• "Il s'accroche" ...

    le lierre

    Lors de nos promenades …

     Découverte de ces maisonnettes gagnées par le temps ...

    mais si agréables à l'oeil  ... enjolivées de lierre 

     

     Ce joli texte, glané au long de mes lectures, leur  sied bien, je trouve !

     

    Le Lierre

    Un gracieux, jeune et beau lierre
    D’une ruine était l’assidu protecteur,
    Contr’elle quand le vent déchaînait sa colère,
    De ses bras vigoureux il enlaçait son cœur.

    Quelque temps la vieille ruine
    Pimpante se targua de son nouveau printemps,
    Mais cœur de pierre est froid, le lierre, j’imagine,
    Vit que l’on dédaignait ses vifs embrassements.

    Cependant il passe l’éponge
    Sur ce travers humain, et fort de son amour,
    Il s’y cramponne ferme, il s’étend, et s’allonge
    Lui formant de ses bras un magnifique atour.

     (Beautés de la poésie anglaise"("le lierre" … extrait traduit par François Chatelain) 

     

     

     Belle journée par chez vous avec ma photo "coup d'cœur" ! ! 

    le lierre

                                                                                                            "chevelure végétale"

    « Par ce beau dimanche ...Meuh ! »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Février à 13:50

    Bonjour ! Adorables ces maisonnettes recouvertes de lierre ...

    Beau temps 18° on va possible le payer ? 

    2
    Jeudi 21 Février à 14:12

    Bonjour Nicole, 

    un très beau billet que voilà. 

    Passe un bon après-midi, bisous

    Nadine

    Résultat de recherche d'images pour "bon jeudi gifs animés"

    3
    Jeudi 21 Février à 14:13

    J'aime assez ailleurs, mais ça doit grouiller de petites vies dedans... merci Nicole, bises

    4
    Jeudi 21 Février à 14:23
    Je n'aime pas trop le lierre sur les maisons mais j'ai aimé ce poème partagé et tes très jolies photos. Bisous
    5
    Jeudi 21 Février à 14:42
    lylouAnne

    Il est très beau ce poème Nicole, merci !
    Sympa aussi ces petites maisons recouvertes de lierre
    mais je n'ose imaginer la faune au milieu de toutes ces feuilles denses !
    Bel après-midi, bisous.
    Lylou

    6
    Jeudi 21 Février à 16:05

    Coucou Nicole j'adore ces maisonettes toutes habillées de lierre ou d'autres grimpantes. Cela leur donne un charme fou, mais il ne faut pas avoir peur des araignées.

    Magnifique ta dernière photo.

    belle fin de semaine et bises audoises

    chatou

    7
    Jeudi 21 Février à 16:30

    c'est merveilleux  j'aime bcp bcp ces petites maisonnettes garnies de lierre et le texte adéquat

    douce soirée Nicole bisous ☺♥

    8
    Jeudi 21 Février à 16:56

    Le lierre donne l'occasion de faire de jolies photos

    Par contre pas chez moi je n'en veux pas sur mes murs yes

    Merci pour ton poème 

    Bonne journée 

    9
    Jeudi 21 Février à 17:38

    Jolies ces maisonnettes couvertes de lierre ! On dit qu'il meurt où il s'attache, c'esd je t vrai, il est tenace ! Il est toujours vert, c'est agréable a regarder quand tout est dépouillé ! Je préfere ignorer les petites bestioles qui y demeurent !! J'ai la phobie des araignées surtout ! 

    Merci pour la balade dans les marais ! j'aime beaucoup ! 

    Il y a bien 8 ou 9 mois que je n'ai pu faire de sortie en foret , c'est long ! 

    Quand je vois le beau soleil ces jours, ça me démange ! Il faut que je prenne la voiture, mais pour cela, il faut que je puisse y monter !! et ce n'est pas tous les jours !

    Belle soirée Bises Nicole

    10
    Jeudi 21 Février à 18:37

    Bonsoir jolies photos j'ai aussi du lierre sur un muret mais j'ai dut couper un peu car il envahissait mes parterres et étouffait les autres plantes, bonne soirée bisous

    11
    Jeudi 21 Février à 19:04

    Coucou Nicole,

    Elle est superbe cette petite maison couverte de lierre, par contre je me demande si elle n'est pas trop humide. La photo de la pièce d'eau et de ses reflets est très belle également.

