•  

    ....

     

    ....

     

    Coucou mes amis,

    Je profite de ce temps de gelée et de neige qui a enjolivé la campagne  

    par chez nous cette semaine pour vous offrir ce conte

    qui m'a beaucoup plu et que j'ai découvert au fil de mes lectures mais j'en ignore l'auteur.

     

    ....

     

    Un jour, le roi Hiver, envahit le monde.

    Tout gela, maisons, arbres et fleurs, hommes et bêtes.

    Et aussi Henry et Juliette qui s'aimaient tendrement.

    Comme ils se tenaient la main, monsieur Hiver les réunis en un seul glaçon.

    Il refroidit tout d'un regard et la terre se changea en une gigantesque boule de glace.

    Mais il oublia … le cœur brûlant des amoureux.

    L'amour de Juliette pour Henry était plus fort que la magie des glaces.

    Le cœur de la jeune fille brûla comme mille feux et réchauffa bientôt toute la terre.

    Hommes et bêtes revinrent à la vie, puis les arbres, les rivières et les fleurs.

    Seuls ceux qui avaient un cœur de glace restèrent aussi gelés qu'avant !

     

    ....

     

    Pour  vous souhaiter une fin de semaine toute en douceur … 

    ces très belles oeuvres  hivernales

    que j'apprécie particulièrement pour la réalité  des tableaux  :

     de l'artiste rural Robert Duncan

    né en Utah en 1952 et qui a commencé à peindre à l'âge de 11 ans.

     

    Un enchantement ces joies d'enfants ...

     

     

    ....

     

    Pour clore ce billet ...

    Conseil hivernal

     … utile pour ceux qui possèdent un petit bassin pour ne pas laisser la glace l'envahir :

    le manque d'oxygène serait fatal au poisson...

    Si par malchance, votre bassin est totalement pris, briser la glace en douceur :

    non pas à l'aide d'un maillet dont le bruit heurterait vos poissons,

    mais en posant à la surface une casserole d'eau bouillante ou en arrosant doucement à l'eau très chaude.

    Quelques trucs simples pour limiter le gel total à la surface :

    placer verticalement un fagot,

    faire flotter des ballons d'enfant ou une chambre à air emplie d'antigel ;

    la glace ne collera pas sur le caoutchouc et le rond est facile à enlever.

     

    "Elle est arrivée" !

     

    Je vous souhaite à Tous un agréable week end,

    le temps s'est radoucit et peu à peu la neige nous quitte.

    "Elle est arrivée" !


    36 commentaires
  • "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

     

    Je vous parle  des nèfles aujourd'hui …

    car la récolte se fait aux premières gelées, lorsque le fruit comestible commence à devenir blet.

     

    "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

     

    Le néflier est un  arbre original se retrouve principalement en Belgique, en Normandie,

    en Allemagne et dans le Nord de la France.

    C’est en effet un fruitier qui s’adapte bien aux climats rudes et qui ne connaît qu’une seule espèce.

    Son feuillage caduc est très fourni et ses fruits apparaissent dès le mois de mai.

    Ses fruits sont très appréciés des oiseaux !

     

    "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

                                                                                                                                                      (photo du net)

      Lors de la récolte, attendez que le fruit soit bien mûr sur l’arbre

    car une fois détaché il ne se développera plus.

    On les dispose sur des claies pour qu'ils perdent leur amertume et deviennent agréables.

     

    "Nèfle" ... fruit de l'hiver ...... 

     

     Les fruits sont fragiles et méritent d’être manipulés avec précaution.

    On prend alors le fruit en le pressant entre le pouce, l’index et le majeur et on enlève les gros pépins.

    Le fruit éclate et sa chair d’apparence peu ragoûtante vous étonnera tant par sa douceur

    que par  son goût inattendu.

     

    Ce fruit est très efficace pour stopper les diarrhées sans provoquer de constipation.

    Les feuilles peuvent calmer les maux de gorge.

    On utilise les nèfles pour faire des tartes, des clafoutis, de la gelée, de la confiture.

     

     "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

     

    Des nèfles ! cette  expression populaire est assez méprisante pour les fruits du néflier.

    Savez-vous d'où vient l'expression : "Des nèfles !" qui jadis équivalait à "la ferme…"

    Il y avait une foire parisienne autrefois, c'était la foire du Temple.

    Les femmes de la campagne apportaient des nèfles à la foire du Temple, et le commerce de ces fruits

    était d'autant plus considérable que les valets se faisaient un malin plaisir

    de les jeter aux nouveaux venus au milieu des huées de la foule ou des injures.

    Cet usage qui amenait des rixes et des scènes scandaleuses, était tellement connu des parisiens,

    que l'on avait coutume d'envoyer au Temple ceux que l'on voulait tourner en ridicule, en leur disant :

    "Va-t'en au Temple quérir des nèfles !"

    On disait également aux gens dont la parole était douteuse : "Que me donnes-tu ? Des nèfles ?"

    "Nèfle" ... fruit de l'hiver ......

    "Nèfle" ... fruit "ancien"......

     Un bon  vin chaud

     Pour 1 litre de vin mettre à chauffer :

    130 gr de sucre,
    2 cuillères à soupe de miel,
    3 cuillères à soupe de cannelle,
    1 cuillère à soupe de muscade,
    3 oranges coupées en quartier,
    1 cuillère à soupe de gingembre,
    3 clous de girofle,
    quelques raisins secs,
    des amandes effilées,
    le zeste d'un citron et son jus

    Laisser bouillir une fois, et laisser reposer 1 nuit.
    Réchauffer avant de servir.

    Pour les gourmands, vous pouvez le mettre en bouteille,

    il sera prêt à réchauffer lors de la nouvelle venue du froid !

    A noter que l'alcool s'évapore à ébullition.

    "Nèfle" ... fruit "ancien"......


    30 commentaires