• Le "faiseur d'ondées" ...

    Le "faiseur d'ondées" ...

     

    C'est le week end …

    Un peu de détente mes amis …

    Le "faiseur d'ondées" ...

    Je vous invite à suivre Michel Lis , passionné de jardinage et poète à ses heures,

    qui nous fait l'éloge de son "magicien" au jardin .

    Le "faiseur d'ondées" ...

     Dans la main de La Quintinie ou de Lenotre,

    il s'appelait "vaisseau" , il était en terre cuite ou en grès

    et ses formes rebondies faisaient penser au fameux pot de lait de la jolie Perrette.

     

    Puis on le fabriqua en cuivre martelé chez les dinandiers , formés tout spécialement pour ce travail,

    car il en fallait un vrai régiment pour occuper les grands jardiniers d'antan.

     

    On le retrouva en bois, chez les peuples d'Afrique , en fer-blanc, en zinc,

    en plastique, toujours plus léger , plus alerte,

    pour donner l'eau à la terre, comme dit "donner de l'amour à la terre"

    lorsqu'on bêche ou que l'on laboure.

     

    Le "faiseur d'ondées" ...

     

    Mais, il est toujours là, malgré les ordinateurs et autres testeurs d'humidité

    (pardon ! ... d'hygrométrie)

    connectés sur des systèmes à déclenchement automatique.

    Tout un monde sophistiqué qui prive le jardinier de ce plaisir rare, de ce moment de bonheur même,

    où il voit couler "en Niagara" ou en pluie douce dans les sillons ,

    dans les torrents capables d'entraîner les graines de toute une récolte ou

    de caresser d'une onde chaude et mesurée la semence qui déjà s'éveille au creux du sillon.

     

    Cabossé, raide comme un lyonnais, rond comme un bourguignon,

    car sa forme évolue avec les peuples qui l'emploient,

    il est toujours là dans nos jardins, inoccupé l'hiver,

    renversé  dans un fossé pour que la pluie ne le remplisse pas,

    et que le gel ne fasse pas éclater ses rivets, en "chute de timbre"

    comme une loco à vapeur finissant sa vie sur une voie enherbée, où fleurissent des coquelicots.

     

    Le "faiseur d'ondées" ... 

     

    Il en a gagné des batailles ce grognard aux cheveux gris,

    lorsqu'on le penche et qu'un escargot lui a laissé des galons argentés de serpent.

     

    Un humble, je vous dis qui, dans la main des plus grands comme plus modestes, des tire-binettes,

    remplit avec le même dévouement les mêmes fonctions.

     

    Cet ombrageux n'aime pas l'ombre, sauf lorsque rempli de l'au fraîche du puits,

    il s'improvise rafraîchisseur de bouteilles qu'on boira sous les tonnelles de l'été.

     

    Le "faiseur d'ondées" ...

     

    De son oeil de zinc, le bras replié sur la hanche comme un tambour-major,

    il contemple, sur le tas de sable du jardin ,

    sa progéniture multicolore, avec laquelle jouent les enfants.

     

    Travailleur du matin, lorsque les nuits sont encore fraîches au printemps il sort le soir en été,

    pour des rondes vespérales que suivent les passereaux gourmands tout heureux de becqueter,

    qui un ver de terre, qui un insecte dérangé par la fraîcheur de cette pluie soudaine,

    que rythme le balancement du bras du jardinier.

     

    Le "faiseur d'ondées" ...

     

    Ce modeste, ce sans-grade, qui  sait, comme un maître de ballet,

    dessiner des huit sur le gravier de l'allée en pleurant saoul ,

    c'est mon arrosoir !!

    Un magicien qui, le temps d'un été, change le jardinier en "faiseur d'ondées" . 

     

    Le "faiseur d'ondées" ...

    Michel Lis le jardinier  …. extrait de son livre "Mes jardins" aux éditions De Vecchi.

     

    Pensez  … à offrir cet ouvrage à vos amis jardiniers …

     un bonheur communicatif !

     

    Le "faiseur d'ondées" ...

     

    « "Liqueurs" ...Petit tour en cuisine ... »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Août à 18:00

    Merci Nicole pour ces conseils très intéressants.

    Bises et bon vendredi

    2
    Vendredi 24 Août à 18:35

    Quel beau et chouette faiseur d'ondées !!! 

    Je ne connaissais pas ce joli petit nom très poétique

    Bisous Nicole

    3
    Vendredi 24 Août à 18:41

    Bonsoir Nicole moi aussi je te souhaite un bon Week-end ..ton article me fait penser a aller arroser sur le balcon..il a encore fait bien chaud aujourd'hui mille bisous d'amitiés YVETTE

    4
    Vendredi 24 Août à 19:03

    Beau texte et belles photos originales

    sur cet accessoire qui n'a pas chômer cet été !

    Bonne soirée à toi

    5
    Vendredi 24 Août à 20:30

    Eh bien figures-toi que j'ai un arrosoir qui date de la saint glin-glin, servant à décorer un coin de jardin, bises du pôle Nord !

    6
    Vendredi 24 Août à 21:12

    Il est très beau ce faiseur d'ondées

    Bon week-end Nicole

    Bisous

    7
    Vendredi 24 Août à 22:57

    très joli texte et de beaux arrosoirs

    une bonne soirée bises amicales

    8
    Samedi 25 Août à 07:10

    il faut que je trouve ce livre j'aime trop ce jardinier !!

    merci ma belle pour ce bel hommage sur cet arrosoir .. je l'ai souvent en main !! et tes photos sont sublimes !!

    passe un agréable weekend !!

    9
    Samedi 25 Août à 07:36
    Cathnounourse

    Superbe texte en hommage à l'arrosoir!

    merci pour cette découverte :)

    10
    Samedi 25 Août à 08:00

    Oh qu'il est beau ton billet !!!

    Bon Week-end, bisous

    11
    Samedi 25 Août à 08:02

    Bonjour Nicole 

    Merci pour toutes tes recherches  

    Bonne journée à toi 

    Bises

    12
    Samedi 25 Août à 08:37

    Bonjour Nicole, 

    quel beau jardin il a Michel Lis

    autrefois je regardais ses émissions de jardinage.

    Et il écrit bien.

    L'été s'en va tout doucement

    je préfère cette saison plus douce pour le jardin.

    je te souhaite un bon week end.

    Bisous de landrie.

     

     

    13
    Samedi 25 Août à 09:19

    bonjour Nicole
    il est superbe ton article ,j'en prends note
    chute des températures ,c’est trop brutal
    Je te souhaite de passer une agréable journée ainsi qu’un bon week-end
    bisous

    14
    Samedi 25 Août à 11:36

    que c'est joliment raconté Nicole

    *bon WE a toi aussi  bisous ☺☺

    15
    Samedi 25 Août à 13:43

    bonjour

    l'arrosoir ne suffit plus, il faut le tuyau, c'est vraiment très sec par chez nous. Ce Michel, celui que l'on voyait autrefois à la télé ??

    bisous

    16
    Samedi 25 Août à 14:48

    Salut,

    Le mien n'est pas si beau que le tien.
    Il fait beau pour sortir à la cueillette.
    On va aller chercher des mirabelles pour faire des confitures.
    Bonne journée

    17
    Samedi 25 Août à 16:39

    Joli texte pour rendre hommage a l'arrosoir ! tes photos sont belles j'aime bien celui qui est décoré  J'ai encore dans un coin l'arrosoir en zinc qui servait dans ma jeunesse 

    Je voudrais te dire que je suis désolée de jouer a l'arlesienne bien malgré moi, ma santé a du mal a s'améliorer je t'ecris !

    Belle soirée

    Bises

    18
    Samedi 25 Août à 17:08
    Quinquine1159

    Le mien , en plastique, n'est que fonctionnel.

    Mais plein, il est un peu trop lourd pour moi.

    19
    Samedi 25 Août à 19:03

    coucou tu rends un superbe hommage à l'arrosoiryes

    bisous et bravo pour ce texte

    20
    Samedi 25 Août à 21:30
    j'ai pas mal d'arrosoir en zinc en déco, j'aime beaucoup. Très bonne soirée et dimanche à vous deux Muxu
    21
    Dimanche 26 Août à 10:30

    Je me rappelle de Michel Lis sur France Inter. Il nous a quitté il y a trois ans.
    Bon dimanche !
    Laurent.

    22
    Dimanche 26 Août à 13:19

    j'aime bien ton article Nicole , il fait un soleil magnifique chez nous et même mais le soir ont sent l'automne,je te souhaite un très bon dimanche,bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :