•  

                                                          Ces pages pour vous  ....Je vous souhaite un agréable week end "parfumé" avec ...

    Parfum "muguet" ...

     

           Le muguet est depuis longtemps un emblème du renouveau au début du mois de mai qui,

    depuis l'époque romaine, a toujours été considéré comme celui

    du réveil de la nature après un long sommeil.

     

    Jadis, au 1er Mai, les jeunes filles s'en allaient au bal du muguet fêter l'arrivée des beaux jours,

    le corsage garni d'un brin fleuri.

     

    Synonyme de souhait de bonheur,

    mais aussi célébration de la fête du travail,

    le muguet du 1er Mai associe ses  ravissantes clochettes blanches

     à son  parfum suave, légèrement musqué.

    Parfum "muguet" ... 

     Dans bon nombre de régions d'Europe où il pousse "à la sauvage" le muguet est protégé.

     

      Il pousse fréquemment au pied des grands arbres mais n'aime pas les résineux

    (aussi, on n'a aucune chance d'en voir pousser sous les sapins).

     

    Dans le jardin, d'ordinaire, ses fleurs commencent à s'ouvrir dès le mois d'avril

    et sa floraison dure jusqu'en Juin où il se pare de baies rouges.

     

     Chaque tige (un brin) compte 2 à 3 feuilles larges et ovales et 

    comprend 4 à 9 clochettes ... parfois 13 mais c'est l'exception.

     

    On le met à l'honneur dans la maison mais il ne tient malheureusement

    que quelques jours en vase et son parfum est encore plus éphémère.

     

    Dans vos compositions, associés à d'autres fleurs comme la jacinthe des bois,

    pensez à faire des trous avec une aiguille à tricoter

    dans de la mousse de fleuriste humide avant d'y insérer vos brins de muguet.

     

    Parfum "muguet" ...

     

    Pour vous,

    ce portrait du "muguet"  par l'auteur "Colette" dans son petit recueil datant de 1948...

     "Pour un herbier" ...

     

    Plus qu'une coquetterie, mieux qu'une superstition, presque une religion,

    le muguet se fête le 1er Mai.

    Son culte porte à l'effervescence la population d'une capitale, s'éteint au-delà de sa banlieue.

    Plus loin, la province respire avec calme le parfum acidulé de la petite fleur que le Midi ignore :

    "Qu'ès aco, muguet ?" s'enquérait la gardienne de ma parcelle provençale, à St Tropez.

    Mais venez voir, le premier jour de Mai, les rues de Paris, l'assaut des fleuristes,

    le "brin" à vingt francs,  la  botte à mille francs,

    voyez les boutonnières des hommes, les ceintures fleuries des femmes,

    innombrables témoignages d'une croyance au "porte-bonheur" !

    ...

    Nous revenions au jour tombant par Saint-Léger, par Les Mesnuls,

    par Montfort-L'amaury,  par Neauphle.

    Jusqu'à Versailles, des enfants jalonnaient la route, brandissant à pleins poings,

    la botte de muguet, la jacinthe, l'anémone sylvie, les sceaux- de-Salomon, la sauge bleue,

    le lierre terrestre, la véronique qui perd ses yeux d'azur dès qu'on la cueille,

    la ravenelle jaune arrachée au vieux mur, et l'ornithogale, dite

    dame-d'onze-heures, qui se referme si un nuage passe sur le soleil...

    Mais nous ne nous arrêtions plus, et la voiture emportait avec nous

    le parfum de la fleur altérée et fourbue, la somme de plaisir un peu excédé

    et de fatigue qui récompense, en Mai, une journée vouée à la forêt encore tendre et

    à la fleur de muguet.

                                                         Ces pages pour vous  ....   

    Je vous retrouverai lundi mes amis !

    Parfum "muguet" ...


    30 commentaires
  •  En attendant le 1er Mai ...

     

     C'est bientôt ... le premier Mai ...

     

    De l'humour ...

     Je l'ai apprécié dans cette page découverte de...

    l'almanach "Vermot" de 1999..

     

    C'est bientôt ... le premier Mai ...

     

     Comme quoi, l'humour est de tout temps !

    Qu'en pensez-vous ?

     

    C'est bientôt ... le premier Mai ...


    27 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires