• mésanges

     Avec les mésanges ...

    régulières visiteuses en notre jardin,

     je vous offre cette jolie  poésie découverte chez ...

     

    Vette de Fonclare … 

    voici le lien de son superbe site littéraire ...  poèmes …

     

    mésanges

     

    Une mésange  tellement bleue
    Qu’on la dirait peinte de ciel.
    Du noir tout autour de ses yeux,
    De l’azur jusqu’au bout des ailes,

     

    Elle vient parfois quémander
    Quelques graines et des miettes ;
    Son jabot jaune est tout gonflé
    Sous les angles vifs de sa tête.

     

    mésanges

     

    Quelquefois elle zinzinule
    Au fond du jardin endormi.
    Une cigale qui stridule
    Chantant en do, en ré, en mi

     

    mésanges

     

    Lui fait écho. Duo bizarre
    Qui met en joie notre maison ;
    Et c’est bientôt un vrai bazar
    Car tout, alentour,  lui répond :

     

    mésanges

     

    Une grenouille, des criquets,
    Et le vieux chien de la voisine,
    Bébé Pierre qui baragouine
    Et le mistral dans les cyprès …

     

    mésanges  

    Agréable fin de semaine à Tous ! 


    36 commentaires
  • Bon week end les amis,

    "Rose des neiges" ...

     

    J'ai toujours beaucoup apprécié cet "amoureux des jardins" ...

    Michel Lis (1937-2015) surnommé "moustaches vertes"

    et ses nombreux écrits.

     

    Je vous livre une de ses chroniques telle que je l'ai lue,

    consacrée à la  légende de la"rose de noël" qui enchante nos jardins en cette période hivernale.

     

    "Rose des neiges" ...

     

    "Rage aux loups" , "pisse-à-chien", "herbe aux bestiaux", "queue de griffon" ...

    Décidément  l'hellébore n'a pas bonne presse dans nos campagnes où

    on la considère comme une plante avant tout toxique et même vénéneuse.

     

    Les jardiniers, eux, préfèrent l'appeler joliment "rose de noël" ou "rose des neiges".

    Peut-être à cause de son pouvoir de fleurir alors que dehors tout est noir, gris,

    ou bien parce que ses pouvoirs malfaisants remontent à la plus haute Antiquité,

    l'hellébore demeure une plante du diable.

     

    Certes, en Provence, on suspend des touffes dans les étables pour écarter les mauvais esprits,

    on fait de même près des râteliers à foin pour éloigner les serpents et le mauvais oeil,

    souvent incarné par la salamandre ;

    c'est pourtant dans la confection d'onguents "sataniques" qu'elle jouerait son rôle le plus important.

     

    Mêlées à des graines de tournesol, des fleurs de coquelicots, cuites dans du saindoux,

    les racines d'hellébore surtout celles de la "rose de noël"

    (helléborus niger : hellébore noire) sont la cause de prodiges.

    C'est à un médecin-magicien grec du nom d'Anticyrus

    - qui a donné son nom à une ville de Corinthe où l'on cultive toujours la "fleur maudite"-

    que l'on doit la découverte des propriétés de l'hellébore.

    Il s'en servit pour guérir Hercule d'une crise de folie qui l'avait poussé à tuer sa femme et ses enfants !

     

    "Rose des neiges" ...

     

    N'allez pas à votre vous purger de "quatre grains d'hellébore" comme dans la fable,

    la fleur et la plante tout entière est aussi belle que mortelle.

     

    Michel Lis dont vous pouvez lire la biographie en vous rendant sur ….

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Lis

     

    "Rose des neiges" ...

     

    A propos de l'hellébore ...

    Autrefois, on confectionnait un bouquet d'hellébores à l'approche de noël.

    Composé de 12 boutons, il représentait les 12 mois de l'année :

    les boutons qui s'ouvraient annonçaient les mois ensoleillés, les autres les mois pluvieux.

     

    Petit conseil

    Pour qu'elles restent belles en bouquet,

    il ne faut jamais couper les fleurs de l'hellébore par temps de gel.

    Au jardin, vous pouvez couper les fleurs flétries pour laisser la place aux suivantes.

    Cette plante n'aime pas être dérangée, ne la déplacer pas inutilement.

     

     petit clic sur ……. Savoir tout sur l'hellébore

     

    "Rose des neiges" ... 

     


    16 commentaires