    Bises et bonne soirée

    12
    Jeudi 21 Février à 19:45
    LADY MARIANNE

    c'est joli sur les murs---  ceux des autres-- lol
    ça abime les façades-- et les bestioles entrent par les fenêtres-
    bonne soirée- bises-

    13
    Jeudi 21 Février à 19:56

    Très belle la dernière photo, coup de coeur pour moi aussi. Bises. FRANCOISE

    14
    Jeudi 21 Février à 21:15

    Oui, c'est vrai, c'est joli et persistant, mais ça s'insinue partout, ça pousse à toute vitesse et c'est très difficile de l'arracher. Pour moi, c'est plutôt une crasse ! 

    Bonne fin de semaine. 

    15
    Jeudi 21 Février à 21:26

    Jolies petites maisonnettes, j'aime le lierre et j'en ai sur une partie de la maison, très beau texte !!!

    Bonne soirée, bisous

    16
    Jeudi 21 Février à 22:19

    Belles maisonnettes recouvertes de lierre

    Merci pour ce joli poème

    bonne soirée

    Bisous

    17
    Vendredi 22 Février à 06:41

    Bonjour Nadine 

    J'aime beaucoup le lierre ça habille joliment un mur !

    Mais,les araignées doivent si loger ,c'est une phobie chez moi ,c'est ridicule sarcastic

    Bonne fin de semaine 

    Gros bisous 

    18
    Mitou
    Vendredi 22 Février à 07:19

    La maison doit être inhabitée c'est quand même un peu trop

    les p'tites bêtes ont du y trouver refuge

    non vraiment je n'en voudrais pas !

    gros bisous et bonne fin de semaine

    MITOU

    19
    Vendredi 22 Février à 12:33

    très joli texte qui sied bien à ces vieilles maisons vertes !

    20
    Vendredi 22 Février à 16:53
    francinea

    Bonjour, ces petites maisons  couvertes de lierre sont très  jolies; il n'y a  qu'un inconvénient, le lierre est  un peu trop envahissant; un très joli poème; je te souhaite une bonne journée, et un bon w  end, bisous

    21
    Vendredi 22 Février à 17:44
    Quinquine1159

    "Je meurs où je m'attache."

    Et il peut vivre plus de cent ans, alors on n'en est pas sorti !

    Bises attachantes

    22
    Vendredi 22 Février à 17:57
    marie Poupées

    Bonsoir Nicole , le lierre apporte beaucoup de charme aux maisons, tu as joliment illustré ce poème. Bisous et bon week-end

    23
    Vendredi 22 Février à 18:02
    Véronique

    On dit de lui, qu'il est l'amant des arbres .

    Et lorsque la nature reprend ses droits , elle recouvre l'oeuvre des hommes et le lierre est loin de s'en priver .

    Et de plus , en hiver , il est toujours vert et offre le refuge à bien de petites bêtes . 

    Un très beau poème que je ne connaissais pas . 

    Et qui se cache derrière ces chevelures végétales ? wink2 Bien vu chère Nicole 

    Je te souhaite une bonne fin de semaine .

    Profitons de ce beau soleil .

    Je t'embrasse amie de chez moi 

    Véronique 

    24
    Vendredi 22 Février à 18:27

    bonsoir nicolle , je m arrete devant ces maisons a l abandon en pensant a la vie dont elles seules ont le souvenir , souvenir de joie et de peine certainement , de rire   d enfants et de pleures ,  de vie tout simplement mais la un avenir bien incertain hélas 

     tres bon week end 

     je t embrasse 

    25
    Vendredi 22 Février à 19:23

    joli poème et beau lière mais c'est vite envahissant et belle photo ce sont des graminés

    une bonne soirée bises amicales

    26
    Vendredi 22 Février à 20:20

    C'est une jolie maison bien emmitouflée dans ce lierre qui donne un air confortable à la maison

    et ta photo coup de coeur est superbe 

    bisous

    Am

    27
    Vendredi 22 Février à 21:53

    Il n'a pas que des défauts le lierre!

    Le texte m'a plu.

    J'aime bien ce genre de graminée toute chevelue.

    Bisous.

    28
    Dimanche 24 Février à 10:34
    Cathnounourse

    Je regarde ces maisons abandonnées et couvertes par le lierre!

    Elles ont traversé le temps et qui sait plusieurs générations?

    J'imagine l'histoire d'une famille...

    gros bisous

    29
    Lundi 25 Février à 21:00

    Très belle ta photo coup de coeur. mais j'aime beaucoup ces maisons cachées sous le lierre!!

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :