• L'étourneau .... "sansonnet" ...

    L'étourneau .... "sansonnet" ...

     

     

    D'année en année , il s'invite dans notre pelouse ....

     

    Souvent détesté , le "sansonnet" ou "étourneau" est présent sur tout le territoire .

     

    Cet oiseau se reconnait à son plumage noir métallique marqué de taches blanches. 

     

    L'étourneau sansonnet ...

     

    Il mesure 17-20 cm.

    Il aime se percher sur les arbres avec ses congénères et aime à siffler en chœur et

    à contrefaire assez fidèlement le chant des autres oiseaux....

     

    Ecoutez-le : il siffle, babille et n'a peur de rien. Il se  déplace en se dandinant.

     

     

    Les étourneaux sont des espèces monogames.

    A la saison des amours, les couples s'isolent ou nichent en colonies réduites.

    Le nid, fait d'herbes et de feuilles, garni  de plumes ,

    est installé dans un trou d'arbre, de mur, sous un toit, parfois dans un terrier.

     

    La ponte, comportant 5 à 6 œufs, a lieu vers la mi-avril.

    Le mâle et la femelle couvent à tour de rôle pendant 14 jours

    et nourrissent leurs petits pendant une vingtaine de jours.

     

    L'étourneau sansonnet ...

     

    En dehors de la période de reproduction, ils dorment par centaines dans les arbres feuillus.

     

    De juillet à octobre,, il se passent le signal du repli avant la chute du jour,

    et partent de leur vol très rapide et direct pour s'abattre sur un arbre-dortoir

    où ils continuent un moment leurs bruyantes conversations .

     

    En hiver, les étourneaux sont rejoints par leurs congénères venus des pays de l'Est et

    se regroupent dans ces "dortoirs" abritant parfois des milliers d'individus.

     

    L'étourneau sansonnet ...

       

    Ils se nourrissent l'aide de leur long bec pointu et assez fort, d'insectes, vers, larves , fruits, graines

    et déchets divers n'hésitant pas à fouiller poubelles et décharge.

     

    Ils explorent la plus petite motte de terre, retournent du bec le moindre caillou

    pour voir s'il ne cache pas un ver, un scarabée ou un cloporte.

     

    Après une nuit de grosse pluie,

    quand les limaces sont de sortie dans les pelouses et jardins, les étourneaux s'en régalent.

     

    L'étourneau sansonnet ...

     

    Ces hardis personnages sont très sales : ils laissent partout leurs déchets,

    et leur nid situé dans une cavité est tellement souillé qu'au bout d'une saison il est abandonné.

     

    Ces oiseaux sont une plaie pour les vergers ....

    mais il faut reconnaitre qu'ils rendent aussi quelques services ,

    car ils arrivent à saisir les chenilles dans les arbres quand les insectes sont nombreux.

     

    L'étourneau .... "sansonnet" ...

     

    Pour la petite histoire dans l'Histoire ...

     

    Mozart, qui affectionnait les oiseaux, garda pendant trois ans auprès de lui un sansonnet auquel

    il apprenait à gazouiller des phrases musicales de ses partitions.

    Quand l’oiseau mourut, il l’enterra dans son jardin et lui dédia un poème.

     

    Ici repose un cher innocent,
    un oiseau étourneau.
    Encore dans ses tendres années
    Il a dû affronter
    L'amère douleur de la mort.
    Mon cœur saigne
    Lorsque je pense à lui,
    Oh lecteur! Verse
    Aussi une petite larme pour lui.
    Il n'était pas méchant,
    Parfois un peu trop allègre
    Et, parfois aussi de temps en temps,
    Un cher et agaçant espiègle,
    Mais pourtant pas un chenapan.
    Je parie qu'il est déjà là haut
    pour me remercier,
    De ce service d'ami
    Sans but lucratif.
    Car comme à l'improviste
    il a pris son envol,
    Il n'a pas pensé à l'homme
    Qui peut rimer si joliment.

                                             (4 juin 1787).

     

    Cet exposé ne vous réconciliera peut-être pas avec les sansonnets

    mais il faut admettre qu'ils ont une belle livrée en guise de plumage. 

    L'étourneau .... "sansonnet" ...


  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Mai à 18:03
    Merci pour le poème sympa de Mozart dédié à un étourneau. Ils viennent nombreux dans mon jardin manger les miettes de pain et de brioche. Je les aime bien. je ne les chasse pas. Bises
    2
    Mercredi 5 Mai à 18:10

    Oh que oui il y en a dans la pelouse commune de notre immeuble et le soir on les voit en groupe chercher un arbre pour la nuit... Mozart avec du coeur... merci Nicole, bises

    3
    Mercredi 5 Mai à 18:11

    Bonsoir Nicole, 

    ah ben oui j'en vois dans la pelouse et je ne savais pas ce que c'était, maintenant je sais lol. 

    Passez une bonne soirée, gros bisous, 

    Nadine

    BONSOIR - mes amies amis

    4
    Mercredi 5 Mai à 18:28

    coucou nicole

    aux moments des cerices mon arbres en et plein les font tomber et dautre sont a terre et les piques  bonne fin de journée

    5
    Mercredi 5 Mai à 18:58

    Joli texte pour les étourneaux qui sont de plus en plus nombreux sur mon île. Avec le réchauffement climatique, il reste sur place en hiver et survole mon petit paradis, notamment en hiver.

    https://www.youtube.com/watch?v=52mQTf8dLbk&list=UUMd7BNtxT0mBAcUIolPcCpQ&index=77

    Bises et bon mercredi

    6
    marie 25
    Mercredi 5 Mai à 19:29
    marie 25

    Bonsoir, 

    Étonnée  je ne connais pas  et jamais vu...

    Les Pies, les corbeaux mais cet oiseau  inconnu.

    Trop froid ici.....

    Pas loin  on a des cigognes qui nichent et repartent tous les ans.

    Joli sujet.

    @mitiés.

    7
    Mercredi 5 Mai à 19:33

    Quand nous avons quelques cerises, ils viennent a plusieurs dans l'arbre ! Nous avons pour les décourager mis des cd, ça n'a rien fait, ils n'ont peur de rien ! Nous ne les aimons pas beaucoup ! Bises. FRANCOISE

    8
    Mercredi 5 Mai à 20:01

    J'aime les oiseaux, mais alors, les étourneaux, pas du tout ! 

    Bonne soirée. 

    9
    Mercredi 5 Mai à 20:56

     

    Ils picorent et hop ils s'en vont

    Ils viennent en bande chez moi

    Leur plumage est magnifique 

    Bonne soirée 

    10
    JANOU
    Jeudi 6 Mai à 06:46

    Merci pour ce billet, L’Étourneau ne vient pas chez moi, c'est plutôt le Merle et la Pie!

    Bonne journée et amitiés!

    11
    Mitou
    Jeudi 6 Mai à 07:05
    Il cohabite vraiment bien avec les zhumains il aime les jardins et nous on l'aime bien mais parfois avec ces copains ils devalisent les mangeoires !
    Gros bisous et bonne journée
    Mitou
    12
    Jeudi 6 Mai à 07:44

    Ah les arbres sont envahis par ces oiseaux chamailleurs et bruyants ! . Ils ne sont pas mes préférés he !! . Bonne journée Nicole , escapade ,

    13
    Jeudi 6 Mai à 07:56

    C'est un oiseau que je n'aime pas des plus mais j'en ai et ils viennent manger à la gamelle des autres oiseaux et une année ils ont niché au dessus de ma chambre et dès que j'allumais la lumière je ne te dis pas le chahut !!

    Bonne journée, bisous

    14
    Jeudi 6 Mai à 10:10

    j'en vois souvent dans ma pelouse, je les aime beaucoup

    c'est un tres joli poeme ! bravo mozart

    les oiseaux sont de bons auxiliaires pour les jardiniers

    bisous

    Am

    15
    Jeudi 6 Mai à 11:31

    un bien bel oiseau ......des merles à revendre par ici qui chantent à 6h du matin

    mais bientôt terminé ....

    16
    Jeudi 6 Mai à 11:57

    un petit comm par la ....tout juste pour essai ....svp

    il parait que cela refonctionne ...merci merci

    http://uppsala.over-blog.com/

    cvcvvc

    17
    Jeudi 6 Mai à 13:14

    Peut-être un joli poème, mais c'est une véritable plaie, par ici, dés que les moissons et la fauche des maîs, ils arrivent par centaines, il y a 2 ans, ils survolaient la maison et la pelouse en quête de nourriture , j'avais l'impression de me retrouver dans le film les oiseaux d'Alfred Hitchcock. C'était impressionnant.

    Bon jeudi Nicole

    Bisous du Cotentin

    18
    Jeudi 6 Mai à 16:04

    Coucou oui ils ont de jolies plumes métallisées et parfois ils offrent un spectacle aériens superbe!! Bonne fin de journée bisous

    19
    Jeudi 6 Mai à 17:36
    Cathnounourse

    C'est d'abord la pie qui vient manger dans notre jardin, ensuite viennent les étourneaux et en dernier : les moineaux!

    gros bisous

    20
    Jeudi 6 Mai à 17:47

    c'est un oiseau que je n'ai pas du tout chez moi

    merci de ton très bon article et des belles photos, il a une couleur magique

    bonne soirée

    gros bisous

    patricia

    21
    Jeudi 6 Mai à 17:56

    Je découvre ce magnifique poème de Mozart !

    J'aime beaucoup ces oiseaux comme tous les autres d'ailleurs. Chaque animal sur terre a son utilité.

    Merci pour ton bel article.

    Bisous du jour Nicole

    22
    Jeudi 6 Mai à 19:44

    Bonsoir Nicole quel beau poême sur l'étourneau...en ce moment je me régale de voir les hirondelles voleter près de ma fenêtre..bientôt il y aura des bébés...et tant pis pour les saletés sur mes bords de fenêtres ..j'aime les voir..c'est un régal pour les yeux ...bonne soirée bises amicales YVETTE

    23
    Jeudi 6 Mai à 20:12

    pendant deux ou trois ans je n'en voyais plus ....mais cette annee ils sont revenus en grand nombre !

    Bizzz et belle soiree

    24
    Jeudi 6 Mai à 21:52

    C'est vrai que ces oiseaux qui sont mal aimés , ils sont même nuisibles en ville , ont un magnifique plumage. Je n'avais jamais trop fait attention à leur livrée mouchetée. J'admire leur ballet aérien lorsque le jour se pose . Les oiseaux sont fascinants  . Je lis et découvre les poème de Mozart . C'est très beau.

    Merci ma chère Nicole pour cette belle page .

    Douce soirée

    Je t'embrasse

    Véronique

    25
    Vendredi 7 Mai à 08:07

    Bonjour Nicole,

    je ne connais pas cet oiseau. Dans ma région, ce sont les moineaux, les corbeaux et les pies. Bel article. Bon vendredi et 

    26
    Vendredi 7 Mai à 14:42

    coucou Nicole c'est un oiseaux que l'ont voit chez nous pour les vendanges il viennent manger surtout les raisins ,ton article est très bien fait,merci pour ces PPS que tu m'envoie, je l'ai adore, chez nous il fait pas beau mais il fait lourd,je te souhaite un très bon Vendredi,bises

    27
    Vendredi 7 Mai à 15:32
    francinea

    Bonjour, détesté parce que grégaire et donc très bruyant; mais quel bel oiseau avec les reflets irisés de ses plumes, et ses petites taches blanches en forme de coeur; je te souhaite un bon week end, bisous

     

    28
    Vendredi 7 Mai à 16:26

    Coucou Nicole , 

    Je dois dire qu'il n'y en a pas beaucoup par ici , mais il est vrai que nous n'avons pas beaucoup d'arbres fruitiers dans le quartier .

    Mozart a su lui donner quelques lettres de noblesse a ce "vilain" oiseau.

    Bon weekend et bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :