• "Les petites histoires de "l'Histoire" ...

    Coucou à tous ! 

    "Les petites histoires de "l'Histoire" ...

     

      Petite détente littéraire en cette fin de semaine avec…

     

     "Les petites histoires de l'Histoire"  

     en vous souhaitant un beau week end hivernal ! 

     

    "Les petites histoires de "l'Histoire" ...

                                                             

     Qui a donc dit que l'histoire était ennuyeuse ? 

    Si vous avez quelques minutes pour lire ce billet …. voyez plutôt ….   

     

      … La prochaine fois que vous vous laverez les mains   

     et que vous trouverez la température de l'eau pas vraiment agréable,  

     ayez une pensée émue pour nos ancêtres...   

     

       Voici quelques faits des années 1500 :   

     

      La plupart des gens se mariaient en juin,  

     parce qu'ils prenaient leur bain annuel en mai   

     et se trouvaient donc encore dans un état de fraîcheur "raisonnable" en juin.   

     

       Mais évidemment, à cette époque, on commençait déjà à puer légèrement   

     et c'est pourquoi la mariée tentait de masquer un tant soit peu

    son odeur corporelle en portant un bouquet. 

        
         
     C'est à cette époque qu'est née la coutume du... 

    " bouquet de la mariée."

     

     Pour se baigner, on utilisait une grande cuve remplie d'eau très chaude.   

     

    Le Maître de maison jouissait du privilège d'étrenner l'eau propre ;   

     suivaient les fils et les autres hommes faisant partie de la domesticité   

     puis les femmes et enfin les enfants...  Les bébés fermaient la marche.   

     

        À ce stade, l'eau était devenue si sale qu'il aurait été aisé d'y perdre quelqu'un...   

     

     D'où l'expression ... 

      « Jeter le bébé avec l'eau du bain »  

      

     En ces temps-là, les maisons avaient des toits en paille, 

     parfois même la maison n'était qu'un toit.   

     C'était le seul endroit où les animaux pouvaient se tenir au chaud.   

     C'est donc là que vivaient les chats et les petits animaux 

     (souris et autres bestioles nuisibles),   

     

    Lorsqu'il pleuvait, celui-ci devenait glissant et il arrivait que les animaux 

     glissent hors de la paille et tombent du toit.   

     

    D'où l'expression anglaise ... 

     " It's raining cats and dogs "

    ("Il pleut des chats et des chiens").  

     

       Pour la même raison, aucun obstacle n'empêchait 

     les objets ou les bestioles de tomber dans la maison.  

     

    C'était un vrai problème dans les chambres à coucher où les bestioles 

     et déjections de toute sorte s'entendaient à gâter la literie.  

     C'est pourquoi on finit par munir les lits de grands piliers 

     afin de tendre par-dessus une toile   

     qui offrait un semblant de protection.  

     

    Ainsi est né ... 

     l'usage du ciel de lit    

     

    bien évidemment, les plus pauvres devaient s'en passer... 

     

      Le pain était divisé selon le statut social.   

     Les ouvriers en recevaient le fond carbonisé,   

     la famille mangeait la mie et les hôtes recevaient 

     la croûte supérieure, bien croquante.   

     

       À cette époque, on cuisinait dans un grand chaudron  

     perpétuellement suspendu au-dessus du feu.   

     Chaque jour, on allumait celui-ci, et l'on ajoutait  

     des ingrédients au contenu du chaudron.   

     

     On mangeait le plus souvent des légumes, et peu de viande.  

     On mangeait ce pot-au-feu le soir et laissait les restes dans le chaudron. 

       Celui-ci se refroidissait pendant la nuit et le cycle recommençait le lendemain.   

     De la sorte, certains ingrédients restaient un bon bout de temps dans le chaudron...  

     

       Les plus fortunés pouvaient s'offrir des assiettes en étain.   

     Mais les aliments à haut taux d'acidité avaient pour effet de faire migrer

    des particules de plomb dans la nourriture,   

     ce qui menait souvent à un empoisonnement par le plomb (saturnisme)   

     et il n'était pas rare qu'on en meure.   

     

     Pour boire la bière ou le whisky, on utilisait des gobelets en plomb.  

     Cette combinaison mettait fréquemment  

     les buveurs dans le coma pour plusieurs jours !  

     Et quand un ivrogne était trouvé dans la rue,

     

    il n'était pas rare qu'on entreprenne de lui faire sa toilette funèbre. 

      

      Il restait ainsi plusieurs jours sur la table de la cuisine, 
       

    où la famille s'assemblait pour boire un coup 
        

    en attendant que l'olibrius revienne à la conscience ... 

     

     d'où l'habitude de la veillée mortuaire 

     

     La Grande-Bretagne est en fait petite et à cette époque,

    la population ne trouvait plus de places pour enterrer ses morts ;

       

    du coup, on déterra des cercueils et on les vida de leurs ossements

     

     qui furent stockés dans des bâtiments ad hoc   

     afin de pouvoir réutiliser les tombes.  

     

     Mais lorsqu'on entreprit de rouvrir ces cercueils,

     

    on s'aperçut que 4 % d'entre eux portaient des traces de griffures dans le fond,

     

         ce qui signifiait qu'on avait enterré là quelqu'un de vivant.   

     

     Dès lors, on prit l'habitude d'enrouler une cordelette au poignet du défunt

     

    reliée à une clochette à la surface du cimetière ; 
        

    et l'on posta quelqu'un toute la nuit dans les cimetières 

     avec mission de prêter l'oreille 

         et c'est ainsi que naquit là l'expression ... 

     

     « sauvé par la clochette » 

     

       C'est une grenouille en marbre sculptée sur un bénitier 

      

       à l'entrée de la cathédrale de Narbonne 

     qui est à l'origine de l'expression imagée ... 

     

       ‘’Grenouille de bénitier’’. 

      

       On en apprend tous les jours, n'est-ce pas  ! 

     

    "Les petites histoires de "l'Histoire" ... 

                  (Les photos sur ma page par temps de neige chez nous  la semaine dernière) 

    "Les petites histoires de "l'Histoire" ...

    "Les petites histoires de "l'Histoire" ...

     

    « On la dit "fétide" ... cette plante .."Qui flirte avec le vent ? ... La .......! »

  • Commentaires

    33
    Lundi 11 Février à 22:03

    J'ai bien aimé toutes tes histoires et particulièrement l'expression: les grenouilles bénitier!!

    Bises

    32
    Lundi 11 Février à 17:45

    Un article bien intéressant, les us et coutumes ont bien changé, ne serait-ce que pour se laver dans une salle de bains chauffée, à la maison c'était la pompe dans la cour en actionnant le levier, on se lavait souvent à l'eau froide même dans les années60, il n'y avait pas d'eau courante,et aucun ustensile moderne, et on est encore en vie, sans savons spéciaux, on utilisait du mir, et savon de Marseille, allez tant mieux le progrès, bises du Nord près de la mer.

    31
    Dimanche 10 Février à 15:53

    Bonjour Nicole, 

    Merci de tes gentils coms, on n'en apprend des choses en te lisant, j'aime bien tout ça, le chaudron je connaît un peu dans ma  vie de petite fille, on faisait le pot-au-feu pour 4 jours dedans, on laissait sur le feu, on  re-mangeait le lendemain, on ne gâchait rien dans le temps la nourriture était bénie des Dieux,  l'eau aussi  on ne la gaspillait pas, une bassine pour tous, les enfants d'abord, on était 6 filles, les parents ensuite, le soir quand nous étions couchées, a 3 dans un lit  avec de grosses bouillotte en brique rouge   pour réchauffer le lit,  c'est plus du tout la même vie maintenant, aujourd'hui, les jeunes font encore trop de gaspillage , autrement  ça va ce jour, je me repose bien,  tranquille sans personne que Fabien,  je tricote,  en plus c'est sur un modèle très compliqué ancien une barboteuse  de deux couleur jaune et vert,   mais j'aime bien le compliqué,  le vent s'est calmé, j'ai demandé a Dieu pas  trop de vent, car j'ai peur du vent assez de dégâts comme ça déjà, et je pense qu'il ma écouté, le vent s'est bien ralenti,  je te souhaite une bonne soirée, gros bisous ma douce, Que Dieu te garde dans son coeur, Marie

    30
    Dimanche 10 Février à 10:54

    Merci beaucoup pour toutes ces anecdotes ! C'est chouette ! Je découvre sur l'origine des expressions !

    On est quand même mieux maintenant ! Impressionnant, l'histoire des tombes !

    Bisous et bon dimanche

    29
    Dimanche 10 Février à 09:25

    de belles choses que l'ont découvres c'est toujours inintéressant bien triste temps aujourd'hui

    bises amicales

    28
    Samedi 9 Février à 22:00
    CathyRose

    Merci à toi Nicole pour les origines de toutes ces expressions que, pour la plupart, on utilise toujours.Je ne connaissais aucune de ces explications !
    Bonne soirée, bisous !
    Cathy 

    27
    Samedi 9 Février à 20:53

    Je n'en connaissais aucune. Merci pour ces précisions. Bises et bon w end. FRANCOISE

    26
    Samedi 9 Février à 18:59

    formidable ton billet c'est passionnant de découvrir ces origines d'expressions

    bonne soirée

    bisous

    patricia

    25
    Samedi 9 Février à 18:34
    Quinquine1159

    Très agréable à lire ton billet de ce jour.

    Du moins pour une littéraire (sic)

    Se baigner dans une grande cuve d'eau chaude, j'ai connu étant enfant.

    Quant à la grenouille dans le bénitier, elle y est toujours !

    Bon dimanche !

     

    24
    Samedi 9 Février à 16:27

    super amusantes ces petites histoires ☺

    le bain annuel pwaaaa  ils ne s'usaient pas la peau ☺

    bon WE Nicole  plus de neige  bisous ☺♥

    23
    Samedi 9 Février à 16:03

    Ah que oui, j'ai appris plein de choses et c'est amusant de découvrir d'où viennent toutes ces expressions encore usitées de nos jours pour certaines !! 

    Un très doux week-end. Bises

     

    22
    Samedi 9 Février à 14:56
    lylouAnne

    Ouh eh bien quelle histoire ma chère Nicole !
    J'ai adoré lire ce billet et que de découvertes, merciiiiiiiii
    Très bon week-end, gros bisous.
    Lylou

    21
    Samedi 9 Février à 13:55

    Bonjour

    Merci pour ces bonnes expressions

    J en connaissais quelqu unes.

    Je te souhaite un bon samedi

    Amicalement

    Bérénice

    20
    Samedi 9 Février à 13:09

    Bonjour Nicole .

    J'en connaissais quelques une de ces expressions ,

    mais en ignorais d'autre que je vais essayer de retenir. 

    Comme un oiseau, je me pose

    Délicatement sur ton épaule

    Pour te murmurer dans le creux

    De l'oreille, une douce mélodie

    Un chant unique qui apportera

    Dans ton coeur joie et bonheur...

    Je te souhaite une très bonne journée et un beau et agréable dimanche .

    Gros bisous ma douce...kettyn

    19
    Samedi 9 Février à 11:30

    Bonjour Nicole  au moins maintenant on sais l'origine de certaines expressions  pour ma part je n'en connaissais pas  beaucoup hihi    l'hiver va bientôt se terminer on pourra peut etre un peu profiter du soleil  

    bon Week end  bisous

    Marcel

    18
    Samedi 9 Février à 10:28
    francinea

    Bonjour, excellent, je me suis régalée à te lire, et je connais enfin l'origine de l'expression : il pleut des chats et des chiens ! je te souhaite un bon week end,  bisous

    17
    Samedi 9 Février à 10:22

    Et alors de quoi se plaint-on à notre époque ????

     bon weekend  Nicole !!!

    16
    Samedi 9 Février à 08:57

    C'est dans les dessous de l'histoire que l'on apprend le plus sur les us et coutumes de nos ancêtres

    Amicalement

    Claude

    15
    Samedi 9 Février à 08:22

    Bonjour 

    Merci c'est vraiment très interessant de decouvrir le pourquoi de ces phrases ..

    Cela devrait nous reconforter  sur notre facon de vivre actuellement 

    Bises 

    14
    Samedi 9 Février à 08:03

    Bonjour Nicole, 

    on apprend beaucoup de choses avec ton billet...

    je suis bien contente d'être née au XX ème siècle

    et de pouvoir prendre ma douche chaque jour!

    J'espère que vous n'avez plus de neige dans le Nord.

    Ici on sent le printemps arriver quand le soleil se montre

    Bon week end à toi.

    Bisous de Landrie.

    13
    Samedi 9 Février à 07:22

    Bonjour Nicole
    merci pour ces belles histoires ,je ne les connaissais pas toutes
    +4° ce matin mais la journée s’annonce encore pluvieuse
     je te souhaite une agréable journée ainsi qu’un bon week-end
    bisous et amitié

    12
    Samedi 9 Février à 06:48

    Bonjour  Nicole❄️

    Quelle que soit ta ville,

    Je sais que tu me souris

    La distance n'existe pas

    Le temps est superflus ☘️

    Un échange avec toi , c'est un cadeau !

    Et même si cela semble fou

    Je remercie cet écran qui nous relie

    Je te souhaite une bonne journée

    Et te remercie de ce bon billet

    Gros bisous printaniers de Ceret

    11
    Samedi 9 Février à 06:44

    merci Nicole pour ce moment fort intéressant

    j'ai appris beaucoup

    10
    Samedi 9 Février à 06:43

    Bisous matinal !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    Samedi 9 Février à 05:45

    Bonjour Nicole , oui des histoires bien interessantes et je suis contente de vivre au XX e siècle !! . Belle photo hivernale , merci et bon weekend au chaud , bisous , escapade , 

    8
    Vendredi 8 Février à 22:36

    Les pousses en hiver 

    Courageusement 

    Bravent  la neige 

    Bonne soirée !

    7
    Vendredi 8 Février à 21:21

    Bonsoir Nicole, 

    nous sommes gâtés avec nos salles de bains chauffées et l'eau à la température telle qu'on la désire ! 

    passe une bonne soirée et un bon week-end, gros bisous

    Nadine

    6
    Mitou
    Vendredi 8 Février à 20:22
    Très sympa à lire je pense qu'il y a encore des gens qui ne se l'Avent qu'une fois par an il n,'et pas rare de se retrouver à côté d'une personne qui sent très mauvais et pourtant nous sommes en 2019 !
    Gros bisous merci pour cet article
    Mitou
    5
    Vendredi 8 Février à 20:10

    On en apprend grâce à toi et c'est génial ! Merci, ton article m'a plu ! Bonne soirée et bon weekend. 

    4
    Vendredi 8 Février à 20:02

    Un billet qui m'a bien plu et des expressions usitées encore de nos jours expliquées de bien belle façon. La Bretagne est sous la tempête et cela souffle. J'espère que nous n'allons pas nous envoler ! happy

    Bises et bonne soirée

    3
    Vendredi 8 Février à 19:39
    Merci de nous avoir donné l'explication de ces expressions bien connues. Bon weekend et à lundi. Bisous
    2
    Vendredi 8 Février à 19:26

    Une époque pas si éloignée où l'on vivait tant bien que mal côté confort et hygiène.... Alors se plaindre de nos jours, euh, même si tout ceci à un coût ! Bises cool

    1
    Vendredi 8 Février à 19:10
    LADY MARIANNE

    extra ces histoires de l'histoire-
    les morts on avait aussi le fait de lui mordre un orteil ou doigt--
    le croque-mort-
    sur ce je vous souhaite une excellente soirée-
    bizzz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :