantation (appelée "culture dormante"), 

      en situation ensoleillée et abritée,

      pour obtenir une première récolte

      qui ne durera que 2 bons mois ... 

     

       Cette plante peut ensuite produire pendant 20 ans ! 

      Il existe désormais des hybrides à la récolte plus rapide. 

     

        Les asperges après récolte ou achat,

       se conservent près d'une semaine au réfrigérateur

      si vous les gardez à la verticale,

      trempant dans un peu d'eau

     ou

    deux-trois jours si vous les enveloppez d'un linge humide.

     

    Après  blanchiment, égouttez-les et laissez les refroidir ...

      les asperges se congèlent ainsi très bien ,

    vous pourrez ainsi retrouver leur saveur printanière en arrière saison.

     

    Pour préparer et cuire les asperges   :

    - Coupez les pieds (partie dure de la tige d'asperge) et

    pelez-les avec un couteau économe de la pointe vers la base.

    - Lavez-les à grande eau sans les laisser tremper, égouttez-les et ficelez-les en 4 bottillons.

    - Plongez les bottes dans l'eau bouillante salée "tête en haut" et cuisez-les 20 minutes à eau frémissante.

    - Mettez-les à égoutter dans  un plat long sur du papier absorbant ou une serviette blanche pliée.

    - Gardez-les au chaud.

     

     Après cuisson vous pouvez aussi servir vos asperges blanches ou vertes chaudes ou  froides

     accompagnées d'une vinaigrette persillée  ou d'une sauce verte ...

    (mayonnaise allégée de blanc d'œuf battu en neige à laquelle vous ajoutez du persil haché fin.)

     

    Des roulés de jambon blanc-asperges ou saumon fumé-asperges

     se marient très bien avec ces préparations. 

     

     Avec ce légume saisonnier

    (léger : 25 calories aux 100 g, riche en potassium, asparagine, fibres),

    vous pouvez confectionner également de délicieux veloutés et des  omelettes raffinées !

     

    Délice du printemps ... l'asperge !

     

    Sachez que les asperges vertes ne s'épluchent pas

    (on en coupe simplement l'extrémité)

    La pointe de la saveur ... "l'asperge" ...  

     


    21 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires