• "Hirondelle" ...

     

     

    "Hirondelle rustique" ...Bonjour mes amis,

     

     

     

     

     

    C'est sous un temps "hivernal" en ce printemps,

    alors que nous avions un superbe soleil la semaine passée,,

    que je viens vous souhaiter, malgré cette froidure, 

    une bonne journée en compagnie d'un oiseau que

    j'affectionne depuis ma plus tendre enfance ...

     

    hirondelle

     

     Ce gracieux petit oiseau doit probablement son nom à son affection

    pour les bonnes vieilles granges de bois qu'on trouvait jadis dans bien des fermes,

    où il était libre d'entrer et de sortir aisément par les portes ouvertes, les crevasses d'un mur, etc.


      Les hirondelles, sociables de nature,

    s'attroupent souvent en grandes volées de différentes espèces. 

     

    Elles passent une grande partie de leur temps dans les airs,

    de sorte qu'elles capturent leurs proies en plein vol surtout.

    Tantôt planant, tantôt agitant vivement leurs ailes,

    les hirondelles savent virer avec la promptitude de l'éclair, monter, descendre, raser le sol,

    glisser à la surface de l'eau ou s'y plonger sans interrompre leur vol.


    La vitesse de vol d'une hirondelle est de 60 km/h,

    mais en chasse, elle peut atteindre les 100 km/h.

     

    Dans les régions rurales, on est habitué a les voir suivre l'agriculteur au labour,

    et à attraper les insectes qu'il dérange sur son passage.

     

     hirondelle

     

    Mâle et femelle bâtissent ensemble le nid, et il leur faut parfois à eux deux,

    huit jours entiers de 14 heures pour l'achever.

     

    Le nid est généralement fait de boue mêlée de paille d'herbe ou de crin de cheval,

    et il est cimenté à la surface verticale de vieilles poutres et de vieux chevrons.

     

    Lorsqu'il est placé sur une surface horizontale ou dans une crevasse,

    il n'a pas besoin d'être cimenté.

    hirondelle

    Je me souviens ...

    Dans la cuisine chez mon grand-père il y avait un nid d'hirondelles

    que celui-ci ne détruisait jamais

    et chaque année nous avions le bonheur de voir revenir, fidèles,

    "papa et maman hirondelle" comme nous les appelions étant enfants.hirondelle  Quand elles n'ont pas de petits, les hirondelles se reposent,

    se nourrissent d'insectes, construisent leurs nids, couvent.

         

        Les hirondelles font 2 à 3 nichées de 5 ou 6 oeufs par an

    qui seront couvés pendant environ 15 jours par les parents alternativement.

          

      Les parents nourrissent leurs oisillons chacun à leur tour et pour cela,

    ils attrapent en plein vol les insectes, les ramènent au nid et repartent.

         

       Pour savoir si il y a des petits dans les nids, il faut regarder en dessous :

    si il y a des fientes, il y a des petits.

          

    Quand les oisillons sont suffisamment grands, les adultes ne leur donnent plus à manger,

    « mettent la pagaille » dans le nid et les accompagnent sur un fil (sauf le petit qui reste).

     Le soir, ils les ramènent au nid.

     Ils font cela jusqu'à ce que les oisillons soient capables de voler et de se débrouiller seuls.

     

    (photos de cette page trouvées sur le net (merci à leurs auteurs) 

    "Hirondelle rustique" ...

    Appréciez, mes amis, cette jolie poésie écrite par  Charles Grandmougin en 1892.

     

    L'hirondelle

     

    Sous le vieux pont, les hirondelles
    Deux fois l'an bâtissent leurs nids ;
    Le bonheur nous les rend fidèles,
    Elles passent, oiseaux bénis,
    Respectés par nos mains cruelles.

    On aime à vous suivre des yeux,
    Chasseresses de noir vêtues ;
    Vos larges becs laborieux
    S'ouvrent, et vos ailes pointues
    Touchent la terre ou vont aux cieux !

    Que de sveltesse et d'harmonie
    Dans la courbe de vos essors,
    Quand vous filez, ivres de vie,
    Comme des flèches, sans efforts,
    Avec une grâce infinie !

    Les moucherons, danseurs légers,
    Formant en l'air de fins nuages,
    Valsent, ignorant les dangers ;
    Mais dans vos becs prompts et sauvages,
    Leurs bals d'un moment sont plongés.

    Vos petits, dont la faim s'aiguise,
    Ne savent pas voler encor ;
    Dans leur nid, sous la voûte grise
    Où l'eau jette ses reflets d'or,
    Ils attendent, bec à la brise.

    Tantôt par les grands jours brillants,
    Vous planez, essaims circulaires,
    Pleins de caprices ondulants,
    Et l'on voit briller, taches claires,
    Vos jolis petits ventres blancs ;

    Tantôt, sûr présage de pluie,
    Chantant haut, vous rasez le sol
    Où l'insecte se réfugie,
    Et vous frôlez dans votre vol
    Les blancheurs de la route unie.

    Que de coups d'aile et de travaux,
    Petites mères hirondelles !
    Que de soucis toujours nouveaux !
    Et combien vous semblez cruelles
    Aux mouches des airs et des eaux !

    Mais quand septembre aux nuits voilées,
    Mêlant du froid à ses douceurs,
    Embrume forêts et vallées,
    Pour émigrer avec vos sœurs,
    Vous êtes bien vite assemblées.

    Tristement nous irons vous voir
    Vous grouper sur la vieille église
    Au sommet doré par le soir,
    Quand le rouge soleil s'enlise
    Derrière un coteau déjà noir.

    Le vieux pont de pierre, hirondelles,
    Sera veuf de vos joyeux cris.
    Et jusques aux feuilles nouvelles
    N'aura, sous sa voûte aux tons gris,
    Que le bruit des eaux éternelles !"


    "Hirondelle rustique" ...

     
    « Bêtes à "Bon Dieu" ...Ah ! ces chevaux ... »

  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Avril 2016 à 20:15

    Nous avons  ce point commun 

    Cet oiseau  j'aime les voir revenir 

    D'ailleurs sais-tu que "golondrina" veut dire hirondelle , c'était comme cela que mon père me nommait lorsque j'étais petite yes

    Bonne soirée 

     

    2
    Lundi 25 Avril 2016 à 20:19

    Ca me rappelle que gamine on avait un nid d'hirondelles sur un mur, papa avait monté à l'échelle pour nous montrer un petit... de près, ah j'oublierai jamais ! Une fois envolée pour l'Afrique, je pense, maman détruisait le nid, à cause de la saleté que ça faisait au sol, mais l'année d'après, hop... nouveau nid même endroit !! yes winktongue  C'est un bel oiseau qui fend l'air... pour chasser en vol ! Merci Nicole, bises

    3
    Lundi 25 Avril 2016 à 20:33
    Séverine

    J'ai enseigné dans une petite école de campagne où les hirondelles venaient faire leurs nids aux fenêtres comme sur ta photo. C'est superbe, surtout quand on voit les petits sortir la tête, mais l'inconvénient est la saleté que cela entraine.

    4
    Lundi 25 Avril 2016 à 21:07

    Ces hirondelles me replongent dans mes souvenirs d'enfance. Il y avait des nids sous le préau de l'école et nous étions très intéressés par le va et vient de ces oiseaux. La dictée "L'hirondelle" nous plaisait moins ! 

    Bonne semaine hivernale. 

    5
    Lundi 25 Avril 2016 à 21:17

    bonsoir

    il y en a de moins en moins

    ici ce sont plutôt des martinets   j'en ai sauvé un, un jour qui était tombé dans mon  insert

    heureusement que j'étais là  car il n'aurait jamais su en ressortir !

    lorsque j'étais enfant, en automne, il y avait des dizaines d'hirondelles qui se rassemblaient sur les fils électriques   je n'ai jamais revu ce phénomène étant adulte    

    peut être qu'avec le réchauffement elles ne migrent plus

    bonne soirée  bises Cathline

    6
    guy59
    Lundi 25 Avril 2016 à 21:57

    très belles explications pour l'instant il fait encore bien froid pour en voir il faut encore attendre 

     Une tres bonne soirée bises amicales

     

    7
    Lundi 25 Avril 2016 à 22:05

    Là, ce sont plutôt des hirondelles de fenêtre

    8
    Lundi 25 Avril 2016 à 22:07

    oui vive le printemps et l'arrivée des hirondelles !!  on en voit de moins en moins ! elles ne trouvent plus les vieux chais et maisons !!!   elles sont très belles !! merci pour les infos  bonne soirée a+

    9
    Mardi 26 Avril 2016 à 05:51

    quel plaisir de voir leur nid occupé !!

    on a un nid vers le porche où l'on met la voiture

    pas encore de niché !! pour l'instant

    j'espère les voir très bientôt

    beau texte et belles explications

    j'aime cet oiseau je l'attends avec impatience !!

    mais cette semaine, ce n'est pas la chaleur dommage

    bonne journée chez vous !! chez nous .. ce n'est pas top le temps

    10
    Mardi 26 Avril 2016 à 06:39

    ON l'appelle l'hirondelle du faubourg  de suite je pense à cette chanson hihihihi Mon vacancier repart vendredi soir ,je reprendrai mes visites dès lundi   bises ensoleillées 

    11
    Mardi 26 Avril 2016 à 07:09

    On dit bien que l'hirondelle ne fait pas le printemps

    et bien cette année nous en avons la preuve !

    On gèle dans l'est !

    gros bisous et bonne journée

    12
    Mardi 26 Avril 2016 à 07:38

    Plus d'Hirondelles par ici, et c'est bien dommage !

    Quand j'étais enfant, on voyait des nids partout...

    Bon mardi !

    13
    Mardi 26 Avril 2016 à 08:17

    bonjour nicole

    dommage c'est un oiseau qui se fait rare ! passes une bonne journée

    14
    Mardi 26 Avril 2016 à 09:29

    très beau ton billet sur ces hirondelles mais par chez nous on n'en voit plus beaucoup

    gros bisous

    patricia

     

    15
    Mardi 26 Avril 2016 à 10:27

    L'hirondelle aussi est ma copine.

    Des fenêtres ou des cheminées, on l'aime autant.

    J'ai connnu la valse de leur vol par la porte entrouverte d'une grange, d'une remise.

    Et je vois avec toi, que les petits apprennent à être propres.

    Les fientes, hop, au dehors.

    Je te propose une autre sorte d'hirondelles.

    Tu dois t'en souvenir.

    Amicalement. Yann

    16
    Mardi 26 Avril 2016 à 10:36

    Bonjour Nicole,

    J'adore ces oiseaux ils sont mignons comme tout, comme chaque années je les vois volés au dessus des anciennes granges que nous avons près de chez nous, c'est vraiment magnifique.

    Bonne journée, bisous !

    17
    Mardi 26 Avril 2016 à 11:30
    nays&

    Bonjour Nicole

    ça on peut le dire qu'il fait froid, me semble en avoir vue la semaine passée mais pas sûre du tout..fait si froid dehors

    passe une bonne journée

    bisous *

    18
    Mardi 26 Avril 2016 à 14:52

    je t'ai mis une réponse à ton com sur mon blog...

    19
    Mardi 26 Avril 2016 à 15:12
    TooTsie22

    M'man croyait dur comme fer qu'une l'hirondelle porte bonheur à la maison qu'elle a choisie pour y bâtir son nid. et aussi grand malheur à celui qui tue une hirondelle...

    20
    Mardi 26 Avril 2016 à 15:46

    Merci  Nicole  pour  cette  jolie  page  sur  cet  oiseau  que  j'aime  aussi  beaucoup .
    Bonne  journee  les  amis ..
    Douces pensées des US ..
    Nicole ..

    21
    Mardi 26 Avril 2016 à 15:56

    Merci pour toutes ces explications Nicole

    Bisous bretons frisquets aussi

    22
    Mardi 26 Avril 2016 à 20:43

    J'aime observer leur vol.

    Ma fille sur son balcon à Ajaccio à un nid, j'ai le bonheur de pouvoir les observer lorsque j'y vais. ( là j'y retourne en juin!)

    La première année de leur emménagement un petit est tombé du nid, ils l'on élevé,  ils l'emmenaient  avec eux les weekends lorsqu'ils partaient à Calvi chez les parents de mon gendre.

    Puis il s'est envolé définitivement, ma fille et son compagnon étaient tristes.

    Tous les ans les hirondelles reviennent.

     

    Bisous.

    23
    Mercredi 27 Avril 2016 à 07:07

    J'aime bien les hirondelles, mais pour l'instant je n'en n'ai pas encore vu, avec le temps froid cela ne m'étonne pas...

    Je te souhaite une belle journée

    Bisous.

    24
    Mercredi 27 Avril 2016 à 14:26

    ici, elles commencent à arriver...

    et vue les températures froides le matin, elles ne virevoltent pas encore

    bises

    françoise

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :