• "Nèfle" ... fruit "ancien"......

    "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

     

    Je vous parle  des nèfles aujourd'hui …

    car la récolte se fait aux premières gelées, lorsque le fruit comestible commence à devenir blet.

     

    "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

     

    Le néflier est un  arbre original se retrouve principalement en Belgique, en Normandie,

    en Allemagne et dans le Nord de la France.

    C’est en effet un fruitier qui s’adapte bien aux climats rudes et qui ne connaît qu’une seule espèce.

    Son feuillage caduc est très fourni et ses fruits apparaissent dès le mois de mai.

    Ses fruits sont très appréciés des oiseaux !

     

    "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

                                                                                                                                                      (photo du net)

      Lors de la récolte, attendez que le fruit soit bien mûr sur l’arbre

    car une fois détaché il ne se développera plus.

    On les dispose sur des claies pour qu'ils perdent leur amertume et deviennent agréables.

     

    "Nèfle" ... fruit de l'hiver ...... 

     

     Les fruits sont fragiles et méritent d’être manipulés avec précaution.

    On prend alors le fruit en le pressant entre le pouce, l’index et le majeur et on enlève les gros pépins.

    Le fruit éclate et sa chair d’apparence peu ragoûtante vous étonnera tant par sa douceur

    que par  son goût inattendu.

     

    Ce fruit est très efficace pour stopper les diarrhées sans provoquer de constipation.

    Les feuilles peuvent calmer les maux de gorge.

    On utilise les nèfles pour faire des tartes, des clafoutis, de la gelée, de la confiture.

     

     "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

     

    Des nèfles ! cette  expression populaire est assez méprisante pour les fruits du néflier.

    Savez-vous d'où vient l'expression : "Des nèfles !" qui jadis équivalait à "la ferme…"

    Il y avait une foire parisienne autrefois, c'était la foire du Temple.

    Les femmes de la campagne apportaient des nèfles à la foire du Temple, et le commerce de ces fruits

    était d'autant plus considérable que les valets se faisaient un malin plaisir

    de les jeter aux nouveaux venus au milieu des huées de la foule ou des injures.

    Cet usage qui amenait des rixes et des scènes scandaleuses, était tellement connu des parisiens,

    que l'on avait coutume d'envoyer au Temple ceux que l'on voulait tourner en ridicule, en leur disant :

    "Va-t'en au Temple quérir des nèfles !"

    On disait également aux gens dont la parole était douteuse : "Que me donnes-tu ? Des nèfles ?"

    "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

    "Nèfle" ... fruit "ancien"......

     Un bon  vin chaud

     Pour 1 litre de vin mettre à chauffer :

    130 gr de sucre,
    2 cuillères à soupe de miel,
    3 cuillères à soupe de cannelle,
    1 cuillère à soupe de muscade,
    3 oranges coupées en quartier,
    1 cuillère à soupe de gingembre,
    3 clous de girofle,
    quelques raisins secs,
    des amandes effilées,
    le zeste d'un citron et son jus

    Laisser bouillir une fois, et laisser reposer 1 nuit.
    Réchauffer avant de servir.

    Pour les gourmands, vous pouvez le mettre en bouteille,

    il sera prêt à réchauffer lors de la nouvelle venue du froid !

    A noter que l'alcool s'évapore à ébullition.

    "Nèfle" ... fruit "ancien"......

    « Ah ! ces hivers ! ..."Neige éphémère" ! »

  • Commentaires

    30
    Vendredi 25 Janvier à 16:35

    Bonjour Nicole, 

    Merci de ta  gentille visite,  je connaît bien le néflier, on avait quand j'étais petite, maman faisait de la confiture, et on mettais les fruits détchés de l'arbre dans le foin du grenier,  puis on les mangeait blet,  c'est un goût spéciale mais assez bon car il guérrit beaucoup de maladie, aujourd'hui on n'en trouve un peu dans  le bas du village mais les fruits ne sont plus ramassés, ,, autrement, il ne fait plus trop froid, la pluie est annoncée,  je suis allée brûlé mes papiers que Fabien me fait en déchirant  les livres  ou il écrit des gribouillages , comme il bave beaucoup  la bave tombe sur le livre donc Fabien déchire tout,  alors je brûle dehors  et je me suis brûlé, un petit vent a fait voler un plastic de bombom sur mon poigné  et ça a collé sur ma peau, du fait a brûlé un beau petit bout de peau, j'ai de suite soigné et nettoyé le tout, mais j'ai du mal a écrire avec la souris je suis droitière,  je te souhaite une bonne soirée, gros bisous et bon WE Marie

    29
    Vendredi 25 Janvier à 16:24
    francinea

    Bonjour, j'ai mangé des nèfles à la Réunion, je ne sais pas trop si ce  sont les mêmes fruits, là bas ils sont plus gross et oranges; j'ai goûté du vin chaud à Strasbourg, franchement je n''ai pas aimé; tu sais quoi? le vin rouge je le bois bien frais ! en été c'est parfait et excellent; je te souhaite une bonne journée, bisous

    28
    Vendredi 25 Janvier à 11:35
    nays

    hello Nicole

    oui petite je m'en souviens vaguement  mais on ne voit pas de nèfles dans le coin   ..et je ne connais pas l'expression jamais entendue ...
    bonne journée a toi bisous ☺☺

    27
    Vendredi 25 Janvier à 11:27
    Quinquine1159

    Je crois avoir vu des nèfles en étal.

    Mais pensant que "des nèfles" équivaut à "rien",

    je ne me suis jamais posé de questions à leur sujet.

    Merci de tes explications.

    Néanmoins, je pense ne faire "rien" de ces fruits.

    Il est dit qu'il y a des néfliers dans le Nord . Jamais vu.

    26
    Vendredi 25 Janvier à 11:03

    merci de ce comme toujours très bel article, je n'ai jamais mangé de nèfles ni vu en vrai d'ailleurs....

    belle journée à toi

    bisous

    patricia

    25
    Vendredi 25 Janvier à 09:44

    Nous avons des nèfles chez nous en Espagne, mais c'est une autre variété qui ne se mange pas "blette".

    Nous en faisons une bonne confiture pour revenir en Belgique.

    Bonne journée Nicole

    24
    Vendredi 25 Janvier à 09:28

    bel article pour un fruit un peu oublié , on en voit guère de nos jours , dans certain bois on en trouve encore , il aurait le mérite d'être réhabilité !!!

     bonne journée Nicole !

     

    23
    Vendredi 25 Janvier à 08:42

    La néfle est un fruit que je n'ai jamais eu l'occasion de gouter, mais je vois que ce fruit a quelques vertus qui m'auraient bien intéressé

    Amicalement

    Claude

    22
    Vendredi 25 Janvier à 06:55

    j'aime ces fruits cela fait très longtemps que je n'en ai plus

    tu me donnes très envie !!

    21
    Vendredi 25 Janvier à 06:33

    Coucou Nicole , oui je ne connaissais pas ce bel arbre et ses fruits , merci de nous le faire découvrir !! . Bonne fin de semaine bien couverte et au chaud , gros bisous , escapade 

    20
    Jeudi 24 Janvier à 22:05

    Un fruit que je découvre grâce à ton article Nicole, merci pour toutes ces explications

    Passe une agréable soirée

    Bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    19
    Jeudi 24 Janvier à 21:40
    on en a en foret il faudrait que j 'aille voir si ils sont bon le gout est fade bisous a toi
    18
    Jeudi 24 Janvier à 21:08

    Je connais ce fruit, mais je n'en ai jamais mangé ! 

    Bonne fin de semaine. 

    17
    Jeudi 24 Janvier à 21:08

    bonsoir Nicole , ah oui ça c'est un fruit que j'aime depuis mon jeune age !

    c'est un pur régal sa chaire  !  j'en ai planté un  et 

    en fait,  il ne fait que des fleurs depuis + de 15 ans ! ?  

    merci pour ce bel article  gros bisous a+

    16
    Jeudi 24 Janvier à 20:41

    bonsoir ma belle , j'en ai déjà goûter en confiture , ce n'est pas mauvais , toujours de la neige chez nous mais certaines routes sont déneigées alors que les secondaires n'y sont pas , bonne soirée , bisous

    15
    Jeudi 24 Janvier à 19:54

    Je crois que je n'en n'ai jamais mangé !

    Bisous et bonne soirée

    14
    Jeudi 24 Janvier à 18:45

    Coucou Nicole... Alors toi tu nous parles du Mespilus germanica ou néflier commun...
    Moi j'ai l' Eriobotrya japonica ou néflier du japon.

    Tous les deux donnent des nèfles comestibles et délicieuses quand elles sont presque blettes. Mais le mien pousse plutôt dans les climats méditerranéens et le tien plutôt au nord de la Loire...

    Merci pour de bel article qui nous donne envie de goûter à tes fruits. sarcastic

    J'espère que tu vas bien... Gros bisous et à bientôt.

    Cath

    13
    Jeudi 24 Janvier à 17:54
    Véronique S.

    Sais-tu que je n'en ai jamais mangé ? Tout comme les coings, je connaissais l'existence de ces fruits et il a fallu qu'une voisine m'en offre un panier plein pour que je le découvre et j'en fait pour la première fois de la gelée de coing et je trouve cela très bon .

    Je ne connaissais l'origine de l'expression " Des nèfles" . Une origine bien lointaine dont je ne connaissais que l'expression . Maintenant , je sais .Merci .

    Douce soirée d'hiver ma chère Nicole .

    Je t'embrasse

    12
    Jeudi 24 Janvier à 17:15

    et merci pour tout cela....ne connaissais pas...

    et merci également pour le vin chaud....

    bonne soirée.

    11
    Janou
    Jeudi 24 Janvier à 16:54

    Je ne connais pas les nèfles, et, le vin chaud ne me tente pas!

    Mais, merci pour ton billet et la recette du vin chaud!

    Bonne soirée, il neige toujours ici, les routes sont dégagées, pas de problèmes pour circuler!

    bisous

    Janou

    10
    Jeudi 24 Janvier à 15:38

    Bonjour Nicole 

    très interessant cet article je ne connaissais pas mais grace à toi j ai appris je passais pour vous souhaitez un excellent Jeudi et profiter tous les deux Bisous Danielle à bientôt 

    9
    Jeudi 24 Janvier à 14:38

    Coucou Nicole,

    Tu sais on en trouve aussi en pays gallo. Je connaissais l'expression, mais pas l'origine, merci ! Une bonne recette de vin chaud également.. super ...

    Bises et bon jeudi

    8
    Jeudi 24 Janvier à 13:49
    LADY MARIANNE

    je connaissais l'expression-
    je n'ai pas cet arbuste--
    un fruit délicat--  je ne connais pas le gout---
    un bon billet instructif-
    bisous-

    7
    Jeudi 24 Janvier à 13:43

    Coucou Nicole, merci pour ce beau billet sur les nèfles. Je n'en ai jamais goûtées et ton explication sur l'origine de l'expression "des nèfles" m'a bien interessée. Tu vois on en apprend tous les jours..même quand on est vieux..

    Une recette de vin chaud qui doit réchauffer le corps et le coeur... et il fait si froid que cela me fait bien envie..

    Belle fin de semaine et plein de bisous.

    chatou

    6
    Jeudi 24 Janvier à 13:11

    je connais l'expression "des nèfles ou rien"....

     

    merci pour la recette de vin chaud

    bizarre que tu ne reçoives plus mes newsletters.....sarcastic

    bisous

    françoise80

    5
    Jeudi 24 Janvier à 13:05

    Coucou Nicole

    Je n'ai jamais goûté à ce fruit ! 

    Je le découvre grâce à ton billet très intéressant comme toujours .

    Je te souhaite un très bon après-midi.

    Gros bisous

    4
    Jeudi 24 Janvier à 12:54

    bonjour Nicole, 

    j'en mange mais je ne me relève pas la nuit pour y goûter mdr. 

    Passe une bonne journée, gros bisous

    Nadine

    Résultat de recherche d'images pour "jeudi gifs animés"

    3
    Jeudi 24 Janvier à 12:51
    J'ai un néflier dans mon jardin à Cergy. Il donne des fruits quand il n'a pas gelé l'hiver. Mais moi je trouve que les nèfles n'ont pas de goût vraiment . Bisous
    2
    Jeudi 24 Janvier à 12:47

    coucoutres belles tes photos je connaie pas ce fruits dans le nord tient je v chercher  encore bc de neige aux sols dans la picardie du moins cher moi..bonne journé a tous...prudence

    1
    Jeudi 24 Janvier à 12:06

    Je connais l'arbre de nom, mais ces fruits, jamais goûté encore... le vin chaud comme le grog, ah je n'aime pas trop cela, mais merci Nicole; bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :