• Feu qui réchauffe le corps et le coeur ...

     

    Feu qui réchauffe par ce temps pluvieux et venteux …  

    Feu qui réchauffe le corps et le coeur ...  Feu qui parle, s'anime, chante, fascine ... 

      on peut écrire beaucoup de choses sur le feu .    

     

    Feu qui réchauffe le corps et le coeur ...  

    Feu qui réchauffe le corps et le coeur ...

    Symbole du repos, source de rêveries,  douceur de sentir la fin de journée ... 

     

      c'est l'image de la cheminée d'aujourd'hui... 

     

      mais il n'en était pas de même autrefois dans les maisons rurales .. 

    Feu qui réchauffe le corps et le coeur ... 

    La cheminée trouvait place dans la pièce unique et assurait plusieurs fonctions :

    chauffer, cuire les aliments et éclairer dès le crépuscule, car les courants d'air éteignaient aisément la flamme de la bougie. 

     

      On vivait, pratiquement, sous le manteau de la cheminée, et ses dimensions étaient grandes. 

    Feu qui réchauffe le corps et le coeur ... 

     C'était un centre vital autour duquel se réunissait la famille ; elle devait abriter les coffres à bois, à sel, jambons, saucisses à fumer et les provisions d'hiver, et servait aussi au séchage des viandes et poissons. 

     

      Dans les maisons paysannes la cheminée était réalisée avec les matériaux à la portée de chacun et réduite à l'essentiel  ...

     

        Deux piédroits ou deux corbeaux scellés dans le mur, soutenant une autre pierre ... ( le manteau) lorsqu'on ne trouvait pas de pierre pour le manteau, on le taillait dans un arbre - poutre d'aujourd'hui) et la hotte. 

      

    Elle était construite en même temps que la maison, en réservant un conduit dans le mur, et les dimensions de la hotte variaient de 1 à 3 mètres de profondeur. 

    Feu qui réchauffe le corps et le coeur ... 

      C'est ainsi que dans une même région, on trouvait des cheminées différentes.  

     

     Dans les maisons bourgeoises et les châteaux , par contre, à chaque époque correspondait un style.

     Feu qui réchauffe le corps et le coeur ...

        Ce sont les Romains qui introduisirent en Gaule les premières cheminées adossées, maçonnées. 

     

        Elles apparaissent dès le 1er siècle dans les maisons d'Alésia mais elles semblent s'être généralisées tardivement (à partir du 11 et 12 ème siècle) :

    ce sont les cheminées médiévales, énormes, l'âtre en demi-cercle creusé dans l'épaisseur du mur et surmonté d'une hotte conique. 

     Feu qui réchauffe le corps et le coeur ...

     Au 15 ème siècle, le gothique flamboyant va faire des cheminées un élément de décoration :

    les proportions s'élargissent, elle ont des allures monumentales et s'ornent de sculptures somptueuses. 

     

     La Renaissance, au 16 ème siècle, sera l'âge de la création artistique, alors que le 17 ème siècle marque le retour à la sobriété et à l'austérité du décor : les proportions se réduisent. 

     

      La plupart des cheminées rurales actuelles datent du 19 ème siècle

       et reproduisent les spécimens anciens du 16 ème siècle  elles  sont la survivance d'un agencement adapté aux besoins.

     

     Feu qui réchauffe le corps et le coeur ...

      

    Feu les veillées ... 

     

       C'était l'époque du bon vieux temps

     

      Et celle des maçons de la Creuse 

     

        Des bergères et des contes charmants, 

     

        D'une vie simple et  laborieuse, 

     

        De la faucille et du fléau, 

     

        Et celle des grandes cheminées, 

     

        De la quenouille et du fuseau, 

     

        Mais encore des joyeuses veillées. 

     

       Pendant les longues soirées d'hiver, 

     

        Tandis que la bise gémissait, 

     

        Devant l'âtre et sa crémaillère, 

     

        Pour la veillée on s'assemblait 

     

        Autour d'un grand feu crépitant, 

     

        Parfois rougissant le visage ; 

     

        Jeunes et vieux bavardaient gaiement, 

     

        Alors, grand'mère, selon l'usage, 

     

        Tricotant une laine grossière, 

     

        Contait des histoires de brigands, 

     

        Ou bien légendes de bergères 

     

        Qui captivaient petits et grands. 

     

        D'aucuns façonnaient des paniers,

     

     Des hottes et des corbeilles en paille.   

     

          Les châtaignes dans la poêle percée

     

        Etaient grillées après entaille ; 

     

        Arrosées d'un cidre piquant, 

     

        On dégustait avec plaisir 

     

        Ce régal des plus friands. 

     

        Et je voudrais encore vous dire, 

     

        Combien d'idylles y ont vu le jour ; 

     

        Garçons et filles faisant l'emplette, 

     

        Parfois d'un amour pour toujours, 

     

        Ou simplement d'une amourette. 

     

        Mais ces veillées sont disparues, 

     

        La crémaillère et les chenets, 

     

        Dans l'âtre, seuls, ont survécu. 

     

        Adieu paniers et poêles percées. 

     

        Oh ! Délicieuses veillées d'antan, 

     

        Vous n'êtes plus qu'un souvenir, 

     

        Un souvenir des plus charmants, 

     

        C'est bien le moins qu'on puisse en dire ! 

      

     (Poème de René VILLELOT) 

     

    Feu qui réchauffe le corps et le coeur ...

      Journée sereine à Tous !

    Feu qui réchauffe le corps et le coeur ...

     

    « Brioche "perdue" ...Poisson ... crevettes .. un délice ! »

  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Janvier 2015 à 12:11

    Pas de cheminée chez moi mais un poêle que je viens d'allumer pour me réchauffer.

    Bonne journée.

    2
    Mardi 13 Janvier 2015 à 13:10

    Lorsque c'est du bon bois sec qui crépitent dans la cheminée comme autrefois j'adhère oui cette ambiance cocooning 

    Mais hélas de nos jours n'importe quelle cochonnerie finit das la cheminée  et je peux dire que parfois c'est loin d'être agréable de partager les odeurs qui s'infiltrent dans les maisons , le soir chez moi, lorsque les gens rentrent du travail, je le sais par l'odeur infecte de certaines cheminées qui polluent l'atmosphère , cela hélas aussi il faut le faire remarquer 

    Je te souhaite une petite flambée pleine de chaleur humaine 

     

    3
    Mardi 13 Janvier 2015 à 13:32
    jill bill

    Eh oui de nos jours le chauffage centrale le plus souvent... nous avons aussi mais avons gardé un feu au gaz dont la flamme se voit dans l'une des cheminées de la maison, je pense aussi à ces châteaux et à leur âtre imposant, à la fois chauffage et lieu de cuisson...  un beau poème au final avec un titre qui en dit long... merci Nicole, bises de JB

    4
    Mardi 13 Janvier 2015 à 14:34
    nays&

    Bonjour Nicole

     

    c'est un de mes plus grands plaisirs tous les jours vers 16h d'allumer le poèle a bois

    c'est pas un feu ouvert mais on voit les flammes qui chauffent et dansent au travers du carreau que mari prend soin de nettoyer tous les jours :)

    mais le reste du temps quand même la chaudière pour les autres pièces la journée :)

     

    bisous et bonne aprem **

     

    5
    Mardi 13 Janvier 2015 à 14:40

    Bonjour Nicole ! Ah ces cheminées que j'aime quel dommage de ne pas en avoir une, heureusement chez ma fille quand j'y vais j'ai ce plaisir bien qu'il y est un insert c'est fort agréable et mon gendre ne coupe que du chêne à 99% ... Beau soleil ici ! bisous doux mardi !

    6
    Mardi 13 Janvier 2015 à 14:50

    Maintenant que nous ne sommes que deux, la cheminée reste éteinte... Il me manque cette chaleur... Merci pour ton superbe article. Bonne après-midi à vous deux. Bisous.

    7
    Mardi 13 Janvier 2015 à 15:21

    j'ai un poêle chez moi mais avec une grande vitre c'est génial

    ça chauffe super bien

    et on voit bien le feu

    gros bisous

    patricia

    8
    Mardi 13 Janvier 2015 à 15:29

    bien agréable un bon feu de cheminée surtout par ce temps comme tu dis pluvieux et venteux l'horreur

    excellent après-midi

    bises amicales

    guy

    9
    Mardi 13 Janvier 2015 à 16:27

    Quel superbe article fort intéressant!! C'est vrai que se réunir autour d'un bon feu de cheminée permet d'entretenir une certaine convivialité.

    Bises et belle fin d'après-midi.

    10
    Mardi 13 Janvier 2015 à 16:57

    Bonjour  douce  amie  et  merci  pour  ce  doux  moment  qui  réchauffe ..
    Que  ferions  nous  sans  notre  bonne  et  grande   cheminée ..  Dans  notre  campagne  quand  la  neige  et  la  glace   couvrent  le  paysage ,  les  lignes , les  poteaux  ne  résistent  pas  sous  le  poids  . Une  année , nous  sommes  restés  fois  9  jours  sans  électricité , les  écoles  étant  fermées  , notre  bonne  cheminée  nous  a  sauvée  bien   souvent   ..  pour  réchauffer   bouillotte , soupe , eau  chaude  ..sécher chaussettes  et  souliers .. Que  de  bons  souvenirs  avec  les  enfants .
       Maintenant  on   trouve  dans  le  commerce  des  buches  d’eucalyptus   pour  parfumer  la  maison  durant  les  fêtes .. Merci  Nicole  pour  ce  précieux  de  douceur  ..   Bonne  semaine  mes  amis  de  France ..
      Gros  bisous  ..

         Nicole ..

    11
    Mardi 13 Janvier 2015 à 17:23

         En Dordogne, la cheminée s'appelle "Le Cantou", suffisamment grande pour y accueillir un banc pour s'y asseoir et tourner la louche dans le chaudron.                                                                     

    Assis au coin du feu,

                                                                                       Dans la braise il fait un creux,

                                                                                     Pour y déposer quelques châtaignes.

                                                                                                    Il se brûle les yeux

                                                                                                 En soufflant sur le feu.

                                                                                           Il écoute son cœur qui saigne.

                                                                                               Il ne pense pas à demain.

                                                                                 Le chien lui lèche doucement la main.

                                                                                               Le vieux caresse le chien.

                                                                                               Il y aura d’autres matins.


     

     

     

     

     

     


     


    12
    Mardi 13 Janvier 2015 à 17:34

    auparavant que de temps passé devant les cheminées il n'y avait pas de télé et on regardait les flammes, on se réchauffait c'était la pièce la plus chaude de la maison et on se racontait des histoires

    13
    Mardi 13 Janvier 2015 à 17:52

    Vive le chauffage au bois, c'est tellement bon  !
    Je ne me chauffe qu'avec un poêle à bois.
    Bisous et bonne soirée

    14
    Mardi 13 Janvier 2015 à 19:36

    Dans l'ancienne cheminée de la maison, les anciens propriétaires ont installé un insert qui , par un système particulier alimente les différents radiateurs placés dans chaque pièce de la maison.....Tout ce que l'on aime !!!!! Depuis plus de 30 ans nous nous chauffons au bois, avec le chauffage central en complément. Je ne pourrais pas vivre sans la chaleur des flammes !!!! J'aimerai tant cuisiner sur une cuisinière à bois mais chez nous pas d'autre conduit de cheminée. Dommage.

    Douce soirée .Anne Marie

     

    15
    Mardi 13 Janvier 2015 à 19:44

    j'ai appris plein de petites choses

    j'ai la chance d'avoir une cheminée et franchement je ne changerai pas mon chauffage !!

    quelquefois .. on fait des petites choses à cuire dans la cheminée

    comme des pommes de terre ou des brochettes

    un petit délice tout simple !!! mais que l'on aime beaucoup

    bonne soirée et merci pour ce billet

    16
    Mardi 13 Janvier 2015 à 19:50

    que c'est beau un feu de cheminée ! Une très belle poésie en hommage aux veillées d'antan

    bisous et bonne soirée

    17
    isa
    Mardi 13 Janvier 2015 à 21:03
    isa

    Bonsoir Nicole... Merci de nous réchauffer avec ces feux de cheminées et des mots de douceur... Belle soirée à toi, amicalement, Isa.. 

    18
    Mardi 13 Janvier 2015 à 21:09

    Que c'est agréable de voir les flammes danser et entendre les crépitements sur les buches

    Passe une douce soirée Nicole

    Bisous

    19
    Mardi 13 Janvier 2015 à 21:45

    bonsoir nicole  belle poésie sur le feu les veillées au coin du feu  le matin c est ce que je fais en premier ralumer le feu c est vivant bonne soirée bisessssssssssss

    20
    Mardi 13 Janvier 2015 à 22:11

    coucou, que c'est beau les flammes dans une cheminée. nous nous chauffons qu'au bois

    un système est installé dans le grenier et la chaleur est diffusée dans les autres pièces.  pas d'étage chez nous.

    bises

    21
    Mercredi 14 Janvier 2015 à 07:32

    Bonjour, le feu nous apporte beaucoup de chaleur, mais quand il se met en colère beaucoup de destruction. Je t'embrasse.

    rub-bon-mercredi--2.html.gif

    22
    Mercredi 14 Janvier 2015 à 08:30

    Bonjour Nicole, Je viens te retrouver "au coin du feu". Merci à toi pour ce superbe article et ce joli poème. Des images me reviennent de scènes autour de la cheminée chez mes grands parents, c'était l'âme de la maison qui chauffait, cuisait, sèchait, rassemblait. Tu as su recréer l'ambiance, des souvenirs, des émotions. Je n'ai pas de cheminée, mais je dois dire que lorsque nous allons dans la famille ou chez des amis, j'aime voir cette flamme qui danse, qui vit. Bonne journée à toi, peut-être auprès de la cheminée !...  Bises et à bientôt

    23
    Mercredi 14 Janvier 2015 à 09:48

    Bonjour Nicole et avec la tempête aujourd'hui, il ne faut pas que le chauffage tombe en panne.
    Malheureusement nous sommes au chauffage électrique, donc , nous ne voyons pas les jeux de flammes,

    et quand effectivement il y a les incendies, là, on ne peut plus dire que c'est joli

    bisou bonne journée

    24
    Mercredi 14 Janvier 2015 à 10:34

    ça fait du bien !

    25
    Mercredi 14 Janvier 2015 à 14:08

    Bonjour Nicole  une petite cheminée comme cela  chez moi jen rêve  hihi  bisous

    Marcel

    26
    Mercredi 14 Janvier 2015 à 16:06

    bonjour

     jusqu ici dans notre maison secondaire nous avions une cheminée mais les enfants l ont enlevés pour y mettre un grand poele a bois , il chauffe tres bien et c est bien agréable aussi , mais il faut beaucoup de bois pour chauffer et quand il faut le faire c est a dire depuis l abattage de l arbre c est énormémentd de travail et c est tres dur et quand il faut l acheter ou le faire abattre c est tres cher , mais c est si agréable que ça na pas de prix

     je t embrasse

    27
    Vendredi 16 Janvier 2015 à 18:35

    Bonsoir Nicole,

    Un petit feu ouvert chez nous mais impossible d'y poser un insert. Alors on ne s'en sert plus...quand on y mettait les bûches et que le feu restait couver la nuit, le lendemain il était éteint et la chaleur s'en était allée par la cheminée...sniff!

    Gros bisous à tous les deux

    Muriel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :